Soutenez le forum !
1234
Partagez

Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre]


Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre] Empty
Ven 7 Juin 2019 - 18:28
Suite de ce rp

L'empereur du feu a terminé son discours et les curieux s'éparpillent. Si certains ont l'air de savoir quoi faire, il n'en est pas vraiment de même pour moi. On a gagné, mais est-ce que je dois rester groupée avec les « miens » ? Puis-je circuler librement dans Kumo, maintenant que le village nous « appartient » ? C'est la première fois que je viens dans un village si grand, et il doit y avoir plein de choses intéressantes à voir, ici. Je suis curieuse à vrai dire, j'ai hâte de visiter. Même si l'ambiance n'y est pas vraiment propice. Mais quelques jours sont passés, et les premières tensions sont apaisées.

Je m'écarte de tout ce petit monde, moi aussi, et puis... Je siffle. C'est inquiète que j'attends pendant quelques minutes, alors que je siffle à plusieurs reprises. Ce n'est pas très discret et j'attire l'attention, forcément. Quelqu'un vient vers moi, et je me tourne vers un visage familier. Je lui souris, ravie de voir qu'elle va plutôt bien.


« Hey, tu es là toi aussi ! »

Je l'observe de haut en bas, elle est toujours aussi mignonne mais non ce n'est pas ça que je vérifie : elle est entière. Moi aussi, j'étais juste fatiguée mais je me suis reposée un peu durant ces derniers jours. Tempête arrive enfin dans un grand renfort de bruit de sabots. Cette fois-ci c'est sûr : je suis repérée. Je me demande ce qu'il était encore parti faire, à mettre tout ce temps à revenir ? Mais je suis une nouvelle fois soulagée, et me jette presque sur lui, fourrant mon nez dans son encolure. Personne ne l'a blessé ! Je me tourne vers Tomoe.

« Je te présente Tempête, je t'en ai parlé l'autre jour. »

Je caresse sa robe, avant de grimper sur son dos. Je me souviens de quelque chose qui avait attiré mon attention.

« Au fait, j'ai entendu parler d'une raffinerie, ça te dit d'aller voir ce que c'est ? »

« Le lieu le plus rentable de ce village de ploucs », il parait. Des paroles qui ont certainement dû être entendues par d'autres, puisqu'on était beaucoup à être réunis pour écouter le discours de Rei. Je tends la main vers elle et l'invite à monter derrière moi.

« Si mademoiselle veut bien se donner la peine... »

Et qu'elle grimpe avec moi ou non, nous voilà tous les trois partis pour nous rendre sur place et aller voir ce que peut être cet immense bâtiment surplombant les autres.

_________________
Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre] Empty
Ven 7 Juin 2019 - 19:32
ETAT DES LIEUX
Libre
Les sifflements plus loin résonnaient suffisamment fort pour que, à peine sortie du Complexe Scientifique, Tomoe s’apprête à aller incendier cette personne qui s’amusait à probablement imiter les piafs. Avançant d’un pas déterminé, la surprise fut de découvrir ledit oiseau : Ineko. Ses ardeurs calmées par l’identité de cette amie de beuverie pour un soir, la Chôkoku la rejoignit. Ses lèvres étaient élargies d’un sourire tandis que, voulant lui répondre, elle fut interrompue par le brouhaha provoqué par le canasson qui filait à vive allure. Obligée de reculer d’un pas pour ne pas se faire éjectée par cet animal fou, ce-dernier se calma à l’instant même où il se trouva dans les pattes de sa maîtresse. Un hochement de tête de la part de la Lieutenante et son regard glissa le long du cheval. « C’est un peu flou, mais j’en ai un petit souvenir, en effet. » L’expression amusée d’un souvenir qui avait fait les frais d’une gueule de bois la fit frissonner légèrement, la pensée retournant au néant, l’heure n’était pas à la nostalgie.

Lorsque la femme mentionna l’un des lieux, semblait-il, les plus importants pour le feu village caché des nuages, Tomoe changea soudainement de visage. Son rictus se transforma quelque peu pour devenir intérêt certain. Il se racontait qu’elle avait été mise à mal. L’Explosive trouva tout à fait adéquat d’aller y jeter un œil. Après tout, les rapports des dégâts subis par les lieux devaient concerner absolument tout le village. Ce fut donc sans un mot, sans attendre, que la brune empoigna la dextre présentée par la combattante et chevaucha Tempête, s’accrochant par précaution aux côtes d’Ineko.

. . .

L’arrivée sur les lieux ne fut décidément pas si longue et alors que la canasson ralentissait, Tomoe pouvait déjà apercevoir les dégradations évidente. La raffinerie serait inutilisable, à coup sûr, tant que tout ceci ne serait pas dégagé puis reconstruit. Cependant, ce qui marqua le plus l’esprit de la jeune Lieutenante fut cette étrange impression. Perdant son air gai, son sourire dans l’oubli, elle laissa Ineko et descendit aussitôt du fidèle destrier. « Ah quand même. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais le responsable a provoqué de sacrés problèmes avec ce bâtiment hors service… »

Se retournant vers Ineko, elle lui lança un regard confiant avant de se retourner et de passer un rapide coup d’œil voir s’il n’y avait pas quelqu’un pour les renseigner. Mais cette partie du village caché des nuages n’était visiblement pas la plus peuplée qui soit. « Il n’y a donc personne pour nous dire ce qu’il s’est passé ?! » Commença l’Explosive à s’agacer d'un ton aussi fort qu'autoritaire alors qu’elle n’avait finalement pas passé au peigne fin cette raffinerie en partie détruite, et donc n'avait pas véritablement vu s'il y avait d'autres personnes...
☾ anesidora



Dernière édition par Chôkoku Tomoe le Sam 8 Juin 2019 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6014-tomoe-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u880

Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 7:19
La raffinerie… le lieu le plus important du village et qui constituait leur avantage militaire face aux autres avait été détruite.  Kumogakure venait de tomber bien bas, c'était pitoyable. Ils avaient véritablement perdu leur dignité, quand ils trouvent adversaire à leur taille, ils ne font pas le poids. Face aux plus faibles, par contre, ils paraissent comme des déchaînés.
Après son assemblée, son Kage et son honneur, voilà désormais la raffinerie qui semble être en très mauvais état. 
Kagami, ayant entendu des rumeurs concernant cet édifice décida de s'y rendre, observer et peut-être agir. Alors qu'il arrivait sur place, il entendit quelqu'un s'exclamer fort, beaucoup trop fort. Mais elle semblait avoir le même but que lui, alors dans un élan d'extrême courage,  il partit vers le groupe. 

▬ « Je ne sais rien de plus que vous… Mais j'aimerais bien le découvrir moi aussi. »

Il marqua une pause et observa le cheval en souriant, il aimait vraiment bien les animaux, peut-être que c’était naturel chez les Aburame…  C'est alors qu'il reconnut que le visage de l'explosive, il avait tant entendu parler d'elle durant ces derniers jours. Les soldats ne parlaient que d'elle et de son implication lors de la bataille.

▬ « Aburame Kagami, soldat. »

Présentation simple, il ne voulait pas qu'on le juge à cause de son grade, mais à cause de ce qui il était réellement. 

▬ « En tout cas, ne pas pouvoir utiliser un des principaux avantage des nuages serait vraiment dommage. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6578-aburame-kagami-l-eclosion-d-un-shinobi-d-exception#55012

Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre] Empty
Dim 9 Juin 2019 - 22:24




bois et métal
pas de fumée sans feu



Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre] TSiEfT2






Kumogakure était un bouillon de cultures où les clans majeurs s’élévaient hors de la fange. Mais cela, c’était avant l’assaut fatidique. Depuis et selon la hiérarchie définie par Rei, les délinquants d’un jour et les opportunistes de l’autre pouvait siéger à côté des ‘nobles’. Ce qu’en pensait Kansei ? Pas grand chose, trop préoccupé par ses propres intérêts et ses buts divers.

Pour les accomplir, il devrait redoubler de malice mais surtout s’attendre au pire et lors de la bataille il avait perdu bon nombre d’armes shinobis, disséminés sur les assaillants et un peu partout dans le décor. Le sang abimait le métal et les laisser moisir dans celui-ci n’était jamais bon alors il se décida à se ravitailler. Malheureusement pour l’ancienne Elite du village du Nuage ; quelqu’un avait décidé de fermer les portes de la Raffinerie aux clients par des moyens peu orthodoxe. C’est ainsi que le shinobi désormais affilié au Teikoku découvrit avec stupeur la fumée et l’âcre là où il y avait auparavant un véritable noyau de génie Metaru.

Occupé lors de ce jour précis, il revint donc dans l’intention de comprendre le pourquoi de cet acte et surtout qui avait pu fomenter tel barbarie ; il n’aurait pas de meilleurs projectiles que ceux forgés ici et cela l’irritait presque, décuplant encore son intérêt pour une enquête qui l’émoustillait déjà.

Après s’être faufilé dans les ruines, il alla donc sans se gêner entre les poutres et les fonderies, les étals et les armes jonchées au sol avec précaution. Et il fit ce qu’il faisait de mieux en ce bas-monde. Amasser les informations et les traiter.

Une heure passa, peut-être plus mais il avait bien travaillé. De prime abord, on aurait pu penser à une destruction en bonne et dûe forme. Mais il n’en était rien ; n’importe quel plébéien n’aurait pu en arriver à un résultat si efficace. Il fallait des informations spécifiques ; ce furent les poutres fondues qui lui indiquèrent la véracité de sa pensée. Ce n’était pas le feu qui pouvait faire une telle oeuvre. Certains autres décombres affichaient des signes d’explosions, bien que peu nombreux. Dur de décider s’il était là l’effet du chakra ou d’autre chose. Tiré toutefois de ses pensées par des bruits à l’extérieur mais peu destabilisé, il monta d’un bon à travers le toit troué ou plutôt ce qu’il en restait pour admirer la venue de deux donzelles dont le visage d’une d’elle ne lui était pas étranger. À côté, un autre Teikokujin qui semblait lui aussi familier.

D’un même bond, il attérit donc devant les portes détruites de l’endroit et observa les arrivantes et le roux avant de s’incliner d’un ou deux centimètres.

Il avait entendu l’Explosive s’interroger et il allait donner du grain à moudre au moulin de l’Empire. Dans quel but ? « Ohayô. De mes déductions, je dirais qu’un criminel tout dans sa voix laissait penser que le terme était sciemment mal choisi. Qu’y avait-il de criminel à détruire ses propres biens ? a délibérement choisi les points stratégiques de l’endroit pour le faire s’effondrer. Une information disponible à quiconque aurait un peu d’intérêt architectural avec les accréditations adéquates au village. » Il se fendit d’un rictus. Kansei n’avait après tout pas à détailler l’évidence. Dans l’attente d’une réponse, il alluma une de ses sempiternelles cigarettes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre] Empty
Dim 9 Juin 2019 - 23:40
En arrivant sur place, je ne peux pas m'empêcher d'être impressionnée. C'est vrai que c'est grand. Nous descendons toutes les deux de Tempête qui nous amenées rapidement à bon port, et je le remercie d'une caresse bien méritée avant de prendre sa bride en main.

« Oui, c'est bien dommage. »

Et voici un magnifique bâtiment inutilisable. Tomoe fait savoir à qui veut l'entendre que nous sommes là, et je lance un regard alentours. C'est là qu'étaient fabriquées les armes faisant la réputation de Kumo. Qui a bien pu faire ça ? Étant donné que ça aurait pu nous être utile, j'imagine que ce n'est pas quelqu'un de chez nous. Mais étant donné que ça faisait la fierté des Kumojins, je doute que ce soit eux aussi. Alors oui effectivement, que s'est-il passé ici ?

« Peut-être qu'on en saura plus en allant regarder dedans ? »

C'est une simple suggestion pour l'explosive impatiente. Mais avant même que je ne puisse faire le moindre pas vers le bâtiment, quelqu'un nous rejoint, sans doute alerté par le son de nos voix. Un Aburame ? C'est ceux qui ont des insectes qui grouillent dans tout leurs corps ça, si je me souviens bien. Peu ragoûtant.

« Susukai Ineko. »

Un nom qui ne lui dira rien. C'est pas écrit mokuton sur mon front. Mais je suis plutôt d'accord, c'est dommage de ne rien pouvoir en faire. Un autre homme arrive de l'intérieur du bâtiment, cette fois-ci. Avec des informations plutôt intéressantes.

« Pourquoi le faire s'effondrer volontairement ? C'est stupide. »

Sauf si...

« Sauf si quelqu'un ne voulait pas qu'on puisse se servir de cet endroit. »

On que l'on apprenne des choses. À moins que ce ne soit tout simplement un déserteur qui ait profité de l'attaque sur Kumo pour se venger. C'est tout aussi plausible. Comment pourrait-on le savoir ? Je me tourne vers le dernier arrivé.

« Il y a t-il des choses dont on peut encore se servir, là dedans ? »

Il faudrait aussi voir si l'endroit est réparable, j'imagine. Mais ça, il faudrait un œil d'expert et je ne suis pas architecte : juste charpentière, si besoin est.

_________________
Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre] Empty
Sam 15 Juin 2019 - 23:27
ETAT DES LIEUX
Libre
Un soupir des plus expressifs s’échappa d’entre les lèvres de la Lieutenante. Celle-ci légèrement agacée par l’état dans lequel la raffinerie se trouvait. En vérité… Elle aurait préféré le faire elle-même. Le résultat aurait été bien plus… Radical. Mais un petit malin semblait avoir pris les devants, et à bien y réfléchir, ce lieu si cher pour la feue Belle Kumo aurait pu être un avantage certains pour l’armée du Feu. Dans ce cas, Tomoe s’était ravisée à temps pour terminer le carnage, c’était déjà un bon point.

Alors qu’elle entendit des pas venant de derrière elle, la Chôkoku se retourna et croisa rapidement le regard de l’individu : Aburame Kagami. Elle acquiesça d’un hochement de tête et juste après que sa camarade ne se présente, elle en fit de même. « Tomoe. » Se contenta-t-elle sans plus ni moins.

Mais alors que la brunette cherchait du regard quelqu’un à incendier –avec ou sans raison évidente- elle ne trouva personne si ce ne fut une silhouette familière. Nara Kansei venait de faire son entrée avec, dans son bagage, de sacrées accusations. Cependant, aucune n’étaient dénuées de sens et à dire vrai, il avait dû faire un bon tour à l’intérieur pour en tirer de telles conclusions. . « Décidément tu es partout. » Lui adressa l’Explosive notamment pour signifier qu’elle ne l’avait pas oublié.

Des tas de questions se soulevèrent mais dans tout ça, deux hypothèses étaient plausible : Un kumojin peu fidèle à son foyer, ou bien un pur génie d’avoir assumé la défaite jusqu’à mettre à mal cet atout précieux. Ou alors un Teikokujin qui avait fait une sacrée bourde. Après tout, il fallait être certain que si Tomoe avait pu le faire, elle n’aurait pas hésité, et elle aurait pu faire bien pire.

La réflexion d’Ineko se finissant par une question pertinente, l’ancienne Tsuchijine haussa rapidement les épaules avant de finalement en donner son point de vue. . « Pour le moment nous ne pourrions savoir qui est ce criminel, ça aurait pu être un soldat du feu. Moi-même je l’aurai sûrement fait… » Avoua-t-elle sans gêne. Rien que pour faire un gros coup elle aurait tout fait péter. « Mais... Si ce que Kansei est vrai, que les points touchés n’ont pas été choisi au hasard, alors il est un peu plus probable qu’il s’agisse de quelqu’un qui connaissait les lieux. » Avançant de quelques pas, passant sur le côté du drogué, Tomoe reprit d’un soupir. « Mais cela reste une pure théorie, si nous n’avons pas les moyens de trouver le responsable, alors nous devrons nous contenter de la remettre en état. »

La suggestion d’Ineko prit alors sens lorsque Tomoe d’un bond précis vint se positionner sur le toit pour observer de plus haut l’intérieur visible. « Une sacrée pagaille. Il faudra beaucoup déblayer, il faudra en faire un rapport. » Et d’un regard vers les trois autres, elle attendit leurs réactions, qu’ils se décident probablement à l’accompagner.
☾ anesidora

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6014-tomoe-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u880

Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre] Empty
Mer 14 Aoû 2019 - 11:30
Tomoe a raison, il est pour l'instant impossible de savoir ce qu'il s'est passé ici. Tout ce que nous savons à priori, d'après la première enquête préliminaire faite par... Par, euh... Le mec sorti des décombres, est que la raffinerie a été volontairement effondrée. Nous ne pouvons rien en dire de plus actuellement. Il faut mener une enquête plus poussée pour ça. Tomoe est la première – et la seule, malgré presque deux mois d'attente, à réagir. Et si le fait qu'elle avoue qu'elle aurait bien mit elle-même le feu volontairement là dedans m'interpelle, je me concentre sur la suite de ses paroles.

« Oui, ça doit pouvoir fonctionner de nouveau avec des travaux, non ? »

Franchement dommage de casser ce qui fait leur renommée. Je m'avance vers elle afin de montrer que je suis partante pour la suivre et aller fouiller l'intérieur. Les autres ne bougent pas, figés par le ghost et l'irl. De graves maladies, il paraît. Avant de rentrer dans le bâtiment, je m'adresse à la jeune femme.

« D'accord, donc on cherche quoi ? Quelque chose en particulier ? On recense simplement toutes les armes et outils qu'on peut trouver ? »

J'avoue que je ne sais pas trop comment m'y prendre. Surtout que je n'y connais pas grand chose en raffinerie. Certes j'ai déjà vu des forgerons à l’œuvre, mais là c'est vraiment différent, d'un tout autre niveau. Après un premier coup d’œil à l'intérieur, je commence à douter de notre possibilité à faire quoi que ce soit ici. Du moins, dès aujourd'hui.

« C'est très grand ici. »

Ça va surtout être un travail de fourmi. Bon, les trucs de shinobis je n'y connais pas grand chose alors je les laisse faire leur enquête. Moi je marche parmi les décombres, et me penche pour ramasser une première arme.

« Bon, on a au moins récupéré une épée. »

C'est mieux que rien. Après tout, tout ce qui peut aider le Teikoku vaut le coup. J'en ramasse une autre un peu plus loin, puis un kunai sous une pierre. Je dépose ensuite tout ça à l'extérieur, à côté d'un mur. Je pense qu'on en a pour un petit moment, mais je n'ai pas forcément grand chose de plus à faire. Je retourne donc à l'intérieur des restes du bâtiment, et continue de fouiller, de soulever des pierres pour trouver des choses intéressantes. Au bout d'un moment il me vient une idée : je créé une brouette. Ce sera plus facile comme ça, et ça m'évitera des allers et retours. Même si le sol est encombré et qu'il n'est pas évident d'y circuler. Pendant que les autres s'occupent de leurs affaires, je passe un long moment à chercher, fouiller, retourner les gravats, observer, ramasser ce qui pourrait nous être utile. La plupart des objets sont abîmés, et je ne sais pas s'ils pourront être réparés et surtout si ça vaut le coup. Durant certainement plusieurs heures. Puis finalement, fatiguée mais contente d'avoir été utile, je salue ceux qui sont encore là pour rentrer me reposer, les laissant s'occuper de nos trouvailles. Heureusement, Tempête connaît le chemin et je n'ai pas besoin de marcher, car je suis éreintée. Mais c'était une bonne journée.

Spoiler:
 

_________________
Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Raffinerie fermée
Sauter vers: