Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Et maintenant ? [Hiko]


Et maintenant ? [Hiko] Empty
Jeu 6 Juin 2019 - 22:23
C'est fini, on a gagné. Je ne suis pas pour autant heureuse de cela. Tout ce que je voulais, tout ce que je croyais vouloir, c'était venger Asahi. Mais je me suis rendue compte que j'étais simplement triste de l'avoir perdue, et que je m'en voulais à moi de ne pas avoir réussi à la protéger, et pas à eux de l'avoir tuée. Pourtant, celui qui s'est opposé à moi est tout de même mort. Ce n'était pas ce que je voulais, je ne voulais tuer personne... Juste venger Asahi, en les vainquant. Qu'ils perdent, comme je l'ai perdue elle...

Et je suis là, à marcher dans les rues de Kumo, à marcher parmi les cadavres. Partout où mes yeux se posent, je ne vois que l'horreur de la guerre. Ce n'est pas ce que je voulais ! Et on a gagné... Gagné quoi ? Je soupire, lasse de voir ce spectacle. D'autant plus que je ne peux pas aider la population. À chaque fois que j'essaie, on me lance des regards emplis de haine. Je l'ai bien mérité, j'imagine. Et je ne peux pas me faire passer pour une Kumojine, ils connaissent un minimum leurs shinobis, et ma tête leur est clairement inconnue. Je ne peux pas leur en vouloir. Moi aussi je réagirais comme eux, à leur place. Certes nous nous sommes vengés de ce que Kumo nous avait fait subir en premier, mais la population n'y est pour rien. Même si pour ma part, je n'ai blessé personne d'autre que mon opposant, ce n'est visiblement pas la même chose pour l'intégralité des cent. Sans parler des shinobis qui ont attaqué leurs propres civils et alliés en cherchant à nous vaincre. C'est ça, le plus triste. En arriver à blesser la population qu'on est censée protéger, pour battre l'ennemi... Je ne peux pas comprendre ce genre de geste.

Au détour d'une ruelle, je m'arrête et pose les yeux sur ce qui se trouve au sol devant moi. Et, au bout de quelques secondes, je me penche pour me saisir de l'objet et le secoue pour en retirer la poussière. Une peluche, certainement laissée là par un enfant. Qu'est-il advenu de l'enfant en question ? Est-il encore en vie ? Blessé quelque part ? Ou pleure t-il son précieux doudou disparu ? Je le prend contre moi et continue d'errer sans but dans les rues de Kumo, découvrant cette ville au rythme de mes pas. C'est alors qu'une silhouette court vers moi, avant de s'arrêter à quelques pas et de regarder avidement ce que je tiens.


« C'est à toi ? »

Ma voix est calme, et je lui tends un sourire chaleureux. L'enfant me sourit à son tour, avant de tendre les bras. Je m'accroupis alors pour lui redonner son dû, qu'il serre très fort, visiblement ravi de l'avoir retrouvé.

« Désolée, pour tout ça. »

Il n'a pas le temps de me répondre car celle qui semble visiblement être sa mère vient le tirer violemment par le bras.

« Ne parle pas avec l'envahisseur ! »

Le regard noir va avec son ton sec, et je me relève en soupirant. Que puis-je faire pour aider cette population qui me rejette, à cause de ma simple présence en ces lieux ? J'arrive finalement devant un terrain vague, au milieu duquel traîne ce qui semble être un mannequin d'entraînement. Il est en piteux état. Je m'avance vers celui-ci d'un pas lourd, et forme quelques mudras. Le mannequin « guérit » de ses blessures. Il gagne même un bras contenant une épée formée de bois, ainsi qu'un bouclier de l'autre. Ainsi que des jambes, une droite et l'autre pliée, mimant quelqu'un en train de courir. Je me recule de quelques pas pour mieux l'admirer, avant de sourire légèrement, satisfaite. Il a déjà meilleure allure.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Jeu 13 Juin 2019 - 16:13
Kumo no kuni
Quelques temps après l’attaque

Le village se remettait peu à peu du violent assaut subi. Enfin, autant que faire se peut. Car on ne se remet jamais vraiment d’une telle attaque, du moins c’était ce que pensait notre jeune héros. Les rues de Kumo étaient encore dévastées par les attaques, bien que les corps aient été enlevés pour permettre aux passants de circuler à nouveau sans avoir peur de croiser un mort au détour d’une rue.

Un bien triste constat, montrant toute la folie humaine. Une folie qui ne s’arrêterait semblait-il jamais. Les shinobis étant dans un cycle perpétuel de violence, de vengeance, de meurtres… Et bien qu’Hiko ait une bonne vision sur cela, il ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine aversion envers ces envahisseurs. Ils avaient tué, ils avaient fait souffrir ses frères d’armes. Et pourtant, si l’on en croyait Yamanaka Rei, il s’agissait uniquement d’un juste retour de bâton suite aux actions d’une poignée de Kumojins. Une attaque éclair qui avait été effectuée à Hi no kuni quelques mois auparavant, avec à sa tête la Metaru la plus connue du village, Metaru Reiko.

Comme dit précédemment, le cycle de la violence n’avait fait que perdurer, et se renforcer au fur et à mesure des attaques de chacun. Et bien qu’ayant tourné le problème dans sa tête dans tous les sens, le jeune Sairyo ne put s’empêcher de vouloir se venger. Il avait le cœur si serré qu’il avait l’impression que chaque respiration l’affaiblissait chaque fois à un peu plus. Et seule l’idée de se venger lui permettait de trouver un semblant de paix intérieure.

Depuis quelques jours, il ne parlait à presque personne. Se contentant de quelques échanges polis et courtois avec des anciennes connaissances, ou des soldats de l’Empire du Feu. Il fallait faire bonne impression. Et le reste du temps, me direz-vous, eh bien il se contentait d’errer dans le village. Il n’avait pas le droit d’en sortir, il se contentait donc des lieux du village. Toujours son katana attaché à sa ceinture, le jeune garçon ne sortait plus sans, sans doute pour se rassurer plus que pour se protéger. Vu l’état du village, ce n’était pas un simple katana qui allait changer la donne.

Et alors qu’il se baladait aux alentours des terrains d’entraînement, il remarqua une jeune femme qui se trouvait là. Encore un personnage avec les cheveux blancs ! Décidément, c’était à la mode. Bref, ça on s’en fout. Ce qui était intéressant, c’était son action. Elle venait de réparer un pantin de bois, une cible d’entraînement. Elle était douée, et Hiko avait pu observer sa capacité à manipuler le bois. Elle serait sûrement très utile pour aider à la reconstruction du village.

- Salut ! Tu es très douée !
Il n’hésita pas à l’interpeler. C’était dans sa nature, il allait facilement au contact. Et alors qu’il ne reconnaissait pas ce visage, il se risqua à une question dont la réponse ne lui plairait pas forcément…
- Ça fait longtemps tu es dans le village ? Je ne t’avais jamais croisée !
Il lui afficha un sourire bienveillant et innocent… Tout l’inverse de sa question.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Ven 14 Juin 2019 - 17:38
Je me retourne en entendant une voix s'adresser à moi, enfin je suppose étant donné que je ne vois personne d'autres alentours. Et e peux voir un adolescent aux cheveux aussi pâles que les miens, à l'air avenant.

« Ho, merci ! C'est pas grand chose ! »

Mais c'est quand même gentil d'avoir des compliments, j'apprécie beaucoup. Je lui tends un large sourire, ravie de pouvoir enfin discuter avec quelqu'un. Enfin, quelqu'un qui ne me rejette pas. Bizarrement, les gens ne sont pas très accueillants ici. On se demande pourquoi... Mon visage devient bien moins ouvert après sa question. Et voilà, encore un qui va m'envoyer bouler, j'imagine. Je fais quelques pas vers lui pour arriver à sa hauteur, avant de pouvoir lui parler sans hausser la voix.

« Je suis arrivée il n'y a pas longtemps ! J'ai passé toute ma vie à Hayashi, le pays du bois. Étonnant, non ? »

Je tends la main et mets la paume à plat, à l'intérieur de laquelle pousse un arbre minuscule. Je souris, avant de baisser le bras tandis que ma technique disparaît.

« C'est... Différent, ici. »

C'est le moins qu'on puisse dire.

« Il y a du monde partout ! Des marchands à chaque coin de rue. Énormément de choses à découvrir ! Et puis j'ai aussi entendu dire qu'ici, à Kumo, c'est très avancé au niveau technologique. Et qu'il y a une énorme bibliothèque emplie de connaissances ! J'ai tellement hâte d'observer tout ça. Il y a plein de choses à voir, à connaître ! »

Mes yeux pétillent d'excitation tandis que je parle, comme une gamine parlerait d'une sucrerie. Mais c'est vrai que j'ai hâte de comprendre tout ça, de discuter avec les gens, d'entendre leurs histoires... Bref, de voir autre chose que mon pays natal, ou que Hi no kuni où je suis depuis plusieurs mois. Un détail dont je ne souhaite pas parler pour le moment, mais qu'il va certainement deviner s'il n'est pas trop stupide... Arriver à Kumo juste après l'attaque, c'est une coïncidence bien trop grande pour qu'il croit que je ne suis qu'une simple voyageuse.

« Et toi, tu viens d'où ? C'est quoi ton histoire ? »

Je pose mes yeux dans ses prunelles en ouvrant grand les oreilles.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 18:13
Le jeune garçon fut aussi interloqué que la jeune femme se trouvant en face de lui. Elle semblait surprise que quelqu’un ne vienne lui parler… Comme si le terrain d’entraînement lui appartenait ! Hiko ne pipa mot, et resta silencieux lorsqu’il vit la jeune femme se retourner et lui montrer toute l’étendue de ses talents. Elle créa alors un petit arbre dans le creux de l’une de ses mains.

Bien qu’elle dise que c’était peu impressionnant et rien du tout, notre jeune héros à la chevelure blanche ne put s’empêcher d’avoir les yeux qui brillaient et une forte envie de pouvoir faire la même chose ! D’ailleurs, il agrémenta sa réaction de quelques paroles enfantines, comme il avait si souvent l’occasion de le faire.

- Tu rigoles ? C’est super impressionnant ce que tu viens de faire ! Franchement je suis bluffé, t’es super douée, je t’assure !
Il était comme ça le petit Hiko, toujours un mot sympathique. Il en avait même presque oublié que la jeune femme faisait sûrement partie du groupe qui avait attaqué Kumo quelques jours auparavant. Cependant, ses paroles et son attitude envers le mannequin de bois la désignaient plus comme une sauveuse, qu’une attaquante.

Cela créa une certaine confusion dans l’esprit de l’adolescent, qui écouta son interlocutrice avec attention pour connaître une petite partie de son histoire. Elle venait donc du pays du bois, et n’était pas habituée au tumulte qu’un village grande nature pouvait lui fournir. Cela fit sourire notre jeune héros. Non un sourire joyeux et gai comme il en avait l’habitude, mais plutôt un sourire triste. Ce genre de sourire que vous faites alors que vous êtes dos au mur, sans d’autre choix que d’accepter votre situation.

- Ah oui, Kumo est une vraie fourmilière pleine de vie c’est vrai ! Du moins elle l’était jusqu’à ce qu’elle se fasse attaquer il y a quelques jours… Là je t’avoue que le moral n’est pas au plus haut.
L’enfant faisait attention à l’utilisation de ses paroles. Car s’il avait bien appris quelque chose dans le monde shinobis, c’était qu’il ne fallait jamais se fier aux apparences. Il en était la preuve vivante. Petit par la taille, mais grand par l’es…

Ah non, petit aussi !

Bref, ce n’était pas le moment de partir en cacahuètes, la jeune femme attendait des réponses. Et il fallait les lui donner.

- Mon histoire ? Oh, tu sais il n’y a pas grand-chose à raconter ! Je m’appelle Hiko, et j’étais jusqu’il y a peu un shinobi de Kumo…
Toujours se présenter, toujours.
- Je viens à peine de commencer ma formation de shinobi en tant que Genin, et là… Pouf, on se fait attaquer et le village est annexé. Je t’avoue que je m’y attendais pas trop mais bon… Il faut faire avec désormais…
Une petite pointe de lassitude se sentait dans la voix de notre jeune héros, mais il passa vite à autre chose, la chassant par la même occasion.
- Qu’est ce qui t’a poussé à venir à Kumo ? Tu as participé aux attaques d’il y a quelques jours ?
Les pieds dans le plat, Hiko n’avait pas peur de poser les questions qui fâchent.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 21:47
Un shinobi de Kumo, il n'est donc pas à prendre à la légère. Même s'il ne l'est plus aujourd'hui, il reste toutefois assez fort pour avoir été un combattant. Lorsque j'entends son prénom, ça me fait penser que je ne me suis pas présentée. Mince, j'y ait pas forcément pensé en fait. Tant pis, nous voilà désormais partis dans une toute autre conversation. Et je n'aime pas trop la tournure que ça prend. Le pauvre a l'air de s'être résigné à ce qu'il lui est arrivé à lui, ainsi qu'à son village. Mais ça me fait de la peine. Quand je me mets à la place de tous ces gens, je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'on a perturbé leurs vies et qu'ils doivent désormais vivre avec nos règles.

Kumo n'est plus, c'est ainsi. Et même si ça me peine pour l'adolescent qui me fait face, je ne peux pas faire l'hypocrite : j'ai participé à la chute de son village. Un fait que je vais devoir assumer car il me pose cette fois-ci clairement la question. Contrairement à tout à l'heure, je ne pourrais pas esquiver et répondre un peu à côté de la plaque... Le visage fermé, mes yeux se posent dans les siens.


« Ha... On y va franchement, alors ? Oui, j'y ai participé. J'avais des raisons... Disons, personnelles d'en vouloir à Kumo. »

C'était cela, qu'il voulait savoir ? Oui, je suis son ennemie. Et pourtant, on est là tous les deux à discuter et il me félicite même sur mes dons.

« Si tu veux vraiment tout savoir, je n'ai pas touché à un seul cheveu d'un civil. Ni même d'un quelconque shinobi en fait. J'en ai attaqué qu'un seul. »

Ça pourrait sembler peu, et pourtant...

« Je croyais que me venger, ça me ferait du bien. Et sur le moment, j'ai compris que ce n'était pas ce que je voulais. Mais c'était trop tard. Trop tard pour revenir en arrière. »

Les larmes aux yeux et la gorge nouée, je tente de poursuive mes explications.

« Il était trop blessé... Il … Il est mort... Alors que je... J'ai essayé de le sauver ! Mais ça n'a pas marché... Et elle... Ça ne l'a pas ramenée... Et elle me manque toujours autant ! »

Je lui tourne soudainement le dos pour essuyer mes yeux d'un revers de la main.

« Alors ouais, de notre côté non plus le moral n'est pas au plus haut. »

Ce n'est pas parce qu'on est sortis victorieux que l'on se sent comme tels.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Ven 21 Juin 2019 - 15:20
Hiko souhaitait en savoir plus, il était vrai. Il n’aimait pas les soldats de l’Empire du Feu qui avaient participé à la bataille ayant réduit son village en cendres, il était vrai. Il ne souhaitait pas leur pardonner facilement et son premier réflexe avait été qu’ils brûlent tous en enfer, il était vrai. Mais lorsqu’il entendit les paroles de la jeune femme qui se trouvait devant lui, il ne put s’empêcher de ressentir quelque chose.

Une sorte de malaise intérieur qu’il était en train de contracter, il avait de la peine pour la jeune femme alors qu’il l’écoutait débiter ses paroles. Elle était sur la défensive suite à la question de l’adolescent, et cela se comprenait. Il n’y était pas allé par quatre chemins non plus.

Elle lui expliqua alors ce qui l’avait poussée à se rendre à Kumo et à participer à la bataille. Elle pensait y trouver une certaine forme de réconfort en faisant payer à ses adversaires, à ceux qui lui avaient pris un jour. Mais finalement, le résultat n’était pas celui qu’elle espérait, et cela n’avait pas atténué la peine de la perte d’un être qui lui était cher. Alors qu’elle disait ces dernières paroles, Hiko sentit monter les larmes dans ses yeux.

C’était ridicule, il ne la connaissait pas. Elle était celle qui avait perpétué l’acte de violence qu’elle avait subi… Et pourtant, il ne pouvait s’empêcher de ressentir de la compassion pour cette dernière. Elle l’avait touché, lui. Le petit shinobi qui n’était encore qu’au début de sa courte vie. Et alors qu’elle disait que du côté de l’Empire du Feu le moral n’était pas non plus au beau fixe, Hiko fit quelque chose par instinct et se plaça derrière elle et l’enlaça.

N’étant pas très grand, il passa alors les bras autour de la taille de la jeune femme et la serra. Son nez bien enfoncé dans son dos, elle put sentir que l’enfant pleurait à chaudes larmes. C’était ridicule. Il n’avait pas réfléchi, et son corps s’était articulé tout seul. Sans doute allait-elle se dégager avec véhémence et le prendre pour un fou. Mais ce geste n’était que la preuve que les enfants ne devaient pas grandir trop vite, et garder leur âme juvénile et innocente…

- Je suis désolé que tu aies du faire face à une telle situation…
Il ne savait pas quoi dire. Il ne la connaissait pas, ne connaissait pas son histoire et pourtant il avait agi par instinct pour tenter de la réconforter. Même si lui aussi pleurait, je vous l’accorde.

Toujours étant qu’il venait de se rendre compte de son geste et il se recula alors brusquement. Il ne voulait pas la choquer, mais il venait simplement de réaliser ce que son corps avait fait, un peu indépendamment de sa volonté.

- Pardonne moi… Je suis désolé je ne sais pas ce qui m’a pris. Ton histoire m’a ému, et… Je sais pas… Enfin bref ! Je suis désolé je n’aurai pas dû faire ça.
Hiko était embarrassé d’avoir agi aussi gaminement. Ce n’était pas digne d’un shinobi ou d’un soldat !

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Dim 23 Juin 2019 - 17:43
Qu'est-ce qu'il m'a prit de me confier comme ça ? À quelqu'un censé être un ennemi, en plus. Je ne sais pas, peut-être que c'est parce qu'il est le premier avec qui je discute depuis l'attaque. Peut-être que j'en avais tout simplement besoin. Je regrette presque aussitôt, en me souvenant que je suis censée être une attaquante baddass et sans cœur. Je suis censée faire peur, pas pitié. Mais ce que je sens contre mon dos fait d'un seul coup s'envoler tous mes doutes, et je pose mes mains sur celles qui se referment autour de ma taille.

Il arrête presque aussitôt ce geste instinctif, ce qui m'attriste presque plus que la situation. On ne devrait pas avoir honte de faire ce genre de choses, au contraire. L'être humain n'est pas fait pour vivre en solitaire. Les relations sociales sont pour lui un réel besoin qu'il doit combler au même titre que le sommeil ou la faim. J'essuie de nouveau mes yeux avant de me tourner vers Hiko de nouveau, en souriant pour tenter de le réconforter à mon tour.


« Non, c'est moi qui suis désolée. Désolée que la population de Kaminari ait à subir ça. Désolée que certains combattants des deux côtés aient fait du zèle, sans se soucier de ceux pris entre deux feux. Désolée de vous imposer notre présence. Et désolée qu'on doive retenir des gestes d'affection sous prétexte que l'on est ennemis. »

Je marque un temps de pause, un peu gênée par la situation. Puis fini par reprendre.

« Ne t'excuse pas pour ça. Au contraire, j'apprécie beaucoup. Merci. C'est comme ça que je vois les relations entre nos deux pays. »

Que j'aimerais les voir, en tous cas.

« C'est en s'entraidant qu'on devient plus fort, non ? »

Nouveau sourire, un peu amer. Je ne sais pas comment pensent les autres Teikokujins, mais c'est en tous cas mon avis.

« Ce qui me fait penser... Est-ce que tu connais des endroits que je pourrais aller réparer ? Des maisons, des granges ? Ou même si certaines personnes relogées manquent de meubles ? »

Avec lui en guide et moi en réparatrice, on peut peut-être aller aider ensemble la population. Puisque seule, ils me rejettent. Pourtant, j'aimerais vraiment pouvoir leur venir en aide.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Sam 29 Juin 2019 - 11:18
Le moment avait été gênant, mais fort heureusement, il était désormais terminé. Ineko arborrait un sourire rassurant qui fit aussi sourire notre jeune héros. Il avait été touché par l’histoire de cette dernière et s’en était voulu de la juger sur ses actes, sans essayer de la comprendre. En lui faisant son procès aussi rapidement, il ne valait pas mieux que Yamanaka Rei.

Mais alors que la jeune femme déplorait le fait que les relations humaines n’étaient que trop peu aussi naturelles et spontanées que celle qu’ils venaient d’entretenir quelques instants. Hiko ne sut pas trop quoi répondre, il se sentait encore un peu ridicule suite à son geste de prendre la jeune femme dans ses bras. Enfin, plutôt de les enrouler autour de sa taille pour la réconforter.

Heureusement que c’était encore un enfant, sinon il aurait déjà l’association des féministes à sa porte avec leur fameux slogan « Balance ton port ». Ou peut être était-ce pore ? Ou peaur ? Bref, je sais plus trop, mais c’est pas le plus important ici !

Car ce qui comptait désormais c’était que la jeune femme était en train de s’excuser de ce que son peuple, l’Empire auquel elle appartenait, avait pu faire subir aux Kumojins, shinobis ou non.

- Ce n’est pas de ta faute, vous n’avez fait que suivre les ordres. De plus, si j’ai bien compris, ce n’était que le retour de bâton de ce qui était advenu quelques mois auparavant dans votre pays.
Car c’était un fait indéniable. Cette attaque tirait apparemment sa source d’une simple affaire de vengeance. Simple, certes, mais destructrice. De nombreux orphelins pourraient en témoigner dans l’avenir, je l’espère.

Car ce cycle de la haine n’avait que trop duré, et chacun à son niveau devait désormais se sentir responsable de l’amélioration de la situation. Ce fut pourquoi Hiko ne déversa pas de haine envers la jeune femme qui partageait sa couleur de cheveux. Elle semblait sincère dans ses remarques et son attitude. Les larmes trompent rarement.

- Oui je suis d’accord avec toi ! Si l’on continue à se faire la guerre indéfiniement il y aura alors des larmes et du sang pour chacun des deux camps… Il faut que cela cesse.
Lui affirma-t-il avec un grand sourire. L’enfant ressortait en lui, et en entendant ces quelques paroles, le jeune garçon commença lui aussi à y croire. Peut-être était-ce possible finalement ? Peut-être pouvait-il réellement envisager une cohabitation avec l’Empire du Feu. Peut être…

Et alors qu’il commençait à être songeur, il fut sorti de sa torpeur par la jeune femme qui semblait réellement vouloir se rendre utile pour le village que le Teikoku venait de détruire. Il était maintenant l’heure de passer aux réparations. Avec un sourire, le jeune garçon aux cheveux blancs accueillit cette question avec enthousiasme, il pourrait ainsi peut-être remonter le moral de la jeune femme.

- Je sais que les quartiers Ouest ont été particulièrement touchés lors de l’attaque. Il y a de fortes chances que nous trouvions des choses à réparer là-bas. Tu veux que je t’y emmène ?
En fonction de sa réponse, il prendrait alors la tête du groupe et commencerait à l’emmener vers les quartiers Ouest, les quartiers les plus pauvres.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Lun 1 Juil 2019 - 22:04
Je souris tristement face à sa remarque. Certes, j'ai obéi aux ordres. Mais rien ne m'obligeait à obéir à l'empire du feu à ce moment-là... Si j'ai attaqué Kumo, c'est par ma propre volonté, mon propre choix. Par vengeance. C'est pourquoi je dois aider les civils et les Kumojins en général du mieux que je peux. Afin de me racheter. Pas forcément auprès d'eux, mais de moi-même. Aller attaquer un village par pure vengeance, je ne sais pas encore ce qu'il m'a prit. Certes, j'étais triste, et en colère, mais je ne suis pas sûre que ça excuse mon comportement.

Asahi est morte, et peu importe ce que je peux faire, elle ne reviendra pas. En revanche, je peux aider ces gens qui souffrent et sont eux bien vivants. Qu'ils me détestent ça je m'en fiche pas mal tant que je peux faire ce qu'il y a à faire, qu'ils le veuillent ou non. Alors c'est avec un large sourire que j'accepte la proposition de mon guide.


« Oui, bien sûr ! »

Je connais quelqu'un d'autre qui aurait pu nous emmener, mais je ne sais pas où est-ce qu'il est encore fourré celui-ci. Il a besoin d'indépendance depuis l'attaque, il est vraiment étrange. Je le laisse donc tranquille. Après tout, il est un être vivant avec ses propres besoins lui aussi. Il n'est pas obligé d'être toujours avec moi et de me servir en permanence. Même si notre relation est bien plus amicale et donnant-donnant que maître et animal.

C'est donc enjouée que je suis le dénommé Hiko vers les quartiers ouest. Mais ma bonne humeur repart aussi vite qu'elle est revenue. Mon sourire s'efface de mes lèvres au rythme de nos pas. Mon regard parcourt les rues sinistrées et je ne peux qu'être attristée devant tout cela. Si bien que lorsque nous sommes visiblement sur le point d'arriver à destination, je ne peux m'empêcher de lui poser la question.


« Les dégâts sont encore pire là où tu m'emmènes ? »

J'ai un peu de mal à le croire. J'ai surtout du mal à croire que certains aient attaqué Kumo par simple désir de leur faire plier le genou.

« C'est pas de la simple vengeance, ça... »

Ma voix est presque un murmure devant les atrocités commises. Femmes, enfants, vieillards, shinobis, bâtiments, tous logés à la même enseigne. Si je n'ai attaqué et tué qu'une seule personne et n'ai fait aucun dégât matériel, on dirait que ce n'est vraiment pas le cas de tout le monde.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Mer 10 Juil 2019 - 13:23
Alors qu’Hiko jouait le rôle de guide, Ineko et lui se baladaient dans les rues dévastées du village. Et alors que les rues du centre-ville avaient déjà été nettoyées en partie, plus ils s’enfonçaient dans les profondeurs du village, et plus les dégâts étaient encore présents. Voir ce spectacle ne choquait plus notre jeune héros, et c’était là toute la tristesse de la chose. S’habituer à la misère, s’habituer à ces ruines… Voici qui n’était pas habituel, et qui ne devrait jamais l’être.

Tout en continuant, Hiko constatait cependant que certaines réparations de fortune avaient déjà été effectuées et il fut alors un peu rassuré par le fait que certains prenaient les choses en main. Ce qui était un bon signe. Mais Ineko ne semblait pas partager cette petite part d’optimisme. Elle se désolait face au spectacle qui s’offrait à elle. La misère, la destruction, les blessés de guerre qui cherchaient la fraîcheur alors que le soleil de plomb frappait de plein fouet… Voici la réalité du village « d’en bas », le village que les touristes n’osaient même pas imaginer. Le vrai cœur du village.

- Oui, l’attaque a laissé de sacrées traces…
Que pouvait-il d’autre ? Les membres du Teikoku avaient provoqué cette situation, il ne fallait pas se voiler la face. Et même si la jeune femme ne souhaitait pas tout cela, c’était arrivé. Et ils devaient maintenant faire avec, qui qu’ils soient. Quel que soit leur camp. Quelles que soient leurs convictions. Quelles que soient leurs blessures, physique ou non. Tous devaient faire face à la situation, certains plus directement que d’autres…

Et alors qu’ils continuaient d’avancer, Hiko arriva dans le quartier le plus « accidenté ». L’utilisation des guillemets était importante, car ce n’était pas vraiment un accident. Tout ceci était lié à l’attaque, au Teikoku, à l’Empire du Feu… Ils étaient les responsables de ce carnage, et ils devraient assumer, un jour ou l’autre.

Et alors que les deux compagnons de fortune avançaient, ils arrivèrent finalement dans le quartier où les attaques avaient été les plus destructrices. Dans ce quartier, la vie fourmillait bien plus que dans les autres. La plupart des âmes présentes s’activait déjà pour reconstruire leur quartier, leurs anciennes vies. Hiko fut impressionné, il ne s’attendait pas à ça. En y regardant d’un peu plus près, il remarqua alors que tous travaillaient sous l’impulsion d’un homme à l’aspect massif. Il hurlait ses ordres, l’air sévère. On voyait qu’il était autoritaire, et il aidait les villageois en les organisant et en les motivant. Un vrai meneur de troupes… Son corps semblait meurtri, et un trou béant remplaçait sa main droite. Cela semblait être une blessure récente…

- Voilà, tu es dans l’endroit où les villageois ont le plus besoin de tes services. Je pense qu’on devrait aller parler avec le gars qui hurle ses ordres là-bas… T’en penses quoi ?
Cet homme, c’était tout simplement Omis…

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Jeu 11 Juil 2019 - 21:48
Hiko confirme mes pensées, et nous poursuivons en silence notre chemin vers le cœur du village. Si le voir dans cet état me peine, que les habitants mettent tant de cœur à l'ouvrage me fait espérer un avenir meilleur pour eux. Et mon visage attristé affiche petit à petit une autre expression. Si bien qu'en voyant l'homme dont parle le jeune shinobi travailler avec autant de ferveur, je lui réponds avec un large sourire.

« Allons les aider ! »

J'ai moi aussi envie de reconstruire, à leurs côtés, et les voir aussi motivés me motive aussi. Ce qui les motivera peut-être aussi, encore plus ! Je me dirige d'un pas assuré vers cet homme qui semble diriger la population. Il a l'air de savoir ce qu'il fait, et c'est un atout d'avoir ce genre d'hommes au sein d'une population en deuil, ça permet de regonfler le moral et de penser à autre chose. Je ralentis en m'approchant, m'apercevant de quelque chose.

« Ho bordel... »

Et je ne peux pas m'empêcher de jurer en voyant sa main. Je me tourne vers Hiko, pour savoir à son expression s'il a remarqué lui aussi ou non. J'hésite durant quelques secondes, mon regard allant de la main à Hiko, et reprend de nouveau un pas plus cadencé pour retourner voir cet homme à qui la vie n'a visiblement pas fait de cadeau. La vie, ou plutôt l'attaque... Et lui adresse un sourire en lui parlant chaleureusement.

« Bonjour ! Je m’appelle Ineko, et voici Hiko. J'aimerais vous aider à reconstruire, vous pourriez me dire ce que je peux faire pour ça ? »

Ho, j'ai failli oublier de lui préciser quelque chose.

« Ha, je peux modéliser le bois. J'imagine que ça peut être utile. »

Et tout comme avec l'adolescent tout à l'heure, je lui montre en faisant pousser un arbre miniature au creux de ma main, tout en continuant de lui sourire. Sourire qui s'efface en voyant l'expression sévère de l'homme à qui je propose pourtant mon aide. Il n'a pas l'air heureux que je lui offre mes services. Et je comprends pourquoi lorsque l'un des habitants crache à mes pieds, l'air méprisant.

« Hey ! »

Je ne peux pas vraiment protester plus que ça. Et me contente de tenter de sourire de nouveau à l'homme au physique imposant, en espérant qu'il ne refuse pas mon aide à cause des origines de mon clan... Il est vrai que les manieurs de bois habitent à Hi, il n'est donc pas difficile de faire la liaison. S'il refuse, alors vraiment je ne saurais pas quoi faire pour venir en aide à ce village et surtout ses habitants.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Dim 14 Juil 2019 - 16:15
Le jeune garçon observait la scène d’un œil extérieur. Il connaissait bien les habitants, et les voyant s’activer comme ça, il ne put que ressentir une certaine fierté. Tous ces hommes et ces femmes qui tentaient de relever la tête, de faire en sorte que ce qui était arrivé à leur village, à leurs amis, à leurs familles ne soit pas une fatalité en soi. Hiko s’abstint cependant en ne disant rien, il préférait attendre de voir ce que la jeune femme pouvait faire.

Elle n’hésita d’ailleurs pas à se lancer et à aller se présenter à l’homme qui avait perdu sa main. Il ne prenait aucun répit, prodiguant ses ordres à gauche et à droite. Il était encore en convalescence de sa main et il s’adossait parfois à un mur pour se reposer… Puis reprenait quelques instants plus tard en conseillant certains jeunes sur la façon de faire. Son expérience était clairement un atout, et il la mettait en valeur avec brio.

Tandis que la jeune femme proposait son aide, le jeune garçon resta en retrait et avant même que le grand gaillard ne puisse lui répondre, un des travailleurs cracha aux pieds de la jeune femme lorsqu’elle montra ses capacités. Des capacités que l’on trouvait rarement au village avant l’attaque…

Hiko réagit rapidement s’avança alors jusqu’à se placer aux côtés de la jeune femme qui avait tenté de protester, mais qui était restée très courtoise. Elle ne souhaitait pas aggraver sa situation dans ce village qui semblait avoir du mal à l’accepter. Hiko ne pouvait pas leur en vouloir. Chacun d’entre eux avait sûrement les meilleures raisons d’air de la sorte.

- Vous n’avez rien à faire dans ce quartier. Revenez d’où vous venez et laissez les habitants de ce village panser leurs plaies. Nous n’avons pas besoin de l’aide de certaines lâches qui regrettent leurs actes… La prochaine fois, pensez-y avant d’agir !
Puis il se retourna et continua de prodiguer ses ordres. Décidemment, personne ne semblait accepter la main secourable que tendait Ineko. Hiko ne leur jeta cependant pas la pierre, et il saisit alors la jeune femme par la main pour l’emmener loin de ce tumulte. Tout en partant, il jeta un dernier coup d’œil à cet homme… Il était fier, se faisait respecter, et semblait savoir ce qu’il voulait… Un profil intéressant.

Une fois un peu à l’écart, le jeune garçon regarda alors la jeune femme avec une certaine tristesse dans son regard. Il comprenait la réaction des Kumojins, mais il se sentait mal auprès de la manieuse de bois car c’était elle qui avait proposé son aide et fait preuve de gentillesse…

- Ne les juges pas trop durement s’il te plaît… Ces individus ont sûrement beaucoup perdu pendant l’assaut, et il est peut être encore un peu tôt… Ils pardonneront un jour… Mais pas aujourd’hui.
Et ce fut sur ce constat que notre jeune héros laissa planer un petit silence. Il ne savait pas ce que souhaitait maintenant faire Ineko après ce nouvel échec et ne voulait pas lui forcer la main pour faire autre chose si elle n’en avait pas envie. Le reste de cette rencontre dépendrait donc de ce que voulait la Teikokujin.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Dim 14 Juil 2019 - 22:59
Merde, la bourde. J'aurais dû garder mes capacités secrètes. Mais bon, sans ça, comment est-ce que j'aurais pu les aider ? Manier du bois pour de la reconstruction c'est l'un des trucs les plus utiles. Et tout comme lui, mon expression devient plus dure. Jusqu'à carrément lui jeter un regard noir suite à ses paroles. Je ne suis pas une lâche ! Et je ne regrette pas.. Je ne crois pas... Je suis désolée pour les civils qui ont été pris entre deux feux. Mais est-ce que je regrette d'avoir voulu me venger... ? Je n'ai pas la réponse. Est-ce qu'ils regrettent, eux, d'avoir tué Asahi ? J'aimerais tellement leur répondre, moi aussi. Mais à la place, je me mords la langue et serre les poings. Ce ne sont que des civils... Je n'ai pas à amplifier leur douleur en l'attisant avec des paroles pleines de haine. Ils sont en colère, moi aussi. Comment se sortir de cette situation sans en venir aux poings ou pire encore ?

Une main se faufile dans la mienne, et je me tourne brusquement vers celui qui la prend. Hiko. Je l'avais presque oublié, focalisée sur ce sale type. Ne pas me sentir seule face à eux m'apaise un peu, et je le laisse m'emmener plus loin. Ses paroles sont pleines de bon sens. Je le regarde, et je sens toute cette colère venue brusquement s'évanouir aussi vite. La même colère que celle que j'avais lorsque j'ai combattu ce Suzuri, lorsque je voulais le faire payer. La même que cet homme a envers moi, j'imagine. De loin, je l'observe continuer de donner des ordres et quelques secondes s'écoulent avant que je ne prenne la parole, un peu lasse.


« Et si moi j'ai besoin qu'ils me laissent les aider pour leur pardonner ce qu'ils ont fait ? Ils ne s'excuseront jamais, alors c'est tout ce que je leur demande en échange... »

Il ne faut pas oublier qu'ils ne sont pas les seuls à avoir perdu quelque chose. J'ai essayé de me venger, mais je me suis rendue compte que ce n'était pas ce que je voulais. Je voulais juste leur faire payer. Car ôter la vie de quelqu'un d'autre ne la ramènera pas. J'aimerais qu'ils me laissent les aider, que je puisse me pardonner moi-même de ne pas avoir su la protéger elle. Mais ça, je crois que je porterais ce fardeau toute ma vie. Et puis...

« J'ai besoin d'essayer de faire en sorte qu'on soit tous dans le même camp. Ça ne sert à rien de continuer à être ennemis. Juste à faire d'autres morts, encore et encore. »

Je prend une grande inspiration, et soupire. Réfléchissons. C'est le quartier le plus touché, mais au final il ne semble pas forcément avoir besoin d'aide supplémentaire. Ce type, là, il a bien prit les choses en mains. Je me tourne de nouveau vers Hiko, en lui souriant.

« Bon, tant pis pour eux ! Allons voir ailleurs si quelqu'un d'autre a besoin. Tu sais où aller ? »

Et cette fois-ci, je ne ferais pas l'erreur de montrer mes capacités. Peut-être que je peux me faire passer pour une simple civile. Ou utiliser mon feu sans le bois... La jouer plus fine, tenter de m'intégrer afin de les comprendre, sans forcément dire qui je suis réellement. De nouveau motivée, je suis prête à aller aider un autre quartier de Kumo !

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Dim 4 Aoû 2019 - 18:13
La pauvre…

Hiko ne pouvait s’empêcher de compatir face à ce que subissait Ineko. Elle qui souhaitait faire le bien, après avoir fait le mal, se faisait complètement rembarrer. Hiko, qui se trouvait à ses côtés, sentit un malaise qui montait en lui. C’était lui qui l’avait amenée dans ce quartier, lui qui avait fait en sorte qu’elle vienne au contact de ces villageois qui avaient tout perdu, ou presque. Et donc c’était de sa responsabilité de faire en sorte qu’elle ne soit pas rejetée aussi violemment.

Mais, alors qu’ils étaient désormais éloignés des habitants qui s’étaient montrés hostiles, Ineko se lâcha. Elle relâcha alors sa frustration envers le peuple qui l’avait rejetée. Envers le peuple qui l’avait sans doute blessée à un moment ou à un autre. Notre jeune héros ne sut alors pas quoi dire. Il ne pouvait pas non justifier l’attaque du Teikoku… Mais ne pouvait pas non plus justifier ce sentiment de haine des villageois alors qu’une main salvatrice était tendue.

- Je comprends… Mais je pense que chacun n’a pas les idées assez claires pour pouvoir agir correctement…
Il marqua une petite pause, et plongea ainsi son regard azuré dans les yeux d’Ineko.
- Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de continuer aujourd’hui… La population est encore en train de panser ses plaies. Le pardon viendra plus tard… Ou du moins, l’acceptation.
Ce n’était peut être pas ce qu’elle souhaitait entendre, mais c’était une chose que pensait notre jeune héros aux cheveux blancs. Certes, il ne connaissait pas l’histoire de la jeune femme, mais il savait qu’elle avait participé à l’attaque. Ça résumait plutôt bien ses dernières actions, ses actes de violence envers la Cité des Nuages.

Mais il chassa rapidement cette idée de son esprit, préférant se déconcentrer sur ce qu’il savait de la jeune femme, ce qu’il avait découvert lors de leurs échanges. Il lui sourit donc et se mit alors devant elle, un petit regain d’énergie se sentait en lui.

- Par contre, si tu veux vraiment souder nos deux peuples… Moi j’aurai un petit service à te demander !
Une bien étrange remarque…
- J’aimerai bien que tu m’apprennes à maîtriser mon cristal aussi bien que tu sembles maîtriser le bois. Tu penses pouvoir aider chacun ? Tu sais modeler le bois à ta convenance ?
Si elle pouvait lui apprendre à faire comme elle, cela pourrait s’avérer extrêmement utile…

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Mar 13 Aoû 2019 - 20:49
Je soupire en écoutant le jeune Hiko. Il a raison, mais ça m'ennuie. Parce que qu'est-ce que je suis censée faire pendant ce temps là ? Me tourner les pouces ? Non. Depuis que je me suis rendue compte que je pouvais aider les gens avec mon pouvoir, je l'ai toujours fait. Que ce soit pour les aider à réparer leur toit, compléter leur mobilier ou des choses plus complexes. Je ne vois pas l'intérêt sinon de posséder ces capacités si c'est pour les garder pour moi. Tant que je peux faire le bien, rendre service, alors je le fais.

Mais ils n'en veulent pas. Me rejettent. Refusent que je les aide. Tant pis, je les aiderait, qu'ils le veuillent ou non. Ou plutôt, qu'ils sachent ou non qui je suis réellement. L'adolescent aux cheveux aussi clairs que les miens me fait soudain une proposition intéressante, et attise ma curiosité.


« Le cristal ? Waouh ! C'est la première fois que j'entends parler de quelqu'un faisant cela. »

C'est plutôt rare, j'imagine. Après je n'ai pas parcourut le monde non plus, juste Hayashi Hi et maintenant Kaminari. Je suis plutôt intriguée par ses capacités. Et c'est à moi qu'il demande de l'aide pour le maîtriser, c'est plutôt flatteur. Je ne suis pas une experte pourtant, loin de là. Surtout que tout ce que je sais faire, je l'ai apprit toute seule en m'entraînant dans mon coin.

« Et bien oui, j'imagine qu'on peut faire ça ! »

Je lui souris à mon tour, en pensant à quelque chose.

« Mais seulement à condition que tu ne me proposes pas ça par pitié ! »

Oui désolée j'ai pleuré tout à l'heure, ça arrive non ? Et puis c'est surtout que je ne m'étais pas encore permit de le faire, mais d'en parler à haute voix... Je n'ai pas réussi sans craquer. Pas sûre que je me remette un jour d'avoir ôté une vie, même si c'était un accident. Oui un accident, qu'on ne vienne pas me dire que c'était volontaire car c'est faux, je n'ai jamais voulu tuer qui que ce soit. Je voulais juste la vengeance, à ce moment là. Les battre, mais pas les tuer. Maintenant, tout ce que je veux, c'est faire ce que j'ai toujours fait : aider. Parce que ça m'aide aussi, de voir le sourire des gens. Et qu'il n'y a rien de plus beau qu'un visage souriant.

« Et pour répondre à ta question, oui je peux modeler le bois comme j'en ai envie. Il m'obéit. Il me suffit d'imaginer une forme pour qu'il adopte la même. Je ne sais pas trop comment expliquer ça. Tu veux que je t'apprenne à fabriquer quelque chose ? Je sais surtout faire les petits objets, pour l'instant. Pour les trucs plus gros ça me prend plus de temps et ce n'est pas toujours réussi. Je m'entraîne dès que je peux pour ça. »

Je lui montre ses mains d'un signe du menton.

« Fais voir ce que tu sais faire, et comment tu t'y prends. »

Peut-être que je pourrais l'aider là dessus. Ce serait vraiment bien.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

Et maintenant ? [Hiko] Empty
Lun 19 Aoû 2019 - 16:28
Bon, au moins la proposition du jeune garçon sembla un peu calmer Ineko. Elle ne reportait plus sa frustration sur les habitants, mais désormais elle se tournait vers la demande un peu spéciale de l’enfant. C’était une bonne chose. Car certes, les habitants n’avaient pas été agréables avec elle… Mais de l’autre côté, elle et les siens avaient fait d’horribles choses au village. Ils l’avaient mis à feu et à sang en l’espace d’une attaque éclair… Il faudrait du temps pour panser toutes les plaies infligées aux villageois de Kumo.

Mais bon, ils étaient désormais un peu à l’écart, et cela détendait légèrement notre jeune héros. Il se sentait mal pour Ineko suite aux comportements des villageois. Mais de l’autre côté, il les comprenait mieux que quiconque. Ils avaient souffert, ne s’y étaient pas attendus, et avaient désormais la lourde tâche de vivre en cohabitation avec les auteurs de ces atrocités. Cela faisait beaucoup.

- Oui, je sais pas d’où me vient cette capacité un peu bizarre, mais je m’y suis fait. Après, je sais pas faire grand-chose de petits personnellement… J’ai encore pas mal de difficultés à parfaitement contrôler le cristal.
Il se mit cependant à faire quelques signes incantatoires. Puis, après quelques instants, il colla ses deux paumes l’une contre l’autre et y déversa une infime quantité de chakra. Ni une, ni deux, il venait de créer un petit cristal dans le creux de sa main.

Jaugeant sa création, l’enfant parut satisfait et il tendit alors sa paume à Ineko, faisant ainsi scintiller le petit cristal à la lueur des rayons du soleil.

- Tiens, c’est pour toi ! Pour que tu te souviennes du jour de notre rencontre. En plus, ma mère dit que cela porte bonheur si tu l’as toujours sur toi ! Il ne perdra pas de son éclat, même après plusieurs semaines !
Ineko put alors percevoir une certaine forme de fierté dans la façon dont Hiko venait de lui présenter ses prédispositions. Il était content de savoir faire quelque chose de différent des autres, il en était fier.

Et tandis qu’il laissait, ou non, le petit cristal à la jeune femme, Hiko se creusa alors les méninges pour savoir s’il pouvait montrer autre chose à Ineko. Mais tout ce qui lui vint en tête n’était pas vraiment du même registre et il préféra donc s’abstenir.

- Après, je sais faire d’autres créations en cristal mais ce n’est plus vraiment dans le même domaine…
Hiko laissa alors planer un petit moment de silence. Il avait vraiment envie d’apprendre à faire des choses comme le faisait Ineko. Et puis, il en était sûr, cela l’aidera aussi à mieux comprendre sa capacité spéciale… Cela l’aiderait à manipuler au mieux son élément à lui, le cristal.

_________________
Et maintenant ? [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Et maintenant ? [Hiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: