Soutenez le forum !
1234
Partagez

Au complexe pour décomplexer [PV WTF]

Sendai Hanae
Sendai Hanae

Au complexe pour décomplexer [PV WTF] Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 21:40
Les blessures au combat peuvent parfois mettre du temps à se soigner. Ce n’est pas le cas pour celle de la sauvage, qui s’en est bien sortie avec l’aide d’un… homme, qui a su la soigner de manière très efficace. Hanae est donc sortie de l’hôpital, et ce qui s’y est passé a changé ses plans. Finalement, peut-être qu’elle va rester un peu plus longtemps que prévu dans ce village… Le temps en question n’est pas défini, mais la rouquine a des raisons de vouloir y attendre, et son excitation est presque palpable. D’une démarche joyeuse, elle sautille presque en parcourant les rues. Dans son déplacement quasi rectiligne, elle est attirée par une curiosité de l’environnement. Parlons plutôt d’un attroupement assez étrange. D’un naturel fouineuse, elle s’approche de cette foule, et sur le chemin, remarque une affiche qui commence déjà à se détacher, sur laquelle il est indiqué qu’un complexe shinobi ouvre ses portes, et qui invite les habitants à le découvrir. La rouge a raté l’inauguration, apparemment, mais est bien intéressée par cet endroit. Peut-être pourra-t-elle découvrir des jeunes pousses, comme Hiko, là-bas ? Difficile à dire. L’endroit a l’air récent, il ne doit pas encore y avoir de cours, de toute façon.

Usant de ruse et fourberie, elle parvient à éviter la nuée de personnes qui bloquent l’accès, et se faufile jusqu’à ce bâtiment qui l’intrigue. Lorsqu’elle pénètre les lieux, elle arrive droit dans une grande cour, d’un style assez original, l’endroit est vraiment agréable à regarder. Ses yeux se posent rapidement sur la mare, et les poissons lui donnent faim. Cependant, un panneau indique qu’il vaut mieux ne pas les manger… Non comestibles, ou purement décoratif, peu importe pour la Sendai : elle n’est pas ici pour désobéir aux règles, elle est encore surveillée, probablement. Ne se demandant même pas si les lieux sont autorisés à tous, elle commence à avancer, et comme souvent, elle finit par se perdre, se retrouvant dans un bâtiment duquel elle espérait trouver quelque chose, mais Dieu seul sait quoi. Sans doute de la nourriture ou un adorable ninja en herbe, connaissant la jeune femme.

Arpentant le dédale de marches de cette bâtisse, Hanae finit par se retrouver au dernier étage, elle finit par tourner en rond et fait demi tour. Après quelques allées et venues dans certains endroits, sans vraiment bouger de la zone de départ, elle croise un homme, bedonnant, et, malgré son dégoût pour la gente masculine, elle prend son courage à deux mains et lui hurle :

« Je veux voir les enfants ! Les ninjas en herbes ! MONTREZ-LES MOI ! »

L’homme fait une tête très proche d’un « :genku ::sweat_drops : » et recule de quelques pas avant de répondre, hésitant.

« Le complexe vient d’ouvrir, il n’y a pas encore de cours ici.. »

Le regard de la flamboyante devient mauvais, elle est non seulement perdue, mais ne pourra même pas voir d’adorables jeunes hommes et jeunes filles qui découvrent la vie de shinobis…

« Et… ils arriveront QUAND ? »

Les cris auront peut-être alerté une âme charitable qui sauvera ce bougre, sans quoi il risque de prendre beaucoup de colère de la part de l’adoptée du désert.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Au complexe pour décomplexer [PV WTF] Empty
Ven 21 Juin 2019 - 0:19
L’inauguration du Complexe Shinobi a laissé à Wutu-Fuku un goût de satisfaction. Pas parce que c’est un grand succès car une grande partie du « gratin » de la Brume a fait le déplacement. Mais car il a pu sentir l’intérêt du village pour une structure de ce genre, qui ne représente pas moins que l’avenir du village. De plus, la présence apaisante de Hyôsa Wakaki a été appréciée, même si le jônin ne demandera jamais au représentant d’un clan de venir s’excuser à cause des erreurs de quelques-uns de ses membres. C’est la démarche qui compte.

Mais ce goût de satisfaction ne vient pas sans un arrière-goût plutôt amer. La faute à un événement plutôt préoccupant aux yeux du directeur du Complexe Shinobi. Deux « surveillants » que le Kaguya avait expressément convoqué, Yasei Reikan et Nô Sabaru, ont été approchés au même moment pour rejoindre la Kenpei. Un choix qui aurait demandé d’eux une démission du Complexe Shinobi. Mais les deux Héros de Mizu ont décliné la proposition. Si cela se termine plutôt bien pour le jônin, il ne peut pas ne pas constater qu’on a tenté d’affaiblir sa position. Ce qui pousse la Main de Kiri a encore plus de prudence.

Décidé à se changer les idées, Wutu-Fuku décide de se mettre à la paperasse qui l’attend sur son bureau. De nombreux documents à remplir, encore et encore. Mais le Kaguya commence à être rôdé à l’exercice. Si ses débuts ont été compliqués, le jônin a vite compris qu’il pourrait mettre à profit ses talents de shinobi afin d’améliorer sa productivité. Le bureau se retrouve donc rapidement entouré par plusieurs copies de La Main de Kiri, qui se répartissent les tâches afin d’en finir au plus vite. Malgré leur nombre, ils sont encore à la tâche une heure plus tard… et ils auraient pu continuer encore longtemps, si des voix n’avaient pas commencé à s’élever depuis le couloir. S’il ne comprend pas le début de la phrase, il entend clairement « montrez-les moi ». Quoi, y a-t-il des pervers dans son établissement et ce avant même qu’il n’ouvre officiellement ? Il ne peut le tolérer. L’un des clones quitte donc la pièce pour se retrouver dans les communs.

-Allons bon, quelle est cette agitation.

Le clone tombe nez-à-nez avec un employé du Complexe Shinobi et une inconnue. L’employé semble en bien mauvaise posture face à son interlocutrice. Son regard devient soudain plus optimiste quand il voit le directeur, mais sans qu’il n’ose dire quoi que ce soit. La Main de Kiri le prend en pitié et l’autorise à s’en aller.

-Vous pouvez disposer, merci.

Puis son regard se plonge vers la rousse. L’inconnue semble être la source du désordre récent.

-Je suis Wutu-Fuku Kaguya, directeur du Complexe Shinobi. Je peux peut-être vous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine http://www.ascentofshinobi.com/u800
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Au complexe pour décomplexer [PV WTF] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 14:22
Hanae comptait bien obtenir ce qu’elle veut, mais il semble que quelqu’un ait décidé d’intervenir. Un homme – encore un – qui se prénomme Wutu-Fuku. Original, comme prénom. Son nom de famille n’est pas inconnu à la rouge, qui sait qu’un clan dominant au sein de la brume s’appelle de la même façon. Elle n’en connaît cependant pas les caractéristiques, ce n’est pas le genre d’informations qu’on peut avoir si facilement, surtout lorsque l’on est une étrangère. Le bedonnant s’éclipse sur la demande du directeur, et la rougeoyante se calme un peu, réalisant qu’elle s’est emportée. Il faut dire que sa rencontre avec Sairyo Hiko lui a donné une image des jeunes ninjas vraiment idyllique, et elle qui aimait déjà les enfants s’en est vue d’autant plus attirée par eux. Rien de bizarre à cela, les femmes aiment souvent les enfants, les trouvant adorables à souhait, et la flamboyante n’échappe pas à cette règle.

Dévisageant l’homme qui se dit être le grand manitou de ces lieux, la Sendai part du principe qu’un homme de sa carrure ne peut pas s’abaisser à commettre des agissements similaires à ceux des hommes qui l’ont détruite, plus jeune. Néanmoins, il n’est pas le premier à posséder un titre appelant au respect et une allure très sérieuse, et classe, à subir la méfiance de la jeune femme. Alors que son attitude la plus normale est de retour, son visage adoptant un air plutôt indifférent, elle répond au chef du complexe.

« Ce complexe est censé posséder une académie… Je voulais voir les futurs ninjas, j’aime beaucoup la jeunesse, les enfants sont tellement moins sombres que les adultes. »

Lui lâche-t-elle, sur un ton assez froid. Le pauvre n’a rien demandé, ni rien fait, il est seulement intervenu pour protéger l’intégrité physique et mentale de son employé, mais la rouquine est comme ça, malheureusement, elle ne peut se détendre en présence d’un homme. Cependant, quitte à l’avoir sous la main, elle en profite pour se renseigner, en faisant patte blanche, du mieux qu’elle le peut, espérant faciliter le dialogue. Bien entendu, elle ignore parler à un clone, mais cela ne change pas grand-chose, clone ou pas, les réponses seront les mêmes.

« J’avoue être étrangère ici, j’ai le droit de circuler mais je suis sans doute étroitement surveillée. Je ne connais pas bien ce village, mais pour certaines raisons, je vais sans doute y rester quelques temps. Cela vous dérangerait-il de répondre à certaines de mes questions, comme, par exemple, m’expliquer les buts de ce complexe, si ce n’est pas un secret bien entendu... »

La sauvage n’est pas futée, mais parfois, elle réfléchit. Cet homme a l’air sage, et cultivé. Si quelqu’un peut la renseigner sur ce qui se trouve ici, c’est bien ce Wutu-Fuku.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Au complexe pour décomplexer [PV WTF] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 20:07
L’inconnue ne s’illustre pas par sa politesse. Si le Directeur du Complexe Shinobi se présente en bonne et due forme, ce n’est pas le cas pour cette dernière, obligeant le Kaguya à contourner cette difficulté. En plus d’être impolie, elle n’est pas très agréable par son ton et l’air qu’elle affiche sur le visage. Le regard qu’elle lance à La Main de Kiri n’est pas très avenant, puis devient peu à peu plus indifférent.

-Oui… vous êtes au bon endroit, mais pas au bon moment. Les cours n’ont pas encore commencé. De plus, l’académie est la partie à ma droite. Ici, c’est plutôt l’aile administrative avec les communs au rez-de-chaussée. Vous ne trouverez donc que des employés ici pour l’instant.

Comme le pauvre employé qui n’avait rien demandé à personne. L’avancement du Complexe Shinobi est pourtant une information connue de tous dans le village… à moins qu’elle ne soit pas du village, justement. Une théorie qui se confirme un peu après, quand elle avoue être une étrangère récemment arrivée à Kiri. Elle précise également être en situation régulière, estimant être étroitement surveillée. Ce qui est logique dans le contexte actuel à Mizu no Kuni. Personne ne l’a informé de l’existence du Sceau de Sanbi et aucun étranger ne doit le découvrir… et elle précise être ici pour un moment.

-Hé bien… bienvenue à Kiri. Et vous êtes… ?

Quoi qu’il en soit, elle semble curieuse sur le but de ce complexe, malgré son attitude plutôt fermée. Il se pourrait même qu’elle y trouve son intérêt et vienne fréquenter ses bancs d’ici peu.

-Cet établissement est un complexe destiné à l’apprentissage des jeunes et des moins jeunes de Mizu no Kuni. Il est divisé en trois parties : l’Académie pour les plus jeunes, la Caserne pour les adultes et l’espace ici, entre les deux, pour l’administration. D’ailleurs, si vous sentez le besoin d’en apprendre plus sur les coutumes locales pour, par exemple, ne pas provoquer d’incident lié à une incompréhension culturelle, n’hésitez pas à vous inscrire aux cours appropriés à la Caserne. Enfin, je peux déjà vous informer que hurler sur les employés du Complexe Shinobi ne les rendra pas plus coopératif.

Wutu-Fuku en dit beaucoup, mais il ne s’agit nullement d’informations confidentielles ou sensibles. Se renseigner sur les coutumes locales serait une sage décision, mais Wutu-Fuku ne peut rien forcer. Mais quand on est invité chez quelqu’un, on va s’asseoir dans le salon et on dit merci. On ne met pas ses pieds sur la table basse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine http://www.ascentofshinobi.com/u800
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Au complexe pour décomplexer [PV WTF] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 20:40
L'attitude de Wutu-Fuku est bien moins impolie que celle d'Hanae, qui se dit qu'elle l'a peut-être un peu trop mal jugé, au premier abord. Le lieu est certes désert, mais il ne peut rien se passer de mauvais ici, et elle sait se défendre, même si ce n'est pas conseillé. Au pire, elle doit encore être surveillée, surtout depuis son retour entre les murs de Kiri. Prenant une grande inspiration, avant d'expirer l'air durement acquis en deux secondes, elle se calme, se recentrant sur sa propre personne, et tente d'adopter un air plus mignon, plus docile également. Il est le directeur du complexe, et tout dans son allure montre bien qu'il n'est pas le genre de personne à kidnapper une jeune femme pour la violenter, ou pire que cela. Quoi que, ceci est possiblement une coutume des Kaguya, mais la Sendai n'en sait rien et préfère ne pas juger à la hâte. Si elle ne doit pas faire confiance trop vite, l'opposé est tout aussi vrai, et jusqu'ici, le brun ne lui a donné aucune raison d'être agressive ou mal élevée. Il fait d'ailleurs remarquer, après avoir répondu à sa première question, qu'elle ne s'est même pas présentée.

"Pardonnez-moi, je m'appelle Hanae, du clan Sendai. Je ne voulais pas avoir l'air malpolie, et je n'ai pas d'excuses pour mon attitude. J'espère que cela ne vous donnera pas une mauvaise image des Kumojin..."

Au fond, elle se fiche qu'une personne en particulier ait un problème avec son village d'accueil, d'autant que celui-ci pourrait ne jamais être reconquis, et elle pourrait ne jamais y retourner. L'explication sur les buts de ce complexe est intéressante, et le concept en lui-même est une très bonne chose, aux yeux de la rougeoyante, qui hoche la tête à plusieurs reprises. Elle la penche un peu lorsqu'il précise qu'elle pourrait suivre des cours pour apprendre des coutumes locales, à la caserne. Ses paupières se resserrent un peu sur son œil, comme si elle ne parvenait pas à bien distinguer les prunelles du Kaguya, et elle demande:

"Ces cours, ils m'intéressent. Si je reste assez longtemps, j'y assisterai. Mais, même les étrangers peuvent s'y rendre ?"

Concernant les employés, elle sourit bêtement, un peu gênée de la façon dont elle a alpagué la première personne qu'elle a vu. Le pauvre ne demandait rien, mais l'envie irrépressible de l'écarlate de rencontrer toujours plus de jeunes gens formidables l'a encore une fois poussée à agir de façon déraisonnable.

"Oui, désolée pour l'employé, mais voyez-vous, j'ai une certaine fascination pour les futurs ninjas, j'aime voir l'ambition et la vie dans leurs yeux. Ce n'est que rarement le cas chez les adultes, qui vivent des choses parfois douloureuses. Avez-vous subi des choses qui vous ont fait douter de vos convictions, par le passé, ou même récemment, Wutu-Fuku-san ?"

L'indiscrétion n'est pas voulue ici, mais la Sendai a par moments du mal à savoir ce qui est bon ou mauvais à demander. Ici, si l'homme décide de lui retourner la question, elle sera très mal à l'aise, et n'y réfléchit par forcément.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Au complexe pour décomplexer [PV WTF] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 22:49
Finalement, la rousse daigne se présenter. Sendai Hanae. Une représentante de ce fameux clan capable d’utiliser le chakra pur. Elle s’excuse au passage pour son attitude précédente et ajoute au passage une information importante. Elle est Kumojin. Il est plutôt étonnant qu’elle puisse circuler ainsi dans Mizu no Kuni… enfin, il n’appartient pas à Wutu-Fuku de remettre en question l’efficacité des services de surveillance du village. Si elle est ici, c’est qu’elle ne représente pas une menace.

-Kumojin, vous dites ? Hé bien, ça n’a rien de personnel mais ne vous étonnez pas si vous êtes surveillée étroitement. Nos relations avec la foudre ne sont guère très cordiales, surtout depuis la réponse peu avenante de votre Raikage à un courrier Kirijin proposant une alliance des trois villages cachés contre la menace des prisonniers de Wasure no Kuni et de l’Homme au Chapeau. Au moins a-t-elle eu le mérite de répondre, ce qui n’est pas le cas des instances Iwajin.

Entre une réponse insultante et l’absence de réponse, quel est le pire ?

-Enfin, une origine de Kaminari n’a jamais empêché personne de bien s’intégrer au sein de la brume. Peut-être même que vous pourrez aider à pacifier un peu ces tensions quand vous retournerez à Kaminari…

Wutu-Fuku fait principalement référence à Nobuatsu Saji, d’origine Kaminarijin lui aussi. En tant qu’étrangère, Harumi pouvait aussi circuler dans Kiri sans trop de restrictions. Mais le jônin n’a aucun souvenir d’un cas similaire à celui de la Kumojin. Elle se demande légitimement si sa position d’étrangère ne dérangera pas pour qu’elle puisse assister aux cours de la Caserne.

-Si vous prévoyez de rester longtemps à Mizu no Kuni, les autorités ne s’y opposeront certainement pas. C’est gagnant-gagnant après tout.

C’est bien à ça que servent les cours de culture et d’histoire Mizujin. Hanae semble penser que son statut d’étrangère pourrait poser problèmes.

-Personnellement, votre origine m’indiffère. Je pars du principe que les gens, quel que soit le pays, aspirent globalement à la même chose. Une vie tranquille. Ici, à Mizu, nous savons apprécier l’isolement qu’offre notre insularité. Ne la perturbez pas et tout se passera bien.

Cet isolement n’empêche pas pour autant les Mizujins de s’affronter entre eux. Puis Hanae a l’intelligence de s’excuser pour l’employé. Il s’en remettra.

-Si vous le revoyez, excusez-vous en personne, ce sera apprécié.

Puis la Kumojin se décide à aller sur des terrains plus personnels. Des sujets complexes, que Wutu-Fuku trouve imprudent d’aborder avec une représentante d’un autre village caché. Surtout puisque ces sujets concernent des événements que Kiri ne souhaite pas ébruiter, comme la guerre civile ou l’attaque de Sanbi. Il reste donc vague, sans toutefois mentir.

-J’ai vécu des choses qui ont forgées mes convictions. Elles restent intactes depuis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine http://www.ascentofshinobi.com/u800
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Au complexe pour décomplexer [PV WTF] Empty
Dim 23 Juin 2019 - 16:14
Décidément, on ne devient pas directeur d'un aussi grand complexe en n'ayant rien dans la cervelle. Ce Kaguya semble posséder une manière de s'exprimer et une réflexion toutes deux très intéressantes. Hanae est loin de l'égaler en terme de savoir être ou de discours, et se sent quelque peu mal à l'aise à cette idée. Néanmoins, elle ne doute plus qu'il n'est pas le genre à commettre des méfaits, Wutu-Fuku doit être un homme droit. Du moins, pas le genre à faire ce qu'elle redoute. Derrière, qu'il soit un voleur, un comploteur ou un parieur invétéré, ce ne sont pas les affaires de l'écarlate. Les informations concernant les échanges entre les villages ne sont pas connues de la jeune femme, du moins, pas dans les détails. La Sendai n'a d'ailleurs pas la moindre idée de quelle lettre il parle, n'étant pas dans les petits papiers de feu Reiko. C'est intéressant de voir que l'ancienne Raikage était fidèle à sa réputation de femme froide et forte, même vis à vis des autres villages. La rouquine ne ressent aucune gêne à cet égard, le village n'est plus et la cheffe a perdu la tête, au sens propre du terme, il n'y a donc plus vraiment de raisons de s'excuser ou de vouloir trouver une quelconque solution. Néanmoins, cet homme semble ne pas être au courant des dernières activités, et la rougeoyante compte bien l'en informer, afin que celui-ci ne soit pas dans l'ignorance.

"Je n'étais pas au courant de ces histoires, étant étrangère, même là-bas. Ce que je peux vous dire, cela dit, c'est que Reiko ne pourra plus agir de la sorte à l'égard de Kiri, ni Kumo en général, étant donné que le village est tombé, en même temps que la tête de notre Raikage."

Elle ne s'étend pas plus que cela, les affaires internes du village n'étant pas vraiment ses affaires, en tant que simple shinobi de la brume. Mais elle se dit que certains Kirijin pourraient avoir une certaine rancœur sur cette affaire, si elle a été connue de tous, et savoir que la personne qui les a rejeté de façon incongrue est morte pourrait les apaiser. Enfin, ils peuvent aussi n'en avoir rien à faire, et c'est pour le mieux.

"Je ne sais pas si j'aurai à m'intégrer ici ou pas, mais si tel est le cas, mon passif devrait jouer en ma faveur, ou alors ce sera le contraire. J'aime Kumo mais je ne suis pas Kaminarijine pour autant, j'y ai vécu cinq ans, et je compte y retourner, mais je n'ai de problèmes avec aucun village, je ne suis pas de nature violente non plus, malgré ma façon de vous parler, dans un premier lieu. Pour ce qui est de pacifier les relations, comme je l'ai dit, il risque de ne plus y avoir grand-chose à pacifier, à moins que vos dirigeants ne veuillent traiter avec l'Empire."

Les informations données par Wutu-Fuku sont assez maigres, mais il doit y avoir une part de confidentialité, tout ne peut pas être dit à la première étrangère venue. Elle sourit cependant lorsque ce-dernier précise être indifférent aux origines de la sauvage, qui préfère ce genre de mentalités à celles des gens bornés dans leur convictions faussées par des valeurs inculquées sur des générations, souvent au sein de familles prêchant la conservation de leurs lignées via un sang dit "pur". Une manière bien primitive de voir les choses, finalement.

"Je suis étonnée qu'un membre d'un clan comme le vôtre soit indifférent aux origines, mais cela fait de vous une personne censée, je dirais. En tout cas, c'est un type de mentalité que je trouve intéressant et bienvenu pour une personne ayant des responsabilités telles que les vôtres."

Ayant eu réponse aux questions qu'elle se posait alors, la jeune femme compte prendre congé de ce directeur fort sympathique, mais une question lui vient alors, quitte à avoir quelqu'un de bien intégré au village, autant voir avec lui directement.

"Avant de vous laisser tranquille, j'aurais aimé vous demander si vous ne connaîtriez pas des endroits intéressants à visiter ici, pour mieux... s'imprégner de la culture locale ? Je n'ai vu que le port Naragasa et ce complexe, jusqu'ici. Mais je ne voudrais pas vous déranger, si vous avez autre chose à faire !"

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Au complexe pour décomplexer [PV WTF] Empty
Dim 23 Juin 2019 - 23:41
En tant que Kumojin, Hanae ignore pourtant tout du courrier rédigé par Yuki Kuzan il y a plusieurs mois. Une lettre visant à unifier les villages cachés contre des menaces de plus grande ampleur. Peut-être est-ce une initiative de la Raikage, de ne pas diffuser cette proposition afin de ne pas se mettre dans une position délicate. Mais la jeune femme précise ne pas être Kaminarijin, ce qui peut également être une explication à cette ignorance. Mais l’information suivante est lâchée de manière anodine, comme si elle était connue de tous. Alors que c’est loin d’être le cas. Wutu-Fuku reste interdit quelques instants avant de pouvoir formuler quoi que ce soit.

-Kumo… est tombé ? Comment est-ce arrivé ?

Le fait qu’un village « ennemi » tombe devrait réjouir n’importe quel Kirijin. Mais Wutu-Fuku se doute bien que ceux qui souffrent le plus dans ce genre de conflits sont les civils. Et cela fait un allié potentiel en moins contre les menaces importantes… d’ailleurs, qui peut bien faire tomber un village caché ? Ce n’est certainement pas un coup d’Iwa, les deux villages étaient plus ou moins alliés. C’est alors qu’Hanae évoque un empire. Empire qui est donc à l’origine de la défaite du village caché de la foudre. Les autorités Kirijins sont certainement déjà informées de la situation mais Wutu-Fuku, dévoré par la curiosité, ne souhaite pas attendre une diffusion de l’information par les canaux officiels.

-Un empire ? Je vous avoue que je n’ai pas toutes les informations à ce sujet… est-ce que vous pourriez m’en dire plus ? Si… ce n’est pas trop dur pour vous bien entendu.

Parler de la guerre n’est jamais facile. Et un empire d’une envergure telle qu’il est capable de renverser un village caché n’est pas à prendre à la légère. Reste à connaître ses intentions sur le reste du Yuukan et ses archipels. Mais la discussion reste légère. Hanae est plutôt surprise de voir un membre de clan porter peu d’attention aux origines d’une personne. Ah, si elle savait. Encore une fois, elle n’a pas à être informée des tensions qui déchirent les Kaguyas actuellement.

-Disons que mon opinion n’est pas partagée par tous les Kaguyas.

Cela suffira amplement pour l’instant. Puisque la Kazejin ne peut pas encore profiter du Complexe Shinobi, elle demande à son directeur à quel endroit elle peut se rendre afin de mieux s’imprégner de la culture locale. Wutu-Fuku fait mine de réfléchir quelques instants avant de répondre.

-Hm… vous pourrez certainement trouver des ouvrages intéressants à la bibliothèque. Impossible de les faire sortir sans abonnement mais vous pourrez les consulter sur place. Sinon, je dirais… une taverne ? Mais vous ne verrez pas les parties les plus reluisantes de la culture Mizujin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine http://www.ascentofshinobi.com/u800
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Au complexe pour décomplexer [PV WTF] Empty
Lun 24 Juin 2019 - 20:32
Est-ce une sorte d'intérêt qui naît dans les yeux du Kaguya ? Hanae semble avoir prononcé des mots qui suscitent l'attention du directeur du complexe shinobi, et ce-dernier pose des questions en retour. Les informations que l'écarlate a données ne sont pas encore connues, peut-être resteront-elles d'ailleurs secrètes, et seulement sues des personnes d'importance ? Quoi qu'il en soit, ce qu'elle a rapporté n'est rien de plus qu'une vérité qui sera révélée tôt ou tard, rien d'une trahison ou de colportage frauduleux dans tout cela. Et même au sein du village caché dans la brume, ce qu'elle dit de son vécu ne regarde qu'elle. Reste un point important à noter: veut-elle lui parler de cela ? Quand bien même elle n'y a pas assisté, et même si elle n'a pas vraiment d'attaches là-bas, cela a été son village pendant cinq années, durant lesquelles elle a appris à se reconstruire. Tout ceci reste relativement douloureux et encore frais. Mais cet homme a fait preuve de beaucoup d'indulgence et de compréhension jusqu'ici, et la rubiconde choisit donc de lui répondre en toute légèreté.

"Le village caché dans les nuages est tombé, en effet. Je n'étais pas présente lorsque c'est arrivé, mais une armée assez imposante, composée de shinobis bien entrainés est arrivée, ne laissant pas beaucoup de chances aux défenseurs présents. De ce que j'ai entendu, beaucoup de ninjas d'importance ont péri, dont notre Raikage."

Son cœur est comme compressé, pour la première fois depuis son départ, comme si en parler de nouveau, dans une situation ou sa position n'est pas compromise, la rendait hautement mal à l'aise. Elle n'a rien pu récupérer, ni pu dire adieu à Kanna ou Hiko. Que sont-ils devenus ? La première, si forte et si gentille, a-t-elle survécu ? Le second, son "époux", ce jeune homme si adorable, s'est-il battu jusqu'à la mort ? Au fond d'elle, la déserteuse espère qu'ils ont choisi la solution la plus sûre: se rendre et rejoindre les rangs ennemis, quitte à planter un poignard dans le dos au Teikokujins, le moment venu. Reprenant ses esprits, l'adoptée du désert plante ses prunelles, pratiquement humides, dans celles de Wutu-Fuku. On peut deviner que ses sentiments sont malmenés, mais rien ne l'oblige à répondre. Rien ne l'oblige non plus à se montrer si fragile devant un inconnu, et un homme qui plus est. Mais la rouquine n'a pas peur de lui, sans pour autant lui accorder une quelconque confiance.

"Teikoku, je ne les connaissais pas, et je sais juste qu'ils viennent de Hi no Kuni, et portent une haine Shuuhei et Reiko, tous deux du clan Metaru. Ce serait lié à une affaire datant de plusieurs années, où la sœur de leur chef aurait été tuée par des Kumojins. Il ne s'est pas présenté devant moi, je ne saurais donc dire qui est le leader de ce groupe, mais il doit être terriblement puissant."

Faisant le point sur ce qu'elle sait, et assimilant ce que lui dit le brun, la flamboyante repousse ses pensées tristes assez loin pour ne plus être émue, et se racle la gorge pour que sa voix ne trahisse pas ses émotions.

"Je vois, merci pour ces informations. J'en ferai bon usage... Sinon..."

L'écarlate marque une pause, mais elle désire obtenir une nouvelle information, se disant que rester à rien faire n'est pas une bonne chose, du moins si on agit de la sorte trop longtemps.

"Savez-vous où je pourrais m'entrainer ? Je ne voudrais pas perdre la main en me prélassant trop longtemps. D'ailleurs, comme je ne connais pas beaucoup de monde, et si cela vous intéresse, nous pourrions partager une séance d'entraînement, à l'occasion, non ? Je sais où vous trouver pour vous le demande, le moment venu, si vous êtes d'accord !"

Passant de l'émotion à la joie de pouvoir peut-être se dégourdir les bras et les jambes, Hanae affiche un sourire magnifique, et prie pour qu'au moins la première requête trouve une réponse positive.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Au complexe pour décomplexer [PV WTF] Empty
Lun 24 Juin 2019 - 22:24
Wutu-Fuku prend bonne note des informations cruciales qu’il est en train d’entendre. Bien entendu, elles doivent déjà être connues des hautes sphères du village, mais quand même. Reiko est morte, au passage. Le Kaguya, d’habitude empathique, n’arrive pas tellement à être désolé pour la Raikage. On parle quand même d’une personne qui comparait Kiri à l’Homme au Chapeau en termes de danger. Mais elle n’est pas la seule à être morte, et bien des gens qui n’avaient rien à voir avec l’étincelle qui a embrasé la situation ont souffert du conflit.

Cet empire n’est clairement pas à prendre à la légère. Mais d’un côté, cela rassure le Kaguya par rapport à la résistance de Kiri. Le village de la Brume a résisté à plusieurs assauts et à l’attaque d’un Dieu. Pourtant, il est encore debout, contrairement à Kumo. Si les deux villages s’étaient finalement confrontés, il n’est pas dit que la Foudre aurait été aussi confiante qu’elle ne semblait l’être dans ses courriers…

Enfin, cette Hanae n’a aucun tord dans cette histoire. Elle est un dégât collatéral. Qui n’a plus de maison désormais.

-Je suis désolé pour vous.

Wutu-Fuku est sincère, quand bien même il est tiraillé entre la quiétude de savoir un ennemi de la Brume neutralisé et la sensation que beaucoup d’innocents sont morts. Mais la rage du Pays du Feu était bien trop forte pour être contenue après le massacre de Yugure.

-Hi no Kuni hein ? J’ai entendu parler de ce qu’il s’est passé à la capitale, de la main des Iwajins et des Kumojins. Il fallait bien s’attendre à une contre-attaque de leur part…

Quand il ne reste plus que la haine à une personne, cette dernière peut développer des ressources insoupçonnées. Le Kaguya est bien incapable d’affirmer qu’il aurait été meilleur que ces soldats dans une situation similaire. Il est néanmoins intéressant de noter que l’ex-Kumojin parle bien d’annexion et non d’anéantissement. Plus que la destruction, Teikoku souhaitait humilier autant que s’étendre. Mais la motivation de récupérer des clans à l’origine Hijin, comme les Naras, ne doit pas être totalement étranger à ces revendications. Si Iwa est une cible potentielle pour l’Empire en raison de son rôle dans l’attaque de Yugure, l’image de Kiri pour le Teikoku est plus obscure. Mais il est indéniable qu’il va falloir apprendre à composer avec cette nouvelle force.

La rousse change de sujet sans transition. Parler de ce sujet est difficile pour elle, ce que le Kaguya comprend amplement. Il répond à ses questions concernant des endroits où s’entraîner.

-Il y a le dojo des sabreurs pour vous entraîner au Taijutsu ou au Kenjutsu. Sinon, le village dispose de plusieurs terrains d’entraînement… il y en a ici aussi, derrière les bâtiments. Mais je suppose que vous n’y trouverez personne, comme le Complexe Shinobi n’est pas encore totalement ouvert…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine http://www.ascentofshinobi.com/u800
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Au complexe pour décomplexer [PV WTF] Empty
Jeu 27 Juin 2019 - 19:50


Wutu-Fuku est un homme compréhensif et à première vue empathique. Il pourrait rire à gorge déployée du sort de Kumo, sans doute que quelques Kirijins l’auraient fait, mais lui se sent désolé et le dit. Un homme qui ne pense pas qu’à lui ? Il faut croire qu’il y en a encore, dans ce monde, des comme ça. Reprenant du poil de la bête, la Sendai passe à l’écoute, cette fois. Et c’est elle qui en apprend un peu sur le passé, d’une partie de l’histoire à laquelle elle ne s’est pas vraiment intéressée. Les Iwajin et les Kumojin ont attaqué la capitale du pays du feu, et tout ceci serait donc une vengeance. C’est là que l’esprit torturé de la jeune femme se demande : Mais pourquoi toujours se venger ? Cela ne fait qu’engendrer plus de volonté de venir porter justice. De son côté, si elle a refusé de suivre la jolie brune, lors du discours de l’homme mystérieux à l’assemblée de Kumo, c’est en partie pour ne pas alimenter la flamme de la vengeance.

La rubiconde observe le Kaguya, attendant une réponse à sa dernière question. Celui-ci lui parle alors du dojo des sabreurs, qu’elle mémorise, ainsi que des terrains d’entrainement qu’elle devra trouver, pour enfin parler de terrains qui sont sans doute vide à l’heure actuelle, ici-même, au complexe shinobi. Elle hoche la tête, et remarque qu’il n’a pas répondu à sa proposition camouflée de s’entraîner ensemble. Il doit être un homme occupé, en tant que directeur, et l’écarlate n’insiste pas. Voyant que l’heure avance, et se disant qu’elle a assez fait perdre de temps à ce directeur très sympathique, elle lui dit, en souriant :

« Je vous remercie pour toutes ces informations. Je vais vous laisser travailler, je suppose qu’un homme comme vous doit être très occupé. Désolé si je vous ai fait perdre du temps ! »

Tout en prononçant ses mots, elle fait demi-tour et quitte le bâtiment, après s’être incliné en signe de respect. Il existe donc bien des hommes bons, il suffit de les trouver et de bien les observer avant de se forger une opinion… Yahiko aussi était bon, mais est-il seulement encore en vie, après l’attaque de Teikoku ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

Au complexe pour décomplexer [PV WTF]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: