Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko]


[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Mer 12 Juin 2019 - 21:10
Spoiler:
 

La brosse parcourt la robe brune de Tempête, ravi que je prenne soin de lui. De l'autre main, je caresse doucement son museau. Avant d'y déposer un baiser. Puis j'entreprends de démêler sa crinière, en lui parlant tendrement.


« Mais où est-ce que tu es allé encore ? Regarde, c'est quoi tous ces nœuds ! »

Il me lance un regard je ne n'arrive pas à déchiffrer. Depuis l'attaque sur le village, je le trouve différent. Un peu plus... Humain. Mais je dois certainement me bercer d'illusions, moi qui aime tant les fables. Je me perds dans son regard avant de détourner les yeux la première.

« Ce n'était pas un reproche, Tempête. Tu sais bien que j'aime passer du temps avec toi. Mais je me demande quand même ce que tu fais durant tout ce temps où l'on est pas ensemble... »

Parfois il part durant des heures, avant de revenir comme si de rien n'était. Il vit sa vie tranquillement, indépendamment de moi. Ce qui est plutôt étrange pour un cheval. Personnellement ça me dérange pas, je l'ai toujours trouvé très intelligent et le considère plus comme un ami que comme un animal dont je serais la maîtresse. Ou, pire, la propriétaire. Je termine sa toilette, et hésite. Puis tout bien réfléchit, je remets la selle sur son dos et l’accroche.

« Ça te dit de venir avec moi ? »

Je ris suite à son hennissement joyeux, et range la brosse avant de me laver les mains, et de grimper sur son dos.

« Alors en route, une mission nous attend ! »

En quelques minutes à peine, nous voilà rendus à l'académie. Je descends, et admire le travail des architectes, des étoiles plein des yeux. Telle une enfant, j'admire le travail des manieurs de bois. Je suis tellement contente d'avoir trouvé des gens capables de faire la même chose que moi ! C'était vraiment une bonne idée de me rendre à Hi, une fois qu'on a plus eu rien à faire à Hayashi, Tempête et moi. Je ressors l'ordre de mission d'une de mes poches, et le défroisse pour le relire. Bien, mes coéquipiers devraient pas tarder. À moins qu'ils ne soient déjà là et que je ne les ai pas encore remarqués, émerveillée par le travail des charpentiers...

_________________
[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Jeu 13 Juin 2019 - 20:33
Laisser glisser son regard sur l'ossature en construction d'une charpente d'envergure, encore au sol. Y apporter ses lumières quand à l'angle à donner aux arbalétriers pour les faire s'enficher dans le poinçon en un assemblage ahurissant. Observer la grume d'un arbre centenaire débitée en bille, soucieux du temps qu'il lui fallut pour s'épaissir, le clan de la Forêt Profonde dégauchissait, délignait puis portait lentement l'avivé d'un art aux milles senteurs à la vue de tous, en une pièce mâtée par la perfection d'une nature irrégulière.

Architectes et charpentiers œuvraient de concert dans cet artisanat visuel, olfactif et au vocabulaire des plus complexes. Bien loin de l'immédiateté d'un jutsu mokuton, certainement efficace, mais vidé de cette signature si particulière marquant l'âme de la bâtisse : un travail minutieux jouant avec le temps et non contre lui. Et au milieu de cette fourmilière cadencée, rythmée du chant des ouvriers experts, Mu, véritable aveugle et ignare du travail du bois, laissait son nez fureter entre les essences des bois utilisés. Avant de noter la présence de foin sec mêlé au fumier.

Le trentenaire maudit apprenait ses missions sans missive -il était aveugle s'il fallait le rappeler-, et profitait fréquemment d'une légère avance sur ses coéquipiers. Il appréciait particulièrement s'imprégner du contexte jusqu'à en maitriser la moindre odeur, le moindre bruit, aussi il passa les dernières heures à errer autour comme dans le chantier. À discuter en de rares occasions avec certains ouvriers et s'acoquiner de leurs quotidien lors des quelques pauses.

Terminant une discussion avec un jeune apprenti charpentier, il traina son odeur de tabac froid et d'encens jusqu'à celle du cheval et sa cavalière. "Enchanté ! Mu, à votre service." Et d'un hochement de tête vers l'odeur d'un poil ras échauffé, salua également le canasson.

Le froid du soleil couchant caressait sa peau et le tumulte d'un chantier s'achevant gagnait en puissance. L'heure approchait.

-"Les précédents vols ont tous eu lieu le soir. Avec un semblant de discrétion, nous serons vite fixés sur ce voleur."


_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Dim 16 Juin 2019 - 19:09
Kumo no kuni
Alors que Kumo se remet doucement…

Aujourd’hui marquait un changement. Un changement de comportement, un changement d’allégeance. Car c’était bien de ça dont il s’agissait. Les shinobis avaient été dépassés, totalement anéantis par la force de frappe des soldats Teikokujins. Et par la suite, ils avaient dû courber l’échine, et accepter leur sort. C’est ce qu’avait donc fait notre jeune héros aux cheveux blancs, en embrassant la bannière de l’Empire du Feu.

Et aujourd’hui, il effectuerait sa première mission sous cette nouvelle bannière. Même si chaque mission était importante, il sentait une pression un peu plus forte aujourd’hui. Car il le savait, il devait faire ses preuves. Il devait être plus irréprochable que n’importe qui. Car il ne fallait pas l’oublier, il avait été un shinobi de Kumo pendant de longs mois. Désormais, il fallait prouver que son allégeance avait changé, aux yeux des autres.

- Allez on se bouge !
Une fois fin prêt, notre jeune héros se mit alors en route. Il ne connaissait pas les autres membres de la mission, il savait juste qu’il devait aider à la reconstruction d’une partie du village qui avait été abîmée suite à l’attaque. Hiko était content de participer à cette mission, et de ne pas être obligé de traquer de potentiels déserteurs. Il se doutait que sa loyauté serait remise en cause, et il avait vraiment peur de devoir se confronter à ses anciens partenaires et amis Kumojins.

Donc cette mission était parfaite ! Elle lui permettait de pouvoir aider le village à sa façon, et ce sera une bonne occasion pour lui de se faire bien voir. Il arriva donc à l’heure du rendez-vous et rejoignit ses deux partenaires de mission. Il fut d’abord surpris de voir la fille qu’il avait croisée aux terrains d’entraînement quelques jours plus tôt. Elle réparait un mannequin fait de bois la dernière fois, grâce à sa capacité à manipuler le bois. Mais ce qui était le plus surprenant, c’était qu’elle était accompagnée de son cheval. Décidément, l’Empire du Feu fonctionnait bien différemment de Kumo…

Et alors qu’il s’approchait, il vit son voisin de pallier… Ce satané Mu qui était vraiment un personnage des plus atypiques. La dernière fois qu’il l’avait vu, ce dernier avait été une vraie plaie et avait retourné totalement l’appartement de notre jeune héros. En le voyant, Hiko eut un petit rictus, qu’il tenta de cacher au mieux alors qu’il s’avançait vers les deux personnes. Il ne savait pas s’il y avait un chef d’équipe, mais dans le doute, il ne prendrait pas trop d’initiatives. De par son âge, il ne se voyait pas s’imposer pour le moment.

- Salut ! Alors, vous voulez procéder comment ?
Un début tout en douceur.

_________________
[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Lun 17 Juin 2019 - 11:12
Un homme avec un regard étrange vient vers nous, et nous salue. Je suppose qu'il s'agit de l'un de nos coéquipiers. L'équidé éternue, sans doute à cause de l'odeur de tabac froid qui chatouille les narines.

« Bonjour ! Voici Tempête, et je suis Ineko. »

À l'annonce de son nom, et en voyant le shinobi le saluer, il répond d'un hennissement en ébouriffant sa crinière. Je leur souris à tous les deux. Seulement, l'homme ne semble pas le voir. Je le fixe dans les yeux, mais n'arrive pas à capter son regard. Je passe alors ma main devant, afin de vérifier s'il la suit des yeux ou non. C'est à ce moment là que Hiko arrive.

« Hey, salut ! »

Question pertinente, à laquelle je m'empresse de répondre.

« Hé bien, Mu proposait d'attendre discrètement que le voleur pointe de bout de son nez. »

Je tourne la tête vers le grand mammifère, qui ne semble pas gêné le moins du monde alors que je me demande comment on va faire pour être discrets avec lui. Je ne sais pas pourquoi, mais ça me semble compromis.

« Hum... On pourrait déjà aller voir l'architecte et prendre connaissance des plans de construction. Ça nous permettrait aussi de lui demander ce qu'il sait sur ce voleur. »

De nous familiariser avec les lieux, aussi. Le bout de mes doigts caressent doucement mon menton tandis que je continue de réfléchir. Puis je pose les mains sur les hanches, avant d'exposer mon idée.

« Ensuite... Tempête et moi, on pourrait se faire passer pour des surveillants de chantier, et effectuer une ronde. Ce qui vous laisserait tous les deux le champ libre pour observer si quelqu'un est louche et nous évite. Et puis, on servira de diversion et il pensera certainement que nous sommes seuls tous les deux. »

Mais peut-être ont-ils une meilleure idée.

« Vous en pensez quoi ? »

D'abord aller voir l'architecte et prendre connaissance des plans ainsi que des informations qu'il possède sur le voleur. Puis je fais diversion et effectue des rondes à dos de cheval afin de voir de plus haut. Pendant ce temps, eux deux surveillent le chantier et repèrent facilement si quelqu'un est suspect. Ça me semble pas mal, non ?

_________________
[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 20:42
-"Va pour l'Architecte !" S'exclama l'aveugle, vraisemblablement rallié au plan de la jeune femme. Il s'écarta d'un pas sur le côté et ouvrit le bras pour la laisser passer. "Après toi, Ineko."

Le groupe se dirigea vers la tente du chef de chantier dans l'espoir d'y trouver les premiers éléments de leur investigation. La journée touchant à sa fin, ils croisèrent ledit chef et quelques-uns des responsables d'équipes qui sortaient du lieu.

-"Chika-san ?" La voix du trentenaire vola par dessus l'épaule d'Ineko pour intercepter le meneur. Ses oreilles avaient suffisamment trainées sur le chantier pour en capter le nom du responsable. Et ses écoutes s'avérèrent exactes alors que l'interpellé venait à leur rencontre.

-"Lui-même. Qu'est-ce vous foutez sur mon chantier ?" Le bougre se montra d'un naturel bourru. Gérer un chantier n'étais jamais chose aisée, le faire hors de sa patrie et en pays conquis encore moins. Aussi, Mu comprit que la sécheresse de sa voix ne les visait nullement, ni lui ni ses coéquipiers. Alors toujours dissimulé par la cavalière, il passa sa tête sur le côté pour l'afficher au responsable dont la voix ne lui était pas complètement inconnue.

-"Toi ! L'enfant de salop."

-"Oui, alors... heu" Le trentenaire leva son index pour corriger l'affirmation du chef, mais il sentit l'ombre de celui-ci se poser sur lui. Froide. Bestiale. Et avant de terminer sa phrase, une poigne particulièrement solide et lourde lui agrippa l'épaule et le secoua d'avant en arrière.

-"Hahaha ! Si on m'avait dit qu'on se reverrait si loin de notre terre natale. Qu'est-ce qui vous amène ici ?" Ses coéquipiers pouvaient l'interroger sur cette connaissance. Mais sans visage, un nom et le simple écho d'une voix perdue dans un océan de souvenirs n'aidaient pas l'aveugle à mettre le doigt sur ce passé commun exprimé par Chika.

"Chika... Chika..." Mu laissa ses camarades prendre le relai tandis qu'il tentait de mettre de l'ordre dans sa mémoire anormalement maladroite.


_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Mer 26 Juin 2019 - 21:11
Le trio désormais complet, il était temps de se mettre en route. Plutôt suiveur que décideur, Hiko s’accommodait parfaitement de cette prise d’initiative de la cavalière. À vrai dire, il ne l’écoutait que d’une oreille, son attention étant principalement axée sur la bête aux sabots de fer. Bien qu’étant un animal plutôt courant, le destrier attirait vers lui toute l’attention du manieur de cristal. Sa prestance, son calme et son air racé lui donnaient de vraies allures de champion. S’ils avaient été au PMU, nul doute qu’Hiko aurait misé sa paie sur ce dernier !

Ce ne fut que lorsque Mu et Ineko se mirent en branle qu’Hiko fut tiré de cette fascination et revint à lui. Pour le moment, il suivait le plan. Le but n’était pas de se faire remarquer, il voulait rendre une copie propre à la fin de la mission. C’était important pour son intégration, et pour l’ambition qu’il nourrissait. Lorsqu’il regardait l’équipe qu’ils composaient, il redoutait grandement les réactions de son voisin de palier. Ce dernier était tout aussi étrange qu’il ne le paraissait, et ce n’était pas un bon signe pour la mission ; Hiko en était persuadé.

Et lorsqu’il vit la réaction de l’architecte en chef, il ne put s’empêcher de se taper la paume contre le front. Et voilà, les ennuis commençaient. Hiko s’apprêtait à intervenir, s’étant avancé d’un pas, les paumes tournées vers le ciel comme pour s’excuser. Lorsque soudain, le civil montra un intérêt et une certaine gaieté de voir l’aveugle, se demandant quel heureux hasard avait pu les réunir ici tous deux.

Comme la vie est étrange, songea notre jeune héros. La perception de chacun est une vraie propriété, et elle peut varier d’un individu à un autre. Sans doute Mu avait été plus conciliant dans une ancienne vie. Bien que surpris, l’enfant ne se laissa pas déstabiliser, ils n’étaient pas venus pour faire « copain-copain » avec d’anciennes connaissances.

- Enchanté Chika-san, je m’appelle Sairyo Hiko.
Les bonnes manières avant tout.
- Nous sommes envoyés par l’Empire pour s’assurer que tout se passe bien sur le chantier et que vous ne manquiez de rien. Il nous a aussi été rapporté qu’un trouble-fête sévit actuellement… Pourriez-vous nous éclaircir un peu sur le sujet ?
Bien que son apparence fût celle d’un gamin, Hiko s’exprimait de façon factuelle, tel un soldat. Il ne souhaitait pas que l’on le sous-estime à cause de son âge, voilà pourquoi il avait pris la parole le premier pour répondre à Chika, tandis que Mu semblait atteint d’un mutisme soudain.

Ce fut surprenant, mais pas désagréable, il fallait l’avouer.

_________________
[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Lun 1 Juil 2019 - 16:14
Mes deux coéquipiers semblent d'accord avec mon « plan » monté à la va-vite. Ils n'ont pas l'air d'avoir envie de proposer autre chose d'autre, bon. C'est un peu gênant , j'ai l'impression de donner des ordres et qu'ils obéissent sans argumenter. Il faut bien avouer aussi qu'avec Tempête c'est pas forcément évident de trouver autre chose... Et puis mon plan est super génial, aussi ! Non ? Euh non, les choses se gâtent déjà alors qu'on est à peine au début de notre mission. Je m'apprête à m'interposer entre les deux hommes quand je m'aperçois qu'ils semblent en fait se connaître de façon plutôt amicale.

« Ha. Ok. »

Je suis un peu surprise, et l'aveugle semble l'être aussi puisqu'il devient désormais muet. Heureusement Hiko est là pour répondre à la question de l'homme, et lui indique la raison de notre présence en ces lieux.

« Susukai Ineko. Oui, nous aurions besoin de savoir ce qu'il se passe ici. Et aussi, pourriez-vous nous fournir un plan de votre chantier ? »

Pour qu'on établisse ma ronde, et que les deux autres repèrent un endroit où se planquer pour espionner facilement notre trouble-fête. Pour le moment, l'architecte nous explique la situation.

« Ha, vous venez nous aider ? Mes gars et moi on est bien embêtés. V'là trois fois de suite qu'on nous pique notre matériel pendant la nuit. Au départ c'était pas grand-chose, j'ai rien dit. J'pensais qu'c'était un pauvre gars qu'avait besoin de matos pour chez lui. Avec tout ça, il y en a pas mal qu'on plus grand chose... Mais bon par la suite c'est devenu plus embêtant. On nous a prit nos outils ! »
« On vous a volé vos outils ? »
« Ouais. Bon, heureusement que vous autres vous êtes capables d'en refaire. Ça nous retarde, c'est tout. Mais la nuit dernière, c'est carrément toutes nos tuiles qui ont disparu ! »
« C'est embêtant effectivement. Vous pouvez nous dire quels outils ont été pris ? »
« Bien sûr. Si je me souviens bien... Marteaux, pointes, brouette... »
« On vous a vraiment prit une brouette et la majorité de vos tuiles ? Et personne n'a rien vu ? Ça ne passe pas inaperçu, quand même. »
« Non. Personne n'a vu. Pas faute d'avoir demandé aux gens du coin. »
« D'accord, merci pour votre aide. Est-ce que vous auriez le plan de ce bâtiment, s'il vous plaît ? »


Il part le chercher, et je me tourne vers les deux autres.

« Vous ne trouvez pas ça étrange que personne ne voie quelqu'un partir avec quelque chose d'aussi gros ? »

Moi en tous cas, je trouve ça vraiment étrange. Ça doit vraiment être un expert en furtivité, celui qui a fait ça. Celui ou ceux, pour arriver à transporter tout ça. J'imagine que ça ne devait pas être léger. Je reste pensive, mais je suis bientôt sortie de ma réflexion par l'architecte qui revient avec le plan.

« Merci ! »

Je m'en saisis et m'approche de mes deux coéquipiers pour leur montrer. C'est là que je me souviens que l'un des deux ne voit rien du tout... Malaise.

_________________
[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Mer 3 Juil 2019 - 21:32
Faute de souvenirs, ne lui restait alors plus qu'à jouer le jeu et suivre ses compagnons dans cette mission nimbée de silences. "La loi du silence règne en maîtresse absolue ici." Répondit-il à Ineko, avant de poursuivre sur l'un des avantages qu'il pourrait leur offrir, faute de pouvoir lire le plan agité par la kunoichi. "Personne n'a rien vu, ou personne ne veut le dire. Ne t'attends pas au soutien d'un peuple soumis par la force, Ineko. Leurs langues resteront liées, à moins que tu ne m'autorisis à assouplir certaines mâchoires... ." En de rares occasions, le mercenaire savait plonger dans les plus noirs désirs de ses proies et d'un sondage souvent douloureux, y obtenir la promesse d'un aveu authentique. Mais il doutait de la capacité de ses deux camarades à accepter l'extrémisme barbare de pareille solution.

-"...ton plan initial reste notre meilleure option. Je peux me contenter de scruter la zone le temps qu'il faudra pour y détecter l'approche suspecte de visiteurs nocturnes. Je crains qu'Hiko ne soit pas doté des mêmes capacités sensorielles. Pour autant, son agilité pourrait nous être d'un atout décisif." Leur quête dans les rues du villages, l'esprit embrumé du poison d'une révolutionnaire bien pathétique, avait révélé aux yeux morts du trentenaire le potentiel de l'enfant. Derrière son jeune âge se dérobaient les traits d'une âme d'expérience, un être étonnement lucide et efficace. Un atout, comme il l'avait mentionné.

-"Je me placerai au centre, avec toi, Hiko, pendant qu'Ineko fera ses rondes de diversion. Et au moment venu, il ne te restera plus qu'à neutraliser les intrus."

Mu s'approcha du canasson, dont l'odeur de foin mouillé le rendait facilement identifiable, et du plat de la main offerte en pâture sous les naseaux de l'animal, s'en laissa renifler les doigts d'une approche tant amicale que curieuse. "Si jamais la fumée venait à noyer la zone, laisse tes sens vous conduire tous deux hors du chantier." Comme si la bête comprenait ses mots prévenants, elle accepta la caresse qui suivit.

Et sans attendre l'approbation d'un groupe dont la cheffe avait déjà exposé le plan, l'aveugle laissa ses pas l'orienter au travers de la bâtisse en reconstruction.

_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Mer 3 Juil 2019 - 22:26
Alors que le trio avançait bien dans son investigation, une idée traversa l’esprit du cadet. Il essayait de recouper les informations qu’ils avaient réussi à récolter pour le moment et une chose était claire… Ils n’avaient pas réussi à réunir toutes les pièces du puzzle. Les mettre en ordre était une chose, mais d’abord il fallait s’assurer d’en avoir la totalité. Et alors que Mu répondait à la jeune femme, Hiko prépara sa remarque tandis qu’ils venaient de récupérer les plans de l’architecte en chef.
- C’est vrai que cela me paraît un peu gros pour disparaître dans la nature sans que personne ne soit au courant. Je rejoins Mu sur l’idée que les travailleurs de ce chantier ne seront pas la meilleure aide que nous pourrions avoir… D’ailleurs, je me demande si l’architecte en tête, qui est censé être responsable de tout ce petit monde, a été complètement honnête avec nous.
Il se permettait d’émettre un petit doute. Le climat de tension qui envahissait Kumo depuis son annexation l’avait forcé à réfléchir autrement… Plus prudemment.
- Par contre, je ne te laisserai pas toucher à un civil.
Avait-il rajouté à l’attention de Mu. Il était hors de question que l’aveugle ne se déchaîne sur des civils, du moins pas sous sa surveillance.

Tandis qu’ils s’étaient mis à l’écart, l’aveugle prit la parole et rejoignit alors l’idée initiale d’Ineko. Un plan qui tenait encore la route, mais qu’il faudrait encore peaufiner en fonction de ce qu’ils accumulaient comme informations. La piste qu’étoffait Mu était intéressante, et ce rôle correspondait plutôt bien à l’enfant. Il aimait être dans l’action, et ses capacités étaient plutôt orientées en ce sens. Les grands esprits, il n’en faisait pas encore partie. Son jeune âge et son manque d’expérience représentaient encore des freins trop importants à ce qu’il prenne les rennes d’une opération.

- Ce plan me convient parfaitement ! En attendant, je vais aller voir si les ouvriers n’ont pas besoin d’aide pour avancer ! Je vous laisse, on se retrouve à la tombée de la nuit.
Puis le jeune garçon partit de son côté. Il avait à cœur d’aider à reconstruire ce village qui avait été le sien depuis le jour de sa naissance. Il lui devait énormément, et cette mission était une vraie aubaine pour rendre une partie de ce qu’il avait pu récolter durant ses quinze premières années.

Et c’est ainsi qu’il se mit à porter de lourds sacs pour les emmener d’un point A vers un point B dans l’entrepôt. Bien que méfiants dans un premier temps, les ouvriers s’ouvrirent peu à peu à l’enfant. Son aspect chétif et son air avenant jouaient clairement en sa faveur. Il s’était notamment lié avec un homme qui n’avait pas prononcé un mot, bien trop concentré sur sa cigarette. Il s’activait avec beaucoup d’énergie et de volonté, et Hiko l’aidait comme il le pouvait. Cet homme si mystérieux était la meilleure force vive de ce chantier… Et de loin.

Et c’est ainsi que passa l’après-midi, laissant peu à peu sa place au crépuscule.

- - -

Alors que l’obscurité commençait à gagner le chantier et que la plupart des derniers ouvriers étaient déjà rentrés, Hiko rejoignit alors Mu. Ce dernier semblait toujours aussi calme malgré la cécité qui l’habitait. Et c’est sans un mot qu’il s’assit en tailleur autour de lui, entamant une pose de méditation… L’heure approchait, il faudrait qu’il trouve la plénitude à ce moment précis.

_________________
[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Ven 5 Juil 2019 - 18:46
Hum, la loi du silence, hein ? Ils se protègent entre eux contre les vilains envahisseurs que nous sommes. C'est triste, mais je comprends leur point de vue. J'imagine qu'à leur place, je ferais pareil. En tous cas, si ça ne protège pas un criminel. Cependant...

« Tu crois qu'il nous aurait menti ? Nous sommes là pour l'aider. »

Que les ouvriers se taisent, passe encore, mais que l'architecte nous mente ? C'est pourtant une hypothèse à garder dans un coin de notre tête, pour ne pas l'oublier. Quant à la proposition de Mu, je mets quelques secondes avant de comprendre où il veut en venir. Déjà, qu'il me demande ma permission alors que nous avons le même grade me surprend. Je n'ai pas l'habitude de donner des ordres à qui que ce soit. Mais en plus sa « proposition » est... Je n'arrive même pas à comprendre comment il peut oser penser ça.

« Nous sommes là pour les aider, ce n'est pas par la force que nous gagnerons leur confiance. »

Ils ne feront que nous craindre et nous haïr, et ce n'est pas ce que l'on veut. Au moins, Hiko est d'accord avec moi. Dans le cas contraire, je ne sais pas comment j'aurais réagit. J'aurais dû m'interposer, j'imagine. Nous sommes par contre tous d'accord concernant le plan.

« Bien, dans ce cas je vais en faire de même, avant de pouvoir commencer mes rondes. »

Je tapote le flanc de Tempête, qui sera lui aussi bien utile sur le chantier. Tout comme mes dons héréditaires : étrangement les manieurs de bois sont appréciés dans les endroits comme celui-ci où l'on reconstruit. Comme Hiko, j'aide donc les ouvriers comme je le peux, et mon fidèle ami aussi en tirant ou chargeant ce qui est trop lourd pour de simples hommes. Bientôt la nuit tombe et nous pouvons donc commencer notre mission à proprement dit. Je jette un coup d’œil à mes deux coéquipiers pour confirmer qu'ils se sont rejoints, avant de grimper sur Tempête. Et nous nous mettons tous les deux en route.

De là haut, j'ai une meilleure vue de l'ensemble du chantier. Notre trajet est plutôt simple : nous faisons le tour du bâtiment, et je jette régulièrement des coups d’œil alentours ainsi qu'à l’intérieur afin d’effectuer ma surveillance, qui n'est pas si mimée que ça. Car même si je sers de diversion, il s'agit vraiment de ma mission de surveiller ce chantier. Arrivée au dixième tour, je m'arrête afin de laisser Tempête se désaltérer. À peine une minute, puis nous repartons pour dix tours, avant de faire la même chose. Comme ça, notre petite routine est effective et nous nous arrêtons régulièrement pour qu'il puisse boire. Pour l'instant, rien à signaler, mais il ne fait pas encore nuit noire. Il reste à voir comment ça se passe de leur côté, ou à attendre plus longtemps. Il se peut aussi que personne n'ose venir, maintenant qu'un « garde » surveille le chantier.

_________________
[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Banineko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5043-errer-seule-c-est-bien-avec-d-autres-c-est-mieux-termine#39513 http://www.ascentofshinobi.com/t6401-susukai-ineko#53252 http://www.ascentofshinobi.com/u729

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Lun 8 Juil 2019 - 19:47
L'odeur de tabac froid accompagna l'enfant lorsqu'il se présenta à l'aveugle. Un tabac un peu plus âcre que la moyenne, enrobant l'imagination du mercenaire de ses parfums une fois chauffé au creux d'une cigarette.

-"Tu fumes ?" Demanda-t-il naturellement, ne l'ayant jamais remarqué auparavant. Ou bien était-ce simplement du fait des ouvriers autour de lui. Dans les deux cas il pouvait à son tour sortir une roulée et profiter de ses bouffées fleuries.

Baigné dans ses senteurs, ouvrant ses sens à l'obscurité de la nuit, il plongea son esprit dans les profondeurs d'un monde atténué pour beaucoup. Bruits, odeurs et distorsions de sa fumée, il y avait de la vie ici, bien plus que celles des trois envoyés de l'empire. Une abondance que ressentait plus au moins nettement l'aveugle, entouré d'une fumée de plus en plus épaisse et rampante qui ne semblait aucunement s'évacuer, malgré une légère brise qui en caressait les contours.

Ce tapis de détection progressa à travers la bâtisse, ignorant petits rongeurs et autres animaux nocturnes curieux, pour s'arrêter sous le pas discret d'une silhouette légère. Les pauses intentionnelles d'Ineko et Tempête offrirent l'ouverture attendue à l'inconnu et voleur, s'infiltrant de nouveau sur les lieux de ses crimes.

-"Prépare toi Hiko." Murmura le trentenaire, tandis qu'il exécutait les mûdras nécessaires à sa prochaine intervention. "Il me faudra ta pleine confiance pour les prochaines secondes, contente-toi de suivre l'unique couloir que j'ouvrirai, et intercepte la cible qui se trouve au bout." Mystère d'un aveugle mais équipier avant tout. Mu ne possédait pas la force nécessaire aux loups solitaires, de tout temps il s'était rapproché de camarades et manieurs de chakra pour créer la synergie d'une équipe ou d'un binôme complet. Un groupe complémentaire qu'il fallait, aujourd'hui encore, mettre à l'épreuve de ses propres failles.

-"Maintenant !"

Claquant ses mains l'une contre l'autre, il leva les volutes d'une brume d'encens et de tabac, comme une incertitude au travers d'un nuage lourd et humide. Mu abattit l'obscurité de ses ténèbres à l'ombre d'une nuit sans lune et noya l'intégralité de la bâtisse et ses pourtours, avant d'ouvrir un chemin pour le jeune Hiko. Un tunnel qu'il construisait au fur et à mesure de la progression de l'enfant, lui évitant les pièges d'un chantier et le dirigeant vers la cible détectée et verrouillée. Ne lui resterait alors plus qu'à saisir l'intrus pour un interrogatoire classique.

Ainsi concentré sur sa proie et son projectile à tignasse blanche, le mercenaire n'offrirait aucun support à Ineko. Il espérait simplement que son cheval ait compris son message et tire sa cavalière hors de la fumée, pour lui offrir une vue imprenable sur toute personne s'exfiltrant de cette bulle dissimulatrice.


_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] Empty
Mar 9 Juil 2019 - 11:33
Chacun était au clair sur son rôle, et Hiko attendait patiemment l’heure fatidique. Depuis que le Lieutenant de l’Empire lui avait ouvert la voie vers le Bushido, l’enfant aux cheveux blancs passait énormément de temps à méditer. Il savait que c'était un apprentissage perpétuel, et qu’il ne serait jamais rôdé à la perfection. Voilà ce qu’il avait déjà appris sur la voie du Samouraï. Bien plus qu’une façon de combattre, c’était un art de vivre. Une façon de s’adapter à son environnement bien particulière. Un vrai tournant pour le jeune Hiko.

Il avait réussi à trouver le calme en lui, faisant abstraction des volutes de fumée soufflées par l’aveugle. Son rythme cardiaque s’était ralenti, ses sensations, décuplées. Il ressentait beaucoup plus de choses autour de lui au fur et à mesure qu’il projetait son aura aux alentours. Bien plus alerte, il percevait déjà les sons qu’il n’entendait que trop rarement précédemment, ressentait la moindre caresse du vent sur ses vêtements. Bien plus attentif à son environnement, il était.

Ouais bon, c’est pas Yoda non plus… Pour l’instant (huhu).

- - -

Le moment était arrivé. Hiko s’était redressé sur ses deux gambettes et il commençait à faire quelques étirements. Être resté assis aussi longtemps l’avait légèrement engourdi. Or, il devra être vif dans les prochaines minutes. La réussite, ou non, de la mission pourrait en dépendre. Et une fois qu’il fut bien échauffé, il fut l’heure.

L’aveugle prit l’initiative et expliqua à notre jeune héros ce qu’il devrait faire. Ce plan ne l’enchantait guère. Il devrait lui faire une confiance aveugle dans un premier temps. Il faudrait lui faire confiance et courir sans s’arrêter, en étant alerte sur les changements de direction de la fumée. Mu lui ouvrirait un corridor pour atteindre sa cible. Il valait mieux qu’il ne s’y trompe pas, car Hiko connaissait la désagréable sensation que pouvait provoquer cette maudite fumée.

- T’as pas intérêt de te louper.
Puis il se mit en mouvements. N’utilisant pas particulièrement de chakra, sa vitesse restait toutefois respectable. Il se déplaçait tel un félin, jouissant de son aspect plutôt chétif pour se mouvoir avec agilité. Mu était doué, et sa cécité n’était pas un frein à sa capacité à repérer les choses dans l’espace. C’était impressionnant de maîtrise, et Hiko ne put s’empêcher d’être admiratif de son voisin de palier.

Et alors que cela faisait maintenant de longues secondes qu’il courait, il arriva au bout du tunnel… Et vit la lumière divine.

Une jeune femme se trouvait là, le capuchon rabattu sur ses épaules dévoilait des boucles blondes et son expression de surprise en voyant arriver l’enfant ne la rendit que plus touchante. Elle semblait désemparée de voir l’enfant alors qu’elle s’approchait d’une large poutre de métal. Les deux individus étaient maintenant stoïques, immobiles…

- Arrête toi… Tu vas t’attirer des ennuis !
Alors que la logique aurait voulu que l’enfant l’attaque et l’empêche de continuer son manège, le jeune garçon aux cheveux blancs avait tenté une approche plutôt amicale. Il ne savait pas vraiment ce qu’il voulait faire, mais il voulait lui laisser une porte de sortie, un moyen d’échapper à un funeste destin derrière les barreaux d’une geôle.
- Si tu t’en vas maintenant, tu as encore une chance de pouvoir t’en tirer… Je comprends pourquoi tu fais ça, mais ce n’est pas la bonne façon d’aider Kumo…
Et il s’avança alors pour lui tendre une main salvatrice.

Mais à peine eut-il fait quelques pas, qu’elle forma un signe avec ses mains et un sceau s’activa juste en-dessous des pieds du jeune garçon. Elle était donc une utilisatrice de Fuinjutsu… Hiko se retrouva alors entraver par des racines qui montèrent pour l’immobiliser jusqu’à la taille.

- … Idiote !
Hiko sortit alors sa lame et coupa les branches en appliquant un peu de chakra. Elle n’avait pas saisi sa main, elle serait donc écrasée par cette dernière.

_________________
[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko] 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

[C / Libre] Réhabilitation de l'académie [Mu & Hiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: