Soutenez le forum !
1234
Partagez

Battle Royal [Teikokumo]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Jeu 27 Juin 2019 - 15:28
Jamais les yeux de Mariko avaient été aussi grand ouverts. Voir des shinobis de rang avancé performer des jutsus incroyables dans des sessions d'entraînements était quelque chose, mais les voir en situation réelle avec soi en guise de cible en était une autre. Celle qui avait littéralement la tête dans les nuages était donc ébaubie tandis qu'un sentiment étrange la parcourait. Il s'agissait d'un mélange de curiosité, de peur, de fascination, de violence et tous ceux-là faisaient vibrer la surface de son épiderme. A l'instar d'un sixième sens, les bulbes de ses fibres capillaires s'émoustillèrent pour les faire se redresser à la perpendiculaire comme pour lui indiquer que quelque chose allait arriver.

_Bon sang... laissait-t-elle s'échapper.

Paralysée avant même que la foudre ne commence à retomber, elle avait d'emblée le regard fixe. Ses yeux émettaient une sorte de pétillement comme les bonbons acidulés coincés sous une langue d'enfant. Les mains croisées dans un mûdra illisible, Mariko le relâchait peu à peu pour laisser choir ses bras le long du corps. Ses paumes tournées vers le sol n'indiquait rien d'autre que la stupéfaction qu'elle éprouvait.

Et l'instant d'après, la foudre la frôlait. Ou presque.

_Ahhrh ! s'écria-t-elle. Wohhhoo ! continua-t-elle.

Ayant relâché sa concentration, Mariko avait glissé sur les épaules de Yahiko. Un léger contact avec la foudre de Nobusada ayant été avéré, son corps se tétanisait soudainement pour l'empêcher de se rattraper. Lorsque l'effet s'estompait la seconde d'après, il était déjà trop tard.

_YAHIKO ! hurlait-t-elle en tombant vers le centre de l'arène.

Si son coéquipier improvisé ne réagissait pas tout de suite, il la perdrait dans le nuage sombre provoqué par le théâtrale Mû. Mariko qui se croyait sortie d'affaire et qui n'avait surtout pas craint le nuage de fumée commençait à perdre son courage.

HRP ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6577-nara-mariko-en-attente-de-validation

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Ven 28 Juin 2019 - 15:40
En haut de son pilier, une kunoichi Nara sur les épaules, le Sendai avait probablement trouvé le meilleur champ de vision de l'arène. Il pouvait non seulement percevoir un peu l'ensemble de l'arène, mais il était aussi hors de portée de nombreuses techniques dont il n'aurait aucun mal à se protéger. Ainsi, sans aucun soucis, il remarqua les différentes techniques utilisées sous lui. Du moins, jusqu'à ce qu'un écran de fumée géant viennent former un nuage recouvrant l'ensemble des ninjas présents, les rendant invisible à ses yeux.

Il y avait autant de positif que de négatif dans cette situation. Le positif, c'est que Yahiko était toujours hors de portée des techniques et qu'il n'était pas prit dans ce nuage de fumée, le négatif, c'était qu'il devrait faire preuve de meilleurs réflexes pour parer des techniques qui le viseraient. Mais à une bonne dizaine de mètres du sol, il n'aurait aucun soucis à réagir... normalement. C'est justement lorsqu'il songea à cela qu'il vit plusieurs éclairs foncer dans le ciel à une vitesse folle. A quoi cela pouvait-il bien servir ? Lui n'avait pas été touché, alors peut-être que l'utilisateur visait d'autres personnes ? Sauf si ...

Les éclairs n'avaient pas fait que monter en hauteur, ils avaient rapidement changé de direction pour foncer cette fois au sol. Le désavantage d'être sur un pilier à ce moment là, c'était qu'ils étaient au plus proche de là d'où partaient les éclairs. Ainsi, sans aucun problème, lui comme sa camarade furent totalement touchés par la technique. Lui était immobilisé un court temps, mais comme il était pied sur son pilier, il ne pouvait simplement plus bouger. Sa nouvelle camarade, par contre, glissa naturellement de sa position et chuta de cette hauteur.

L'immobilisation empêcha le Jûunin de réagir de suite. Il ne pouvait pas la sauver, pas maintenant. Il testait son corps au moindre instant, il devait la sauver, comme elle avait voulu le sauver à ce moment là. Mais il ne pouvait pas, c'était impossible. La technique était trop puissante, trop efficace. Dire qu'elle avait dû probablement toucher toutes les personnes présentes...
La haine au coeur, énervé d'être impuissant face au funeste destin de Mariko, il ne pouvait que se résigner à l'idée de la sauver. Dès qu'il le put, c'est à dire après quelques longues dizaines de secondes, il préféra enchaîner en visant ses cibles qui étaient toujours au sol. Il se rappela des règles qui avaient été énoncées au début du conflit. On perdait lorsqu'on tombait inconscient, lorsqu'on était plus capable de se battre... ou lorsqu'on était hors de l'arène. Et c'était justement sur ce dernier point que le Sendai aller jouer. Il était l'heure de tester la capacité de tous ces ninjas à se remettre en place.

Effectuant plusieurs mudras, il créa une sphère de chakra aussi grosse que sa tête. Celle-ci était gorgée de chakra, elle était prête à exploser à tout moment. Causer des dommages aux adversaires ? Non, ce n'était pas du tout l'intérêt de cette technique. Repousser violemment, voilà quel était l'objectif. Levant une main au dessus de son pilier de chakra qui n'avait plus le contact de Yahiko pour se reformer, ce qui signifiait qu'il pouvait maintenant se briser par une grosse technique, il lança à pleine force cette boule de chakra en plein centre de l'arène. Elle toucherait tout le monde, et même Mariko, mais à une exception : la propulsion l'emmènerait contre le pilier et ne la ferait pas sortir, c'était la moindre des choses qu'il pouvait faire pour elle.

Le Sendai se coucha à plat ventre sur son pilier, et une fois que la boule de chakra fut rapprochée du sol, d'un mudra, il la fit exploser. Aucun dégât, personne ne souffrirait non. Par contre, une explosion de chakra provoquant un souffle extrêmement puissant qui devait normalement expulser toute personne hors de cette arène, voilà quel était l'objectif. Et la fumée qui avait été crée avait fortement aidé cet effet de surprise.


Hrp:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Zeah


Dernière édition par Sendai Yahiko le Sam 29 Juin 2019 - 10:50, édité 4 fois (Raison : précision fumée de Mu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Dim 30 Juin 2019 - 10:45
Ils se battaient tous, là devant lui. Chaque technique était intéressante, à chaque coup donné, un frisson parcourait l’assemblée dans les gradins. Le Meikyû lui était toujours sur son transat, embrumé au possible, il n’y voyait pas à deux mètres.

Il réfléchissait, pourquoi s’emmerder encore plus longtemps ici ? Il s’était dit que participer serait une bonne chose, pour une seule raison. Gagner, mais à sa manière. Et sa manière de gagner ne nécessitait pas la victoire. Il avait pris sa décision. Et avant que cela ne parte trop en cojones, il se levait de son transat.

Mystérieux, énervé et plein de puissance. Il se saisissait de son transat et… faisait quelques pas en arrière. Au final, pourquoi rester ?

Il avait abandonné. Libre à l’arbitre de donner les points à l’aveugle s’il le considérait responsable de l’abandon du kazejin. Il tirait son transat en bas des quelques marches qui entouraient l’arène et sortait enfin de ce nuage opaque et il pouvait lire l’étonnement sur les visages des supporters qui voyaient enfin quelque chose. Pourquoi il abandonne si tôt ? Il est con ! Gnagnagna. Blblblbl. Des hués montait des travées, mais il n’en avait cure.

Il pourrait mieux observer depuis les gradins. Mais il devait d’abord monter les marches avec sa chaise et ce n’allait pas être une mince affaire. Lui qui avait déjà galéré pour monter quatre marches il y a quelques instants.

Il tournait maintenant dos à l’arène et au vu des bruits et des souffles ressentis, il était maintenant sûr d’avoir pris la bonne décision. S’il n’était pas parti de son plein gré, le souffle qu’il ressentait actuellement s’en serait chargé à sa place, alors…

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6660-meikyu-zen-ichiro-terminee#55505 http://www.ascentofshinobi.com/u876

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Lun 1 Juil 2019 - 6:17
Battle Royal
Malheureusement, son attaque fut inutile. Aucun problème, il y avait un commencement à tout. L’empoisonneuse continua de reculer, gardant une certaine distance avec tous les autres joueurs, mais l’apparition d’une brume épaisse chauffa sa gorge et l’envoya dans un cruel combo de toussotement. Sa meilleure solution fut de se mettre à quatre pattes et d’avancer vers la fin de l’arène, à l’aveuglette. Elle se croisait les doigts pour ne pas croiser un combattant sans pitié. Puis, un vent puissant la poussa à se remettre debout et à perdre le contrôle sur ses mouvements. La kazejin tenta d’enfoncer ses talons dans les dalles de l’arène, mais non, aucune façon d’arrêter cette majestueuse attaque.

Son corps frappa de plein fouet un mur reflétant son arrivée. Elle cru se heurter à un clone identique, mais ce fut un face-à-face lamentable. Sa vision devint soudainement floue et tout se referma dans un brouillon d’obscurité. Devant elle, le sol semblait s'approcher à une vitesse incroyable. Rapidement, elle forma un piler de terre qui, lorsqu'elle entra en contact avec, devint très mou. Couverte de boue, se relevant pour sortir complètement du terrain, Riku garda la tête haute et s'éloigna. C'était pitoyable, une telle défaite.

Spoiler:
 
(c) AMIANTE


_________________

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Riku_signa_bis
Merci Aditya pour la signa !


Dernière édition par Asaara Riku le Sam 6 Juil 2019 - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6758-asaara-riku http://www.ascentofshinobi.com/u974

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Lun 1 Juil 2019 - 21:55
Ah !

Shirô-senpaï ne voulait pas entendre parler de ma licence sportive professionnellement professionnelle de pétoncle, tant pis pour lui ! Bien que c'était une triste nouvelle -toujours pour lui-, il avait quand même accepté qu'on collabore. Et ça... c'était super cool ! Honnêtement je me sentis tout de suite plus à l'aise et prêt à remporter la victoire.

« Arigato senpaï, c'est super. Je vais essayer de ne pas te décevoir, compte sur moi ! »

Me croyant dans un film, j'observais maintenant l'horizon, la plupart des gens se battaient et franchement... ils n'avaient pas l'air de rigoler. J'étais bien content d'être en alliance avec Shirô-senpaï, c'était un peu le tacticien de notre dream team. Moi j'étais le meneur bien sûr hein mais je préférais lui laisser de la place, ne pas l'étouffer avec ma puissance... héhé... fin j'essayais de m'en convaincre.

« C'est la guerre, oui la gueguerr-.. »

Et bim mon senpaï m'attrapa soudainement. Alors que j'étais parti dans mes délires, il avait eu le temps de détecter une offensive adverse et d'agir en conséquence. Décidément, il était trop fort. J'étais encore plus heureux d'être à ses côtés. Une sorte de brume avait envahit le terrain et ça arrangeait pas nos affaires, on ne pouvait plus voir ce qu'il se passait au loin. Dans le passé, j'avais essayé de me mettre à la sensorialité mais franchement c'était galère, j'étais à peine parvenu à me dissimuler sous terre. Tout ce qui était détection et tout et tout, c'était bien trop compliqué ! C'était bien dommage car dans cette situation, j'aurais pu aider mon allié. Ce dernier d'ailleurs me proposa d'ouvrir la première porte. Il semblait bien renseigné le bonhomme quand même, dans ses propos j'avais senti qu'il était bien au fait de mes capacités. Ooooooooook c'était connu à droite à gauuche la capacité Hachimon mais quand même !

« Pourquoi pas, je pense que ça peut nous être utile ! »

Alors que je m'apprêtais à passer en « Super Ayain » (oui c'était mon p'tit surnom pour la première porte), j'entendis un bruit semblable à ceux qu'on pouvait entendre lors grosses nuits d'orage. Waaaaaoooow, ça me rappelait de mauvais souvenirs en mer ça et en plus, on ne pouvait pas voir d'où ça venait ! En tout cas, mon Aya-sense me faisait dire que ça sentait mauvais pour nous ! Aussitôt, je fis un petit bond pour me retrouver derrière Shirô-senpaï ; C'était peut-être pas l'idéal de se coller dans ces cas là mais ça m'avait foutu la chocotte mince !

« Protègeeeee moiiiiii ! »

Et hop, il était maintenant dans mes bras. Ah oui d'accord, en imaginant la scène en tant que spectateur ça ne devait pas faire trop viril mais bon, c'était mon cœur qui avait parlé et non ma tête de génie !

« Oooopssi désolé senpaï ! »

Et soudainement, sans crier gare, je vis la brume en suspension se déplacer à une vitesse folle et je sentis aussitôt le danger arriver. C'était comme si en l'espace d'une seconde je pouvais être dégagé de l'autre côté du monde. Et là, je sentis une odeur, particulière mais très familière : l'odeur de la défaite. Oui j'avais l'habitude de perdre mais là... sérieux... je n'avais même pas pu me battre. Alors que je sentais mon corps se déplacer peu à peu et mes pieds se soulever, je pris la décision de passer aux choses sérieuses.

« Tiens toi à moi ! » dis-je en tendant mon bras gauche.

C'était à moi de briller, je devais sauver mon scientifique-tacticien-coéquipier-pétoncleur préféré, sans déconner c'était mon heure ! En l'espace d'un micro instant, j'activais mon mode « Super Super Super Ayain », j'avais le kit entier, les cheveux pourpres, une aura rougeâtre autour de mon corps, la parfaite panoplie du mec prêt à casser des crânes !

Aussitôt fait, je penchais légèrement mon corps en avant, tentant de rester au sol pour ensuite balancer mon poing droit chargé en chakra, de toute mes forces, sur le sol. Les dalles explosèrent sous la puissance de mon coup, laissant mon poing plonger en profondeur dans la terre.

Il fallait que je tienne, coûte que coûte !

« Lâche pas Aya, lâche pas Ayaaaa !!! »

Essayais-je de me convaincre, voyant le souffle s'intensifier et certains éléments du décors virevolter dans les airs. Franchement, ça ne sentait pas bon... et pour préciser, ce n'était pas parce que j'avais peur et parce que par inadvertance, j'aurais expulsé quelque chose de mon arrière-train.

Résumé du tour:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Mar 2 Juil 2019 - 18:14
Les flux et reflux de ces proies noyées dans sa fumée portaient à l'attention de Mu (et non Mû... et après c'est moi l'aveugle !? èoé) la position de chacun.

L'occasion était belle tandis qu'il s'approchait de l'un des participants. Mais la colère de son ami et fidèle du Kogen figea son initiative en une douleur aussi vive qu'inattendue. Genou à terre, l'aveugle reprenait ses esprits d'une tétanisation salvatrice pour sa cible initiale. Combat erratique borné d'une règle ingrate où tous devaient survivre. Comme des enfants mimant la dure réalité au travers d'un jeu sans risque. Simulacre fade oni par le trentenaire, ainsi freiné dans ses envies. Ô quel plaisir aurait-il eut, pourtant, d'emporter tout ce monde dans ses flammes, consommant leur chair d'un brasier purificateur.

La vague auréolée d'une essence pure progressait vitre, très vite, trop vite pour être ignorée. Sa paralysie s'estompant et cette sensation d'un trouble emportant son voile grisâtre le poussèrent à manœuvrait dans l'urgence. D'un réflexe offert par ses capacités de senseur, il enroula la chaîne de son arme autour d'un bras puis enfonça l'encensoir dans le sol et se maintint en place, les deux mains fermement resserrées sur les maillons d'une technique initialement construite pour résister aux assauts -générés ou naturels- d'une mer déchainée.

J'ai connu des cafards moins opiniâtres que vous !Neutre ─IkokujutsuMaintenue
L'encensoir est violemment projeté sur le sol ou une paroi solide pour s'y enfoncer. À l'impact et d'un simple mouvement de poignet, Mu déclenche l'ouverture des pieds de son arme pour qu'elle s'enfiche durablement et lui évite ainsi d'être emporté par une vague, une violente bourrasque ou tout simplement de chuter dans le vide. "Connaissez-vous le Talion ? Car si votre tempête se veut durable, ma riposte n'en sera que plus féroce."
Proposition de technique - NON VALIDEE à ce jour

Une fois le souffle passé, Mu en repéra la source et la cibla. Elle était en chute libre, aussi préféra-t-il attendre de la savoir au sol pour envoyer sa vengeance acide en ronger l'épiderme. Son regard, bien qu'éclatant d'un blanc nacré, n'en demeurait pas moins déterminé et résolu. Il était temps d'éroder cette âme pleine d'espoir, d'en grignoter la surface d'une fumée affamée jusqu'à ce que la douleur ne l'emporte d'impatience ou d'inconscience.


Comment ça pique trop de la vie, quoi: ça pique, ça lance, et derrière, ça re-pique tropFutton ─SpécialeMaintenue
Contrôlant sa fumée et sa composition sur un volume à taille humaine (mono-cible), il la rend corrosive et la dirige où bon lui semble. Ce nuage funeste peut dévorer vêtements et protection, plus ou moins rapidement et, une fois en contact avec de la peau, la creuse et l'écharpe lentement en une pois rougeâtre, infligeant ainsi à la cible de vives douleurs. "Ô pique, pique, souffle acide, fais qu'ils y trouvent l'expiation de leur péchés, ou qu'ils y souffrent à raison pour l'éternité."
Proposition de technique - NON VALIDEE à ce jour


Spoiler:
 

_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Dim 7 Juil 2019 - 13:20
Encore une fois, les jutsus pleuvaient et s’enchaînaient à tire larigot. Difficile de suivre tous les évènements, seul le vacarme de la joute parvenaient aux oreilles du duo, isolé du reste des participants à cause de cette brume. L’auteur de ce jutsu était un fin stratège. Aveugler tout ce beau monde dans un endroit restreint comme celui où il se trouvait, c’était le meilleur moyen de s’assurer une victoire. Shirō avait un très mauvais pressentiment quant à l’issue de cette compétition, et sur son sort. Il n’imaginait pas se retrouver dans une situation aussi délicate. Il s’était imaginé en train d’échanger quelques jutsus avec d’autres Genin tandis que les plus balèzes s’envoyaient du très haut spectacle gourmand en chakra.

Ils percevaient des cris. C’était assez éloigné mais suffisamment proche pour qu’il comprenne que le dénouement était aussi proche pour d’autres. Au-delà de ça un autre bruit alerta les sens du légiste. Pas aussi bonne oreille que son acolyte Ayanokoji qui prit le parti de se planquer derrière lui. Il n’eut pas le temps de réagir, positivement ou négativement, qu’il comprit les méfaits qui les guettaient. Le gamin avait eu un bon réflexe puisque peu de temps après, une tension électrique parcourut l’air et se dispersa. Elle avait dû toucher une autre partie de l’arène. De plus ils devaient être éloignés du lanceur puisque l’intensité du jutsu n’était pas phénoménale. Néanmoins elle était suffisante pour avoir de l’effet.

Shirō se sentit engourdi. La même impression que des fourmis mais dans l’intégralité de son organisme. Rien de très agréable pour le coup. Et suffisamment handicapant pour l’empêcher de réagir en conséquence. Si seulement c’était tout. Alors qu’il luttait avec cet engourdissement, il commença à s’en libérer un tantinet trop tard. Son collaborateur se mit en action. Il avait déjà activé plus d’une porte. Une vaste onde de chakra balayait l’arène. Son allié décida donc d’utiliser sa force décuplée à leur avantage. D’une main, il attrapa le scientifique tandis que l’autre se planta violemment dans le sol. Une très bonne tactique. Immature et dissipé mais réactif. Un bon petit gars. Néanmoins ça ne serait pas suffisant.

Shirō sentit que sa main glissait. Sûrement l’appréhension du combat qui avait rendu ses dextres moites. Il n’allait pas tenir longtemps malgré la bonne volonté de son sauveur. Ce qui devait arriver arriva et leur poignée de main se brisa, envoyant valser le légiste dans le décor. Et au vu de leur position, cette voltige impliqua une sortie du ring. Il se cogna contre la paroi de briques, ce qui termina de le réveiller douloureusement. Il entendit son nom proclamé par le commentateur, annonçant officiellement qu’il était hors-jeu. Peu lui importait. Une compétition sans cadavres restait un amusement qu’il ne partageait pas. Il disparut sous les huées et quolibets. Ce qui le fit sourire. Il retrouverait ses détracteurs bien assez tôt. Un jour ou l’autre, sur sa table d’opération. Tout le monde est égal devant la Mort.


Spoiler:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Lun 8 Juil 2019 - 19:01
Purée de pois. Poisson Rouge. Rouge gorge. Gorge pro…

Euh, on va s’arrêter là. Tout ça pour vous dire qu’on y voyait rien dans cette satanée fumée. Le voisin de palier de notre jeune héros avait encore frappé, et il avait décidé de priver chacun des participants de sa vision. Une bien belle tactique qui permettait alors de faire des assauts camouflés, ou alors de se retrouver épargner par les autres participants, alors incapables de déterminer la position de chacun.

Hiko n’était pas doué en sensorialité, du moins pas à ce moment-là de sa jeune carrière. Et ce fut donc la raison pour laquelle il compta sur les autres participants pour dissiper cette brume, en espérant qu’au moins l’un d’entre eux ait des prédispositions pour le Futon. C’était un risque à prendre, car il n’avait pas une énorme réserve de chakra et devait donc l’économiser au maximum s’il voulait pouvoir tenir jusqu’au bout.

Mais c’était sans compter sur des participants tels que son frère, Nobusada. Ce dernier n’était nullement embêté par cette brume et avait décidé de prendre l’initiative. Utilisant une nouvelle fois un jutsu de type Raiton, il envoya alors de multiples éclairs sur l’ensemble de la zone de combat. Hiko ne vit rien venir, victime impuissante d’un châtiment semblant venir d’une Force supérieure. Lui et ses clones furent alors directement touchés par l’attaque, et les clones disparurent alors dans un nuage de fumée venant se joindre à celle de Mu. Hiko reçut alors l’information, et il en déduisit que cette attaque ne lui était pas forcément destinée car de nombreux éclairs s’étaient écrasés un peu partout autour d’eux, là où il pouvait les voir.

Mais il n’était pas tiré d’affaire pour autant. Car il fut directement paralysé par cette attaque et une trace noire, liée à l’impact, se trouvait sur son épaule droite. Pas de grande douleur, juste une sensation extrêmement désagréable qui l’empêchait de se mouvoir. Et alors qu’il était dans son état de léthargie et immobilisé comme un saucisson, il fut expulsé du terrain par un violent souffle provenant du centre de l’arène…

C’en était fini pour lui ?

Pas vraiment. Et ce fut à ce moment-là qu’il se félicita d’avoir créé un mur de cristal juste derrière lui, à la limite de l’arène. Il venait d’avoir l’effet escompté car il venait de le sauver d’une chute hors de l’arène. S’étant écrasé dessus, il avait testé sa solidité et l’avait quasiment détruit… Mais il tenait encore bon. Bien qu’ayant le dos endolori, Hiko avait au moins récupéré sa mobilité. Il se releva difficilement et analysa la situation. Deux participants avaient été soufflés par cette onde de choc… Shirô et une jeune femme.

- À mon tour désormais !
Le jeune garçon en avait marre de rester sur la touche, il se devait de réagir ! Mais le souci était de choisir une cible. Ayanokoji était intouchable dans cet état, du moins avec une attaque frontale. Il restait bien Yahiko qui était en train de chuter de son pilier maintenant détruit… il avait de la ressource. Mu, quant à lui, se trouvait un peu plus loin, son arme bizarre à la main. Trop dangereux.

Il ne restait plus que Nobusada. Bien sûr, cela était conditionné au fait qu’il se sorte de l’attaque de Yahiko, mais l’enfant aux cheveux blancs n’avait pas de doute… Il possédait de la réserve.

- … !
Se trouvant dans l’angle mort de son aîné, Hiko n’hésita pas et sortit sa lame tout en déployant du chakra dans ses jambes. Ni une, ni deux, il se trouva à proximité de son frère et tenta alors de lui entailler violemment le do ! Son attaque était puissante, mais il savait que cela ne lui serait pas fatal. Sauf s’il touchait le mauvais nerf… Les risques du métier.

Quoi qu’il en soit, Hiko s’était mis en mouvements, les 3 points de Nobusada dans le viseur !

HRP:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Jeu 11 Juil 2019 - 10:46
Après la foudre vint l'apocalypse. La brume épaisse fut bientôt brisée par une bulle de chakra qui, chutant des airs, se déversa avec toute sa colère dans l'enceinte de l'arène. Sous le voile opaque de la fumée de Mu, ce coup de grâce de Yahiko acheva de figer le destin dans son implacable évidence : la combinaison des événements rendait la tragédie inévitable.

Nobusada eut juste le temps d'entendre le fruit du chaos chasser les ténèbres fumigènes, mais son corps n'eut pas le temps de réagir. Inutile de fuir. Inutile de lutter. Un coup de grâce, asséné par le lumineux jonin, du haut de sa colonne de pierre, piédestal improvisé. Comme si le ciel tombait de tout son sommet pour alourdir la sentence, faisant trembler toute l'arène, déchirant la convergence pugilistique des guerriers. L'illustre prêtre du Kogen n'en fut guère épargné.

Alors qu'il s'apprêtait à mener l'assaut final, la bulle de chakra balaya ses espoirs qui se dissipèrent autant que la fumée de Mu. Son corps ne put tenir sur ses deux appuis, et fut donc propulsé vers les abords de l'arène. En plein vol, il identifia le visage des spectateurs stupéfaits. Tournant la tête, il remarqua qu'il appartenait à toute une plèbe envolée : par ce seul coup, magistral, Yahiko semblait sceller sa victoire. Si seulement le samurai avait accepté de poursuivre l'affrontement.

Il restait une solution au mystérieux Nobusada. Une solution ultime, la quintessence de son art. Sa botte secrète. Il irradia son corps de chakra, prêt à l'employer. Mais ses muscles étaient déjà chauds, son souffle haletant, et ses membres tétanisés par l'effort. Il se résigna. Il avait montré un peu de son foudroyant et n'estimait pas nécessaire d'en révéler davantage. Diable mesquin, il était assez sagace pour ne pas dévoiler toute sa force.

Dans un bruit mat, éclosion de violence, son corps percuta le mur de l'enceinte puis s'écroula au sol. Le chantre du Kogen s'avouait vaincu. Il esquiva la lame de son frère proscrit. La clameur du public poursuivit l'étonnement d'un tel spectacle avec la défaite de plusieurs protagonistes.

Une goutte de sang perla le long des lèvres du pâle prêcheur. Une goutte de sang sur du diamant brut. Il resta là, comme pour observer la suite des événements, avec la curiosité d'un enfant et l'intérêt d'un prédateur. Yahiko devait sans doute avoir un point faible quelque part. Une faille dans l'armure. Il devait la trouver.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Mar 16 Juil 2019 - 16:07
Souverain sur son immense trône se rendit vite compte qu'il venait de le briser lui-même. A la manière de l'homme qui réalisait qu'il n'était pas aussi intouchable qu'il ne pouvait le penser, son faciès se renfrogna légèrement. L'immense masse de chakra qu'il avait sous ses pieds rompu lorsque Mariko le percuta, à cause de sa propre technique. Légère culpabilité à cette idée, celle qui avait voulu le sauver à un moment n'avait pas les techniques nécessaires pour limiter la casse : celle à laquelle elle était confrontée. Hors combat, elle aussi ?

Son attaque avait fait un ravage auquel il s'était attendu. Il avait imaginé pouvoir expulser toutes les personnes qui n'avaient pas les outils pour rester sur l'arène, ou pour se remettre dessus, et c'était quatre candidats qui étaient éliminés avec ça. La bonne nouvelle ? Il gagnait des points. La mauvaise ? Tout le monde avait toutes les raisons de s'en prendre à lui. Quelque chose était sûr : les règles annonçaient que ce n'était pas le dernier debout qui était le vainqueur, c'était celui qui avait récolté le plus de points. Autant dire qu'il était plutôt bien dans son combat. Sa tâche n'était toutefois pas achevée : continuer à obtenir des points, c'était aussi continuer à faire en sorte que les autres n'en obtiennent pas. Interdit de se reposer sur ses lauriers.

Dans sa chute, une chose restait claire dans son esprit : il comptait bien rester en dehors d'un peu toute la population. Par terre, c'était trop facile de se faire entourer et d'être le centre de plusieurs attaques provenant de plusieurs côtés. Un rien de temps après avoir commencé à chuter, il fit quelques mudras qui permirent de créer un espèce de nuage de chakra lévitant dans l'air. Ses pieds reposèrent dessus, à un peu plus de cinq mètres du sol. Sa vision globale était un peu moins large, mais toujours suffisante pour voir tout le monde.

La disparition de l'énorme nuage de fumée lui permettait de voir l'attaque qui venait vers lui. Un espèce de nuage de vapeur qui lui arrivait à pleine vitesse dessus. Un dérivé du Futon ? Il ne savait pas, il ne connaissait absolument pas la composition ni le principe de la technique. En attendant, un réflexe essentiel était à adopter : celle de la défense à un timing suffisant pour être certain de percuter l'offensive. Effectuant des mudras, il attendit que l'attaque soit très proche de lui pour former une de ses défenses les plus puissantes, un mur très imposant qui était normalement capable de tout encaisser.
Normalement.

Hrp ://:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Mer 17 Juil 2019 - 22:47
Que quoi quoi ? Réellement ? Nooooooooooooon ! Je n'avais pas réussi à sauver mon copain le scientifique, Shirô-sama. La main de ce dernier avait été... fortement glissante. Grrrr, j'avais encore raté quelque chose. C'était trop dommage... Alors que je me relevais doucement de la dernière attaque, je fis un simple regard en arrière, l'air dramatique.

« Mon nom est Sakana Ayanokojinius, commandant en chef des armées de pas grand chose, général de pas grand monde, fidèle serviteur du vrai empereur Metaru Reiko. Fils d’un père pas assassiné, époux d’une femme pas encore trouvée, et j’aurai ma vengeance dans cette vie ou dans l’autre. »

Bon, la foule ne s'était pas exclamée et elle avait eu bien raison de ne pas le faire. Je ne me sentais pas réellement de gagner, ni même de venger mon camarade mais bon... Je devais tenter le tout pour le tout. Mon pouvoir, le Hachimon, me permettait de me dépasser durant un court laps de temps. J'avais déjà activé la porte et je ne comptais pas la refermer sans me battre. Surtout que comme dit, je devais venger mon camarade, mort -ou presque- pour son pays.

Ça bougeait déjà dans tous les sens, je voyais Hiko-kun à fond sur un bonhomme et certains se faisaient dégager. Moi j'étais encore présent et je comptais bien me donner à fond, le temps des stratégies fourbes toussa toussa était révolu, c'était l'heure de la castagne...

Une personne dans le coin me semblait inaccessible en terme de puissance, c'était Yahiko-senseï. J'avais débuté une mission à ses côtés et j'avais tout de suite ressenti une certaine puissance chez lui. Ok j'étais loin d'être un senseur de folie mais il semblait sacrément balaise. Côté pétanque, j'étais certain de pouvoir lui mettre la Fanny mais alors côté combat... j'étais certain de me faire défoncer ! Sauf qu'ici, je n'étais pas seul et il avait déjà ouvert des hostilités, depuis un moment. Était-ce une ouverture ?

Histoire d'arriver rapidement à ma cible sans trop me faire repérer, je fis quelques mudras afin de me cacher sous-terre. Et oui, grâce aux attaques des bonhommes, les dalles ornant le terrain avaient été éjectées dans les airs, pour la plupart. Dans cette optique j'avais décidé de me cacher et rejoindre -approximativement la position de Yahiko-senseï-.

Ah mais en fait... je m'étais remis à réfléchir, c'était peut-être d'ailleurs une stratégie fourbe ? Raaah je n'arrivais même pas à suivre mon propre raisonnement, des fois... je me trouvais bien idiot mais en y réfléchissant bien, je ne pouvais pas le combattre sans un temps soit peu de réflexions -mais je comptais tout de même passer à la castagne!-

Quelques instants plus tard, alors que je pensais être arrivé à bon port. Je sortis du sol, doucement... et... surprise ! J'étais à quelques mètres de ma cible. J'avais prévu d'être à quelques centimètres de lui, comme quoi j'avais un peu déconné.

Heureusement que j'étais encore sous l'effet des portes -avec ma chevelure pourpre et une aura de la même couleur entourant mon corps- et que je pouvais réaliser quelques mouvements sympathiques !

Enfin bref, il était temps de venger mon camarade.

Après avoir malaxé brièvement du chakra dans mon corps, je me mis à charger sur une courte distance, plus rapidement qu'à la normale. En bout de course, je pris appui sur deux jambes afin de faire un saut suffisamment haut afin d'être à hauteur de ma cible.

Et biiiim, mon Detroitu Smashû était balancé en sa direction. Technique qui était plus efficace qu'à la normale, grâce à l'effet des portes.

Résumé du tour:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Mar 23 Juil 2019 - 18:40
Quel intérêt secret se cachait derrière tout ceci ? Ni enjeu, ni puissance. Seul l'étalage de capacités semblait donner un but à ce chacun pour soi. Une galerie où pavaner. Un cirque où s'afficher, et sur la terre meuble d'une arène dépossédée de son droit de sang, un lieu où se révéler aux yeux de ses ennemis.

Ce piège, l'aveugle ne le décela pas dans l'immédiat, concentrant ses efforts pour garder le nuage sur sa cible. Mais le point d'une pureté palpable se fit voile, et dans cet écran se délaya finalement la fumée et son appétit, n'emportant de ses crocs acides qu'un morceau de la protection raffinée.

Battu, Mu sentit le Sendai, son enveloppe et ce qu'elle contenait. Alors il comprit. Il comprit que rivaliser, même aidé des autres, le viderait de toutes ses forces et le transformerait en cible facile pour la suite du combat. Alors le jeu s'arrêtait là pour lui, et de ses ambitions de victoires ne restaient plus que les cicatrices dans le sol, zébrures des participants éjectés. Un sourire déçu sur le visage, il s'accrochait à cette idée d'avoir participé à la fin du plus grand nombre.

Toute la force de l'Hijin et de son encensoir maudit se résumait au support qu'il prodiguait aux autres. Un allier avant tout, noyant l'adversaire pour qu'un autre ne le surprenne. Comprenant enfin tout l'enjeu de cette arène, il se ravisa et tut le picotement d'envies qui fourmillait de plus en plus dans ses doigts, celui de faire usage de ses autres talents dont la flammèche grandissant au creux de son encensoir en reflétait tout un pan. Trop en révéler en cet instant devenait dangereux et pareille démonstration ne pouvait être faite sans la collecte d'une dîme mortuaire en fin de spectacle.

Elevant le bras comme la voix, Mu signifia son abandon aux organisateurs. Et d'un pas lent, dissimulé à la détection des senseurs, quitta l'arène comme il la gagna : enrobé par sa fumée.



Spoiler:
 

_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Mar 23 Juil 2019 - 20:11
Alors que le jeune garçon chargeait vers le centre de l’arène, il s’aperçut que son frère de sang s’était fait avoir par la technique du Sendai. Enfin, c’était ce qui apparaissait au premier abord, car Hiko le connaissait pour avoir croisé le fer plusieurs fois avec lui… Il ne se laissait pas faire comme ça et il aurait très bien pu continuer à se battre. Mais sa volonté avait décidé autrement…
- Lâche… !
Hiko pestait alors qu’il se retrouvait au centre de l’arène, arme à la main. Il aurait tellement aimé pouvoir taillader celui qui s’affirmait comme son frère mais qui n’avait rien en commun avec lui. Ils auraient donc l’occasion de se revoir ailleurs.

Et contre toute attente, Mu suivit rapidement le mouvement et quitta à son tour le terrain. Hiko n’en crut pas ses yeux. Il se demanda bien ce qui trottait dans leur tête à tous les deux. S’ils ne souhaitaient pas combattre, ils n’avaient qu’à s’abstenir et laisser leur place à des combattants y mettant vraiment leurs tripes.

Hiko ne cacha pas sa déception, et il se demanda alors ce qu’il pourrait faire pour calmer la colère qui montait en lui. Et ce fut là qu’il vit Ayanokoji se ruer sur le Sendai. Ce dernier avait utilisé un mur de haut niveau pour se protéger de l’attaque du damné. Il était impressionnant d’agilité et de vitesse de réaction. Hiko se demandait bien ce qu’il ferait s’il se retrouvait face à un adversaire de ce niveau dans un vrai combat. Est-ce que la fuite était la bonne solution ? Peut-être, mais cela ne lui plaisait pas.

- Hm…
Son regard s’anima d’une nouvelle lueur. Il avait désormais un nouvel objectif, un nouveau challenge ! Et ce challenge s’appelait Sendai Yahiko. Cet homme qui avait réussi à se défaire d’une très grande partie des participants.

Hiko se mit donc en action, il allait venir suppléer son ami de toujours pour joindre ses forces à ce dernier. En unissant leurs forces, les deux garçons qui étaient parfois considérés comme des frères avaient peut être une chance. Hiko composa alors quelques mudras, puis il créa des chaînes de cristal pour venir entraver les bras de Yahiko. Il était un utilisateur de ninjutsu redoutable, s’ils réussissaient à le priver de ses techniques l’espace de quelques secondes, ils pourraient peut être l’emporter. Ils étaient la dernière barrière de résistance face à la victoire de Yahiko… Et ils feraient honneur à ce statut.

- … En avant l’ami !
Par ces paroles, il encourageait son ami qui était au corps à corps… Que le dernier combat commence !

HRP:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Mer 24 Juil 2019 - 11:19
La défense avait fait son travail. Le Sendai, fasciné par le type de techniques qu'avait employé ce Mu, regardait quelques temps son propre mur se ronger petit à petit. A sa grande surprise, la vapeur était corrosive, et l'effet sur le corps humain aurait pu être désastreux. Bien satisfait d'avoir pu éviter d'encaisser des dégâts comme ceux-ci, il laissa disparaître son mur qui ne servait plus

Sa vision globale lui permettait ainsi de voir la situation actuelle qui avait bien changé. Son attaque avait repoussé quelques ninjas, d'autres s'étaient payés le culot de s'inscrire pour abandonner relativement vite le combat, mais il restait deux ninjas qu'il connaissait. Deux qui n'étaient pas individuellement aussi fort que lui d'après les informations qu'il avait reçu sur eux, mais qui restaient tout de même une menace. Ce moment était parfait pour une alliance : il n'y avait aucun intérêt à faire un coup bas vu qu'ils auraient simplement à s'affronter pour savoir qui des deux remporterait la victoire. Cela dit, quelque chose les départageait.

Ce quelque chose, c'était de savoir lequel des deux ninjas porterait le coup fatal à Yahiko, celui qui le mettrait hors combat, car celui des deux qui réussissait à faire cela s'assurait la victoire, mais assurait de ce fait logiquement la défaite de l'autre. Leur duo serait ainsi marqué par du doute alimenté par le désir de victoire, sauf s'ils ne combattaient que pour le plaisir d'affronter un plus haut gradé. Conscient de tout cela, le Sendai n'était cependant pas du genre à tenter une telle manipulation visant à monter l'un contre l'autre. Pour lui, c'était signe de faiblesse et seule la force brute pouvait véritablement départager des ninjas, en plus d'éventuelles manipulations visant à perturber individuellement quelqu'un.

Perché sur sa parcelle flottante de chakra, le Jûunin se rendit rapidement compte qu'il n'aurait pas droit à un seul moment de répit. Logique, dans ce genre d'événement. Pour le moment, tout s'était passé relativement bien pour que ses réserves de chakra ne soient pas trop affectées, mais elles en avaient quand même prit un coup et il fallait qu'elles soient suffisantes pour venir à bout de ses deux derniers adversaires. Le premier d'entre eux s'était faufilé sous terre jusqu'à arriver en dessous de sa position, il avait en tout cas réalisé cela lorsqu'il lui avait bondit dessus à partir d'une position inattendue, et qu'il s'était retrouvé rapidement très proche de lui.

Quelques regards rapides avaient pu lui permettre de vérifier la position de son autre adversaire, le jeune Hiko qu'il appréciait particulièrement, mais qui n'agissait pas pour le moment. Dans une volonté première d'éviter tout contact avec Ayanokoji qui avait changé de faciès d'une manière que peu rassurante, il bondit de sa parcelle en direction du sol avec une vitesse améliorée, et cessa par ailleurs tout maintien de sa parcelle flottante qui disparut simplement dans un nuage de chakra qui se dissipa rapidement. Se disant qu'il avait du temps quant au Sakana qui n'avait plus d'appui actuellement pour continuer un assaut effréné, il visait son autre ami : Hiko.

Lorsqu'il avait sauté de sa parcelle en direction du sol, son regard s'était dirigé vers lui et il remarqua qu'entre temps, des mudras avaient été effectués et avaient fait sortir des chaînes du sol. Le frapperaient-elles ? Voulaient t'elles l'immobiliser ? Il se moquait quelque peu des dégâts physiques, il savait endurer. Mais une immobilisation était vraiment ennuyeuse, surtout en deux contre un. Effectuant des mudras, il trouva rapidement une petite astuce qui permettrait de se défendre de cette attaque tout en lui faisant gagner du temps.

Il créa un mur qu'il forma au bout de sa main, un mur assez simple mais qui devait être normalement assez résistant pour contrer les chaînes. Ce mur n'avait pas les propriétés d'un simple mur de défense : il lui demandait un peu plus de chakra parce qu'en plus de le défendre contre les chaînes, il le propulsa de quelques mètres. Il n'y aurait aucun dégât si Hiko l'encaissait, ou s'il y en avait c'était tout à fait minime. L'intérêt majeur, c'était de se laisser du temps pour créer d'autres mudras. Ainsi, à peine son mur se détacha de ses mains qu'il effectua de nouveaux des mudras.

-*Désolé Hiko, mais si je ne veux pas finir à court de chakra, je ne peux pas me permettre de faire continuer ce combat plus longtemps*, se dit-il presque désolé.

Il n'y avait rien de plus excitant qu'un vrai combat réel en deux contre un, mais quelques restrictions empêchaient Yahiko d'agir comme il le voulait. La victoire il la voulait, et il ferait tout pour l'obtenir. Une fois ses mudras terminés, et il avait bien sûr entre temps atterrit au sol en dessous de sa position initiale, lorsqu'il était sur sa parcelle défensive, il créa une technique qui lui avait été utile contre sa lointaine cousine.

L'équivalent d'un avant bras d'un Dieu vivant -d'un Susanoo- se créa autour de l'avant bras du Sendai, et se propulsa pour frapper de sa pleine puissance le corps du jeune garçon aux cheveux blancs. Une technique d'un niveau élevé, qui demandait énormément de chakra. Et le pire dans tout cela, c'est qu'il ne pouvait toujours pas se reposer : l'autre shinobi aux cheveux blancs lui tomberait très rapidement dessus.
hrp : //:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Sam 27 Juil 2019 - 10:42


Alors que j'avais déployé ma vitesse et ma force, à l'aide des portes, Yahiko-senpaï avait quand même évité mon offensive... Il était fort, très fort. Cette pensée me fit sourire, naturellement. Je n'avais de toute façon jamais douté de sa puissance.

C'était étrange mais je sentais quelque chose monter en moi, de l'excitation ? Oui c'était le genre de chose qu'on ne pouvait pas contenir, le genre de chose qui se retranscrivait automatiquement sur notre expression faciale ou notre comportement. Moi comme un débile, je souriais, alors que je venais de gaspiller une bonne dose de chakra dans le vent.

« Il est fort ! »

Je venais à peine de retomber sur mes pattes que Yahiko-senpaï se dirigeait déjà vers Hiko-kun. Je ne devais absolument pas le laisser faire. Il avait déjà de l'avance et je savais pertinemment que je ne pourrais l'empêcher d'attaquer mon partenaire mais je ne devais pas lui laisser une seconde occasion. Je me mis alors à courir, le plus rapidement possible. Le chakra fusait dans mon corps, j'avais beau ne pas utiliser de technique que ma vitesse était naturellement améliorée.

À quelques mètres de lui, je ralentis ma cadence, me laissant glisser en sa direction. C'était le moment de tout donner, sans réfléchir à la suite ! Oui car ça c'était mon défaut, une fois sous les portes je devenais vraiment déglingo ! J'étais super confiant et je n'arrivais plus à penser à l'aspect stratégie du combat, je voulais tout éclater, tout balayer sur mon passage. Et là... bah c'était pareil, d'accord ma cible était Yahiko-senpaï mais je gaspillais beaucoup de chakra et même si on parvenait à le faire tomber... je doutais de pouvoir m'éterniser avec mes portes.

Peu importe...

Après tout, des déchirures musculaires, ça ne tuaient pas non ? Et puis de toute façon, je m'en foutais.

C'est dans cette optique que j'ouvris la quatrième portes nommée Shômon. Une aura bien plus imposante se forma autour de mon corps. La puissance de cette porte avait déchiré mon haut, le laissant tomber en lambeaux sur le sol. Concernant l'apparence, elle était la même que la précédente porte. Une chevelure de couleur pourpre et une aura de la même couleur, voilà ce que j'affichais. Sauf que cette fois-ci... Ma vitesse ainsi que ma force étaient grandement augmentées... Et le bonus ? Une vague d'énergie pour déstabiliser l'adversaire. Je voulais tout miser sur cette énergie brute afin d'avoir une ouverture.

Sans attendre, cette vague d'énergie puissante/repoussante vint s’exploser sur mon adversaire du moment.

C'était à moi de jouer non ?! Je fléchis alors les jambes brièvement avant de bondir sur un de ses flans, le poing déjà armé. Cette fois, j'avais mis du chakra dans cette charge et elle était grandement améliorée grâce à mes portes.

Derrière lui, un bref instant plus tard, mon poing déjà armé se dirigea vers sa tête. Je voulais vraiment que mon attaque fonctionne, elle pourrait mettre à genoux mon adversaire. Cette porte, la quatrième, elle était fabuleuse et ne surtout pas à sous-estimer. Certes j'allais finir en momie après ce combat mais, c'était quand même cool !

Résumé du tour:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Sam 27 Juil 2019 - 16:10
Que la bataille commence.

Les voilà, nos deux jeune héros étaient les seuls désormais face à celui qui avait réussi à faire plier le genou à tous les participants. Le seul qui s’était réellement distingué jusqu’à maintenant. Hiko souriait, il sentait monter en lui une sorte d’adrénaline qu’il ne connaissait pas. Un sentiment nouveau pour notre jeune héros, mais il appréciait. Il aimait ce sentiment de plénitude dont il jouissait désormais, un sentiment de pleine capacité.

Son attaqua avait cependant échoué car Yahiko possédait une force et une capacité d’adaptation impressionnante. Bien qu’il faisait face à deux combattants se connaissant par coeur, il réussissait à s’en sortir sans aucun problème pour le moment. Pas une seule égratignure ne venait orner le corps de leur adversaire commun désormais.

- C’est parti…
Et alors que notre jeune héros s’apprêtait à revenir à l’attaque, il vit un mur de chakra pur se former et repousser ses chaînes. Mais ce n’était pas tout, il tenait toujours Yahiko du coin de l’oeil et il vit que ce dernier l’observait avec attention en effectuant une série complexe de mudras.

Hiko sentit le danger arriver, il réagit alors d’instinct. Commençant ses propres signes, il utilisa une bonne partie de son énergie restante afin de créer une technique. Et son instinct fut le bon, car un énorme poing de chakra se forma et se dirigea avec une vitesse folle dans sa direction. Par chance, ou instinct, il venait de terminer ses mudras et sa technique se forma alors autour de son bras gauche. Un énorme bouclier fait de cristal venait de se matérialiser et il s’accroupit juste à temps derrière ce dernier, plaquant son corps contre la structure de cristal.

L’impact fut rude. La puissance de l’attaque de Yahiko était dévastatrice… Bien que très solide, la création de notre jeune garçon ne supporta pas l’attaque de leur adversaire et vola en éclat comme si elle était composée du bois le moins solide qui n’existe.

Le vrai combat était enfin commencé, les coups pleuvaient sans aucune restriction.

Hiko, quant à lui, avait été soufflé par l’attaque et le choc reçu. Son bouclier ayant partiellement amoindri l’attaque, il n’avait pas été assez résistant pour complètement endiguer l’attaque. Ce qui eut pour effet de créer un violent choc sur notre jeune héros qui se retrouva expulsé quelques mètres plus loin. Il glissa sur le sol de l’arène, sentant l’irrégularité du sol à chaque mètre qu’il parcourait sur le dos. Au bout d’un moment, il s’arrêta et se rendit compte qu’il n’était plus très loin du bord de l’arène.

Il sentait son corps qui le faisait largement souffrir, le sang lui coulait juste au-dessus de l’oeil. Il avait pris l’impact de son bouclier en pleine tronche et s’était coupé au niveau du front. Du point de vue de son corps, il n’était pas non plus en reste. Ses côtes le faisaient souffrir, il estimait le nombre de fractures à au moins cinq.

- Fais chier… !
Hiko le savait, s’il voulait garder une chance de pouvoir gagner, il devait se relever derechef. Et c’est ce qu’il fit. Par une preuve de volonté impressionnante, le jeune garçon aux cheveux blancs réussit à se mettre sur ses deux jambes. Il chancela dangereusement, mais réussit à garder son équilibre tandis qu’un spectacle des plus impressionnants se déroulait devant ses yeux.

Ayanokoji venait littéralement de changer d’apparence et une aura de puissance pure venait de se dégager de son corps. Son style se rapprochait dangereusement de celui des Sendai à expulser du chakra pur aussi facilement… Mais surtout, sa puissance venait d’être décuplée. Hiko connaissait son partenaire par coeur, il savait que c’était le moment d’agir.

Par chance, ses bras étaient encore fonctionnels, bien que très douloureux. Son esprit, embrumé par la douleur, ne tarderait pas à lâcher, il le savait… Mais il n’avait pas le choix, et il ne pouvait pas laisser son ami de toujours seul face à ce monstre. Concentrant une bonne partie de son énergie, Hiko utilisa son habilité pour créer un dragon de cristal derrière Yahiko. Il était imposant, et il allait forcément le voir… C’était le but.

Le dragon lui fonça dessus, et juste avant de l’atteindre, fit un léger écart pour venir le frapper sur le côté plutôt que depuis d’en haut. Le but était simple, il ne cherchait pas à blesser le Sendai… Mais plutôt à l’expulser. Il le savait déstabilisé par l’attaque d’Ayanokoji, et sûrement trop occupé par les assauts dévastateurs du maître des portes. Le dragon était là pour l’achever… Pour parachever un travail d’équipe qui ferait des malheurs… Ils en étaient sûrs.

Le public ne s’y trompait pas, le silence régnait dans l’arène tellement la pression était intense. Chacun retenait son souffle, alors que les trois shinobis livraient ici leurs derniers assauts…


HRP:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Lun 29 Juil 2019 - 18:15
L'avantage lorsqu'on lançait une technique d'une telle force contre une cible qui était moins forte que soi, c'était qu'on pouvait être certain qu'il ne serait pas en mesure de contre-attaquer tout de suite. Elle était trop forte pour être ignorée, et dans le cadre du 1v2 qui se présentait actuellement, toute l'attention du Sendai devait cette fois se consacrer à l'autre ninja qui l'avait attaqué auparavant. Le premier des deux garçons aux cheveux blancs, celui qui avait changé drastiquement d'apparence, devait atterrir au plus tôt, si ce n'était pas déjà arrivé.

Le regard de Yahiko s'écarquilla derrière son masque. D'excitation ? Il fallait avouer que la situation, bien qu'elle soit inquiétante pour le Sendai, était intéressante. Pour autant, ce dernier manquait bien trop de chakra et la fatigue commençait à se faire ressentir : logique, lui qui avait été au centre des attentions depuis le début du combat. Pour le coup, l'état physique d'Ayanokoji n'avait rien de rassurant. Vu la puissance et la quantité de chakra phénoménale qu'il dégageait, il y avait fort à parier qu'il était encore en bon état de santé et qu'il avait de quoi creuser la différence non seulement contre le Sendai, mais aussi contre son prochain adversaire.

Cela dit, Yahiko avait réalisé le seul cas de figure dans lequel il pourrait gagner. Sa situation actuelle ne lui permettait clairement pas de se battre contre deux adversaires dont une bête déchaînée, il fallait ruser.
Mais comment ?
Le garçon à l'allure étrange paraissait être un dieu punisseur aux yeux du Sendai. L'aura de puissance, le chakra qu'il dégageait, son faciès qui paraissait dépourvu d'une quelconque âme. On pouvait croire qu'un seul coup de poing serait suffisant pour le tuer d'un seul coup, sans même qu'il ne puisse s'en rendre compte. Lorsqu'il atterrit au sol, il arriva avec une vitesse folle vers le Jûunin, son poing armé pour lui affliger un gros coup au visage. L'attention qu'avait porté le Sendai au shinobi lui avait permit de réagir : il avait eu la décence d'esprit de comprendre que cet état était principalement utilisé pour le corps à corps, et sa charge affirmait l'idée que le prochain coup serait dévastateur.

En peu de mudras, Yahiko créa une espèce d'énorme bouclier qui servait de rempart entre son adversaire et lui. Suffisant ? Certainement pas. Enfin si, cela servait d'éviter à ce qu'il soit sonné par le coup, mais cela n'empêcha pas de prendre la propulsion et le plus gros des dommages. Le corps du Jûunin voltigeait tout en restant en position assez stable dans les airs. Sa position lui permettait aussi de voir le gros dragon de cristal qui se dirigeait vers lui dans les airs. Hiko, bien qu'il fut fortement amoché par le gros coup de poing du Sendai, avait pu se relever et utiliser ses mudras pour créer une technique qui paraissait efficace.

Et elle l'était. Le coup d'Ayanokoji seul avait pu être amorti, même s'il avait quand même au moins enfoncé les côtes du Jûunin, mais cet enchaînement dans cette situation était difficilement évitable. Il ne pouvait qu'encaisser, mais c'était tout. Mettant ses bras en protection devant lui, il tenta de limiter les dégâts qu'allait lui causer le dragon de cristal. En vain, évidemment, le contact causerait sûrement de nombreux bleus qui apparaîtraient dans quelques jours, et à court terme, une difficulté d'utiliser ses bras.

Enfin, encore fallait-il pouvoir rester sur l'arène. L'infâme châtiment du karma, pour l'homme qui avait propulsé beaucoup de ninjas hors de l'arène, et qui se retrouvait à être lui-même expulsé de cette zone de combat. Il avait la présence d'esprit de créer quelque chose sous lui, quelque chose fait de chakra qui pouvait éviter qu'il sort de l'arène de combat, mais ses bras étaient trop lourds.

Un rictus se dessina sur le visage du Sendai, tandis que son corps tombait sur le sol de l'arène. Il avait perdu, mais il savait qu'il avait fait ce qu'il avait pu. Et puis qu'y avait-il de plus satisfaisant que de tomber face à un travail d'équipe ?
Allongé sur le sol, le regard plongé dans le ciel, il riait doucement. De joie, évidemment.
hrp:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Jeu 1 Aoû 2019 - 21:40
Je voulais vraiment tout balancer sur mon passage et il ne restait que deux obstacles : Yahiko-senpaï et Hiko-kun. Malheureusement pour le Jônin, on s'était ligués de façon à le mettre hors jeu ! Il fallait dire qu'il s'était déjà bien battu et avait utilisé un paquet de jutsu. Malgré ça, j'étais sûr de ne pas pouvoir le battre simplement avec un stratagème de bas étage, c'était pour ça que j'avais un peu dérapé et avais utilisé la quatrième portes. Elle me procurait tellement d'énergie, je pensais pouvoir déplacer des montagnes à la force de mes bras. Je me sentais bien, cette excitation mélangée à de l'assurance, j'adorais ça ! En temps normal j'étais trèèèès loin d'avoir cette attitude mais le Hachimon me faisait pousser littéralement des ailes héhé.

Alors que je déplaçais très rapidement sur les flans de mon senpaï afin de lui asséner un de mes coups les plus puissants, mon adversaire avait presque réussi à réagir. Malgré sa tentative, mon coup fit mouche et sous mon poings, je sentis ses côtes s'enfoncer. La sensation n'était pas très agréable mais à côté de ça, j'avais la satisfaction d'avoir touché un Shinobi de folie. Et ce n'était pas terminé pour lui, mon coup ne fut pas l'ultime puisque mon copain, Hiko-kun envoya une création Shôton afin de terminer le travail.

Lorsque je vis sortir de l'arène Yahiko-senpaï, malgré son envie de rester debout, j'eus un sentiment de satisfaction, dans un premier temps. Les yeux plissés, sans penser à une potentielle attaque de mon camarade, je l'observais. Vint alors le moment où je compris que les points n'étaient pas pour moi mais pour le minot avec qui j'avais grandi. J'avais beau avoir vengé Shirô-sama que mon combat n'était pas terminé, il restait Hiko-kun.

Mes yeux se tournèrent doucement en sa direction et le visage sérieux, je fis quelques pas vers lui. Une aura de couleur pourpre s'agitait autour de mon corps et j'avais l'impression que cette dernière, repoussait les dalles de l'arène sur mon passage.

La sur-confiance que m'offrait cette porte, me poussait à vouloir exploser mon camarade. Je voulais lui montrer de quoi j'étais réellement capable après tout ! Et si on suivait la logique de cet événement, c'était mon ennemi non ?! L'alliance temporaire qu'on avait établie, sans même un mot, n'était plus.

Sans même un mot, je tapais avec mon pied droit sur le sol, le laissant s'enfoncer et fissurer le pourtour. Automatiquement, mon bras droit s'était légèrement déplacé en arrière pour armer mon coup de poing. Et si je réitérais ? Un déplacement rapide accompagné d'un coup de poing, pouvais-je le faire ?! Oh que oui, je pouvais -peut-être pas- le faire et pourtant, alors que je m'apprêtais à éclater mon poing sur une quelconque défense, une petite voix me ramena à la raison.

La dernière fois que j'avais levé la main sur lui, c'était pour une mauvaise raison. J'avais l'occasion d'être quitte avec lui... je ne comptais pas la perdre. De plus, je ne pensais pas tenir plus de trente secondes supplémentaires sous cette forme, mon chakra s'étant fait la malle.

Suite à la désactivation soudaine de la porte, me ramenant à mon état normal, je fis l'esquisse d'un sourire avant de prendre la parole.

« Je suis déjà content d'en être arrivé là, même si je n'ai pas marqué de points. La dernière fois, j'ai voulu te tabasser pour rien mon pote, il est temps pour moi de me racheter. »

Dis-je en faisant le chemin vers la sortie de l'arène.

« Allez pousse moi car c'est un miracle si je tiens encore debout, le contrecoup des portes ne va pas tarder héhé. »

Qu'est-ce que c'était marrant !

Malgré tout, j'étais content d'avoir pu participer à cet événement et j'en tirais un tas d'enseignements. Je reviendrai plus fort et lors du prochain, je remporterai la victoire royale !


Résumé:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Empty
Sam 3 Aoû 2019 - 11:31
Le Battle Royal venait de prendre fin.

Ils étaient encore deux participants à être debout… Et pourtant, le Battle Royal était terminé. Le public ne s’y trompait. Ils venaient d’assister à l’élimination du principal danger, du concurrent le plus féroce… Les clameurs montaient des gradins, les applaudissements se mêlaient aux cri de félicitations. Les noms d’Ayanokoji et de Hiko se faisaient entendre en choeur. Une juste récompense pour la performance des deux gamins aux cheveux blancs. Personne ne les donnaient vainqueurs, sur le papier ils étaient deux des participants les plus faibles. Mais pourtant, la réalité était ce qu’elle était… Et les deux meilleurs amis se retrouvaient là, debout, face à face alors que tous les autres s’étaient fait éliminer.

- On l’a fait…
Ce n’était qu’un murmure, une petite bise à l’intérieur même d’une tempête. Personne ne l’avait entendu, évidemment. Mais Hiko souriait. Il ne s’attendait pas à être encore debout après avoir vu de tels assauts sur un périmètre aussi petit. Et alors que le public commençait à retrouver son sérieux, Hiko vit alors son ami et désormais adversaire s’avancer d’un pas déterminé dans sa direction. Son aura rougeâtre expulsait toute l’énergie qu’il disposait autour de son corps… Un frisson parcourut alors le corps de notre jeune héros… Il n’avait plus la force d’affronter une telle force de la Nature.

Le sang lui coulait au niveau de l’oeil droit, ce qui le forçait à le fermer. Il ne voyait désormais plus qu’un oeil et cela lui apporta une sensation de malaise. Son sens de l’équilibre s’en retrouva alors fragilisé et il manqua de se ramasser par terre. Et alors qu’Ayanokoji avait une mine féroce, Hiko sut.

Il sut qu’il ne pouvait pas lever la main sur son ami. Pas après tout ce qu’il avait pu lui faire subir. Il en était incapable. Les deux garçons possédaient un lien tellement étroit, une telle complicité qu’il lui était impossible de relever la main sur lui. Même si cela signifiait la fin de son aventure, et la défaite. Et tandis qu’il commençait à lever la main pour faire savoir son abandon, il vit qu’Ayanokoji venait d’annuler l’aura dévastatrice qui émanait de son corps. Quelques instants plus tard, il venait de demander à Hiko de le pousser hors de l’arène, lui offrant alors la victoire sur un plateau d’argent.

- … Merci l’ami.
Et, difficilement, le jeune Sairyo se mit donc à marcher vers son ami. Ce dernier se trouvait près du bord de l’arène, et une simple pichenette aurait sûrement eu raison de lui, offrant alors la victoire au manieur de cristal. Alors qu’il s’avançait d’un pas difficile, ses côtes le faisaient atrocement souffrir, il arriva finalement près du jeune garçon qui lui ressemblait tant.

Un sourire s’afficha alors sur son visage, puis il accéléra le pas. Sauf que ses bras restèrent le long du corps et le seul contact qu’il ait pu avoir avec Ayanokoji fut au niveau du pied. Il venait de se prendre le pied dans les jambes de ce dernier… Comme si le maître des portes lui avait fait un croche-pied. Effet immédiat, Hiko bascula alors en avant, chutant vers l’abîme. Il se retrouva ensuite allongé au niveau du sol, face contre terre. Il venait de chuter, il était désormais « Out » ! Ayanokoji était donc le véritable vainqueur de cette première édition du Battle Royal !

Tandis que la foule était partagée entre acclamations et déception de n’avoir eu un duel final, Hiko souriait. La douleur l’emporterait bientôt dans l’inconscience mais il était content. De sa performance, tout d’abord, mais surtout… Il était content d’avoir un ami tel qu’Ayanokoji. Il savait qu’il pourrait compter sur lui en toutes circonstances…

HRP:
 

_________________
Battle Royal [Teikokumo] - Page 2 Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Battle Royal [Teikokumo]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: