Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko


The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Mar 4 Juin 2019 - 14:28
Voilà maintenant plusieurs jours que la victoire a été remportée par l'Empire du Feu et désormais, le temps est au recrutement. Car si la toute puissance du feu assoit son pouvoir aujourd'hui sur l'une des grandes nations du monde, il est certain que des shinobi encore indécis sur leur patrie prendront la voie de la dissidence.

Et en cette nouvelle journée dans les rues de la citée des nuages, l'Urawokaku - Lieutenant du nouvel Empire - sillonne le village à la recherche de recrue pouvant gonfler les rangs de cette nouvelle armée, prête à marcher sur le monde.

Entre les rebelles, les personnes trop vieilles ou encore les Kumojins acceptant leur sentence d'être sous la bannière du feu sans forcément se battre pour elle, les potentiels candidats sont rares. Même si bon nombre d'entre eux n'ont guère le choix lorsque l'un des lieutenants ou capitaines du feu les menaces de mort.

Un drôle de recrutement ...

C'est alors que, bien qu'il n'en ai pas très envie, Ryūzaku tente un coup de bluff afin de proposer au premier venu son aide pour lui enseigner la voie du bushido. Un entrainement signifiant plusieurs choses. La première est que, dans son clan, la transmission de l'art des samouraïs est un fait important pour la bonne survie de ce dernier. Une chose qui, si elle n'est pas faite, peut amener le bannissement du dit membre du clan. Et du fait que le Hijin soit une personne des plus responsable, il se doit de trouver un remplaçant pour le jour où il partira. La deuxième chose est que tout simplement, prendre quelqu'un sous son aile fera en sorte que cette personne prenne plaisir à combattre pour l'Empire. Même si le risque que ce dernier trahisse l'Empire et attire des ennuis à son "parrain" est grand, le Teikoku se doit de s'agrandir.


« Hey toi ! Viens par ici. » lance le samouraï de sa voix roque à un gamin passant par là.

Son regard est tout aussi sombre et sa chevelure ténébreuse. Son aura démoniaque se dissipe alors dans la ruelle, montrant à tous qu'il est le nec plus ultra et que personne ne peut lui refuser la moindre chose.


@Sairyo Hiko

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Mar 4 Juin 2019 - 17:08
Kumo no kuni
Quelques jours après l’attaque…

Les rues étaient calmes, trop calmes. Le jeune garçon n’avait pas l’habitude de voir les rues du village où il avait grandi aussi vides. Aucun mot n’était prononcé plus haut qu’un autre, peu d’éclats de rire se faisaient entendre, et on peinait à trouver un sourire sur un faciès ces derniers temps. En bref ? L’attaque du Teikoku était encore dans toutes les têtes, dans tous les esprits.

Mais Hiko refusait de se laisser abattre. Il savait ô combien le mental était important dans ce type de situation, et ce fut donc pourquoi il décida qu’il n’allait pas se laisser faire. Une rébellion ? Pas du tout, il voulait simplement vivre sa vie, comme si de rien n’était. Enfin, c’était plus facile à écrire qu’à faire, je vous l’accorde. Mais accordons à notre petit héros à la chevelure blanche qu’il avait au moins le mérite d’essayer.

Il se baladait dans les rues de Kumo, lorsque l’évènement qui amènera ce RP se produisit. Alors qu’il marchait tranquillement en direction de son magasin de bonbons préféré. Étonnamment, ce dernier avait survécu miraculeusement au bombardement subi quelques jours auparavant. Bref, c’était dans sa petite marche vers un petit moment de réconfort que notre jeune héros croisa la route d’un véritable colosse. Chose rare, certes, mais pas si inhabituelle dans un univers manga comme celui sur lequel se basait Ascent of Shinobi.

C’est donc sans prêter une réelle attention à cet homme solidement bâti que le gamin continua sa route, bien déterminé à se gaver de sucrerie jusqu’à ce que son ventre n’en puisse plus. Mais c’était sans compter sur l’interpellation du colosse, qui, d’une voix rauque et grave, venait de s’adresser au Sairyo. Ce dernier s’immobilisa sur l’instant, parcouru d’un frisson qui descendit le long de son échine dorsale… La peur venait de s’emparer de lui, uniquement causée par ces quelques paroles lancées par l’inconnu.

Enfin ce n’était pas que ses paroles, car son physique n’arrangeait rien et inspirait le respect et la peur, un petit mélange des deux. Mais pas seulement, il dégageait une puissance phénoménale. Bien que très différente dans son ressenti, cette puissance rappelait à l’enfant celle qui semblait animer son senseï, Nara Kansei. Une puissance qui n’avait rien à voir avec celle d’Hiko, et il en était bien conscient.

Avalant difficilement sa salive, notre petit héros se retourna et vit alors que l’homme possédait des cheveux noirs qui étaient difficilement coiffés sur sa tête. Son regard était dur et on lisait toute l’autorité qu’il pouvait avoir sur son visage. Il n’était pas n’importe qui ! Se doutant qu’il ne devait pas sousestimer cette situation, Hiko s’était donc tourné vers lui et s’était alors approché de l’homme, malgré toute la peur que ce dernier lui inspirait.

Son katana était fermement attaché à sa ceinture, mais il savait qu’il ne pouvait pas l’utiliser. Enfin, il pouvait essayer, mais c’était sûr qu’il ne réussirait rien face à un homme dégageant autant de puissance. Et c’est donc en esssayant de garder la tête haute que l’enfant s’arrêta à un mètre de l’homme qui l’avait demandé, la boule au ventre.

- Bonjour monsieur, que puis-je pour vous ?
Un ton serviable, un petit sourire de façade… Hiko ne jouait pas au plus malin, il jouait seulement la carte de l’enfant inconscient du danger qui pouvait le guetter.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Mar 4 Juin 2019 - 18:07
Beaucoup de monde peuvent se venter qu'ils possèdent une puissance assez importante pour faire mettre genoux à terre à quiconque souhaite leur adresser la parole. Dans le cas du samouraï, il avait beau avoir une prestance de nature menaçante et impressionnante, il n'usait pas de cette dernière dans sa totalité pour terroriser son interlocuteur.

De plus, le gamin s'avançant vers lui semble tout de même impressionné par l'homme dont le chakra - si il était visible - déborderait du corps du guerrier. Cette situation peut paraître cocasse mais pour l'Urawokaku, ceci n'est que la première phase de sélection pour déterminer si oui ou non, le garçon est capable de suivre la voie du bushido.

Avec ces cheveux d'argent, ses yeux quelque peu globuleux, il est intimidé par la prestance du Hijin qui, face à lui, est impartial. Mais étrangement, le Kumojin s'avance vers le lieutenant du Teikoku et fait preuve d'une simplicité et d'une politesse déconcertante.

Alors sans même exprimer le moindre sentiment à ce sujet, Ryūzaku trouve intérieurement que cela est étrange. Comment un "ancien" Kumojin peut être aussi poli avec un homme ayant massacré la plus part des habitants de son village et même plus, de son pays ?


« Dis moi ton nom petit. » dit-il alors.

Un silence retentit, avant qu'il ne poursuive.


« Mais dis moi également ... Comment peux-tu être aussi serein alors que ton pays vient de tomber dans les mains de l'Empire du Feu ? »

Et son regard se posa à sa ceinture, constatant que le garçon parait un katana à la ceinture. Un élément de plus, pour que le Hijin transmette son savoir à une autre personne. Cependant, pour qu'il puisse apprendre l'art que maitrise l'Urawokaku, ce petit doit convaincre indirectement son futur maître.

@Sairyo Hiko

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Mer 5 Juin 2019 - 19:17
Hiko n’était pas dupe. Il savait dans quel genre de situation il était embarqué. Bien malgré lui, il avait interpelé dans la rue par l’un des lieutenants de l’Empire du Feu. Il ne le savait pas encore, et ne le saurait peut être jamais, mais cet homme avait été directement impliqué dans l’attaque qu’avait subie Kumo no kuni. Et alors que l’enfant s’approchait, il put lire sur le visage des soldats aux alentours qu’il était dans de sales draps. Du moins, c’était ce qu’ils pensaient en voyant les directives que lui envoyait l’inconnu.

Hiko, cependant, tentait de ne pas montrer sa peur. Il savait que cela n’avait rien d’anodin, mais il n’avait pas rejoint l’Empire du Feu en vain. Il se devait de se donner les moyens de réussir, il se devait d’être à la hauteur de l’objectif qu’il s’était fixé. Ce fut donc pourquoi il avait tenté de parler le plus simplement possible à l’homme qui lui avait sommé de s’approcher. Son but n’était pas d’être insolent, mais il savait pertinemment que s’il montrait sa peur, un individu tel que le colosse en profitait pour le hacher menu.

- Je m’appelle Sairyo Hiko monsieur, ancien shinobi Kumojin.
Il avait bien insisté sur le « ancien ». De par ces quelques mots, il démontrait alors sa volonté de rejoindre l’Empire du Feu, laissant derrière lui les cendres encore chaudes de son ancien village caché.

Lorsqu’il s’entendit dire ces mots, le jeune garçon eut un petit sursaut dans sa poitrine. Il était facile de s’imaginer le dire, beaucoup moins de le faire. Mais Hiko semblait garder les apparences pour le moment, faisant le vide en lui et se rappelant pourquoi il faisait tout cela. Ce n’était pas par plaisir, oh non. C’était un sacrifice nécessaire, il en était convaincu.

D’ailleurs, l’attitude du jeune manieur de cristal interloqua le gradé de l’Empire. Il se demandait bien comment un simple gamin, pas plus haut que trois pommes, pouvait être aussi serein après tout ce qui venait de se passer dans son pays. Une question à laquelle l’enfant ne s’était pas préparé, ce qui expliqua la raison pour laquelle il prit un peu de temps avant de répondre, tentant de trouver les mots qui exprimeraient le mieux sa pensée.

- Pour être tout à fait honnête, cela m’étonne moi-même…
Il gardait une mine neutre, malgré la tristesse qui lui serrait l’estomac en repensant au nombre de morts que cette attaque avait engendré.
- Cependant, je ne suis pas trop enclin à regarder vers le passé. Ce qui est fait, est fait. Désormais, nous devons nous tourner vers l’avenir, pour que chacun y trouva sa place…
L’enfant fit alors une petite pause… Puis il reprit, osant regarder son interlocuteur droit dans les yeux.
- Et aujourd’hui, les vainqueurs sont ceux qui écriront l’histoire…
On pouvait lire une farouche détermination dans les yeux de notre jeune héros aux cheveux blancs. Mais l’inconnu avait-il reçu positivement le message envoyé par Hiko ?!

Seul l’avenir nous le dirait.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Mer 5 Juin 2019 - 21:12
Un long silence s'installe entre les deux hommes, alors que le regard du prénommé Hiko reste quelque peu neutre mais vers le sol, lorsque le samouraï lui pose cette question quelque peu spéciale. Que peut-il bien penser alors qu'un homme pouvant lui paraitre similaire à un géant l'arrête dans la rue pour lui demander une telle chose ? Il est vrai que cette situation n'est pas très glorieuse.

Le regard froid, c'est avec insistance que l'Urawokaku scrute son interlocuteur patientant une nouvelle fois pour connaitre la réponse du Sairyo. Ce qui ne tarde pas, lorsque le jeune homme affirme que le passé ne l'intéresse pas, que ce qui est fait est fait. Une réponse inattendue que le 刺客 Shikaku trouve surprenante, peut en témoigner ses sourcils qui se haussent.

Est-ce là la réalité de ce monde ? Un peuple enragé attaquant et décimant un autre peuple par pure vengeance ? Une guerre dont les perdants acceptent sans broncher les conséquences tout en disant amen à leurs bourreaux ? Comment peut-il exprimer un tel avis ... Car après tout, si Ryūzaku participe à cette guerre, c'est pour diverses raisons. Mais aucunement pour voir ses ennemis s'abaisser de la sorte.


« Les vainqueurs écriront l'histoire hein ? D'après toi, nous sommes donc les grands vainqueurs ? » rétorque alors le colosse au kimono volant au gré du vent.

Même si en ce monde bouffé de l'intérieur par ses propres habitants, aucun vainqueur n'est à célébrer. Car dans tous les cas, ce dernier est coupable de meurtre et de terreur. Une chose acceptée par la fine lame si cela peut rendre le Yûkan meilleur.

Il poursuit alors.


« Crois-tu que nous faisons ça par gaieté de coeur ? Crois-tu que nous souhaitons tuer le moindre habitant de ce pays ou des autres nations du monde ? Aucunement. Malheureusement, les pertes de civils et de shinobi défendent ces derniers est un mal se trouvant dans toute guerre. Mais je peux cependant m'excuser pour cela. Le peuple et les guerriers Kumojin comme ceux de Kaminari no Kuni ne sont pas responsable de cette guerre. Les véritables coupables sont les conseils politique qui régissent chacune des nations. Ici, celui de Kaminari mais également de Tsuchi ont mené des raides sur Hi no Kuni pour le contrôler. Non pas pour le libérer du Soshikidan. Mais tu dois le savoir, nous vivons dans un monde fait de mensonge ... Ne te fis qu'à toi-même et fait les choses pour toi. Ainsi, tu pourras vivre une vide descente. »

La détermination dans les yeux de l'ancien kumojin, comme il l'a si bien souligné tout à l'heure, peut grandir encore plus et prouver qu'il est prêt à rejoindre un empire souhaitant faire taire les soit-disant diplomates de ce monde.

« Rejoins le Teikoku officiellement et ensemble, nous éviterons ce genre d'évènement à l'avenir. »

La main du Hijin se tend alors vers l'ex membre de la foudre, lui offrant alors une nouvelle vie.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Ven 7 Juin 2019 - 14:12
Le membre de l’Empire ne semblait pas avoir particulièrement apprécié la remarque de notre jeune héros. Hiko sentit alors monter en lui une peur qu’il ne se connaissait pas. Il n’avait jamais été aussi proche d’un membre aussi éminent du Teikoku, et pourtant il pensait s’y être préparé. Avec Kansei, ils avaient longuement discuté du comportement qu’ils devraient adopter suite à leur choix de rejoindre les forces armées de l’Empire du Feu. En théorie, tout avait été réglé, mais la réalité réservait bien des surprises.

Sentant le stress monter en lui, le jeune Sairyo tenta de faire le vide en lui. C’était une façon pour lui de se retrouver, et de se raccrocher à ce qu’il maîtrisait. Alors ça ne marchait pas forcément tout le temps, et cela lui prenait un peu de temps, mais cet exercice lui permettait généralement d’évacuer tout mauvais stress, pour ne garder que le meilleur et tenter de ne pas perdre pied face à une situation imprévue comme celle-ci. Et c’est alors qu’il répondit, avant que celui qu’il voyait comme un colosse ne fasse sa longue tirade.

- Je ne suis pas assez haut placé pour savoir s’il y a vraiment un vainqueur suite à cette attaque de grande envergure qui a ravagé Kumo et décimé une bonne partie de sa population…
Ryûzaku put alors percevoir la tristesse dans la voix de son interlocuteur.
- Ce que je sais, cependant, c’est que Kumo est le grand perdant dans cette histoire. C’était une défaite totale…
On sentait son mental complètement anéanti par ce qui venait de se passer. Et en plus, il n’avait même pas participé aux combats qui avaient résulté à cette situation. Hiko l’avait vécu de loin à l’époque, mais désormais il pouvait sentir les conséquences de cette attaque chaque jour, chaque heure…

Le colosse prit ensuite la parole pour justifier ses actes, et ceux de ses confrères. Il affirmait que toute cette manœuvre n’avait pas été faite de gaieté de cœur, mais plutôt par nécessité. Il déplorait le fait que le peuple et les shinobis de Kumo ne subissent les conséquences des actes de hauts dignitaires qui siégeaient confortablement au sein du Conseil. Selon lui, ils étaient les principaux responsables de ce qui s’était déroulé il y a quelques jours, de tous ces morts que les familles pleuraient à chaudes larmes.

Hiko écoutait, mais il ne réagissait pas. Il n’en savait pas assez sur la situation pour se permettre de porter un avis sur ce qui venait de se passer, et c’est pourquoi il resta silencieux et impassible. Jusqu’au moment où le colosse dit une phrase qu’il l’interpela. Selon lui, le monde était fait de faux semblants et de mensonges. Si l’on écoutait ses paroles, chaque individu avait sa propre vérité et mentait pour la protéger. C’était assez cocasse, mais pouvait-on affirmer qu’il avait tort ?

Pas forcément.

Hiko reçut bien le dernier message qui était de ne faire confiance à personne, excepté à soi-même. Le colosse l’intimait alors à se recentrer sur lui-même, prenant alors du recul avec les prétendues amitiés qu’il aurait pu tisser. Ce n’était peut-être pas le message initial, mais c’était de cette façon que notre petit héros l’avait compris. Et c’était bien tout ce qui comptait à ses yeux.

- Je comprends…
Il savait qu’il n’avait pas le droit à l’erreur dans le choix de ses mots. Il se devait d’être prudent dans ses paroles et ne pas dire un mot de travers face à un homme de cette envergure. Ce fut pourquoi il resta concis dans ses propos.

Et alors qu’il ne savait toujours pas à quelle sauce il allait être mangé, le jeune garçon reçut cette dernière phrase comme un accomplissement. Lui qui souhaitait rejoindre l’Empire du Feu avait ici une occasion en or. Car le colosse venait de tendre une main vers lui, et il joignit les paroles aux actes en l’invitant à rejoindre le Teikoku officiellement.

Bien que prêt dans son esprit, Hiko ne tendit pas la main directement. Cela ne dura que quelques instants, mais l’enfant savait qu’en faisant cela il renierait la plupart des Kumojins qui avaient décidé de ne pas rejoindre l’Empire… Mais bon, c’était son choix, et c’était à lui de l’assumer !

- Oui.
Il n’y avait pas de question, alors ce mot aurait pu être un peu étonnant. Mais Hiko se répondait à lui-même grâce à cela. Oui, il avait fait le bon choix. Oui, il était prêt à rejoindre l’Empire. Oui, il avait les épaules assez larges pour assumer son choix. Oui, il rejoignait officiellement le Teikoku.

Et c’est alors qu’il saisit la main de Ryûzaku avec une volonté farouche, acceptant ainsi son offre.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Sam 8 Juin 2019 - 0:23
Que va choisir le jeune homme aux cheveux argenté ? Rejoindra t-il l'Empire pour le bien du Yûkan et se battre à côté des Hijin qui ont détruit la principauté dans laquelle il vivait pour un monde plus juste, ou restera t-il aux côtés de ses camarades sous la bannière des foudroyant, se mettant alors dans le quand ennemi ? Son choix est déterminant pour sa survie mais il peut être fourbe et choisir la vie au dépend du mensonge pour pouvoir mieux trahir le retour de flamme dans un avenir plus ou moins proche.

Car s'il se permet de prendre en puissance pour mieux se retourner contre ses bourreaux, alors la position du samouraï sera compromise au sein d'un Empire qui s'avouera faible à ce moment-là.

C'est donc avec impatience, se projetant déjà dans un futur désastreux dû aux choix de ce prénommé Hiko, que le 刺客 Shikaku attend la réponse de l'ancien Kumojin. Et c'est un oui sec, remplit d'assurance et de conviction, qui sort de la bouche du garçon. Par la suite, sa main vient se coller à celle du guerrier impartial confirmant son choix et scellant ce pacte, les yeux dans les yeux, entre les deux hommes à ce moment-là.


« Tu es confiant. C'est bien. »

Le regard du Chien Fou fixe avec insistance les prunelles de son interlocuteur, lui faisant comprendre qu'avec cet acte, il s'engage à vie tant que l'Empire existe et s'oblige à combattre sous les ordres de l'Empereur et de ses lieutenants. Si toutefois il est réfléchit ...
« En faisant ça, même si je pense que tu le sais déjà, tu t'engages pour le Teikoku et contre toute forme de rébellion de la part de tes anciens amis et collègues Kumojin. Cela peut être lourd de conséquence. Mais tu me sembles intelligent pour prendre des décisions par toi même ... »

L'Urawokaku dégaine alors sa lame te la plante au sol, face à lui et le Sairyo avant de s'assoir en tailleur en plein milieu de la rue, ne s'occupant pas des passants.

« Désormais, parle moi de toi. De tes convictions. Des tes motivations. Et n'oublie aucuns détails, je veux tout savoir sur toi. C'est comme ça que nous serons fidèle les uns envers les autres et c'est comme ça, que l'on se fera confiance. Faisons donc connaissance. »

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Dim 9 Juin 2019 - 21:28
Le lieutenant de l’Empire du Feu semblait satisfait de la réponse du jeune garçon, tant en termes de tonalité que de sa réponse. Il trouva Hiko sûr de lui, ce qui était le but recherché. L’enfant aux cheveux blancs sentit alors un nœud dans son estomac se défaire soudainement. Cependant, il restait un bon nombre de soucis qu’il trimballait avec lui chaque secondes depuis l’attaque, et cela ne changerait pas. Mais avoir l’aval d’un homme qui avait l’air aussi puissant que ne pouvait l’être celui qui discutait désormais avec le Sairyo. En bref, c’était déjà un bon signe, qui aiderait notre jeune héros pour la suite de son ascension à Teikoku.

Cependant, la vie n’était pas aussi rose que cela, car le colosse le mit en garde. Il continua de parler pour expliquer en quoi consistait le rôle d’un soldat chez le Teikoku. Cet engagement était lourd de conséquences. Hiko devrait alors être capable d’affronter ses anciens amis, devra être responsable de mater toute forme de rébellion qui pourrait sévir au sein de Kumo, et par cet acte il s’engageait à protéger l’Empire du Feu contre tous les possibles opposants.

- J’en suis bien conscient… Mais je suis sûr qu’un jour ou l’autre, chacun comprendra que mener une révolte sera inutile. Répondre à la violence par la violence ne fera qu’attiser la haine… Il faut mettre un terme à ce cycle.
Hiko ne souhaitait pas d’autres morts inutiles. Évidemment il n’avait pas vécu l’attaque comme avaient pu le faire certains des anciens kumojins… Mais il ne souhaitait pas s’attirer les foudres du nouveau système en place… Il fallait donc courber l’échine. Et c’était ce que faisait notre petit héros, il montrait patte blanche, ce qui lui permettrait alors de pouvoir être tranquille…

Et avant qu’il ne comprenne ce qui se passait, le colosse venait de dégainer sa lame et de la planter au sol. D’abord suspicieux, ayant eu peur d’une attaque surprise, le rythme cardiaque de notre jeune héros commença à ralentir lorsque son interlocuteur s’assit par terre en tailleur. Il ne se préoccupait absolument pas des passants, faisant fi de tout ce qui l’entourait. D’abord surpris, Hiko comprit alors qu’il avait affaire à un homme d’une certaine importance. Tout dans son comportement laissait penser qu’il était un haut placé, et qu’il valait donc mieux être en bons termes avec lui, plutôt que l’inverse.

Il écouta les questions de l’homme, puis, avant de prendre la peine d’y répondre, notre jeune héros imita alors son interlocuteur. Il planta sa lame dans le sol, avec plus de difficultés car il avait moins de force, puis il s’assit en tailleur à son tour. Il aimait bien cette position, elle lui permettait de se relaxer et favorisait sa réflexion, étrangement. Voir qu’un homme aussi solidement bâti que ne semblait l’être ce colosse l’adoptait lui faisait bizarre… Mais ça devait être un bon signe !

- Pour vous parler un peu de moi… Je ne sais pas vraiment quoi dire…
Hiko était gêné, il ne savait pas vraiment quoi dire, ce n’était pas un exercice facile pour lui de parler de lui. Mais il allait faire un effort, car il n’avait pas vraiment le choix là.
- Je veux protéger le plus de monde possible. Tout d’abord, je suis devenu un shinobi de Kumo car c’était la voie toute tracée par l’institution du village dans lequel mes parents m’ont éduqué. Cependant, lorsque j’ai commencé mes missions et à voir à quoi pouvait ressembler la vie pour certaines personnes, je me suis fait la promesse de faire mon possible pour éviter que d’autres ne souffrent inutilement…
On pouvait sentir une certaine tristesse dans sa voix. Hiko n’avait pas vu beaucoup du monde, mais cela avait suffi pour qu’il change sa vision sur ce dernier.
- Et depuis ce jour, je m’efforce de m’entraîner durement et de manière assidue pour me donner assez de force pour protéger le plus de monde possible, et ceux qui me sont chers en priorité. Et c’est cela qui m’a poussé à vouloir l’Empire du Feu, à vouloir Vous rejoindre…
Il marqua une dernière pause, ferma les yeux pour masquer la tristesse que cela lui procurrait…
- Malgré ce qu’ils pensent, je me dois d’avoir les épaules assez larges pour encaisser… Car avec les mains liées, je ne pourrai jamais aider les âmes dans le besoin.
Une bien grande responsabilité qu’il imposait à de si petites épaules…

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Lun 10 Juin 2019 - 16:27
« En voilà de bien belles paroles ... »

Un regard plus apaisé sentimentalement se dresse alors sur le faciès de l'homme à la tunique noire dont le torse est à découvert. Il est bien conscient de ce que le garçon raconte et il faut dire que l'assassin des îles éternelles 限り無い Kagirinai est bien d'accord avec ce qu'il dit. Pourquoi se venger encore et encore d'une chose qui dure depuis la nuit des temps ? La vengeance engendre la haine et la haine entraine la vengeance. Ceci n'est qu'un cercle sans fin. Une solution peut donc être trouvée même si quand on y regarde bien, il faut un gagnant et un perdant quoi qu'il arrive. Mais le perdant se laissera t-il faire aussi facilement ? Se laissera t-il en dernière position, en tant que grand perdant d'une cause qu'il défendait ? Non. Car aucun homme n'aime perdre. L'homme est égoïste et fait preuve d'un orgueil tout comme d'une mégalomanie incomparable à n'importe quelle autre race ou être vivant. Tant que l'Homme persistera, du moins - avec une intelligence très limitée -, alors il y aura de la vengeance, de la haine et de ce fait; la guerre.

« Je suis bien d'accord avec toi ... Même si certains en voudront pas accepter le fait qu'ils sont désormais "dominés" par une autre nation, l'heure n'est plus à la guerre. On se doit de trouver des solutions, pour que ce genre de chose ne se reproduise plus. »

C'est alors que Hiko, à la demande du samouraï, explique un peu plus ses motivations quant à son souhait de rejoindre l'Empire. Et ses convictions de protéger le plus de monde possible sont tout à fait louable. Une possibilité qui ,comme i elle dit si bien, réalisable en rejoignant les rangs du retour de flamme. En regroupant le plus de personne, l'Empire se verra doté d'une puissance totale pour unifier le monde d'un idéal de paix prochainement acceptable. Cependant, au détriment de nombreuses vies ... Ce que l'Urawokaku veut absolument éviter pour ne pas voir une nouvelle guerre éclater. Même si dans cette situation là, le guerrier au fer se verra dans l'obligation de répliquer en cas d'attaque. Bien heureusement, aujourd'hui, les tensions sont plus calmes et le peu de temps de répit présent est à prendre.

« Tu es brave et possède des idéaux bien réels. Tes convictions sont fortes et grâce à ça, tu iras loin, Sairyo Hiko. Tu me rappelles un peu mon moi d'entant. »

C'est alors qu'une idée jaillit dans les pensées du samouraï, lui qui cherche tant à transmettre son savoir à la future génération.

« Et dis moi, que maitrises-tu ? Es-tu doué avec une lame ? »

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Lun 10 Juin 2019 - 20:57
Tandis que bon nombre de quidams traversaient la rue de part en part, les deux garçons ne bougeaient pas d’un iota. Le colosse, torse nu, intimait la peur aux passants ne le connaissant pas. Il avait un physique de vrai combattant, le genre d’adversaire qui vous fait transpirer sans même dire un seul mot. Quant à Hiko, plusieurs passants se demandaient bien ce qu’il pouvait faire assis par terre avec un homme d’une telle stature, mais aucun ne pipa mot. La présence du guerrier de l’Empire du Feu les en dissuadait.

Et tandis qu’ils venaient tout juste de commencer leur discussion, Hiko comprenait rapidement qu’il gagnait des points. Cependant, ce qui lui sembla plutôt étrange de premier abord, c’est qu’il semblerait que le colosse partage une bonne partie de sa vision. Comme quoi, il ne fallait pas se fier aux apparences. Et alors que l’enfant aux cheveux blancs venait de terminer d’exposer ses intentions à l’homme qui l’avait interpelé dans la rue, ce dernier se mit alors à parler pour montrer son accord par rapport aux dires du gamin.

Hiko sut qu’il fallait qu’il reste silencieux tandis que son interlocuteur prenait la parole. Car même si le climat était un peu plus détendu qu’au début, il n’en restait pas moins un ancien shinobi de Kumo qui voulait rejoindre le Teikoku. Il savait qu’il serait épier, et parler un peu plus que nécessaire pourrait le desservir. Cependant, il ne put s’empêcher une petite remarque lorsque le colosse affirma que les idéaux de notre jeune héros étaient forts, et qu’il devrait les suivre pour s’accomplir. Mais ce fut surtout lorsqu’il annonça qu’il lui rappelait lui en étant enfant que Hiko reçut le choc en pleine face.

Il fut surprit, même avec son faciès, et la surprise laissa rapidement sa place à un visage neutre, comme celui qu’il montrait depuis de la discussion qu’il tenait avec l’Urawokaku.

- Woh… Je vous remercie. J’espère que je deviendrai aussi balèze que vous alors !
Il se permit un petit sourire amusé sur son visage, en espérant que sa petite blague ne soit pas mal interprétée par le colosse. Et alors que la blague venait de passer, le colosse reprit la parole. Il portait un réel intérêt aux capacités de notre jeune garçon. Il lui demanda alors ce qu’il savait faire, et s’il savait manier une lame.

L’enfant aux cheveux blancs ne réfléchit pas longtemps avant de donner sa réponse.

- Je suis capable de manipuler le cristal. Et oui, j’ai quelques notions en maniement de lame. J’utilise mon katana pour combattre en général. Mais je suis sûrement loin de votre niveau, j’imagine…
Il ne disait pas cela par pudeur, ni pour flatter son interlocuteur… Simplement car c’était ce qu’il pensait, et pour ne pas créer de faux espoirs.

Et encore, il était loin du compte.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Mer 12 Juin 2019 - 20:24
Un léger espoir se lit dans les yeux du garçons, souhaitant un jour dépasser la puissance du samouraï se tenant devant lui. Une possibilité envisageable s'il s'en donne cependant les moyens. Et si cela peut s'apparenter à une forme de sarcasme, le Hijin n'en remarque pas la nature et voit ça comme une réelle intention de la part de l'ex kumojin.

« Devenir aussi ... balèze que moi ? Tu pourras devenir un guerrier craint de tous si, et seulement si, tu fais les bons choix. »

Est-ce une sorte de remontrance ? Aucunement. Seulement un indice assez clair pour montrer la voie à ce jeune Kumojin pour qu'il devienne ce guerrier qu'il souhaite tant devenir. Un guerrier puissant, à la sole de l'Empire du Feu.

Et face à la demande de l'oppresseur, le jeune homme partage la nature de ses propres pouvoirs avec son interlocuteur. Un manieur de cristal, autrement appelé Shôton. Une nature élémentaire rare dont le のっぺらぼう Nopperabou (litt. spectre sans visage) connait les forces et les faiblesses mais qu'il n'a encore jamais vu réellement, même à travers ses multiples voyages et missions à travers les terres du Yûkan. Toutefois, le plus intéressant reste ces quelques notions qu'il admet avoir au corps à corps, un katana entre les mains. Une utilisation quotidienne lors de ses combats mais un entrainement qui doit être léger, en vu de ses soit disantes "notions".

« Des notions tu dis ? Et bien montre moi ça. On verra ce que tu vaux. Ce que les soldats de l'Empire valent. »

Est-ce dangereux pour les passants, les derniers civils de Kumogakure no Satô ? Seulement s'ils s'aventurent entre le samouraï et le shinobi.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Dim 16 Juin 2019 - 19:10
Hiko avait, semblait-il, commis un impaire dans sa réponse au colosse qui était devant lui. Il ne voulait pas le froisser lorsqu’il avait dit espérer devenir aussi balèze que lui. C’était simplement un fait, il pensait cet homme très fort. Et il savait qu’une telle puissance ne venait pas de nulle part, il devrait sûrement travailler d’arrache pieds afin espérer toucher un niveau comme le sien… Du moins s’en approcher.
- … Oui je comprends, j’espère que je saurai les faire alors.
On pouvait sentir la détermination dans sa voix, mais aussi une part de doute. Car on ne savait jamais vraiment si l’on faisait le bon choix, sur le moment. Cela vous rattrapait par la suite, évidemment, mais dans l’instant, dans le feu de l’action, il était impossible de déterminer quelles conséquences pourront avoir vos actions.

Et alors que l’enfant et le colosse se faisaient toujours face, le premier remarquait que les passants semblaient s’habituer à cette situation et circulaient de façon plus fluide qu’au début. Mais ce qui allait se dérouler allait changer un peu tout ça, car le colosse venait de faire une proposition étrange au jeune garçon aux cheveux blancs.

Il lui proposait de croiser le fer. Ce qui étonna grandement Hiko, il ne réussit pas à le cacher d’ailleurs. Tout l’étonnement se lisait sur son visage. Il ne faisait évidemment pas le poids face à un adversaire tel que l’homme se trouvant en face de lui. Son interlocuteur devait aussi le savoir, mais pourtant, il venait de proposer une sorte de duel avec notre jeune héros.

Il fallut quelques secondes pour qu’Hiko comprenne que ce n’était qu’un énième test qu’il se devait de réussir. Le colosse ne s’attendait pas à ce que l’enfant l’emporte, mais il voulait sûrement voir si ce dernier avait un certain potentiel. Hiko, après quelques temps, puis il hocha la tête et regarda alors le colosse tout en se saisissant de son katana.

- Très bien, monsieur…
Il se rendit alors compte qu’il ne connaissait pas le prénom de ce dernier. Il s’était présenté, mais le Lieutenant de l’Empire du Feu ne l’avait pas fait, lui. M’enfin, ce n’était pas vraiment important pour notre jeune héros, mais si jamais il pouvait se présenter d’ici la fin du RP, ce serait top !

Bref, tout ça pour dire que notre jeune héros venait de tirer la lame de son fourreau, il se mit alors en garde reculant légèrement un de ses deux pieds. Il fit le vide dans son esprit, ne pensant plus qu’à son adversaire du moment. Ses sens étaient aussi aiguisés que sa lame, et il était temps qu’il les utilise !

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Dim 16 Juin 2019 - 20:09
Le petit a l'air hésitant, timide, non sûr de lui. A vrai dire, le Hijin commence à avoir des doutes sur le garçon si prometteur. S'est-il déjà battu ? A t-il réellement de l'expérience en tant que shinobi ? L'Urawokaku ne sait plus quoi penser. Mais peut-être que tout simplement, il reste impressionné de la prestance et le physique de l'homme face à lui, ne montrant aucunes émotions tout en étant menaçant naturellement.

Quant à cette demande de combat, pour évaluer les compétences et les aptitudes de l'ancien Kumojin, ce dernier semble d'accord alors qu'il dégaine son fer pour se mettre en garde, prêt à rétorquer un coup de lame à son maître d'un jour.

Mais le regardant de son mètre quatre vingt dix, constatant que le jeune Hiko ne prend pas la peine d'attaquer, le samouraï reste stoïque. Sans émettre le moindre son. Sans faire le moindre gens. Le lieutenant de Rei se demande même pourquoi son adversaire ne fait rien. C'est à lui de faire ses preuves, pas à Ryūzaku.

Il s'avance alors d'un pas lourd et ralentit vers son potentiel disciple, puis attrape la poigne de son sabre, retirant le fer de son fourreau.


« Tu rigoles, j'espère ? ... Très bien, comme tu voudras. »

Le ton sinistre et autoritaire de sa voix résonne dans la ruelle, annonçant le début des hostilités à celui qui reste pour le moment passif. Car dans la foulée, le samouraï disparait dans un écran de poussière lié à la terre présente au sol, pour réapparaitre derrière lui. Seul son regard est perceptible, tandis que sa lame s'abat sur le nouveau Teikokujin.

« Derrière toi. »

Qu'il soit touché ou non, quoi qu'il arrive, la foule commence à s'attrouper autour d'eux, comme si la nouvelle attraction venait d'arriver en ville. Un nouveau divertissement.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Dim 16 Juin 2019 - 21:09
L’homme qui était en face de lui semblait assez énervé par la réaction de notre jeune héros. Alors que ce dernier avait dégainé sa lame de son fourreau et se tenait prêt à subir l’assaut du colosse, il avait pris le parti de ne pas attaquer directement. Car, si sur un coup de chance, il avait réussi à toucher son adversaire, comment aurait-il pu prévoir son attitude ? Sans doute aurait-il été blessé dans son amour propre et aurait alors déversé toute sa rage sur le jeune garçon, qui ne s’en serait pas sorti indemne. Aucune chance.

Mais bon, son choix n’avait pas été bien vu par le colosse qui était désormais prêt à attaquer. Il s’était avancé de l’enfant et avait dégainé sa propre lame. Une lame de bonne facture qui ne semblait pas avoir de défauts, et ne montrant pas de signe de rayure… Et pourtant, le jeune Sairyo se doutait bien qu’elle avait dû servir de nombreuses fois. Du moins beaucoup plus que celle de notre jeune héros.

Et alors qu’il le prévenait de sa position, Hiko déjà en mouvements. Lorsqu’il avait vu son partenaire d’entraînement disparaître avec sa vitesse incroyable, le jeune garçon était déjà prêt et ses sens étaient aiguisés. Il savait comment faire, il s’attendait à une attaque d’un tel niveau. Si cela demandait un vrai effort de concentration à Hiko, cela semblait très facile pour son adversaire du jour qui s’était déplacé à une telle vitesse qu’Hiko n’utilisait plus ses yeux. Il avait senti le mouvement de son adversaire, et avait agi en conséquences.

- Vu !
Et alors qu’il était sous le joug de son adversaire, Hiko prit un appui solide tout en concentrant du chakra dans ses jambes. Il esquiva alors à la dernière minute l’attaque du colosse grâce à un petit bond bien senti. Il était vif, c’était déjà un bon début, mais ce n’était pas ce que souhaitait voir le colosse, Hiko le savait. Ce fut pourquoi il décida d’enchaîner rapidement.

Une fois réceptionner de son bond, il prit appui sur sa jambe d’appui et repartit directement dans le sens inverse. Son but ? Prendre son adversaire par surprise afin qu’il ne voie pas l’attaque venir aussi. Il savait que le colosse devait avoir de la ressource, c’est pourquoi il ne fit pas les choses à moitié et concentra du chakra dans son bras pour rendre son attaque plus dangereuse. Une fois arrivé près de sa cible, Hiko utilisa alors un coup latéral afin de venir trancher le colosse.

Une fois son coup parti, il utilisa son appui pour prendre un peu de distance et repartir directement à l’assaut tout en restant attentif à la moindre contre attaque. Il ne faisait plus attention à ce qui l’entourait. Désormais, rien ne comptait à part son adversaire… Qui se révélerait fort redoutable, à n’en pas douter.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Dim 16 Juin 2019 - 22:09
Les hostilités sont donc bel et bien présente à l'instant où la samouraï se munit de son fer pour, une fois disparu du champ visuel de son adversaire, réapparaitre dans son dos pour lui asséner un premier coup pouvant déjà lui être décisif. Néanmoins, faisant preuve d'une certaine agilité et d'un certain don de l'observation, le jeune Hiko se retourne pour éviter la frappe du Hijin et profite de la force qu'il met dans son coup pour lui retourner la balle, alors que la lame de Ryūzaku percute le sol.

Un bien beau retour de la part de l'ancien Kumojin, bondissant vers le Teikokujin le katana empoigné à pleine main. Mais ce qu'il ne sait pas ou oublie peut-être, c'est qu'un samouraï est capable de trancher à vive allure, détruire le chakra par son propre chakra mais surtout ... méditer et acquérir une force encore méconnu du grand public. Une force, pouvant tirer l'homme de certaines situations dangereuses.

Se concentrant alors sur son environnement, maitrisant le temps et l'espace, l'Urawokaku se fixe sur les présences environnants. Le public; est e délire et encourage les deux combattants, tout en faisant des paris sur le potentiel gagnant. Certains jouent la sécurité en votant pour le plus grand et le plus couteau. D'autre vote pour l'out-sider, aimant voir le potentiel perdant prendre la main dans un combat déjà perdu. La faune; peu présente mais bien assez pour être ressentit par le presque trentenaire. Des insectes volants entre eux, beaucoup de mouche. Et dans tout ça, la lame du Sairyo approchant de plus en plus vers son visage.

C'est alors que le fer contre le fer et que le maître du Bushido se retourne vers le jeune combattant, les yeux fermés, observant par l'ouïe et l'odorat son environnement. Est-ce possible ? Lorsque l'on passe son temps à méditer et à parfaire ses dons sensoriels, oui.


« On dirait que t'es tombé sur un os ... »

La voix du guerrier retentit de nouveau, gagnant du temps tout en maintenant la lame de Hiko contre la sienne avant, en toute vitesse, expulser son pied dans l'abdomen de ce dernier pour l'envoyer quelques mètres plus loin, nettoyant la poussière se trouvant au sol.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Lun 17 Juin 2019 - 21:00
Évidemment, cela aurait été bien trop simple s’il avait pu le toucher dès sa première attaque. Hiko n’était pas naïf. Du moins pas assez pour croire qu’il pouvait toucher un adversaire aussi redoutable que ne pouvait l’être le colosse, dès le premier assaut et après une ruse aussi simpliste. Malgré tout, il avait tenté cet assaut, plein de vitesse et de fougue… Juste au cas où.

Et alors qu’il pensait avoir réussi son estocade en voyant sa lame s’approcher dangereusement du visage de l’homme torse nu, ce dernier avait paré in extremis l’attaque du gamin avec son propre sabre. Les deux lames étaient désormais collées l’une à l’autre, entraînées dans une danse métallique qui n’avait qu’une hâte, la séparation pour mieux se retrouver.

Mais l’enfant baissa sa garde, car le visage qu’il voyait désormais le choqua. Alors qu’un combattant classique utilisait la vue comme premier sens pour se repérer et cibler, l’Urawokaku venait de parer l’attaque les yeux fermés. Il avait su éviter l’attaque en se privant de la vue, installant ainsi un sentiment de surprise et de peur chez son adversaire. Car Hiko ne s’attendait pas du tout à cela.

Conséquence immédiate, il baissa sa garde. Et il n’en fallut pas plus au colosse pour l’atteindre en plein estomac avec un coup de pied ravageur, l’envoyant valser quelques mètres plus loin, ramassant alors mieux la poussière qu’un aspirateur Dison. Ne pouvant rien faire, Hiko avait tout de même tenu à maintenir sa lame dans sa main afin de ne pas perdre son arme de prédilection, et avait donc glissé sur le sol, cette dernière retenue en l’air pour éviter de se blesser.

Une fois sa glissade terminée, il se releva tant bien que mal en prenant appui sur sa lame. C’est alors qu’il remarqua que bon nombre de passants s’étaient arrêtés autour d’eux, et regardaient la scène aussi impressionnante que surréaliste. Beaucoup d’entre eux avaient fait la grimace en voyant le bambin se prendre un tel coup. Mais ils ne savaient pas qui était Hiko, car ce dernier n’abandonnait pas ! Il s’était relevé, et c’était bien la preuve qu’il voulait encore en découdre.

- Les yeux fermés hein ? Vous ne me prenez donc pas au sérieux !
Le Sairyo ignorait tout de l’art Samouraï et de la sensorialité. Il n’avait pas envie de se spécialiser dedans, et il prenait comme un affront que le colosse ose fermer les yeux lors de leur combat. Mais alors qu’il s’apprêtait à retourner au front, il se rendit compte d’une chose. Ses yeux étaient constamment distraits par toute l’agitation, tout le tumulte qui s’était créé autour d’eux.

Il était sans arrêt diverti par un geste brusque, un éclat de voix… Et c’est alors qu’une idée lui vint à l’esprit. Peut-être n’était-ce pas par provocation que Ryûzaku faisait cela, mais plutôt pour trouver la paix dans son esprit, et atteindre un sommet de concentration.

- Je vois…
Fermant ses yeux à son tour, le jeune garçon tenta de trouver la paix intérieure qu’il imaginait. Il voulait que n’existe plus que son adversaire, et faire taire toutes ces images, tous ces bruits parasites qui l’empêchaient de se concentrer… Cela lui prit quelques secondes, que le colosse lui laissa évidemment, avant qu’il ne la ressente. Cette paix intérieure qui le rendait maître de ses mouvements et qui lui permettait de se concentrer sur ce qui l’entourait. Il ouvrit alors les yeux, et il ne vit alors plus que le colosse, à quelques mètres.
- J’arrive…
Et d’un coup il partit. Chacun de ses choix était le bon, il analysait la situation et sa façon de se mouvoir s’en trouvait améliorée. Il avait désormais une pleine possession de ses moyens et la paix intérieure qu’il venait de trouver lui permettait de voir ce qu’il aurait pu manquer auparavant. Et alors qu’il s’avançait vers son adversaire du jour, il ne s’en rendit même pas compte…

Il ne se rendit pas compte qu’il venait de faire son premier pas sur la voie du Samouraï.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Lun 17 Juin 2019 - 22:17
Est-ce là une manière d'insulter son adversaire, de lui manquer de respect, de ne pas prendre ce combat au sérieux que de fermer les yeux tout en combattant ? Le maître du bushido ne pense pas cela. Au contraire. Savoir combattre sans même posséder la faculté de la vision est un art d'un tout autre niveau. Bien au-dessus du kenjutsu ou du ninjutsu. Un art bien plus puissant que tous les autres, capable de battre n'importe quel ennemi et de l'humilier au passage. Mais celui qui arrive à combattre sans ouvrir les yeux est très certainement la personne la plus en accord avec lui-même dans tout le Yûkan. Une prouesse qui n'est pas donnée à tout le monde et qui s'attrape à le force de l'entrainement et de la passion.

Une force, propre à l'art du Bushido - propre aux samouraïs.


« Concentre toi jeune Sairyo. J'aimerais combattre quelqu'un de sérieux. »

La voix du guerrier retentit de nouveau, grave et sérieuse pour témoigner de cette forme irrespect dont fait preuve le jeune shinobi face à lui. Car en prenant ce coup de l'estomac, se vautrant au sol et en faisant une remarque que l'absence de vision de l'Urawokaku, Hiko montre au grand jour sa déconcentration. Et ça, le lieutenant du Teikoku ne peut pas le concevoir. Aucunement.

À la suite de ce coup, le public fait preuve de silence attendant avec impatience la suite des hostilités pour ce délecter d'un spectacle encore rare à voir, quelques temps après l'invasion de l'Empire. Alors que va tenter l'ancien Kumojin ayant rejoint les rangs du Teikoku ? Ryūzaku ne le sait pas mais il reste concentrer et garde les yeux fermés, prêt à rétorquer.

C'est alors, qu'en attendant patiemment, il ressent une nouvelle forme de concentration s'élever dans les airs, s'élever en face de lui. Ce jeune amateur du katana est-il entrain d'activer sa propre forme de méditation ? Étrangement, le 刺客 Shikaku ressent une force similaire à la sienne. Une force ... propre aux samouraïs.

Ressentant le jeune soldat arriver vers lui, le maître du kenjutsu ouvre les yeux au dernier moment, peu de temps avant que Hiko ne puisse le toucher et se décale d'un pas pour ensuite, lui asséner un lardait le poussant simplement à terre. Le combat s'arrête maintenant.

Histoire que le fougueux puisse écouter le puissant.


« Petit ... Viens avec moi. »

L'Urawokaku saute alors sur le toit le plus proche, attendant que le nouveau membre de l'empire vienne à lui afin qu'ils soient dans un climat apaisé pour parlementé. Le samouraï a enfin trouvé son successeur.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 18:12
Il venait de comprendre quelque chose. Malgré lui, et malgré ce qu’il pensait déjà savoir, Hiko était encore bien loin du niveau des meilleurs bretteurs que le Yuukan abritait. Et le colosse en faisait partie, c’était une évidence. Le fait de combattre en se privant de la vue ne le rendait pas moins dangereux, bien au contraire. Hiko le comprit à ses dépens lorsqu’il se fit repousser d’un violent coup de pied par son adversaire, prouvant ainsi la différence de niveau qu’il y avait entre les deux garçons.

Mais l’enfant n’était pas découragé, bien au contraire. Il savait qu’il n’avait pas le choix et qu’il devait prouver sa valeur à son adversaire du jour. De par sa carrure, sa force, ses paroles, le respect qui émanait de lui… Cet homme était sûrement d’un grade de lieutenant, au minimum. Autrement dit, il faisait partie de la crème de la crème du Teikoku… Le genre de personne qu’il fallait avoir de son côté, sous peine de se retrouver dans une situation embarrassante. Mais pour cela, il fallait faire ses preuves.

Ce fut la raison qui poussa l’enfant à chercher une nouvelle concentration. Avec les moyens traditionnels, il n’aurait pas pu se défaire de son adversaire. En cherchant la paix intérieure, il souhaitait s’offrir de nouvelles possibilités. Il avait souvent pratiqué ce genre de choses, mais souvent, c’était simplement pour méditer car ses pensées étaient nombreuses et l’empêchaient d’avoir une vision claire. Voir le lieutenant du Teikoku fermer les yeux le lui avait rappelé, mais jamais il ne se serait imaginé l’utiliser en plein combat.

Et pourtant, cette nouvelle acuité lui avait permis d’agir plus rapidement, de ressentir un déclic dans son mode de pensées qui lui permettrait peut-être de toucher son adversaire. Mais avant même que sa lame n’ait pu atteindre sa cible, cette dernière se mit en mouvements. Contre toute attente, le colosse ouvrit les yeux et para l’attaque de l’enfant au dernier moment, sans pour autant le repousser au loin. Il semblerait qu’il venait de réaliser quelque chose.

Hiko restait là, stoïque, attendant la contre-attaque après avoir été contraint de tomber légèrement. Une parade faite avec brio en somme. Hiko vit alors que le colosse semblait avoir abandonné toute idée de combat et prenait la tangente. Il ne savait pas ce que cela signifiait… Il ne l’avait pas touché, il avait échoué.

- … !
Et alors qu’il commençait à baisser les yeux par dépit, notre jeune héros entendit le colosse lui demander de le suivre. Il resta figé quelques instants avant de ranger sa lame dans son fourreau et d’imiter le colosse en sautant sur le toit où ce dernier se trouvait.

Cela voulait-il dire qu’il avait réussi ? Et surtout, quelle était cette force qu’il avait effleuré du doigt tout à l’heure grâce à sa méditation ? Tant de questions auxquelles pouvait répondre le samouraï qui se trouvait face à lui, encore fallait-il qu’il les mérite.

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Ven 21 Juin 2019 - 14:51
L’a t-il enfin trouvé, le digne héritier de l’art de dégainer et de la méditation des samouraï ? Peut-être bien. C’est ainsi qu’il demanda au jeune en face de lui avec qui il échangeait quelques coups pour le plaisir, que l’Urawokaku se fit à l’idée de cette bonne révélation. Le jeune Hiko est celui qui recevra une première leçon du maître du bushido, afin de faire perpétrer l’art de la guerre par les samouraï à travers le temps et l’histoire.

C’est sans prononcer le moindre mot, que Ryuzku passe de toit en toit pour être seul en compagnie du Sairyo, loin de tout rassemblement populaire. Et alors que le silence prend place au coeur d’un des toits de la ville, l’homme se retourne vers le bambin, la mine froide mais également annonciatrice d’une nouvelle importante.


Hiko de la maison Sairyo, je fais de toi mon disciple. Le digne héritier de la lignée des samouraï des îles 限り無い Kagirinai. Mon élève et successeur. »

Le doigt pointé vers le garçon, le samouraï fait alors ressentir une sincérité déconcertante dans ces propos, montrant ici toute l’importance de ces derniers.

S’approchant alors de lui, Ryusaku dégaine son fer pour la pointe de ce dernier sous le menton de son élève et continue ces propos.


Tu possèdes une force tranquille qui m’assure que tu es la bonne personne. la plus apte à recevoir cet enseignement pour t’initier à la voie du Bushido. La voie ultime de l’art de la guerre, pouvant défaire n’importe quel ennemi constitué naturellement de chakra. pour se faire, la route sera longue mais j’ai confiance en toi et en mes capacités de transmission. Alors … qu’en dis-tu ? »

Le vent se lève alors, comme pour tourner une nouvelle page d’un livre. L’ancienne génération est sur le point de terminer ce chapitre pour un écrire un nouveau, dédié à la future génération.

En espérant qu’il accepte cependant …


_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko Empty
Dim 23 Juin 2019 - 19:51
Alors qu’il venait de le rejoindre sur l’un des toits du village comme il le lui avait demandé, Hiko se demandait bien à quelle sauce il allait être mangé. Il venait de croiser le fer avec le colosse et ce dernier avait été impressionnant par sa maîtrise. Il était très fort et semblait être en mesure de croiser le fer avec n’importe qui dans le Yuukan. Une fine lame, comme ils étaient appelés. Hiko espérait un jour avoir ce niveau de maîtrise dans l’art du Bukijutsu, mais il n’avait pas la prétention de l’affirmer tout haut pour le moment.

Et tandis qu’il suivait l’inconnu sur les toits, notre jeune héros manieur de cristal se demanda bien ce qui l’attendait. Le colosse ne semblait pas être plus fâché que lorsqu’ils s’étaient rencontrés, et il semblait avoir fait une bonne épreuve tout à l’heure. Bon, évidemment, il n’avait pas touché son partenaire de duel, mais ce n’était pas le plus important. Il voulait voir les capacités, et Hiko avait démontré qu’il savait s’adapter. Ce qui était déjà pas mal !

Après quelques sauts à travers les toits, le colosse s’arrêta alors net sur un des toits les plus élevés qu’ils pouvaient trouver autour d’eux, et la mine grave et le regard, ainsi que la voix, froid(e) ; il se remit à parler. Et ses paroles laissèrent alors bouche bée notre jeune héros aux cheveux blancs qui se retrouva la bouche entrouverte, et les oreilles bien à l’écoute de ce que l’autre était en train de lui dire…

On aurait dit un chevalier qui était en train de lui parler, et il ne sut alors que dire. Il le faisait, lui, le digne héritier de la lignée des samouraïs… Et profitant par la même occasion, de le nommer son disciple et élève. Hiko ne sut alors que répondre, et continua de rester silencieux tandis que le colosse sortait sa lame de son fourreau. Il pointa alors le bout de l’arme sous le menton du jeune garçon et reprit la parole pour justifier son choix aux yeux de notre héros.

Il vantait alors la force tranquille du garçonnet et il affirmait qu’il avait confiance en Hiko pour suivre la voie du Bushido qui serait certes, compliquée… Mais qui lui offrirait tellement en termes de capacités. Puis, il lui demanda quel était son avis sur la question, et pour être honnête, Hiko avait toujours la bouche entrouverte… Totalement incapable de prononcer le moindre mot.

Ses pensées étaient chamboulées par cette offre aussi inattendue qu’alléchante. En faisant une telle proposition, le colosse lui offrait alors sur un plateau d’argent une possibilité de pouvoir développer ses capacités de bretteur à un niveau qu’il n’aurait même pas pu imaginer. Hiko commença alors à sourire, se rendant compte de la chance qu’il avait eu de croiser cet homme. Il se félicita aussi pour sa performance, car sans elle il ne serait sûrement pas sur le toit à réagir à la proposition si alléchante de cet homme.

- Je vous promets d’être l’élève le plus assidu que vous auriez pu trouver et de ne pas trahir votre enseignement. J’ai souvent entendu parler du mode de vie et des techniques des samouraïs, et c’est un immense honneur d’avoir l’opportunité d’apprendre auprès de l’un de leurs dignes représentants…
Il marqua une petite pause, puis il reprit, plongeant alors ses yeux azurs dans ceux de son interlocuteur.
- Moi, Hiko Sairyo, j’accepte votre offre et vous transmets alors ma volonté de devenir votre élève…
Il ne finit pas sa phrase car il ne connaissait pas le nom de son interlocuteur malgré tout ce qu’ils venaient d’échanger. Mais un grand sourire et une grande détermination se sentaient. Hiko savait qu’il avait une chance exceptionnelle de découvrir l’art des samouraïs, et il ne la laisserait pas passer !

Restait donc désormais à connaître la suite. Car Papa Yami avait reroll, donc fallait-il faire le reste en solo du côté du Sairyo, ou continuera-t-il son apprentissage auprès du colosse ? La suite au prochain épisode !

_________________
The Bushido Way ─ Sairyo Hiko 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

The Bushido Way ─ Sairyo Hiko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: