Soutenez le forum !
1234
Partagez

Miam Cat [Kannanas]


Miam Cat [Kannanas] Empty
Lun 10 Juin 2019 - 21:32
Quelque part à Kaminari, an 202


Trois jours de cavale suite au dernier casse de la bande. Un convoi de marchandises, tout ce qu’il y a de plus simple. Mais des propriétaires un peu plus coriaces que d’habitude qui leur avait collé une escouade de sécurité privée aux trousses. La bande de bras cassés avait tout de même réussi à s’en sortir. Ils avaient trouvé refuge dans les paysages montagneux de Kaminari. Zoku avait flairé chaque centimètre carré à chacun de leur pas. Ils avaient fini par les semer. Même si Draxo et Sutā rōdo avaient voulu défendre la tactique consistant à rentrer dans le tas, Gamōra et Gurūto avaient défendu la position du raton-laveur. Maintenant qu’ils étaient hors de danger, du moins celui-là, ils vantaient ce plan comme s’ils l’avaient eu.

Une bataille effrénée s’était engagé il y a plusieurs bornes sur qui avait eu l’idée en premier. Que ce soit Sutā rōdo ou Draxo, ils prétendaient avoir eu l’idée du siècle. Ce à quoi Gamōra s’exaspérait d’une telle puérilité. Seul le polymorphe et son acolyte Gurūto restaient silencieux. L’un comme l’autre avait conscience que le plan venait du Yasei. Mais c’était un détail que les autres préféraient omettre dans leur version des faits. Du coup ce qui devait arriver arriva. Les deux mâles, s’adonnant au concours de la plus proéminente, en venaient aux mains. Une rixe qui laissa indifférent le reste de la troupe jusqu’à ce que Gamōra et Gurūto décident d’intervenir. Pour le coup Zoku était trop fatigué et exaspéré par leurs singeries pour prendre part aux festivités. Il profita de cet instant de zizanie pour s’éclipser.

Il se retrouva pleinement entouré par la Nature et le calme. Il s’était suffisamment éloigné pour ne plus être dérangé par les vociférations et noms d’oiseaux. Enfin un peu de calme. Il était tellement détendu qu’il revêtit sa forme animale. Le mammifère rayé se mit sur ses quatre pattes, profitant d’un peu plus de vélocité pour s’éloigner encore. Il furetait à travers buissons et arbustes. Sans réel but. Le seul plaisir simple de se balader sous son apparence où il se sentait le plus à l’aise. Son petit trot l’amena jusqu’à une partie de la forêt un peu plus parsemée en arbres. De vastes étendues d’herbes et quelques points d’eau. Ce fut au bord de l’un de ces derniers qu’il s’arrêta.

Les pattes arrière dans l’eau, le séant vissé sur la moquette verdoyante. Il ferma les yeux pour pleinement savourer cet instant de pérennité. Il se sentait détendu. Cela faisait bien longtemps. Mais le répit fut de courte durée lorsque son flair perçut une perturbation non loin de là. Il se redressa quasiment automatiquement, reprenant forme humaine, une main munie d’un kunaï prêt à en découdre. L’immonde individu ayant interrompu son moment de sérénité risquait d’être reçu façon Zoku.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6642-oh-yeah-terminee#55421

Miam Cat [Kannanas] Empty
Ven 14 Juin 2019 - 20:28

Miam Cat.


Les vastes étendues forestières de Kaminari sont massées en certains points, laissant au reste du pays le luxe d’être soit une plaine, soit une montagne. En tant que chat, Kanna préfère de loin les arbres et l’ombre qu’ils apportent. Ils permettent au félin de pratiquer son activité préférée : la chasse. Si certains pensent que les plaines sont les meilleurs endroits pour s’entraîner, d’autres savent que les proies les plus savoureuses se planquent dans les bois. Ils s’y sentent plus en sécurité, car ils ont plus de facilités à semer leur chasseur. Les créatures les plus ingénieuses ont toujours le meilleur goût, c’est un fait connu.

La voilà donc cachée entre les arbres, tapie dans l’ombre, prête à tomber sur la première bestiole qui l’intéressera. Celle qui saura exciter ses papilles comme un véritable festin. Hmm, hmm … Kanna hoche la tête, laisse son flair s’occuper du reste. Là, au loin, ce fumet de daim qui caresse sa truffe. Elle est là, si proche, elle bouge tranquillement, librement. L’hybride hume, jusqu’à croiser une seconde odeur, celle d’un animal plus petit, au sang moins fort. Cette douceur … C’est un bébé. Kanna secoue la tête. Tant pis pour cette proie. Elle ne va pas massacrer deux animaux juste pour satisfaire ses pulsions de grosse bouffie.

Bredouille, la chatte change de chemin pour se rendre ailleurs. Un autre fumet attire son attention. Quelque chose de différent. D’épicé. Cette odeur forte et caractéristique que les animaux dégagent quand ils ne sont pas juste des animaux. Kanna décide de la suivre, intriguée : on ne croise pas des êtres comme celui-ci tous les jours. Il ne faut pas les rater, ce serait dommage !

Ses pattes la mènent jusqu’à un point d’eau et un être, debout, un kunai à la main. Kanna s’approche, absolument pas terrifiée par cette nouvelle personne. Voyons, si les armes lui faisaient peur, elle ne serait pas ninja. Si elle devait fuir à la moindre menace non plus, d’ailleurs. Sa démarche est agile, toute à son aise, elle progresse tranquillement. Arrivée à hauteur de voix de l’inconnu, elle s’assoit.

« Et aprrrès, que comptes-tu fairrre avec ce kunai, hmm ? »

Kanna penche la tête. Dans son dos, sa queue bat, paisible. Elle n’a pas envie de se battre. Sa curiosité est piquée au vif, plus que jamais.

« Je pense que nous autrrres hybrrrides sommes trrrop peu nombrrreux pour que nous nous amusions à nous entrrretuer. »

Et elle ne dit rien de plus. Cet homme peut très bien se jeter sur elle et l’attaquer, cela ne lui fait ni chaud ni froid. S’il l’attaque, elle se défendra. Et quand Kanna s’engage dans une bataille, c’est pour la gagner.


_________________

Kitten Kanna:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6497-saiseiki-kanna-des-petites-pattes-pour-une-grande-bagarre http://www.ascentofshinobi.com/t6515-kanna-carnet-de-bord

Miam Cat [Kannanas] Empty
Sam 29 Juin 2019 - 14:16
Alors ça pour une surprise. Un chaton qui parle. Zoku n’avait jamais été en contact avec d’autres polymorphes comme lui. Il n’y avait pas vraiment de doute à avoir au vu des dires de l’animal. Il avait eu un léger sursaut en apercevant l’animal en premier lieu. Il avait donc rangé son arme. Puis lorsque la petite voix ronronnante s’était manifestée, il avait abandonné toute idée de vengeance pour son instant paisible rompu. L’autre polymorphe s’était amusé néanmoins de son armement soudain. Zoku ricana d’un air suffisant :

- J’étais bien parti pour te refaire les griffes. T’as de la chance de causer.

Définitivement détendu, le polymorphe relâcha ses épaules voutées sous le coup de la surprise. Les instincts primaires qu’incombaient sa filiation pouvaient avoir des effets remarquables par moment. Malheureusement il n’avait pas souvent eu l’occasion d’échanger avec un congénère. Ce n’est pas que sa bande de bras-cassés ne lui suffisait pas, mais il ne pouvait pas vraiment y trouver de liens familiaux. Chacun avait son sale caractère et ils étaient pour la plupart de parfaits imbéciles. Ce qui rendait difficile l’affection. Leurs capacités et talents respectifs leur suffisaient à se rendre mutuellement service. Même si Zoku sentait que cette collaboration arrivait à son terme, ils avaient encore un casse ou deux avant qu’il ne les abandonne définitivement.

Son interlocuteur animalier lui fit remarquer à juste titre qu’ils étaient suffisamment rares pour ne pas se taper dessus. Remarque judicieuse. Peut-être quelqu’un de plus raisonnable que Zoku. Caractériellement parlant du moins. Le polymorphe sourit à ces mots. Il n’y répondit pas tout de suite cependant. Maintenant qu’il était informé sur cette présence et qu’il l’avait en visuel, plus besoin d’être sur ses gardes. Pas entièrement en tout cas. Il retrouva sa forme animale, dévoilant son partenaire totem. Le raton-laveur fixa son homologue félin, toujours le même sourire sur les babines.

- On est suffisamment peu nombreux pour que je reste méfiant quand j’entends quelqu’un se glisser dans mon dos. Je tiens pas à finir dans un zoo ou sur une table de blouses blanches à servir de cobaye.

C’était le sort de certains d’entre eux d’après ce qu’il avait appris au fil de ses voyages. Un tel pouvoir effrayait mais intriguait. Aussi la communauté scientifique avait voulu percer le mystère de cette transformation si particulière. En vain mais au prix de nombreuses vies d’autres polymorphes. Le raton-laveur leva une de ses pattes avant en guise de salut :

- Moi c’est Zoku. Ça filoche ?

Il réalisa alors que le chat n’était peut-être pas là par hasard. Pivotant la tête vers le point d’eau derrière lui, il désigna d’un doigt le petit étang :

- Oh pardon tu voulais peut-être la place pour pêcher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6642-oh-yeah-terminee#55421

Miam Cat [Kannanas] Empty
Sam 6 Juil 2019 - 16:08

Miam Cat.


Une bête bien féroce, hein ? Il aurait pu essayer de lui refaire les griffes, à vrai dire. Toute cette escapade se serait alors transformée en violente rixe entre animaux. Après tout, pourquoi pas ? Faire la bagarre n’est pas quelque chose que Kanna déprécie, au fond. Il faut pouvoir satisfaire tout le monde, celui-là a l’air d’aimer se mettre sur la poire avec d’autres. Dommage qu’il s’agisse de deux métamorphes, finalement. Le monde a besoin de ces créatures étonnantes, n’est-ce pas ? Autant les préserver au maximum.

La queue bat lentement, comme un fouet qui heurte l’air sans le troubler. L’homme devient progressivement un animal, à l’instar du félin qui l’observe. Contrairement à la plupart des polymorphes qui pullulent en ce monde, celui-ci n’est pas un tigre, ni même un chat. Il s’agit d’un raton-laveur. Ce n’est pas commun. Kanna observe, attentive. Il a ses petites pattes adorables, cette truffe si mignonne et ses moustaches. Il a une taille supérieure à celle d’un raton commun, mais ça ne le rend ni impressionnant, ni ridicule. Il est juste le parfait mélange entre l’homme et l’animal, le raton modifié par sa nature de polymorphe.

Il a raison, au fond, il ne veut pas finir sur un billard ou ailleurs. Les métamorphes souffrent souvent de ce genre de traitements, malheureusement. Enfin, ça, c’est quand ils ne sont pas poursuivis pour être froidement assassinés. Bref, dur dur d’être un hybride dans un monde comme celui-ci. Kanna dodeline de la tête. Sa queue s’est posée sur le sol et ne bouge plus.

Son interlocuteur se présente finalement. Zoku. Une manière de parler étrange, mais pas particulièrement désagréable. Il se tourne, présente l’étang. Sous forme humaine, l’immaculée aurait souri. Elle avance de quelques pas, réduisant la distance qui les sépare.

« Kanna. Ça va, merrrci. »

Sa petite tête remue de droite à gauche, signalant une réponse négative.

« À vrrrai dirrre, je chassais avant d’arrriver. Mais c’était un bébé daim, donc je l’ai laissé en paix. Je n’allais pas abattrrre une bête aussi jeune. »

De petits pas en petits pas, Kanna se trouve désormais plus proche du raton.

« Aprrrès, si tu veux, on peut pêcher tous les deux, je doute simplement utiliser les mêmes méthodes que toi. J’ai beau êtrrre une métamorrrphe, je prrréfèrrre de loin utiliser ma forrrme animale pour ce genre de choses. Et puis, c’est pas si difficile de devenir un petit chat tout mignon aux yeux des hommes. La pluparrrt sont si faciles à berrrner. »

Elle penche la tête, amusée. Les humains ne sont pas méchants, mais ils ne sont pas non plus les plus perspicaces. Beaucoup se font avoir par ce petit manège … Beaucoup trop.


_________________

Kitten Kanna:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6497-saiseiki-kanna-des-petites-pattes-pour-une-grande-bagarre http://www.ascentofshinobi.com/t6515-kanna-carnet-de-bord

Miam Cat [Kannanas] Empty
Ven 12 Juil 2019 - 0:49
Le chaton s’appelait Kanna. Difficile de savoir si c’était sa forme animale ou si cette tendance à prononcer les « r » était naturelle. Durant ses quelques années de vagabondage, Zoku avait maintes fois été surpris par des accents, parfois incompréhensibles. Toujours est-il que cette rencontre semblait bienveillante. Ou en tout cas pas agressive. Sinon il ne se serait pas remis sous sa forme préférée. Même si elle semblait amicale, il restait attentif à ses mouvements. Surtout qu’elle s’approchait un peu plus. Il lui souhaita juste de ne pas espérer lui sauter dessus.

Elle avait été amenée là car elle avait abandonné une chasse contre un bébé daim. Qu’elle n’aille pas s’imaginer qu’elle pourrait compenser cette perte avec un tartare de raton-laveur. D’une part ça devait avoir mauvais-goût et d’autre part, celui-ci allait lui faire perdre poils et griffes avant même qu’elle ait songé à le cuisiner. Il restait un petit teigneux sur ses gardes. Elle semblait avoir un certain code d’honneur en tout cas pour ne pas s’attaquer à des jeunes. Encore une idéaliste ! Pas le moment de présenter son activité de prédilection par conséquent. De toute façon, ça ne devrait pas arriver sur le tapis de la conversation. Deux polymorphes qui se rencontrent, il devrait avoir autre chose à se raconter.

Elle discuta de ses méthodes de pêche et de sa condition de métamorphe. Surtout de l’utilisation de cette particularité en présence d’humais. Apparemment ça fonctionnait bien pour les amadouer. Rien d’étonnant en même temps elle pouvait se transformer en chat. Qui s’en méfierait ? Personne et c’est bien débile. Un félin est un animal extrêmement dangereux il ne fallait pas les sous-estimer. Zoku se souvenait encore d’un sauvage qui avait essayé de le croquer lorsqu’il découvrait seulement son pouvoir. Sale bête. Néanmoins, le Yasei ricana suite aux propos de sa consœur.

- Et les humais s’estiment supèrieurement intelligents. Je me demande bien qui est descendu de l’arbre pour évoluer des fois.

D’ailleurs Zoku observa ceux d’où venait le chat. Non pas pour s’assurer qu’elle n’était pas accompagnée même si ça pouvait en remplir la fonction. Il voulait surtout s’assurer que ses acolytes ne se pointent pas ici. Ils seraient capables de vouloir attraper ce chat pour le revendre ou même l’adopter. Quand Zoku disait que l’Homme était idiot.

N’ayant rien perçu, il se retourna vers l’étendue d’eau dont il fixa la surface, l’air un peu absent.

- En fait je sais pas vraiment pêcher. Je me suis juste dit qu’un chat devait chercher du poisson. Faut croire que je deviens aussi porté sur les clichés que l’Homme. Honte à moi ! dit-il en se tapotant le crâne du plat de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6642-oh-yeah-terminee#55421

Miam Cat [Kannanas] Empty
Lun 22 Juil 2019 - 18:00

Miam Cat.


Les longues théories de l'évolution, pour savoir lequel des deux est le meilleur. Kanna se souvient que ces préoccupations sont probablement celles que les humains préfèrent. Après tout, un hybride est forcément moins développé qu'un humain, non? C'est forcément logique : l'un est un humain et n'est pas soumis aux instincts de l'animal. Il a son libre-arbitre dans son intégralité, il n'a pas cette force qui gronde en lui. Pas de faiblesse face à cette part sombre et incontrôlable que les hybrides subissent. Oui, subissent. Kanna hausse doucement les épaules, amusée.

▬ Je dirrrais que nous en sommes tous descendus. Humains, hybrrrides, animaux. Mais si cerrrtains se sont rétamés à l'atterrrissage, d'autrrres ont su utiliser leurs attrrributs pour reparrrtir aussi sec.

La queue remue, des vagues tranquilles, qui caressent le vent. Kanna aime bien ce raton. Il a un petit quelque chose en plus. Pas parce qu'il est hybride, non, ce serait bien trop simple. Mais son caractère fait de lui un être probablement très intéressant. La métamorphe observe, intriguée. Il se retourne vers l'eau. Il ne sait pas pêcher. Et il est victime, lui aussi, de ces fameux clichés qu'il a l'air de tant détester. Kanna se lèche la patte, distraite.

▬ Bah ! J'aurrrais trrrès bien pu êtrrre là pour ça aussi. Par contrrre, vous ne savez pas pêcher ? C'est intérrressant, ça.

Après s'être étirée de tout son long, la féline dépose une nouvelle fois ses prunelles sur le raton. Un animal qui ne sait pas attraper du poisson, c'est étrange, tout de même. Les oiseaux aussi en sont capables, pour certains, alors pourquoi pas lui ?

▬ Je peux t'apprrrendrrre, si tu veux. Sauf si tu as une activité plus amusante à me prrroposer ?

On ne sait jamais, ce raton a peut-être plus d'un tour dans sa fourrure ... Autant le laisser s'exprimer d'abord, histoire de voir de quoi il est capable.


_________________

Kitten Kanna:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6497-saiseiki-kanna-des-petites-pattes-pour-une-grande-bagarre http://www.ascentofshinobi.com/t6515-kanna-carnet-de-bord

Miam Cat [Kannanas] Empty
Lun 22 Juil 2019 - 23:08
D’un côté le chat n’avait pas tort. Tous descendaient du même arbre mais il n’y avait pas eu la même réception pour la chute. C’était une assez belle image. Zoku la ressortirait à l’occasion. Bien sûr dans son esprit, animaux et hybrides faisaient partie de ceux ayant réussi à amortir la descente, s’adaptant et retombant gracieusement sur la terre ferme pour s’y établir et pérenniser ce nouveau monde qui leur était offert. Tandis que l’Homme s’était lamentablement ramassé en bouffant une racine en plein dans les dents de devant. Sa seule réaction suite à cela étant de couper l’arbre et tous ses confrères pour partir à la conquête du monde qu’il ne méritait pas. Triste histoire mais c’était celle que ce monde connaissait.

Elle trouvait intéressant le fait qu’il ne soit pas capable de pêcher. Ça c’était inattendu, voire même anormal. On lui apprend qu’un être ne peut se nourrir et elle trouve ça intéressant. Drôle de comportement. Même si le polymorphe comprenait bien que sa consœur avait conscience que ce n’était pas là sa principale alimentation. Il était aussi omnivore sous sa forme bestiale qu’humaine. Ce qui ne rendait pas trop compliqué son approvisionnement. De plus le passage de régime se faisait sans grande difficulté grâce à ça. Aucune aigreur d’estomac ou de dérangement intem-pet-stif.

Cependant, elle se proposait pour lui enseigner l’art de la pêche, sous couvert d’une autre activité. Zoku n’avait tellement pas l’habitude de croiser d’autres polymorphes qu’il voyait en cette rencontre une occasion d’aiguiser ses sens et compétences d’animal. Il serait par conséquent idiot de ne pas profiter de la situation et d’une petite leçon. D’autant qu’il devait pouvoir réussir à faire quelque chose de ses dix doigts. C’était un instant dont il devait extirper le maximum d’expérience. Par conséquent, il n’apporta même pas de réponses verbales suite à cette aimable proposition.

Il termina les deux pattes arrière dans l’eau, projetant quelques gouttes alentour. La queue rayée bien relevée pour ne pas être mouillée. Il fit mine de se retrousser les manches, ne faisant que faire des plis de sa peau poilue pour qu’elle reprenne ensuite sa place initiale.

- C’est pas comme si il y avait mieux à faire dans ce coin paumé alors autant que j’apprenne quelque chose d’utile. Par quoi on commence ?

Il s’étonna à presque trouver de l’amusement dans la situation. Un sentiment qu’il n’avait pas souvenir d’avoir ressenti. Ou bien toujours dans des cas allant à l’encontre du bien-être d’autrui. Il trouvait un enrichissement personnel et un agréable moment à partager avec quelqu’un qui connaissait la vie sous son point de vue, sans pour autant le prendre de haut car il n’avait pas la capacité de se transformer en un animal considéré comme « noble ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6642-oh-yeah-terminee#55421

Miam Cat [Kannanas] Empty
Ven 9 Aoû 2019 - 12:12

Miam Cat.


Le chat et le raton, au bord de la rivière. Certains pourraient s’attendre à une fallacieuse manipulation de l’animal bipède, pour voler quelque chose au matou. D’autres regarderaient la rencontre avec un mauvais œil, à la recherche d’une faille, un petit détail à développer pour planter purement et simplement la féline. Trop naïve, la bestiole ? Non, en réalité elle n’en a rien à faire. Les bébêtes étrangères sont parfois les plus vilaines, parfois les plus gentilles. Kanna décide de leur laisser le bénéfice du doute. Avancer avec méfiance est une chose, mais ne laisser aucune chance en est une autre. Il faut toujours essayer de voir le blanc dans le noir, le verre à moitié plein, toutes ces choses. Là, le raton gagne quelques points. Il admet ses faiblesses, réfléchit à la bêtise humaine. Il n’a pas l’air méchant, au contraire. La polymorphe décèle chez lui de nombreux points qui éveillent sa curiosité.

Il se met dans l’eau, la queue bien relevée pour ne pas la mouiller. Un pêcheur ne sachant pas pêcher, hein ? Kanna l’observe avec énormément d’amusement. Le bout de sa queue est replié en un arc-de-cercle significatif : l’hybride est intriguée, elle veut faire connaissance. Une posture plutôt amicale, en somme. La bête à poils relève la tête, prête à en découdre avec tous les petits poissons qui l’entourent. C’est un bon départ ! Partager ce genre d’activités est toujours très amusant. Y a un petit air de classe verte, où l’innocence reprend ses pleins droits.

La chatte se remet en mouvement, jusqu’à être au bord du point d’eau. Ses prunelles scrutent la surface de l’eau. Les poissons s’agitent, peu contents de voir cette nouvelle présence qui les dérange. Un inconnu, qui se tient, là, dans un environnement qui n’est pas le sien. Il pollue leur espace vital. Kanna observe, observe. La première règle est là, il va falloir l’expliquer.

« D’aborrrd, il faut savoir qu’ici, nous sommes les nuisibles. L’eau, c’est chez eux. Donc nous, forrrcément, on prrrend leur place. »

Le corps penché, appuyé sur ses pattes avant, avec l’arrière-train relevé, l’hybride maintient son attention portée sur l’étendue mobile. Les clapotis sont peu nombreux, mais il y a des poissons, elle le sait. Ils sont moins nombreux depuis que le raton est entré dans leur habitat, mais certains téméraires n’hésitent pas à venir l’observer, sans se douter du danger qui plane sur leurs branchies. La patte blanche part à pleine vitesse, fouette l’eau dans un grand fracas, pour ressortir plantée dans un poisson. Satisfaite, la chatte relève la tête.

« Il faut êtrrre patient. Calme. Ils viennent nous obserrrver, parrrfois. C’est là qu’il faut les attrrraper. Attendrrre qu’ils soient trrrop prrroches pour les attaquer. Avec tes pattes tu ne devrrrais pas avoir trrrop de mal à les saisir. »

Kanna observe sa prise. Le poisson est petit, mais il suffira à remplir son estomac. Il faut en pêcher d’autres ! Vider tout le cours d’eau de sa population ! Oui ! Enfin, non, peut-être pas ! Mais pêcher ! Encore ! Pour avoir beaucoup à manger !

« Concentrrre-toi, d’aborrrd. Essaye de sentir quand ils apprrrochent. Quand tu sens qu’il y en a un qui est trop currrieux, frrrappe. Fais attention, par contrrre, ils sont vifs ! S’ils comprrrennent que tu veux les pêcher, ils fuirrront rapidement. »

La polymorphe joue un peu avec sa prise, distraite.

« Faut êtrrre vif ! Je te regarrrde. »

Elle appuie avec sa patte sur la bestiole, pour abréger ses souffrances. Celle-ci finira dans son estomac, pour de bon. La cruauté du règne animal. Ses prunelles se relèvent pour observer le raton. Comment va-t-il s’en sortir ?


_________________

Kitten Kanna:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6497-saiseiki-kanna-des-petites-pattes-pour-une-grande-bagarre http://www.ascentofshinobi.com/t6515-kanna-carnet-de-bord

Miam Cat [Kannanas] Empty
Dim 18 Aoû 2019 - 2:58
Il fallait être bête pour ne pas songer à ce principe élémentaire qui découlait d’un peu de logique. Zoku avait mis littéralement les pieds dans le plat. Comme le souligna son enseignante du moment, ils étaient les inconnus, aussi une intrusion de leur part dans le domaine de leurs proies était malvenue. Mais surtout idiote puisqu’il avait dû faire fuir une partie des poissons. Silencieusement penaud, il rejoignit la berge pour laisser le soin à sa consœur polymorphe de lui donner ses astuces.

Les pattes collant à l’herbe alentour, il resta néanmoins attentif à cette leçon. Elle pourrait sûrement lui servir. On n’était jamais à l’abri d’une famine suite à des contrats peu juteux ou des coups fumeux. Comme beaucoup de fois, avec l’équipe qu’il trimbalait. La féline fut très agile puisqu’il lui fallut un seul coup de patte bien placé pour faire mouche. En même temps si l’experte n’y arrivait pas du premier coup, ça ferait d’elle une piètre professeur. Sa prise n’était pas un si petit format. Du moins pas pour les deux modestes animaux réunis autour du point d’eau. On aurait dit le début d’une mauvaise blague. Un raton-laveur et un chat pêchent un poisson.

Zoku porte alors son regard masqué sur l’étendue d’eau. Déjà quelques remous semblent agiter la surface lisse. Des perturbations qu’il attribua vite à des petits curieux se baladant à toute vitesse à proximité. Beaucoup semblaient se terrer profondément mais quelques audacieux se rapprochaient de la surface, comme celui de sa consœur. Ils n’étaient pas très malins comme bestioles. L’un d’eux se fait attraper et les autres se contentent de venir voir ce qui se passe. Ils n’allaient pas être déçus du fruit de leur curiosité.

L’oreille bien tendue pour ne pas perdre un conseil, le Yasei attendit et trouva le bon moment pour frapper. Il se jeta, pattes les première sur sa proie. Trop d’entrain dans ce mouvement lui apporta juste une glissade dans l’eau, faisant définitivement fuir la poiscaille. Etant tombé la tête la première, il émergea en toussotant un peu d’eau. Tout grognon, il pesta contre lui et les maudits poissons.

- Saletés de machins ! Attendez que je ramène de quoi pomper votre flaque !

Malgré son pelage mouillé et l’amusement qu’avait dû susciter la scène pour la féline, il n’y prêta pas attention, avide de réussir. Ils étaient maintenant plus timides après le tumulte créé par sa chute accidentelle. Il resta cependant patient comme lui avait indiqué la professeur. Restant aux aguets, il en devint plus discret lui-même alors qu’il s’adressait à son accompagnatrice.

- Je comprends pourquoi ça fait pas partie de mon régime alimentaire. C’est vivace cette poiscaille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6642-oh-yeah-terminee#55421

Miam Cat [Kannanas]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: