Soutenez le forum !
1234
Partagez

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko


Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Mer 12 Juin 2019 - 22:10

@Yamazaki Okiko,

Je suis Nō Sabaru, et je vous contacte au nom du Complexe Shinobi de la Brume. Ayant été informé de votre récente arrivée, et des circonstances entourant votre affectation par défaut au grade de genin, le corps administratif a décidé de vous accorder une audience dans le but de vous aider à cibler vos éventuelles lacunes, et le cas échéant, vous inscrire dans les registres de l'établissement pour vous permettre d'y remédier.

Je me chargerai de cette entrevue personnellement. Celle-ci aura normalement lieu dans deux jours, au sein d'un bureau du bâtiment central du Complexe Shinobi, en matinée. Si cela ne vous convient pas, je vous enjoint à répondre à cette missive dans les plus brefs délais, en spécifiant votre motif et vos disponibilités.


Au plaisir de vous accueillir dignement au sein de notre cité,
Nō Sabaru.


Une énième lettre. Depuis qu'il était chūnin, Héros et intégré officiellement à l'Académie, il distribuait les convocations à toute berzingue. Pour chaque casquette qu'il cumulait, il avait à faire déplacer quelqu'un, fixer un rendez-vous. L'espace d'un instant, il s'était même demandé comment il ferait s'il était analphabète, comme certains de ses collègues soldats. Peut-être devrait-il avoir recours au petit Jinichizaki. Non, sûrement pas. Il m'en voudrait toute ma vie, et Fumazaki m'en tiendrait rigueur.

Sur cette pensée morose et teintée d'ironie, il poussa la porte de son bureau, éclairé par le soleil qui s'élançait dans son ascension jusqu'au zénith. Presque vide, la pièce ne comportait que le strict nécessaire: une grande armoire où ranger les manuscrits et registres, une table à peine encombrée d'une pile de formulaires et de quoi écrire, ainsi que quatre chaises sommaires. Le bâtiment était récent, et les cours n'avaient pas encore réellement débuté, ce qui expliquait la simplicité de la pièce. Nul doute qu'à partir de l'ouverture, il aurait fort à faire; les registres promettaient de s'empiler, sans compter qu'il aurait à sa charge les marmots turbulents de l'Académie jusqu'à preuve du contraire.

Il s'avança dans la pièce, perturbant le silence du bâtiment presque vide par le bruit de ses pas qui le menèrent jusqu'à la grande fenêtre à laquelle il ferait dos une fois assis. En y lançant un rapide coup d'oeil, il revit la stèle que Wutu-Fuku avait faite ériger. Il soupira lourdement, à sa vue.

Il n'était pas étouffé par le devoir et les bonnes pensées, ni le besoin d'honorer ceux qui étaient morts pour lui. Le monument aux morts lui faisait plus l'effet d'une piqûre de rappel dont il pourrait bien se passer. Ceux qui avaient donné leur vie à la Brume étaient certes méritants, mais il ne leur allouerait pas même le coin de sa psyché. Il était totalement tourné vers l'avenir de Kiri.

En cette matinée, l'avenir de Kiri prit la forme d'un jeune homme, qui ne devrait d'ailleurs pas tarder à frapper à la porte de son bureau. « Avec un peu de chance, il ferait partie de la prochaine génération de Héros. » fut la première pensée que formula Sabaru. Pour autant, il se reprit, fronçant les sourcils face à sa propre naïveté.

Il n'est pas question de chance, tant que le Complexe existera, se dit-il, alors qu'il lançait un coup d'oeil vers la porte d'où émanaient quelques bruits de pas, sans se détourner de la fenêtre pour autant.

« Entrez. »


_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Ven 14 Juin 2019 - 11:08
La lettre lui était vite parvenue, il la lisait mais n'en comprenait clairement pas le sens. Il avait surtout compris qu'il n'était que genin, au plus bas de l'échelle dans la hiérarchie des shinobis, mais il n'en était pas pour autant... faible. Okiko avait quand même été un des nombreux gardiens de la stèle du Dieu des Elements, il avait de l'expérience. Il relut la lettre quelques fois, se demandant s'il avait finalement des lacunes mais aucune ne lui venait à l'esprit... Ce-dernier se sentait assez bien, assez complet.

Le jour J arriva. Il s'empressa de se préparer, enfilant sa combinaison bleue, ses bottines blanches, il entoura ses hanches de son ceinturon de la même couleur. Le nouveau genin était arrivé au Complexe Shinobi, c'était impressionnant mais Okiko avait vu bien plus magnifique encore avec la Cité Ancestrale, se rappelant alors son arrivé à Hikari, à ses cinq ans, il avait été émerveillé.

Enfin, là n'étant pas le sujet, Okiko se rendit jusqu'au bureau où il était demandé. No Sabaru, il ne connaissait pas cette personne... Les héros de Mizu... Il ne connaissait pas ces gens, se fichait bien des gens qui avaient cette réputation. Ils avaient sauvé le pays en arrêtant le Dieu de l'Eau, et alors? Pendant bien des lustres, la Cité Ancestrale avait sauvegardé le monde du Dieu des Elements, et ils n'en avaient jamais fait tout un plat.

L'accueil du bâtiment l'emmena jusqu'au bureau où il devait se rendre, le genin frappa à la porte et une voix masculine de l'intérieur l'intima de rentrer. S'exécutant, il y découvrit un homme, la vingtaine d'années environ, brun et cheveux plutôt long, debout, dos à lui.

— Bonjour. Je suis Yamazaki Okiko, vous m'avez fait demandé.

Son regard vairon sur lui, il attendait qu'il se retourne et lui fasse face. Qui était-il clairement, il ne le savait pas... Si ce n'était son grade, au dessus du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons http://www.ascentofshinobi.com/t6682-kiri-equipe-07-kintsukuroi-reparer-avec-de-l-or-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7025-yamazaki-okiko-carnet-de-route#58906 http://www.ascentofshinobi.com/u1017

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Mar 18 Juin 2019 - 12:35

De profil, il décortiqua l'apparat du jeune Okiko. Une combinaison, des bottines blanches, un ceinturon. Rien d'affriolant, un équipement assez professionnel somme toute. Un bon point, pour l'enseignant, même si un apparat plus coquet et décoré ne l'aurait pas déçu. L'attention pour la praticité était appréciable, tout simplement.

D'un geste de la main, il désigna l'une des trois chaises face à son bureau au jeune homme. Lui-même s'installa sur sa propre place, et s'accouda à la table. Les mains jointes sous son menton, il toisa Okiko quelques secondes, en silence. Une première phrase d'observation concluante; physiquement, il ne semblait ni en surpoids, ni en sous-alimentation. Une forme adéquate pour un shinobi, peut-être même était-il déjà en meilleure forme que certains promus.

« Avec l'ouverture récente de l'Académie, vous ne pouviez arriver à un meilleur moment. »

Sa main droite vint saisir l'un des formulaires, ainsi qu'une plume et un encrier, qu'il amena en face de lui. Il parcourut les lignes du document, qu'il avait déjà relu une bonne centaine de fois. Ses yeux verts se relevèrent vers le jeune homme après une poignée de secondes.

« Sans prétentions, j'ai reçu la tâche de vous aiguiller, afin de vous mettre au niveau de la Brume. Cela peut se traduire de deux façons: au niveau des performances — peut-être —, mais surtout au niveau hiérarchique et structurel. »

La plume rencontra l'encre, puis se déposa sur le papier pour y inscrire les premières informations, dont il disposait déjà. Grade, nom, le b-a.ba fourni à l'administration lors de son arrivée récente. Le tout sans un mot, seul le grattement du papier perturbant son silence.

« Commençons simplement. Auriez-vous déjà des suggestions quant aux cours qui pourraient vous bénéficier ? Des points forts intéressants à affûter, comme le développement de la sensorialité ? »

Puis, il prêta son oreille au jeune homme. La plume relevée et le regard vif, il attendait; et une étrange impression lui dicta qu'il n'avait pas affaire à un simple jeune homme sans expérience. De genin, il n'avait que le grade, attribué d'office. Il pouvait avoir tout et n'importe quoi, en face de lui. Pour peu, il avait affaire à un joyau brut, qu'il n'était même pas certain de pouvoir sertir à lui seul.


_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 19:59
La réputation du village caché de la Brume n'était plus à faire : un village reconnu pour ses redoutables guerriers, qui avaient réussi à maîtriser un Dieu. Celui de l'Eau, le Dieu à Trois Queues. Le nouveau genin regarda l'homme qui l'avait demandé, il semblait être un homme... discret, qui dissimulait probablement une force certaine. Okiko n'était pas du genre à très bien analyser les personnes qui lui faisaient face, il savait également qu'il ne fallait jamais juger par les apparences. En effet, en arrivant au pays du Bois, il était un garçon tout chétif, naïf pour devenir ce qu'il était aujourd'hui.

L'homme, qui s'appelait Sabaru selon la lettre transmise, commença à parler alors d'une Académie. Cet endroit, il en avait entendu parler en arrivant dans ce village caché. Il parla de mettre le Yamazaki au niveau : en terme de performance ou en terme de hiérarchisation et structuration. Il hocha doucement la tête, le laissant parler jusqu'au bout. Le Héros de Mizu demanda alors si Okiko avait des demandes particulières, un axe peut-être à améliorer.

— De là où je viens, nous avons subi un entraînement très intensif. Je doute trouver ici des personnes pouvant m'aider à progresser, je me suis toujours débrouiller en solitaire pour cela. Commença-t-il à répondre alors. Mais, il est vrai que je ne connais pas le fonctionnement d'un village shinobi, c'est l'unique axe où je dois travailler.

Comme toujours, le genin se montrait honnête. Il avait un certain franc-parler qu'on ne pouvait lui enlever, c'était ce qu'il le déterminait. A Hikari, Okiko avait subi un tel entraînement que personne ne pouvait le faire progresser, cependant il savait qu'il avait encore une énorme marge à atteindre... Personne n'avait atteint la perfection en terme de puissance.

— Et me parler du Dieu de l'Eau, j'aimerai en savoir plus. Avoua-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons http://www.ascentofshinobi.com/t6682-kiri-equipe-07-kintsukuroi-reparer-avec-de-l-or-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7025-yamazaki-okiko-carnet-de-route#58906 http://www.ascentofshinobi.com/u1017

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Ven 21 Juin 2019 - 13:32

La réponse d'Okiko était pour le moins intéressante. Il semblait être très, peut-être trop, confiant en ses capacités. Il aurait pu passer pour un fanfaron, s'il n'avait pas prononcé ces mots avec autant de certitude. Les sourcils du Nō se froncèrent ostensiblement, qui ne pouvait s'empêcher de douter des paroles du jeune homme, par pure logique. Il le laissa poursuivre en gardant le silence, tandis qu'il avouait avoir du mal avec le concept même d'un village caché.

Ce qu'il ajouta finit d'éveiller la suspicion de Sabaru. Le Dieu de l'Eau, il voulait en savoir plus sur lui. Une question bien étrange, au vu du timing de son arrivée à Kiri, de son âge relativement jeune, et de sa présumée puissance.

Avant de lui donner la moindre réponse, Sabaru actualisa les informations du formulaire, selon les dernières allégations d'Okiko. Il laissa cependant vide la partie concernant ses supposés points à travailler, qu'il avait balayés sous couvert d'être déjà trop fort, pour le moment. Lorsqu'il reposa sa plume, le Nō planta son regard dans celui du jeune homme. Inquisiteur, mais franc, il n'allait pas mâcher ses mots.

« Je peux concevoir que tu sois très fort, peut-être même plus fort que moi. En revanche, je suis prêt à parier qu'il existe des domaines, en dehors des arts du combat, dans lesquels tu pourrais progresser. La caserne propose des formations de survie en milieu hostile, d'enquête et de filature, d'interrogatoire. Je fais suffisamment confiance en nos spécialistes pour t'assurer que tu y gagnerais à les consulter. Tu trouveras toujours quelque chose à apprendre; nous sommes à Kiri, ici. Nous sommes les meilleurs soldats du Yuukan. »

Sa dernière phrase fut lancée avec détermination et ferveur. Si ce jeune homme à peine arrivé pensait n'avoir rien à apprendre en matière d'arts de la guerre, c'est qu'il s'était trompé de village. Notamment, entre Kiri et Kumo, il n'y avait pas qu'un bras de mer pour les séparer.

Un nouveau coup de plume, et la mention « à évaluer » fut gravée à l'encre sur le papier.

« Pour ce qui est du fonctionnement d'un village, je peux t'en parler; mais avant tout, pourquoi veux-tu en apprendre plus sur le maudit démon que tu appelles « Dieu de l'Eau » ? »

Pour ce qu'il en savait, il ferait tout de même attention à ses propos au sujet de la tortue titanesque. Son interlocuteur venait d'arriver, semblait puissant, et s'interrogeait quant au captif légendaire de Kiri. Il y avait plus d'un traître qui s'était fait enfermer pour moins que ça; mais c'était trop gros. La réponse du Nō dépendrait des prochains dires du jeune homme, duquel il aurait été sot de ne pas se méfier.


_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Ven 21 Juin 2019 - 14:35
L'ancien gardien ne s'était jamais qualifié de vantard, loin de là. Il connaissait simplement ses capacités, ce qu'il savait faire et, ne connaissant guère les gens de ce village, il ne savait pas si certaines personnes pouvaient lui apprendre quelque chose. L'esprit d'équipe? Peut-être bien, Okiko n'avait jamais travaillé en équipe, la protection de la stèle s'était le plus souvent fait solitairement.

Ce qu'il l'intéressait réellement était la situation du Dieu de l'Eau. Qu'ils se rendent compte qu'il y avait tant Dieux scellés ou endormis dans leur monde... Les shinobis et autre civils n'étaient pas seuls, loin de là. Okiko posa son regard vairon sur l'homme qui devait le prendre en charge. Il resta un moment silencieux avant de prendre la parole, sous l'écoute attentive du gardien.

— Je ne dis pas que je suis très fort, je dis simplement que j'ai des capacités que certains ici n'ont guère. J'ai compris les grades hiérarchique du village et si je suis genin, c'est avant tout parce que je viens d'arriver ici et que personne ne me connaît. Le Yamazaki fixait du regard Sabaru, sans sourciller une seule seconde. Dites moi donc ce que propose votre académie comme formation, en dehors des arts de combats, de la filature, de l'interrogatoire. Demanda-t-il alors, peut-être qu'il avait raison, quelque chose l'intéresserait. S'intégrer, c'était le mot d'ordre.

Le genin voulait surtout en savoir plus sur cette divinité qui s'était attaquée au village. Mais, le conseiller ne semblait pas de ce point de vue là. Ce-dernier souhaitait savoir pourquoi Okiko voulait en savoir plus sur le Démon qui possédait jusqu'à maintenant plusieurs pseudonymes.

En arrivant ici, le Yamazaki n'avait pas clairement parlé de son passé. Il n'avait jamais dit qu'il avait été un gardien de la stèle du Dieu des Eléments... En réalité, il n'avait rien à cacher.

— J'ai été l'un des gardiens de la stèle du Dieu des Elements, ce même Dieu qui a été scellé en cet Homme au Chapeau. J'ai échoué dans ma mission, cependant j'ai appris l'attaque que ce village a reçu, c'est pourquoi j'ai décidé de me donner pour mission : protéger la stèle du Dieu de l'Eau, ce même démon que vous avez attaqué et scellé.

_________________
Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko J6f2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons http://www.ascentofshinobi.com/t6682-kiri-equipe-07-kintsukuroi-reparer-avec-de-l-or-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7025-yamazaki-okiko-carnet-de-route#58906 http://www.ascentofshinobi.com/u1017

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Dim 23 Juin 2019 - 14:08

Un sceptique, face à un autre sceptique. Il était clair qu'Okiko n'était pas qu'un simple jeune adulte en mal de reconnaissance et voulant se montrer plus grand qu'il ne l'était. Il était posé, et ne donnait aucun signe de stress vis à vis des doutes mis en exergue par le chercheur du complexe. Pas de tremblements, la voix stable et monocorde, le regard assuré et aucunement fuyant. Soit il mentait très bien, aussi bien que le chūnin lui-même, soit il était sérieux.

La seconde option lui sembla la plus plausible. Les lèvres pincées, un peu contrarié de faire chou blanc, Sabaru n'ajouta qu'une seule recommandation sur le formulaire.

« Je ne vais t'inscrire qu'aux cours de l'Académie destinés aux gens des îles qui rejoignent la ville. Tu y apprendras très rapidement ce que tu as à savoir sur l'histoire récente, les bases de Kiri, la culture contemporaine, le code du shinobi et les grandes institutions de la Brume. Cela ne te demandera pas beaucoup de temps, le but du jeu étant de vous informer au plus vite de l'essentiel. »

Il fit glisser le manuscrit vers Okiko, complété, afin de lui permettre d'y jeter un oeil. En résumé, il y verrait ses informations personnelles délivrées à Kiri lors de son arrivée, un simple profil psychologique relativement vague de sa personne, ainsi que les mentions « à évaluer » et « remise à niveau culturelle » dans les champs concernant les formations souhaitées.

« Tu recevras bientôt une convocation des évaluateurs, pour estimer ton niveau dans les diverses disciplines shinobi qui t'intéressent. Même si je le voulais, je ne pourrais pas t'évaluer moi-même, dans mon état actuel. Mon chakra s'est rebellé. »

Pour régler leurs histoires de complexe, il laissa volontairement flotter le sujet des Dieux, bien qu'il ait écouté attentivement les dires du jeune homme. En revanche, il ne manqua pas son occasion d'y revenir, en faisant allusion à son affliction chakratique. Elle était apparue avec le Dieu de l'Eau, et devait y être liée — et si Okiko disait vrai sur ses origines, il en savait probablement bien plus que lui sur le sujet.

« L'Homme au Chapeau... c'est un nom bien sibyllin. Je n'en ai entendu parler qu'au détour de discussions à la dérobée, entre gradés. Tu dis qu'il existe donc un Dieu des Éléments, que tu le protégeais, et que cet homme l'a scellé en lui ? »

Pour le Nō, sceller un Dieu était un effort collectif de la Brume entière. Existait-il un homme aussi puissant que le village entier ? Sans oublier que Kiri était réputée pour la férocité de ses forces armées, et pour leur efficacité.

« Si tu es vraiment venu protéger le sceau Dieu de l'Eau, c'est que tu sais des choses que nous ignorons. Avec un collègue, je compte organiser un rassemblement pour mettre en commun nos connaissances sur l'étrange vague de chakra qui a bouleversé le Pays — sais-tu quelque chose, à ce sujet ? Voudrais-tu y participer ? »

L'intégration était le maître mot, il était vrai. Pour peu qu'il soit au courant de quelque chose, le nouvel arrivant avait droit à une énorme perche tendue par l'orageux. S'il pouvait aider la Brume, il n'aurait pas à trimer pour l'intégrer. Au mieux il serait accepté, plus il aurait de chances que le Sixième Mizukage l'autorise à approcher du sceau de la bête.

C'était un marché gagnant-gagnant, avec de grands bénéfices à la clé.


_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Lun 24 Juin 2019 - 14:19

Les héros de Demain.
Il fallait accepter le Yamazaki comme il était : ne mâchant guère ses mots, disant clairement ce qu'il pensait si on venait à lui demander. Il avait certainement des choses à apprendre, mais bien plus axé sur le fonctionnement du village. Okiko ne connaissait pas proprement ses capacités, mais il se savait surtout difficile à combattre. Le fait de maîtriser différentes affinités lui permettait d'être tellement polyvalent qu'il en devenait difficile à prévoir ses mouvements. Toutefois, il n'était pas imbattable et cela ne l'avait pas empêcher de battre en retraite lorsqu'il se trouvait à la Cité Ancestrale.

L'homme lui expliqua donc ce qu'il comptait faire. Des cours à l'Académie qui permettrait à l'Hayashijin de se parfaire sur les us et coutumes du village caché de la Brume, l'histoire récente et tout ce qu'il s'était passé ici depuis la création du village. Par la même occasion, le néo-genin regarda le parchemin et il y découvrira donc les quelques informations qu'il avait donné. Effectivement, il n'y avait pas tout dedans.

Nō Sabaru annonça ensuite qu'il serait évalué par d'autres quant à ses compétences, lui-même ne pouvant l'évaluer, son chakra s'étant rebellé. Rebeller... Okiko eut un léger un rictus, il devinait évidemment à quoi s'était dû. La fameuse résonance. Le jeune n'avait rien ressenti, son chakra avait déjà été altéré... Mais, il avait pu constater, durant son trajet jusqu'ici, que le monde avait en effet changé. Certains s'étaient découverts des pouvoirs, d'autres les avaient perdus.

— Un dieu que d'autres comme moi protégions. Des Gardiens et des Moines. C'est exactement ça. Je n'avais jamais vu cet homme auparavant, mais il y avait des Kumojins, il semblait être un homme connu.

Okiko transperça le chûnin de ses yeux vairons, ce-dernier comptait organiser un petit rassemblement pour justement parler de cette vague d'énergie qui avait traversé le Yuukan, comme également parler des Dieux.

— J'y participerai, s'il le faut. Mais, je ne pense pas avoir plus d'information pertinentes que vous autres.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko J6f2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons http://www.ascentofshinobi.com/t6682-kiri-equipe-07-kintsukuroi-reparer-avec-de-l-or-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7025-yamazaki-okiko-carnet-de-route#58906 http://www.ascentofshinobi.com/u1017

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Mar 25 Juin 2019 - 14:12

En dépit de son petit rictus, Okiko avoua ne pas être à la pointe de l'information concernant l'étrange affliction du chakra qui s'était attaquée à Mizu. Difficile démêler le vrai du faux, sachant que le jeune homme était un quasi-étranger et qu'il n'étais pas très expressif. Le regard du chūnin s'effila, tranchant comme une lame, l'espace de quelques instants.

« Ton concours serait apprécié, ne serais-ce que pour ces histoires de Dieu des Éléments et d'Homme au Béret. »

Faute de mieux, il se contenterait de l'inviter, sans chercher à plus creuser par lui-même. Toute aide serait appréciable, lors de cette mise en commun.

Cependant, il était plus que temps de revenir aux choses sérieuses. Un homme se serait opposé seul aux gardiens et aux moines de la stèle, et se serait surtout montré en compagnie de Kumojins. Un léger arôme de sapin flottait dans l'air, et l'idée de sceller un Dieu dans un homme ressemblait très fortement à la méthodologie de ceux qui se faisaient appeler les Fanatiques — ceux-là même qui avaient apporté le Dieu de l'Eau aux portes de Kiri, en le cachant dans une des leurs.

« L'homme amateur de chapeaux était-il de mèche avec Kumo ? À quoi ressemblait le Dieu des Éléments ? Et surtout, mon ultime question avant de répondre aux tiennes : combien de Dieu sont cachés au sein de notre monde, à notre insu ? Il y avait ce cas, dans le Désert de Kaze, et maintenant en plein Mizu et... où se situait cette stèle que tu protégeais, d'ailleurs ? »

À sa connaissance, il y avait déjà 3 dieux. Au début, celui du Désert paraissait être unique, mais avec l'apparition de deux autres entités divines... l'incertitude planait sur leur nombre, les raisons de leur présence, le lien qui les unissait et qui semblait impliquer Kumo, l'Homme à la Kipa et les Fanatiques.

Pour Kiri, Sabaru ne s'inquiétait pas — pour autant qu'il n'y ait qu'un « Dieu » à la fois, ils avaient démontré qu'ils étaient capables de se défendre. En revanche, si quelqu'un se mettait à exploiter ces entités mythologiques, rien ne garantissait qu'ils puissent continuer à s'en tirer de la sorte.



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Mar 25 Juin 2019 - 14:52

Les héros de Demain.
Apporter son concours sur ce sujet ne le dérangeait pas. Non, la population kirijine était en droit de savoir, surtout qu'il allait devoir faire équipe avec ces shinobis pour protéger le sceau qu'ils avaient créer. D'ailleurs, ils avaient été très puissant pour pouvoir sceller un tel Dieu... Okiko connaissait l'histoire de ceux qui avaient scellé le Démon des Eléments, ces Moines si puissants. Ils étaient peu mais tellement fort...

Enfin, le Nō donna ses questions. Elles étaient nombreuses et le genin ne comptait pas mentir ou cacher la vérité, ce-dernier allait simplement dire ce qu'il savait.

— Et bien... Il me semble que cet Homme n'était pas allié des Kumojins, mais ces-derniers semblaient avoir déjà eu à faire à eux tout comme les Iwajins présents. Il était si puissant qu'ils ont préféré ne pas le combattre.... Quant à ce qu'Il ressemble... C'est un démon, un monstre possédant six queues. Je n'ai pas bien pu le voir, il a vite été scellé et c'est de lui que cette vague d'énergie a été dégagé. Il fit une légère pause avant de reprendre sans sourciller une seule seconde. Je ne connais pas le nombre exact... Les écrits ont toujours parlé de plusieurs Dieux, nous avons pensé à un seul et unique Dieu mais il faut croire que nous nous sommes trompés. Ce Dieu était scellé à Hikari dans le Pays de Bois, invisible pour ceux n'y habitant pas.

Hikari était un peu comme ce pays oublié, Wasure no Kuni. La Cité Ancestrale était désormais détruite et en totale ruine, Okiko aurait aimé y amener des livres de la grande bibliothèque. La majorité parlait de ces Dieux.

— Nous allons devoir être prudents. Certains vont vouloir se sceller ces Dieux en eux en ayant vu que l'Homme au Chapeau ait réussi à le faire... Parlant de ça, comment avez-vous réussi à scellé le Dieu de l'Eau? Le sceau est protégé par quel biais, je veux apporter mon aide.

Et, il ne savait pas vraiment à qui s'adresser pour cela.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko J6f2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons http://www.ascentofshinobi.com/t6682-kiri-equipe-07-kintsukuroi-reparer-avec-de-l-or-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7025-yamazaki-okiko-carnet-de-route#58906 http://www.ascentofshinobi.com/u1017

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Mar 25 Juin 2019 - 17:39

L'Homme au Bob était bien l'ennemi public dont il avait entendu parler, à l'occasion de bruits de couloirs entre hauts-gradés. Il s'était vraisemblablement fait discret entre temps, puisqu'il n'avait jamais eu l'occasion d'entendre son sobriquet fuser de vive voix, ni assisté à une quelconque forme de prévention ou de briefing à son encontre. L'idée qu'il soit aussi ennemi avec Iwa et Kumo le soulagea ; car si l'un des deux villages avait en sa possession un Dieu, il aurait virtuellement annulé l'avantage Kirijin, généré par la capture de la tortue démentielle.

L'absence de Kiri à cette petite sauterie en territoires neutres avait finalement été salutaire, même s'ils se retrouvaient à être les derniers informés.

Le Dieu des Éléments lui-même présentait des similitudes avec celui de l'Eau, selon le témoignage d'Okiko. « Un monstre possédant 6 queues » ; à peu de choses près, il s'agissait des mots qu'avait formulé le déchaîné en voyant le colosse, sa carapace monumentale et ses trois queues. Le constat du Nō lors de son réveil à l'hôpital était partagé par le jeune homme — au début, tous croyaient qu'il n'y en avait qu'un, mais l'apparition quasi simultanée de deux d'entre eux soulevait un véritable doute. Combien étaient-ils, au final ?

L'information qui retint vraiment l'attention de Sabaru, cependant, résidait dans l'implication du Dieu des Éléments dans la libération de l'étrange vague de chakra qui avait perturbé tout Mizu. Rien qu'à son nom, cela faisait sens ; les personnes affectées perdaient ou gagnaient l'accès à l'un des éléments, ou se retrouvaient comme lui à ne faire qu'un avec l'un d'entre eux. Mais un constat émergea rapidement de l'information, et il soulagea autant Sabaru qu'il ne l'inquiéta.

« Si la vague vient bien de Hayashi, et que nous avons été touchés en nous situant à l'extrême Est... Cela voudrait dire que le monde entier a été impacté ?.. »

Cependant, il ne s'attarderait pas sur ce point ; il avait promis à Okiko des réponses, et ne pouvait s'y substituer alors qu'il lui avait confié de telles pépites. Le sujet de l'avarice des hommes, et la question du sceau du Dieu de l'Eau retomba sur la table.

« Nous avons combattu le Dieu de l'Eau, tous ensembles. C'était une tortue cuirassée monumentale, affublée de 3 queues et annonciatrice de cataclysmes. Elle est apparu d'un coup, avec un grand raz-de-marée — d'aucuns disent qu'elle était scellée dans l'une des prisonnières, qui revendiquait une appartenance au groupe des Fanatiques. Nous nous sommes organisés en vitesse pour l'empêcher de causer trop de dégâts et l'affaiblir, tandis qu'une unité formée sur le tas spécialisée en Fūinjutsu était déployée autour de la bête par le Mizukage, Kagai Inja. Elle a commencé à s'enfoncer dans le sceau, a tenté de nous anéantir avec une sphère de chakra revancharde... et comme tu vois, je suis encore là pour en témoigner. »

D'une main, le chūnin s'empara d'un formulaire vierge, qu'il retourna et fit glisser entre lui et Okiko, sur la table. À l'aide d'une plume, il dessina grossièrement l'île principale de Mizu, puis un large cercle englobant au moins la moitié de la superficie des parcelles de terre.

« D'après les croquis, le sceau est aussi grand que ce que je viens de te représenter. C'est problématique, pour la surveillance ; mais je me doute qu'ils chercheront à le faire rétrécir, incessamment sous peu. Tu as dit que tu protégeais jadis le sceau du Dieu des Éléments, n'est-ce pas ? Tu pourrais essayer d'aider l'équipe qui se chargera d'étudier les moyens de le raffiner, en leur livrant ton témoignage. »

Au plus il parlait, au plus Sabaru se rendait compte que cet envoyé de la providence qu'était Okiko était une véritable aubaine pour la Brume dans sa situation actuelle. Son scepticisme du début de leur entrevue lui revint, et il s'amusa intérieurement de son jugement hâtif.

« As-tu d'autres questions ? »


_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Mer 26 Juin 2019 - 14:05

Les héros de Demain.
La Résonance. Il l'avait ressenti cette vague d'énergie, elle ne l'avait pas clairement touché puisque son chakra avait déjà été altéré à force d'être constamment proche de sa stèle. Mais, durant son trajet, il avait vu bien des choses étranges... Des civils qui se transformaient totalement en affinité, ou qui se découvraient de toute nouvelle capacité spéciale... Comme des Moines ayant perdu leur foi et ne pouvait plus utiliser les Points Cardinaux.

Le genin hocha simplement la tête en guise de réponse. La vague d'énergie avait, selon le néo-kirijin, touchait le monde entier et personne n'y avait pu échapper. Certains étaient touchés, d'autres ne l'étaient pas. Ce n'était en tout cas pas le point le plus important dans toute cette pagaille, il fallait clairement situer où se trouvait cet homme dont tout le monde ignoré l'identité et qui se faisait surnommer l'Homme au Chapeau. Enfin, Sabaru se mit enfin à répondre aux questions de l'ancien gardien élémentaire.

Les répondaient répondaient partiellement à ses questions. Une équipe de shinobis expert dans l'art du scellement afin de neutraliser le démon à trois queues, cependant... En constatant le croquis que le conseiller venait de faire, il y voyait un danger particulier. L'immensité du sceau.

— Le sceau est bien trop immense et c'est bien trop dangereux. Il faut immédiatement faire en sorte de créer une stèle scellé capable de contenir ce Monstre. Je peux évidement apporter mon aide, quand bien même je n'ai pas d'expertise en Fuinjutsu. Il finit enfin par détourner les yeux du croquis pour les placer sur le Nō. Nous ne sommes pas à l'abri de personnes désireuses de se sceller ce Dieu de l'Eau, pas même parmi vos rangs Kirijin.

Le shinobi parlait sans ménagement, c'était bien bien trop dangereux que de laisser un sceau aussi immense et le but premier du village caché était surtout de le rétrécir pour mieux le protéger.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko J6f2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons http://www.ascentofshinobi.com/t6682-kiri-equipe-07-kintsukuroi-reparer-avec-de-l-or-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7025-yamazaki-okiko-carnet-de-route#58906 http://www.ascentofshinobi.com/u1017

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko Empty
Jeu 27 Juin 2019 - 20:13

La taille du sceau. Si Okiko n'avait pas de question, il partagea l'inquiétude de Sabaru quant à l'immensité de la surface à couvrir pour protéger Sanbi. Il avait confiance en ses frères shinobis, qui avaient été capables de repousser nombre de menaces, mais ne pouvait réprimer ses idées noires quant à une libération du dieu tortue alors que la vague de chakra venait de saper leurs forces. Sans parler de cette histoire sordide de Dieu des Éléments, scellé à Hayashi.

« Je pense que peu de Kirijins se risqueraient à essayer de sceller un Dieu en eux. S'ils venaient à être vus, Kagai Inja ne leur ferait pas de cadeaux. Et ils ont plus de chances d'échouer que d'y parvenir, ce qui signifie très certainement la mort. Je suis cependant d'accord avec toi ; nous ne sommes pas complètement à l'abri de fous à lier suicidaires. »

Le Nō récupéra le formulaire qu'il avait laissé à Okiko, voyant qu'il n'avait rien à y ajouter ou corriger. Leur entrevue tendait à sa fin, et avait su se montrer riche en découvertes, à défaut de vraiment aiguiller le jeune homme. D'un geste désintéressé, il fit glisser le document sur l'une des piles comportant les dossiers complétés, à examiner et à recenser.

« Surtout qu'avec cette histoire d'Homme au Fez, nous ne sommes pas à l'abri d'une tentative de capturer notre captif... »

Dépassé, l'assistant émit un profond soupir de lassitude, avant de relever les yeux vers le fraîchement naturalisé Kirijin. L'accumulation d'informations critiques et de responsabilités se répercutait sur ses traits ; le Nō, d'habitude si endurant, commençait à montrer des signes de fatigue et de surmenage. Je m'offrirai un oolong-hi, ce soir, pour la peine.

« Je ne te retiens pas plus longtemps, frère d'armes. Profites donc de ta journée pour te familiariser avec Kiri, nous nous chargerons de la suite des procédures administratives inhérentes au complexe. »

Cordialement, Sabaru accompagna le jeune Okiko jusqu'à la porte de son bure. Il le salua à nouveau, alors qu'il s'éloignait déjà, tandis que lui était encore appuyé contre la tranche du battant de sa porte. Ce n'est que lorsque la chevelure bicolore du jeune homme disparut dans les escaliers qu'il se résigna à retourner s'installer sur son séant.

Pour l'orageux, la journée n'était clairement pas finie. Entre la paperasse découlant de l'ouverture toute récente du complexe qu'il aidait à abattre, ses lectures sur le système de circulation chakratique et ses efforts pour dompter la foudre qui le composait, il ne risquerait pas de s'ennuyer.

Fin du RP.


_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Les Héros de demain — ft. Yamazaki Okiko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: