Derniers sujets
» Entrainement à l'épée n°1 - Shiori
Aujourd'hui à 23:25 par Watanabe Shiori

» Le blondinet s'ennui !
Aujourd'hui à 23:21 par Aami Shôran

» Encore ... ? [Pv Shuu]
Aujourd'hui à 23:20 par Metaru Reiko

» Deux épreuves pour le prix d'une (ft. Y. Kagero & N. Sayo)
Aujourd'hui à 23:14 par Aburame Shizen

» [Equipe #4] Première rencontre matinale
Aujourd'hui à 23:06 par Kanashīdesu Inja

» Impact [Sayo N.]
Aujourd'hui à 22:35 par Nara Sayo

» La chieuse en tenue d'infirmière... [Ft.Sayo]
Aujourd'hui à 22:30 par Nara Sayo

» C'cadeau Senseï | Shojito
Aujourd'hui à 22:18 par Nara Sayo

» Pile ou face ? | Frero
Aujourd'hui à 22:03 par Nara Sayo

Partagez | 

Un entraînement ou un enterrement ? ( P.V Metsu Jin)


Mer 26 Juil 2017 - 22:54

Quoi de mieux qu'un entraimement avec pour ennemi la météo. En effet, dans mes plus profonds souvenirs, il n'avait jamais fait aussi froid dans le village caché de la brume. Le village portait bien son nom en effet, le brume vous aveuglant, vous auriez du mal à distinguer votre propre mère d'un mannequin en paille... Le froid j'allais l'affronter, le haut du corps mis à nu, il faut que je puisse faire du froid mon allié, mais allais je réussir? En tout cas, c'était mal parti...
Mais comme je le dis souvent, sans souffrance, il n'y aura pas de puissance... Il fallait me voir, il ne fallait surtout pas que je me rate dans chacun de mes exercices, sinon un corps gelé qui atterrit sur le sol aussi dur que celui du terrain d'entrainement, croit moi que vous n'oublierez jamais ce qui vous et arrivez et vous y réfléchirez à deux fois avant de vous entrainer dans des températures aussi basses... On aurait pu croire qu'un Yuki exerçait son art, qu'est le Hyoton, cependant il me semble qu'il n'y avait personne...Les 10 000 pompes habituelles ne me procurent aucune douleur, ça reste mon entrainement favoris, il n'y a pas vraiment de difficultés, il suffit d'avoir une bonne endurance et n'importe qui peut les réussir....

Mais ce n'est que le début, car viens ensuite la course sur les mains... Maintenant il ne faut pas se rater, la chute me serait quasi fatale et j'y ressortirai avec surement des côtes brisées... Bon les 40 kilomètres, je les enchaine assez aisément, mais arrivé aux 45 kilomètres, j'ai les sentiments de ne plus sentir mes bras, comme si mon corps et eux ne formaient dorénavant que 2. Mais merde alors, il m'en restait plus que 5... Ça devenait de plus en plus dur, mais déterminé comment je suis, je n'abandonnerai pas. Mon corps jusque-là était parfaitement perpendiculaire au sol, jusqu'à ce que par l'inattention due à l'insensibilité de mes bras au sol, j'aie posé ma main dans une certaine zone assez creuse, ce qui m'a fait perdre le moindre équilibre que j'avais, mon corps est alors tombé en avant, mais en une fraction de seconde, par réflexe, j'ai réussi á posé mes pieds sur le sol afin de former un pont... Je vous avoue que j'ai eu chaud de ne pas tomber sur le dos. Je me suis remis dans ma position initiale et finie les quelques mètres qu'il me manquait.

Après, c'est les 15 000 tours de cordes à sauter, qui ne sont pas non plus particulièrement difficiles, il faut juste savoir en faire une centaine et on les enchaine assez facilement, ce qui nous permet également de gagner en endurance mais aussi en résistance.

Passé cela, c'est au tour d'un exercice qui malgré le temps lui-même vous sera bien douloureux, cependant, cela dépendra l'objet sur lequel vous pratiquez. Vous avez sans doute compris, que je parlais du combat. Ce jour-ci, j'ai vu les choses en grand, j'avais eu les yeux plus gros que les poings si je puis dire... Finis le sac de frappe, j'ai opté pour un arbre assez résistant... Il devait faire jusqu'à 40 pieds de plus que moi, pour vous dire j'avais du mal à percevoir le ciel à travers le feuillage. Mais bonne trêve de mondanités, rentrons dans le coeur de l'entrainement. Ma position de combat n'est pas très anodine, mais elle me convient, celle de notre clan est quasi identique à celle du clan Lee, du fait qu'on ait vécu côte à côte. Elle consiste à avoir les pieds parallèles, le dos de la main gauche dans le dos, tandis que celui de l'autre main tourné vers l'adversaire. J'ai commencé par des frappes au pied, je ne les compte plus depuis bien longtemps. Il faut savoir que j'enchaine avec souplesse et avec grande amplitude. Lorsque je m'envole pour frapper d'un coup droit et que je retombe, je prends mes appuis avec les mains au sol, les pieds encore en l'air, je pivote de 180 degrés et s'ensuit alors d'un coup de pied gauche. Alors je retombe dans une position assez souple, accroupi au sol, je prends alors une impulsion au sol, pour charger mon adversaire avec vitesse, afin de lui décrocher d'innombrables coups de poing facial. Chaque coup doit être mis avec la même passion, alliant vitesse, puissance, et précision, c'est à ce moment que les entrainements consistant à travailler la résistance et l'endurance portent leurs fruits. Il ne faut surtout pas lâcher prise. Mes bras ainsi que mon corps s'échauffent par la répétition des coups, pour vous dire, notre corps est semblable à une allumette, il ne suffit que de la frotter avec une certaine vitesse, puis elle s'enflamme. Maintenant Je peux sentir le bois qui se fend sous mes poings, mais ce n'est pas assez, pour le detruire

Je pris du recul et entrepris d'ouvrir la deuxième porte céleste afin de gagner les atouts de la première en évitant ces effets néfastes, en plus de cela, la deuxième porte me confère bien plus de puissance, de vitesse que la première.

"Ouverture de la première porte: la porte initiale!" ai je criais.

Je sentit alors une énergie considérable qui circula de façon continu dans mon corps, en effet, le cerveau est régulé pour n'utiliser que 20% de notre potentiel, là, j'en avais accées à 100%.

"Ouverture de la seconde porte: La porte de la guérison" fut ma deuxième parole

Cette fois ci, j'etais devenu bien plus puissant, et plus rapide, je pouvais fendre l'air à une vitesse incroyable, mes cheveux se dresserent par la liberation de chakra. Cette ouverture fit légerement trembler le sol dans les 15 mètres m'entourant et accompagné d'un déferlement du vent.
Je me suis alors rué sur l'arbre pour le frapper de plein fouet avec d'innombrables coups, tellement rapide que je pouvais difficilement distinguer mes poings qui faisaient des va et viens. Malhereusement je me suis remis à penser à tout ces personnes qui me traitaient d'incapable de part ma mauvaise maitrise du ninjutsu et genjustsu, je les voyaient là, près de moi, scandant les mêmes paroles qu'au test de ninjutsu et partout ailleurs, "Tu est un incapable, Shota" puis moi non loin couvert de leurs moqueries et incapable de ne faire quoi que ce soit.. Je sentis mes poings ralentir sous l'effet de ce rappel, mais un autre souvenir pris le dessus, ceux durant lesquelles je m'entrainais dans la souffrance et la patience avec le désir de les surpasser malgré mes lacunes, accompagné de mon père, mon frère puis seul.Puis d'un coup, la rage de vaincre me prit et la vitesse de mes frappes s'amplifia nettement, il fallait que je le brise cet arbre. Alors j'ai fini sur un coup dans lequel j'avais concentré toutes mes forces.Comment vous dire que j'ai déraciné l'arbre, qui fonça droit vers un passant, cependant j'avais épuisé trop de force, mais à mon étonnement, il esquiva l'arbre qui se déposa près de lui "Pardon!" lui est je dis avec le bras levé.

Je repris ma forme normale, et me laisse tomber au sol allongé afin de reprendre une respiration qui m'avait échappé.





_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 27 Juil 2017 - 19:04
Si je devais bien avouer quelque chose, c'est que ce type était absolument impressionnant. Très certainement idiot et à moitié fou, mais impressionnant quand même. Alors que j'étais bien emmitouflé dans une veste noire, ce malade se baladait à torse nu, pire, il s'entraînait. J'avais moi aussi prévu de m'y remettre ce jour là mais mes récentes blessures n'étaient pas encore totalement guéries, il me restait une cicatrice visible sur le front et j'avais du mal à me déplacer correctement avec ma côte brisée. Du coup, ma condition couplée au temps avait suffit à me décourager, je ne m'entraînerai pas aujourd'hui et, bien entendu, j'avais décidé ça en arrivant au terrain donc j'en avais profitais pour rester dans les parages et observer un peu ce que pouvait donner les autres shinobis du village. Mon regard avait vacillé sur entre deux trois personnes avant de finalement tomber sur le garçon aux cheveux blancs qui s'était mit à attaquer un arbre.

Au départ, la tentative me paraissait débile puisqu'il n'y avait apparemment aucune chance que cet arbre ne cède mais je dois dire que ce type bougeait bien. Sa posture était très bonne, tout comme ses appuis mais le plus intéressant à voir était la façon qu'il avait de retomber sur ses pattes à chaque coup qu'il assénait. J'avais beau me démerder plutôt bien au Taijutsu, j'étais bien loin d'avoir cette aisance. C'est lorsqu'il se mit à crier l'ouverture de "portes" que je compris enfin qu'il se servait d'une espèce de technique pour améliorer ses capacités au combat. Mon sang ne fit qu'un tour, c'était absolument le genre de techniques qu'il me fallait pour mener ma croisade. Je me redressais de la barrière où je m'étais accoudé afin de l'enjamber et de rejoindre le garçon. Peu m'importait de l'interrompre en plein milieu de ses exercices, j'allais demander conseil à un ninja pour la première fois de ma vie. Enfin, c'est ce que j'aurais fait directement s'il n'avait pas envoyé son arbre géant dans ma direction que je n'esquivais que grâce à un réflexe sur-humain de ma part. Aïe. Je m'étais décalé sur le côté en m'abaissant et ma côte avait été écrasée sous mon poids.

Cerise sur le gâteau, en plus de m'avoir blessé, le gars était tombé dans les vapes. Sa technique était impressionnante, certes, mais elle avait surtout l'air d'être très demandeuse. Je m'avançais vers lui en pensant le trouver inconscient mais il était là, haletant, les yeux rivés sur moi. « Euh... Salut. Je m'appelle Jin » Je lui tendais la main pour l'aider à se relever.
« Dis, je t'observe depuis un moment que tu t'entraîne et à vrai dire, je dois avouer que tu m'as impressionné. Du coup, je me demandais si ça te dérangerait de me donner quelques conseils ? »
.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t337-termine-jin-metsu

Ven 28 Juil 2017 - 10:11
Me voilà, allongé sur le dos , c'est ainsi à la fin de chacun de mes entrainements... Évidemment, l'ouverture des portes demande que je cède beaucoup de mes ressources, de ce fait on se retrouve vite essoufflé et si on pousse suffisament loin, nos muscles sont réduits en lambeau et vous finirez plâtré de la tête aux pieds ... J'eus à peine eu le temps de reprendre mon souffle qu'un garçon aux cheveux et aux yeux bicolores vint à moi. Ce mec était mal en points, il a dû prendre chez aux vu de ses problèmes de mobilités. Chacun de ses pas pourrait être son dernier si la maladresse le prenait. Cependant ce qui retenait particulièrement mon attention fut sa cicatrice au front... Elle avait si l'air profonde, que ce ne pouvait être qu'une arme blanche assez contendante qui en était la cause... Ce devait surement être l'oeuvre d'un Shinobi... C'était-il frotté à un sabreur? Malgré ces blessures, il eut l'amiabilité de m'aider à me relever et je l'en remercie cependant ce n'était pas forcément le moment convenu, j'avais choppé quelques crampes notamment aux jambes et aux bras... Debout, je me remis dans une position plus convenable, les mains sur les genoux afin de souffler un coup. La tête redresse, un sourire se dessine sur mon visage pour paraître convenable même si j'en chiais intérieurement " salut... Jin c'est ça? Shota... Hayaidesu Shota..."

C'est alors qu'il m'explique la raison de sa venue, je fit un bon d'aussitôt, j'avais récupérer ma respiration en un instant.. C'étais la première fois qu'en 6 ans d'entrainement qu'une personne vint me demander des conseils, et de plus ce n'étais pas la personne la plus presentable qui s'offrait à moi.. Le gars avait le corps mutilés mais en plus de cela il faisait froid dans le dos quand tu l'apercevais.Malgrès ces handicaps temporaires, il a quand même ésquivé un arbre par un reflexe soudain, à le voir, on dirait qu'il est lui est plus aisé de parer que d'attaquer
Un tas de question me traversèrent l'esprit Mais que pouvait-il me vouloir? Quelles étaient ses réelles intentions? Faisait-il cela pour l'amour du taïjutsu ou avaient t-il des raison personnelles qui m'échappe. La deuxième m'étais la plus probable. Je n'avais aucune confiance en lui, lui donner quelques conseils n'est pas un problème mais s'entrainait avec lui me ralentirais puis qu'est ce qu'il en ferai fut ma question capital
Qu'est ce que je pouvais faire? On ne jugeait pas un homme par son physique mais par ses actes, et ce balafré je ne l'avais jamais aperçu auparavant. Il fallait que j'en sache plus sur lui..
"Hum.. Donc tu voudrais quelques conseils.. Je vois.. Mais d'abord dis moi, il t'est arrivé quoi pour te retrouver dans cet état ? On dirait que le sabreur qui t'a fait sa ne t'a pas raté.. Entre nous.. Tu veux te venger?"

_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 30 Juil 2017 - 15:49
« Le sabreur ? Mais de quoi tu parle ? » Je fronçais les sourcils avant de tilter et de pointer la blessure sur mon front avec un air amusé. « Ah ça ? J'en ai hérité lors de ma dernière mission. Un kunaï en plein front. On voit bien que la blessure est en profondeur, pas en largeur, si j'avais été attaqué par une épée, je n'aurais pas été ici pour te demander conseil Hayaidesu Shota. ». C'était assez cocasse, comme situation. C'était bel et bien un sabreur -une sabreuse même- qui m'avait offert cette blessure mais pas avec son épée. Ce type était peut-être chanceux mais certainement pas bon observateur. « Il n'est pas question de vengeance, non. C'est un simple bandit de grand chemin qui m'a attaqué et il a eut son compte à mon avis, il ne recommencera plus à brigander ». Je me redressais un peu étant donné que la douleur que je ressentais commencé à s'estomper.

« Pour tout te dire, je suis un Genin et à part le Taijutsu... Bah je suis pas terrible. Je veux dire que je suis carrément nul en Ninjutsu ou encore en Genjutsu. Du coup vu que tu m'avais l'air vachement calé j'aurais espéré profiter un peu de ton savoir. Histoire de plus me faire blesser de manière débile et de pouvoir être un ninja utile » Je haussais les épaules, prenant une mine un peu plus déconfite. « Après... Si t'as pas envie de dévoiler tes secrets je peux très bien comprendre, même si la moindre des choses après m'avoir jeté un arbre dessus serait d'essayé de te faire pardonner, tu crois pas ? » Je disais ça sur le ton de l'humour et riait à la fin de ma phrase.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t337-termine-jin-metsu

Lun 31 Juil 2017 - 1:19
"Ah bah merde, mec t'a pas de chance ... Ouais bon je vois, tu me plait bien,on n'est pas si différent en fait, à vrai dire je n'y connais rien en ce qui est du ninjutsu et genjutsu, alors le fuinjutsu, je t'en parle même pas"lui est je dis en esquissant un sourire.

J'ai bien essayé de composer un mudra mais n'en connaissant le moindre, c'était déjà perdu d'avance . Bien que j'essaye de joindre mes doigts de telle sorte à donner quelque chose de convenable, je me retrouve là comme un débile à faire un papillon...

"Ouais bon tu'a compris que j'étais minable dans ces domaines!" lui est je dis aussitôt après avoir fini cette mudra pittoresque...

"Mais par contre , je sais faire sa!"

Je me retourne aussitôt et m'envole haut, grâce à des appuis bien placés, effectuant alors une rotation de 760 degrés dans les airs et frappant d'un coup de pied le mannequin que j'avais apporté aujourd'hui. S'ensuit d'une chute, qui aurait pu me couter beaucoup car il fallait que cette putain de crampe soit revenu à cet instant même, fais chier... Heureusement que j'ai réussi à rattraper ma chute en retombant sur mes mains, laissant les jambes en l'air... Merde on aurait dit un clown qui s'entrainait à devenir un Shinobi exception.

La tête à l'envers , il était temps de lui expliquer comment gagner vitesse et puissance dans ses mouvements. Et bon il fallait que je fasse passer cette crampe d'un côté. Alors faisons d'une pierre deux coups.

*Tout n'est qu'une question d'appui, je t'ai vu observer attentivement, tu a dû remarquer mes appuis, non? Dans cette position ton corps peut prendre 100% de ses appuis au sol , il te suffit de mettre les pieds parallèles de la sorte, tu écartes les jambes, je dirai de 1m06, tu les fléchis un, t'essaye de prendre une grande amplitude avec tes bras et tu pousses fort, alors tu pourras décoller assez haut... Tu pourras alors réaliser, l'ombre de la feuille morte... En plus de cela, si tu restes dans cette position, tes jambes sont quasi inébranlable, on aura beau te frapper les jambes de sorte à ce que tu tombes, tu restera immobile, on l'appelle le mur de fer... Ça demande une très grande résistance... Mais il va falloir pratiquer ces mouvements des centaines et des centaines de fois, si tu veux les maitriser parfaitement... N'est pas peur de celui qui a pratiqué 1000 coups 1 fois, mais de celui qui a pratiqué 1000 fois, 1 coup... Car même une merde peut devenir puissant avec de l'entrainement*

Ce fut d'abord mon premier conseil, ça pouvait paraître simple sur le papier, mais il fallait des mois pour maitriser ce mouvement jusqu'à la perfection... Cependant, le balafré ne m'avait pas demandé "un" conseil mais plusieurs, alors me revoilà partit sur un deuxième conseil... Attends, mais merde s'il était présent à la destruction de l'arbre, il a dû apercevoir l'ouverture des portes céleste... Et c'est surement ce qu'il l'a amené à moi... Et ceux pourquoi il m'a demandé des conseils... Que je suis débile... Je me foulerai pas pour toi t'inquiète pas...

*Ok je vois... Je crois que j'ai compris... c'est les portes célestes qui t'intéressent surement le plus? j'y métrerai mes poings au feu... Mais il faut savoir que les ouvrir demande de longues années d'entrainements intenses, et pour te dire cette facilité à les ouvrir vient du fait que cette pratique se transmet de génération en génération dans mon clan... Cependant, faut savoir encaisser les effets néfastes de celle-ci... C'est pourquoi tous les deux jours, j'enchaine deux fois dix mille pompes, des centaines kilomètres de courses, des frappes et j'en passe... Je veux finir le travail que mon père a commencé... Je deviendrai un Shinobi d'exception seulement grâce au Taïjutsu... Recule-je vais te montrer...*

Mais avant il fallait que je remette les pieds sur terre.Ma fougue et ma passion allaient me couter cher. Ce fut l'une des plus grosses erreurs de ma vie entière... J'étais trop épuisé pour ça.

_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 2 Aoû 2017 - 11:32
Ce type ne mentait pas lorsqu'il disait qu'il était mauvais, pire, il était même très mauvais. Ne pas maîtriser les arts ninjas était une chose mais ne pas réussir à composer un simple mudra alors qu'on voyait des gosses le faire tout les jours en s'amusant à jouer au ninja... Il savait malgré tout de quoi il parlait quand il s'agissait de Taijutsu à en juger par ses précédents exploits et son actuel saut acrobatique accompagné d'un rattrapage à couper le souffle. Bien. J'écoutais attentivement ses mots et me mettais en position, calculant maladroitement l'écartement de mes jambes à l'aide de mes pouces, je testais ensuite mes appuis en donnant des coups secs dans mon genoux. Je ne bougeais pas d'un poil, c'est vrai, pour encaisser des coups ou prendre en puissance c'était parfait. En revanche, s'il fallait rapidement esquiver, c'était cuit. « C'est d'une... étonnante sagesse ce que tu dis ». J’espérais bien quand même qu'il n'était pas entrain de m'insulter indirectement de merde et qu'il ne parlait que de son cas à lui mais bon... J'acceptais ces paroles maladroites dans l'espoir d'en apprendre un peu plus.

« C'est vrai que ça m’intéresse. Je dis pas que j'ai la prétention d'apprendre à maîtriser cette technique mais rien que d'en voir un peu plus sur celle-ci me satisferait beaucoup. Dis, pour encaisser les effets, ce serait pas mieux de... » Puis je ne disais plus rien. Ça me paraissait beaucoup plus logique de se reposer après l'ouverture des portes pour se remettre de ses effets mais Shota pensait qu'il valait mieux épuiser son corps meurtri. Certes, c'était une façon de voir les choses mais je commençais de plus en plus à le voir comme un psychopathe drogué à l'adrénaline que comme un gars qui pourrait me donner de réels conseils. « Vas y je te regarde. Ça nécessite du chakra d'ouvrir les portes, ou bien ? ». Je m'éloignais de quelques pas pour admirer le spectacle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t337-termine-jin-metsu

Ven 4 Aoû 2017 - 12:07
Je le savais... Oui je le savais que mon corps ne supporterait certainement pas l'ouverture de plusieurs portes... Mais j'en avais ras le cul de tous ces mecs qui vous devisant, qui ne veulent pas apercevoir la moindre once de talent chez vous... Pourquoi nous entrainons-t-on afin d'acquérir une maitrise quasi parfaite du ninjutsu alors que le taijutsu, à lui seul pourrait faire l'affaire... Tous ces shinobis n'y sont qu'obnubiler... Surtout ces mecs dont la critique ayant pour unique et putain de motifs : La différence... Chaque fois que je cite mon père dans mes mémoires, ce n'est pas en vain!.. Il est dans un putain de lit en train de souffrir et de là-bas, il repose tous ses espoirs sur moi... Et je ne veux pas le décevoir... Si ces jours sont comptés... je veux qu'il parte fier... Il fallait que je montre à ce gars le fruit de mes entrainements... Je ne vais pas le faire par plaisir... Mais pour une fois qu'on me voit, je ne veux pas qu'il l'oublie d'aussitôt...

* Absolument! L'ouverture des portes va permettre de décupler les flux de chakra circulant dans le corps... Ainsi j'accéderai à une énergie et force immense... Mais avant recule encore un peu...*


Mais avant, il fallait que je me mette en position. C'est alors que je fléchis légèrement les jambes, place mes bras en croix face à moi, on aurait pu croire que j'etais sur le point d'encaisser une attaque, mais à voir les effets de l'ouverture des portes célestes, on est plus à son prés..

*Bon on y est... Ouvertures de la première porte céleste! Kaimon*

*Ouverture de la secondes portes célestes! Kyûmon*

Mon corps fut complètement dynamisé, vous connaissez les effets de ces deux portes... 100% du potentiels musculaire utilisé, et redynamisation du corps... Je me sentais capable d'en ouvrir une de plus.

*Ouverture de la troisième porte céleste! Seimon!*

C'est là que ça devient particulièrement intéressant, par le déferlement de vent provoqué par l'ouverture des portes, mes cheveux se dressèrent... J'aurai même pu perdre l'équilibre à cause de l'onde sismique qu'avait engendrée cette porte... Celle-ci se distingue particulièrement des deux premières car de plus, nos pupilles deviennent blanches, la peau rougit dû à une plus grande et rapide circulation sanguine... Mais en plus on amorce une grande énergie physique. Je pouvais sentir mon corps s'élever à une haute température. Putain que j'avais chaud... Cependant, j'étais à bout, la fatigue m'avait consumé. Elle me faisait voir des choses qui nageait au plus profond de moi. Des images de mon père... Mon frère... Ma clan... fière... Je pouvais aller plus loin! Papa! Il est tant de l'ouvrir par un surpassement de moi-même.

*Ouverture de... de la quatrième porte céleste! Shômon!*

Vache! comment ça pouvait être douloureux, la moindre extension de mes fibres musculaires me provaiquaient des douleurs intenses s'accompagnants alors de tremblements.

Après avoir relâché mes bras, mon regard se dirigea vers Jin... Le voyant s'accrochant au déferlement de vent à quelques mètres de lui, je ne laisse pas transparaitre ma douleur...*Re... Regarde... sa Jin!*Il n'aura pas eu le temps de me voir arriver à lui... De plus le déferlement et des gravillons causé par mon impulsion au sol ne l'aida pas... C'est alors qu'en un clin d'oeil, j'ai déposé mon poing sur son front sans le blesser... Mon visage fut face aux siens durant environ 10 secondes, le temps que je lui adresse mes dernières paroles...

*Alors tu as vu? Ne jamais abandonner et croire en soi est la clé de la réussite..

Flashback [ bien que mon père fût un combattant d'exception. Il aimait se donner des surnoms... * La fulgurante panthère noire absolue de Kiri entre en action!* Disait-il...*Il faut que tu te trouves un surnom à ton tour fiston...*m'avait-il dit d'un clin d'oeil]?

...Je suis l'impétueux guépard Noir absolu de Kiri!..* ai je dis à Jin... Avec le peu de force qui me restait, je lui ai adressé un sourire et transformé mon poing en un pouce en l'air

Cependant, mon corps n'a pas tenu lors de ce déplacement. J'en suis ressorti avec des déchirures musculaires. C'est ainsi que L'ouverture des portes se rompit... Mon poing glissa doucement de son front, et vena s'écraser au sol tirant mon corps avec lui... Tombé à moitié dans les vapes, je ne pouvais plus ne serait-ce que soulever le moindre doigt bien que j'aie essayé de me relever, tout en serrant les dents de toutes mes forces... Oui, on peut le dire, maintenant, j'etais aux portes de la mort...

_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 8 Sep 2017 - 12:26
Bourrasque de vent. Tempête. Puissance absolue et au fond terriblement effrayante. C'est tout ce que dégageait Shota et ce qu'il me faisait ressentir. Bizarrement, je ressentais de l'anxiété, de la peur. Une peur peut-être inexpliquée mais ce gars là n'était qu'un genin et il avait déjà réussit à assimiler une technique d'une telle envergure ? Ca voudrait dire que n'importe quel imbécile avec le minimum de motivation pourrait décupler sa puissance à ce point là ? Et alors, si c'était un jônin expérimenté qui l'utilisait, jusqu'où cela pourrait-il aller ? Il ouvrait la quatrième porte quand un courant puissant me fit reculer de plusieurs pas en arrière, peinant à regarder la scène car je devais cacher mon unique oeil. Quatre portes, jusqu'où pouvait-il aller, cinq ? Six ? Peut-être même plus encore.

Il disparaît l'espace d'un clin d’œil puis réapparaît devant moi en mimant de me mettre un coup de poing. Il ne me touche pas, certes, mais l'air que déplace son bras me fouette le visage et ravive ma blessure au front comme si il m'avait de nouveau ouvert la peau. Je voulais partir et laisser ce taré et ses portes à leurs divagations mais d'un autre côté je crevais d'envie d'en voir plus. Ce mec ne maîtrisait pas son chakra il l'avait dit lui même et c'est à ce moment qu'une image m'avait frappée : Une armée de non-malaxeur de chakra armée des portes célestes. Ce serait inarrêtable et affreusement efficace face à n'importe quel village ninja. Une armée. Mon armée. Celle qui servirait à maîtriser tous les shinobis du monde pour que je les prive de leurs pouvoirs à jamais.

Je rouvrais l’œil. Mon visage faisait presque face à celui de l'auto-proclamé "guépard impétueux de Kiri" ou quelques choses du genre. Il devait m'apprendre comment faire, ça ne pouvait en être autrement. « Je t'en pries. Apprends m- ». Même pas le temps de finir ma phrase que mon interlocuteur s'écroule sur moi. Réflexe, j'esquive et le laisse s'écraser au sol comme une loque. « Merde fais pas le con ! Allez ! Relèves toi abrutis. Tu dois m'apprendre à faire ce truc. Putain ! ». Je lui donnais un coup de pied, presque comme un réflexe et un moyen d'évacuer ma frustration. Hors de question qu'il crève maintenant. Malgré ma condition physique déplorable, je soulevais le ninja inerte et le portais sur mon épaule pour le déposer à l’hôpital.

Tu vivras Hayaidesu Shota.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t337-termine-jin-metsu

Un entraînement ou un enterrement ? ( P.V Metsu Jin)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: