Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Histoires, décisions et changements feat Chôkoku Tomoe

Asaara Kō
Asaara Kō

Histoires, décisions et changements feat Chôkoku Tomoe Empty
Dim 23 Juin 2019 - 0:28




HISTOIRES, DÉCISIONS ET CHANGEMENTS
@Chôkoku Tomoe
Kaminari no Kuni Pays de la Foudre

Cela fait maintenant quelques jours que j’ai rejoins la nouvelle cité militaire de l’Empire obtenu après du sang versé. Tomoe m’a demandé de la rejoindre dans l’armée pour que nous puissions rester ensemble, mais surtout faire perdurer la volonté de Tsukimono. Alors, avant de donner une réponse positive, je voulais d’abord voir comment cela se passe ici et surtout à quoi ressemble les soldats du Teikoku. Je dois avouer avoir eu plutôt de bonnes surprises car beaucoup semble satisfait de ce système ou même des ambitions de l’Empereur. De plus, certains d’entre eux semblent également avoir des envies et objectifs différents mais ne se sentent pas forcément emprisonné comme on peut le vivre dans les villages. Que ce soit le Nara qui n’a pas hésité à quitter les forces Kumojins extérieures pour l’Empire ou Hosen le voyageur qui partira si un jour il en a envie, je dois dire que leurs profils me fait penser au mien dans les idées de liberté. Je ne m’y attendais pas, mais la Chôkoku a des alliés qui semblent aussi intéressant que l’étaient nos frères et soeurs de Yaogakure.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, je toque à la porte de l’endroit qui serait le bureau de la lieutenante.

« C’est ton frère. »

Suite à ces mots, je sais que je peux déjà ouvrir la porte sans attendre une réponse. En fait, si elle était dans une situation où je ne pouvais pas entrer, elle aurait déjà crier au premier son de ma voix que je ne pouvais pas venir. Je rentre et prends le soin de fermer tout de suite la porte derrière moi avant de lui sourire grandement.

« J’ai fini ma visite du Kumo de l’Empire. »

Alors oui, je suis totalement en train de jouer avec sa patience. J’aurais pu rentrer et dire que j’avais pris ma décision, mais la taquiner en utilisant des mots bien moins subtils sera toujours un plaisir. Après tout, cela faisait un petit temps que je n’avais pas pu avoir l’occasion de la faire chier. Entre tous les événements récents qu’on a vécu, ce n’était pas vraiment l’ambiance.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Histoires, décisions et changements feat Chôkoku Tomoe Empty
Lun 24 Juin 2019 - 1:49
NEW BEGINNING
Asaara Kô & Chôkoku Tomoe
Des rapports, des avis de missions, des tas de documents à feuilleter. Tout ceci était bien loin de ce que Tomoe avait vraiment rêvé comme responsabilités. Mais il fallait bien se départager certaines tâches le temps que l’Empereur envoie ses directives finales. D’ailleurs, la Chôkoku se demandait par moment si elle serait renvoyée au pays du Feu. En vérité l’un comme l’autre des territoires, qu’est-ce que cela changeait réellement pour elle ? Sa place était toute faite, et elle en avait pris davantage conscience depuis ces dernières semaines lorsqu’elle avait pu entendre un certain surnom qui la définissait. Pour la concernée, c’était à un avis mitigé qu’elle s’en remettait. Il était certain qu’elle en faisait du bruit… Mais de là à être « connue ». Ceci était bien loin de ce qu’elle aurait désiré en fin de compte. Mais chose faite, peut-être qu’à l’avenir elle arriverait à se modérer… Ou pas.

Seule au cœur de cette petite salle emplie de paperasses diverses et variées, la lieutenante songea bien trop vite à quelque chose de totalement différent : Qu’aurait donné tout ceci si la guerre s’était déroulée ailleurs ? Eh bien si pour une certaine nation qu’elle connaissait bien elle en frétillait presque d’excitation avec un large sourire enjôleur, elle s’exprima, encore une fois enfouie dans sa bulle. « Quelle ravissante idée Tomoe-chan, il faut la mener à bien. » Un hochement de tête plus tard tandis que ses mains s’occupait de ranger sans sens réel les différent papiers. « Evidemment ! Pour qui me prends-tu ? Un certain grand gamin serait fier. Enfin… Je crois. » Elle s’arrêta un instant comme pour exacerber sa réflexion. « Il n’était pas très important, Fujimi par contre, elle n’attend que ça. » L’esprit fou frappa du plat de sa main sur la table. « Ne parles pas d’elle ! » Décidément… « Je te demande pardon Tomoe-chan. » Elle était totalement recluse dans une crise de démence…

Le bruit de quelques frappes sur l’unique porte menant à l’extérieur la sortit de tout ceci. Le souffle retenu comme pour faire semblant qu’il n’y avait personne –elle adorait se faire passer pour absente dans ce genre de moment-, mais la seule personne qui pouvait la résilier se fit entendre et lorsqu’il entra… « Tanuki ! »

L’expression si enjouée de Tomoe n’était pas tout à fait habituelle, du moins pas depuis qu’elle était au sein de l’Empire. Elle avait déjà fait tant d’effort pour oublier ses maux psychologique que ce soir là ils étaient presque décuplés. Il lui arrivait de passer des jours, voire des semaines, sans retomber dans ses anciennes habitudes mais cette fois… Elle avait franchement du mal à s’en sortir. Une véritable drogue pour la solitaire Chôkoku.

Finissant de ranger tous ses documents, elle ne s’attendit pas à cette phrase-là. Elle signifiait rien et tout à la fois. Alors la brunette lâcha tout et se posa simplement contre la table en croisant les bras en gardant un léger sourire. « Eh bien mon frère ? » Tomoe inspira profondément avant de soupirer. « Tu m’as l’air... Etonnamment joyeux. Je n’aurai pas cru que cette visite, comme tu dis, te serais si bénéfique. » Elle ricana quelque peu avant de se chuchoter une nouvelle fois à elle-même, regardant sur le côté… Dans le vide. « Enfin je ne t’aide pas là.. » Mais puisque la phrase semblait s’adresser à l’Asaara, peut-être qu’elle passerait inaperçue.
☾ anesidora

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6014-tomoe-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u880
Asaara Kō
Asaara Kō

Histoires, décisions et changements feat Chôkoku Tomoe Empty
Lun 24 Juin 2019 - 13:43




HISTOIRES, DÉCISIONS ET CHANGEMENTS
@Chôkoku Tomoe
Kaminari no Kuni Pays de la Foudre

Comme je m'en doutais, la brune semblait occupée par ses responsabilités de Lieutenante du Teikoku et je ne suis pas réellement surpris de la voir si enjoué de me voir. Déjà parce que c'est toujours un plaisir de se revoir, mais je pense aussi que cela lui donne une bonne raison et excuse de sortir de ces innombrables documents qu'elle s'empresse de ranger. Ma phrase pour engager la conversation est si inhabituel ainsi que mon grand sourire qu'elle-même semble surprise. Il y a de quoi, je n'aurais jamais pensé que ma visite de son nouveau territoire me plairait autant. Avant de l'entamer, je m'attendais à voir beaucoup de choses trop semblable à Iwa no Kuni et donc des villages, mais j'étais dans l'erreur, c'est beaucoup plus différent que ce que j'aurais cru. Seule une petite chose vient de me décevoir un tout petit peu, c'est que la Chôkoku ne semble pas si pressé que ça après avoir parlé de la fin de ma visite de connaître ma décision. Serait-elle devenu plus patiente qu'à l'époque ?

« Et bien tu as des coéquipiers fort intéressants avec qui j'ai eu de bonnes discussions. Kansei et Hosen pour ne citer qu'eux. »

Je ne sais même pas si elle les connaît, mais en tout cas ce sont les deux personnes qui m'ont le plus marqué ici. Surtout, j'ai eu l'occasion de leur parler de ce qu'il s'est passé à Hayashi et je ne serais pas étonné de les voir enquêter et essayer d'en apprendre plus. Je m'approche de son bureau pour m'installer face à elle sur une des chaises prévues pour les visiteurs. Je mets mes mains derrière la tête tout en venant poser mes pieds sur son bureau. En mode total relax, ce que je ne m'étais pas permis de faire depuis un moment.

« Sache que ma décision est prise ma sœur. »

Encore une fois, je n'en dis pas plus, voulant jouer avec ses nerfs. Je n'ai pas eu le droit à ses fameuses crises d'impatience juste avant alors je veux en voir plus. J'ai quand même noté une chose, elle continue de se parler toute seule et ça, je pourrais pas m'en passer. Après tout, c'est la folie en elle qui fait qu'elle est si atypique, si unique. Je me demande si d'autres personnes dans l'Empire sont au courant de ça chez elle ou si elle a réussi à le dissimuler aux yeux de tous. Ce serait peut-être mieux que peu de monde le sache, comment serait vue la fameuse Explosive avec ça ? En tout cas, je la regarde avec un air taquin et un sourire en coin, attendant sa réaction.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Histoires, décisions et changements feat Chôkoku Tomoe Empty
Mar 25 Juin 2019 - 22:23
NEW BEGINNING
Asaara Kô & Chôkoku Tomoe
Chaque document était visiblement mis dans leurs pochettes respectives sans soin ni logique. En fait elle avait peut-être réduit son travail de quelques heures à néant en une seule visite. Ce n’était pas un secret que Chôkoku Tomoe ne rendait pas les travaux de ce type avec propreté. En fait, il était même plus facile pourtant d’aller vaquer aux missions dont l’action était nettement plus attrayante que… Ca.

Prenant place sur la table elle-même alors qu’elle fit reculer la paperasse de l’autre côté, Tomoe reposa son regard sur l’Asaara. Eh bien ? Qu’attendait-il ? Fronçant légèrement les sourcils à l’évocation de ces probables farouches soldats, si l’un elle n’en avait jamais entendu parler, l’un fit mouche. La Chôkoku s’attendit à ce que son frère lui en révèle un peu plus mais il n’en fit rien. Nara Kansei. Lui et sa réflexion lui avait été utiles plus d’une fois mais… Il était de ces érudits qu’elle avait bien trop de mal à comprendre.

Elle resta silencieuse et lorsqu’il évoqua son « choix », son expression qui en disait si long, ce fut sur un ton bien plus assuré qu’elle lui répondit en levant les yeux un court instant vers le ciel. « J’ose espérer que je n’en serais pas déçue... » Elle commença à peine et déjà sa voix s’était assombrie. Aucune hostilité envers son favori, mais une entrée dans son jeu pour le moins provocateur. « Je serais déçue de devoir te séquestrer ici. » Malgré la feinte, Tomoe savait pertinemment qu’elle ne pourrait en arriver là. Pourtant elle s’en amusait et le Tanuki pouvait évidemment transformer cette phrase à sa guise comme étant un : « Je veux que tu restes. » Il était à l’origine son seul ami. Sa seule accroche. Mais pour combien de temps…

La lieutenante croisa alors les bras en un soupir et ne le quitta pas des yeux. « La vraie question finalement dans tout ça c’est : Es-tu prêt à me suivre et à tourner le dos aux Yaojins ? » Tomoe osait bien s’imaginer qu’il lui ferait le plaisir de lui dire ce qu’elle voulait entendre, pourtant, sa question était réelle. Si elle avait une rude confiance à toute épreuve en cet homme, elle n’en était pas moins naïve à son égard.
☾ anesidora


_________________
Histoires, décisions et changements feat Chôkoku Tomoe L4vf
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6014-tomoe-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u880
Asaara Kō
Asaara Kō

Histoires, décisions et changements feat Chôkoku Tomoe Empty
Mar 25 Juin 2019 - 23:30




HISTOIRES, DÉCISIONS ET CHANGEMENTS
Kaminari no Kuni Pays de la Foudre

Comme je l’espérais, je commençais à faire jouer la patience de ma soeur de Tsukimono. Je vois à son visage qu’elle attends ma décision, mais je la torture gentiment. Quand elle évoque sa possible déception, je garde un visage passif pour ne rien révéler sur mes intentions directement, attendant d’entendre ce qu’elle pourrait dire d’autre. Comme prévu, ça ne loupe pas, elle ne peut pas s’empêcher de me parler de séquestration si ma réponse est négative et à mon tour je ne peux pas m’empêcher de rigoler suite à ses mots. Cette femme a bien des manières d’exprimer sa véritable envie que je fasse partie de l’Empire pour l’épauler.

« Haha, toujours aussi excessive. »

Je fini de rigoler suite à cette phrase et je la regarde dans les yeux. J’allais reprendre la parole, mais la brune me coupe l’herbe sous le pied et réengage avant moi. Tourner le dos aux Yaojins ? Je ne sais pas vraiment si on peut dire que rejoindre Teikoku est une trahison, mais de toute manière, sans nos frères d’armes il n’y a rien qui me retient là-bas. Même si j’ai tué La Balance, je reste un étranger à leur yeux et je dois dire que je m’y suis jamais vraiment senti à ma place. Je reprends une position normale, faisant directement face à ma partenaire de combat et la regarde droit dans les yeux avec un air sérieux.

« Ma soeur, j’ai décidé de te rejoindre. Sache que ma décision n’a pas été dure à prendre, quand on s’est quitté il y a quelques jours, je connaissais quasiment la réponse. Sauf qu’entre toi et moi, c’est envers toi que je jure fidélité, je ne me sentirais jamais réellement comme un Teikokujin. »

Je marque un temps de pause pour lui laisser exprimer ce qu’elle ressent. Je sais d’avance qu’elle ne pourra qu’être heureuse de cette décision et en dire plus tout de suite sans la laisser respirer serait inutile. Après cela, je reprends une nouvelle fois la direction de la conversation.

« Comme je disais plus tôt, certains de tes compères sont intéressant. Sache que je suis prêt à tout faire pour l’Empire, respecter le boulot qu’on me donnera, mais j’aurais énormément de mal à être sous les ordres d’un autre lieutenant que toi. »

Je voulais qu’elle comprenne que je ne peux pas devenir ce soldat lambda, j’ai toujours détesté la hiérarchie, surtout venant de personnes que je ne connais pas. Si j’avais accepté ce rôle à Tsukimono c’est parce que je les connaissais et avais confiance en eux. J’espère que Tomoe comprendra ma position et avait déjà l’intention de me prendre dans son équipe.

« Je veux également que tu sache qu’une des raisons de mon acceptation est aussi que je compte surveiller comment évolue l’armée et que si j’estime qu’il n’y a plus aucun point commun avec notre ancienne organisation, je partirais en te conseillant vivement de le faire aussi. Je pense que tu me connais assez pour savoir que j’allais te dire tout ça de toute manière, après tout, tu es la personne qui me connaît le mieux dans tout le Yukan. »

J’avais réellement rajouter du sérieux à cette conversation, mais j’estime que nous devions passer par ça pour que tout soit en ordre. C’est maintenant officiel pour elle et moi, je suis un guerrier de l’Empire, un guerrier du Teikoku.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639

Histoires, décisions et changements feat Chôkoku Tomoe

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: