Soutenez le forum !
1234
Partagez

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo]


Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 14:40

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Réapprendre les bases du Kenjutsu.


Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Iwa12

------------------------------------------------------

Après une bonne séance de méditation, le Genin se saisit de son Katana et commençait à se chauffer avec quelques mouvements basiques. Son sabre lui paraissait plus lourd, lui donnant l’impression que ses mouvements étaient beaucoup trop lents qu’autrefois. Il regrettait d’avoir délaissé ses entraînements, mais, au fond, il était conscient que ce n’était pas entièrement de sa faute, compte tenu de tous les événements qui se succédèrent ses derniers temps. A commencer par la grande guerre qui opposa la cité à la horde des mercenaires, puis cet étrange phénomène qui était communément appelé la « résonance », ajouté à cela le décès du père de sa douce et tendre amante, et enfin la mort du géniteur de son aîné, Midora Abuto. Ainsi, c’était à cause de la succession de tous ces événements que le Han fut contraint de mettre ses séances d’entraînement de côté.

Cependant, aujourd'hui, il semblait plus jamais déterminé à parfaire son Kenjutsu, et pourquoi pas améliorer ses autres arts de ninja, s'il en avait le temps. Il aurait toutefois aimé s’entraîné aux cotés d’une personne susceptible de le faire progresser, comme l’Oterashi, Abuto ou encore Aimi, mais il ne voulait pas les déranger, pas aujourd'hui. Au fond, ce n’était pas plus mal, puisque cela lui permettrait de reprendre tranquillement son rythme d’entraînement et de se réhabituer à son katana, avec lequel il semblait avoir du mal à fusionner.

Quoi qu’il en fût, le natif de Kaze consacra une bonne vingtaine de minutes à son échauffement. Quelques coups de sabre par-ci et là, visant principalement des mannequins en bois, d’autres centaines des coups portés dans le vide, et enfin quelques accélérations visant à jauger sa vitesse. Le Genin se disait qu’il devait tout reprendre de zéro, il avait en effet l’impression d’avoir régressé, beaucoup trop, cependant, cela n’avait pas l’air de le déplaire, ni de le démotiver, bien au contraire. Ainsi, il planta son sabre devant lui, puis ferma les yeux pour se concentrer un minimum. Il visualisait la distance qui le séparait du manquait, puis s’imaginait le détruire d’un coup et en un mouvement. Technique qu’il avait vu chez plusieurs samouraïs, notamment Nagasama Hisa et cet étranger, samouraï, qui lui avait sauvé la vie au moment où il fuyait les mercenaires de son grand-père.

Enfin, l’épéiste inspira un bon coup, puis se saisit de son sabre en se ruant sur le mannequin pour le détruire d’un coup sec. Malheureusement, sa vitesse laissait à désirer et son coup manquait particulièrement de force et de maîtrise, il ne put ainsi qu’à peine entaillé sa cible, c’était dire à quel point c’était risible. Le Han semblait à priori visé un peu trop pour son niveau, chose dont il ne pouvait se rendre sans le regard et conseils d’un homme avisé et excellant un minimum dans l’art du Kenjutsu.

Spoiler:
 


_________________
Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 15:30





Reprendre les bases



Le shinobi sauta de son perchoir après avoir regardé le jeune s'entraîner, souriant en coin, il se faufila dans son dos, joueur, venant lâcher un « bouh » à son oreille droite avant de reculer en joignant les mains derrière son dos, souriant. Il pouffa de rire ensuite, s'approchant du mannequin, il regarda l'entaille dessus en sifflant un peu, se retournant vers l'homme par la suite.

- Hey gamin, ta lame serait pas émoussée ?

Il désigna avec son pouce le mannequin derrière lui, un large sourire aux lèvres, tout en mangeant un dango. Il avait regardé le genin à l’œuvre. Il semblait y mettre du cœur à l'ouvrage, ça, c'était indéniable. Malheureusement, ce n'est pas suffisant. Il se retourna alors et dégaina sa lame en la rangeant ensuite, le mannequin se fendit trancher en plusieurs morceaux, tendis que la garde de l'arme de l'albinos claqua contre son fourreau. Il regarda le mannequin toucher le sol, en charpie, avant de se retourner de nouveau vers le blond, s’asseyant en tailleurs sur place, avant de sourire de nouveau, croisant les bras ensuite en détaillant le gamin, comme il disait.

- Toi, tu commences tout juste le maniement du sabre, ou alors, t'as fait une sacrée pause dans ton entraînement. Tes mouvements son indécis, imprécis et surtout, tu insultes ton arme. Franchement, tu pensais faire quoi là ? C'est un katana, pas une masse...

C'est dans un soupire d'ennuis qu'il secoua la tête doucement, déposant son katana rengainé sur ses genoux, sans lâcher le genin du regard. Non, ce n'était pas seulement ça le problème. Il n'était pas concentré, pas sur sa tâche en tout cas, il en avait le pressentiment. Il le pointa du doigt, calmement.

- Montre-moi ton arme, petit. Comment elle s’appelle ?

Il le fixa maintenant avec sérieux, attendit qu'il s’exécute, après tout, il ne pouvait pas laisser passer cela. Quelqu'un qui utilise son arme d'une telle façon... Elle serait abîmée avant d'avoir pu tuer quelqu'un à ce rythme, ça c'était indéniable. C'était le genre de vision qu'il ne supportait pas. Comme sa mère lui avait enseigné, le katana n'est pas un objet, c'est une extension de son corps et de son âme. Seulement là... Au mieux, il était au niveau d'un simple bout de bois. Il voulait voir s'il s'occupait bien de son arme, mais surtout, s'il l'avait abîmée avec cette attaque. Une lame doit être traitée avec soin, après tout sur le champ de bataille,une lame en bonne état peut faire toute la différence entre vie et mort.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 17:34

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Réapprendre les bases du Kenjutsu.


Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Iwa12

------------------------------------------------------

Alors que le Han s’apprêtait à porter un autre coup au mannequin, un mystérieux individu déboula de nulle part, le freinant subitement dans sa course. Légèrement contrarié, Musashi prit le temps de bien observer cet homme, qui ne lui disait à priori pas grand-chose. Un étranger ? Se demanda -t-il, immédiatement. Il secoua légèrement la tête, en se convainquant que cet individu devait forcément faire partie du village, d’une façon ou d’une autre. Peu importe, le manieur du cristal préféra s’attarder sur la remarque de son interlocuteur, qui avait visiblement l’air de bien s’y connaître en Kenjutsu.
Même s’il n’appréciait pas d’être qualifié de gamin, Musashi observa attentivement son katana, se rendant alors compte que sa lame était quelque peu émoussée. Rien de bien trop grave, rien qui puisse en tout cas l’empêcher de détruire le mannequin en bois.

« Un peu oui, mais cela ne devrait pas… » Commença -t-il, avant de regarder son interlocuteur détruire la cible en bois en clin d’œil.

Musashi n’en revenait pas, car il n’avait même pas eu le temps de voir le type dégainé son sabre. Il pensa immédiatement au samouraï qui l’avait sauvé autrefois, en éliminant tout un groupe de mercenaire sans que le Han ne se rende compte de quoi que ce soit.

« Qui êtes-vous ? » Demanda -t-il, d’un air étonné. Il voulait absolument faire la même chose. « Une insulte à mon arme ? ... Qu’est-ce que vous voulez dire par-là ? » Poursuivit-il, en fronçant légèrement les sourcils.

En écoutant les remarques du présumé samouraï, Musashi hocha légèrement la tête en guise d’approbation, lui donnant raison sur toute la ligne, ou presque.

« J’ai appris les bases il n’y a pas si longtemps, mais j’ai arrêté de pratiquer depuis plusieurs semaines déjà… Donc, oui, on peut d’une certaine façon dire que je débute dans cet art… » Lança -t-il, en regardant son interlocuteur, qui était désormais assis en tailleur, non loin de lui.

Le samouraï demanda alors au Genin de lui montrer sa lame, ce que Musashi fit sans l’once d'une hésitation.

« Elle se nomme Sashikomu. » Fit-il, en tendant son Katana au Samouraï. « Ah, et, cessez de m’appeler petit ou gamin, je me nomme Musashi, Han Musashi ! » Reprit-il, en le regardant droit dans les yeux.

Après quoi, l’attention du Genin se reporta sur le mannequin, victime de la technique du samouraï, cherchant à se revisualiser la scène. Il renvoyait la main du samouraï posée sur son katana, puis plus rien, la cible fut entièrement détruite, comme par magie... Le Han avait certainement loupé quelque chose, du moins il en était persuadé...



_________________
Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 19:16





Reprendre les bases



Le samouraï observa la lame un instant, plissant légèrement les yeux, il soupira, puis dégaina sa propre arme, dont la lame était encore comme neuve, on pouvait même voir les Ham On. Il soupira et secoua la tête. La différence était moindre, mais pour un manieur de lame comme lui, elle était plus que visible. Il secoua la tête, tristement, rangeant sa lame en se redressant, soupirant.

- Je plains ta future femme si tu la traites aussi bien que cette lame... Une arme de cette qualité doit être traitée avec le respect qui lui est dus. Seulement toi... Tu ne dois pas l'aiguisée souvent, il y a même d'infimes traces de rouilles dessus... Je suis triste pour elle...

Il tendit la lame au jeune genin, avec respect, mais plus respect envers la lame qu'envers l'homme la possédant. Non, il ne pouvait pas respecter quelqu'un qui bafouait aussi ouvertement les enseignements de sa mère. Il soupire de nouveau avant de prendre la parole de nouveau, calmement, abaissant légèrement la visière de son chapeau.

- Mon nom, hein ?... Ce n’est pas vraiment important, mais soit... Fukuhara N. Mitsuo... Fils de la défunte Nagamasa Shina et du défunt Fukuhara Uryu.

Il secoua légèrement la tête, sortant de la sacoche de sa veste tout une panoplie d'ustensiles. Un chiffon, du papier Nugui, de l'huile et enfin un Uchigumori, servant à déposer de la poudre d'Uchiko sur la lame. Il s'assit ensuite de nouveau, dégainant de nouveau sa lame. Il retira dans un premier temps l'huile usagée de son arme avec le chiffon, utilisant ensuite le papier Nugui sur la surface la lame, le tenant fermement entre ses doigts pour le passer sur la lame. Après quoi il s’empara de la pierre de polissage, le Uchigumori. Il tapota doucement la pierre contre la surface de la lame ainsi que son dos. Il frotta ensuite un autre chiffon, d'un mouvement de la garde vers la pointe, afin d'enlever la poudre. Après quoi, il se concentra sur le fait de mettre de l'huile sur la lame, s’arrêtant au niveau de l'habaki. Il fixa ensuite le blond et désigna la place devant lui.

- Tu vas commencer par t'occuper de ta lame correctement, en faisant exactement ce que je viens de faire.

Il tendit le matériel à l'homme, puis, calmement, sorti une fine pierre à aiguiser de sa sacoche, qu'il passa lentement sur le tranchant de sa lame, des deux côtés. Il prit ensuite une feuille de papier et la passa sur le tranchant, celle-ci se découpa au passage sur la lame, sans se déchirée. Il joignit par la suite les mains devant son visage, déposant sa lame à plat sur genoux, fermant les yeux, il resta ainsi quelques minutes puis, lentement, il rangea la lame dans son fourreau.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Empty
Lun 24 Juin 2019 - 0:35

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Réapprendre les bases du Kenjutsu.


Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Iwa12

------------------------------------------------------

En regardant le samouraï, Musashi avait immédiatement saisit qu’il y avait un problème avec sa lame. Il observa celle de son interlocuteur, cherchant à desceller la différence avec la sienne. A part la rouille, qui restait très légère, au point qu’il doutait de son réel impact dans ses entraînements, il ne put déceler grand-chose. Si, peut-être que la lame du samouraï était plus brillante, mais certainement parce qu’elle était nouvelle et récente, se disait-il. Ainsi, il reporta son regard sur son interlocuteur, curieux de connaître ses observations. Le samouraï ne mâcha pas ses mots, taclant ainsi le Genin sur sa capacité à entretenir une femme, puisqu’il était incapable d’entretenir sa propre lame. Fronçant légèrement les sourcils, le han se demandait où est-ce que le samouraï voulait en venir, chose qu’il sut bien assez vite, donnant ainsi entièrement raison à son interlocuteur. Musashi savait qu’il ne s’était pas occupé de son sabre depuis un certain temps. Et même avant ce n’était pas lui qui s’en occupait, puisqu’il le confiait régulièrement à l’armurier qui s’y connaissait beaucoup mieux que lui. Dès lors, le Han n’avait pas l’intention de mentir au samouraï, reconnaissant immédiatement son tort.

« Hum, vous avez quand même une drôle de façon de parler à mon Katana... Cela dit, je reconnais ne pas l’avoir suffisamment entretenu ces derniers temps. Chose qui risque d’ailleurs d’être encore plus difficile maintenant que la boutique de l’armurier a été détruite, par les récents affrontements. » Fit-il, en reprenant son katana.

Le manieur du cristal interrogea rapidement le samouraï, obtenant ainsi son nom : Fukuhara N. Mitsuo. Il lui fit alors un léger signe de la tête, comme pour le remercier, faisant déjà le lien entre la mère du samouraï et le clan Nagasama. Enfin, le Genin observa avec une certaine curieuse son interlocuteur, qui commençait curieusement à déballer certaines de ses affaires.

« Enchanté. Je suis désolé pour vos parents. » Fit-il, d’un air sincère. « Vous êtes donc d’une certaine façon membre du clan Nagasama ? Vous devez sûrement connaître Hisa, celle que tout le monde surnomme désormais l’amazone ? » Demanda -t-il, d’un air curieux.

Surpris, le Genin observa Mitsuo sortir toute une panoplie d'ustensiles servant à entretenir son katana. Il le regardait avec la plus grande attention, se disant qu’il pourrait éventuellement apprendre quelques gestes susceptibles de l’aider à entretenir sa propre lame. Le samouraï allait malheureusement un peu trop vite pour Musashi, qui s’efforçait de suivre le rythme, un rythme bien trop soutenu. Le samouraï s’y connaissait, c’était incontestable. Admiratif, le Han se demandait pourquoi Mitsuo prenait la peine de lui montrer tout cela. Alors qu’il hésitait à lui demander s’il pouvait faire la même chose avec sa propre lame, le samouraï lui tendit tout le matériel nécessaire, lui demandant de faire exactement ce qu’il venait de faire.

« On dirait que vous avez fait ça toute votre vie. Je ne sais pas si j’arriverai à faire la même chose, corrigez-moi si je fais une erreur, s’il vous plaît. » Fit-il, en se posant en tailleur, commençant alors par placer les ustensiles dans le même ordre et emplacement que le samouraï lui avait montré. « Vous n’étiez pas obligé, alors je vous remercie d’avoir pris le temps de me montrer tout cela, peut-être que grâce à vous je n’aurais plus besoin d’aller chez un spécialiste pour faire entretenir ma lame. » Reprit-il, en retirant tout d’abord l’huile usagée de sa lame, avant de recourir au papier Nugui, comme le fit son interlocuteur.

Enfin, alors qu’il avait bien suivit les étapes jusqu’à présent, le Genin ne savait plus s’il fallait recourir à la pierre de polissage ou de l’huile avant, chose semblait pourtant logique. Après un certain temps d’hésitation, Musashi leva le regard en direction de Mitsuo, espérant un petit coup de pouce de sa part.



_________________
Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Empty
Lun 24 Juin 2019 - 10:27





Reprendre les bases



Il secoua la tête calmement, visiblement l'homme se méprenait sur ses intentions. Il le fixa alors, droit dans les yeux, avant de prendre la parole. Enfin pas pour ça, chaque chose en son temps, bien qu'avec du recul, il pouvait tout répondre d'une traite. Il haussa alors les épaules, et, calmement, se servit une coupe de thé, il le sirota calmement en secouant négativement la tête.

- Nagamasa Hisa ? L'Amazone ? Ça ne me dit rien. Je ne viens pas de ce village, en fait, je ne viens même pas de ce pays. Donc non, je ne connais pas cette Hisa, que ce soit de part son nom, comme de part son titre. Cependant, tu sembles te méprendre sur une chose, je ne le fais pas pour toi, je le fais pour Sashikomu. Tu ne sembles pas te rendre compte de l'importance de l'entretien d'une arme... Si je n'entretenais pas Suchirunamida convenablement, elle serait morte depuis un bon moment déjà., j'ai cette lame depuis ma plus tendre enfance, et je ne compte pas m'en séparé. Et si tu considères que tu peux te séparer de ton arme comme d'un simple outil, alors tu n'es que disgrâce à mes yeux.

Il ferma les yeux calmement, sirotant son thé sans porter plus d'intention à l'homme en face de lui. Il soupire un peu et ouvre de nouveau ses pupilles d'or, fixant droit dans les yeux le blond se tenant face à lui.

- Si pour toi cette rouille n'est pas importante, voit les choses sous cet angle... Imagine que la rouille est une tumeur. Si tu vois une tumeur, même de toute petite taille, considéreras-tu qu'elle n'est pas importante car peu présente ? Eh bien c'est la même chose pour la rouille sur ton arme. Si tu l'ignores parce qu'elle n'est pas assez menaçante, il viendra un moment où elle atteindra le point de non-retour, et où tu pourras dire adieu à ton katana. La rouille s’incrustera plus en profondeur, et fragiliseras le cœur même de ton arme, à un point où elle risque même de se briser en plein combat, ce qui, pour un manieur de lame, équivaut à la mort.

Il se leva et pointa sa lame vers lui, le regard vide, le reflet de la lame brillant au soleil, la courbe ne révélant aucune imperfection sur la lame, il plissa les yeux, le fixant avec froideur, tout en secouant la tête négativement, visiblement déçu.

- Si nous en venions à combattre dans un duel, je gagnerais haut la main vu l'état de ta lame, je pourrais presque la trancher en deux même, et toi avec si je ne fais pas attention à ce que je fais, donc en sachant cela, penses-tu toujours qu'il faille prendre à la légère l'entretien de ton compagnon ?

Après ce discours, il rangea son arme dans son fourreau et croisa les bras de nouveau. Il le fixa alors, silencieusement. Ses paroles étaient crus, froides, mais c'était pour le bien du jeune homme, pour lui ouvrir les yeux.

- Si avec cette mentalité tu comptes l’engagé sur la voie du Bushido, laisse tomber. Je t'ai vu essayer de reproduire nos mouvements... Mais voir quelqu'un comme toi qui ne tentes ne serait-ce que nous imités ne m'inspire qu'un profond dégoût... Une personne dans ton genre qui en voit en une arme qu'un outil, ne mérite pas ce privilège. Donc deux options s'offrent à toi.. Ou tu travailles ta vision des choses, ou tu oublies tout simplement cette idée.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Empty
Dim 30 Juin 2019 - 21:25

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Réapprendre les bases du Kenjutsu.


Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Iwa12

------------------------------------------------------

Un étranger… voilà donc qui expliquait la présence de quelques gardes qui rodaient dans le coin. Le Genin les avait repérés sans trop de difficulté mais il n’avait pas fait le lien avec le samouraï. A vrai dire, il pensait que c’était un dispositif déployé pour surveiller et rassurer les apprentis ninja, fraîchement promus au rang de Genin, ce qui ne serait pas étonnant compte tenu des événements récents.

Quoi qu’il en fût, le Han reporta son regard sur son interlocuteur, écoutant la suite de son monologue avec la plus grande attention. Surpris d’apprendre que Mitsuo avait sa lame depuis sa tendre enfance, Musashi ne put que hocher la tête pour approuver les remarques de son interlocuteur. S’il semblait encore incapable de comprendre la place que le katana occupait dans le cœur du samouraï, il tâchait néanmoins de rester un minimum ouvert et objectif. Enfin, quand Mitsuo marqua une petite pause pour déguster son thé, le Han reporta son attention sur son propre katana, optant finalement pour la pierre de polissage avant l’huile. C’était un choix purement instinctif, et à priori il semblait être bon puisque le samouraï ne l’interrompu pas dans son action.

Poursuivant l’entretien de son katana, Musashi tâchait malgré tout de garder un œil sur son interlocuteur, écoutant alors la suite de son monologue avec une certaine attention. Mitsuo lui expliqua alors les dangers de la rouille, allant jusqu’à la comparer à une tumeur cancéreuse, contraignant ainsi le Genin à reporter toute son attention sur lui. Pour avoir étudié la médecine corps et âme, en compagnie d’Aimi et de l’assistant Mitsuki, Musashi avait beaucoup de connaissances en ce qui concerne les maladies infectieuses, ainsi cette comparaison ne pouvait que lui faire comprendre les dangers de la rouille.

« Je vous avoue n’avoir jamais vu les choses sous cet angle-là. » Finit-il par rétorquer.

Alors qu’il s’apprêtait à poursuivre son monologue, le han fut interrompu par le samouraï qui se leva et pointait curieusement sa lame vers lui. Musashi leva légèrement la tête, puis écouta attentivement son interlocuteur avant d’agiter légèrement la tête en guise de réponse. « Non, bien sûr que non » se disait-il dans sa tête, concernant la question de savoir s’il devait toujours continuer de prendre à la légère l’entretien de son katana.

Reportant de nouveau son attention sur son sabre, Musashi se débarrassa de toutes les traces de rouilles et commençait à induire l’huile sur son katana afin de le rendre aussi brillant que celui du samouraï.

Mitsuo ne manqua pas de remettre en cause l’état d’esprit du Han, lui parlant alors de la voie du Bushido, voie vers laquelle Musashi semblait à priori, inconsciemment, se diriger. Si lui Bushido lui parlait, notamment grâce aux nombreux ouvrages qu’il avait pu lire, le Han n’avait jamais entendu quelqu’un lui en parler de vive voix. Alors qu’il se disait que c’était peut-être l’occasion d’en savoir plus, Mitsuo poursuivit son monologue, employant quelques termes qui irrita le Genin au plus haut point. « Profond dégoût »… « privilège », le Han serra les dents et finit par se relever, après avoir ranger toute la panoplie du samouraï.

« Je vous remercie de m’avoir prêté vos outils d’entretien, ainsi que de m’avoir appris comment entretenir ma lame, sincèrement. » Fit-il, dans un premier temps. « Maintenant, au lieu de déverser toute votre haine et mépris sur ma personne, pour la simple raison que je ne vois et ne vois pas les choses comme vous, et si vous preniez plutôt le temps de m’expliquer les choses ? » Poursuivit-il, en pointant sa lame vers le samouraï. « En quoi consiste le Bushido ? » Conclut-il, simplement.

De la réponse de son interlocuteur dépendra s’il devait ou non s’engager dans cette voie. En fin de compte, que ce soit en suivant la voie du Bushido ou non, le Han était bien déterminé à apprendre les techniques des samouraï, il y arrivera, tôt ou tard, du moins il en était persuadé. Pour l'instant, il en était quand même loin, car il devait d'abord s'initier et exceller dans le Kenjutsu...


_________________
Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Empty
Mar 2 Juil 2019 - 14:51





Reprendre les bases



Il écouta calmement le shinobi de la roche, secouant la tête en soupirant. Il ne comprenait pas, non, ce n'était pas ça le problème. Le souci, c'est qu'il prétendait aux arts samouraïs avec une vision des choses aussi froissée. Il secoua la tête en le regardant, calmement, avant de reprendre la parole par la suite, sans broncher.

- En l'état actuel des choses, tu n'es pas digne des enseignements samouraï. Ta vision des choses est... Incompatible. Un Samouraï ne fait qu'un avec son arme, il la respecte et la traite en égale. Ce n'est pas un outil, mais une extension de son corps et de son âme. Et ce n’est pas que moi, n'importe quel vrai samouraï te diras la même chose. Le respect fait partie intégrante de la doctrine. Commence par te mettre ça dans la tête, et tu seras déjà dans la bonne voie.

Il croisa les bras, calmement, observant le blond en soupirant d'ennuis. Il n'était pas fait pour être professeur, c'est un fait. Mais voir une vision des choses comme cela, lui était tout simplement insupportable, c'était une insulte envers les enseignements de sa mère. Et cela, il ne pouvait pas laisser passer, c'était la seule raison le poussant à vouloir mettre le blond sur la bonne voie, encore plus si celui-ci inspirait à devenir lui aussi un bushido. Il soupire intérieurement, regardant le ciel en se demandant ce qu'il était en train de faire. Sa mère serait-elle seulement d'accord pour qu'il s'improvise enseignant de la sorte ? Il n'en savait rien, mais au fond de lui... Il savait qu'il ne pouvait pas laisser les choses en l'état. Il regarda l'arme du shinobi, se disant que ce n'était pas encore parfait, mais il allait en s'améliorant, ce qui en soit était une bonne chose. Il croisa par la suite les bras, calmement.

- Tu dois apprendre à marcher avant de courir. Et là tu me demandes basiquement l'inverse. Avant de comprendre en quoi consiste le Bushido, tu dois comprendre les préceptes de base, et seulement après tu pourras comprendre la voie du Bushido




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Empty
Mer 3 Juil 2019 - 15:56

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Réapprendre les bases du Kenjutsu.


Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Iwa12

------------------------------------------------------

Impassible, le Genin écouta son interlocuteur avec la plus grande attention. S’il semblait avoir saisi la partie sur le rôle et l’importance du katana, il n’arrivait cependant pas à s’y faire avec l’autre partie du monologue de Mitsuo. D’une, il ne voyait pas en quoi il lui avait manqué de respect, et de deux, il semblait difficilement accepter le fait que l’étranger le juge indigne de pratiquer les arts des samouraïs. Des conneries, se disait-il, faisant également le lien avec l’éducation que son grand-père avait tenté de lui inculquer. D’un autre côté, il se souvenait de tous les bouquins qu’il avait lu, tous, du moins concernant les samouraïs, insistaient sur certains valeurs et préceptes moraux que chaque samouraï digne de ce nom devait respecter et pratiquer.

Son sabre toujours tendu vers son interlocuteur, le Genin semblait quelque peu sceptique, il comprenait d’une part la signification de ces enseignements, mais d’une autre, il ne pouvait s’empêcher de penser que ce n’était que l’œuvre d’un homme… et que par conséquent, d’autres chemins existaient certainement pour atteindre son objectif. Non pas qu’il avait absolument besoin d’emprunter un autre chemin, mais il était important pour lui de savoir que plusieurs routes existent pour atteindre un même objectif. Soupirant un bon coup, il baissa légèrement son sabre, puis observa et écouta attentivement le samouraï avant de lui répondre.

« Et en quoi consiste les préceptes de bases, monsieur le samouraï ? » Demanda -t-il, en rengainant son katana dans son fourreau. « C’est bien beau de me critiquer et de me juger d’indigne, mais ce n’est pas en agissant de la sorte vous m’aiderez à faire moins honte à vos enseignements, n’êtes-vous pas d’accord ? » Poursuivit-il, d’un air neutre.

Si l’objectif du Genin était d’apprendre les bases du kenjutsu et perfectionner son maniement de l’épée avec le temps, il restait persuadé que, tôt ou tard, il devrait aller plus loin et s’intéresser à ces fameuses techniques des samouraïs, qu’il avait eu l’occasion de voir à maintes reprises. En fin de compte, sa rencontre avec Mitsuo n’était peut-être pas du au hasard, car c’était en partie de la réponse de cet homme que dépendra le chemin que Musashi pourrait emprunter. Que ce soit en suivant le Bushido ou une autre voie, le Han restait persuadé qu’il atteindra tôt ou tard son objectif.



_________________
Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Empty
Ven 5 Juil 2019 - 13:07





Reprendre les bases



Mitsuo haussa les épaules calmement en observant le genin face à lui, il sortit un petit carnet de sa sacoche, une copie des enseignements de sa mère, lui permettant de se souvenir des enseignements qu'il avait reçu. Il s'approcha alors du jeune homme il lui remit le livre, avant de reculer d'un pas.

- Cela prendrais trop de temps à t'expliquer de vive voie, tout est résumé là-dedans. Quand tu auras assimilé tout cela, tu demanderas à cette fameuse Hisa de t'enseigner la pratique. Moi, je ne serais plus là, très certainement.

Il haussa les épaules calmement, avant de visser correctement son chapeau sur sa tête, prenant la voie du départ en saluant ce blondinet de la main droite, sans se retourner.

- Il me reste encore beaucoup à voir de ce village, Musashi de la roche.

Après quelques pas, il sembla presque disparaître, ayant atteint un arbre d'un bond rapide, il prit la direction de ses quartiers, afin de s'y reposer un peu, pour ensuite poursuivre sa visite de ce village ayant attisé sa curiosité, même s'il n'y restait pas longtemps, il avait envie d'en apprendre plus, et ainsi repartir avec plus de savoir qu'il n'en avait en arrivant. Il se dit qu'il devrait peut-être aussi aller goutter leurs plats traditionnelles, si toutefois ils en avaient. Après quoi, il ne tarderait probablement pas à reprendre la direction du pays de la pluie pour poursuivre son voyage. Il sourit alors légèrement, pensant que ce n'était pas si urgent que cela après tout, le temps qu'ils préparent tout... Il avait bien encore quelques semaines devant lui. Au bas mot. Dans tous les cas, il savait qu'il ne devrait pas trop tarder à prendre la route, et c’était bien là le plus important. Bientôt, Mitsuo du pays des murailles, retournerait à Ame, et se forgerait un nom la-bas, ainsi que le début de son histoire et de ce qui serait bientôt, l’avènement du fer.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Empty
Mar 9 Juil 2019 - 20:44

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Réapprendre les bases du Kenjutsu.


Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Iwa12

------------------------------------------------------

Le samouraï n’avait pas de temps pour lui, le Genin l’avait compris et ne comptait pas insister plus longtemps. Il trouvait néanmoins dommage que cet homme le « massacre » de la sorte, notamment en le qualifiant d’indigne de pratiquer les arts des samouraïs, sans prendre quelques instants pour discuter avec lui, apprendre à le connaître, et juger s’il était vraiment aussi indigne que les apparences voulaient le faire croire. Tant pis, se dit-il. Tôt ou tard, il finira certainement par trouver quelqu’un d’autre qui l’aiguillerait sur le bon chemin, une autre personne qui prendrait le temps de lui expliquer ce qu’était véritablement le Bushido et comment le pratiquer.

Musashi restait toute de même reconnaissant, car le samouraï lui avait malgré légué quelque chose, un livre contenant apparemment de nombreuses informations sur l’art qu’il comptait apprendre. Il était d’ailleurs surpris que Mitsuo lui donne un tel document, alors qu’il semblait jusqu’à lors réticent à l’idée de lui enseigner ou expliquer quoi que ce soit. Ce geste n’en sera pas vain, c’était comme une graine qu’il avait semé, et tôt out tard il en verra les fruits, d’une façon ou une autre.

« C’est compris, Mitsuo-san. Je vous remercie pour ce bouquin, je suis persuadé qu’il me sera utile, d’une façon ou d’une autre. » Fit-il, d’un léger sourire.

Il rangea le bouquin en question dans la poche interne de sa veste. Fatigué, il s’étira légèrement, puis salua le samouraï, qui avait visiblement d’autres choses à faire.

« Profitez bien de votre séjour, et à un jour, peut-être, Mitsuo. »

Le samouraï s’éloigna de plus en plus du Genin, toujours suivit de très près par les gardes du village. L’épéiste avait du mal à comprendre la présence de ces surveillants : il se demandait si à tout hasard ce samouraï ne serait pas quelqu’un d’important, du coup ces gardes serviraient d’escorte, ou à contrario si ce n’était pas une personne dangereuse, et pour le coup sous haute surveillance. Quoi qu’il en fût, il finit par quitter l’académie Hashira, se ruant à toute vitesse vers les quartiers commerçants, dans l’espoir de trouver un armurier.

Après un certain temps à visiter les lieux, Musashi constata l’avancement des travaux et ne manqua pas de voir que son armurier favoris avait ré-ouvert sa boutique, en plein air. Le bâtiment ayant été détruit, le vieil homme ne voulait certainement pas perdre plus d’argent, sans quoi il n’aurait certainement pas pris autant de risque, surtout en ce temps de trouble, où vol et pillage avaient considérablement augmenté. Saluant le vieil homme, le natif de Kaze pris le temps de discuter avec lui, puis il lui acheta toute une panoplie d’ustensiles d’entretien pour Katana, ne manquant pas de lui faire un don supplémentaire pour l’aider dans sa commerce. Le Genin avait reçu son salaire récemment, et la plupart du temps il ne savait pas quoi en faire, alors pourquoi pas aider ce vieil homme à repartir de l’avant ? Bref, après quoi, il fila vers son appartement, pressé de lire son nouveau bouquin...

Spoiler:
 



_________________
Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Réapprendre les bases du Kenjutsu. [F. Mitsuo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: