Soutenez le forum !
1234
Partagez

Debrief Post-Cataclysme [Umeka|


Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Empty
Dim 23 Juin 2019 - 7:00

S’étirant longuement, le Meikyû venait de sortir de sa méditation. Étant dans la forêt non loin de leur campement, une essence chakratique qu’il ne connaissait que trop bien venait de faire surface. Umeka était dans les parages. Ne semblant vraisemblablement pas savoir ce qu’elle y faisait, le Meikyû se dirigea vers elle. Apparaissant ainsi plus ou moins de nulle part, le Jonin décida d’engager la conversation :

-Oy Umeka, il faut qu’on discute !

Semblant vraisemblablement se présenter sous un air très peu sérieux, on aurait presque dit que le Meikyû n’était présent que pour l’embêter. Or, ce n’était pas du tout le cas. Bien qu’il semblait calme et apaisé, il avait toujours une idée concrète en tête. On disait bien souvent qu’il fallait se méfier de l’eau qui dort. Dans le cas suivant, il fallait encore plus se méfier de l’eau qui prétendait dormir.

-Si tu as une trentaine de minutes, j’aimerais qu’on fasse le point sur les récents événements.

Passant d’un ton désinvolte à un air beaucoup plus sérieux, le Jonin restait tout de même très amical. Malgré tout, on pouvait quand même voir qu’il y avait une certaine formalité à sa demande. Certes, il aurait pu demander à Akina. Or, Umeka était celle parmi le groupe qu’il considérait le moins accessible à sa personne. Pour ce faire, le Kazejin avait décidé d’y aller en prenant le taureau par les cornes. Sachant pertinemment qu’il n’était pas antagonisé pour autant, il comptait se servir de ce moment pour s’assurer de rendre leur relation toujours plus ouverte.

-Avant tout, je tenais à te remercier d’avoir été présente lors des derniers événements. J’imagine aussi que ça n’a pas été facile de ton côté.

Lui tendant indirectement une perche pour qu’elle fasse mention des événements qu’elle avait traversés avant de les rejoindre, Raizen savait pertinemment qu’elle ne la prendrait pas. À force d’apprendre à la connaître, il avait compris qu’aller droit au but était important.

-Je ne sais pas si tu étais attendu quelque part, mais si tu peux, j’aimerais que tu me fasses un compte rendu des derniers événements.

Adoptant un timbre de voix très relaxant et invitant, l’aura calme qu’il dégageait était si intense qu’elle semblait bien nouvelle. Semblait-il que la résonance n’avait pas eu que du négatif...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction http://www.ascentofshinobi.com/u578

Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Empty
Mar 25 Juin 2019 - 4:46



Première réaction : tu soupiras. Deuxième : tu l’écoutas. Quand il te salua, tu en fis de même. Pas par plaisir, pas vraiment ; mais parce que tu n’avais pas grand-chose à faire de mieux, pour le moment. Mais aussi parce qu’il était, qu’il le veuille ou non, un « supérieur » ; et toi une chuunin. C’était simple, basique.

Une trentaine de minutes ? Pourquoi te posait-il la question si c’était pour enchainer aussitôt derrière ? Mais fort heureusement t’avais rien de prévu dans l’immédiat et trente minutes…

« Les derniers événements ? Pas besoin d’me remercier… C’est pour ça qu’on est aussi payé non ? Et j’suis pas devenue kunoichi que pour faire des trucs faciles… »

Avais-tu répliqué en répondant d’une phrase à ses questions, du moins en partie. Car tu te demandais ce qu’il voulait dire par « derniers évènements ». Il n’avait pas vu la même chose que toi ? Et même mieux que toi d’ailleurs ? Cette personne était une énigme à tes yeux, sûrement plus que Gyomo ne l’était aux yeux du reste du monde. Enfin tu pris quand même le temps de la réflexion, pour lui parler d’un événement dont tout le monde parlait…

« Nous sommes intervenus à Hikari, et nous avons échoué face à l’homme au chapeau, une nouvelle fois. Celui-ci a réussi à sceller un dieu en lui, et a précipité la destruction du temple et la mort de nombreux moines et shinobi avec l'aide des "fanatiques". C’est ce que je mettrai dans mon rapport à la Raikage. Tu veux d’autres détails ? »

Etais-tu vraiment d'humeur à reparler du fiasco militaire qu'avait été Hikari ? Non pas vraiment, car il t'éloignait de ton but personnel...


_________________
Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Aznu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Empty
Mar 25 Juin 2019 - 5:07

Umeka venait de nouveau d’entamer leur conversation avec son côté frigorifiant. Souriant à cet effet, Raizen ne pouvait s’empêcher de se dire qu’elle était beaucoup plus froide qu’Anzu. Or, c’était différent et fort possiblement beaucoup plus naturel. Si Anzu lui en voulait pour l’avoir un peu trop taquiné, Umeka était juste ainsi d’apparence. Sachant qu’elle était une énigme pour lui, il était fort possible que l’inverse soit tout aussi vrai. Ensuite, la question résidait plutôt sur si les deux tenteraient un jour de se décrypter mutuellement ? La réponse demeurait une histoire à suivre.

Pour le moment, le chef d’équipe s’attardait à ce qu’avait à lui partagé sa subordonnée. Rien qu’en l’entendant parler, il pouvait voir un détachement naturel. Pourtant, le tout était rapidement nuancé par une seconde facette d’elle. Clairement, il pouvait voir que le portrait qu’elle faisait de l’ensemble de la situation était négatif. Pourtant, il y avait fort probablement plus sachant que même dans la défaite, il y avait des réussites.

-Évidemment que je veux d’autres détails Umeka, il ne me sert à rien de te demander ce que j’ai moi-même constaté de mes propres yeux sans pour autant avoir été en mesure d’intervenir.

Ayant un ton beaucoup plus calme et serein, l’engouement initial avec lequel il avait entamé la conversation s’était muté pour faire place à une aura un peu plus mature et profonde.

-Je venais surtout pour savoir ce qui a retardé votre arrivée sur les lieux. Je n’ai pas l’impression que vous êtes arrivé sans rencontrer des obstacles et sachant que j’ai du affronté une fanatique avant de pouvoir me présenter sur les lieux, je ne peux que présumer que vous avez forcément rencontré un type d’opposition quelconque.

Haussant les épaules, Raizen faisait plusieurs suppositions, mais elles étaient réfléchies. Ayant été les dernières à arriver sur les lieux, sachant pertinemment qu’Akina pouvait créer des animaux volants avec son encre, elles auraient fort probablement dû être parmi les premières à arriver. Que s’était-il passé ?

-Il est vrai que le portrait final est assez défavorable de notre côté, mais n’empêche que le moindre indice que vous avez pu obtenir sur l’ennemi, quel qu’il soit sera important. Ensuite, si tu veux limiter ton rapport à la Raikage, tu peux très bien opter pour la concision. Pour ma part, j’essaye de comprendre un peu mieux la totalité des événements et ce qu’il s’est passé de part et d’autre pour mieux être préparé pour la prochaine fois...

C’était simple comme bonjour, mais expliqué longuement. Ayant étrangement l’impression qu’il devait plus ou moins se justifier, Raizen tentait surtout de s’ouvrir pour qu’elle comprenne quel genre d’individu il était. Autrement, elle pouvait aisément rejeter son autorité bien qu’elle n’était pas du genre à faire preuve d’insubordination inutile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction http://www.ascentofshinobi.com/u578

Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Empty
Mar 25 Juin 2019 - 15:13



Tu n’étais pas tout à fait persuadée qu’avoir le moindre détail sur l’ennemi serait si important, quelle différence ça pouvait bien faire de savoir que la femme que vous aviez affrontée se surnommait blizzard et que comme son nom paraissait l’indiquer, elle maitrisait le froid ? Que, comme les autres prisonniers de Wasure, elle avait un grain ? Un truc qui fonctionnait pas bien là-haut ? C’était comme savoir que l’hàc avait un dieu en lui ; qu’est ce que ça vous apportait, à part savoir qu’il était maintenant encore plus fort qu’avant ??

« Si tu veux des réponses précises, poses des questions précises, Meikyû Raizen. »

Ca, ça ne venait pas de toi comme phrase mais d’une autre personne que vous connaissiez tous les deux. Et à vrai dire cette phrase un peu banale collait bien avec ton esprit et… celui de ton amante. Ta vision simple des choses, ta formation militaire et de Gladiatrice ne laissait que peu de place aux détails, sauf si on te demandait de faire autrement. Car toi, tu avais bien compris ce que représentait votre village contrairement à beaucoup d’autres personnes. Et même si vous pouviez être de redoutables personne, tu connaissais ta place et celle des autres certainement mieux qu’eux aussi.

« Bref. Comme j’en ai parlé à Sazuka, nous avons affronté une femme qui se faisait appeler Blizzard et manipulait le « froid ». Et elle a abandonné le combat après que l’entité ait été libérée. Cela te convient-il ? »

Tu étais toujours aussi revêche, néanmoins on ne pouvait pas dire que tu voulais mettre des bâtons dans les roues des gens, et encore moins des Kumojin.

« Si t’avais lu le rapport, t’aurais su tout ça… »



_________________
Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Aznu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Empty
Mer 26 Juin 2019 - 5:23

Se heurtant à une barrière plus que glaciale, Raizen eut un léger sourire. S'il n'avait pas eu quelques interactions avec Umeka par le passé, il aurait pu percevoir le tout comme étant de l'insolence. Pourtant, elle avait raison sur un point. Il ne pouvait tourner autour du pot avec elle. Ce qu'il avait appris par le passé avait fini par s'égarer dans l'oubli.

Malgré tout, ce qui le choqua le plus fut fort probablement le fait qu'elle l'appelle par la totalité de son nom. Ne pouvant s'attendre à cela sachant que personne ne l'appelait ainsi, Raizen resta plus ou moins stoïque, observant la scène qui défilait devant ses yeux. Ne trahissant aucunement son côté réfléchit, il refusa de suivre ses intuitions primaires qui étaient de répondre immédiatement. Au contraire, il laissa un silence planer avant de soupirer longuement.


-Message reçu, pour avoir des réponses, je vais poser des questions directes.

Souriant légèrement tandis qu’il lui concédait cette première parole, un léger côté nonchalant pris le dessus tandis qu’il se demandait si elle agissait ainsi avec tout le monde.

-Un rapport sert à archiver des faits saillants, ce n’est généralement pas la chose la plus détaillée surtout pour quelqu’un de concis, donc malheureusement, je compte demander plus d’information.

Se faisant de plus en plus direct, il n’avait pas envie de tourner autour du pot sachant que chaque chose qu’il disait finissait indirectement par se retourner contre lui. Ne le prenant pas personnel, il avait simplement mieux à faire que de se faire dire d’aller lire un rapport.

-Mes questions sont les suivantes :

-En dehors de sa fuite, a-t elle adoptée un comportement différent suite à l’explosion chakratique ?

-Est-ce qu’elle a abordé le sujet de ses croyances et de ses motifs en dehors de la tentative visant à vous vous faire perdre du temps ?

-Peux-tu me décrire un peu son portrait psychologique ? Semblait-elle folle, détractée ou autre ?


S’arrêtant d’un seul coup, Raizen arquait un sourcil. Sachant qu’il pouvait continuer ainsi pendant longtemps vu la multitude de questions qui lui traversaient l’esprit après un tel événement, il se contenta de soupirer.

-Comment te sens-tu après ce lot d’événements ?

Et ça, il pouvait garantir que ce n’était pas dans son rapport. Pourtant, c’était tout aussi pertinent. Dans un sens, il n’aimait pas le fait d’entrer dans le jeu adverse. Sachant pertinemment qu’il ne s’amusait pas à venir embêter les gens inutilement, il tentait surtout de décrypter des points similaires aux fanatiques. Pour ce faire, il avait besoin de faire des liens entre les différents opposants.

Si on veut, il avait une théorie en tête, mais celle-ci manquait d’information, ce qui justifiait sa présence.

-D’ailleurs, pendant qu’on y est, je ne m’amuse pas à poser des questions pour poser des questions. Je m’attends à recevoir une réponse autre que d’aller lire un rapport puisque si faire un grand résumé était suffisant, on n’aurait pas besoin de se parler et on s’enverrait des lettres, Senshi Umeka.

Terminant sur ses dernières paroles, il soutenait son regard en arborant un air presque découragé. À quoi bon faire preuve d’autant de caractères pour si peu…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction http://www.ascentofshinobi.com/u578

Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Empty
Mer 26 Juin 2019 - 17:27



Dans ton crâne, si on avait pu voir ce qui s'y déroulait, on aurait vu un chien courir dans tous les sens symbolisant la chute de ton niveau d'attention, comme un mode veille lorsque tu entendais des trucs qui ne t'intéressaient pas vraiment, puis hop ton cerveau se remettait en route quand la phase d'ennui était passée. Ce n'était pas par volonté mais plutôt inconsciemment que tu te laissais emporter par ce genre d'onirisme éveillé. Biensur ton regard restait fixé sur ton interlocuteur et hochais mécaniquement la tête de temps à autre ce qui faisait bien l'illusion...

Et tu te remis en route en répondant :

« Pas vraiment. On s'est pas occupées d'elle après. Non plus, on n'a pas eu le temps de trop parler et j'me suis pas occupée de ce qu'elle disait. Et oui, elle était certainement folle... mais en même temps si c'était une fanatique... Et si on l'avait laissé faire elle aurait fait plus que nous faire perdre du temps. »

Une petite moue en ravançant le menton pour exprimer que tu n'en savais rien. Et faire un portrait psychologique d'une personne, ce n'était pas trop ton champ d'expertise; même pas du tout. En plus tu trouvais qu'analyser des personnes pour en faire un portrait était complétement tordu. Qui pouvait s'amuser à ça ? Et quel intérêt cela pouvait avoir; deux questions que tu te posais sur le coup mais qui t'importaient peu au final. Tu préférais les laisser aux personnes que ça intéressait vraiment.

« Moi, je me sens très bien. »

Sans faire semblant. Tu te souvenais qu'Hana semblait avoir ressenti un truc qui l'avait bloqué l'espace de quelques secondes mais toi même... T'en savais rien, car au moment où ce dieu avait surgit, l'eau glaciale de cette fanatique t'avait quasiment atteint et t'avait frigorifié de la tête au pied. Comment au milieu de ça tu pouvais t'être préoccupée de quoi que ce soit d'autre ? Puis fallait bien le dire : t'étais pas la plus observatrice des personnes, t'étais pas une stratège, ni la plus intelligente des personnes; donc tu n'étais pas dotée contrairement à la majorité des personnes d'une capacité d'analyse surhumaine... Mais tu pouvais facilement te déconnecter et te reconnecter pour éviter les discussions que n'avais pas envie d'entendre, pratique; un mécanisme de défense anti prise de tête inconscient, en quelques sortes.

Puis hop, de nouveau ton cerveau se mit en stand by et lorsque le silence revint tu repris.

« J'pense pas que ce truc m'est affecté contrairement aux autres. Sans doute grâce à Gyomo ? »

T'en savais rien et c'était probablement pas la vérité, comment un filet même aussi spécial arait il pu te protéger ? Mais t'aimais le penser et le croire comme ça t'avais pas besoin de te poser de question.



_________________
Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Aznu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Empty
Mer 26 Juin 2019 - 18:27

Soupirant, le Meikyû se demandait si elle avait écouté un seul mot de ce qu'il venait de dire. Ne faisant que hocher de la tête, il était clair qu'elle n'avait aucunement envie d'entendre ce qu'il disait. Généralement, lorsque quelqu'un se faisait reprendre que ce soit pour une bonne ou mauvaise raison, ceux-ci avaient des tendances signifiant clairement leur niveau d'écoute. Même si certains demeuraient muets, la plupart préféraient s'en plaindre, d'Autres répondaient, certains s'excusaient. En bref, il y avait presque toujours une réaction. Sachant qu'elle ne semblait pas avoir de difficulté à lui dire de lire un rapport, il était fort probable qu'elle n'ait aucune difficulté à lui dire sa façon de penser sur l'argumentaire qu'il venait de délivrer.
Or, tout cela n'avait plus vraiment d'intérêt sachant que le Meikyû s'était distancé de la conversation pour se poser des questions qui n'étaient aucunement en lien avec les questions non-exhaustives partagées au préalable.Sincèrement, s'il avait su que gérer une équipe était si particulier, il ne l'aurait possiblement jamais fait.

-Merci pour les informations.

Dès lors, la violente migraine qu’il connaissait depuis la vague de chakra refit surface suivie d’une voix insistante qui répétait continuellement son nom. Ne durant que quelques secondes, le chef d’équipe grimaça avant de rebondir sur sa dernière phrase.

-Je ne serai pas prêt à y mettre ma main au feu sachant que les résultats semblent assez variables de personne en personne. Qui sait, peut-être que les effets se feront sentir plus tard ou jamais.

Préférant ne pas s’y attarder, le Meikyû avait perdu tout intérêt pour les aspects contextuels liés aux récents événements. Ce qu’il voulait maintenant savoir se rapportait à une dimension légèrement différente, mais plus importante sur le court, moyen et long terme.

-Dis-moi Umeka, sachant que je ne t’ai jamais rien appris et que je n’aurais aucune plus-value dans ton développement en fonction de notre relation actuelle, préfères-tu te séparer de l’équipe pour concevoir la tienne ou demander un changement dans une autre équipe ?

Raizen passait par mille et un chemin pour poser des questions aux autres. Or, lorsqu’il était question d’effectuer une introspection, il était assez franc et direct avec lui-même. Dans l’état actuel des choses, il n’avait pas forcément l’impression d’y lire une compatibilité lui permettant d’avoir un impact un moindrement positif sur la future Kagai. Certes, il pouvait décider de s’imposer en tant que Jonin. Or, il n’était pas prêt à gaspiller leur énergie respective dans quelque chose qui ne semblait pas fonctionner. Avec un peu de chance, l’équipe de Sazuka avait peut-être une place d’ouverte, qui sait.

-Akina pourra te suivre si le désir de rester ensemble est mutuel. Simplement, ce sera mieux pour tout le monde je pense.


Sa décision n’était pas forcément la plus conventionnelle, mais il préférait éviter d’être un élément de décor ou même un frein au développement de son potentiel pour leur bien-être respectif. Ensuite, un Jonin se devait-il de donner la priorité de faire à ses subordonnés ? Pas forcément, du moins pas à n’importe qui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction http://www.ascentofshinobi.com/u578

Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Empty
Ven 28 Juin 2019 - 15:08



« Ho... je vois. Je n'ai rien contre toi Raizen, mais je n'ai jamais fait partie d'une équipe comme ça, je n'ai jamais eu de professeur, ou de chef direct; c'est pour une bonne raison. »

D'aussi loin que tu te souvenais le seul professeur que tu avais eu était ton père, un homme de poigne, autoritaire et... ton père quoi. Et depuis que tu étais arrivée à Kaminari jamais tu n'avais fait équipe, ou du moins pas de ton propre chef, et pas une équipe comme celle-ci. De fait tu avais toujours tout fait toute seule, comme une grande. Ton caractère et tes aptitudes modestes étaient dues à ta vie dans l'archipel de Mizu et ça malheureusement personne ne pourrait t'en défaire à moins que tu perdes la mémoire, mais ça...

Biensur en bonne militaire soldate que tu étais tu obéissais aux ordres qu'on te donnait, tu ne contestais d'ailleurs jamais; mais tu n'étais pas comme ces shinobi qui étaient gentils et à l'écoute des autres; tu entretenais toujours une relation professionnelle avec les autres, supérieurs ou pas. Même Sazuka le savait, quand tu étais sur le terrain, dans le cadre de tes fonctions, tu ne tergiversais et tu aimais la précision. Un objectif clair et précis avait toujours pour résultat la réussite; comme pouvait en attester votre mission à Hikari où vous aviez foncé sans savoir vers quoi, ni pour quoi.

Et dans tout ceci même si le Meikyû était connu au village, et dans le monde grâce à ses exploits de Kaze ou d'ailleurs; qu'il était probablement charismatique; il n'était simplement pas compatible avec ta façon d'être, que ce soit ton caractère ou ta vision de ce qu'était votre rôle au sein de Kumo. Toi, tu te devais de protéger et servir, quoi qu'il en coûte; tu n'étais pas une idéologue et sûrement que jamais tu ferais un discours pour faire changer les gens, ni même leur faire remarquer des détails déplaisants car tu t'en fichais, cela n'avait pas d'importance, cela n'en avait jamais tant que les uns et les autres faisaient leur travail et qu'ils protégeaient leur terre, leur culture et Kaminari.

Et comme tu n'étais pas une bonne oratrice il t'était difficile d'expliquer tout ceci, et même sans doute de le comprendre toi même.

« Donc si tu veux dissoudre l'équipe, tu peux. Et pour Akina.. Je n'sais pas, nous nous entendons et travaillons bien ensemble, mais j'choisirai pas pour elle. »

Tu ne pouvais pas savoir pour elle, après ce qu'elle t'avait alors que vous alliez porter votre aide aux supérieurs, face à tous ces antagonistes sur le plateau de l'ancien temple... nan tu ne pouvais vraiment pas savoir ce qu'elle pensait.

« Oui... on m'a parlé des effets de "ça". Mais, je ressens rien de différent, je maîtrise toujours le doton. Et Gyomo se porte bien. Donc... »

Tu n'avais pas besoin d'aller plus loin pour conclure que tu n'étais pas affectée. Pourquoi ce qui avait presque instantanément impacté d'autres personnes t'impacterait toi aussi, mais plus tard ? C'était trop bizarre pour ton cerveau et même temps... qu'est ce qui était pas bizarre dans ce monde ??






_________________
Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Aznu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Debrief Post-Cataclysme  [Umeka| Empty
Sam 29 Juin 2019 - 2:00

Étrangement, c’était la première fois qu’il avait l’impression d’avoir une communication ouverte avec Umeka. Ne se prenant pas forcément la tête et évitant de surinterpréter le moindre mot qu’elle disait, le Meikyû se contentait de se laisser plus ou moins aller. Portant toutefois attention à ce qu’elle disait, il était vrai qu’elle ne semblait pas se fondre aisément dans la masse des subordonnés lambdas. Représentant un électron libre à part entière, il fallait savoir comment elle était et l’accepter pour pouvoir atteindre un état d’équilibre, chose qu’il avait plus ou moins lamentablement tenté de faire sans succès. Contrairement à d’autres comme Sazuka, Raizen était plus ou moins partie avec son approche typique. Si son côté inspirationnel et visionnaire étaient suffisant pour influencer favorablement la perception des autres à son égard, il ne pouvait pas dire que c’était le cas avec Umeka. Y penser serait même aller trop loin.

-On verra, mais j’apprécie ta sincérité Umeka. Je me questionne aussi sur mes habiletés à mener une équipe, donc ce n’est pas uniquement par rapport à toi.

Haussant les épaules, il laissa un délicat sourire flirter sur ses lèvres avant de lever la tête vers les cieux. Constatant plus ou moins la transition qu’il était en train de vivre depuis quelque temps, le Meikyû avait monté une pente ardue. Il y a à peine un an, il n’était qu’un simple genin demandant au Raikage d’accepter de lui donner accès au livre de Kumo. Le voilà maintenant un Jonin , moment important dans le parcours envisagé, mais beaucoup plus complexe qu’il l’aurait cru.

-Rien ne nous empêche d’être une unité faisant équipe en mission sinon. Toi et Akina vous entendez bien et bien que ce n’est jamais arrivé, je pense tout de même que nos compétences respectives sont complémentaires. Je verrais ce qu’elle en pense et on en rediscutera.

Terminant la conversation sur ce sujet assez rapidement, le jeune homme était étrangement satisfait. Représentant plus ou moins une crainte ou une idée latente dans son esprit, cela faisait du bien de recevoir et d’exposer un avis lors de cette grande période de remise en question.

-Encore heureux pour les effets. Personnellement, j’ai des migraines récurrentes depuis que l’homme au chapeau s’est accaparé du Dieu des éléments. Ensuite, il se peut que ces paroles me fassent trop penser.

Haussant les épaules alors qu’il avait évité de faire mention des voix qu’il entendait de plus en plus, le Meikyû se contenta de rediriger le sujet vers une facette un peu plus comique de sa personne.

-Ce n’est pas comme si c’était typique de moi de trop réfléchir.

Non, s’il était du genre à trop réfléchir, il se serait arrêté sur ses dernières paroles pour lui demander ce qu’elle voulait dire par « ça ».

-Gyomo t’a déjà parlé d’ailleurs ?

Au lieu de cela, il s’attarda à un autre sujet qui était possiblement intéressant. Bien que sa question pouvait sembler stupide, il se demandait s’il était possible d’avoir un lien assez fort avec quelque chose pour en entendre des voix, un peu comme les Kuchiyose, mais pour les objets...ou pour les sceaux...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction http://www.ascentofshinobi.com/u578

Debrief Post-Cataclysme [Umeka|

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: