Soutenez le forum !
1234
Partagez

La terre son élément


La terre son élément Empty
Ven 14 Juin 2019 - 23:33
A défaut de pouvoir progresser sur la résonance, à défaut de pouvoir glaner plus d’informations concernant ce phénomène qui l’obsédait, le Chuunin cherchait un moyen de progresser, progresser par rapport à la maîtrise de cette nouvelle affinité qui était sienne : le doton. Depuis peu, il avait appris à créer un mur de terre. Probablement la technique la plus aisée à matérialiser. Il lui avait suffi de se concentrer un peu plus que d’habitude et de voir se matérialiser ce mur dont les matériaux provenaient du sol. En visualisant ce mur sortir de terre, il exécutait les mudra adéquats et parvint à produire la technique. Il en avait alors tiré une immense satisfaction. C’était bon, c’était bon de voir qu’il avançait désormais correctement dans le maniement du doton. Il avait continué à s’entraîner à la matérialisation du mur. Encore et encore, jusqu’à ce qu’il puisse le produire aisément, à moindre coût chakratique et rapidement. Une technique basique ne pouvait qu’être aisée à produire.

Une fois la maîtrise de ce jutsu complété, il était temps de passer à autre chose. Il était nécessaire de passer à une technique bien plus utile et plus complexe. Dès les premiers jours où le Hyûga avait compris que son affinité avait changé, il y avait pensé. La meilleure technique doton à ses yeux était celle qui lui permettait d’être discret et de se déplacer sans éveiller de soupçons ou sans qu’on ne puisse aisément le repérer. Une technique qui permettait de se déplacer sous terre. Le Chuunin l’avait vu exécuter bien des fois par bien des maîtres en doton depuis sa tendre enfance. Il lui fallait maîtriser ce justu. Et comme à chaque fois, c’était son ami, Chikara, qui allait l’aider en cela. Il l’avait aidé une première fois, depuis que la résonance avait frappé, il allait le faire à nouveau.

Chikara était arrivé comme convenu à l’heure indiquée. Lorsqu’ils se virent, tous deux se mirent à se taquiner mutuellement. Chikara évoqua la nouvelle situation de son ami Tsuyoshi. Il le taquina longuement sur ses fiançailles et son mariage à venir. Ainsi l’homme allait se marier et se lier à une kunoichi d’un clan étranger. Tsuyoshi encaissa les moqueries sans se facher. Pouvait-il le faire avec son ami d’ailleurs ? Ce dernier de toute façon ne l’aurait guère ménagé s’il s’était emporté. S’énerver face à un ami dès que ce dernier pique notre fierté ou notre ego est généralement contre-productif. Après les échanges moqueurs et autres, le duo passa au travail. Ils se mirent debout face à face ; Chikara exécuta le premier sa technique, la technique de dissimulation. Il s’enfonça sous terre et réapparut derrière son ami. Ce dernier se retourna, sourcil arqué et lâcha au manipulateur de doton : Tu crois que je n’ai jamais vu la technique ? Enseigne-moi plutôt les mudra et comment je dois m’y prendre… Tous les deux sourirent.

Peu de temps après, le Hyûga connaissait les mudra et s’appliquait désormais à produire la technique. On lui avait dit de considérer désormais la terre comme un prolongement de lui-même. Pour peu qu’il y distille du chakra à bonne dose, il pourrait l’utiliser comme bon lui semble. La technique fonctionnait de deux façons. Pour les assimilateurs terres, ces derniers fusionnent avec leur éléments, ils s’y fondent littéralement et peuvent littéralement faire un avec le sol. Pour les autres manipulateurs du doton, la chose fonctionnait différemment. Ils devaient pouvoir faire ouvrir le sol sous leurs pieds, s’y enfoncer et refermer le sol au-dessus d’eux comme s’ils s’y enterraient vivants. Telle était la procédure et c’est la prouesse que devait réaliser le Chuunin. Ce dernier souffla un bon coup et s’y colla.

_________________
Spoiler:
 


La terre son élément 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

La terre son élément Empty
Sam 15 Juin 2019 - 8:47
Une fois visualisé et les mudra connus, un jutsu a toujours l’air aisé à réaliser. Dans les faits lorsqu’on s’attèle à se mise en place, les choses deviennent tout de suite différentes. L’on se heurte aux premières difficultés, première difficultés liées à l’application dudit jutsu. La visualisation permet certainement de dépasser certains problèmes, l’action cependant nous mets face aux véritables difficultés liées à notre être, nos capacités particulières. Les dépasser ou y apporter une solution satisfaisante permet de faire un pas de plus vers l’accomplissement de notre mission. Pour Tsuyoshi le premier blocage était intervenu tout de suite. Il avait su « ouvrir le sol sous ses pieds » sans trop de peine. Seulement, l’ouverture en elle-même déjà n’était pas suffisante. Il avait fait une ouverture peu profonde déjà et juste assez pour enfoncer une jambe jusqu’au genou. C’était un bon début, mais pas ce qui était attendu.

Sortant la jambe qui s’était enfoncée du sol, le Hyûga vit le sol revenir à sa disposition initiale. Il resta là à regarder cette matière un moment, probablement conscient des efforts qu’il aurait à fournir pour arriver à ses fins. Et pourtant… Chikara lui avait dit que la technique à laquelle il s’asseyait était impressionnante pour un néophyte, mais pas coûteuse en chakra. Sans plus tarder, Tsuyoshi se remit à effectuer les mudra sous l’œil bienveillant de son ami. Les mudra effectués, il fallait s’assurer d’injecter son chakra, la dose correcte, l’équivalent de ce qu’on utilise pour une technique de niveau C à peu près, dans le sol et le répartir de telle sorte que l’ouverture puisse se faire. Le chakra injecté, Tsuyoshi s’employa à réaliser ce qu’il souhaitait réaliser. Tout doucement, il commença à s’enfoncer dans le sol. La démarche était lente, mais étant donné qu’il était encore dans un processus apprenant, cela pouvait se comprendre. Dès qu’il se mit trop à penser à ce qu’il était en train de faire et au fait qu’il commençait à s’enterrer littéralement, le Hyûga fut pris d’une légère peur. Une légère peur qui allait tout gâcher. Aussitôt, il se vit bloqué au niveau de la poitrine dans le sol, incapable de continuer son jutsu ou de s’extraire du sol. Tsuyoshi se mit alors à gigoter dans l’espoir de se défaire de l’emprise de la terre. Vu jusqu’où il s’était enterré, sa démarche était vaine. Il lui fallait de l’aide.

_ Si tu voyais ta tête ! Tu n’as pas encore intégré que ton élément c’est la terre… Certainement que quand tu parviendras à réaliser ce jutsu correctement, tu seras plus apte à l’accepter.

Chikara sourit à son ami. Il le regarda gigoter un peu puis attendit que le Hyûga daigne demander son aide, ce qui arriva mais au bout d’une dizaine de minutes. Sans accès à ses mains, et ayant bloqué le processus de mise en place de sa technique, Tsuyoshi ne pouvait plus prétendre bouger la terre à sa convenance. Nécessairement, pour s’extraire de cette terre où il s’était fourré tout seul, il lui fallait de l’aide. Chikara donc intervint en créant une ouverture assez large autour du Hyûga afin que ce dernier puisse se sortir de l’emprise de la terre.

_ Tu as senti comment tu étais piégé. Un jour, tu t’entraîneras seul à enfoncer des gens dans le sol jusqu’à cette hauteur. Tu verras, comme toi, il ne pourront rien faire pour se sortir d’affaire.

Il marqua une pause avant de poursuivre :

_ La terre est différente de la Foudre. La Foudre est versatile, rapide et puissante. La terre elle est stable, sereine mais tout aussi puissante intrinsèquement parlant bien entendu.

Chikara ne faisait guère référence à la roue des éléments, roue qui indiquait qu’un élément était apte à neutraliser l’autre. Non. Il faisait uniquement référence aux caractéristiques de ces éléments justement.

Tsuyoshi s’était sorti d’affaire. Tout de suite il tentait déjà de reprendre le jutsu.

_________________
Spoiler:
 


La terre son élément 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

La terre son élément Empty
Lun 17 Juin 2019 - 2:53
Il venait de tenter le jutsu et il avait raté son coup. Le Hyûga pour autant, déjà se remettait au travail. Il n’était pas du genre à glander ou se laisser aller. Lui préférait travailler, encore et encore. En entrainement, il se donnait à fond jusqu’à parvenir à ses fins. S’il s’agit d’un exercice, il l’applique s’y met et s’y remet jusqu’à obtenir gain de cause. Après tout, c’est bien ainsi que l’on parvient à ses fins en la matière. Pour l’heure, il avait à maîtriser un jutsu fort important. Un jutsu qui allait lui permettre à la fois de se déplacer, mais surtout de le faire incognito. Il s’agissait d’un des rares jutsu qu’il enviait aux maîtres de la terre. Cette technique était si utile pour tout ninja maîtrisant le doton, qu’elle était amenée au niveau de nécessité aux yeux du Hyûga. Cette technique, lorsqu’il la maîtrisera, sera pour Tsuyoshi son assurance vie. En cas de défaite au combat imminent ou de mort imminente, il l’utiliserait alors et quitterait le combat. Une escape donc. Quelque chose de fort utile pour tout ninja qui se respecte.

Se concentrant à nouveau, Tsuyoshi composa les mudra. Il injecta du chakra dans la terre et maintint ledit chakra. Il remarqua alors que le phénomène qu’il avait constaté et vécu un instant auparavant se remettait en marche. Rapidement, il avait pu s’enfoncer sous terre à hauteur respectable. D’abord jusqu’aux genoux, le sable l’avait pris finalement jusqu’aux poumons. Conscient qu’il devait rester zen, il ne pu s’empêcher de jeter un regard vers son ami Chikara. Ce dernier, d’un hochement de tête, lui indiqua qu’il n’avait rien à craindre et qu’il allait devoir garder son calme afin de pénétrer sous terre. A coups sûr, il avait compris le problème du Hyûga. Ce dernier s’interrogeait sur le comment il allait s’y prendre pour respirer sur terre. Un questionnement légitime qui ne se posait pas pour tout manipulateur du doton. Respirer sous terre était aussi naturel qu’inexplicable. Tout comme il était au fond aussi inexplicable qu’un homme respire l’air. C’aurait pu être un autre élément non ? Non ? Ah oui !

Tsuyoshi s’était enfoncé complètement sous terre. Coupant sa respiration, il s’était rendu compte au bout d’une minute, en risquant une petite respiration, que tout allait bien. Il respirait malgré l’omniprésence du sol. Un miracle qu’il ne s’expliquait pas encore. Essayant d’évoluer sous terre, il profita de sa nouvelle situation pour activer son dojutsu. Il avait maîtrisé ce pouvoir jusqu’à pouvoir voir convenablement à travers la matière. Dès lors, il put aisément voir en surface et donc se mouvoir à sa guise tout en se repérant. Ayant eut à l’esprit l’endroit à partir duquel il s’était enfoncé dans le sol, il prit le plaisir de sortir derrière la position de Chikara afin de le surprendre. Il le réussit presque. Ce dernier s’attendait, en réalité, à ce que son ami tente le coup.

_ Tu ne peux pas me surprendre. Pour le coup tu ressembles à un gosse qui joue à cache-cache… Prévisible ! Et lent… Très lent. Ce jutsu peut être réalisé plus vite. Tu as d’ailleurs intérêt à ce qu’il le soit.

Et Chikara avait raison ! Si le jutsu était réalisé plus vite, alors le Hyûga se donnerait les chances de pouvoir feinter ses ennemis, les surprendre plus vite. Cela ne pouvait qu’avoir du bon pour lui et lui permettre d’avoir un coup d’avance sur ses ennemis. Conscient du fait qu’il avait tout de même réussi à exécuter la technique, il continua à l’appliquer afin d’en parfaire la maîtriser. Jusqu’au soir il s’entraîna, sans relâche. Au final, le résultat en valait la chandelle.

_________________
Spoiler:
 


La terre son élément 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

La terre son élément

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: