Soutenez le forum !
1234
Partagez

Show me da way (Tomoe)

Asaara Riku
Asaara Riku

Show me da way (Tomoe) Empty
Lun 17 Juin 2019 - 2:25
Show me da way
La guerre entre Kumo et l’empire, Riku l’avait évité de justesse. Ne se sentant pas prête à intégrer un groupe pour la défense du village, elle s’échappa aux alentours, prévenant tout ceux qu’elle croisait de ne pas approcher le champ de bataille. Même si cette réalité la détruisait, elle ne pouvait que l’accepter : la Asaara ne possédait pas la force d’une bête. Toutes ces années a resté bloquer dans un même village, empêcher de quitter, se résoudre à respecter le couvre-feu, lui avait retirer toutes possibilités à évoluer. Proche des Asaara se trouvait le clan Tadao, spécialisé dans le taijustu. Une tentative qui termina en échec suite au refus du chef. Pourquoi ? Parce qu’elle portait le nom Asaara et que cette famille ne se liait pas aux autres. C’était douloureux.

Maintenant sur un territoire plus ouvert d’esprit et très vaste, la brune possédait de multiples ressources pour se lancer dans l’art du combat. 22 ans et toujours genin, c’était un peu la honte. Elle n’aimait pas particulièrement passer du temps au terrain d’entraînement, mais c’était un lieu plus sécuritaire pour pratiquer son Doton. Riku se sentait timide d’être à la vue de n’importe qui. Star Killer souhaitait sortir et encourager sa protégée, mais dès qu’il pointait le bout de son nez, la brune le renvoyait tout de suite se cacher. Inutile de dire que ses séances d’entraînement se résumait à de longues heures seules. Et comme tous les autres jours, la Kazejin arriva tôt et profita de l’air frais pour se taper une petite course autour du lieu. Peut-être pour se réchauffer, peut-être pour repousser le moment tant attendu.

Après une demi-heure à courir, Riku retourna sur la terre vaste et observa le sol. Contrairement à la majorité des Kazejin, elle ne possédait pas l’affinité du vent, mais de la terre. Ça ne la dérangea pas, mais un blocage faisait en sorte que la création de techniques précises et fortes, ne fonctionnait pas. Lancer des projectiles, c’était au top, la perfection, mais un mur ? Un clone ? Une simple fleur en forme de terre, c’était mort. La précision manquait. Encore une fois, la jeune femme échouait à créer une simple défense. Ça ressemblait à un gros tas de boue qui dégoulinait.

Se plaquant une main au visage, soupirant de désespoir, Riku réfléchissait.
(c) AMIANTE


_________________

Show me da way (Tomoe) Riku_signa_bis
Merci Aditya pour la signa !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6758-asaara-riku http://www.ascentofshinobi.com/u974
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Show me da way (Tomoe) Empty
Lun 17 Juin 2019 - 19:02
SHOW ME DA WAY
Asaara Riku & Chôkoku Tomoe
Pour une fois, alors qu’une nouvelle journée d’été, chaude et agréable s’annonçait, Tomoe n’avait pas de tâche précise à faire. Pas de ronde, pas d’interrogatoire qui commençait même à l’agacer, pas de rapport à faire ou même à lire, rien. Une pause qui, selon elle, était méritée. Loin était à présent le temps où elle n’allait que défier les singes de la jungle de Yaogakure. Bien que la Chôkoku n’avait pas été partisane du repos, ces derniers mois elle avait eu beau enchainer affaires sur affaires : entraînement avec les feu Tsukimono, le contrat, son embarcation pour l’armée du Feu, la guerre, et enfin les contrecoups qui se révélaient être moins simples qu’elle ne l’aurait imaginé. Après tout, ce n’était pas en se prélassant ou en se baladant qu’elle en était arrivée là.

La Lieutenante n’opta cependant pas pour la paresse et ce fut aux terrains d’entraînement qu’elle avait choisi de se diriger. Elle avait l’envie de tester certaines nouveautés, pourtant… Elle savait bien qu’à utiliser l’héritage d’un clan qu’elle avait renié et qu’elle projetait d’anéantir, elle ne pourrait passer inaperçue et, plus encore, cela pourrait ne pas plaire aux quelques constructeurs qui travaillaient d’arrache-pied dans tout le village pour le remettre en état. Euphémisme était de dire qu’elle s’en fichait joyeusement.

Pourtant, lorsque la jeune femme arriva sur les lieux, elle fut d’abord étonnée de ne pas voir ces quelques ouvriers qui retapait l’académie pour la remettre au goût de l’Empire, or ce qui capta finalement le plus son attention n’étaient pas les absents, mais bien la seule présente. Quelque peu en retrait, l’Explosive observa d’un œil ni mauvais, ni bon. Evidemment, Tomoe ne pouvait s’empêcher de juger le peu qu’elle vit, et ce n’était pas… Effectif. Restant silencieuse elle laissa là, au beau milieu du terrain cette silhouette à l’étrange coupe de cheveux un instant. Puis elle reprit les devants et la Chôkoku au visage imperturbable s’avança. « C’est très loin d’un résultat, même minime. » La franchise de la jeune femme pourrait très certainement le pas plaire. Et puis elle n’était pas du genre à s’enthousiasmer pour ça, à encourager une parfaite inconnue.

D’ailleurs, elle manqua de se présenter, comme à son habitude depuis bien longtemps, et enchaina en la rejoignant enfin. « Je ne sais pas ce que tu essayes d’accomplir mais tu t’y prends comme un manche. » Ouch. Si Tomoe en avait oublié le principal objectif de sa présence ici –soit son propre entraînement-, elle n’en avait pas perdu sa langue fourchue et son regard perçant avec lequel elle chercha celui de son interlocutrice. Note était à prendre qu’elle n’avait même pas cherché à savoir à qui elle avait affaire. Est-ce que cela importait vraiment, finalement ? Pas pour Tomoe en tout cas…
☾ anesidora

_________________
Show me da way (Tomoe) L4vf
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6014-tomoe-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u880
Asaara Riku
Asaara Riku

Show me da way (Tomoe) Empty
Mar 18 Juin 2019 - 2:44
Show me da way
Échecs après échecs, c’était la réflexion. Riku ne perdait pas nécessairement espoir, mais tentait de comprendre la formule magique pour déployer ses ailes. Chez les Asaara, personne ne souhaitait s’approcher d’elle pour un simple entraînement sur l’affinité, et ceux qui lui proposait des apprentissages, possédait bien sûr le Futon. Que serait un Kazejin sans le vent. Pourtant, que serait-elle sans son Doton? Parfois, la brune se demandait si elle avait été abandonné dans le désert, ça expliquerait pourquoi les différences se multipliaient entre elle et le famille du sable. Ce n’était qu’une question de temps avant de recroiser le chemin des fous, donc, sa maîtrise du combat devait être à point pour un éventuel duel.

Seule à profiter du vaste terrain d’entraînement, elle fut surprise d’entendre une voix féminine et peu délicate. Souriante, la kunoichi se tourna pour contempler sa nouvelle interlocutrice. Une jolie bouille, un âge proche du sien et une langue de vipère. Intéressant. La Asaara ne se sentait pas affecté par son commentaire, qu’est-ce qu’elle pouvait bien y faire, après tout. Sa deuxième réplique créer un doux rire chez la plus vieille. Sa main se déposa devant sa bouche pour masquer son rire et sa tête tomba de quelques centimètre vers la gauche.

« Je sais. » une voix angélique, sans venin. « Je tente de créer un mur doton pour améliorer ma défense, mais comme tu as pu si bien le voir, je suis absolument nulle. »

Aucune difficulté à l’avouer, elle assumait ses faiblesses. Pour une petite nouvelle comme elle au sein d’un empire, ce n’était pas très facile de se créer une place. Elle se croisait les doigts pour sortir du lot, à un moment ou un autre. Son Dokuton avait déjà donner une bonne impression au Battle Royal, enfin, c’était dans ses espoirs. Heureusement pour sa crédibilité, un minimum de connaissance vivait dans son cerveau et son corps.

« Je ne sais pas faire un mur, mais niveau attaque, ça peut aller. »

Riku fit quelques mouvements de la main et trois projectiles de doton foncèrent à toute allure dans le vide pour atterrir plus loin. À ses yeux de genin, enfin, soldat, c’était déjà une belle manipulation.

« Désolé, je ne me suis pas présentée. » elle avança vers la jeune femme. « Asaara Riku, fraîchement arrivée, deux jours avant la guerre. »
(c) AMIANTE


_________________

Show me da way (Tomoe) Riku_signa_bis
Merci Aditya pour la signa !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6758-asaara-riku http://www.ascentofshinobi.com/u974
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Show me da way (Tomoe) Empty
Mer 19 Juin 2019 - 16:19
SHOW ME DA WAY
Asaara Riku & Chôkoku Tomoe
Bien des individus faisaient souvent appel à la tolérance lorsqu’il s’agissait d’un combat. Or une mise à l’épreuve était-elle toujours qu’une épreuve ? N’était-ce pas plutôt ce qui mettait devant les faits accomplis, face à un danger qu’il affronter et traverser de manière aussi radicale que possible ? Du moins, ces derniers mois, c’était ce qui avait convaincu Tomoe. La mort de Washi Fujimi avait été fulgurante, destructrice pour la jeune femme, et si elle avait enfin pris conscience qu’elle avait été vengé, cela ne changeait qu’une part infime de la donne. La vengeance ne l’avait pas ramenée. Au même titre que tous les Hijins présents dans Kumo n’avaient pas récupéré leurs anciennes maisons, leurs proches disparus. Un cycle sans fin mais dans lequel la Chôkoku se plaisait.

La guerre elle-même avait également été une adversité. Moins complexe que la précédente puisqu’il ne s’agissait pas de personne avec un quelconque lien. Mais passer le cap, se salir les mains c’était s’assombrir le cœur, l’âme, et la jeune femme n’avait pas eu d’hésitation. Elle en ressortait sûrement plus changée qu’il n’y paraissait, plus qu’elle ne l’imaginait elle-même. Alors, lorsqu’elle vit cette femme au beau milieu du terrain à s’entraîner, elle n’avait pas non plus sourcillé pour lui dire ce qu’elle pensait. A quoi bon s’obstiner ? La donne ne pouvait être que binaire : Oui ou non. Vivre ou mourir. Réussir ou échouer.

Cependant la réaction de celle-ci ne fut pas sans surprise lorsqu’elle montra bien prendre la chose. Tomoe ne manqua pas d’en relever légèrement un sourcil alors que le petit rire de la femme. L’Explosive se demanda d’abord si l’étrangère prenait tout ceci à la rigolade mais elle la laissa poursuivre. Inutile était de la condamnée, n’est-ce pas. Les projectiles fusèrent, la Lieutenante ne bougea pas, elle observait simplement. La terre. Au moins, c’était une bonne chose. Dans son ancienne boue pour seule résultat, peut-être que la chevelure bicolore avait souhaité user de l’affinité aqueuse…

Tomoe fit une légère moue, avouant alors de celle-ci que son cas n’était peut-être pas si désespéré qu’elle ne le pensait au premier regard. « C’est donc un mur que tu cherches à faire ? » Elle se tourna légèrement et alla inspecter les jets de terre. Les yeux rivés dessus, accroupie, la brune vint à les tester au touché. Non ce n’était pas si médiocre.

Tandis que la Chôkoku se redressa pour se tourner de nouveau vers l’apprentie. Asaara. Ceci n’eut pour effet que d’arracher un large sourire sur le faciès de Tomoe. Ô que ce nom de famille lui était… Familier. Elle songea à son « frère » fraîchement arrivé lui aussi, bien qu’elle n’était pas sûre qu’il reste à Kaminari. Mais c’était déjà ça. « Arrivée pour Kumo ? Prêter main forte ? Les terres de l’Empire ne sont pas tout à fait un endroit sauf pour quelqu’un qui ne semble pas savoir se défendre. » La cinglante dévisagea de haut en bas cette Riku avant de reprendre. « Une attaque, bien, c’est pas mal. Mais crois-moi sur parole, si tu n’as pas de quoi constituer une véritable défense face à un adversaire : Tu ne vivras pas longtemps. » Un soupir se glissa hors de ses lèvres et elle haussa les épaules suite à rictus d’autant plus moqueur. « Enfin, j’ose espérer que tu as rejoint nos rangs depuis ces deux jours après la guerre, au moins tu peux… Espérer être défendue. Mais encore une fois, tu peux me croire, ça ne suffira pas. » Sur la dernière phrase, l’Explosive perdit peu à peu son expression provocatrice pour regagner un visage assombri, strict. Après tout, elle avait bien failli y passer, elle.
☾ anesidora

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6014-tomoe-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u880
Asaara Riku
Asaara Riku

Show me da way (Tomoe) Empty
Ven 21 Juin 2019 - 0:52
Show me da way
Son sourire, au même titre que son rire, ne représentait pas une attitude moqueuse ou sans maturité. Les critiques, bonnes ou mauvaises, l’affectaient que dans le sens où elle pouvait en grandir. La soudaine présence froide et un peu agressante de son interlocutrice, ne venait pas la perturber dans son entraînement personnel. Si la jeune femme souhaitait rester derrière et détruire son estime, aucun problème, Riku restera jusqu’à ce qu’elle donne naissance à un mur. Après tant d’années à subir la haine d’un clan entier, elle ne pouvait plus se permettre d’arrêter face à une personne. Lorsque son nom arriva dans la conversation, un large sourire apparut sur le visage de la brune. Quelle étrange réaction, mais très chaleureuse à voir. Rien ne la prépara pour la suite.

« Merci pour ce rappel, mais je suis dans le regret de t’apprendre que je sais déjà tout ça. Si tu veux tout savoir, je ne suis pas venue ici en sachant qu’une guerre éclaterait. Cette possibilité peut exploser à tous les endroits du Yuukan, mais je croyais que Kumo serait l’endroit idéal pour des raisons personnelles. » elle marqua une pause. « Je ne me considère pas Kumojin, je suis officiellement une soldat de l’empire. Pour l’instant, je suis probablement un fardeau en terme de kunoichi. Sans jouer la carde de la pitié, j’ai un passé très merdique à Kaze que je tente absolument d’effacer à jamais. M’entraîner et m’endurcir sont mes dernières chances pour un meilleur avenir. Je ne compte pas rester un petit animal sans défense. Peut-être que c’est complètement fou à tes yeux, mais j’ai un clan derrière moi qui viendra tôt ou tard me tuer, donc ce serait bien que j’apprenne à former un mur. Si je meurs, ce sera mon problème, pas le tien. »

Respirant enfin, la brune se passa une main sur son visage. Pour la première fois, elle dévoilait sa situation concernant les Asaara. Ce qui devait rester un secret, arriva au grand jour dans une conversation plus ou moins banale.

« Ta présence est agréable et ton opinion étrangement satisfaisant. Je voudrais continuer et peut-être t’inviter à amener cette conversation ailleurs, mais j’ai de la terre à apprivoiser, désolé hum… je ne sais pas ton prénom. »

Tournant les talons, Riku continua de tenter son doton à se lever. Ses mains pointer vers le sol, les doigts qui bougent, des murmures de supplices.. C’était ennuyant.
(c) AMIANTE


_________________

Show me da way (Tomoe) Riku_signa_bis
Merci Aditya pour la signa !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6758-asaara-riku http://www.ascentofshinobi.com/u974
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Show me da way (Tomoe) Empty
Sam 22 Juin 2019 - 19:09
SHOW ME DA WAY
Asaara Riku & Chôkoku Tomoe
Tomoe devait bien admettre que cette Asaara Riku avait une sacrée résistance psychologique. Si certains étaient indifférents, d’autres totalement perturbé par le venin que la Chôkoku s’amusait parfois à déverser, celle-ci semblait juste… L’accueillir. C’était presque déstabilisant autant que cela était encourageant. Après tout l’honnêteté d’autrui pouvait à la fois être bénéfique qu’être un véritable poids.

La lieutenante s’avança de nouveau, un peu plus proche et regarda par-dessus l’épaule de son interlocutrice pour juger à nouveau du résultat qui n’en était pas un. Pourtant, la terre n’était pas restée insensible, c’était déjà ça.

Les mots de la jeune femme firent d’autant plus sens pour une Tomoe qui demeurait tout de même un peu méfiante. Bon, elle était une Teikokujine, c’était une bonne chose. Cependant ce qui marqua l’ancienne Tsuchijine fut le reste de son court récit. Mine de rien, Riku avait réussi à l’attendrir, même un tantinet. Ou plutôt, l’Explosive ne pouvait que la comprendre, puisqu’elle ne s’était jamais sentie à sa place sur les terres de la Roche. Probablement pour des raisons différentes, mais le fond était là : Fuir –car tel était le cas- son foyer natal pour trouver ailleurs ce qu’elles n’avaient jamais connues. Oui, en cela le point commun était évident.

La brunette soupira doucement, laissant penser à de l’ennui tandis que le soldat poursuivit. Toujours aussi silencieuse, le visage de marbre, elle l’écoutait plus attentivement maintenant qu’elle se retrouvait malgré elle dans ses mots. Non pas que la Chôkoku avait un jour douté d’elle, mais le chemin lui parlait bien plus qu’elle ne le laissait paraître. Elle était juste peut-être trop fière ou trop méfiante pour le verbaliser.

« Tomoe. » Se contenta la jeune femme d’un ton tout aussi sombre qu’auparavant. Elle ajouta à cela un soupir. « Bien, fais donc. » Acquiesça-t-elle finalement avant de s’écarter de nouveau et de l’observer. « J’espère seulement que je ne vais pas te déstabiliser, déjà que ce n’est pas concluant. » Un léger rictus amusé finit par détendre son visage plutôt juvénile avant qu’elle ne croise les bras, attendant la suite, attendant de voir ce que pouvait donner l’insistance… Après tout peut-être qu’elle pourrait lui donner des billes puisqu’elle-même était en possession et connaissait les secrets de ce mur de terre.
☾ anesidora

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6014-tomoe-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u880
Asaara Riku
Asaara Riku

Show me da way (Tomoe) Empty
Dim 23 Juin 2019 - 1:59
Show me da way
Les commentaires de son interlocutrice la fit sourire.

« Sois prête à être déçue, Tomoe-chan. »

La Asaara appréciait le son de ce prénom sur le bout de sa langue. Simple, efficace, unique et digne de son caractère. Un seul aperçu de cette jeune femme lui suffisait pour ne pas ressentir l’envie de la confronter dans un duel. Elle craignait légèrement que la brune lui propose un petit combat pour s’échauffer à son propre entraînement. D’ailleurs, pourquoi perdait-elle son temps à scruter tous ses mouvements au lieu de profiter du terrain vide pour pratiquer ses stratégies ? La kazejin commençait réellement à croire que sa personne attirait la curiosité des autres.

Son corps relâchait toute la pression ressenti pour se mettre dans un cocon de détente. Ses yeux sombraient dans un monde lointain, et pourtant si proche. La jeune femme resta pendant quelques minutes dans un état très peu rassurant. Heureusement que ses épaules et son ventre prouvaient un signe de respiration. Finalement, Riku dirigea son regard vers le sol et ajusta ses mains vers la même cible. Sans attendre à un grand résultat, la surprise ce lu dans son sursaut. La terre se propulsa pour former un étrange pilier, à même hauteur de sa taille. Elle approcha sa création et lui offrit un solide coup de pied. Sans étonnement, le pilier montrait aucune résistance et se laissa éclater sous la forme d’une boue sombre.

Riku soupira silencieusement et lança un regard vers Tomoe.

« Une critique ? » ou une insulte, plutôt.
(c) AMIANTE


_________________

Show me da way (Tomoe) Riku_signa_bis
Merci Aditya pour la signa !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6758-asaara-riku http://www.ascentofshinobi.com/u974
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Show me da way (Tomoe) Empty
Lun 24 Juin 2019 - 2:35
SHOW ME DA WAY
Asaara Riku & Chôkoku Tomoe
La longueur de son temps de préparation n’était pas vraiment pour convenir à la jeune femme qui commençait presque à taper doucement du pied sur le sol. Jouer avec le pire défaut –enfin parmi tant d’autres- de l’Explosive était risqué. Quand bien même elle était bien loin de la méchanceté, cette Asaara Riku prenait les attaques d’une manière encore inédite pour Tomoe. Cela enlevait presque le charme de faire siffler sa langue vipérine.

La lieutenante l’observa humblement, sans vraiment trop faire attention à ce que la soldate faisait. Lorsque la terre se souleva hors du sol, elle fut bien obligée de s’y pencher davantage, d’un simple petit pas en avant. Mais la déception parvint après, à l’instant même où le coup porté détruisit le petit édifice qui retomba mollement. Un soupir lourd de sens s’échappa de ses joues légèrement gonflées d’agacement. Elle était tant expressive dans son jugement que Tomoe ne prit même pas la peine de répondre à sa question. Cette fille aux étranges cheveux aimait ça les démolitions gratuites ? Alors sans attendre plus longtemps et profitant du regard intéressé de Riku, la kunoïchi aux yeux annonciateurs s’avança un peu plus en commençant une simple série de mudras. Précise, réalisée d’une neutralité et facilité probablement déconcertante alors qu’aux côtés de l’Asaara, à l’endroit même où la boue stagnait, la terre se mit à durcir pour en faire jaillir un mur de terre. Un vrai.

« C’est déplorable que tu ne saches pas faire ça. » Le ton réprobateur et surtout hautain de cette lieutenante dénuée de compréhension, elle en oubliait presque qu’elle-même n’avait pas eu tant de facilité pour apprendre cette technique et la mettre au point convenablement. C’était plus facile de l’accabler cette jeune femme. Les pas que la Chôkoku fit comblèrent l’espace qui les séparait tandis que silencieuse elle vint toquer sur son propre jutsu. Un bruit sourd démontrant la solidité de sa technique sonna l’achèvement.

« Enfin c’est pas si compliqué quand même, si ? » Une petite dernière pour la route, histoire de bien faire comprendre quel genre « d’enseignante » elle avait face à elle. Riku pouvait cependant espérer qu’elle lui dévoile ses quelques secrets, quand bien même Tomoe était intransigeante, l’Explosive avait conscience que l’un de ses nouveaux devoir était aussi de former les soldats, tous confondus… A commencer par cette drôle d’étrangère aussi forte psychologiquement que patiente.
☾ anesidora

Technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6014-tomoe-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u880
Asaara Riku
Asaara Riku

Show me da way (Tomoe) Empty
Mer 26 Juin 2019 - 20:25
Show me da way
Finalement, la Chokoku révéla son doton dans une magnifique présentation. Encore une fois, la Asaara ignora ses remarques et tapa dans ses mains sous la joie de voir une personne réussir un si joli mur. Beaucoup trop heureuse devant une si petite technique, c’était digne d’un enfant dans un carnaval.

« C’est magnifique ! »

Riku examina le mur sans douter de sa capacité à tenir face à tous les ennemis. Le bout de ses doigts vint effleurer la terre. Une solide preuve que ses propres efforts ne se rapprochaient pas à ce résultat. C’était un peu triste, mais cette jeune femme au regard envahissant, ressemblait à une kunoichi au passé lourd et mouvementé. Probablement, qu’une longue liste de missions se tirait derrière elle. Une âme ayant déjà vu des scénarios catastrophe. La brune ignorait si une amitié pouvait naître entre sa personnalité jovial et celle très critique de Tomoe.

« Pourrais-je te demander conseil, Tomoe-chan ? »

La kazejin abandonna son air de gentil toutou, prête à obtenir l’impossible. Ce n’était pas une question de vie ou de mort, mais pour Riku, une certaine importance se tirait de cet apprentissage.

« Je voudrais atteindre ce résultat avant la fin de la journée. Je n’ai rien à donner en échange, malheureusement. Seulement la reconnaissance, mais.. si tu m’aides, je te garantis que je te devrai un bras dans le futur. »

Une louveteau dans l’empire ne possédait pas de rouleaux ou suffisamment de ryo pour acheter les biens d’une personne. Négocier reviendrait a un point inutile. Tomoe ne semblait pas être une soldate très ouverte d’esprit, Riku se croisait les doigts pour recevoir son aide sans y laisser un rein.
(c) AMIANTE


_________________

Show me da way (Tomoe) Riku_signa_bis
Merci Aditya pour la signa !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6758-asaara-riku http://www.ascentofshinobi.com/u974

Show me da way (Tomoe)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: