Soutenez le forum !
1234
La V2 d'Ascent of Shinobi est en préparation. La plupart des zones du forum sont cachées pour les prochains jours. Les présentations, les zones RP et les fiches techniques sont toujours accessibles !
Derniers sujets
Partagez

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko

Nara Kansei
Nara Kansei

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Lun 3 Juin 2019 - 17:53




same place different men
maître et élève II
@Sairyo Hiko


l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko TSiEfT2






Les dernières heures avaient été déterminantes. Il avait beaucoup appris autant sur lui-même que sur Hi no Kuni et sur ce qu’il avait vu et fait le jour fatidique de l’attaque. Et si on ne pouvait enlever une chose à Kansei, c’est qu’il était bel et bien un homme de parole, n’ayant pas oublié ce qu’il avait dit à Hiko. C’est donc tout naturellement qu’il fit apporter à son lieu de résidence par un gamin payé quelques ryôs une simple lettre signée de son patronyme l’invitant à le rejoindre à l’exact endroit de leur première rencontre.

Doucement, il s’installa de la même manière que la première fois et dégaina son sabre qu’il planta dans le sol meuble à côté de lui, pointe vers le bas. Il se délesta aussi de son large parchemin accroché horizontalement dans son dos et de son épaulière brisé que Kansei continuait d’arborer, la Raffinerie détruite l’empêchant de la faire réparer.

Maintenant complètement nu de ses quelconques armements si ce n’était pour les sceaux inscrits sur sa peau, cachés ou non, il prit une large inspiration et se concentra sur ce qui allait advenir, ce qui était déjà advenu. Tomoe, Ryûzaku, l’Aburame. Teikoku et Rei. Tout cela à l’esprit, tout devenait de plus en plus flou, comme si son allégeance n’avait plus vraiment de prétendant ; il comprenait là l’intérêt de transcender bandeau et serment dans un but plus grand. Le plus juste auquel il lui avait été donné de penser.

Maintenant, il lui fallait un plan et des partenaires, ainsi que les connaissances adéquates pour mettre celui-ci en place. Et si ses prévisions étaient exactes, les exactions des Hijins ne tarderaient pas à ramener entre les murs de la Cité du Savoir plusieurs personnes qui faciliterait tout cela. Des personnes devant lesquels il pourrait se présenter sans masque ni faux-semblant.

Il avait presque hâte bien qu’étant un être de patience.

Au loin, il sentit le chakra associé dans son esprit au manieur de Shôton.

« Ohayô, Hiko. »



Revenir en haut Aller en bas
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Lun 3 Juin 2019 - 20:08
Kumo no kuni
Après l’attaque du Teikoku sur Kumo

La stupeur avait laissé sa place à la violence.
La violence avait laissé sa place au deuil.
Le deuil à la stupeur.
Et la stupeur à l’acceptation…

Voici les différents sentiments qui avaient rythmé la journée de nos shinobis Kumojins. Et Hiko n’avait pas fait exception dans ce cas là, et il avait suivi cette journée avec un peu de recul… Mais surtout beaucoup de jugement. C’était normal de la part d’une jeune homme de son âge de porter un regard hâtif sur le monde qui l’entourait… Il vouait donc, à l’heure actuelle, une haine incommensurable envers les envahisseurs Vert. Enfin, c’était bien beau de dire ça, mais Hiko avait pris sa décision… Et cette dernière était de rejoindre l’Empire du Feu… Envers et contre tous les avis négatifs qu’il avait pu lire dans les yeux de ses anciens camarades Kumojins.

- Ils comprendront un jour…
Toujours perdu dans son choix, notre jeune héros était rentré chez lui et s’était reposé pendant quelques heures. Il en avait bien besoin, malgré le fait qu’il n’ait pas participé directement à la défense du village. Sans doute l’une des raisons pour lesquelles il était aussi affecté par ce qui venait de se passer. Bref, on n’allait pas lui trouver d’excuses, et ce fut donc épuisé qu’il ferma les yeux, allongé tout habillé sur son lit, et se fit happé par les bras de Morphée.

***

On frappa à sa porte, et Hiko émergea rapidement, se saisissant par réflexe de son katana. Alors que ses yeux lui collaient, il sentait son cœur battre la chamade dans sa poitrine. Sur les nerfs, ses réflexes étaient aiguisés et le jeune garçon aux cheveux blancs prit quelques instants à se rendre compte qu’il devait aller ouvrir la porte.

Une fois cela fait, il récupéra la missive envoyée par Kansei qui lui demandait de venir le rejoindre au lieu de leur première rencontre. On aurait pu croire à un rendez-vous amoureux, mais ce n’était pas le cas, il fallait simplement qu’ils discutent, et qu’ils commencent à agir. L’enfant aux cheveux blancs se souvenait très bien de ce lieu, il se munit donc de son katana et prit bien soin de verrouiller la porte de son appartement avant de quitter son immeuble, et de rejoindre en quelques minutes le Nara sur les hauteurs de ce qui fut autrefois le village caché de Kumo.

- Bonjour Senseï.
Sa voix était emprunte de respect, et de retenue. On sentait que le jeune garçon aux cheveux blancs respectait énormément le Nara qui était aussi son maître. Et alors qu’il s’était placé à quelques mètres de lui la dernière fois, il se positionna aux côtés de Kansei et imita sa posture, son postérieur positionné sur ses talons.

Regardant le paysage devant lui, il ne put qu’éprouver un pincement au cœur en voyant les dégâts qu’avaient causés les explosions des assaillants quelques jours auparavant. La plupart des foyers avaient été éteints, seules quelques traces de fumée grisâtre parcouraient encore le paysage… Un bien triste paysage.

- J’imagine qu’il est temps…
Sûrement, mais temps de quoi ?!

_________________
l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Nara Kansei
Nara Kansei

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Lun 3 Juin 2019 - 21:15




same place different men
maître et élève II
@Sairyo Hiko


l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko TSiEfT2






Contrairement à la dernière fois, c’est face au village lui même que se tenait le Nara bientôt rejoint par le fougueux Hiko qui avait su répondre en temps et en heure à l’appel écrit de son comparse du Nuage passé dans le camp du Feu.

Il répondit à ses salutations de la même façon et il n’eut pas à l’inviter pour qu’il le rejoigne, dans la même position seiza. Toujours aussi poli, cela força Kansei à lui adjoindre un regard satisfait pour lui prouver que ce n’était pas vain que de lui adresser cette forme de respect. Sans un mot, il resta à ses côtés à observer les volutes de fumée et le carnage engendré par la faction dont ils faisaient dorénavant partie.

« Il l’est. Pour beaucoup de choses d’ailleurs. » Kansei fit craquer sa nuque et planta alors son regard dans celui de Hiko, s’apprêtant à aborder un sujet sur lequel ils avaient fait l’impasse la dernière fois, devant Rei sur son piédestal.

« Tu l’as sentie, toi aussi ? Cette vague chakratique. Depuis que c’est arrivé, j’ai la nette impression que quelque chose a changé. Certaines de mes capacités ont été altérées ; celles en rapport avec le Ninjutsu principalement. » Ce n’était pas une grande confidence mais il n’avait pas l’habitude pour autant d’exposer sa vulnérabilité, ni de l’être à ce point. Bien sûr il pouvait toujours se battre mais certaines choses demandaient un effort là où elles furent jadis instinctives.

« Des choses se sont passées de ton côté pendant ce laps de temps ? Ta famille ? » Il poussa un soupir pour souligner sa réflexion déjà évidente et reprit son admiration du paysage brûlé.




Revenir en haut Aller en bas
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Mar 4 Juin 2019 - 12:03
La situation était bien plus pesante que la dernière fois que les deux shinobis s’étaient retrouvés à cet endroit. Déjà, le paysage avait drastiquement changé. Tout d’abord plongé par une fine pluie inoffensive, il était maintenant ravagé par les attaques destructrices que la guerre avait ramenées avec elle. En voyant ce paysage fumant, le jeune garçon ne pouvait s’empêcher de ressentir un vide, une pierre dans son estomac. Ce n’était pas agréable, mais il faudrait qu’il s’y habitue.

Et le fait de se retrouver aux côtés de son senseï aidait grandement. Il ne le connaissait pas depuis longtemps, mais une sorte de contrat tacite avait été passé entre ces deux shinobis. Ils avaient fait le même choix, sans se consulter, et semblaient partager les mêmes intentions, dans les grandes lignes. Voilà qui rassurait notre jeune manieur de cristal, et l’incitait à se montrer plus expressifs et plus « vrais » dans ses propos, qu’avec un autre.

- Oui je l’ai ressentie… J’étais en train de donner un coup de main à l’hopital lorqu’elle nous a traversés… C’était…
L’enfant stoppa alors ses paroles, il réfléchissait à ce qu’il avait vécu lors de cet incident…
- J’ai vu des shinobis perdre leurs facultés, d’autres se transformer en métal… Alors que c’était un Metaru. J’ai aussi senti un changement dans mon chakra, mais je suis toujours capable d’effectuer du cristal sans problème majeur…
Sans doute le jeune garçon aux cheveux blancs avait été moins affecté que les autres car il était encore au début de son apprentissage et n’avait pas de réelles capacités évoluées. Ses seules capacités se limitaient à la maîtrise d’une lame, et à la création de cristaux… Rien de bien transcendant. Mais secrètement, il se félicitait de toujours pouvoir le faire… Il aurait eu l’impression de perdre une partie de son identité dans le cas contraire…
- Comment avez-vous été impacté senseï ? Vous avez aussi perdu une partie de vos facultés ?!
Hiko ne voulait pas s’imposer trop dans la vie privée de son senseï, mais il s’inquiétait réellement pour lui. Son regard le prouvait, il n’y avait aucune intention cachée de la part de l’enfant qui montrait de vraies traces d’inquiétude.

Vint ensuite une question sur sa famille, le jeune garçon sentit alors un pincement au cœur à ce moment-là. Il repensait à ses parents, et au moment où ils s’étaient rejoints après le discours de Rei. Sa mère se jetant sur lui, visiblement soulagée de constater que son fils chéri était toujours de ce monde.

- Mes parents vont bien, je vous remercie. Ils n’ont pas participé aux batailles, étant postés à l’intérieur du village pour aider les civils.
Vous l’aurez compris, les parents de Hiko n’étaient pas des shinobis hors pair.
- Cependant, nous n’avons pas fait le même choix suite au discours de Yamanaka Rei… Eux, ont préféré rester fidèles à Kumo… Publiquement.
On sentait une certaine tristesse dans sa voix lorsqu’il dit cela. Hiko avait peur pour eux, eux qui n’étaient pas des shinobis confirmés, qui avaient choisi de rester chez les opprimés. Mais d’un autre côté, il avait aussi espoir.
- Mais je les comprends. À leur âge, et vu leurs capacités, ils préfèrent rester droits dans leurs bottes, et suivre leurs convictions qu’importent les conséquences. Et aussi… Ils ont compris mon choix.
Le jeune garçon avait dit cela avec un grand sourire, ses yeux étant repliés en demi-lunes. Et alors que ces derniers mots sortaient de la bouche de l’enfant, deux larmes perlèrent aux extrémités de ses paupières.

La sincérité absolue en somme.

_________________
l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Nara Kansei
Nara Kansei

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Ven 7 Juin 2019 - 2:23




same place different men
maître et élève II
@Sairyo Hiko


l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko TSiEfT2






Après la pluie, c’était l’odeur âcre de la mort et les flammes. Deux opposés. Voilà ce qui embaumait cette discussion entre les deux liés par la parole d’un Jônin qui avait cru bon de prendre sous son aile un jeune espoir et qui s’évertuait maintenant à le mettre dans la bonne voie, au moins autant qu’il le pouvait ; restant le Kansei qu’il était à ses yeux malgré sa nouvelle filiation commune avec l’Empire.

Il écouta son récit et le compara intérieurement au sien. Un récit triste et effroyable. Un récit qui semblait tout droit sorti des plus vieilles légendes, celles-là même oubliées de mémoires d’Homme et qui ne subsistait qu’entre les lignes écrites à l’encre Suzuri d’après les contes de leurs aïeux.

« Soka. Bien, bien. » Il opina du chef, comme pour marquer son propos, rassuré. Cela aurait été fâcheux de former un élève qui se révélait aussi incapable qu’un civil. Certes, il avait accepté le professorat mais réapprendre les bases même à quelqu’un pouvait être une perte de temps quand il savait ce qui allait se tramer dans les jours à venir. « Pour être honnête, je ne suis plus capable d’utiliser mon Fûton convenablement. Plus du tout, même. » Pas un seul jutsu venteux n’était sorti de ses poumons depuis cet incident. « Ne t’en fais toutefois, je suis plein de ressources. » Il lui adressa un sourire rassurant en faisant brûler au creux de sa paume des flammes qui n’avaient rien à envier au brasier démoniaque ayant détruit l’assemblée.

« Content de le savoir. Et surtout content de savoir que les gens qui te sont les plus proches te comprennent. C’est un signe d’amour comme aucun autre. » Il posa sa main sur son épaule et braqua le noir de ses pupilles dans l’océan de celles de Hiko qui semblait agiter par l’écume d’émotions propres à celles qu’on pouvait attendre d’un jouvenceau de son âge.

Mais il avait toujours confiance sur les billes qu’il avait placé ; et on ne gagnait pas au shogi en agitant seulement son Roi. Comme tous, il aurait son rôle à jouer et le savoir à ses côtés pourraient s’avérer une collaboration fructeuse, pour lui comme pour Hiko.

« Ne t’en fais pas, tes journées prochaines seront si remplies que tu n’auras pas le temps de te tarauder en questionnement. » Il se voulait rassurant mais c’était en fait un mensonge en demi-teinte. Il se doutait bien que ce genre de douleurs psychologiques ne disparaissaient jamais vraiment. Il les avait expérimentées.

« Bien. Es-tu d’attaque pour notre premier jour en tant que disciple et senseï ? »



Revenir en haut Aller en bas
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Ven 7 Juin 2019 - 14:11
Alors qu’Hiko semblait avoir été épargné par cette vague de chakra qui avait déferlé sur tout Kumo ; et tout le Yuukan mais il l’ignorait. Bien qu’ayant ressenti un changement dans son organisme, Hiko ne se l’expliquait pas pour le moment. Il n’avait pas vu son corps changé, ne s’était pas transformé en cristal, qui était sa maîtrise principale. Rien de tout ça. Mais quelque chose avait changé, il avait ressenti une telle puissance le traverser, et en était ressorti indemne, du moins c’était ce qu’il pensait.

Kansei, quant à lui, semblait avoir été rudement touché et il était désormais incapable d’utiliser son affinité avec le vent. Cette nouvelle inquiéta grandement notre jeune manieur de cristal qui ressentit de la peine pour lui. Il ne pouvait s’imaginer la sensation qu’il devait avoir, ce sentiment de frustration qui grandissait chaque jour un peu plus d’avoir perdu une part de son identité.

- Je suis désolé pour vous senseï…
On sentait toute la compassion du jeune garçon envers son maître. Mais il fut vite rassuré lorsque le Nara lui montra sa capacité à utiliser le Katon et qu’une petite boule de feu s’était créée dans le creux de sa main. Un sourire un peu triste fendit alors son visage, c’était toujours ça !

Le Nara se montrait compréhensif envers son jeune apprenti et se réjouit, apparemment, que les proches d’Hiko comprirent son choix. C’était important pour lui, il semblait l’avoir compris. Puis, il aborda la suite des évènements en affirmant à son jeune élève qu’il n’aurait pas vraiment de temps de repos les jours qui viendraient, car leur choix impliquait de grandes conséquences apparemment. L’enfant s’en doutait, et il attendait cela avec impatience. Après tout, il n’y avait rien de pire que de rester inactif dans une situation inconfortable. En s’occupant, il chasserait alors les mauvaises idées de son esprit plus facilement, du moins pendant les journées.

Et alors qu’un oiseau,- rare membre ailé qui surplombait encore Kumo -, entamait un chant mélodieux, mais triste ; Kansei posa les bases de cette journée. Ils avaient terminé les mondanités, il était temps de rentrer dans le vif du sujet apparemment. Et d’enfin commencer sa formation.

- Oui maître, plus que jamais !
Le jeune garçon se releva alors, il avait hâte de commencer.

_________________
l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Nara Kansei
Nara Kansei

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Lun 10 Juin 2019 - 0:23




same place different men
maître et élève II
@Sairyo Hiko


l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko TSiEfT2






La sollicitude de Hiko était propre aux jeunes de son âge et Kansei en fut touché à sa manière, adressant à sa désolation un simple sourire rassurant, comme pour lui prouver qu’il n’y avait pas de quoi verser de larmes. Calmement toujours et contre tout, il n’alla pas jusqu’à faire usage d’un jutsu dévastateur pour taire ses craintes. En soit, c’était un test ; s’il se retrouvait à se chercher un autre senseï pour si “peu”, alors tant pis.

« Tu apprendras bientôt qu’il y a bien plus que le Ninjutsu pour mener à bien un combat. » Son visage se fendit d’un rictus amusé et il se leva de concert avec Hiko. Doucement, il sortit de sa poche le même papier que la dernière fois, à la chose prêt qu’il ne perdit pas de temps à discourir pour expliquer son utilité déjà avérée auprès du jouvenceau. Après l’avoir déposé dans sa paume, l’ex-Jônin fit quelques pas en arrière et laissa derrière lui parchemin et épée.

Patiemment, le Nara attendit le résultat de l’expérience affinitaire et déroula le plan de la séance avec parcimonie dans son esprit parfaitement vidé. Il savait quoi faire pour former le gamin et quel domaine aborder, le Ninjutsu étant le point dominant à travailler de prime abord. Le Shôton était l’arme dont la nature l’avait pourvu ; après ce test il déciderait s’ils devaient le travailler ou si sa nouvelle affinité révelait plus d’intérêt commune avec la sienne. Ou plutôt les...




Revenir en haut Aller en bas
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Lun 10 Juin 2019 - 17:14
Le jeune garçon avait été peiné d’apprendre ce qui était arrivé à son senseï, mais il se doutait bien que dernier avait encore plein de ressources. Et surtout, ils avaient passé un pacte, il n’allait donc pas changer de senseï pour cela. Il n’en avait jamais eu l’envie, et l’idée ne lui avait même pas traversé l’esprit. Il avait trouvé en Kansei une personne dans laquelle il pouvait avoir confiance, et une personne qui l’aiderait à atteindre ses objectifs personnels, il en était persuadé. Ils allaient partager un bout d’aventure en commun, pour le meilleur, il fallait l’espérer.

Kansei suivit le mouvement de notre jeune héros et se leva à son tour. Contre son attente, son maître sortit une nouvelle fois le petit papier qu’ils avaient utilisé la première fois qu’ils s’étaient rencontrés. Hiko fut tout d’abord surpris de revoir ce petit bout de papier. Mais ensuite, il fit le rapprochement avec la résonnance. Ce qui s’était passé avait pu perturber son chakra, mais Hiko n’avait aucun moyen de le savoir pour le moment. Le Katon n’étant pas le genre de techniques qu’il utilisait directement, il n’avait pas testé depuis.

- Je n’aurai jamais pensé devoir le refaire… Peut être une nouvelle surprise…
Hiko s’en saisit alors, et il le plaça dans le creux de sa main. Il avait un peu moins peur que la première fois qu’il avait fait cet exercice mais ressentait tout de même une petite appréhension. Et après un dernier petit coup d’œil à son senseï, l’enfant se concentra et fit une nouvelle fois circuler son chakra dans son corps, pour le concentrer dans sa paume. Et il l’injecta alors au petit papier qui réagit immédiatement…

Ni une, ni deux, le papier brûla une nouvelle fois et se consuma en un brasier aussi puissant et instantané qu’on aurait pu l’espérer. Hiko ne lâcha pas le papier directement, il se contenta d’observer les flammes qui dansaient dans le creux de sa main… Que le destin était joueur, il lui donnait l’affinité de ceux qui venaient de l’envahir. Il avait rejoint l’Empire du Feu, et c’était là son affiliation en termes d’élément.

- Bon, eh bien il y a une chose qui n’a pas changé…
L’enfant avait dit ces quelques mots sans sourire. Il savait que ça ne voulait rien dire, mais il prenait cela comme un signe du destin. En rejoignant l’Empire du Feu, il avait alors renforcé la flamme qui brûlait en lui… Et même son affinité lui rappelait une nouvelle fois son choix.

Une fois le papier totalement carbonisé, l’enfant le fit glisser d’un mouvement rotatif de sa main. Puis il se tourna une nouvelle fois vers le Nara, et avec un flamme encore bien présente dans son regard, il lui demanda…

- Quelle est la suite senseï ?
Il avait hâte de commencer, et ça se voyait !

_________________
l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Nara Kansei
Nara Kansei

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Dim 16 Juin 2019 - 2:04




same place different men
maître et élève II
@Sairyo Hiko


l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko TSiEfT2






Malheureusement ou heureusement, tout dépendait du point de vue, il n’y eut pas de surprise, confortant le Nara dans sa théorie. La vague mystérieuse semblait affecter chaque individu spécialement et de façon unique, déclenchant chez un la perte de quelque chose et chez l’autre le gain. Transformant Metaru en statue et Suzuri en encre.

« Et bien puisque tu n’as rien développé quant à cette affinité, voyons du côté de ton Shoton. Nous viendrons ensuite au Feu une fois les bases solides acquises. » Le Nara alluma une cigarette et plongea son regard dans celui du garçonnet avant d’inspirer une courte bouffée qu’il évacua dans le même temps que ses mots se mettaient à s’extirper d’entre ses lèvres.

« Qu’es-tu concrètement capable de réaliser avec ton crystal ? Je me suis un peu renseigné dans l’interstice sur ta capacité. Elle partage beaucoup de points communs avec celle de la Terre quant à son caractère solide, bien que ses applications soient foncièrement différentes et plus permissives. Toutefois, je pense que tu peux t’inspirer du répertoire Doton de quelqu’un qui le maîtriserait pour t’en inspirer et développer tes propres jutsus. » Il termina avec un léger rictus, tandis qu’il frappa du pied sur le sol pour en faire sortir une forme cubique et longue qui vient s’élever à hauteur de la taille.

« Tu te retrouveras à devoir affronter plusieurs types de shinobis. Projectiles ninjas, dragons aqueux, liquides corrosifs. Tous ont en commun d’être plus ou moins tangibles ; sachant cela la base serait d’être capable de former une protection à l’épreuve de ces derniers ; l’envergure dépendant du chakra consommé et de ta maîtrise. »

Il tira à nouveau sur le tube de tabac et observa Hiko, toujours aussi calme.

« Montre-moi. Si c’est bien ce que je pense, j’ai peut-être quelque chose pour toi. Disciple. » Il termina sa phrase sur un ton amusé, plus joueur que moqueur. C’était reposant de se détacher du tumulte de la ville pour mener à bien ce genre d’exercices.





Revenir en haut Aller en bas
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Dim 16 Juin 2019 - 19:12
Le fait qu’Hiko soit toujours affilié au Katon semblait être une bonne nouvelle pour Kansei. Car ce dernier lui avait montré qu’il pouvait toujours faire une boule de feu dans le creux de sa main, ce qui s’avérait plutôt intéressant pour la suite car il serait alors en mesure de l’aider à maîtriser cette capacité. Mais selon le Nara, ce n’était pas le moment de développer cette capacité. Après tout, il y avait tellement de choses à voir qu’Hiko comprenait qu’il devait tout d’abord être en mesure d’affuter ses compétences avec son Shôton, qui resterait, avant tout, son arme première dans un combat !
- Très bien maître.
Hiko faisait patte blanche. Il acceptait volontiers les demandes et suivait aveuglément les directives de son senseï. Ce dernier avait l’expérience, il était fort de tout ce qu’il avait vécu, et sa puissance semblait bien trop loin de celle d’Hiko. Il était donc normal que notre jeune héros n’accepte les conseils, et les prennent comme argent comptant.

Kansei lui demanda alors ce qu’il savait faire avec son cristal. L’enfant sourit alors, il n’avait pas énormément de connaissances en cristal, mais pour le moment il fallait l’accepter. Ce fut donc non sans honte que notre jeune héros lui présenta ce qu’il savait faire, ce qui était bien peu, il fallait l’avouer.

- Concrètement, je sais faire un mur de cristal qui me permet de me protéger des attaques plutôt faibles. Et sinon je suis aussi capable de créer des pics de cristal qui me permettront alors de pouvoir transpercer des matières plus ou moins solides. Ce n’est pas une attaque extrêmement puissante, mais pour l’instant c’est tout ce que j’ai dans mon répertoire…
Il n’était un Genin que depuis peu de temps, il n’avait donc pas eu le temps d’étoffer son panel de techniques. Le sensei du jeune garçon continua son explication en disant que son cristal et le Doton se ressemblaient en beaucoup de points. En effet, tous deux représentaient une matière solide ce qui permettait alors de s’inspirer de techniques formées par la terre. Hiko avait déjà été témoin de cette ressemblance lorsqu’il avait appris à ériger un mur de cristal grâce à l’aide de Sharrkan, qui lui, maîtrisait le Doton.

Après avoir fait jaillir une forme cubique de terre en tapant simplement du pied, Kansei montrait alors sa parfaite maîtrise de l’élément lié à la terre. Ainsi, il venait de créer un petit mur qui, selon lui, formait une protection contre les assauts adverses. Il lui demanda alors de lui montrer ce qu’il savait faire. Hiko sourit alors, il était temps d’impressionner, ou du moins d’essayer de le faire, son sensei.

- Très bien, je vais essayer.
Composant quelques mudras, le jeune garçon aux cheveux blancs utilisa une petite partie de son chakra afin d’ériger un mur fait de cristal. Le mur était translucide mais il n’en restait pas moins solide. Cependant, il n’était sûrement pas assez solide aux yeux de Kansei, et Hiko le savait. Ce mur l’aiderait contre des assauts à un faible niveau, mais dès que la puissance augmenterait, cela deviendrait plus difficile. Du moins, jusqu’à ce que Kansei l’aide à développer ses capacités.

_________________
l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Nara Kansei
Nara Kansei

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Ven 21 Juin 2019 - 2:03




same place different men
maître et élève II
@Sairyo Hiko


l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko TSiEfT2







Kansei écouta la réponse à sa question et sans surprises il se dévoilà sans vraiment penser à si c’était sûr, risqué. Après tout, ils étaient tout deux de Teikoku. De l’Empire. Des traîtres. Alors pourquoi aurait-il des intérêts à se cacher des choses ? Malgré tout, Kansei se dévoilait lui petit à petit, ne montrant que ce dont Hiko avait besoin. Sa nature sauvage avait été passée sous silence lors de cette pseudo-incarcération dans le rôle du sage Jônin, mais il n’en restait pas moins trop féroce pour se donner à un autre être humain ; révéler ses desseins et ses engrenages savamment huilés.

Le flavescent créa un mur de petite envergure, à peine de la taille du Hijin à vrai dire. Calmement, il s’en approcha et administra un coup de fourreau à la suite d’une demi-rotation, ce qui eut pour effet de faire exploser la partie supérieure droite dans une myriade de morceaux. Pensif, les yeux rivés sur les bris de simili verre, Kansei tira sur sa cigarette. « Je suis sûr que tu peux mieux faire. » Pour donner l’exemple, il recula d’un pas et frappa de sa paume le sol, faisant au passage tomber la cendre encore accrochée au sol. De là sortit un mur beaucoup plus grand et épais qui les séparait visuellement à une vitesse folle.

Le shinobi le contourna et s’adossa contre celui-ci.

« La leçon du jour sera donc d’adapter ceci à ton propre répertoire. Tu composes des mudrâs pour générer ton Kekkei, le fait que la terre soit partout facilite cette étape-là. Je ne te demanderais donc pas de respecter la même étape. J’espère que ta réserve de chakra te permettra de tenir en tout cas, tu ne partiras pas d’ici avant d’y arriver. » Kansei saisit alors le regard d’Hiko, prouvant qu’il était bel et bien sérieux.

S’il en venait à cela, c’était en connaissance de cause, sachant bien que son protégé en était capable. Il attendit alors de voir la version supérieure de son jutsu premier.

Là était le but de tout ça ; faire de Hiko une version supérieure de lui-même. S’il en avait le temps. Si tout cela se passait comme il osait l’espérer. Si les électrons libres et les facteurs imprévisibles ne les dérangeaient pas.






Revenir en haut Aller en bas
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Ven 21 Juin 2019 - 15:19
Voici ce qu’il attendait depuis un petit moment déjà… Que l’entraînement ne commence ! Et c’était désormais le bon temps pour commencer son éducation. Hiko savait qu’il avait fait le bon choix en prenant Kansei comme senseï. Enfin, si l’on pouvait parler d’un choix à son niveau. Il avait plutôt quémandé au Nara ses services et ce dernier avait choisi. Mais bon, pour ne pas le démoraliser complètement, nous lui dirons qu’il avait eu son libre arbitre… Et si c’était ce qu’il croyait, c’était bien tout ce qui comptait. Pas vrai ?

Et alors que l’enfant venait de créer un mur de cristal d’une résistance qu’il pensait tout à fait correcte, Kansei se fit un malin plaisir à venir le détruire, ou du moins l’abîmer, d’un simple mouvement rotatif effectué avec le fourreau de son katana. Ce n’était même pas un contact de lame, simplement un contact de fourreau qui venait de réduire une partie du mur qu’il pensait solide, en charpie. Un peu gêné par cette démonstration, l’enfant tenta de le cacher du mieux qu’il ne le pouvait. Mais la remarque de son maître le fit se sentir encore plus mal, il l’avait déçu.

Alors que ce dernier se recula d’un pas, Hiko comprit qu’il allait avoir un bon exemple de ce qu’il savait faire. Et sans mudras, ce qui l’étonna complètement, il vint créer un mur de terre bien plus large et plus grand que lui. On sentait toute la puissance de la technique et pourtant… Il venait de le créer avec une étonnante facilité. Hiko était alors partagé entre l’admiration et la honte, car il n’avait réussi à faire qu’un mur épais de quelques pouces qui ne lui serait pas vraiment utile dans un combat contre un shinobi expérimenté.

Mais sa démotivation fut de courte durée, car Kansei donnait déjà ses premières consignes. L’enfant aux cheveux blancs allait donc devoir créer un mur similaire à celui de son senseï, et c’était sa première leçon. Hiko s’en doutait, l’apprentissage ne serait pas facile avec une personne comme Kansei. Mais ce n’était pas pour ça qu’il l’admirait, mais bien pour ses compétences. Il allait l’aider à grandir, c’était indéniable. Et pour cela, notre jeune manieur de cristal lui en était déjà reconnaissant.

- Très bien maître, je vous promets de mettre toute mon énergie dans la réalisation de ce jutsu qui a l’air si puissant. Je ne vous décevrai pas !
Et il posa sa main droite, paume ouverte vers l’extérieur au niveau de son cœur. Comme pour lui prouver sa détermination. Hiko ne savait pas pourquoi il avait fait ce geste, mais il lui semblait approprié en cette circonstance.

Puis, une fois qu’il eut parlé, il s’écarta un peu et commença à concentrer son chakra. Il sentait le flux d’énergie lui parcourir le corps et se sentait agréablement bien. Il ferma les yeux, cherchant alors un peu de concentration, puis visualisa la taille, la hauteur et l’épaisseur du mur qu’il souhaitait construire. Il voulait faire au moins aussi bien que le Nara, même s’il savait une telle prouesse difficile.

Une fois le mur bien en tête, il composa quelques mudras et frappa alors le sol du pied. Grâce au flux dégagé par le chakra, un mur se créa alors rapidement devant lui. Il était large, mais Hiko sentit alors ses forces l’abandonner bien trop rapidement… Trop de chakra était perdu dans la nature, la méthode n’était pas bonne. Cependant, il ne savait pas s’il fallait qu’il demande conseil à Kansei (huhu).

Préférant répéter l’opération, le jeune manieur de cristal recommença à malaxer son chakra, sans un mot.

_________________
l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Nara Kansei
Nara Kansei

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Dim 23 Juin 2019 - 0:12




same place different men
maître et élève II
@Sairyo Hiko


l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko TSiEfT2








Ses mots affectèrent le jouvenceau et il en fut satisfait. Kansei n’était pas le genre de supérieur ni le stéréotype du grand-frère modèle. Dans sa prime jeunesse, il avait rendu la vie de ses deux soeurs si dures qu’elle l’avait haï, par moment. Pour qu’elles survivent à leur pays, mué en terreau infertile par la guerre civile. Le résultat lui avait prouvé qu’il avait raison ; au moins jusqu’à qu’on les lui prenne.

Il ne referait pas deux fois la même erreur.

Sa démonstration eut l’effet escompté, bien qu’Hiko avait tort. Il était un bourgeon et en cela il n’y avait là rien d’étonnant à ce qu’il n’excelle pas. Pas encore. Kansei se chargerait de lui inculquer les bases et si tout se passait comme il l’imaginait, bientôt, le garçon n’aurait à pâlir devant personne, pas même lui.

« Sages paroles, lourdes de sens. » Il avançait le fait de ne pas ou ne plus le décevoir, chose ardue. Pourtant, il acquiesça avec un court sourire devant son geste ; comme le grand-frère qu’il n’était plus.

Ses talents de senseur permirent au shinobi à la queue de cheval de ressentir tout le potentiel chakratique du Sairyo, animé d’une énergie louable. Mais déjà, quelque chose clocha. Après que le mur cristallin fut sorti de terre, Kansei reprit la parole.

« Tu as saisi la forme, je dirais. Tu visualises bien, c’est un point fort. Cependant chaque ninjutsu a une valeur, un prix que tu soustrais à toi-même. Une part d’énergie que tu n’auras plus. Pour ton âge, tu es bien doté. Cependant veille à consommer le moins possible afin d’être compétitif sur la durée. Vas-y, cependant jauge-toi quitte à fragiliser ta création jusqu’à arriver au résultat escompté. Pendant ce temps, moi... »

Il ne termina pas sa phrase et se contenta de s’adosser à son propre mur, se laissant tomber sur les talons pour sortir un mochi qu’il se mit à déguster, l’air absorbé par ce dernier. Pourtant son sixième et ultime sens était braqué sur la moindre dépense de Hiko.




Revenir en haut Aller en bas
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Dim 23 Juin 2019 - 19:51
Kansei était vraiment un senseï à part. Chacun de ses gestes, chacune de ses paroles étaient calculés. Cela rendait la scène aussi impressionnante qu’effrayante. Hiko, quant à lui, était beaucoup plus impulsif et se laissait parfois guider par ses émotions. Les plus pragmatiques vous diront qu’il était insensé d’agir de la sorte, tandis que l’autre moitié diraient qu’il avait raison. Mais là, Hiko devait se plier aux choix de son senseï, et il le savait, c’était pour son bien.

Alors qu’il affirmait que les paroles de l’enfant étaient lourdes de sens, Hiko comprit qu’il devrait faire attention dans les termes qu’il emploierait avec le Nara dans le futur pour éviter de lui faire des promesses qu’il serait alors incapable de tenir. Car rien n’était plus frustrant qu’une promesse non tenue… Des deux côtés.

Après un premier essai, Hiko essuya alors les remarques de Kansei. Il n’avait pas réussi la technique du premier coup, ce qui était compréhensible, mais surtout il avait fait une énorme erreur sur la quantité d’énergie qu’il déversait. Hiko le comprenait bien et s’en rendit vite compte car il sentit rapidement ses forces le quitter. Mais pourtant, il voulait tellement bien faire que chaque once d’énergie le rapprochait sûrement de son but.

Cependant, le manieur d’ombres lui rappela qu’il avait une bonne visualisation de la technique ce qui était un bon début. Il lui reprocha cependant que le prix qu’il avait payé pour faire sa tentative était beaucoup trop élevé pour le résultat rendu. Le mur n’était pas d’une bonne facture, du moins pas assez en comparaison de ce qu’il avait dépensé pour le créer.

- D’accord senseï je vais prendre en considération cet élément… Merci beaucoup.
Il n’avait pas besoin de beaucoup parler. Il voyait bien que Kansei était plutôt quelqu’un préférant les actes à de vaines paroles. Ce fut donc pourquoi il reprit l’entraînement, commençant alors à malaxer son chakra.

Il ferma les yeux, visualisant bien le mur qu’il souhaitait faire, puis une fois fait, il les ouvrit et fixa un point sur le sol. Avant de joindre ses mains pour former une série de mudras, il décida alors quelle était l’énergie qu’il souhaitait investir dans cette technique. Sans doute un peu plus que pour créer le mur qu’il savait déjà faire, et un peu moins que ce qu’il venait de faire. En gros, il fallait trouver le juste milieu.

Une fois qu’il fut décidé, le jeune manieur de Shôton effectua les mudras nécessaires à la réalisation de la technique, puis il posa les mains sur le sol afin d’y déverser le chakra. Ce dernier partait à la vitesse grand V, mais Hiko fit bien attention à stopper l’opération rapidement pour ne pas trop s’épuiser. Son mur fut alors un peu plus grand que lui ne l’était, mais beaucoup trop large. Une forte défense contre les assauts à ras du sol, mais il devrait s’améliorer.

Sans parler à son senseï, le jeune garçon recommença l’opération afin de faire en sorte de délivrer le chakra plus rapidement pour faire monter le mur plus haut, quitte à faire qu’il soit moins épais. Le résultat fut un peu plus concluant, mais il restait encore plein de choses à améliorer, et après une petite pause, Hiko se prépara à recommencer une nouvelle fois.

_________________
l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Nara Kansei
Nara Kansei

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Mar 25 Juin 2019 - 21:07




same place different men
maître et élève II
@Sairyo Hiko


l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko TSiEfT2






Kansei ne broncha pas à ses remerciements. Non par vanité ou par égo ; simplement car ils n’avaient pas lieu d’être. Hiko était une individualité forte ; assez forte pour qu’il s’en occupe. Plus le temps passait et plus le Teikokujin se conforfait dans l’idée qu’il serait son seul disciple, au moins jusqu’à que sa formation soit plus avancée. Il y avait bien ce Yamanaka mais depuis la Résonance et la prise de Kumogakure no Satô, le Nara n’avait plus eu aucune nouvelle.

Le silence reprit ce qui lui revenait de droit, parfois entrecoupé par les bruits d’émanations des techniques répétées de Hiko qui semblait s’affairer avec l’ardeur de la jeunesse dans une tâche qui -si elle était facile aux yeux des shinobis aguerris- relevait de l’exploit pour quelqu’un comme Hiko, avec si peu de pratique réelle à son actif.

Quand le flavescent aux teintes albâtre eut décidé de prendre une petite pause, Kansei contempla ses oeuvres puis s'éclaircit la voix après avoir avalé un morceau de la matière gluante, jetant à Hiko un mochi. « Bien. Très bien. Tu as saisi toi-même très rapidement le sens de l’auto-critique, je n’ai même plus besoin de te dire ce qu’il ne va pas. Connais-tu le Kagebunshin no Jutsu, Hiko ? » Un large sourire vint à marquer le visage de l’Ombrageux.

« Si oui, utilise le pour que chacun des ‘toi’ s’entraîne de son côté. Ceci fait, rappelle-les pour en gagner l’expérience. Si ce n’est pas le cas alors je peux te l’apprendre aussi. » D’une simple flexion, il se releva et continua sa fulgurante montée pour arriver en haut du mur et s'asseoir dessus.

« Allez, ne te gêne pas pour moi, fais. Quand tu estimeras que le résultat est correct, on vérifiera cela. Ensemble. » Il sortit de sa poche un calepin vierge et le fit tourner autour de son index par l’un des cercles de fer retenant les pages.




Revenir en haut Aller en bas
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Empty
Mer 26 Juin 2019 - 21:14
Hiko se donnait vraiment. C’était le premier test que lui faisait passer son senseï et il ne voulait absolument pas le décevoir. Il aurait sûrement d’autres occasions de le faire, mais cette fois-ci, il se devait d’être irréprochable. C’était pourquoi il se donnait à fond, ne ménageant pas ses efforts et tentant au maximum de comprendre ce qui lui manquait à chaque étape. Ce n’était pas facile, car il avait déjà l’impression que comprendre comment fonctionnait la technique vu qu’il l’avait déjà réalisée, de façon moins imposante. Il fallait donc essayer de penser à une version plus puissante et protectrice de la puissance. Quelque chose qui semblait simple sur le papier, mais qui s’avérait pourtant très difficile.

Après avoir dépensé pas mal d’énergie, et fait surgir de nombreux murs tous aussi différents les uns que les autres, le jeune Sairyo se décida alors à faire une pause. Il s’appuya contre l’une de ses créations et se laissa glissa au sol. Ce fut le moment où Kansei décida d’entrer en scène et de lui lancer un mochi. L’attrapant en vol, Hiko croqua à pleines dents dans cette nourriture qui lui fit un bien fou avant de prononcer ces quelques mots, tout en faisant attention à ne pas parler la bouche pleine.

- Merci beaucoup senseï !
Une fois cette collation inattendue engloutie, notre jeune héros se laisse aller à une petite séance de méditation et ferma donc les yeux. Mais il les rouvrit bien rapidement alors que le Nara continuait son enseignement en lui proposant une méthode pour avancer plus facilement dans la progression de son apprentissage. Il lui conseillait alors d’utiliser la technique de multi clonage. Grâce à cette dernière, le retour d’expérience serait alors bien plus important et il pourrait alors accélérer son apprentissage.
- Oui je connais la technique… Je m’y mets de ce pas !
Bondissant sur ses deux pieds avec une vigueur nouvelle, l’enfant aux cheveux blancs se sentait alors fier de pouvoir montrer au Nara qu’il maîtrisait un jutsu tel que le multi clonage. Ce n’était pas donné au premier venu, et il avait pris du temps à parfaire l’apprentissage de cette technique. Il se mit donc en mouvements, et fit alors apparaître deux clones à ses côtés. D’une composition tout à fait équilibrée, ils étaient aussi ressemblants que l’original, ce jutsu était une vraie réussite.

Faisons désormais en sorte que l’apprentissage de ce mur avancé le soit à son tour ! Et c’est ainsi que les trois Hiko se mirent en mouvements, répétant ainsi toute la série d’étapes qu’il fallait respecter pour faire sien ce jutsu.

C’était de moins en moins facile pour le jeune garçon qui avait besoin de plus en plus de pause. Son chakra s’en allait à une vitesse folle avec les clones à ses côtés. Car c’était là le revers de la médaille, chaque clone puisait son chakra dans les forces de l’original. Mais bon, si Kansei le lui avait conseillé, Hiko agirait. Il lui faisait entièrement confiance.

Après près d’une heure d’entraînement, l’un des clones réussit alors à ériger un mur parfait. Bien plus épais que celui qu’il connaissait déjà, il était aussi haut que celui créé par Kansei précédemment, et semblait tout aussi solide. Son aspect translucide permettait de voir à travers. Mais à n’en pas douter, le mur était très résistant. Et bien que l’enfant ait pris de nombreuses pauses pendant cette heure d’entraînement à trois, il se sentait toujours aussi fatigué.

Mais une fois qu’il eut fait le tour de la création, il en fut satisfait, et ordonna alors à ses clones de disparaître pour lui ramener toute leur expérience, et ainsi qu’il puisse comprendre ce qu’il lui manquait pour réaliser la protection parfaite, celle qu’il cherchait avec cet apprentissage.

- Je crois que j’ai réu…
Il ne put finir sa phrase, le choc reçut avec toute l’expérience venait de lui faire perdre connaissance. Il était tombé à la renverse, s’affaissant sur l’un de ses murs faits de cristal. La fatigue avait eu raison de lui, il s’était vraiment donné !

_________________
l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

l'heure n'est plus à la méditation ▬ Sairyo Hiko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: