Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[Mission Libre B] Ils ont chipés ! (Jun)

Goro Haruka
Goro Haruka

 [Mission Libre B] Ils ont chipés ! (Jun) Empty
Sam 8 Juin 2019 - 1:40
Spoiler:
 


Un nouvel ordre de mission avait été communiqué à Kazuma Nanna, au grand dam des parents de cette dernière. Aussitôt, l’enfant unique rassura sa petite famille, insistant que la mission n’était nullement dangereuse, qu’elle allait être sûrement accompagnée par un excellent shinobi, et qu’elle allait rentrer sain et sauve à la maison. Un rituel qui se répétait dès que ce petit parchemin arrivait aux portes de la maisonnée – ou de la boutique – ou qu’elle quittait la maison pour une nouvelle mission. Les derniers événements n’avaient qu’ajouter de l’huile au feu et rendus ses parents encore plus lunatiques, et encore plus irritables que d’ordinaire.

Cet état de stress constant, allié au dernier événement – où elle avait été témoin de la force d’une Bête –, l’affectait plus que nécessaire et surtout en termes de création. Elle n’avait nulle idée fracassante, et elle n’avait pas cœur à réparer la marionnette brisée lors de la dernière attaque du Démon. Le pantin qui s’était retrouvé en mille morceau n’avait subitement plus d’attrait pour la brunette, ne répondant nullement aux besoins de cette dernière en combat réel.

En somme, son moral était au plus bas, ses questions nombreuses et son inspiration l’avait quitté – momentanément. Un mal qui avait subitement trouvé son remède dans le nouvel ordre de mission. Un genin lambda serait très certainement fier qu’une mission des plus honorables lui soit attribuée – soit retrouver des déserteurs et surtout remettre la main sur des documents volés, et capitaux pour Kiri. Sauf que Nanna n’était pas taillée dans le bois du genin lambda, dont le rêve est de rendre Kiri toujours plus forte, toujours plus belle et toujours plus respectable. Elle était taillée de ce bois féminin encore trop tendre et trop jeune, qui se brise bien vite devant une beauté éphémère ou qui succombe sous un flot de belles paroles. Ainsi, ce qu’elle retient de l’ordre de mission était qu’elle allait travailler avec Yamanaka Jun, un jeune homme qu’elle admirait et qui, selon ses souvenirs nébuleux, l’avait sauvé un beau jour.

Un sourire effleura ses lèvres, et petit à petit, ses pupilles se remirent à briller. Cet ordre de mission tombait finalement à pic, et c’est avec une énergie renouvelée qu’elle s’empressa de préparer son sac ou encore d’apporter une ou deux touches finitions à une ou deux créations. Si cette préparation ne lui prit pas plus d’une petite heure, elle passa un temps plus important devant son placard, à chercher la tenue idéale pour se mettre en valeur, sans qu’elle ne soit gênante pour une mission qui promettait quelques étincelles. Bon gré, mal gré, elle opta pour un ensemble kaki : la mission indiquait « Kaiba », une île plutôt « tropicale » et donc synonyme de végétations un peu plus dense. Peut-être qu’elle aura besoin de se dissimuler.

***

- Jun-san, Bonjour !

Dès qu’elle le vit, elle fit un signe de la main et afficha un grand sourire. Etait-elle en retard ? Etait-elle à l’heure ? Elle ne pourrait pas le dire, mais elle avait clairement fait de son mieux. Il suffisait de voir ses petites joues rosies ou encore son souffle légèrement saccadé.

- Je suis contente que nous fassions à nouveau équipe ! Je vais faire de mon mieux pour aider et faire de cette mission un succès ! promit-elle, toujours avec cette belle volonté, avec cette énergie inépuisable ou encore ce sourire éternel.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6007-kazuma-nanna-i-wanna-break-free-termine http://www.ascentofshinobi.com/t6030-kazuma-nanna-how-far-can-i-go http://www.ascentofshinobi.com/u988
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

 [Mission Libre B] Ils ont chipés ! (Jun) Empty
Mar 18 Juin 2019 - 17:39
Enfin un ordre de mission formulé correctement. Relisant avec un certain plaisir les mérites que le missionnaire lui avait attribué, il approuva du chef, satisfait de commencer à être reconnu au niveau du village. Sûrement un fan, car après tout, en plus d’être parfait, il était récemment devenu Héros de Mizu.

Détachant la lettre adjointe qui lui avait été transmise en même temps, il la parcourut rapidement des yeux, haussant un sourcil, hésitant sur la réaction qu’il devait adopter. Il était au courant de sa promotion en tant que Chûnin depuis la veille mais il n’avait pas pris en considération qu’avec ce nouveau grade venait de nouvelles responsabilités : la Genin l’accompagnant sur la mission, Kazuma Nanna, rejoignait sa propre équipe et ce dès cette mission.

L’heure du départ était immédiate aussi il prépara rapidement ses affaires, chargeant le cadet de ses hiboux d’avertir son maître d’œuvre pour qu’il gère l’avancement du chantier le temps de sa virée de quelques heures. Se rendant sur place il aperçut la jeune femme à qui il avait déjà eu à faire.

- Bonjour Nanna, le plaisir est mien, j’espère que cette fois tu t’es améliorée.

Petit clin d’œil ravageur, il faisait mention d’une ancienne mission qu’ils avaient effectués tous les deux et où elle avait finie blessée et devait se souvenir normalement uniquement du fait qu’il l’avait sauvé de manière héroïque… Un mensonge éhonté, néanmoins soutenu jusqu’à maintenant par ses dons claniques qui avaient été plus qu’arrangeants pour couvrir sa faute qui avait résulté par la blessure de la jeune femme.

Invoquant son animal gardien en activant le tatouage sur son bras, le Yamanaka se retrouva soudainement soulevé de plusieurs mètres, enjoignant la jeune femme à le rejoindre sur le rapace qui se préparait à prendre son envol.

Akiro:
 

- Je te présente Akiro, Akiro voici Nanna, elle nous accompagnera dans notre traque de déserteurs.

Le hibou regardant la jeune fille d’un air inspecteur, la salua de la tête et attendit qu’elle monte pour prendre son envol en direction de l’île de Kaiba pour suivre les indications de l’ordre de mission.

- Préviens-moi si tu vois quelque chose, le but étant de leur fondre dessus et de boucler ça vite fait bien fait avant qu’ils ne rejoignent de possibles renforts.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Goro Haruka
Goro Haruka

 [Mission Libre B] Ils ont chipés ! (Jun) Empty
Dim 23 Juin 2019 - 22:12
Si Yamanaka Jun ne s’encombrait pas de quelques formalités ou formules de politesse à l’égard de la Genin, cette dernière était encore incapable de franchir les limites de la cordialité « amicale ». La gêne et l’admiration étaient les deux sentiments qui étouffaient tout le courage de la brunette pour se permettre d’être totalement et franchement familière et amicale avec le Chûnin fraîchement promu. Du moins, c’était ce dont elle cherchait à se convaincre, ignorant royalement cet autre sentiment qui s’accrochait à son cœur comme un parasite et que l’on nommait « doute ». Ce dernier sortit assez vite ses crocs, causant une petite douleur dans le petit cœur mécanique de la marionnettiste lorsque le lion doré fit référence à la dernière mission.

« Il m’a sauvé, oui ! ». Aussitôt avait-elle formulé cette pensée, qu’une autre question venait empoisonner son esprit, susurrée par ce vilain petit sentiment : « A quel moment l’avait-il fait ? ». Elle se souvenait avoir été en danger, et puis qu’elle s’était retrouvée hors de danger par cet homme. Tout événement entre ce point de départ et ce point d’arrivée était flou et brumeux. Il y avait des corps, il y avait des voix mais aucune cohérence ne les liait. Sa réflexion fut vite interrompue par un élément perturbateur, encore causé par Jun : il avait invoqué un hibou, au regard féroce, fier et décidé et dont le plumage était soigné.

- Il est adorable ! dit-elle, tout naturellement, se mordant aussitôt les lèvres. Elle s’était jurée de se montrer efficace et forte durant cette mission, voire changée. Pourtant, le naturel revenait vite au galop et ce dernier ne voyait nullement le sérieux ou le danger d’une situation, agrippant l’instant présent avec insouciance et détachement. Je veux dire, enchanté ! Merci beaucoup de nous aider !

Sans plus tarder, elle suivit Jun et monta sur le dos de l’être plumé. Sans plus tarder, la bête prit la direction de Kaiba, l’île du Nord qui était l’une des plus verdoyantes îles avec l’île du Sud, Ue. Cependant, la première était encore marquée par une forte culture pirate alors que la seconde était à peine habitée – si ce n’est par des insectes. Une pertinente observation pour souligner qu’il serait difficile de trouver un quelconque indice en scannant le territoire par les airs. La possibilité que le groupuscule criminel vogue encore sur les mers est peu envisageable : la mer était plutôt calme à cet endroit-ci, selon les pêcheurs qui venaient faire leur livraison quotidienne à Kiri.

- Si jamais on les surprend en mer, il suffirait de lancer quelques bombes fumigènes sur le bateau. Je pourrais invoquer un pantin qui servira de cible principale, sur laquelle ils vont s’épuiser jusqu’à ce que la fumée s’estompe. Et il n’y aura qu’à briser le cou d’un coup sec ! s’exclama-t-elle, tapant la paume de sa main de son poing pour illustrer sa dernière phrase.

L’idée était pas mal à moins que …

- En fait … à qui aurons-nous à faire ? Est-ce que ce sont principalement quelques civils, ou alors ont-ils des notions avancées au combat ?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6007-kazuma-nanna-i-wanna-break-free-termine http://www.ascentofshinobi.com/t6030-kazuma-nanna-how-far-can-i-go http://www.ascentofshinobi.com/u988
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

 [Mission Libre B] Ils ont chipés ! (Jun) Empty
Sam 17 Aoû 2019 - 17:43
Akiro continuant de fendre les airs, le Yamanaka se faisait un devoir de prêter un œil attentif à l’étendue d’eau qui se dessina bientôt, sachant toutefois pertinemment que son invocation découvrirait toute embarcation si embarcation il y avait. Se tournant vers Nanna qui exposait son idée, le blond eut un petit sourire carnassier, ce qu’il entendait sonnant comme une douce mélodie à ses oreilles.

Frapper net et sans bavure. La jeune femme malgré son manque d’expérience en tant que kunoichi avait au moins acquis l’une des leçons les plus utiles de leur crédo de ninjas. Nombreux encore face à un ennemi étaient ceux qui pensaient pouvoir convaincre à la force de leurs paroles, de leur empathie, ou préféraient dérouler leurs cartes petit à petit, poussés par une notion de respect de l’autre qui n’avait rien à faire dans tout combat à mort.

Arata correspondait encore à ces trois descriptions, mais peut-être leurs entraînements l’avaient-il fait grandir sur ces sujets. Lors de leur entraînement en duos, il s’était montré après tout plus que volontaire pour appliquer ses leçons de ne pas faire de quartier. Mais en combat réel, qu’en serait-il ?

- De ce que j’ai cru comprendre, trois kirijins dorénavant considérés par les autorités comme déserteurs sont responsables du vol pour les liens qui les unissaient et pour avoir été aperçus sur place. Un Chunin du nom de Imamoto Kurei, manipulateur du Futton, réputé pour ses attaques dévastatrices et deux Genins de son équipe : Kamino Hiro et Inuzuka Orika, le premier adepte du genjutsu sans grand talent particulier détecté jusqu’à maintenant et la deuxième, adepte du taijutsu bestial propre à son clan l’amenant à combattre avec son chien.

Pouvoir compartimenter sa propre mémoire et ressortir les informations précédemment enregistrées avait du bon tout de même. Mais bon, dans les faits, nombreux étaient les ninjas qui se disaient encyclopédies sur patte, comme si tout leur revenait à chaque moment sans réelle justification.

- Toutefois il est pas impossible que nous ayons affaire à d’autres nigauds de bas étage ou non. Détourner un navire de la sorte et se diriger directement vers Kaiba indiquerait qu’ils ont du soutien là-bas. La meilleure éventualité reviendrait à les arrêter avant qu’ils ne rejoignent leurs alliés … Et à capturer Kurei vivant pour que j’accède à ses souvenirs afin de définir l’ampleur de sa trahison.

Quels crétins d’avoir fuit en dérobant quelque chose à Kiri. Pourquoi se dessiner une telle cible dans le dos ? S’ils avaient déserté sans accomplir de quelconque crime, la brume les aurait laissé tranquilles. Au vu de la logique, il était toutefois à parier qu’ils avaient dérobé ces fameux documents dans l’intérêts de ceux qu’ils devaient rejoindre à Kaiba … et cette perspective n’avait rien d’alléchante.


- Si nous les rencontrons en mer, ta stratégie rivera leur attention sur leur ponton tandis que nous pourrons faire un tir groupé des cieux qui avec un peu de chance éliminera totalement la menace. Sans compter, que bien qu’étant au milieu de l’océan, le Futton de Kurei serait dissipable sans soucis via notre affinité venteuse. Toutefois si nous les retrouvons sur la terre ferme, il faudra se débarrasser en priorité de celui-ci au risque qu’il blesse inutilement des civils par ses attaques tirées à l’aveuglette. Depuis le temps dis-moi, est-ce que tu aurais de quoi l’empoisonner pour qu’il se tienne à carreau ?[/b]

Le hibou continuant sa course, l’étendue marine continuait de ne rien révéler au grand dam du Yamanaka. L’île se dessinant, le rapace reprit de l’altitude pour se fondre dans les nuages et redescendre sur la terre ferme à proximité de la ville portuaire incognito.

- Que dirais-tu d’aller faire du charme aux marins pour leur demander s’ils ont vu passer nos cibles ? Tu penses que c’est dans tes cordes ?

Rigolant à sa propre vanne sur ses talents de marionnettiste, il la dévisagea de haut en bas, confirmant une fois de plus que physiquement elle n’aurait pas de mal à faire valoir ses charmes. Était-elle prête cependant à faire usage de tous ses dons de kunoichi pour accomplir leur mission ?

@Kazuma Nanna
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Goro Haruka
Goro Haruka

 [Mission Libre B] Ils ont chipés ! (Jun) Empty
Lun 9 Sep 2019 - 21:41
Kazuma Nanna écoutait avec grande attention l’homme qu’elle adulait à tort. Pauvre esprit manipulé, elle était loin de deviner qu’elle n’était qu’un jouet entre les mains de ce faux Dieu doré ou, si nous souhaitons faire preuve d’ironie, être la marionnette d’un marionnettiste de l’esprit. Si jamais la vérité éclatait au grand jour, la véritable question que tous deux auraient à se poser est la suivante : est-ce que la jeune fille, sotte qu’elle était à cet âge, pourrait ressentir de la rancœur ? L’adolescence est un âge précaire où les sentiments s’éveillent, les ambitions se façonnent et les envies se déclarent. Certains révèlent un caractère doux et sot, capable de pardonner toute acte honteux de l’autre. Certains sont plus vindicatifs et plus violents, refusant d’adresser la parole à son prochain pour un « oui » ou pour un « non ». Qu’en sera-t-il de cette demoiselle passionnée par ses pantins de bois, et qui côtoyait la mort au quotidien tantôt en spectatrice dans la boutique de son père, tantôt en actrice dans son rôle de Kunoichi ?

Il semblerait que Yamanaka Jun se révèle être un des architectes de l’existence de la demoiselle, et surtout de son passage à l’âge adulte. Elle sent le regard de ce dernier la détailler de haut en bas, et rougit malgré elle. Elle était à la fois gênée par un tel regard, heureuse par tant d’attention et offusquée par une telle demande.

- Je vais essayer de faire de mon mieux, répondit-il à demi-ton.

Soudainement, elle vit sa tenue. Elle ne pouvait décemment pas se présenter ainsi. Elle avait opté pour cette pseudo tenue camouflage car on lui avait signalé que la discrétion pourrait être nécessaire. Elle ne s’en inquiéta pas pour autant. Coquette comme elle était, elle avait toujours deux tenues de rechange, soigneusement scellé dans un petit rouleau qu’elle transportait en tout temps et en toute heure avec elle.

- Je dois d’abord me changer. J’ai quelques vêtements avec moi, bredouilla-t-elle.

Consciente qu’une mission pouvait se dérouler avec des hommes, elle avait pensé à une astuce idée pour pouvoir toujours conserver un brin d’intimité et de pudeur. La marionnette accordéon : deux êtres minuscules et ridicules s’étendaient, dévoilant une structure de bois en zig-zag pour aussitôt déployer un grillage finement ciselé. Personne ne pouvait voir à travers, et surtout la marionnette ne prenait pas beaucoup de place. Idéal en somme pour quelques longues missions, ou pour quelques besoins urgents – comme à cet instant. La marionnette se déploya, pour aussitôt disparaître une dizaine de minute plus tard.

La Kunoichi avec sa tenue de camouflage avait laissé place à une jeune demoiselle au style typique du coin, avec quelques accessoires coquets. Une épingle à cheveux aux motifs floraux, un haut qui se porte assez large et qui dévoile une épaule avec nonchalance de couleurs rosés et une paire de pantalon très étroit et noir. Sa timide silhouette de femme se dessinait. Elle était peut-être banale, mais elle savait mettre en valeurs ses atouts avec style, la rendant presque aussi désirable qu’une demoiselle naturellement belle et charismatique. « Presque », notons bien.

- J’y vais ! dit-elle, en s’éloignant sans plus tarder, un sac en toile au bras.

Elle ne tarda pas à toquer à la première porte, fit face à un marchand et commença son baratin. « Papa a passé une commande de bois très spéciale, qui doit arriver de Hayashi no kuni. Il travaille aux pompes funèbres, et en raison de quelques rites funéraires maritimes spécifiques, il faut un bois tout aussi spécial ». Elle parle, encore et encore, jusqu’à ce que ses lèvres s’assèchent. Elle apprend que différents navires étrangers sont accostés à port, et les noms de quelques capitaines. L’homme l’avertit qu’elle devrait rentrer, que de drôles de bonhommes se promènent sur l’île.

A la maison suivante, c’est une mère qui ouvre la porte. Nanna offre un autre baratin « Je me suis trompée de navire, et je suis arrivée sur la mauvaise île. J’ai prévenu papa, qui m’a dit qu’un navire allait arriver de Kiri dans la journée ». A nouveau, elle parle beaucoup et avec émotion. A nouveau, elle obtient une liste de navires arrivant de Kiri, encore accostés à port, avec quelques noms de capitaine. La pauvre dame, émue par la solitude et la détresse de la jeune fille, l’avertit à son tour. Elle ne devrait pas approcher des tavernes aujourd’hui. Un groupe étrange s’y est rendu dans l’une.

A la troisième maison, elle fut accueillie par un homme un tantinet sourd mais le regard étrangement acéré, au point de remarquer mille et une détail sur les vêtements de la jeune fille. Elle ne baratine plus, elle minaude la donzelle malgré tout le dégoût que l'homme lui inspire. « Papa et moi devons partir aujourd’hui à l’étranger. Malheureusement, papa a oublié le nom du navire. Il est vieux, voyez-vous. Auriez-vous l’amabilité de me dire quels navires doivent partir à l’étranger dans la journée ? C’est notamment un navire qui attend l’arrivée d’une équipe supplémentaire de Kiri ». A partir de là, elle obtient une forme de liste de correspondances. En parallèle, il lui souhaite qu’elle ne fasse pas partie de l’équipage « Zephyr » car apparemment, elle est belliqueuse et trop pressée de partir, alors que le temps ne le permet pas.

Entre temps, la demoiselle questionne sur les tavernes. Elle n’a guère besoin de baratiner, on l’invite allègrement dans l’un des deux établissements à boisson des environs. L’une des tavernes accueille l’équipe pressé du « Zéphyr » mais que l’ambiance serait carrément tendue.

Ces informations en main, la demoiselle rejoint à nouveau Jun et reportent le tout avec diligence.

- Apparemment, le temps n’est pas si clément pour sortir dès maintenant en mer. L’équipe du « Zéphyr » y tiendrait. C’est peut-être eux que nos suspects doivent rencontrer.

Elle se tut, et subitement lança un regard accusateur à Jun.

- Mais ... tu aurais pu tout obtenir avec tes talents Yamanaka et beaucoup plus vite!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6007-kazuma-nanna-i-wanna-break-free-termine http://www.ascentofshinobi.com/t6030-kazuma-nanna-how-far-can-i-go http://www.ascentofshinobi.com/u988

[Mission Libre B] Ils ont chipés ! (Jun)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: