Soutenez le forum !
1234
Partagez

『Chat-Moine』〔S. Kanna〕


『Chat-Moine』〔S. Kanna〕 Empty
Jeu 6 Juin 2019 - 16:34
〘 AN CXCIII ー Cité d'Hikari 〙

Le coup était sec, pas spécialement violent, mais il ne pouvait que susciter une réaction réflexe, qui était d’ailleurs l’effet recherché. La main qui venait de frapper ton dos de la sorte était celle de ton oncle. Il avait une dizaine d’année de plus que toi, mais avait largement atteint ton niveau actuel bien avant toi au même âge, et ce, malgré votre hérédité peu flatteuse, bien que lui ait pu compté sur le sang neuf de sa mère.

「 Tiens toi plus droit. Je sais que tu es déjà grand pour ton âge, et que c’est peut-être moins naturel que ça l’était pour moi. Mais si tu n’arrives pas à te tenir un peu plus droit, tu ne pourras jamais maîtriser correctement ta respiration. 」

Tu acquiesças. Tu avais parfaitement conscience de ses remarques, mais tu avais vraiment du mal à les appliquer. Tu étais tout bonnement incapable d’acquérir la force de la lumière cardinale, et en plus, tu n’arrivais pas à grand chose dans tes entraînements de gardien élémentaire. Unzen lui, était un moine accompli, et il s'entraînait durement.

「 Bon, c’est fini pour aujourd’hui, tu feras mieux plus tard. Tu n’es pas dans une bonne énergie. 」
「 Non ! Je veux continuer à m’entraîner avec toi. 」Demandas-tu à ton oncle, comme une supplique, la voix empreinte d’émotion.

Unzen te soupira, puis plongea ses yeux calmes dans les tiens. Tu savais déjà ce qu’il allait dire, mais tu en avais marre de ne pas progresser.

「 Il faut que tu apprennes à lâcher prise Ken’un, indica le jeune moine en posant sa main sur ton poitrail pour illustrer ses propos à venir. Ton souffle, et la fluidité de tes mouvements, reposent sur ta capacité à te laisser aller. Je sais que, je n’arrête pas de le répéter. Mais c’est la clef pour atteindre la maîtrise de ton corps. T’entraîner, alors que tu n’es pas capable d’atteindre cet état, est plus néfaste que bénéfique pour ta progression… 」Il laissa quelques instants et reprit la parole. 「 Ce que te propose, c’est de sortir d’Hikari, seul. Va te balader dans les forêts alentour du pays du bois. Observe la nature. Arrête un peu de penser avec ta tête, pense avec ton cœur et apprend. Allez, va, et fais attention à toi. 」

Unzen avait beau être jeune, il était très mûr, on aurait pu croire, si l’on ne s’était fié qu’à ses mots, qu’il était bien plus âgé. C’était sans doute ce côté là qui te plaisait chez lui. Alors que tu n’étais que son neveux, il te considère comme un véritable frère, vu votre écart d’âge. Tu ne savais pas ce qu’il voulait dire en te demandant de penser avec ton cœur. Tu n’avais pas très envie de quitter la cité des moines, ne serait-ce qu’une journée pour te balader. Mais tu lui obéis, parce que tu avais confiance en lui.

〘 Hayashi no kuni, au alentours de la Cité d'Hikari 〙

Tu errais sans but au cœur de la forêt. Tu n’aimais pas ça, ça n’avait pas de sens de faire ça pour toi. Tu avais toujours envie de comprendre les choses. C’est sans doute pour ça que tu ne pouvais pas t’abandonner, et lâcher prise. Mais tu n’étais qu’un pré-adolescent. Il fallait accepter la part d’enfance encore en toi, et lui laisser une place.
Plongé dans les pensées que tu essayais désespérément de chasser, tu fus soudainement frôlé à pleine vitesse par quelque chose ou quelqu’un que tu ne sus identifier tout de suite. Ce devait être un humain, car tu avais entendu quelques mots. En te retournant, tu distinguas une course poursuite sans pouvoir en discerner les silhouettes. Tu te mis à leur suite sans but particulier. Alors que tu commençais à être distancé, plus rien. Tu finis par t’arrêter, essoufflé par la course. Tu repris ton souffle, les mains sur les genoux. Quand tout à coup, surgit de nulle-part devant toi, un gros chat à la fourrure immaculée et aux pattes noires. Tu eus un premier mouvement de recul, et c’est alors que la chat s’adressa à toi en te parlant. Interloqué, tu tombas à la renverse. Un animal qui parle ?! Tu devenais fou ? Comme il n’avait pas l’air de te vouloir du mal, ton souffle saccadé commençait reprendre son calme. Tu frottas ton crâne rasé, signe de renoncement des moines au monde matériel et tu tentas de t’adresser à lui.

「 Je… Je… Comment est-ce possible, c’est bien toi qui a dit ça, là, je suis pas fou ? 」
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6563-nouveau-nouveau-depart-100#54944

『Chat-Moine』〔S. Kanna〕

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: