Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Les caravanes d’Ali Baba
Battle Royal [Teikokumo] EmptyAujourd'hui à 21:42 par Sabaku Eirin

» La FKP (Yamiko]
Battle Royal [Teikokumo] EmptyAujourd'hui à 21:28 par Sakana Ayanokoji

» [B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife
Battle Royal [Teikokumo] EmptyAujourd'hui à 21:24 par Date Junko

» [B/OFFICIELLE/KIRI] REFERMER LA PLAIE
Battle Royal [Teikokumo] EmptyAujourd'hui à 21:23 par Narrateur

» 05. Se tromper sur toute la ligne
Battle Royal [Teikokumo] EmptyAujourd'hui à 21:06 par Borukan Ashitaka

» Prémices (Metaru)
Battle Royal [Teikokumo] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Sakana Ayanokoji

» Consolidation [OS]
Battle Royal [Teikokumo] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Kōenji Zuko

» Patpat [Aditya]
Battle Royal [Teikokumo] EmptyAujourd'hui à 20:40 par Kurayami Zeref

» Contre-la-montre en eaux troubles
Battle Royal [Teikokumo] EmptyAujourd'hui à 20:16 par Kurayami Zeref

» [en cours] Koda Abura, genin
Battle Royal [Teikokumo] EmptyAujourd'hui à 19:53 par Koda Abura

Partagez

Battle Royal [Teikokumo]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Lun 10 Juin 2019 - 16:01
- … ET QUE LE SANG COULE A FLOTS AH AH AH !!!
Woh, il y avait bien une chose sur laquelle tout le monde pouvait être d’accord, c’était que le speaker avait pas vraiment choisi les bons mots… Dire ça quelques jours après l’attaque la plus meurtrière que Kumo ait subi… Il fallait quand même avoir de sacrées ballz.

Mais vous l’aurez compris, c’était bien lui qui assumerait le rôle d’arbitre pour ce petit événement qui allait se dérouler. Alors bien sûr, il n’y avait rien de particulier organisé par le staff, simplement un petit combat des familles qui se déroulerait au sein de Kumo. Pour l’occasion, un terrain d’entraînement avait été modifié uniquement pour l’occasion. Rien de bien particulier, ne vous inquiétez pas, les dirigeants gardaient précieusement leurs ressources. Non, on avait engagé quelques civils pour créer une arène d’une cinquantaine de mètres de diamètre. Un petit truc quoi ! Et puis quelques tribunes en bois avaient été créées par un manipulateur de bois, le tout afin de divertir les plus sadiques qui étaient restés à Kumo apparemment.

Pour résumer un peu la situation, le terrain ressemblait à un cercle constitué de dalles qui étaient installées en hauteur. Car il y avait à peu près deux mètres de hauteur entre la structure de l’arène, et le sol. Cela était important pour le reste de la « compétition », alors j’espère que vous n’avez pas lu uniquement les spoilers et les paroles. Bref, une arène circulaire, sur laquelle rien ne se trouvait. Voici le lieu des combats qui vous attendent les amis.

Parlons maintenant des participants. Ils avaient tous été triés sur le volet, tous sélectionnés car ils avaient ce petit quelque chose en plus. Ou tout simplement car ils avaient émis l’envie de participer à ce petit combat, ce qui était déjà pas mal, je vous l’accorde. Cependant, les niveaux de chacun étant assez hétérogènes, il avait fallu trouver un moyen d’équilibrer les combats. Et vu que je n’ai pas pris contact avec personne, j’ai donc décidé partialement ce qui allait se passait. Ainsi, chacun d’entre nous se verra attribué une prime. Et cela, en fonction de son rang.

Le but de ce battle royal peut donc être double / triple / ou plus si vous êtes créatifs. Mais pour cela, il vous faudra déjà commencé le combat. Je ne m’attarderait donc pas plus à la description car il y a un spoiler pour cela. Mais je crois que notre petit speaker voulait nous dire un dernier mot, avant l’entrée de nos participants préférés.

- ALORS QUE VOUS LES ATTENDIEZ TOUS, ILS ARRIVENT ENFIN… VOICI NOS PARTICIPANTS PRÉFÉRÉS, LES BRAVES, LES COURAGEUX, LES SANGUINAIRES… !! UN TONNERRE D’APPLAUDISSEMENTS POUR NOS HÉROS DU JOUR !
Ouais, il était complètement givré.
Spoiler:
 


_________________
Battle Royal [Teikokumo] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Nobusada
Nobusada

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Lun 10 Juin 2019 - 20:08
Battle Royal [Teikokumo] Mu6z
Battle Royal - Teikokumo
[Attention : cette image n'est pas la véritable arène]


Apparaissant sous la clameur du public, l'albâtre mercenaire autrefois incarcéré entra le premier sur l'aire de combat, et monta d'un seul coup sur l'arène circulaire qui trônait splendidement au milieu des ovations, dalle argentée reflétant l'azur comme un diamant sous le soleil majestueux. D'un bond, il se plaça sur l'extrémité à l'Est, supposant qu'il ne faisait pas bon trop s'avancer, au risque de trop s'exposer. Quelques cris louangeurs, d'autres satiriques, animèrent son entrée, mais pour autant il se contenta de rester impassible, concentré sur le combat qui s'offrait à lui.

L'enjeu n'était pas modeste. Au coeur de cet affront collectif, il espérait tirer son épingle du jeu afin d'attirer la convoitise du Teikoku, un Empire pour lequel il avait juré fidélité après avoir trahi Kumogakure. Mais crier victoire aussi précipitamment aurait été une grave erreur. Le nombre de candidats espérant s'enorgueillir de la même façon n'était pas négligeable, et forçait le pâle mercenaire à envisager une stratégie d'action.

Il observa la foule après s'être positionné, balayant la zone du regard. Malheureusement, les cris d'ovation étaient bien trop nombreux pour lui permettre d'exploiter son ouïe convenablement : une tare pour celui qui se reposait sur une capacité liée au son. Assurément, il partait avec un handicap, bien qu'il eusse enrichi son répertoire d'autres techniques plus appropriées. Etait-ce une façon tacite de lui signifier qu'il n'était pas à sa place ?

« ... »

Convaincu toutefois d'être au-dessus du lot, il attendît avec une patience impériale que son premier adversaire se présente. Sa longue toge blanche flottait autour de lui, nappe spectrale autour d'un homme au teint cadavérique qui semblait aussi grand qu'un ours, tout en étant aussi impalpable qu'un songe : mélange harmonieux de force et de subtilité, contraste déroutant dissuadant de s'opposer à lui. Le jeune Hiko lui-même pouvait témoigner de cette sinistre réalité, lui qui n'était rien d'autre que le frère du premier combattant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Lun 10 Juin 2019 - 21:12
-"Comment ai-je pu me retrouver dans une telle situation ?", se disait-il juste avant de faire son entrée en scène.

Rien était rassurant ici. Le monde qui était venu voir des ninjas se taper dessus ? Les ninjas qui étaient venus par plaisir de taper sur la tronche d'autres ninjas ? La voix démente et inquiétante du commentateur ? Si, il y avait probablement une chose qui pouvait calmer les inquiétudes du Jûunin : la mort était interdite. Et pourtant, il n'était pas de ceux qui avaient le plus à s'en faire, il était de ceux qui avaient de l'expérience en combat, qui avaient développé de nombreuses techniques qui pouvaient lui permettre de prendre le dessus sur la masse. Sauf que là, la masse, c'était dix personnes. Dix ninjas plus ou moins expérimentés, mais des ninjas. Qui pouvait bien être entraîné contre une dizaine de ninjas ? Dix ninjas signifiait dix pensées différentes, dix intentions différentes, et potentiellement plusieurs dirigées contre une seule personne.

Y avait-il possibilité de faire des alliances ? Le temps laissé avant d'entrer sur scène était-il une occasion rêvée pour faire ami-ami avec certains ninjas ? Non, c'était trop étrange. Sauf s'ils étaient d'accord sur le fait qu'à la fin, lorsqu'il ne resterait plus qu'eux, ils se livreraient un combat sans merci. Mais tout était bien trop compliqué. Il était logique qu'une des personnes se sentent plus faible, désire profiter d'un instant de répit de son camarade pour lui planter un couteau dans le dos. Non, les alliances étaient impossibles. Le garçon aux cheveux blancs s'était fait à l'idée, s'il s'en sortait, c'était seul.

Il gardait bien sûr en tête une chose importante : dans toutes ses premières fois, il était médiocre. Presque tristement, il n'avait pas beaucoup d'espoir en sa réussite. Se décidant tout de même à donner tout ce qu'il avait, c'était avec détermination qu'il mit son masque sur son visage et son épée sur son dos. Maintenant qu'il prenait ça pour un entraînement, ça avait une toute autre saveur. Le goût de l'excitation, le goût de l'envie de gagner, le goût de vaincre ses adversaires et de les voir impuissants face à ses techniques. Au vu de son rang, il le savait : il était une potentielle cible de choix pour d'autres ninjas.

Il était l'heure de faire son entrée. Tout comme les autres ninjas qui l'accompagnaient, il entra sur l'arène, monta les escaliers qui permettaient d'y accéder et se mit en place, sur un des bords. Le placement était déjà risqué, il permettait une vue d'ensemble mais il donnait une certaine facilité d'être poussé. Pour le centre de l'arène, c'était l'inverse, peu de chance de tomber mais plus de chances de se faire toucher. Autrement dit, il pensait déjà à adapter ses positionnements. Premièrement, rester sur les côtés pour voir comment la situation s’aggraverait. Ensuite, improviser. Et il savait déjà quelle était la première des choses à faire pour avoir un peu de sécurité.

Attendant le départ du grand combat, il croisa les bras. Il fallait se rendre à l'évidence, les garder proche l'un de l'autre pourrait vite s'avérer utile.

_________________
Battle Royal [Teikokumo] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130
Nara Mariko
Nara Mariko

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Lun 10 Juin 2019 - 21:20
La jeune Nara s'en voulait presque plus qu'elle n'en voulait à l'Empire du feu. Absente pour une petite randonnée montagnarde, la genin n'avait pas pu défendre sa patrie désormais ravagée.

Depuis l'annexion, Mariko s'était alors tuée à la tâche pour aider à la reconstruction des divers bâtiments. Si le BTP n'était pas du tout son domaine, elle était pourtant présente sur les chantiers ne serait-ce que pour passer tel ou tel outils aux artisans qui aimait se rincer l'oeil sur -ou dans ?- le décolleté de la jeune femme.

Mais les exaspérations que ces regards provoquaient chez elle et qu'elle évacuait toujours par de profonds soupirs allaient prendre aussitôt fin suite à l'annonce de la mise en place d'une arène de combat. Son attention fut aussitôt happée par les cris du shinobis en charge de relayer l'information. L'adolescente fougueuse s'était précipitée jusqu'à lui et, hargneuse, l'attrapa instinctivement par le col pour savoir où et quand elle allait enfin pouvoir se venger.

S'en suivirent alors de longs entraînements ainsi que des rituels s'apparentant à de lourdes cérémonies que Mariko s'imposa. Entourée d'encens et pourtant las de ses heures à entraîner son art du ninjutsu, la jeune genin se réservait chaque soir un temps considérable afin de malaxer son chakra puis de l'utiliser pour déformer l'ombre formé par les quelques bougies chatoyantes. Durant ces rituels, elle révisait également les mécanismes cachés de son ombrelle. Il ne fallait en aucun cas qu'elle ne lui fasse défaut sur le terrain de l'arène. Il ne fallait surtout pas qu'elle se ridiculise non plus en se retrouvant avec une arme inutilisable. Ainsi, ce temps consacré à se préparer, même s'il n'avait pas toujours l'air utile et pertinent, lui donnait une certaine confiance en elle.

C'est ainsi qu'une certaine Kumojin put poser le pied sur l'arène avec un sentiment -très apparent- de fierté. Sa démarche était aussi gracieuse que la soie de son kimono vert aux motifs fleuris. Sur ce tissu très lisse dansaient sa longue chevelure obscure presque infinie tandis que son bras gauche se balançait d'avant en arrière. Son autre bras, quant à lui, était plié et tenait dans sa main le manche de son ombrelle pliée qui, reposant sur son épaule, ne manquait d'ailleurs pas d'être assortie au kimono. Enfin, si une ceinture fermait son habit, les plus observateurs pouvaient apercevoir une tunique aussi noire que la nuit qui rappelait ses cheveux. Sans manches, elle présentait un modeste balcon et avait pour particularité d'être fendue sur l'extérieur des jambes. Pour donner un certain style, certains lacets venaient refermer la jambière à un intervalle régulier tout comme un ruban ceinturait la taille de Mariko. Pantacourt, les tibias de la jeune adolescente étaient exhibés et la musculature certaine de ses mollets indiquait que la kunoichi portait régulièrement les sandales de shinobis à talons qu'elle avait aux pieds. En voyant tout ceci, chaque spectateur se rendait alors compte trop tard qu'il n'avait pas encore eu le temps d'apprécier la multitude de bracelets qui orne ses bras et sa cheville droite. La jeune femme était si belle et si coquette que c'était à se demander si elle était venue combattre ou faire un défilé de mode.

Cependant, Mariko était bel et bien là pour en découdre et elle dut sans surprises énormément se retenir pour ne pas foncer sur le traître qui se tenait devant elle. La Nara n'attendait qu'une chose : qu'un allié monte à son tour sur l'arène et aperçoive le symbole de kumo au dos de son kimono ou au-dessus de son ombrelle et qu'il lui prête alors main forte pour terrasser l'ennemi.

A cet instant, elle n'avait pas encore remarqué Yahiko et se tenait entre le centre et les bords de l'arène. La première tactique était bien sûr de ne pas se voir propulser hors de l'arène par une vulgaire technique fuuton...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6577-nara-mariko-en-attente-de-validation
Urawokaku Ryūzaku
Urawokaku Ryūzaku

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Mar 11 Juin 2019 - 12:10
La rumeur court qu'un tournoi s'organise dans une arène d'une ampleur sans précédente, rassemblant des guerriers du feu et de la foudre. Un soit disant battle royal. Une sorte de tournoi au sin du quel tous les participants sont lâchés en même temps pour se combattre mutuellement. Un beau bordel, comme peu le penser le samouraï.

De plus, cette situation est bien cocasse quand on pense qu'il n'y a seulement quelques jours,les deux clans étaient en guerre pour une raison déplorable, dû aux mauvais agissements des hauts placés des deux parties.

Néanmoins, c'est sans aucune rancœur que le 刺客 Shikaku se rend au coeur de l'arène, déjà bien remplie de combattant, sous les ébats de joie d'une foule en délire ne pensant qu'à une chose, observer ces hommes et ces femmes se mettre sur la gueule. Mais dans quel monde peut-on voir cela ? Ont-ils tous oubliés que Kumogakure no Satô appartient désormais au Teikoku, l'Empire reformé de la nation du feu ? Ont-ils déjà oubliés que la paix ne règne pas encore et qu'ils sont encore actuellement sous occupation ?

La bêtise de l'homme le perdra un beau jour ...

Mais sans aucun sentiment de compassion, l'Urawokaku fixe un à un ces adversaires du jour et tente tant bien que mal d'évaluer leur force respective. Difficile de ressentir leur puissance lorsqu'on perd ses dons sensoriels à cause du soit disante résonance qui a déferlée sur le monde.


« Bon, on commence quand ? »

Sa voix rauque retentit dans la crique meurtrière et l'homme en tunique noire s'apprête à donner le ton de cette rencontre de par sa présence et sa prestance. Il n'y aura qu'un seul vainqueur et ce sera lui.

_________________
Battle Royal [Teikokumo] 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Mar 11 Juin 2019 - 23:04
Pouvais-je vraiment réussir ? Après des années d'entraînements intensifs, après avoir appris auprès des plus grands, en étais-je réellement capable ? Ce moment était décisif dans la vie d'un homme, un « vrai » -oupas-. D'un coup sec, voir violent mais très maîtrisé, j'avais balancé la boule. Cette dernière vint alors en taper une autre afin de piquer sa place... j'avais réussi... j'avais enchaîné trois carreaux sur place ! C'était pour moi une grande victoire, suite à ça j'avais sauté partout tellement que c'était un heureux événement.

Bien sûr personne n'avait été là pour observer mon magnifique lancé mais bon, c'était sûrement puisque j'étais prêt à réitérer en compétition héhé, devant des milliers de fans.

Suite à cette victoire, j'avais décidé de tirer mon oncle dans une boutique du coin. Il n'apportait pas trop d'importance au sport qu'était la pétanque, il dénigrait d'ailleurs un peu la profession mais moi je croyais qu'elle avait beaucoup d'avenir dans le monde... chacun son avis non ? Enfin dans tous les cas, il avait cédé à mon caprice et on avait fait broder un beau tee-shirt noir avec écrit en blanc : « J'aime la pétanque ».

Enfin ça c'était pour la petite histoire, je ne m'étais plus entraîné depuis l'attaque de l'Empire. Ça m'avait un peu démoralisé l'histoire mais bon, il fallait juste que je m'y habitue ! Dans tous les cas, ce point marquant de ma vie m'avait amené à porter le tee-shirt, en ce jour si important.

Un espèce d’événement trop cool avait été organisé afin de nous mesurer aux autres. Apparemment on avait fait dans le mélange, choisissant d'inviter aussi bien des Kumojins que des méchants Teikokujins. Pourquoi pas, c'était l'occasion de découvrir leurs capacités, si j'osais seulement sortir de mon trou. Car oui les règles avaient été balancées et apparemment, il y avait un système de points et tout et tout. Honnêtement j'aimais bien comprendre, respecter les règles mais là j'étais plutôt parti pour observer. Si je pouvais gagner tant mieux hein, cela dit je n'étais pas dans l'optique de faire un top 1.

J'attendais maintenant l'aval de l'arbitre/organisateur/je ne sais quoi pour me planquer. En tournant la tête, j'avais remarqué quelques têtes qui ne m'étaient pas inconnues. Peut-être pourrais-je faire alliance avec eux le moment venu ?

Je fus pris quelques instants par de la nostalgie. J'imaginais Kyokyo-chan et Sharrky-chan à mes côtés. Même si c'était du chacun pour soit à la base, j'étais sûr qu'on aurait essayé de truander le système pour se retrouver ensemble et faire les pires coups à nos ennemis. Enfin ça c'était une hypothèse peu probable... la plus probable serait qu'avec Sharrky-chan, on aurait fait foiré un plan très très bien ficelé par le fan de pyjama party. Rien que de penser à ça me fit rire, tout seul, comme un attardé. Après m'être rendu compte que j'avais rit un peu trop fort, je baissais la tête, par honte pour voir mon tee-shirt « J'aime la pétanque ».

Ah peut-être qu'en fait, porter ce genre de vêtement ne m'aiderait pas à trouver quelqu'un de sérieux pour m'épauler en cas de besoin... J'aurais peut-être dû y réfléchir avant héhé.

_________________
Battle Royal [Teikokumo] 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Mer 12 Juin 2019 - 8:43
Un combat géant ? Sérieusement ? Comme si Kumo n’avait pas eu sa dose de combats dernièrement. Franchement, y’en a, ils réfléchissent vraiment pas. Alors je comprends que certains aient pu être frustrés de ne pas participer à l’event car ils étaient revenus trop tard sur le forum… Mais quand même. Se foutre des pains pour se foutre des pains… Était-ce vraiment ce dont avaient besoin Kumojins et Soldats du Feu en ce moment ?
- Évidemment !
Euh mec, t’étais pas oblige de répondre, c’était de la pure rhétorique en fait. Bien sûr que c’était ce qu’on voulait ! Du sang, de l’adrénaline, des groupies en chaleur… Rien de mieux pour se remettre d’un deuil !

Non ?

Ah bah non en fait, mais on fait avec ce qu’on a. Et c’est dans cette optique que notre petit héros manieur de cristal s’était inscrit à ce tournoi. Enfin c’était pas vraiment un tournoi, c’était plutôt une grande bataille à ciel ouvert où 12 participants allaient se foutre sur la tronche. Une idée plutôt alléchante pour tous ces fans de combat sanguinaires, et une bonne occasion de tester ses propres capacités. Mais ce n’était pas ce qui avait motivé le jeune Sairyo. La raison ? Vous la découvrirez sans doute tôt ou tard, tout cela faisait partie d’un plan bien plus grand… Mouhahahahaha…

Ouais, ok je me calme.

Bref, tout ça pour vous dire qu’Hiko était bien motivé pour ce petit combat. Il espérait juste ne pas être trop nul et ne pas se faire éliminer directement. Ça serait quand même la honte, mais bon, l’important c’était de participer pas vrai… ? Non ? Ah ben ok, ouais c’est une phrase looser. Allez ! On s’y met vraiment. Et on va passer à l’habit que notre petit héros avait choisi pour cet évènement. Une tenue noire des plus classiques, lui permettant une bonne amplitude de mouvements. À sa ceinture était accrochée sa lame forgée par un Metaru avant l’attaque. Une lame de très bonne facture, qui avait déjà fait couler le sang plusieurs fois. N’oubliant pas sa sacoche à kunais et tout le tralala du shinobi moderne, même si techniquement il n’était plus shinobi, Hiko était fin prêt. Il était temps de casser des bouches !

- Vous êtes pas prêts…
Arrivant dans l’enceinte, Hiko remarqua que le public était chauffé à blanc par un gus qui faisait le pitre. Il fut un peu déçu, il s’imaginait déjà en train de prendre le micro et faire un petit slam pour survolter le public… Mais la place était déjà prise. Life sucks.

Alors que son nom fut annoncé par le speaker pour le faire entrer sur scène, Hiko remarqua qu’il avait été celui qui avait été le plus adulé par le public. Si si, c’est pas un mensonge, je vous jure. Ce fut donc sous un tonnerre d’applaudissements jamais entendu que notre héros arriva sur l’arène. Il fit des petits signes timides à son public,- il n’était pas très à l’aise avec ça -, et se plaça alors à bonne distance des cinq combattants se trouvant déjà sur l’aire de l’arène. Il connaissait la plupart d’entre eux.

Il y avait le colosse, celui-là il fallait pas le faire chier. Puis venait le mystérieux, gentil de façade mais aussi redoutable qu’un ours n’ayant rien avalé depuis des semaines. Venait ensuite l’inconnue, bon là on va pas épiloguer. Passons directement aux deux derniers… Tandis que l’un se revendiquait être son frère, il considérait le dernier comme son « réel » frère.

Hiko, dont le regard restait impassible, regarda alors tour à tour Nobusada et Ayanokoji. Grâce à cette bataille, il découvrit alors le nom de celui qui se prenait pour son frère de sang… Nobusada. Cet évènement lui permettrait peut-être d’en apprendre un peu plus, sait-on jamais. Et de l’autre côté il y avait le héros. Enfin, l’autre héros. Il fut un temps où Ayanokoji et Hiko partageaient tout. Mais la vie les avait éloignés, empruntant deux routes complètement différentes…

Alors que le brouhaha du public n’était plus qu’un léger murmure aux oreilles d’Hiko, ce dernier raffermit sa prise sur son katana attacha à sa ceinture. Puis il regarda Ayanokoji et Nobusada… Il sentit alors le poids de la pression sur ses épaules. Avant même que le combat ne commence il avait face à lui deux personnes qui avaient tenté de l’envoyer à l’hôpital…

Ça promettait !

_________________
Battle Royal [Teikokumo] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Mu
Mu

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Mer 12 Juin 2019 - 19:10
L'impatience du géant Hijin, en proie au caprice bestial d'une envie de violence et de prestige. L'odeur mystique du dévot d'albâtre tout juste sorti de sa retraite caverneuse. Le gloussement d'un enfant perdu au milieu de l'arène. L'atmosphère pesante d'un chakra pur. Les cliquetis à moitié étouffés de bracelets dissimulés par la soie. La douce effluve sucrée d'un roi de la crêpe et voisin de palier, et celle plus ferreuse du sang d'un allié à l'esprit à jamais broyé.

Il manquait pourtant deux combattants, deux arches n'ayant pas encore vomit leur démon mais où le cri unanime des foules se perdait, noyé par leur propre écho. Et dans ce brouhaha s'animaient tant l'espoir d'une revanche que la férocité d'une rage insatiable, celle d'adoucir une défaite encore fraiche. Le public voulait voir le sol de ce colisée de fortune se teinter du rouge des perdants. Fit des règles, fit des précautions, il aurait ce qu'il scandait à l'unisson depuis plusieurs minutes : "Du sang et des larmes". Mais aucun mort... dommage, c'aurait été une façon aussi créative que cruelle de les condamner à mort.

L'une des entrées se noya finalement d'une épaisse fumée grise. Les volutes s'animaient d'un chaos magnifique et, comme une membrane démoniaque où s'appuyait le corps d'un damné, dessinèrent la silhouette de l'aveugle. Le trentenaire thuriféraire apparut finalement aux yeux de tous, craché des tréfonds d'un enfer où il régnait en seul maître.

Décontracté, son encensoir fumant encore accroché à la ceinture et une cigarette neuve perchée aux bords des lèvres, Mu s'avança de quelques pas. Ne portant son regard fermé sur rien ni personne, il avait senti ses adversaires -d'une manière ou d'une autre- et plongerait bientôt au cœur de ce cataclysme à petit budget. Le trentenaire grimé par sa foi ne collecterait aucune âme aujourd'hui, mais marquerait leurs esprits d'une promesse maudite, celle du retour du démon déchu et aux cornes arrachées.

_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174
Meikyû Zen'Ichirō
Meikyû Zen'Ichirō

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Mer 12 Juin 2019 - 20:38
Un bruit de frottement. C’est tout ce qui accompagnait notre homme aujourd’hui. Enfin presque. La tare des âmes perdues il y a quelques jours – arrachées par les Teikokujins – était encore bien présente. L’objet que tirait Zen'Ichirō était lourd et encombrant, mais le Kumojin allait en avoir besoin aujourd’hui. Il se reposait quelques secondes, appuyé contre le mur d’une échoppe ayant survécu à l’attaque.

Sa main droite plongeait ensuite dans la poche gauche de son pantalon et en ressorti une petite boule de papier qu’il envoyait valser dans son autre main et… il s’évapora. Le Meikyû ne réfléchissait même plus en faisant ces gestes, ils étaient devenus automatiques. Une façon de se contrôler.

Si aujourd’hui, le Kazejin se posait une question très simple « Pourquoi se foutre sur la gueule ? Nos morts ne sont même pas enterrés. » Il avait flairé dans ce battle royal une occasion. Et il en était persuadé, il allait gagner. À sa manière, mais il allait gagner.

Quelques heures plus tard
Le bruit faisait rage tout autour de cette arène improvisée et encore une fois, Zen'Ichirō se demandait pourquoi… Un speaker appelait les combattants les uns après les autres et voir des Teikokujins n’allait pas forcément déranger l’homme au châle. Ce n’étaient pas des traîtres, après tout et ni Rei. Donc, sur le papier il n’y avait pas de problème.

Il allait être le huitième appelé et lorsqu’il entendit enfin son nom, il se mit en marche. Une bonne dizaine de secondes plus tard, le Meikyû n’était toujours pas sur scène et n’apparaissait pas derrière le nuage de fumée censé accompagner son entrée sur scène et un murmure traversa l’arène. Le speaker rajoutait.

« Meikyûûûû Zen'Ichirōōōōōō ! »

Mais toujours rien. Il paniquait le petit speaker, mais par chance, le Kazejin sorti enfin de la fumée et arrivait sur l’arène au sud de celle-ci et tombait au sol. Il se relevait, se retournait et lançais à l’assemblée.

« Vous auriez pas pu prévenir qu’il y allait avoir des gradins ?! »


Il se retournait ensuite vers… son transat. Il avait transporté ça toute la journée pour rien ! C’était fatigué pour rien et surtout, n’allait même pas pouvoir être tranquille. Il saisit ensuite les pieds de sa chaise et l’ouvrit avant de se coucher dessus.

« Allez-y. » Ajouta-t-il aux autres combattants tout en replongeant sa main droite dans sa poche gauche.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6660-meikyu-zen-ichiro-terminee#55505 http://www.ascentofshinobi.com/u876
Asaara Riku
Asaara Riku

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Mer 12 Juin 2019 - 23:24
Battle Royal
Caché dans l’ombre du couloir qui la menait à la lumière d’une arène digne d’anciens gladiateurs, Riku se tenait droite. La foule alimentait une certaine crainte dans son esprit embrouillé. Sa présence se résumait à un faible coup de tête. Une signature, et hop, son engagement pour un combat de shinobis était promis. Une promesse qu’elle n’osait pas défaire, alors là voilà, prête à marcher sous le soleil chaud et sous le regard de pauvres humains assoiffés de sang. Quel ignoble source de vie. N’avaient-ils pas eu assez de la guerre depuis les derniers jours ? Tss, tous des idiots.

« S’il te plaît, ne me défends pas. » murmura-t-elle.

Star Killer qui flottait derrière elle, baissa la tête et disparu en se laissant aspirer dans le dos de sa gardienne. Enfin, sa protégée. Bien que la Asaara appréciait l’aide de la forme mystique, aujourd’hui elle préférait se lancer dans la gueule du loup seule. Allait-elle gagner ? Absolument pas. Au contraire, la réussite ou l’échec ne représentait rien pour l’instant. Cette bataille lui servirait à marquer un point sur son style de combat, ainsi que ses forces et faiblesses. Peut-être que l’amusement sera au rendez-vous, après tout.

Dès que son pied toucha la lumière, elle remarqua être l’une des dernière à montrer le bout de son nez. Les autres candidats étaient… mystérieux, très jolis et… j’aime la pétoncle ? Riku se pencha en scrutant totalement le t-shirt d’un gamin à la tête blanche. Il devait probablement adorer la pétoncle pour porter un tel slogan. Un faible sourire apparut sur les lèvres colorées de la kunoichi. Elle s’étonna de voir que sa présence était acclamé par les fous de villageois et autres. La brune ne se sentait pas très à l’aise, mais tenta de rester neutre.

« Bonne chance à tous. » un simple murmure destiné à être perdu dans le vent.
(c) AMIANTE


_________________

Battle Royal [Teikokumo] Riku_signa_bis
Merci Aditya pour la signa !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6758-asaara-riku http://www.ascentofshinobi.com/u974
Shirō
ShirōEn ligne

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Ven 14 Juin 2019 - 0:18
Shirō soupira. Imposture et trahison. Lui qui avait fait le déplacement, décalé plusieurs patients pour être présent. Le soleil et la clameur de la foule l’insupportaient. Il aurait largement préféré être bien au frais dans la morgue de l’hôpital. Il baissa le regard en rentrant dans l’arène, secouant légèrement la tête de droite à gauche. Jamais il ne se serait pointé ici s’il avait su.

Un Chûnin qui supervisait l’évènement était venu le prévenir, au détour d’une visite médicale. Intrigué par une telle initiative, surtout au lendemain d’une guerre ayant fait beaucoup de victimes, Shirō avait trouvé ironique qu’une telle célébration ait lieu. Surtout sous cette forme. Qu’une fête soit célébrée encore, il aurait compris. Mais sceller une alliance forcée, créée dans le sang, en organisant un vaste combat : l’instigateur devait être sacrément atteint pour avoir pondu pareille ignominie.

Néanmoins, Shirō y avait vu son intérêt. Il s’était donc inscrit sur le coup. Va savoir pourquoi mais il se doutait qu’il ne serait pas le seul à amèrement regretter ce choix. D’autres déjà devaient se demander ce qu’ils faisaient là. Le légiste était déjà surpris de voir des visages comme ceux de Hiko ou Ayanokoji. Quoique pas tant que ça au final. Les deux formaient la paire après tout. Il put également repérer d’autres visages connus. Mais l’instant n’était pas à une réunion de retrouvailles entre collègues.

Il y avait bien d’autres personnes que le scientifique ne connaissait pas. Parmi eux sûrement des partisans de l’Empire. Shirō n’avait rien contre eux. Il n’allait pas tirer à vue pour une question de pavillon. Que ce soit l’Empereur ou un Raïkage, la tête restait toujours corrompue. Tant qu’il n’était pas restreint dans ses droits et a progression, il s’en contentait.

Les participants étant réunis, et presque tous présents, le coup d’envoi allait être donné d’une minute à l’autre. Shirō s’était rangé d’un côté de l’arène comme ses opposants du jour. Il leva brièvement les yeux vers la foule en délire. Il ne comprenait pas leur engouement. Il n’y aurait tout au plus quelques gouttes de sang. Rien de bien palpitant comme un décès. Maudit soient ces règles. Même pas un cadavre à récupérer à la fin.

_________________
Battle Royal [Teikokumo] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993
Aburame Kagami
Aburame Kagami

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Ven 14 Juin 2019 - 16:34


Battle Royal
Feat Teikokumo




Aujourd'hui était une journée assez spéciale pour l'Aburame... Il faisait parti de ces hommes et ces femmes assez courageux pour s'être inscrit à l'évènement extraordinaire qui se préparait. Un battle royal, opposant toute sorte de shinobi et de soldat du feu ! Le gagnant allait certainement gagner une réputations assez conséquente, enfin soit, il était surtout là pour s'amuser et pour rencontrer des personnes aussi puissantes les unes que les autres.

Voilà pourquoi le soldat du feu c'était finalement retrouvé dans cette arène, observant silencieusement, il regardait chaque personne qui était désormais devenu un adversaire. Un sourire démoniaque s'installa sur son visage, montrant son impatience de pouvoir se mesurer à tout ces manieurs de chakra présent dans cette arène.

Son emplacement était stratégique, il pouvait avoir une vue d'ensemble sur chaque candidat, peu importe qui sera le gagnant de cette grande bataille, il comptait bien s'illustrer dans les combattants les plus impressionnants de cette féroce bataille qui semblait s'annoncer à l'horizon.

Baillant devant tous, l'Aburame finit par mettre ses mains derrière son dos, comme s'il s'agissait d'un signe de provocation envers ces adversaires. En réalité, il approchait juste ses mains de sa sacoche d'arme pour pouvoir être plus rapide dès que le début de ce combat à mort allait être annoncer...

Que le meilleur gagne, ahah.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6578-aburame-kagami-l-eclosion-d-un-shinobi-d-exception#55012
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Dim 16 Juin 2019 - 19:10
Tandis que les combattants arrivaient sur l’arène, le public chauffait sa voix. Chaque spectateur, chaque personne ayant réussi à se trouver une place, chacun d’entre eux s’époumonait pour soutenir tel ou tel candidat. Autant dire tout de suite que chaque participant recevait son lot de brouhaha, ce qui permettait de booster les téméraires qui s’étaient avancés sur le terrain. Ils s’étaient tous mis à une certaine distance les uns des autres, et n’attendaient plus qu’une chose…

Que le speaker annonce le début de l’épreuve. Et cette épreuve, elle était avant tout tactique, car ils étaient tous livrés à eux mêmes. Et aucune alliance n’avait été prédéfinie… Pour l’instant.

Et alors qu’on ne l’attendait plus, le showman reprit la parole. Il ne se trouvait pas sur l’arène, mais on pouvait se douter qu’il avait une place de choix pour faire ses commentaires… Cependant, personne ne savait où il se trouvait, ce qui rendait la chose d’autant plus troublante.

- MAINTENANT QU’ILS SONT TOUS ICI, PRÉPAREZ VOUS MESDAMES MESSIEURS À VOIR VOS POULAINS SE FOUTRE SUR LA TRONCHE SANS RETENUE MOUHAHAHAHA !!!
Il marqua une petite pause, puis annonça finalement…
- QUE LE BATTLE ROYAL COMMENCE !!!
Amen.

***

Hiko se retrouvait sur cette arène, et il commençait à se demander s’il avait fait le bon choix en s’inscrivant à cet événement. Il savait que cela serait dur, et il regrettait le fait de ne pas avoir pu participer à ce Raid qu’avait subi Kumo. Il n’avait pas eu la chance de pouvoir se battre pour défendre ses convictions, et c’était la principale raison qui l’avait poussée à se rendre ici aujourd’hui. Mais lorsqu’il voyait les autres combattants se trouvant sur l’arène, il commençait à regretter son choix.

Parmi les participants, il les connaissait quasiment tous. Il y avait son frère biologique avec qui il avait des différends et qui serait sûrement l’une des cibles privilégiées de l’enfant. Venaient ensuite ses partenaires Shirô et Ayanokoji pour qui il avait particulièrement de l’affection, surtout le dernier cité. Mais depuis son choix de rejoindre l’Empire du Feu, leur relation avait quelque peu tourné au vinaigre. Il faudrait donc faire avec cette menace. Venaient ensuite son voisin de pallier ainsi que le Sendai, qui valaient chacun un bon nombre de points. D’autres participants étaient là, mais il ne les connaissait pas et c’était donc difficile de se faire une idée de leurs capacités et de leur force. Mais en ayant consulté la liste des récompenses, il savait que certains étaient beaucoup plus forts que lui et qu’il se trouvait au bout de la chaîne alimentaire…

Et alors que le speaker venait de lancer les hostilités, l’enfant ne perdit pas une seule seconde et il composa quelques mudras. Ainsi, il créa deux clones d’ombre à ses côtés ce qui lui permit de créer le doute sur la personne qu’il fallait envoyer au tapis. Il resta à bonne distance de chacun, et composa des mudras pour créer un mur de cristal assez long pour venir se placer aux limites de l’arène, derrière les trois clones. Cela lui permettait ainsi d’éviter une stupide chute, au cas où quelqu’un le prendrait comme cible dès le départ. Il ne valait pas beaucoup de point, mais c’était un risque qu’il ne voulait pas prendre.

Et tandis que certains seraient sûrement déjà en train de faire des alliances, lui préféra rester dans un rôle d’observation pour le moment… N’ayant vraiment aucune idée de la façon dont cela allait se dérouler.

HRP:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Nobusada
Nobusada

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Dim 16 Juin 2019 - 21:57
Battle Royal [Teikokumo] Mu6z
Battle Royal - Teikokumo
[Attention : cette image n'est pas la véritable arène]


Masse océanique hirsute et mouvementée, vague écumante s'étalant dans le spleen sanglant d'un public criant à la guerre, sur un bateau ivre chavirant au milieu d'une mer vermeille. Tel un flot continu et intarissable qui n'en finissait pas de remplir l'arène, les candidats s'avançaient les uns à côté des autres pour prendre place sur l'enceinte de combat. A la façon dont la chose se présentait à leurs yeux, cela ressemblait à groupe de scientifiques curieux contemplant une armée de squales prêts à défendre leur territoire, une puissante légion de requins hétéroclites se rassemblant sur la même onde, prête à croquer l'adversaire avec ses énormes mâchoires, sous l’œil bien averti de leurs déités studieuses, sagement réparties autour de l'aquarium géant dans lequel s'entredévoraient les prédateurs.

N'importe quel combattant qui s'écrasait aujourd'hui le ferait sous la loupe du grand public. Cette fatalité résonnait comme une contrainte, et la noyade sanglante était d'autant plus redoutable que chaque protagoniste ici présent était en mesure de mettre un nom sur chaque tête, ainsi que le nombre de points qui lui était attribué. Comme si tous ces requins n'étaient que du gibier domestiqué pour être sacrifié dans la fureur d'un massacre chaotique ; des requins plus ou moins gros, plus ou moins féroce, avec un matricule pour les distinguer à la faveur de leur potentiel. Tacitement, les cartes avaient été distribuées. Lorsqu'on donna le départ, les athlètes se précipitèrent dans le chaos. L'immobilisme lié à l'attente se fendît dans une explosion de techniques spectaculaires.

Nombreux étaient les guerriers revendiquant une victoire assurément importante, mais pour l'avoir, il fallait consentir à faire écumer le sang de leurs congénères. Certains l'avaient déjà compris, et comme s'ils étaient éjectés de l'aquarium, certains shinobis furent bien vite expédiés de l'arène par des combattants se démarquant dès le départ. Foudroyante réalité déchirant toutes les hypothèses. En esquivant un coup de poing direct enchaîné d'un coup de talon ascendant, Nobusada se rendît compte qu'il ne faisait pas bon de trop s'attarder sur sa position.


« Admettons. Puisse le Kôgen vous protéger de la blessure. »


Lança-t-il à son assaillant, qu'il fit chanceler en frappant sur le seul appui qu'il lui restait après avoir lancé sa semelle en hauteur. Dard-dard, l'agresseur se rétablît devant lui en frappant le sol de sa paume, flip-flap spontané et impressionnant d'agilité, avant de se préparer à une nouvelle charge. C'est alors que le malheur le frappa. Guerrier robuste et nonchalant, bien bâti derrière ce qui ressemblait à plusieurs tonnes de muscles, monstre rouquin dont la chevelure de feu remuait sous le ciel azuré, taureau bipède armé de deux énormes poings, un shinobi renversa l'acrobate et l'emporta dans son sillage, lui ainsi qu'un autre fébrile combattant, certes agiles tous deux, mais sûrement pas assez épais pour résister à ce titan.

Nobusada fouilla la zone avec un regard diffus, comme un seigneur observant ses terres, comme un requin en dehors de l'aquarium. Dans le tumulte ambiant, il remarqua un homme aux mèches cristallines comme les siennes. Ce n'était pas son frère. C'était un Jônin. Un Jônin frappé par une étrange ressemblance avec son frère chétif. Il n'en fallait pas plus pour aguicher le croc pourfendeur de ce squale religieux : l'apôtre du Kôgen jeta son dévolu sur cette cible.


« Celui-là vaut sept points. »


Déclara-t-il en pointant Yahiko du doigt. Quelques regards se tournèrent dans la direction indiquée. C'était sans doute une bonne chose, pour lui qui comptait profiter de la frénésie locale pour récolter le fruit de cette petite graine jetée dans le vent des confusions. Il effectua aussitôt plusieurs mundras et fonça droit en direction dudit Jônin, esquivant ça et là les quelques combattants qui luttaient dans la sueur pour maintenir leur place sur l'arène. Alors qu'il semblait voler au milieu de la bataille tel un spectre intangible, il laissa filer de ses doigts des éclairs sordides, dont la blancheur semblait être le miroir de cette source lumineuse pour laquelle il avait juré fidélité. Fidèle pieux d'une majesté spirituelle éclairant ce monde meurtri par la noirceur des hommes, il continua son assaut en recomposant des mundras, aussitôt après avoir fait déferler sa première technique foudroyante. Ses mains se couvrirent d'une membrane électrique qui se mua en petites senbons de foudre, tous expédiés en direction de Yahiko. Arrivant au centre de l'arène, le chantre de la lumière céleste continua de poursuivre sa cible, résolu à lui disputer un combat au corps-à-corps.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332
Urawokaku Ryūzaku
Urawokaku Ryūzaku

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Lun 17 Juin 2019 - 14:57
Une nouvelle fois, la foule cri à gorge déployée le nom de leur favori ou tout simplement pour pousser tous les participants au battle royal de s'entretuer. Désormais, la sonne résonne dans l'arène signifiant au public comme aux combattants que le tournoi du massacre commence.

L'effervescence est au rendez-vous, alors que les premiers hommes se jettent sur leur première victime. L'Urawokaku peut alors apercevoir deux des membres de l'Empire commencer les hostilités.

Le premier, Saigyo Hiko rencontré il y a peu de temps dans une des nombreuses ruelles de la cité des nuages, créer deux clones ainsi qu'un mur pour prévenir des offensives ennemies. Une stratégie passif montrant la sécurité qu'apporte le jeune ex-kumojin à sa participation a tournoi. Toutefois, cela lui sera t-il vraiment serviable lorsque plus fort que lui le combattra ? Peut-être bien.

Le second, homme que le samouraï ne connait pas, semble être également de l'Empire lorsque ce dernier attaque un haut gradé de Kumogakure no Kuni. Ces deux attaques raiton qu'il lui lance semble être dévastatrice rien qu'au fait que l'une d'entre elle soit téléguidée. Une méthode bien rapide pour mettre à mal l'un des plus puissants du tournoi.

Alors sans se faire prier, Ryūzaku dégaine alors son sabre avant de le recouvrir de chakra samouraï et fonce vers la même cible que son compère, l'élite des nuages. C'est alors que trois croissants chakratique fonce vers cette tête blonde, ne lui laissant qu'une seule échappatoire, l'abandon pour ne pas dire la mort.


« Prend-le de côté, je le prends de flan ! » rétorque alors le samouraï à ce nouvel allié.

En espérant qu'il l'aide un moment.


Spoiler:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] 1559598041-signryu1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6286-urawokaku-ryuzaku http://www.ascentofshinobi.com/t6313-urawokau-ryuzaku-les-voyages-d-un-samourai http://www.ascentofshinobi.com/u773
Nara Mariko
Nara Mariko

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Lun 17 Juin 2019 - 18:33
Dire que les acclamations de la foule n'impressionnaient pas Mariko était mentir. La genin se rendait compte à cet instant qu'elle n'avait jamais connu ni donc ressenti une telle atmosphère. Effectivement, la Nara n'avait pas été présente lors des batailles les plus importantes opposant l'empire du feu à son village. Au mieux elle avait participé à des rixes et des affrontements très rapides qui s'étaient déroulés en quelques secondes au vu de la différence de niveau des opposants à l'instant t.

Cela l'obligeait alors inconsciemment à rester concentrée sur Yahiko, ce jônin qu'elle ne connaissait que par son titre et son rang. Quelque part, Mariko trouvait ça d'ailleurs bien étrange, bizarre et surtout malheureux de ne jamais avoir pu lui adresser la parole. L'arène n'était pas l'endroit le plus propice pour le faire cependant.

Ses songes à ce propos furent rapidement interrompus par l'annonce de l'animateur. "Bon sang, en voilà de vrais guerriers" gardait-elle alors intimement pour soi lorsqu'elle s'aperçut que la plupart des shinobis dégainait leurs armes ou leurs projectiles au moment même où le présentateur se mit à annoncer le début du battle royale. Plus dingue encore se trouvaient être ceux qui se mirent à fondre sur leur cible à peine l'annonce finie.

Justement, la jeune femme se trouvait être la cible d'un genin arborant l'emblème de l'empire du feu.

Un kunaï dans chaque main, il courrait comme un dératé dans sa direction. Les courbures de sa bouche et son expression faciale de manière générale firent sourire Mariko. Pour sûr, il n'avait pas connu nombreuses batailles lui non plus. Son cri supposément "de guerre" força même la Nara à laisser échapper un rire moqueur.

Alors elle appréciait le regarder venir jusqu'à ce qu'elle fasse un swing avec son ombrelle. De son épaule, elle lui fit décrire un cercle. Le bout de l'arme mystérieuse effleura d'abord le sol puis vint se poser gracieusement dans la paume valide de Mariko. Habilement, la main de celle-ci vint se caler plus bas sur le manche. D'un geste ferme, elle dégaina la lame cachée de celui-ci pour faire briller le métal au soleil.

Aussitôt, le genin adverse fit mine de partir attaquer quelqu'un d'autre.

"Très bien, plus que ... Tout le reste !" s'encourageait-elle, toujours moqueuse.

Et c'est là que le destin décida pour elle : en retournant son regard vers Yahiko, elle put apercevoir deux autres ninjas, probablement du même niveau que le jônin au masque, courir vers lui. Le premier avait l'air très dangereux avec ses longs cheveux et ses jutsus raiton. N'importe quel kumojin connaît la puissance de la foudre et sait s'en méfier. Le second n'avait pas l'air moins terrifiant car il possédait une lame et semblait savoir l'utiliser proprement ou du moins la faire rentrer en synergie avec son chakra. "Je vois que je ne suis pas la seule..." pensait-elle en l'observant.

Alors son esprit de kumojin chauvine s'empara d'elle et la poussa de même à courir vers son aîné.

_J'arrive, Yahiko-s4n ! s'époumonait-t-elle.

Ses talons faisaient claquer les dalles de l'arène tandis que l'adepte de l'ikokujutsu moulinait de nouveau son arme exotique.

_Attention, fais-moi confiance !!! lui cria-t-elle en lançant son ombrelle métallique de telle manière à ce qu'elle vienne se mettre dans la trajectoire des jutsus raiton.

Et clic ! En touchant le sol, le mécanisme dans le manche de celle-ci se déclencha pour ouvrir le parasol. Comme un homologue sur le sable des plages, ce dernier était prêt à subir les foudres de Nobusada. Restait encore à voir comment l'arme allait tenir le choc.

Tandis que la plupart des shinobis alentours observaient cette action, Mariko ne chômait pas. En se dirigeant toujours vers Yahiko, elle effectuait des mûdras. Les personnes les plus proches purent entendre le bruit distinctif du chakra qui s'active et se met à circuler dans le corps d'un ninja dans l'optique de lancer un jutsu.

_C'est maintenant qu'il faut me faire confiance, Yahiko-san !

Et tchik tchak hop Mariko effectua une rondade pour donner de l'élan à... son saut. Grâce à une technique classique de ninpô, la Nara se tenait à présent debout sur les épaules du jônin et se retrouvait aussi stable que sur terre. La genin utilisait à vrai dire la même technique que celle que les ninjas utilisent pour s'accrocher tête vers le bas aux branches des arbres ou simplement sur quelconque mur. Sans perdre plus de temps, elle expliqua sa stratégie à son destrier.

_A tout moment, nos ombres peuvent se connecter. lui murmura-t-elle en espérant que Nobusada et l'Urawokaku n'en captent rien.

_Ah ! Et si on pouvait récupérer mon ombrelle aussi. C'est la dernière qu'il me reste en stock.

HRP ::
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6577-nara-mariko-en-attente-de-validation
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Lun 17 Juin 2019 - 20:57
Un sourire amusé se dessina sur son visage. Ce ninja aux cheveux longs et blanc avait prit un paris fou, en tentant d'appâter tous les autres ninjas sur le Jônin. Une stratégie à double tranchant, car si les autres ninjas étaient des suiveurs, ils se rueraient effectivement sur le ninja masqué, ce qui lui coûterait, s'ils s'y prenaient bien, une défaite certaine. Par contre, les autres shinobis pouvaient très bien interpréter cela comme une tentative de manipulation, ce qui pouvait complètement se retourner contre lui. Dans les battle royal, il y avait probablement une chose qui était la plus importante de toutes pour gagner. Quelque chose qui dépassait le talent, quelque chose qui se moquait de l'entraînement, de l'intelligence et de la stratégie : la chance.

C'était de la chance, si tous les ninjas se décidaient à suivre ses ordres. C'était de la malchance, s'ils disaient tous qu'il tentait de les manipuler, le transformant en une cible de choix. L'homme masqué n'eu pas à réfléchir longtemps pour se rendre à l'évidence : il serait impuissant face à cette masse de personne. S'ils étaient tous contre lui, il n'y avait probablement rien à faire pour gagner, ou du moins ça dépassait ses compétences.

L'avantage de s'être situé au bord du terrain, c'était probablement d'avoir la meilleure vue d'ensemble possible sur ce terrain de combat. Sa vision lui avait permit de remarquer deux personnes qui s'en prenaient à lui et qui ne s'en cachaient pas : Nobusada, et une espèce d'impressionnant guerrier qui ressemblait plus à un soldat qu'à un ninja. Pour le premier, il avait bien vu sa course effrénée pour venir le punir de sa présence, grâce à deux techniques Raiton qui se suivaient. L'une étaient composée de deux éclairs, l'autre était composé de senbons électriques. Pour l'autre, il vit son sabre emplit de chakra, et des lames qui fusaient vers lui.
Le guerrier était un suiveur, mais il avait raison. Au vu des rangs de chacun, si le Sendai tombait, il était quasiment certain de l'emporter, même contre Nobusada.

Entre temps, une jeune fille avait fait son apparition dans ce genre de combat de titans. Pendant un instant, son cerveau réalisa le courage qu'elle avait eu à ce moment. Elle se savait moins forte, elle connaissait les puissances de chacun, elle savait qu'elle n'était probablement pas de taille, ou du moins qu'elle aurait eu du mal à faire face à ces deux ninjas. Mais elle était venue. Elle n'était pas simplement venue dans une tentative désespérée de leur occasionner une blessure superficielle, elle était venue protéger le Sendai. La jeune pousse qui voulait sauver le ninja aguerri. Peu importe ce qu'on pouvait en penser, c'était admirable. Sans le savoir, cette jeune fille venait de montrer qu'elle était une héroïne née.

En temps normal, il aurait été impossible de lui faire confiance. Mais là, qui pouvait bien trouver de l'intérêt à venir en aide à celui qui était le centre des attaques et des attentions ? Personne. Dans un appel qui se voulait porteur d'espoir, elle eu à ce moment toute l'attention du Jônin. Cependant, le timing ne permettait pas vraiment de discuter. Se décidant de la croire sur parole, il eu cependant la perspicacité de comprendre que le parapluie de la kunoichi ne tiendrait pas longtemps contre les puissants éclairs de son opposant. Il fallait agir au plus vite. En quelques mudras, il concentra sous ses pieds une immense quantité de chakra qui s'apprêtait à décoller dès que la kunoichi s'approcherait de lui.

Timing oblige, à peine fut-elle arrivée sur les épaules du Sendai, à sa grande surprise d'ailleurs, qu'un gigantesque pilier de chakra sortit du sol, sous les pieds du Jônin, et emmena aussi rapidement que possible les deux ninjas à une dizaine de mètres du sol. Une technique qui demandait énormément de chakra pour ce que c'était, mais qui était nécessaire pour éviter les techniques qui filaient sur lui. Les lames de chakra pures s'écrasèrent sur l'énorme pilier de chakra qui restait en forme, tout comme les éclairs de ce Nobusada.

Yahiko n'en avait pas fini, il créa cinq senbons de chakra dans chacune de ses mains et les jeta chacun sur Nobusada et Ryûzaku, une par une, du haut de son pilier. Il n'espérait évidemment pas les toucher avec ça, il espérait garder leur regard posté dans les airs suffisamment longtemps pour que l'ombre de la Nara vienne les emprisonner. Voilà pourquoi il les avait lancé un par un, ça demandait une attention plus longue dans les airs, et du coup un temps d'attention moindre au sol.

-"De l'ombre, hein ? Permet moi de te créer une petite diversion, ils ne devraient pas s'attendre à l'effet de surprise. Tu devrais viser le grand baraqué, je ressens une plus grande quantité de chakra en lui qu'en l'autre", conseilla t'il à sa nouvelle alliée.

Il avait évidemment entendu parler des Nara et de leurs capacités originales, et c'était ici nécessaire pour fonctionner ensemble. Le pilier créait de l'ombre, de manière encore plus prononcée que pourrait le faire de la fumée. Une ressource colossale d'ombre pour la kunoichi dont elle pourrait se servir pour piéger qui elle voulait.

-"Hey, prenez ça les deux lâches ! Vous ne valez probablement pas mieux que cinq senbons chacun, haha !", cria t'il aux deux ninjas de haut rang avec un sourire béant et un regard qui paraissait sadique.

Mais la parole avait la même intention que les senbons. Quand on écoutait quelqu'un, on le regardait. Quand on regardait le ciel, on ne regardait pas le sol. Et au sol, y'avait de l'ombre qui rêvait d'emprisonner sa cible.
Tous les deux perchés en haut du grand pilier de chakra que Yahiko maintenait constamment, il avait une bien meilleure vue que lorsqu'il était sur une bordure du terrain. Et il fallait les déloger, maintenant.

-"Laisse moi te promettre quelque chose... Mariko, c'est ça ?", reprit-il en susurrant à son alliée d'une voix toute à fait calme et sincère. "Si il ne reste que nous deux sur l'arène, je te promets que tu remporteras ce battle royal.", annonça t'il sans lâcher des yeux ses deux adversaires du haut de son pilier.

Il fallait honorer l'héroïne qui était venue même en sachant qu'elle n'avait aucune chance de gagner. Peut-être ne le croirait-elle pas, mais il avait été sincère.
HRP:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130
Asaara Riku
Asaara Riku

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Mar 18 Juin 2019 - 21:55
Battle Royal
Putain, mais c’était quoi ce délire. Peu de temps après l’apparition des deux derniers candidats, le combat de la fausse mort commençait. Et les autres prenaient ça un peu trop au sérieux selon elle. C’était digne du Colisée de Kaze. Déjà, sa force ne serait pas du tout utile face à de tels hommes, et l’adolescente. Riku se devait d’analyser les participants et trancher sa future décision. Le colosse aux cheveux blancs, c’était un gros non. Face à lui, elle possédait déjà sa fuite. Pareil pour le brun. Le mec qui apprécie la pétoncle ? Difficile de juger son niveau, ainsi que l’éphèbe du cristal. Le mystère planait encore sur de nombreuses têtes.

Mais hey, c’est juste un combat comme un autre.

Le sourire naissant, Riku décida enfin de quitter son poste, le pas calme, mais décidé. Sa proie? Une folie, Nobusada et Ryu. La brune considérait sa présence trop fantomatique pour réellement être remarqué suite au pilier géant du kumojin. Merci inconnu ~ Ses jambes augmentèrent la cadence, lui permettant de se rapprocher dangereusement du groupe. D’un mouvement du bras, la Kazejin envoya des projectiles derrière le messager du dieu et le mec musclé. Une totalité de 10 doses de poison paralysant le corps pour une courte durée. Si son attaque réussissait, les deux hommes de l’empire seraient un peu dans la merde. La jeune femme recula doucement et son corps commença à se recouvrir d’une substance collante et violette. Une armure de dokuton qui, au touché, cause des douleurs à l’articulation.

Spoiler:
 
(c) AMIANTE


_________________

Battle Royal [Teikokumo] Riku_signa_bis
Merci Aditya pour la signa !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6758-asaara-riku http://www.ascentofshinobi.com/u974
Meikyû Zen'Ichirō
Meikyû Zen'Ichirō

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Mer 19 Juin 2019 - 18:51
Si seulement le chûnin avait su. Il ne se serait jamais pointé sur l’arène, cette mascarade. Il se serait contenté des gradins. Il aurait eu le même résultat qu’en étant ici, voir même un meilleur. La vue devait certainement être dégagée de là-haut. Mais soit. C’était comme ça, le Meikyû devrait faire avec. Il croisa ses pieds en même temps que le papier dans sa main s’évaporait dans un nuage de fumée. Il respira un grand coup et posa sa tête en arrière, les pieds en éventails, le bras droit derrière la tête et le bras gauche qui… s’amusait, restait prêt.

Le speaker n’attendit pas bien longtemps après l’arrivée du dernier combattant pour annoncer le début du combat. Et sans se faire prier, les premiers combattant se jetaient tous les uns sur les autres. Les techniques fusaient, les premiers shinobis tombaient du plateau. Mais un affrontement sortait un peu du lot. Des têtes connues, d’autres moins. Des soldats du Teikoku d’un côté, des shinobis Kumojin de l’autre. Et celle qui donnait l’air d’être la moins puissante, démontrait un certain courage.

Mais bon, toujours rien qui pourrait pousser le Kumojin à se relever, à croire que sa position couchée le camouflait des regards. Le public devait bien se demander ce qu’un type comme lui devait faire ici, mais il n’en avait cure. Il s’était donné un objectif aujourd’hui, il allait gagner. Sa mission sera réalisée aujourd’hui, il le savait.

Plus par précaution que réelle nécessité, le shinobi concentrait tout de même du chakra dans sa paume gauche. Une très légère lueur s’échappait à travers ses doigts refermés, mais rien d’alarmant non ? Il se contentait encore une fois d’attendre, observant les divers combats qui avaient lieu devant lui, s’intéressant particulièrement au duel Teikokumo qui se dessinait entre quatre personnes.

Et si jamais quelqu’un devait s’approcher un peu trop près du Meikyû, il comprendrait rapidement son erreur.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6660-meikyu-zen-ichiro-terminee#55505 http://www.ascentofshinobi.com/u876
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Mer 19 Juin 2019 - 22:05
Bon bon bon... il fallait être honnête, j'étais loin d'être le favoris de cette course ! J'étais sûr qu'aucun gus n'avait mis ne serait-ce que la moitié d'un Ryô sur le tapis pour moi et... ils avaient bien raison héhé.

Ça commençait fort, très fort. Les mecs n'avaient pas attendu le déluge pour attaquer et c'était plutôt cool pour moi comme situation. Comme dit, je ne pensais pas pouvoir atteindre quelqu'un facilement, me sentant quand même en-dessous au niveau puissance. Bien sûr j'avais fait des progrès et tout et tout mais mes techniques de combats se basaient -presque uniquement beaucoup- sur le Hachimon ; Chose que loooooogiquement, je préférai utiliser en dernier recours ou lorsque le combat pouvait se terminer rapidement.

(Bon il y avait aussi mon pacte avec les araignées mais pour le moment, c'était un peu compliqué de les maîtriser, j'avais l'impression d'être l'invoqué et non l'invocateur... SUPER COOL.)

Et ici ce n'était pas le cas hein, je ne voyais pas ça comme une course d'endurance mais le mot endurance n'était pas de trop pour qualifier cet événement. Si mes pouvoirs étaient limités dans le temps, ma seule option était de faire tout mon possible afin d'en gagner. Une alliance était nécessaire...

« Mhmmm... »

Lâchais-je en regardant le sol, quelques instants. Une idée de génie me vint, de faire de ce terrain... un boulodrome ! Oui en fait en regardant le sol j'avais vu quelques dalles mais avec un peu d'effort je pouvais les faire sauter rapidement et en faire un terrain de malade. C'était trop cool, des fois un seul petit truc pouvait détourner mon attention mais c'était pour le bien de l'humanité -du moins dans ce cas-. Il fallait peut-être que je demande à l'organisateur du battle comment réserver ce terrain et surtout, si je pouvais l'aménager à ma sauce ! En tant que représentant officiel de Kumo du sport sportivement sportif de la pétanque, je devais mettre le paquet pour faire honneur à ce sport hautement reconnu.

Ah !

J'avais presque oublié mais pendant que je pensais à la pétanque, ça s'envoyait des tatanes et ça construisait des immeubles tandis que moi... Je n'avais pas avancé dans mes recherches. J'en étais à chercher un partenaire de combat car oui, du moins au début, il me fallait un copain.

Naturellement, ma tête se tourna en direction de Hiko-kun et Shirô-senpai. Il fallait dire qu'on avait conclut un pacte nous trois, fin presque, un contrat ? Je ne me souvenais pas mais peut-être qu'on s'était fait une promesse avec notre p'tit doigt... c'était flou cette histoire, en même temps ça avait fini en bagarre, fallait me comprendre !

Enfin bref, mon copain des copains ayant déjà commencé à faire deux trois trucs, je pris la décision de me diriger à toute vitesse en direction de Shirô-senpai. Il avait peut-être une idée, une stratégie ? Moi la mienne, c'était d'attendre et maintenant... d'observer les capacités de mes ennemis. -oui j'avais loupé quelques trucs mais rien de grave, pas de soucis!-

Arrivé à sa hauteur après un petit bond, je levai mes deux mains comme pour montrer que je venais en ami.

« Ne tire pas senpaï ! C'est moi, ton cobaye, Aya ! » Dis-je avec un gros sourire, je voulais qu'il repense à notre conversation afin qu'il puisse s'assurer de mon identité -SAIT-ON-JAMAIS-. « Est-ce que ça te dirait une petite alliance des familles, temporaire du moins ? »

Oui il fallait être honnête, ce n'était qu'une alliance temporaire, il fallait bien qu'il n'en reste qu'un non ?

« En échange, je peux t'assurer que je ferai tout afin que tu puisses obtenir ta licence de pétanque. C'est un peu de paperasse mais... ça en vaut la peine ! »

Oui ça c'était pour la blague, c'était une une sorte de « double authentification » ou « authentification à deux facteurs ». J'avais lu ça dans un livre de stratégie pour les nuls héhé.

Spoiler:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Mu
Mu

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 19:56

L'orgue crachait de ses soufflets le son funeste d'un homme d'outre tombe. Et au détour d'une note plus grave que les autres, annonça l'ouverture des hostilités.

À défaut de les envoyer six pieds sous terre, Mu les propulserait dans une obscurité quasi totale, noyés dans l'opacité de son océan de fumée. En esprits vagabonds et captifs de ce brouillard presque consistant, ils partageraient tous la cécité du damné silencieux. "Que ma volonté soit faite"

Ainsi, animé des signes astrologiques d'animaux, l'encensoir cracha l'air lourd et vicié où s'étaient perdus le dernier souffle des adversaires passés. En murmure de l'unique salut des infidèles, ces effluves maudites s'enroulèrent aux pieds du prélat déchu et glissèrent sur le sol de l'arène pour l'engloutir. Le sable grossier et la roche d'un sol battu, les habits jusqu'alors fouettés d'une brise légère, les cris d'une foule à qui l'on venait d'ôter son spectacle... comme le baiser d'une âme à une autre, l'art du mercenaire se plaquait sur chacun d'eux, aplatissant alors l'espoir d'un sens essentiel à beaucoup.

Et dans un néant suffocant, les lia à son destin.


J'ai vu tout blanc, après tout noir et après deux fois tout blancFutton ─ SpécialeSimple
Provenant de son encensoir, de ses cigarettes ou crachée par son propre corps, la fumée plonge toute une zone dans l'obscurité quasi-totale et ne permet de distinguer que les contours d'une silhouette à côté de soi. Cette pois grisâtre brise le sens de la vue à ceux y navigant et offre aux adversaires de l'aveugle une cécité presque aussi parfaite que la sienne. Les mouvements et faibles bourrasques ne permettent pas de scinder cette brume ni d'en dissiper les effets. Seules de puissantes déferlantes pourraient en balayer, morceau par morceau, l'inconfort d'une vue momentanément perdue. "Sentez-vous cette incertitude tandis que vous vous enfoncez toujours plus profondément ? Entendez-vous ce souffle diffus qui meuble ces abysses ? Ouvrez les yeux. Le néant. Bienvenue dans mon monde."
Proposition de technique - NON VALIDEE à ce jour

Dès lors que son monstre brumeux se diffusait çà et là, Mu laissa ses sens valides plonger au cœur du tumulte. Il percevait les pointes de chakra et corps des ennemis comme un voyant au regard affuté l'aurait fait en plein jour. Et à l'instant où ses sens se fixèrent sur une proie, le fin sourire d'un prédateur aguerri se dessina sur son visage dissimulé.


Ça prouve que j'ai de l'ubiquité...De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ?Neutre ─Spéciale/DétectionActive
Sa profonde maîtrise en sensorialité, forgée dans l'obscurité d'une vie d'aveugle, lui permet de distinguer les présences et mouvements des êtres dans une large zone. Ses sens peuvent également être couplés au contrôle qu'il opère sur la vapeur et la fumée, lui conférant alors une perception encore plus précise des mouvements qui dispersent sa brume, comment une araignée sentirait les faibles vibrations animer les filins de sa large toile. "Les murmures de votre voix hésitante, le sifflement de votre respiration haletante, les craquements de vos doigts crispés, la chaleur d'un chakra qui vous noie... . Ô, mes pauvres, tant de choses peuvent vous trahir."
Proposition de technique - NON VALIDEE à ce jour

Lentement, Mu naviguait au travers de sa mer opaque, bercé par l'oscillation de son encensoir et le regard mort dirigé vers cette cible, sentie quelques instants plus tôt. Une âme chanceuse, à n'en pas douter, qui ne souffrirait d'aucune récolte sinon l'avertissement d'une fin de partie prématurée. Mais il fallait satisfaire ces gens, car après tout, il s'agissait là d'un spectacle offert au peuple. Ici bas s'affrontaient les champions élus dans un divertissement aussi barbare qu'il était sans réelle conséquence. L'enjeu par contre, lui, s'offrait les délices d'une reconnaissance et d'une crainte, de l'acclamation de tout un public conquis et de la rancune pleine et entière des vaincus tombés de la main du vainqueur.


Spoiler:
 

_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174
Shirō
ShirōEn ligne

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Ven 21 Juin 2019 - 20:40
Cette fois le coup d’envoi avait retenti, sous l’acclamation populaire. Shirō releva la tête, observant les gradins. Des babouins verbeux avides de violence. Peut-être du sang s’ils avaient de la chance mais ce ne serait peut-être pas à l’ordre du jour puisqu’un organisateur peu scrupuleux interdisait la mise à mort. Un calvaire pour le légiste qui aurait eu de la matière à travailler. Que ce soit ici sur place ou une fois de retour dans sa morgue. En considérant qu’il ait pu y retourner. Se sortir indemne d’un tel affrontement s’annonçait extrêmement compliqué. Lui qui n’était guères combattant dans l’âme, c’était un exercice très compliqué qui l’attendait.

Il n’eut pas besoin de lancer les hostilités en premier, les autres candidats ayant pris cette peine. Pour sa part, il commençait à comprendre et bénir l’interdiction de décès dans l’arène. Il semblait y avoir du très gros niveau au vu des premiers jutsus lancés. Fort heureusement il n’en était pas la cible. Ce qui lui laissa tout de même l’occasion d’observer et de garder en mémoire certaines informations précieuses. Peut-être n’aurait-il pas gagné de matière première aujourd’hui, mais il en aurait de la secondaire à exploiter. Le renseignement était une valeur bien plus importante que sa chair à canon. C’était le nerf de la guerre, le détail qui faisait tout basculer, la goutte d’eau, la cerise. Même si ce n’était que des visages pour le scientifique, il garderait une bonne mémoire faciale affublée des compétences de chacun. Il allait donc garder les yeux bien ouverts pour ne pas en louper une miette, et idéalement survivre plus de deux tours.

Alors que les premières alliances et violents affrontements éclataient, Shirō fut rapidement rejoint par une petite tête blanche hirsute qu’il connaissait. Ce n’était pas Hiko cette fois mais Ayanokoji qui débarquait afin de lui proposer une alliance. Il mettait beaucoup d’énergie dans ses propos, il semblait motivé par cet événement. Il restait un éternel optimiste, malgré les récents troubles au pays de la Foudre. C’était une bonne chose. Shirō le préférait inchangé plutôt que rongé par la culpabilité ou quelqu’autre sentiment misérable interférant avec sa progression. Le garçon proposait une sorte de marché entre eux pour une histoire de licence. Il ne cesserait de le surprendre par son insouciance. Le légiste leva sa dextre qu’il balaya comme pour décliner son offre.

- Tu peux garder ta licence, mais combattons côte à côte.

Après tout, Shirō n’avait cure de l’issue de ce petit tournoi récréatif. Il ne comptait pas y participer de manière compétitive alors autant aider son acolyte Genin à aller le plus loin possible au moins. Cela ne ferait que renforcer leur affiliation professionnelle puisque l’enfant fonctionnait ainsi.

- Essayons de rejoindre…

Il fut interrompu par un brouillard intense qui se répandit sur tout le terrain. La vague de protestation des spectateurs confirmant cette information. Un petit malin avait noyé l’aire de combat dans une brume où la vision était clairement diminuée. Un futur gagnant en perspective. Shirō attrapa son associé du jour par le bras pour le rapprocher et ainsi se plaquer derrière lui.

- Reste proche ! Et songe peut-être à activer ta première porte. Ça risque de nous être utile.

Spoiler:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Dim 23 Juin 2019 - 17:53
Les hostilités avaient été lancées. Tous les combattants commençaient à se mettre en mouvements et les premières alliances naissaient déjà. Sans étonnement, le premier à frapper fut le frère de notre jeune héros. Ce dernier s’avança en ciblant le dénommé Yahiko, un Sendai. L’utilisation qu’il fit de son chakra Raiton fut impressionnante et Hiko se réjouit intérieurement de ne pas avoir été la cible de cette attaque.

Mais Nobusada ne fut pas le seul à attaquer, car le colosse le suivait de près et venait s’attaquer, lui aussi, au manipulateur de chakra. Deux adversaires de poids dont il aurait à se défaire… Pas une mince affaire en somme. Mais Hiko ne réagit pas. Après tout, il n’était pas là pour porter assistance aux autres, mais plutôt observer ce qui allait se passer avant d’agir.

Yahiko fut rejoint pas une jeune femme qu’il ne connaissait pas et qui se mit sur les épaules du Sendai avec une certaine aisance. Une posture un peu particulière, à n’en pas douter. Mais cela sembler s’avérer efficace car le deux personnes furent expulsées en hauteur par une technique de chakra pure faite par le Sendai. L’exécution était rapide, et la technique les éleva très haut afin d’éviter les différents assauts. La fuite plutôt que la riposte, voilà une stratégie qui était payante pour le moment.

- Dans ta face abruti !
Se félicita-t-il plus pour lui même qu’autre chose. Cela lui ferait les pieds, à lui, ce frère qu’il n’avait jamais connu et qui voulait lui ôter la vie. Néanmoins, la puissance de ses jutsus était telle qu’il ne faudrait pas en faire son ennemi, mais plutôt le laisse tranquille… Pour le moment.
- C’est ce qu’il faudrait faire en effet…
En disant ces quelques mots, notre jeune héros eut alors un sourire affiché sur son visage. Car évidemment, il n’allait pas emprunter cette voie. D’un signe de la tête, le jeune garçon aux cheveux blancs se fit comprendre par l’un de ses clones, et ce dernier se mit alors en exécution.

Composant quelques mudras, il tapa ensuite le sol au niveau où il était, tout en fixant ce « faux » frère. L’instant suivant fut animé par des chaînes de cristal qui jaillirent alors du sol afin de venir entraver les mouvements de sa cible. Les chaînes s’élevèrent alors du sol pour venir s’enrouler autour des bras de Nobusada. Le ligoter était un bon moyen pour Hiko de l’empêcher de nuire à autrui, et il fallait avouer qu’il avait vraiment envie de se défaire de lui… Sûrement par fierté.

L’attaque étant lancée de loin, l’enfant aux cheveux blancs comptait autant sur l’effet de surprise que la faible alliance qui unissait le colosse et son frère. Ainsi, il se retrouverait, si la technique fonctionnait, piéger au milieu de tous dans l’incapacité de jutsus.

Mais limiter le religieux à sa capacité à faire des mudras était idiot et Hiko le savait, cependant c’était tout ce qu’il était capable de faire pour le moment. Petit problème, la personne utilisant cette technique se devait de rester immobile et concentrée sur sa cible, se vidant peu à peu de ses forces. L’utilisation de clones était donc une bonne alternative… Pour le moment.

Et alors qu’Hiko s’apprêtait à s’avancer pour porter un coup à son frère, une épaisse fumée emplit alors la zone de combat. Il n’en vit pas l’origine mais il comprit rapidement lorsque le bouquet d’odeurs arriva au niveau de ses sinus…

- Encore un coup de l’autre cinglé…
Et tandis qu’il se retrouvait, en compagnie de ses deux clones, totalement entouré de fumée et sans possibilité de pouvoir voir quoi que ce soit, son clone gardait sa prise. Même privé de sa vue, il avait ferré le poisson… Restait maintenant à voir ce que donnerait cette pêche.

HRP:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Nobusada
Nobusada

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Dim 23 Juin 2019 - 19:56
Battle Royal [Teikokumo] Mu6z
Battle Royal - Teikokumo
[Attention : cette image n'est pas la véritable arène]


Pléiade baignée dans le chaos, les pugilistes avaient parfaitement conscience d’être dans le cœur d’un énorme cyclone de violence. Un cyclone dans lequel chacun d’eux était amené à perdre racine, avant d’être évincé par d’autres reîtres convoitant une victoire qui relèverait sans doute de la chance. Cette seule idée apparaissait comme évidente au chantre du Kôgen, et pourtant, elle ne lui plaisait guère. Lui préférait une victoire au mérite. Aussi pouvait-on le considérer tel un loup dans une meute de chien ; un canidé sauvage au milieu des domestiqués. Une bataille aseptisée n’aurait su satisfaire son appétit belliciste : c’est peut-être ce qu’avait envisagé Ryuzaku, un autre compétiteur qui visiblement comptait bien relever le défi de rendre la bataille plus extraordinaire en se confrontant directement à son principal concurrent. Remarquant que Nobusada, mystique protagoniste dans la tourbe, se distinguait par la dangerosité de sa proposition martiale, le samurai décida de s’associer à lui, prenant le flanc gauche et laissant au prêcheur albâtre le côté droit.

Mais l’exercice ne pouvait se résumer à des tactiques aussi simplistes. Il fallait élaborer quelque chose de plus décisif. Avant de pouvoir poursuivre son action et de participer au chaos en l’arrosant d’hémoglobine, Nobusada vit arriver des senbons de chakra, petits projectiles de fortune crachés par Yahiko, sorte de boutade de circonstance. Au regard de la distance qui le séparait de son antagoniste, il aurait pu esquiver mille fois cette provocation, adressée parallèlement à son camarade de contexte. Mais cela n’en valait pas la peine. Le prenait-on pour un benêt fébrile ? Pour montrer son audace, il présenta son avant-bras en protection sans même faire l’effort d’esquiver. Les senbons s’enfoncèrent dans son épiderme comme de fines aiguilles, sans le perturber davantage, attisant la douleur et le rappelant à l’ordre. Cinq petites pointes. Bien présentes, mais presque innocentes.


« Ridicule. »


Murmura-t-il d’une voix ombragée, observant d’un œil maléfique ce ninja se hissant dans les hauteurs pour esquiver tous leurs assauts et se mettre à distance de leurs coups. Etait-il ce genre de couard ? L’ancien incarcéré de Kumogakure pesta devant une telle réaction. Le public attendait probablement autre chose que ce jeu du chat et de la souris. Le mystique Nobusada aux yeux diadèmes s’adressa alors à Ryuzaku.


« Ecrasons-les rapidement et faisons cesser cette plaisanterie ! »


Une invitation à redoubler d’ardeur. Malheureusement, avant qu’il ne pusse même esquisser le moindre geste, il remarqua deux éléments perturbateurs : un clone de Hiko composait des mundras en l’observant, tandis qu’une femme lui envoyait à lui et son camarade d’autres senbons, cette fois-ci d’une couleur plus violacée. Sans prendre la peine d’évaluer la menace, il décida d’effectuer un bond de côté, et il eut bien fait : de là où il s’était positionné, des chaines de cristal jaillirent du sol, tandis que les senbons de poison s’écrasait sur d’autres malheureux. En reculant, il s’enfonça dans une épaisse fumée qui commençait à se répandre sur toute l’arène. L’apôtre blafard, mercenaire infidèle à Kumogakure, considéra cette technique regrettable pour le public ; pour autant, il décida d’activer son sens le plus précieux en effectuant quelques mundras pour pouvoir repérer ses adversaires à l’ouïe, espérant que la clameur du public ne l’empêchasse pas de pouvoir officier normalement. Puis il passa à l’action, effectuant de nouveaux mundras.


« Voici votre punition ! »


Ses mains se couvrirent d’électricité et, en les levant vers le ciel, il fit s’élever de terrifiants éclairs qui s’envolèrent aussi haut que pouvait l’être Yahiko, avant de retomber dans l’arène, punition céleste s’abattant sur les combattants nageant dans la brume.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332
Yamanaka Sôsuke
Yamanaka Sôsuke

Battle Royal [Teikokumo] Empty
Lun 24 Juin 2019 - 20:06
Face à une offensive lui étant destinée, le samouraï patiente quelques instants avant de pouvoir prendre la décision d'esquiver. Mais gardant un oeil sur son compatriote Nobusada, il fait de même que ce dernier en esquivant l'offensive de son allié. Passant alors au travers des attaques lui étant destiné, le samouraï retombe sur ses pieds d'une facilité déconcertante et s'arme une nouvelle fois de son fer, prêt à lancer son courroux sur ses ennemis.

Mais une pensée lui vient alors. Que fait-il ici, à se battre pour une raison futile, pour une raison qui n'existe même pas au final ? Rien ne l'oblige à poursuivre ces combats qui, à en voir l'aspect extérieur, ne sont que futiles. Voir inutiles.

Alors la poignée de son sabre tenue fermement dans sa main, l'Urawokaku range le fer au fourreau avant de se redresser de sa position d'attaque. Qui est-il pour participer à ce genre d'évènement ? Lui, le lieutenant de l'Empire. Il a des choses bien plus intéressantes à faire. Comme continuer sa prospection pour le retour de flamme, agrandir son armée.

« J'abandonne. » cri t-il alors, regardant participants comme spectateurs, son regard noir habituel.

Marchant alors vers la sortie, il s'évapore dans un nuage de poussière, laissant de lui qu'un vague souvenir à l'entièreté des personnes présentes au coeur de cette arène. De toute façon, s'il avait continuer, il aurait tué ceux représentant encore quelque peu la foudre, lui qui ne sait faire la différence entre loyauté et soumission des jaunes.

Qu'ils prennent plaisir à combattre cependant et que le meilleur gagne.


Spoiler:
 

_________________
地縛霊 敵を討つ
Jibakurei Katakiwoutsu
[Monsters do not always hide under beds]


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6920-yamanaka-sosuke-evil-spirit-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6948-yamanaka-sosuke-histoires-relations

Battle Royal [Teikokumo]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: