Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Les caravanes d’Ali Baba
Convoitise et pingrerie [Kaya] EmptyAujourd'hui à 21:42 par Sabaku Eirin

» La FKP (Yamiko]
Convoitise et pingrerie [Kaya] EmptyAujourd'hui à 21:28 par Sakana Ayanokoji

» [B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife
Convoitise et pingrerie [Kaya] EmptyAujourd'hui à 21:24 par Date Junko

» [B/OFFICIELLE/KIRI] REFERMER LA PLAIE
Convoitise et pingrerie [Kaya] EmptyAujourd'hui à 21:23 par Narrateur

» 05. Se tromper sur toute la ligne
Convoitise et pingrerie [Kaya] EmptyAujourd'hui à 21:06 par Borukan Ashitaka

» Prémices (Metaru)
Convoitise et pingrerie [Kaya] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Sakana Ayanokoji

» Consolidation [OS]
Convoitise et pingrerie [Kaya] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Kōenji Zuko

» Patpat [Aditya]
Convoitise et pingrerie [Kaya] EmptyAujourd'hui à 20:40 par Kurayami Zeref

» Contre-la-montre en eaux troubles
Convoitise et pingrerie [Kaya] EmptyAujourd'hui à 20:16 par Kurayami Zeref

» [en cours] Koda Abura, genin
Convoitise et pingrerie [Kaya] EmptyAujourd'hui à 19:53 par Koda Abura

Partagez

Convoitise et pingrerie [Kaya]

Yasei Zoku
Yasei Zoku

Convoitise et pingrerie [Kaya] Empty
Lun 10 Juin 2019 - 20:34
Comme toute journée qui commençait, Zoku s’était fait le schéma mental de son programme à suivre. Comme chaque jour qui se levait, son principal objectif restait l’enrichissement personnel. Sans aucune allusion à quelque notion plus profonde que des espèces sonnantes et trébuchantes. Pas de culture de soi ou d’aide de son prochain. La simple question était de savoir comment rendre cette journée rentable. S’il se levait ce n’était pas gratuitement, sinon il serait resté au lit. Il avait donc pris un petit-déjeuner léger. Non pas par manque d’appétit mais parce qu’il se refusait de se goinfrer dans l’immédiat. Son bénéfice journalier était négatif. Il n’avait pas gagné un rond entre son lit et sa table. Par conséquent, pas d’excès. Sa journée de la veille n’avait pas été très lucrative et l’avant-veille l’avait été encore moins. Il devait absolument remonter ses chiffres.

Les quartiers de commerçants étaient un bon plan. Mais pas n’importe quel jour. En semaine c’était très difficile excepté jour de marché. Mais c’était surtout le week-end qui était fructueux pour le larcin. Mais c’était le milieu de semaine. Par conséquent les magasins ne faisaient pas d’excellents chiffres puisque les clients étaient rares. Il fallait donc qu’il change de stratégie pour aujourd’hui. S’il ne s’en prenait pas aux commerces et à leurs alentours, il fallait trouver autre chose.

Le Dojo et ses vestiaires s’étaient montrés généreux la dernière fois. Même si ça l’avait poussé dans une course-poursuite effrénée. Ce n’était pas une épreuve compliquée mais il ne se sentait pas de bondir partout à nouveau. Il lui fallait quelque chose de plus tranquille. La prochaine idée restait donc les beaux quartiers. Là où la bourgeoisie se vautrait dans le luxe. Oui c’était clairement la meilleure option. Ils devaient bien avoir des petites habitudes qu’il saurait déceler et exploiter pour son profit. Décision prise, il sortit, sous forme animale, et se dirigea vers sa destination.

Son choix s’était porté sur le quartier dédié au clan Yuki. Ils ne manquaient clairement pas de moyen pour la plupart. La balade là-bas était agréable, à n’en point douter. Mais Zoku ne s’était pas pointé ici pour une petite promenade détox. Le raton-laveur était resté sous cette forme pour ne pas directement attirer l’attention sur lui. Ce genre d’endroit, ils se connaissaient tous et un étranger qui faisait son apparition était tout de suite repéré. Alors que personne ne se méfierait d’un petit animal inoffensif. Qu’ils croyaient.

Le Yasei retrouva un arbre au beau milieu de plusieurs belles demeures. Il y grimpa agilement et rapidement pour se tapir dans la verdure. De là, il reprit forme humaine afin de gagner en taille et mieux observer les alentours. Certaines maisons devaient être gardées. Mais pas toute. Rien qu’autour de son perchoir, il en décomptait quatre ou cinq relativement isolées. Des cibles potentielles. Il s’en frottait les mains d’avance jusqu’à ce qu’un craquement ne lui ôte son sourire. sa branche était solide pour un raton-laveur. Un peu moins pour un être humain. Elle céda sous son poids et il dégringola de quelques mètres jusqu’au sol. Il se cogna violemment, sans grande discrétion. Il se frotta la tête frénétiquement, priant pour qu’il n’ait pas été repéré suite à cette maladresse de débutant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6642-oh-yeah-terminee#55421
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Convoitise et pingrerie [Kaya] Empty
Lun 1 Juil 2019 - 0:07

Kaya était plutôt occupée en ce moment. Les contrecoups de la résonnance se faisaient sentir dans tout le village, et les personnes se trouvant une soudaine maîtrise du chakra étaient à encadrer de très près. Goûter tout d’un coup au pouvoir pouvait faire naître des comportements dangereux. Du coup, elle était encore plus méfiante que d’habitude, surtout qu’elle aussi avait subit quelques effets de souffle bien étrange. Le village n’était pas dans son état nominal, donc, et du coup il était plutôt vulnérable selon elle. La bonne nouvelle ? Tout le Yuukan avait été attaqué par diverses entités plus ou moins dangereuses, et à priori il devrait y avoir une petite période de calme à ce niveau-là.

Elle se préparait donc en cette matinée à rejoindre les quartiers du palais de la brume, comme à son habitude. L’enceinte fermée du clan Yuki était encore plutôt calme, les entrainements des plus jeunes n’ayant pas commencés, seuls les adultes étaient en activité, et pas tous. Habillée toute vêtue de noir, contrairement à ses habitudes et à comment tout le monde l’identifiait, Kaya avait l’air plus stricte que jamais. Même les autres Yuki se demandaient si il fallait lui parler comme d’habitude, ou avec des pincettes.

Dark Kaya:
 

Cependant, sa routine fut ébranlée par l’effondrement d’une branche, mais surtout par l’apparition d’un jeune homme. Un jeune homme inconnu. La jolie blonde fait par réflexe un petit saut en arrière, avant de l’observer longuement en train de se gratter la tête. Il n’avait pas l’air bien intimidant ni dangereux, mais parfois il faut se méfier des apparences. En tout cas, il n’avait pas l’air d’être un Yuki. Ou alors, un sacré bâtard. Et si c’était le cas, se tromper et le martyriser ne serait pas bien grave.

« Qu’est ce que vous faites ici, vous ne semblez pas être un Yuki… »

Dit-elle avant de réaliser quelques mudras très rapides, et se créer des sortes de menottes de glace qui viennent former un bloc autour de ses poignets, avant de les lier par une chaîne de glace jusqu’à l’arbre dont il était tombé. Elle s’approche alors d’un pas autoritaire, avant de se baisser vers lui pour le regarder droit dans les yeux avec ses pupilles glaciales lui donnant un air froid et hautain.

« Je te conseille d’avoir une très bonne réponse, c’est une propriété très privée, ici… »



@Yasei Zoku

_________________
Convoitise et pingrerie [Kaya] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Yasei Zoku
Yasei Zoku

Convoitise et pingrerie [Kaya] Empty
Ven 12 Juil 2019 - 0:28
Il était sûr et certain que le lendemain serait ponctué d’une sacrée bosse après cette chute. Zoku avait un mal de chien à présent que la douleur remontait jusqu’en haut de sa tête. Alors qu’il souffrait le martyr, il perçut une présence. Il tourna sa tête endolorie dans la direction d’où lui parvenait l’aura. Une femme toute de noire vêtue se tenait à côté de lui. Elle ne devait pas manquer d’attirer les regards c’est sûr. Déjà que lui quand il se mettait à parler sous sa forme animale, on lui jetait des regards de travers. Enfin pour elle ça ne devait pas être le même genre de regard. Lorsque le Yasei observait ce genre de femmes c’était pour guetter la bijouterie qu’elle portait. Celle-là il doutait de pouvoir la voler-à-la-tire.

Il avait déjà croisé ce visage quelque part. Ses quelques contacts dans le milieu du larcin l’avaient amené à côtoyer certains chasseurs de primes. Dont certains raffolaient de gros contrats. Impossible de remettre un nom dessus mais il avait surtout la mémoire des chiffres. Quinze beaux millions pour ce bout de femme. Ce qui pouvait alors attiser sa convoitise, mais pas pour la beauté des formes. Même s’il doutait de pouvoir la livrer à ceux qui étaient prêts à payer. En général, une telle somme n’était pas misée pour un simple civil ou un quelconque pécore. Puis son simple regard d’une froideur sans égale suffisait à faire comprendre au polymorphe qu’elle n’était pas là pour rigoler. Avant de songer à empocher une quelconque prime, il ferait mieux de trouver une échappatoire.

Alors qu’elle l’interrogeait déjà sur son identité, elle n’attendit aucune réponse pour sortir des menottes de glace. Elle venait du quartier et elle n’était pas très heureuse d’y voir un touriste. Elle n’avait même pas laissé le temps au Yasei de s’expliquer. Puisqu’elle le prenait comme ça. Elle avait formé ses entraves de glace qu’elle avait liée à l’arbre par une chaîne de même nature que les menottes. Zoku aurait aimé avoir une affinité avec le Katon pour lui faire ravaler ses bracelets clinquants. Heureusement qu’il était le roi de l’évasion. Il resta immobile et silencieux lorsqu’elle lui passa ses menottes. Puis son air sérieux prit une tournure plus amusée.

Les menottes étaient adaptées à ses poignets. Ceux d’un humain de son âge. Mais pour un raton-laveur, ce n’était pas le même format. Il s’était métamorphosé, laissant ainsi choir les chaînes à ses pieds. Il ne laissa pas non plus le temps à sa geôlière provisoire de réitérer sa manœuvre. Il détala vers le tronc qu’il grimpa à vive allure, maintenant plus véloce sous sa forme animale.

- Tu n’auras été polie qu’un quart de seconde mam’zelle. Et puis c’est quoi ce racisme c’est interdit de se promener dans notre village maintenant ?

Elle avait effectivement rapidement changé de registre. Si sa première question était tournée sur le vouvoiement, elle était passée au tutoiement aussi rapidement que son humeur. Il savait qu’il ne fallait pas rigoler avec elle et c’est pour ça qu’il avait pris soin de se cacher dans le feuillage le plus touffu de l’arbre. Histoire de s’éviter de finir en glace au raton-laveur. Clairement pas le meilleur parfum.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6642-oh-yeah-terminee#55421
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Convoitise et pingrerie [Kaya] Empty
Lun 22 Juil 2019 - 19:54

La jolie blonde l’observait avec grande attention, et attendait une réponse rapidement. Une réponse qu’elle espérait simple et crédible. S’il s’amusait à inventer une histoire complètement fausse, il aurait plus vite fait d’avouer, et ce serait bien plus avantageux pour la suite des événements. Mais au final, il se passa quelque chose de bien différent. En effet, elle le vit soudainement se métamorphoser en raton pour s’échapper des entraves de glaces. Elle avait pris l’habitude de voir ce type de transformation corporelle grâce à son ancienne et talentueuse élève, Yasei Reikan, mais elle ne savait pas qu’il en existait en version raton.

Plutôt que de lui courir après ou de lancer un nouveau jutsu pour l’arrêter – ou pire, elle se contenta de le suivre du regard, avant qu’il ne disparaisse dans le feuillage de l’arbre en ayant un discours bien peu intelligent. De la politesse pour les intrus ? Pourquoi pas leur donner de l’argent, en plus. En fait, elle n’avait pas besoin de savoir sa réelle identité, au pire. Un métamorphe raton, ça ne court pas les rues, et elle avait donc suffisamment d’éléments sur lui pour l’identifier facilement.

« Du racisme, vraiment ? Pour ta gouverne, la réponse est évidemment oui. Il est interdit de se promener dans les parties privées du village. Les domaines de clan en font partie, ainsi que chaque endroit où se trouve richesse ou données sensibles. Ce n’est pas si illogique, il me semble… »

Restant à côté de l’arbre, elle savait qu’il n’avait pas beaucoup de moyens de fuite, autre que la vitesse. Les bras croisés, elle cherchait de son regard glacial les mouvements de feuillage pouvant trahir sa position.

« Sérieusement, il ne faudrait pas aggraver ton cas, ce qui arrivera si tu m’énerves. Tu t’es vraiment perdu ou tu es venu fouiner à un endroit ou tu n’aurais pas dû mettre les pattes ? »

Le seul indice qui pourrait aller dans le sens de l’égarement serait sa visible absence totale de connaissance du village et de ses habitants. Il ne l’avait pas appelé par son nom ou son titre, mais par un qualificatif impersonnel. Peut-être qu’il ne savait même pas qui était Kaya. Mais quoiqu’il arrive, ça ne serait pas une excuse valable. En revanche, ça resterait bien plus correct que d’être ici pour des raisons bien moins saines…

_________________
Convoitise et pingrerie [Kaya] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Yasei Zoku
Yasei Zoku

Convoitise et pingrerie [Kaya] Empty
Lun 22 Juil 2019 - 23:52
Tapi dans son abri de verdure, le raton-laveur restait immobile pour ne provoquer aucun remous dans son camouflage. Il ne tenait pas à donner le moindre indice à la femme glaçon. Elle semblait avoir elle aussi un sale caractère, à la différence qu’elle devait lui mettre quelques niveaux dans la tête. Pas question de se frotter à elle, elle dégageait quelque chose de malfaisant. Une véritable sorcière des neiges. Zoku ne tenait pas à terminer cryogéniser sur place pour terminer comme lugubre décoration dans le salon d’une vieille peau pour finir dans une benne à ordures dès que l’ancêtre s’éteindrait. Il n’avait pas beaucoup de projets de grandeur mais suffisamment pour tout faire pour s’éviter une fin aussi tragique. Et lamentable.

Au moins, elle ne semblait pas assez colérique pour bombarder le malheureux arbre de plusieurs jutsus pour débusquer son opposant. Ce dernier s’en réjouissait car il ne saurait pas faire grand-chose pour se défendre. L’astuce de passer d’humain à animal pour se libérer de ses liens avait été une brillante idée mais contre des attaques directes, il n’était pas spécialement armé pour l’instant. Ce n’était pas son rayon. Lui il était plus porté sur l’infiltration et le camouflage. Mais au vu de sa performance du jour, et de la situation actuelle, il avait encore de gros progrès à faire en la matière. D’immenses progrès même. Mais il avait réussi à plus ou moins se sortir de son premier mauvais pas. Maintenant il se retrouvait piégé comme un bleu à ne pas pouvoir descendre de son perchoir. Elle n’avait qu’à rester en bas la femme qui valait quinze millions. Quelle terrible idée il avait eu en se pointant ici.

Pourtant il fallait bien trouver une nouvelle solution puisqu’il ne pourrait rester éternellement là-haut. A moins que la sorcière ne se lasse de ce jeu et qu’elle s’en retourne à ses occupations. Le raton pouvait distinguer son visage en contrebas entre deux mouvements de feuilles. Elle ne semblait clairement pas décidée à partir sans l’avoir fait descendre de là. Et ses propos ne faisaient que confirmer ses pensées. Il devait donc se trouver une solution très rapidement s’il ne voulait pas finir en glaçon par petits morceaux pour alimenter la boisson d’un riche bourgeois du coin. Il serra les dents alors que son esprit bouillonnait pour sa porte de sortie.

Le crissement des branches et des feuilles se précipita soudainement. Comme un objet qui chute. Ce ne fut que le Yasei qui descendit brusquement pour prendre forme humaine et se présenter les mains en évidence devant la sorcière des glaces. La mine déconfite et le regard planté dans celui de son interrogatrice, il confia :

- Je suis nouveau ici, j’ai rejoint la Brume que très récemment et je ne connais pas vraiment tout le village. Je voulais visiter pour me faire une idée justement mais je me suis égaré au mauvais endroit apparemment. Navré si ça pose problème.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6642-oh-yeah-terminee#55421

Convoitise et pingrerie [Kaya]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: