Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin

Aller à la page : Précédent  1, 2

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 Empty
Lun 24 Juin 2019 - 14:47
Aditya laissa la fougue de la jeune femme heurter son épaule, bien trop décidée à se donner corps et âme à cette bagarre démentielle qu’à distinguer le visage des personnes s’approchant d’elle. Ses chevilles pivotèrent, lui laissant tout le loisir d’observer les allées et venues de leur fameux trophée, dont l’ombre s’était échouée sur les traits du déchaîné qu’il avait abandonné quelques instants plus tôt, lancé par un des plus grands freluquets. Quel timing.

Mais déjà, l’objet voletait dans les airs, expulsé par son précédent porteur qui se dérobait à la victoire ; car déjà, nombre d’assaillants le prenaient pour cible dans l’unique but de s’emparer de ce précieux trésor. Une lueur d’intérêt s’éveilla dans le regard de l’ascèse, qui jusqu’ici, n’avait pas pleinement prit par à cette bagarre généralisée. Il était temps d’y remédier, n’est-ce pas ?

D’un bond, il se fraya un passage à travers ces âmes inconnues jusqu’à ce qu’au beau milieu d’une accalmie éphémère, sa paume ne s’empare du masque tant recherché. Désormais détenteur de cet objet de convoitise, le blond avait inscrit une cible indélébile dans son dos, qui ne s’effacerait qu’une fois qu’il eut quitté ses mains.

Sa paume s’entoura d’une onde saphir, dont les lueurs ne cessaient de s’amonceler sur les contours de sa peau, toujours plus vives, toujours plus concentrées. Son chakra s’étendit en couches effervescentes autour de son avant-bras, clairement distinguable par quiconque y poserait le regard. Aditya avait fini de jouer.

Son poing s’encastra dans le visage de son premier assaillant. La seconde suivante, son corps éventra la foule, porté par la puissance du coup. Ses iris fendirent l’amas de silhouettes sombres tandis que sa chevelure d’or s’effondrait sur ses épaules, inhibée par son geste. Fièrement, son échine se redressa, dardant avec un air de défi les opposants restants à cette battle royale. Un sourire narquois s’étendis sur son visage alors que ses phalanges se recouvrirent de nouveau de cette aura d’un bleu éphémère.

« On en est déjà à trois secondes. »




_________________

_
Merci mouton pour l'avatar !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 Empty
Mar 25 Juin 2019 - 0:07
Tandis que Wutu-Fuku est occupé à ses frasques, le reste du Dojo des Sabreurs continue trembler sous les impacts et la bagarre. Kaguya Sesshū fait un véritable massacre dans les rangs des figurants, éliminant presque un tiers des participants à lui seul. Il se précipite ensuite vers l’assimilateur Raiton, en même temps qu’un… loup ? Un métamorphe certainement. En soit, il respecte les règles établies au début de la mêlée générale, à savoir une restriction du Ninjutsu aux capacités utilitaires ou liées à une capacité de combat au corps-à-corps. Et c’est sans compter tous les autres participants qui vont se jeter sur le casque d’un moment à l’autre.

Une menace trop compliquée à gérer avec un objet entre les mains. Le chûnin se débarrasse donc du casque sans vergogne pour avoir les bras libre et pouvoir se défendre face à ses deux adversaires. Il espère d’ailleurs que le loup abandonne sa charge pour se concentrer sur le casque, lui laissant l’occasion d’affronter Sesshū en duel. L’assimilateur de foudre encaisse le coup de poing de l’augure et répond à l’aide d’un coup de bokken.

Laissant l’issu de ce combat au destin, Wutu-Fuku tourne la tête en direction du casque lancé par son subalterne. Après un mouvement en cloche, il tombe au milieu d’un attroupement dans lequel Aditya se faufile. Devenir la cible ne fait pas peur à l’ascèse. D’un coup puissant, il fait voler un prétendant au casque jusqu’à l’autre extrémité de la salle, tout en fauchant au passage quelques participants. L’œil observateur pourra constater la présence d’une sorte d’aura bleutée autour de son poignet. Le Kaguya se demande si la puissance du coup pourrait venir à bout de son squelette unique. Et si il essayait, justement ?

Le jônin s’approche du porteur du casque, lui rendant son sourire narquois. Du coin de l’œil, il peut apercevoir le loup lorgner lui aussi sur le couvre-chef. Il lance un regard à l’animal. Sous cette forme, il ne peut certainement pas parler, mais il doit bien pouvoir comprendre ce qu’on lui dit.

-Je te laisse le casque… si tu arrives à le prendre.

Dit-il avant de croiser le regard d’Aditya.

-Quelle force prodigieuse. C’est la même qu’utilise Harumi, n’est-ce pas ? Je suppose qu’il suffit que je ne me fasse pas toucher…

Plaisante-t-il, avant de charger l’ascèse à grande vitesse, prêt à se contorsionner pour esquiver un éventuel coup de poing et faucher les chevilles du chûnin à l’aide d’un balayage de la jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine http://www.ascentofshinobi.com/u800

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 Empty
Mar 25 Juin 2019 - 14:50
ost : sfv ryu theme

L'impulsion de l'épéiste, comme de l'augure en pleine charge aérienne, étaient telles que Sesshū dut se plier en deux sous le coup. Par chance, la pointe de lame rentra en collision avec l'une des côtes du maître du Shikotsumyaku ; par malchance, cette côte, bien que plus résistante que celles du commun des mortels, ne put rester indemne lors de cette pleine collision de deux frappes chargées de chakra.

L'enfant de l'os lâcha un hoquet de douleur ; ses jambes faillirent perdre l'équilibre lorsqu'il sentit les vibrations de la botte sournoise de Nō Sabaru parcourir son squelette. Pour bien des combattants, ce puissant assaut aurait pu être le dernier, une côte flottante signant la fin de l'effort, et le début d'une longue convalescence ; mais Sesshū avait eu la chance d'être né Kaguya. Sans le moindre mudrā, d'une dextérité implacable, l'os brisé s'échappa de la chair de l'enfant de l'os pour atterrir aussitôt dans sa main gauche via un tour de passe-passe, s'armant ainsi d'une simili dague courbe, la lame dirigée vers l'arrière.

Ce n'est pas terminé.

Pliant son corps sous l'effort, l'augure vint percuter son arme improvisée sur le bokken de son adversaire, dans le but de décaler le morceau de bois. Dans le même pas de danse, Sesshū entreprit de faire un demi-tour sur lui-même, dans le sens de sa frappe, pour armer son coude droit – d'une solidité améliorée – vers la joue de @Nō Sabaru.

Et le casque-trophée, dans tout ça ? Oh, les autres s'occupaient déjà de lui. D'aucuns n'avaient pas oublié le but de cet entraînement : une demi-douzaine de combattants s'approchaient du casque, et donc d'@Aditya, de @Kaguya Wutu-Fuku et de @Kurayami Zeref, pour essayer à leur tour de rafler la victoire. Un pêle-mêle de bonne volonté prêt à s'effondrer d'un moment à l'autre, entre rapidité inhumaine et force dévastatrice.

HRP :
 

_________________

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 UfV1OWm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 Empty
Lun 1 Juil 2019 - 22:50
Un combat de mille jours,
avec Libre.
--



L’enfant des os avait bien entendue la nouvelle. Son cousin Sesshū organisait un combat amical à l’arène du village caché de la brume et était à la recherche d’adversaires pour croiser le fer. Le Kaguya s’imaginait déjà la foule colossale qui prendrait place entre les murs de l’établissement.

Pour le bel ombré, c’était l’occasion rêvée d’essayer sa nouvelle robe noire. Oui, du noir… Il n’en portait que pour les grandes occasions et l’idée d’un combat en famille faisait émerger de doux souvenirs d’enfance dans la tête du shinobi. Un bustier bombé, rembourré à l’aide de tissus trouvés ici et là; une fine broderie dorée sous celle-ci et des paillettes cousues en parcimonie sur la partie inférieure. S’il avait la taille fine, il était pourtant impossible de la discerner sous cette pièce de haute-couture. L’œil pétillant, le sourire aux lèvres, il jeta un regard amusé en direction de la longue traîne qui l’accompagnerait tout au long de la journée. Ah! la mode! Faisant glisser le couvercle d’une petite boîte de velours rouge, il y plongea la main avant d’en sortir un briquet doré incrusté de pierres précieuses. Serrant une clope entre ses dents, il rangea le briquet dans son bustier. Coiffure simple, détachée : il avait tout de même pris quelques minutes pour les brosser, effacer les dommages causés la veille.

Arrivé à l’arène, il marchait d’un pas lent en direction de la salle principale. Déjà, Mitsugi entendait le son des lames qui s’entrechoquaient.

Portant une nouvelle cigarette à la commissure de ses lèvres, son faciès sembla se durcir avant qu'il ne s’élance sur l’épéiste, les ongles pointés!


_________________
貢 – Kaguya Mitsugi

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 1564094872-signaturekagu1
Un immense merci à ©Asaara Riku pour son incroyable talent!
J'aime! J'aime! J'aime!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7002-kaguya-mitsugi http://www.ascentofshinobi.com/t7054-carnet-de-route-de-kaguya-mitsugi#59227 http://www.ascentofshinobi.com/u1035

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 Empty
Sam 6 Juil 2019 - 0:13

Sa frappe tout en puissance avait fait mouche, un peu plus fort qu'il ne l'aurait en vérité souhaité. Si sa technique à l'épée était encore rudimentaire, sa force pure et la vivacité de ses mouvements n'avaient pas souffert de sa période de convalescence. Du moins, elles avaient regagné leur niveau initial, si pas plus ; en témoignerait sans doute Sesshū, dont la cage thoracique semblait avoir cédé à l'endroit de l'impact.

Mais un Kaguya n'aurait que faire d'une telle blessure. Il avait affronté Shyko et Shitekka, et avait été deux fois exposé à leur impulsion osseuse héréditaire. Cette fois, il faisait face à Sesshū, dont l'ingéniosité n'était plus à prouver — quoi qu'il trouve bon d'à nouveau en faire l'étalage. Sa côte cassée s'extirpa de son thorax brusquement, pour finir au creux de sa main gauche, tenue comme une arme à part entière.

Tout en s'autorisant une petite réplique, il écrasa avec force sa dague d'ivoire sur la lame de bois taillé, le dégageant de côté. La poigne du Nō se resserra brusquement sur son épée de fortune, seul moyen de défense face aux monstres sacrés du Taijutsu qu'étaient les Kaguya. Bien qu'elle soit totalement hors de l'axe de sa garde, il ne pouvait se permettre de l'abandonner. L'enfant de l'os profita de l'ouverture qu'il venait de se ménager immédiatement, tournant d'un coup sur lui-même pour propulser son coude droit vers le visage du chūnin. À l'instant où l'impact aurait du faire sauter toutes les dents de Sabaru, il se déroba, en s'abaissant tout à coup. Presque accroupi, la main gauche au sol, il releva les yeux vers son adversaire avant de s'écarter d'un vif bond sur la droite, sans chercher à répliquer.

Tandis qu'il s'éloignait, cependant, il perçut un autre adversaire. Un homme le chargeait, semblant prêt à le griffer de ses ongles acérés, tout en tirant sur sa clope. Sabaru releva brusquement son sabre de bois face à lui, et fendit l'air une fois dans la direction de son assaillant, avant de remonter sa garde en reculant de quelques pas. Si l'inconnu souhaitait s'élancer à sa poursuite, il serait accueilli dignement, et aurait droit aux mêmes coups sans retenue que Sesshū.

Du coin de l'oeil, l'épéiste en garde remarqua un petit attroupement autour d'Aditya, qui détenait d'ailleurs le précieux casque. Tant mieux, s'il gagne, se dit-il. Il n'avait pas l'intention de participer au jeu, mais bien de se battre avec ceux qui venaient à lui. Au vu du beau monde qui gisait d'ores et déjà au sol autour d'eux, il se doutait que la partie n'allait pas trop tarder à toucher à sa fin ; le chrono était lancé. Pourrait-il étaler l'un de ses deux adversaires, dans ce temps imparti ?


_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 Empty
Sam 6 Juil 2019 - 13:16
Cette nouvelle se rependait dans tout le village, jusqu'à mes oreilles. Un affrontement amical dans le grand Dojo ?. Une organisation hors du commun pour mettre en place l’événement ?. Si mon envie d'y aller, était présente j'aurais surement pu faire de belle connaissance, Pourtant, cette vision n'est pas mon genre. Mais pourquoi pas, j'allais m'illustrer et démontré aux individus présent que je n'étais pas-là pour de la décoration. Cependant, me trouver au centre de l'attention me met mal à l'aise, ce n'est pas pour autant que je perds mes moyens, en revanche ma détermination de combattre cela me donne la force nécessaire pour vaincre cette timidité.

Je me préparais mentalement et physiquement à cette situation. Et si cela était désastreux j'allais bien trouver un subterfuge. J'étais vêtue de ma tenue habituelle, mon Katana et les outils qui étaient autorisés pour le combat. Avant de faire mon premier pas dans le cercle il me fallait être renseigné sur certaines règles pointilleuse. Des techniques orientées vers le combat de mêlée et rien d'autre cela me suffisait amplement. Le corps à corps étais un de mes principal atout.

Je vérifiais encore une fois mon équipement et si ma bonne impression était du jour. Niquel ! J'avais 'l'impression que je me préparais pour un rendez-vous galant avec une femme, Bizarrement je me comportais de cette manière.



J'habitais non loin du lieu de l’événement. Je ne préoccupais plus de rien à part de mon objectif. Malheureusement en étant si concentré, je trébuchais sur un caillou minuscule mais heureusement que le ridicule ne tue pas. J'accourais vite à l'endroit du rendez-vous pour éviter encore une fois d'être comblé de honte.

Ce sujet de bonne présentation me mettait dans plusieurs états, mon retard était assuré. De base ce trait de caractère je ne le possédais pas sauf que là c'était ma plus grande préoccupation de la journée. Même si cela était de la partie il ne me restait plus qu'a épaté les combattants présents dans l'arène.

J'enlevais la saleté qui restait sur mes vêtements. Par la suite, j'entrais d'un grand pas et j'étais fin prêt.

Malheureusement tout avait déjà commencé il me restait plus qu'a dégainé et les mettre d'accord à mon sujet...

_________________
Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 8jlf11




Change:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 http://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 Empty
Sam 13 Juil 2019 - 18:55
Aditya adressa un regard au chakra qui ondulait sur sa peau, dont la concentration demeurait fidèle à son désir, bien qu’elle puisse encore être à même de disposer de quelques améliorations. De nombreux bruits de pas soudains s’étendirent autour de sa position, alertés par le casque qui trônait au cœur de sa paume. Il prit soin de décompter les secondes jusqu’à la limite autorisée avant de n’enfoncer ce trophée sur le premier visage venu, rompant volontairement son ascension de « gagnant » lorsqu'il descella devant lui la silhouette de Wutu-Fuku, directeur du Complexe Shinobi. Comme ce à quoi l'on pouvait s'attendre venant de lui, l'usage de cette pellicule bleutée ne fit pas exception à ses connaissances ; après tout, ils avaient tous deux suivi les mêmes enseignements auprès d’Harumi, cette Irounin itinérante qui cachait bien des savoirs. Au travers de cette foule noirâtre, il ne pouvait pas même distinguer Sabaru, Sesshū ou des autres combattants avec lesquels il avait eu l’honneur d’échanger quelques coups ; même Arata semblait faire exception à cet engouement guerrier.

Un sourire humble s’étendit sur les traits de son visage lorsqu’il entendit les paroles du Kaguya qui, visiblement, était prêt à en découdre.

« En effet. C'est une tentative résiduelle, elle n'est pas encore parfaite. »

Mais déjà, l'enfant de l'os s'élançait vers lui, désireux de mener cette bataille généralisée à de plus grandes hauteurs. D'un bond léger, l'ascèse ne fit que frôler la jambe tendue qui visait ses chevilles avant que la plante de son pied ne frappe avec violence le torse de son adversaire. Désormais revenu sur ses appuis, il chargea à son tour, laissant son bras se parer d'une faible lueur tout juste suffisante à provoquer de faibles dommages avant qu'il ne cherche à heurter sèchement l'épaule de son adversaire ; après tout, si son chakra demeurait trop concentré, et il risquerait de détruire son environnement.

Et la dernière chose qu'il souhaitait, c'était de manquer à ses engagements. Ce combat n'avait pour objet que ses participants, et non pas le Dojo qui avait accueilli leur engouement pour la journée. Si tel était le cas... Les Sabreurs n'apprécieraient sûrement pas de voir leur domaine voler en fumée par des jeunes insouciants.





_________________

_
Merci mouton pour l'avatar !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 Empty
Lun 15 Juil 2019 - 23:40
Alors que le combat fait encore rage pour le casque, placé sur le crâne d’un pauvre passant par Aditya afin que le « jeu » ne prenne pas fin immédiatement, Wutu-Fuku reste de marbre. Le casque ne l’intéresse pas tant que ça mais il s’attendait à une tentative de conserver le casque plus marquée venant de son adversaire. Quoi qu’il en soit, le Kaguya a vu juste concernant la nature de la technique employée par l’ascèse. Difficile de se fourvoyer pour le jônin. Lui et son adversaire ont assistés aux mêmes cours, donnés par Kobane Harumi. En plus de cela, la Main de Kiri n’a pas chômé de son côté et il est parfaitement capable de distinguer à l’œil nu le chakra médical d’autres types de chakra, du moins à ce niveau d’utilisation. Il hausse les épaules devant la modestie de l’Hayashijin.

-Allons, pas la peine de se dénigrer. Cela semble déjà bien efficace pour une tentative résiduelle.

Le pauvre figurant qui a encaissé le coup porté précédemment s’en souvient encore. Reste à le tester sur soi-même pour bien en comprendre les mécanismes.

La balayette du Kaguya ne fait que frôler les jambes de son adversaire, qui saute pour esquiver et profite de son mouvement pour donner un coup de pied au niveau du torse de Wutu-Fuku. Ce dernier a largement le loisir d’esquiver mais ne le fait pas, par curiosité pour estimer la puissance brute de son adversaire. Le coup ne manque pas de force mais il en faut plus pour affecter un adversaire aussi expérimenté que Wutu-Fuku, qui reste droit et grimace un court instant avant d’agir comme si le coup de pied ne lui avait jamais été administré.

Le coup de pied n’était de toute manière qu’une mise en bouche pour l’assaut qui suit. Un coup de poing, qui semble-t-il vise l’épaule du Kaguya. En un éclair, les deux bras du jônin se retrouvent recouverts d’une couche osseuse. L’une de ses deux paumes vient saisir le poing d’Aditya au vol, avant qu’il n’arrive à destination. Cette-fois, il sent la force du coup et se félicite d’avoir fait appel à une technique de résistance pour l’assister dans sa parade. Tenant fermement son adversaire d’une main, il tente dans la foulée un rapide coup de poing dans le ventre de son adversaire de son autre bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine http://www.ascentofshinobi.com/u800

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 Empty
Mar 30 Juil 2019 - 12:03
ost : sfv ryu theme

@Nō Sabaru venait de se mettre dans une posture compromettante. À défaut d’essuyer les assauts d’un seul maître du Shikotsumyaku, la fusion de deux arts martiaux menaçaient maintenant son sabre de bois. Tandis que d’autres se livraient aux règles improvisées de cette séance d’entraînement presque officielle, les trois guerriers ne comptaient pas lâcher le morceau de si tôt. Ainsi, Kaguya Sesshū n’attendit que de prendre appui sur le sol après sa cabriole pour de nouveau foncer droit vers l’épéiste et assimilateur de foudre, ses avant-bras en avant en guise d’armes et figures de proue.

Bien qu’il voyait son frère clanique, @Kaguya Mitsugi, approcher dans un angle restreint de sa vision périphérique, l’augure préféra ignorer sa présence – du moins, ne pas compter sur celle-ci – et amorça une technique singulière pour espérer venir à bout de l’expertise de son homologue Chûnin. À quelques pas de sa cible, l’enfant de l’os prit subitement appui sur le sol, balançant le poids de son corps sur le côté afin de s’élancer dans une longue série de tours sur lui-même, les pas de danse s'enchaînant d'une grâce admirable.

En temps normal, la Danse du Mélèze aurait sublimé cette botte secrète, mais Sesshū préféra ne pas user de son don héréditaire pour permettre à quiconque de tirer son épingle du jeu. À défaut d’excroissances osseuses hérissées sur son épiderme, ce fut un revers de la main, tendue telle une lame, qui vint percuter la résistance ennemie de plein fouet. Accompagnée par l’inertie accumulée par la rotation du guerrier-né.

HRP :
 

_________________

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 UfV1OWm


Dernière édition par Kaguya Sesshū le Lun 19 Aoû 2019 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin - Page 2 Empty
Dim 11 Aoû 2019 - 14:29
Les yeux d’Aditya se plissèrent lorsque son coup de pied demeura suspendu dans les airs, bien qu’il ait frappé le Kaguya de plein fouet. La résistance des enfants de l’os était bien loin d’être négligeable… pourtant, face à son offensive suivante, ses bras s’étaient recouverts de cette protection singulière qui faisait toute la renommée de leur clan. Au moment de l’impact, son chakra se répandit contre la défense érigée, diffus et incontrôlé, si bien qu’il n’aurait pu faire que trembler légèrement les os qui se trouvaient sous la pulpe de ses doigts. Mais déjà, un coup vint le faucher au creux de ses côtes, le forçant à perdre tous ses appuis et à reculer, ayant cette-fois-ci essuyé l’offensive de son adversaire du jour. Et alors même que l’ascèse s’apprêtait à s’élancer de nouveau en sa direction, pour le pur bienfondé de cette joute anonyme, un cri retentit autour de lui, fugace, mais néanmoins porteur d’une certaine fierté.

« ET C’EST MOI QUI AIT LE CASQUE ! »

Son poing retomba sur ses flancs, tandis que son regard oscillait entre les silhouettes de cette foule éventrée, jusqu’à ce qu’il ne s’échoue sur un margoulin des îles, un vil manant qui tenait ce trophée depuis que le blond l’avait remis en jeu. Visiblement, personne ne s’était jeté à sa suite hormis ce freluquet, trop occupés à molester comme il se doit le joli minois de son voisin. Aditya laissa s’échapper un rire étouffé avant de se redresser tout à fait et d’aviser le Kaguya.

« Eh bien… Je crois que ce combat semble avorté, si l’on en croit les dires de Sesshū. »

Peu à peu, les personnes présentes finirent par se retourner vers le jeune homme qui se dandinait sans cesse, munis de ce casque d’escrime. La sueur qui s’était amoncelée sur le corps d’Aditya embrassa le souffle frais du vent qui s’était engouffré à l’intérieur, comme si cette dernière rappelait une nouvelle fois la fin de cet évènement. Pour autant, le blond se tourna de nouveau vers son ancien partenaire pour lui adresser quelques mots.

« J’essaye de perfectionner cette technique auprès d’un de mes mentor, dont les connaissances en médecine égalent celles d’Harumi. Peut-être voudriez-vous vous joindre à nous lorsque votre emploi du temps vous le permettra ? »

L’ascèse patienta quelques instants afin d’entendre la réponse de Wutu-Fuku avant de détourner les talons dans un dernier salut. Ses pas se rapprochèrent d’une coupole d’eau fraîche disposée à l’extérieure du bâtiment, à l’orée de l’esplanade. Ses paumes s’échouèrent dans l’onde de cette source, tant pour apaiser ses muscles que pour étancher sa soif. Peut-être qu'un événement tel que celui-ci trouverait une postérité au sein du village. Peut-être prendrait-il même place au Complexe, dorénavant.

Fin du RP pour moi !





_________________

_
Merci mouton pour l'avatar !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese

Un combat de mille jours | Libre / Kirijin

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: