Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le nom maudit des clans de Hi [Akimichi B. Hyakuzô]

Yamanaka Hosen
Yamanaka Hosen

Le nom maudit des clans de Hi [Akimichi B. Hyakuzô] Empty
Jeu 6 Juin 2019 - 16:17





Malgré des habitudes avérées pour supporter les longs voyages, le retour à Hi puis la traversée quasi immédiate de la route jusqu’à Kumo avait porté son lot d’épuisement au voyageur solitaire. Une fatigue servant plus ou moins de prétexte franchir les pas d’une taverne rempli de roublards et de civils désormais sous le jour du Teikoku, pas forcément en accord avec cet état de fait.

Cela pouvait aisément se lire sur les visages tournés subitement vers sa silhouette lorsque les portes de bois claquèrent avec fermeté face à la poigne du Yamanaka affublé de son armure peu commune en ces lieux. Lui ne faisait guère fit de ce silence religieux suffisant tout juste à éveiller une garde passive, toujours muni de son attitude d’aisance en tout endroit de monde comme si il s’agissait de son territoire.

Pas un salut, pas un échange verbale. Le soldat d’acier se contenta de traverser la pièce sous le claquement lourd de ses bottes sur le plancher usé avant de rejoindre directement le bar principal face au serveur, prenant place sur un des tabouret surélevés. De sa capuche d’un mélange de vert et de gris, le visage ombragé de l’étranger se dévoila l’espace d’un instant avant de passer sa commande de façon sèche et désintéressé.

Tavernier, sers moi un verre. Donne moi de quoi récupérer d’un long voyage.

Étrangement, en dépit du brouhaha environnant le serveur marqua un blanc notable avant d’adopter une posture agressive.

On ne sert pas n’importe qui ici, étranger … Décline d’abord ton identité.

Yamanaka Hosen. C’est bon maintenant ?

Un rictus de fureur s’empara peu à peu de l’employé réticent, dont le regard fit un tour rapide vers quelques personnes installés sur les tables plus en arrières, ces derniers cessant leurs affaires momentanément. Impossible de ne pas entendre les tabouret glisser et des silhouettes s’approcher de lui avec un brouhaha qui mettait maintenant en relief la haine porté envers les Yamanaka. Du moins, surtout vis-à-vis du nouvel empereur, réputation précédant Hosen par la même occasion.

Lui n’avait que faire de ces histoires, de rentrer dans le jeu de la peur et de la discrétion. Si l’on désirait une baston, une petite mêlée affublé d’alcool, il saurait sûrement leur donner le change, même si le nombre de candidat augmentait au fur et à mesure. Après tout, ce n’était pas la première fois.

Hé toi là ? T’es un soldat de Teikoku c’est ça ? Un frère de ce chien de Rei hein ? T’as rien à faire ici, dégage.

Le vagabond toujours calme et insensible ne présenta aucun mouvement, aucune réaction direct. Simplement prêt à agir, essayant de déterminer le nombre de personne debout derrière lui.

Et sinon quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6588-yamanaka-hosen-chosen-of-kiheitai-100 http://www.ascentofshinobi.com/t7098-carnet-de-route-yamanaka-hosen#59563
Akimichi B. Hyakuzô
Akimichi B. Hyakuzô

Le nom maudit des clans de Hi [Akimichi B. Hyakuzô] Empty
Ven 7 Juin 2019 - 3:13
3DBJUP5
Le nom maudit des clans de Hi 火の呪い Hi no noroi
Kaminari no Kuni




De retour parmi ces murs devenus siens par la domination sans partage de ses pairs, un repos bien mérité paraissait de mise suite à son escapade parmi les primates géants. Le village de Kumogakure se distinguait de par ses hautes sphères et habitations en hauteur, leur technologie avancée ne les empêchait point de reconstruire au compte de l'Empire, il fallait dire que Rei ne leur avait point laisser d'autres alternatives si ce n'était finir expatriés et livrés à eux mêmes, tels de vulgaires chiens sans maîtres.

Traversant le centre ville et la foule, on pouvait aisément discerner les regards des passants, de la peur se lisait à travers leur visages effrayés, parfois dédaigneux à son égard, mais il n'en avait cure. Le colosse préservait son attitude qui lui sied tant, esquissant un sourire que l'on pourrait qualifier d'un tantinet moqueur. Lunettes rondes, atour militaire, nuls n'osaient le prendre de haut tellement il transpirait la crainte et la force brute à l'état la plus pure.

Il s'arrêta devant ce qui semblait être une taverne, quoi de mieux qu'un bon remontant pour délaisser son passé ? Les mains dans les poches, il pénétra dans l'établissement, la musique n'était pas vraiment à son goût ni la décoration d'ailleurs, enfin ce n'était pas pour cette raison anodine qu'il allait faire volt-face, loin de là.

Sans prêter plus gare à l'attention qui était portée sur lui, il rejoignit le bar posément, s'asseyant confortablement au niveau du comptoir.« Sers moi une bière, bien fraîche. »Le Borukan à queue de cheval ordonnait et le serveur exécutait sans bruits. Mais ce fut sans compter le tumulte à une chaise de sa position, l'un des deux serveurs se montrant particulièrement hostile avec un individu encapuchonné, visiblement un Hijin à entendre certaines paroles. Le Titan du Feu se dresse aux côtés du Yamanaka faisant parler sa carrure de près de deux mètres. Décochant un direct du droit en pleine figure à l'un des hommes s'étant montré menaçant, il avait attendu la dernière question du dénommé Hosen pour intervenir, comme pour lancer un avertissement. Le corps de la cible fut propulsée en l'air s'écrasant avec violence sur une table qui se brisa en deux sous le poids du corps de la victime, inconsciente sur le coup. Voilà qui devait possiblement suffire à refroidir les ardeurs des imprudents. Il retire lentement ses lunettes...

Le nom maudit des clans de Hi [Akimichi B. Hyakuzô] Unknown
« Fais ce qu'il te demande. »

S'adressait-il ensuite au barman précédemment réticent à l'idée de servir à boire aux étrangers. Le barbu alluma tranquillement son cigare en usant de son briquet, avant d'expulser la fumée noirâtre sur le faciès du serveur cynique en sueur. De son regard intimidant et pesant, il toisa son compatriote mentaliste avant d'étirer un large sourire contre toute attente.« Akimichi Hyakuzô. Met toi à l'aise, Hosen, c'est moi qui offre. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6591-titan-du-feu-akimichi-hyakuzo
Yamanaka Hosen
Yamanaka Hosen

Le nom maudit des clans de Hi [Akimichi B. Hyakuzô] Empty
Ven 7 Juin 2019 - 13:37






Silence lourd et pesant. Tensions embrasées. Chaises prêtes à voler de par et d’autres de la salle. L’ensemble des signes annonciateur d’une fumisterie rustique semblaient réunit au coeur de cette taverne alors que l’étranger encapuchonné portait lentement sa main vers son épée, prêt à charcuter les réfractaires si nécessaire. Mais ce fut une toute autre étincelle, ou plutôt un gigantesque tonnerre qui vint mettre le feu à la poudre le long d’un choc incroyable.

La silhouette du bretteur effectua en cette seconde un pivot d’une extrême précision couplé à une arme à moitié dégainée avant d’assister à l'envol brutal d’un de ses détracteurs sous le joug d’un monstre de muscle impitoyable. Il ne put alors que s’arrêter dans son geste, la moitié de sa lame encore dans le fourreau sans pour autant relâcher son regard affûté devant cet inconnu volcanique. Un allié ?

En tout cas, le spécialiste du K.O en un coup n’avait pas fait dans la dentelle, si bien que suite aux gémissement du blessé au bord de l’agonie, des réactions de paniques, de tremblement et de rage étouffé parcoururent la salle. Le temps d’entendre le colosse imposer sa volonté de fer au serveur, comme si d’aucun de ces insectes ne le concernait. Un seul osa bouger et s'avancer pour une tentative d’attaque dans le dos, surement enquis d’un lien familiale concernant le blessé.

N’en fait rien ou tu mourra. Considère que je te sauve la vie. Va plutôt t’occuper de lui.

Sortit de sa passivité observatrice, la lame épaisse du Yamanaka effleura la carotide du roublard de sorte à l’arrêter dans sa folie ; Non pas qu’il pût représenter un quelconque danger pour le géant mais plutôt pour sa propre vie. La foule n’allait certes pas se calmer si facilement, pas avec cette haine qui la rongeait au plus profond du cœur. Ils reviendraient sûrement à la charge. Mais Hosen rangea lentement son arme dans son fourreau sous la mélodie du tranchant disparaissant lentement à vue d’oeil, avant d'assister à un versant étonnant de son compère de beuverie. La fureur d’un dieu de la guerre couplé à la chaleur d’un leader. Sûrement était ce dû à la différence d'âge et de nature qui semblait les séparer.

Un Akimichi qui vient en aide à un Yamanaka même en ces temps de haine envers le fameux empereur. Décidément, qu’importe où dans le monde, on ne peut compter que sur les frères de la mère patrie.

Du moins, pour l’époque qu’avait connu le vagabond avant son départ pour un périple d’une vie entière. L’invitation à prendre une bière ne pouvait se refuser, surtout pas pour un errant comme lui. Loin des ninjas et leurs méfiances usuelles, Hosen s’installa aussitôt sur le tabouret devant le comptoir, n’ayant que peu d’appréhension quant à un piège ou une mauvaise fréquentation. L’absence de ses émotions ne lui dictaient pas la vie comme un monde rempli d’obstacle, mais plutôt de choix et de destinés.

Tu n’as pas l’air d’être ici depuis longtemps, tout comme moi. Un voyageur ? Un lieutenant de l’empire ? Simple Hijine ? Dans tous les cas, tu as ma reconnaissance, Hyakuzô. Qu'est ce qui t’amène ici ?

Le ton de sa voix, l’attitude dans ses paroles. Hosen digne mercenaire sans allégeance de nature ne portait guère les atouts d’une politesse aisée, mais il savait remercier quand cela s’avérait nécessaire. Après tout, ils risquaient d’avoir encore à se battre pour peu que les saoulard derrière reprennent un peu de courage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6588-yamanaka-hosen-chosen-of-kiheitai-100 http://www.ascentofshinobi.com/t7098-carnet-de-route-yamanaka-hosen#59563
Akimichi B. Hyakuzô
Akimichi B. Hyakuzô

Le nom maudit des clans de Hi [Akimichi B. Hyakuzô] Empty
Lun 10 Juin 2019 - 19:18
3DBJUP5
Le nom maudit des clans de Hi 火の呪い Hi no noroi
Kaminari no Kuni




Ce fut évidemment sans surprise qu'il constata que son intervention inopinée et pour le moins, spontanée avait eu le résultat escompté. Il fallait dire, qu'il était habitué à ce genre de situation typiquement phallocrate, l'ayant connu durant la majeur partie de sa jeunesse, lorsqu'il n'était encore qu'une tête brûlée.

« Humpf. »Soufflait le titan après la tentative suicidaire de l’un des gougnafiers. Celui-ci se voyait immédiatement repris par le Yamanaka mystérieux, dégainant son arme à une vitesse déconcertante. À travers ce geste, on pouvait aisément sentir la sagesse et la vivacité d’esprit qui pouvait émaner de chez émanait le mentaliste.

« En ces temps particulièrement conflictuels, j’estime qu’il est important pour nous, ressortissants de clans Hijin de rester souder. »Des paroles profondes qui pouvaient laisser transparaître son côté fervent patriotique. Il se délecta d’une seule gorgée du liquide alcoolique et ambré nichant en son verre, occasionnant quelques bruitages avant de poser d’une traite sa tasse. « Tu vises juste, Hosen. Je ne suis qu’un simple citoyen du Feu fraîchement enrôlé dans cet engrenage. À vrai dire, je me suis récemment trouvé dans des situations allant de l’étrange à la pire des tragédies. Et avant même que je puisse m’en rendre compte, j’avais déjà rejoint les rangs de l’Empire... Qu’en est-il pour toi ?»Le serveur amena la commande au bretteur masqué avant de récupérer le verre vide du Gorille roux et de lui en remplir un deuxième dans la foulée. La mousse s’échappant du sommet de la tasse le fit saliver, son estomac qui plus est commençait à se creuser à cause des multiples odeurs caressant ses narines, ceci éveillant son appétit féroce typique aux individus de même lignée.

Le volcanique toujours munit de son cigare, y déposa les mégots dans le verre d'un Kaminarijin à proximité sans même s'en rendre compte, le civil paraissait alors en sueur et tremblotant face à la masse titanesque.« Aux clans de Hi et à l’Empire ! » Il tendit son verre afin de trinquer avec son interlocuteur et compatriote, esquissant perpétuellement un large sourire joyeux.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6591-titan-du-feu-akimichi-hyakuzo
Yamanaka Hosen
Yamanaka Hosen

Le nom maudit des clans de Hi [Akimichi B. Hyakuzô] Empty
Mer 12 Juin 2019 - 16:09






Fort de ses sens affûtés pour démystifier les plus grands secrets arpentant les dédales de sa longue quête, Hosen apposa un instant son attention sur l’aura de son compagnon de bar pour en comprendre l’essence subtile de prédateur. Sa nature, ses artifices, ses éventuels vices. Rien de cela. Chacun de ses mouvements mettait en exergue l’être de titane forgé à même les entrailles de sa patrie, d’une puissance brute si imprégné qu’un duel avec lui se solderait au mieux par une épreuve d’endurance avant de succomber à la moindre erreur sous sa poigne colossale.

L’absence de peur via les expérimentations de l’ordre du Kiheitai n’y changeait absolument rien. Au mieux une joute emplie de témérité et de courage. Digne d’un Akimichi … Ou plutôt d’un conquérant parmi les siens à en croire ses traits de caractères patriotes et confiants. Le temps de le voir conter son histoire, le vagabond d’acier et de marbre s’autorisa lentement à retirer le masque d'ébène qui lui servait de dissimulation afin de profiter pleinement de cet échange fraternel ornée d’une beuverie succulente.

Derrière sa capuche d’un vert mêlée au gris de l’usure et du voyage, le bretteur dévoila un visage balafré de cicatrices sauvages et de la trempe d’un baroudeur contrairement à ses congénères ayant davantage hérités d’une certaine noblesse dans leur physique. Ainsi son regard imprégné d’une profondeur propre aux enchanteurs vint croiser celui du géant, les doigts déposés autour de sa choppe peu à peu rempli par le tavernier.

Que le feu brûle dans nos âmes durant et après cette vie.

Le bois des verres propre au style du pays de la foudre s’entrechoquèrent dans un échange solennelle, aux yeux et au vue de tous. Un genre de pacte de confiance établi entre eux deux hors de ces histoires d’empire et de conquête. Embrasée par une soif immédiate, Hosen porta ainsi le verre jusqu’à ses lèvres et enfila la moitié de son contenue d’une traite, histoire de se rafraîchir les idées avant d’exposer ses raisons à son tour.

Je suis un guerrier solitaire d’en dehors de ces terres aux services de Hi. Je n’ai pour ainsi dire pas remis les pieds en ces lieux depuis un long moment … Mais c’est surtout ce phénomène chakratique et ses conséquences qui m’ont amené ici. Je cherche comme beaucoup à en comprendre la source et éventuellement en défaire les maux.

Il marqua un temps de pause pour lui laisser assimiler ses enjeux principaux, bien que sa quête d’apparence anodine fusse bien plus complexe au vue de l’ordre du Kiheitai agissant dans l’ombre des Yamanaka.

Bien sûr, l’apparition de l’empire et de son empereur, Yamanaka Rei, m’oblige à être ici au nom des miens impliqués ou non dans cette guerre.

Une gorgé de plus s’évapora subitement de son verre, avant de rediriger le sujet sur son interlocuteur.

De l’étrange à la pire des tragédies dis-tu … Parlons nous de la même chose où est ce plus ancien et personnel ? Il y a eu beaucoup de morts ici et par delà le pays, mais la guerre civil ne vous a pas épargné non plus. As-tu essuyé des pertes ?

Eux spécialement, résident permanent du pays de feu puisque lui n’avait que peu d’attache personnel ou familial à Hi malgré une affiliation patriotique. Des pertes, des proches, de la haine compréhensible. C’était surement une nouvelle ère de vengeance ou de retour gracieux concernant leurs droits de sang.

Tu m’as pourtant l’air très voir trop fort pour être un simple soldat.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6588-yamanaka-hosen-chosen-of-kiheitai-100 http://www.ascentofshinobi.com/t7098-carnet-de-route-yamanaka-hosen#59563

Le nom maudit des clans de Hi [Akimichi B. Hyakuzô]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: