Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU | Yasei Akane

Shinka
Shinka

[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Empty
Ven 14 Juin 2019 - 15:32


„step by step”



Ordre de mission

Le village caché de la brume avait survécu, mais à quel prix ? Les pertes étaient nombreuses, le chaos incommensurable. Dans le regard des habitants, Shinka y lisait tantôt le soulagement, la fierté d’avoir survécu et vaincu un dieu, tantôt la colère et la douleur d’avoir tout perdu ou presque. Le sabreur lui, portait une expression aussi silencieuse que sa voix. Perplexe, contrarié et dépassé, il ne comprenait pas encore ce qu’il faisait ici et quel rôle il avait à jouer. S’il ne possédait pas encore la force et l’expérience nécessaires pour vaincre un tel désastre, il s’était pourtant montré particulièrement volontaire dans la prise en charge des blessés. En effet, il n’était pas rare de le voir aux alentours de l’hôpital afin d’assister aux mieux et bénévolement les médecins suite à l’attaque. Ce n’était qu’ainsi et à travers ses entraînements que Shinka parvenait à calmer son esprit et la culpabilité qui continuait à le ronger.

C’était donc exactement là où il se trouvait lorsqu’on le réquisitionna pour une mission. D’après le contenu du parchemin, un groupe de villageois aurait disparu en plein pèlerinage, et cela au même moment de la Résonnance. Résonnance… La feuille se froissant sous ses doigts alors qu’il répéta ce simple mot pourtant si complexe. Beaucoup avait été frappé par ce phénomène et cela de différentes manières, plongeant le monde un peu plus dans le chaos. Lui-même ne semblait pas avoir été affecté, mais les médecins lui avaient conseillés de prendre garde, les symptômes pourraient se montrer encore bien plus tard.

Un soupir vint alors trahir son anxiété lorsque finalement il rangea l’ordre de mission dans une de ses poches. Visiblement, il allait devoir rapidement faire ses bagages pour partir dès le lendemain matin. La journée touchant à sa fin, Shinka alla sans attendre avertir l’hôpital de son absence des prochains jours, s’excusant auprès d’eux de ne pas pouvoir faire plus.

De là, il entra sagement chez lui afin de préparer son sac et matériel. Ils avaient de la route à faire, un pèlerinage à effectuer et peut-être bien pire encore. Heureusement, sa senseï serait également présente à ses côtés, de quoi le rendre un peu moins confus.

La nuit se déroula lentement sans que le sommeil ne parvienne à gagner l’ancien vagabond, ou du moins, il n’en avait pas eu l’impression. Fatigué et pourtant bien éveillé, Shinka quitta sa demeure dès la première heure. Se retrouver devant les portes du village de bon matin le rendait presque nostalgique. L’extérieur était quelque chose qui, étrangement, lui était encore interdit. Privé de liberté, il avait toujours eu l’impression de suffoquer, plus encore actuellement. Pouvoir ainsi changer d’air était donc une idée alléchante. Même si la dernière fois il s’agissait justement de l’attaque de dieu de l’eau.

« Akane-senseï, cela faisait longtemps... »

Fit l’épéiste au masque redressé sur sa tête en voyant la silhouette familière de la métamorphe. Silhouette qu'il avait vu il n'y a pas si longtemps que cela, mais avec tous ces incidents, cela lui paraissait être une éternité. Ainsi ses yeux posés sur elle, il l’observa s’approcher avant d’incliner sa tête dans un salut solennel. Celle-ci avait su depuis gagner son respect, mais aussi sa confiance jusqu’à une certaine mesure. C’était une shinobi compétente, mais plus encore bienveillante. Du moins, c’était son opinion.

« La Résonnance… Vous pensez qu’elle peut en être la cause ? »

Droit au but comme à son habitude, Shinka en oublia les quelques formalités d’usage tant que cet événement semblait le préoccuper.







_________________
shinka

#5c85a4
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5437-termine-shinka-sans-feu-ni-lieu?nid=8#46054 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-kiri-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6355-shinka-carnet#52629
Yasei Akane
Yasei Akane

[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Empty
Dim 16 Juin 2019 - 8:11
Avoir scellé un Dieu n'était pas rien, et un doute subsistait dans l'esprit de la métamorphe. Certes, elle avait obéi aux ordres. Mais d'un village caché existant seulement depuis une poignée d'années. Certes, elle l'avait fait pour protéger les êtres qui lui étaient chers. Mais qui était-elle pour juger que leur vie valait plus que celle d'un Dieu ? Qu'une créature légendaire ? Qu'elle avait privée de sa liberté. Sanbi... Elle ne l'avait pas frappé, ni blessé, ni même touché. Elle avait cependant fait bien pire, et l'avait privé de sa liberté sans même le laisser s'exprimer. Jugeant et condamnant une créature légendaire d'une centaine d'années simplement parce qu'elle avait eu le malheur de se trouver sur la route d'un petit village shinobi tout juste né...

Et si elle aurait dû être heureuse d'avoir protégé les êtres chers à son cœur, et être fière d'être parmi les quatre personnes à avoir scellé un Dieu, il n'en était pourtant rien. Oui, elle était ravie que Kiri n'ait pas été détruite et d'avoir protégé la population. Mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'avoir un pincement au cœur en pensant au sort de ce pauvre Sanbi. Si bien que l'ordre de mission tombait à pic. S'éloigner de Kiri lui ferait sans doute du bien. Et puis qui sait ? Peut-être que ce pèlerinage aussi.

Ce fut donc après avoir préparé de quoi se nourrir durant le voyage – et surtout boire, ainsi que du surplus pour les offrandes, que la métamorphe se rendit ce jour là au lieu de rendez-vous. Elle avait avant cela bien évidemment prévenu Saji et Arata ainsi que Jun, même si le dernier n'était plus vraiment son élève, afin qu'ils ne s'inquiètent pas de son absence. Même si prévenir Saji n'était pas vraiment utile, puisqu'elle savait maintenant qu'il avait accès à toutes sortes d'informations et qu'il aurait aisément pu savoir ce qu'elle faisait. Ça aurait surtout été moins correct de partir sans rien lui dire, puisqu'ils étaient partenaires de vie.


- « Shinka. Oui, je suis ravie de te voir. »

Encore plus en un seul morceau.

- « C'est fort possible, puisque c'est arrivé en même temps. Les pèlerins peuvent aussi avoir fait une insolation, ou avoir souffert d'un manque d'eau. Mais ça me semble moins probable, puisqu'ils en ont l'habitude et font ça tous les ans. »

Son hypothèse était la plus plausible, mais il fallait garder en tête qu'il pourrait y avoir d'autres raisons à ces disparitions. La métamorphe fit signe à son élève, et ils se mirent en route.

- « Nous prendrons le bateau dans un des ports au sud de l'île afin de rejoindre Asosan. Couper par la forêt ou prendre la large depuis Kiri est à peu près égal en terme de temps. Et j'ai cru comprendre que toi aussi tu préférais être en plein air. »

La Yasei lui adressa un petit sourire en se tournant vers lui. La dernière fois qu'elle était allée à Asosan, elle s'y était rendue par bateau depuis Kiri et ça n'avait pas été une partie de plaisir, loin de là. Alors puisque aujourd'hui elle en avait le choix, elle préférait d'abord traverser l'île et sa végétation.

- « Tyki n'est pas avec toi ? »

Elle n'avait pas vu le petit écureuil sur son épaule, mais peut-être était-il simplement caché quelque part.

_________________
[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Shinka
Shinka

[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Empty
Lun 17 Juin 2019 - 17:20

„Step by Step”

Garder à l’esprit que cela n’était pas la seule explication possible… Le sabreur hocha positivement la tête : elle avait raison, plus que raison. Il ne fallait pas réduire son esprit à de simples conclusions, voilà les paroles que son père n’avait eues de cesse de lui répéter. Et se poser maintenant des questions auxquelles ils n’avaient aucun moyen de répondre ne changerait rien, non, il fallait s’y rendre et c’est bien ce qu’ils firent.

Un sourire, rempli de complicité, s’échangea entre les deux individus lorsqu’ils s’accordèrent à emprunter la forêt que de prendre le large immédiatement. Le rictus encore sur ses lèvres s’élargit alors lorsque celle-ci sembla prêter attention à son habituel petit compagnon de route. Discrètement et avec grande douceur, le shinobi entrouvrit une de ses sacoches afin de dévoiler la boule de poil confortablement endormi dans son cocon de ouate.

Ce ne fut qu’une fois celle-ci soigneusement refermée que le duo put réellement se mettre en route, traversant ainsi la végétation dense et pourtant pleine de cicatrices de Mizu ni kuni. Car oui, les marques étaient visibles, parfois plus que d’autres, mais les regards attentifs ne manqueraient pas de remarquer les changements de cette dernière après l’attaque du Dieu de l’eau. Le silence n’exprimait donc en rien tout ce qui pouvait se passer dans l’esprit du jeune shinobi. Pris de remords, mais aussi de nostalgie et de questions, ses lèvres ne parvinrent pas immédiatement à formuler ses pensées.

« Akane-senseï… » Il hésita. « Qu’est-ce que les autorités du village comptent faire du Dieu de l’eau ? »

Impossible pour lui de savoir si elle détenait ce genre d’information, mais dans tous les cas, rien que son avis pourrait déjà lui donner quelques indices. Maintenant, pourquoi posait-il cette question alors que tous deux se dirigeaient à vive allure en direction de leur prochaine mission ? Il ne le savait pas vraiment. Mais la créature, ses cris résonnaient encore en lui et sa méfiance naturelle envers les autorités lui faisait sans doute craindre le pire.

« Je suis heureux que vous ayez survécu. Vous et les autres. »

Avoua-t-il dans un simple murmure alors que ses yeux fixèrent l’horizon devant eux.


« Travailler à l’hôpital m’a fait réaliser à quel point nous étions chanceux. »






_________________
shinka

#5c85a4
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5437-termine-shinka-sans-feu-ni-lieu?nid=8#46054 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-kiri-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6355-shinka-carnet#52629
Yasei Akane
Yasei Akane

[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Empty
Mar 18 Juin 2019 - 14:00
C'était avec tendresse qu'elle regarda la petite boule de poils dormir. Et, mine de rien, elle fut soulagée de voir l'écureuil en pleine santé. La métamorphe poussa même un petit soupir de satisfaction en voyant ses premiers poils roux bouger doucement tandis qu'il respirait paisiblement. Une fois qu'ils l'eurent laissé tranquille, ils purent se mettre en route vers leur destination. En passant bien évidemment par la forêt, chose qui manquait beaucoup à la métamorphe à Kiri.

- « Je crois qu'ils vont tenter de le réduire, afin qu'il prenne moins de place et surtout soit moins repérable. »

La question était légitime, et elle pouvait se permettre de répondre puisqu'ils n'étaient que tous les deux. Elle serait certainement de la partie, puisque c'était elle qui l'avait scellé. Mais tout cela n'était pas encore tout à fait décidé, et les autorités devaient d'abord peser le pour et contre de chaque hypothèse avant de pouvoir lancer quoi que ce soit. Elle lança un regard en coin afin de voir si sa réponse avait satisfait la curiosité du sabreur, et celui-ci partit sur un autre sujet – tout aussi grave. La Yasei tourna cette fois-ci entièrement son visage vers lui afin de lui tendre un sourire.

- « Moi aussi, Shinka. Sans vous tous... Ma vie n'aurait plus eu aucun sens. »

Et elle aurait largement préféré perdre la sienne pour leur éviter de perdre la leur. Fort heureusement, il n'y avait eu que très peu de pertes à déplorer.

- « Les Kirijins ont été incroyablement réactifs. Et je dois avouer que suis vraiment fière de mes élèves. »

Nouveau sourire, avant de regarder encore devant elle. Ils progressaient rapidement, mais c'était très agréable de sentir l'air frais sur son visage, de humer l'odeur de l'humus et du pétrichor, d'entendre le vent souffler dans les branches et les bruits des animaux alentours.

- « Oui. Nous n'avons rien perdu, contrairement à d'autres. C'est très aimable de ta part d'ailleurs de venir aider à l'hôpital. Personnellement, j'ai commencé à y travailler après avoir aidé les enfants de l'orphelinat. En bénévolat, au départ. Puis, après la guerre civile, c'est là qu'on m'a proposé un poste. Ce genre de choses amène à réfléchir. »

Elle resta silencieuse durant quelques instants, l'air perdue dans ses pensées tandis que le paysage défilait. Puis reprit finalement, sans le regarder car elle observait où elle marchait.

- « C'est l'arrivée du Dieu de l'eau qui t'a poussé à cela ? Ou bien est-ce une envie de longue date ? »

Et, poussée par ses envies d'évasion, elle changea soudainement de forme tout en continuant de progresser au travers de la végétation. Adoptant l'allure finale de son animal totem afin de profiter pleinement de cette escapade, avant de retourner à la civilisation dans le port qui était leur destination.

_________________
[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Shinka
Shinka

[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Empty
Mar 18 Juin 2019 - 14:52

„Step by Step”

« … et ensuite ? »

Comptaient-ils garder indéfiniment le Dieu de l’eau emprisonné aux portes du village ? Ou pire, encore, allaient-ils en faire une arme ? Aucune ne semblait être la bonne réponse à ses yeux. Aussi puissant le sceau soit-il, il ne restait pas moins un danger, une faiblesse que d’autres exploiteront sans hésitation. Mais peut-être était-ce mal placé de partager ses craintes une des shinobis ayant procédé aux scellements.

« Ce sceau est une épée de Damoclès. »

Ha… Les mots étaient sortis avant même qu’il ne s’en rende compte et ses yeux allèrent donc se glisser nerveusement sur sa supérieure, espérant ne pas l’avoir froissé. Évidemment, il l’admirait pour avoir fait pareille prouesse. Elle avait sauvé bien des vies en procédant ainsi, mais est-ce que le combat, non, la guerre, était réellement terminée ? Il n’en était pas convaincu.

Il tenta néanmoins de changer brièvement de sujet en avouant son soulagement et la chance qu’ils avaient eus. La fierté et l’encouragement en revanche qu’elle démontra envers ses élèves rompirent le sourire à ses lèvres. Jun et Arata avaient fait preuve de beaucoup de courage et démontrés toutes leurs compétences. Mais lui ne méritait pas ces compliments. Un poids pesé sur son cœur, mais aucune autre parole ne sortirent de sa bouche tant qu’il préféra se concentrer à nouveau sur le chemin devant eux.

« Père m’a inculqué l’art de l’herboristerie. Nous venions ainsi en aide aux villages que nous traversions lors de nos voyages… Après l’attaque, j’ai jugé être plus utile là-bas qu’ailleurs. Même si je n’ai pas encore l’habitude de travailler dans une aussi grande instance... J’ai l’impression de servir à quelque chose. »

Le léger sourire qui se dessina démontrait alors qu’il prenait effectivement goût à cette occupation. Non seulement, il était sincèrement heureux de pouvoir soigner, ou du moins aider, des patients, mais surtout, il apprenait énormément aux côtés des médecins. Peut-être devrait-il demander à pousser ses connaissances dans ce domaine-ci. Il s’apprêtait à demander l’avis de sa sensei lorsque celle-ci prit soudainement l’apparence d’une panthère.

Un peu surpris, le sabreur manqua presque de se casser la figure en loupant l’un de ses pas avant de rapidement se rattraper et poursuivre la cadence. Émerveillé par cette apparence qu’il trouvait majestueuse, il la détailla longuement courir à travers les bois et même rugir lorsque cela l’enchantait. Respectant l’animal, il n’osa guère essayer de trop s’en approcher, ni même la toucher. Non, il se contenta de la contempler en silence, le temps de leur trajet.

Une fois la civilisation à nouveau visible à l’horizon, le shinobi laissa sa camarade et supérieure reprendre sa forme originelle avant de lui demander.

« Pourquoi une panthère ? »

Oh, il trouvait que cela lui correspondait extrêmement bien, à ne pas douter et sur bien des aspects, mais il était curieux de connaître la raison. Ne connaissant rien du clan Yasei, il n’avait aucune idée du fonctionnement et n’était même pas sûr qu’elle ait eu le choix.

« Pas trop peur de l’eau ? »

Fit-il sur un ton un peu plaisantin en voyant finalement le port se profiler devant eux. Bientôt, tous deux allaient prendre le large jusqu’à Asosan. Sourire aux lèvres, le sabreur s’engagea dans le bourg avec elle.





_________________
shinka

#5c85a4
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5437-termine-shinka-sans-feu-ni-lieu?nid=8#46054 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-kiri-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6355-shinka-carnet#52629
Yasei Akane
Yasei Akane

[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Empty
Mer 19 Juin 2019 - 22:07
Ensuite ? C'était une très bonne question dont elle n'avait pas la réponse. Garder Sanbi dans un sceau ne lui semblait pas être une bonne idée. Le libérer non plus. Fallait-il chercher à camoufler l'emplacement, afin que personne ne le trouve ? Ou construire un temple dessus, afin d'en faire un lieu de culte ? Ce ne serait plus discret, mais étroitement surveillé. Et il faudrait être vraiment cinglé pour tenter quoi que ce soit avec des fidèles en pèlerinage aux alentours. Non, elle avait beau y réfléchir, elle n'avait pas la réponse à cette question. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'il fallait déjà commencer par le réduire. S'ils y arrivaient, ce serait déjà un bon début. Mais il avait raison : c'était une menace qui pesait au-dessus de leurs têtes, et risquait de s'abattre à tout moment.

Shinka s'ouvrit ensuite un peu à elle, en lui parlant de son passé et de sa vie avec son père. L'herboristerie, hein ? Elle avait aussi commencé par là. Et elle aussi se sentait utile en aidant les gens. Mais depuis la guerre civile, et la mort de Shiori, elle n'en était plus si sûre. Tant de blessés à soigner en permanence... Ne serait-il pas plus simple de n'avoir personne à soigner ? Là encore, elle n'avait pas la réponse. Elle n'était qu'une kunoichi avec deux mains, et elle s'en servait pour obéir aux ordres. Que ce soit pour tuer, sceller, ou sauver des vies. Peu lui importait, tant que c'était dans ses compétences et que ça permettait d'aider. Et, surtout, de protéger les êtres chers à ses yeux.

Ils arrivèrent de nouveau à la civilisation, et la métamorphe reprit forme humaine afin de se fondre de nouveau dans la masse. Elle se montrait rarement sous son animal totem, même si elle l'assumait de plus en plus. C'était il y avait encore seulement quelques mois un secret bien gardé, et elle avait un peu de mal à affronter le regard des gens. Celui de son élève était plus curieux qu'apeuré ou dégoûté.


- « Je ne sais pas, je n'ai pas choisit. Enfin, pas consciemment en tous cas. Peut-être que c'est elle qui l'a fait, d'ailleurs. Mais aussi loin que je me souvienne, je n'ai eu qu'elle, et ça ne m'a jamais dérangée. C'est mon animal, nous sommes en... Osmose, et c'est ainsi que ça doit être. »

Elle ne se voyait pas vraiment avec un autre animal. Peut-être que Reikan pourrait répondre à ce genre de questions... Il faudrait vraiment qu'elle la rencontre. L'idée titillait de plus en plus la métamorphe, qui commençait à vraiment s'impatienter de la rencontrer, au final. Surtout depuis qu'elle avait entendu rugir lorsque Sanbi avait surgit. Akane sourit à son élève, et surtout à sa remarque.

- « Non, je n'ai pas peur de l'eau. Les panthères sont de très bonnes nageuses. »

Son sourire disparut, et devint plus grave.

- « En revanche... Je ne supporte pas très bien d'être enfermée. Je vais rarement dans les cales des bateaux, avec les voyageurs. Ne sois pas étonnée que je reste durant tout le trajet sur le pont. »

Une peur qui lui venait de son enfance, et dont elle ne tenait pas à parler plus que cela. Elle changea d'ailleurs rapidement de conversation, et montra un petit bâtiment sur le quai du village.

- « C'est là-bas qu'on achète les places. »

Elle invita d'un signe le sabreur à la suivre, tandis qu'elle traversait le bourg pour se rendre au bâtiment désiré.

_________________
[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Shinka
Shinka

[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Empty
Ven 21 Juin 2019 - 12:15

„Step by Step”

Intéressantes étaient les explications de la métamorphe. Visiblement, il s’agissait pas uniquement d’un changement de forme, mais bien une identité en elle qu’elle partageait avec pudeur et simplicité. Une essence, celle de la panthère qui l’aurait choisi et accompagné à travers ses périples. Il était étrange comme il avait parfois l’impression d’en savoir beaucoup et peu à la fois sur cette personne. Elle était mystérieuse, à ne pas en douter, et pourtant étrangement franche et honnête, peut-être trop pour son propre bien d’ailleurs. Cela n’entravait en rien l’admiration qu’il éprouvait pour elle, surtout lorsqu’il ressentait ce lien si spécial qui l’unissait à cet animal majestueux.

« … Je vois… j’espère un jour partager ce même lien avec Kigenkai. »

Avoua-t-il à demi-mot alors qu’il contempla la lame entre ses mains, un sourire tendre et nostalgique aux lèvres. Car s’il ne pouvait pas réellement comprendre le lien qu’elles possédaient, il pouvait aisément l’imaginer en comparant celui qu’il entretenait avec sa lame légendaire. Malheureusement, il n’était pas encore à la hauteur. Pas encore.

En attendant, sa petite taquinerie avait semble-t-il eu son petit effet. Du moins, l’espace d’un instant jusqu’à ce que la Yasei ne prenne une mine bien plus sérieuse. La peur de l’enfermement. Est-ce que cela avait un rapport avec ses instincts animaux ? Où était-ce plus profond que cela ? Impossible de le savoir, mais il était clair par de son expression que c’était un terrain trop glissant pour qu’il ait l’autorisation de s’y aventurer.

« Très bien. »

Sans insistance aucune, Shinka accepta pleinement de poursuivre leur quête en toute simplicité. Ainsi, sans grande difficulté, le duo parvint à rejoindre un navire de passage après avoir négocié leur place. Comme prévenu, la femme panthère ne quitta pas une seule fois le pont du navire et cela malgré l’appel des cuisines. Sans trop d’hésitation, n’aimant guère de mêlée aux étrangers, Shinka lui apporta les sandwiches soigneusement préparés par le chef du bateau avant de rester à ses côtés le long du trajet.

« C’est ici ? »

Demanda-t-il alors que ses pieds touchèrent enfin le sol de l’île tant désirée. Le Mont Isetsu fièrement hissé devant eux, le regret de ne pas posséder d’invocation volante, à l’image de Jun, se faisait réellement ressentir. Mais avant tout chose, fallait-il encore atteindre le village déjà situé en hauteur.

Heureusement pour lui, l’endurance n’était pas son principal défaut et tous deux arrivèrent sans mal à leur destination. La discrétion ne semblait d’ailleurs guère envisageable. Sans compter le masque que portait naturellement le plus expérimenté des deux, la venue de shinobi était impatiemment attendu tous les regards fixés sur eux. Ignorant les murmures indiscrets, ses pas le conduisirent directement face au chef du village rempli d’inquiétude.

« Kirigakure nous envoie. »

Ça, ils le savaient déjà, n’est-ce pas ? Mais, c’était bien la seule chose que le sabreur avait trouvé à dire, les salutations n’étant pas vraiment sa tasse de thé. Raison pour laquelle, il laissa sa supérieure reprendre les choses en main.




_________________
shinka

#5c85a4
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5437-termine-shinka-sans-feu-ni-lieu?nid=8#46054 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-kiri-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6355-shinka-carnet#52629
Yasei Akane
Yasei Akane

[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Empty
Sam 22 Juin 2019 - 21:39
Le voyage se passa sans aucune encombre, et la métamorphe apprécia la discrétion du jeune sabreur qui ne releva pas son aveu. Sans doute avait-il compris de lui-même qu'elle n'avait pas envie de creuser la question. Alors qu'ils venaient de terminer de manger le repas apporté par Shinka, en appréciant ainsi le calme de la mer et son immensité, ils arrivent à destination.

- « Oui, c'est là. »

Ils descendirent avant les autres voyageurs – puisque la majorité n'était pas sur le pont, contrairement à eux et se rendirent rapidement au pied du mont Isetsu. Si les montagnes étaient nombreuses sur cette île, celle là était particulière puisqu'elle était plus haute que les autres. De plus, ils ne risquaient pas de se perdre à Asosan puisqu'il s'agissait de l'endroit où avait grandit la métamorphe. L'île n'avait donc guère de secrets pour elle. Ils n'eurent donc guère de mal à trouver le village où ils devaient se rendre.

- « Nous vous attendions ! »

S'exclama le chef du village en entendant les paroles du sabreur. Il les invita à le suivre dans le bâtiment le plus grand du village, où il y faisait plus frais qu'à l'extérieur. Là, il s'installa dans un gros fauteuil et commença à s'expliquer.

- « C'est terrible, plusieurs pèlerins ne sont jamais revenus de leur voyage ! J'ai envoyé quelques uns de mes guides aller les chercher, mais ils ne sont pas revenus non plus. Vous devez nous aider, je vous en prie ! Mon village ne doit sa survie qu'au pèlerins, qui s'y arrêtent avant d'entreprendre leur périple. Si jamais les gens continuent de ne pas revenir et que la rumeur circule, je ne donne pas cher de l'avenir de mon village... »
- « Je vois. Est-ce que vous avez vu des choses inhabituelles cette année, par rapport aux précédentes ? »
- « Hum, laissez-moi réfléchir. Hé bien il y a eu cette vague de chakra, qui a fait s'évanouir plusieurs fermiers. »
- « Oui, comme dans tout Mizu no kuni. »
- « C'est vrai, ce n'est pas que chez nous ? Certains pensaient que le Dieu Isetsuhiko avait répondu à leur appel ! »
- « Dites m'en plus là dessus. »
- « Hé bien, comme vous le savez, on vient ici pour gravir les dix mille marches et faire une offrande au Dieu Isetsuhiko. Et en devenant capables de nouvelles prouesses, quelques fermiers ont pensé qu'il avait répondu à leurs prières. L'un d'entre eux s'en est même vanté dans tout le village, et il a dit qu'il était l'élu, le seul, et qu'il allait remonter là haut le remercier. »
- « Et où est-il désormais, ce fermier ? »
- « Je ne l'ai pas revu, il doit être chez lui j'imagine, ou dans son champ à travailler. »
- « Merci. Avez-vous d'autres informations à nous donner qui seraient utiles ? »


L'homme s'accorda quelques instants de réflexion, avant de répondre par la négative.

- « D'accord. J'aimerais d'abord aller rendre visite à ce fermier dont vous nous avez parlé. Et ensuite nous nous rendrons là-haut à notre tour. »
- « Bien, je vais vous montrer où il habite. »


La Yasei hocha la tête, et il les fit sortir avant de traverser le petit village. Il contenait une quarantaine d'habitations, tout au plus. Nombre d'habitants vendaient ses objets souvenirs qu'ils fabriquaient eux-mêmes. Visiblement, le village vivait bien du tourisme et de l'agriculture. Il n'était pas pauvre mais on était ici loin de la richesse de Kiri et de ses villages alentours. Arrivés devant une maison qui ressemblait plus à une cabane qu'autre chose, le maire frappa à la porte en s’annonçant et appelant le fermier. N'ayant aucune réponse, il réitéra. Akane échangea un regard avec Shinka, avant de se poster devant la porte à son tour.

- « Ouvrez, nous sommes des shinobis de Kiri et venons vous interroger au sujet de la vague de chakra qui vous a affecté. »

Nouveau silence. Elle haussa alors les épaules, avant d'enfoncer la porte d'un coup de pied afin de pouvoir aller regarder à l'intérieur s'il se trouvait quelque chose de louche qui pourrait les intéresser.

_________________
[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU |  Yasei Akane Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

[Mission libre B] LES DIX MILLE MARCHES DU MONT ISETSU | Yasei Akane

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: