Soutenez le forum !
1234
La V2 d'Ascent of Shinobi est en préparation. La plupart des zones du forum sont cachées pour les prochains jours. Les présentations, les zones RP et les fiches techniques sont toujours accessibles !
Derniers sujets
Partagez

Vibrante hypothèse

Nobusada
NobusadaEn ligne

Vibrante hypothèse Empty
Dim 23 Juin 2019 - 23:26
Vibrante hypothèse Oa1s
Eté 203 - Kumogakure


Au gré d’une ballade qui pour une fois s’était autorisée un détour du côté diurne, Nobusada errait en comète volante dans les rues orbitales de Kumogakure. Depuis bien des jours, il avait découvert qu’à force de battre le pavé, il faisait des rencontres toutes plus extraordinaires les unes que les autres, et s’il avait bien du mal à répandre le culte du Kôgen pour lui donner l’ampleur qu’il méritait d’avoir, il n’en demeurait pas moins contemplatif devant tant de protagonistes spectaculaires à leur façon, chacun passé maître dans l’art de l’authenticité. Le Teikoku était véritablement une nébuleuse à dévoiler, une brume à éclaircir pour en comprendre le fond et en mesurer toute l’ampleur ; et cela plaisait à ce fantôme vaporeux, qui d’entre tous les délices savourait celui de se confondre dans une grégarité alchimique. Il n’avait donc pas eu tort en tournant le dos à Kumogakure. Depuis qu’il avait été libéré de sa geôle, non seulement le prêtre cabalistique, apôtre de lumière, avait retrouvé le goût de vivre, mais en plus il avait le sentiment d’avoir trouvé une voie qui lui correspondait davantage.

Il ne lui restait pas qu’à convaincre les plus illustres souverains de l’Empire du feu de sa fidélité pour franchir les paliers de sa destinée et atteindre la grandeur. Avant ce jour toutefois, il devait se contenter de vivre en épicurien, avec le soucis du « qu’en dira-t-on », mais sans celui des responsabilités. Promenant sagement sa longue toge blanche, tel un ange passant dans la rue, il observa les murs reconstruits et les tombes déjà effacées. De plus en plus, Kumogakure semblait retrouver de sa superbe. Il n’avait pas fallu attendre si longtemps pour que le village reprenne de ses cendres : était-ce toutefois une bonne chose ? Pour le Teikoku, sans doute que cela était un privilège qu’un potentiel danger. Parmi les plus grands ennemis de Yamnaka Rei, il y avait entre autres les nukenins de Kumogakure.

Soudain, alors qu’il passait dans la foule il ressentît comme une vibration. Brève mais soutenue. Une sensation étrange avait parcouru tout son corps, comme un son inconnu. Jetant ses yeux derrière lui, il ne vit rien d’alarmant. Le son s’éloignait. Il décida d’avancer et remarqua, dès lors, que cette vibration revenait mais en s’affaiblissant. Quelle pouvait donc être cette sorcellerie ?

Pour le découvrir, il décida de faire volte-face et de rebrousser chemin. Il eut ce qu’il cherchait : cette vibration intrinsèque grossissait au fur et à mesure qu’il approchait de sa source, mais cette dernière était mobile : ralentissant parfois, accélérant soudainement d’autres fois. Il poursuivit méticuleusement sa route en pistant cette sensation, jusqu’à comprendre sa source…

« Cet homme... »



Le responsable de cette vibration lui tournait le dos, semblant ignorer le pistage pourtant assez clair du prêtre albâtre. Pour ne rien regretter en laissant ce phénomène disparaître, il décida de poursuivre cet étrange protagoniste.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332
Asaara Kō
Asaara Kō

Vibrante hypothèse Empty
Dim 23 Juin 2019 - 23:47




VIBRANTE HYPOTHÈSE
@NOBUSADA
Kaminari no Kuni Pays de la Foudre

Ce n’était pas encore officiel au yeux de l’Empire, mais ça l’était pour au moins deux personnes. Aujourd’hui je fais partie de l’armée du Teikoku malgré mes réticences à ce genre de système hiérarchique. Tomoe avait sû trouver les mots pour quasiment me convaincre à elle seule et les soldats de l’Empire que j’ai rencontré se sont occupés du reste. Il ne fait aucun doute que beaucoup de responsabilités et travaux vont me tomber dessus dans les jours à venir et c’est pour cela que je décide de profiter encore un peu de mon anonymat en ces lieux pour me balader tranquillement dans les rues et quartiers de Kumo no Kuni. Quand je vois avec quel acharnement ma coéquipière travail pour l’Empire, je ne peux que craindre le pire, mais mon choix est fait et je ne peux plus revenir en arrière. Je crois en elle et c’est pour cela que j’ai décidé de croire en cette armée menée par un Empereur nommé Rei. Il semble avoir touché beaucoup de monde avec ses actes et ses mots au point de réunir pour un seul groupe uni des gens venant de partout dans le monde. Rien que tout ça montre la grosse différence entre les villages et ici, ils sont beaucoup moins réfractaire à l’idée d'accueillir des personnes hautes en couleurs, qu’ils soient de Hi, d’Hayashi ou même du village qu’ils viennent de récupérer suite à une guerre.

Je suis dans mes pensées les plus profonde quand je remarque quelque chose perturbant. Grâce à mes capacités de sensorialités et mes habitudes d’observations, je me rend compte qu’une personne avait décidé de me suivre. Pourquoi cet homme me prenait en filature de la sorte ? Je décide de me concentrer sur son chakra pour essayer de savoir à où il en est avant qu’il puisse trop s’approcher. Je fais mine de rien, ne voulant pas qu’il se doute de quelque chose, mais il n’est pas très discret pour une personne qui espionne. Peut-être qu’il n’est pas là pour me filer finalement, mais apparemment il y a une chose chez moi qui l’intrigue. Est-ce un soldat de l’Empire qui n’est pas au courant que je suis autorisé à me balader en ces lieux et du coup veut me rattraper pour me questionner ? Je n’en sais trop rien, mais je vais rapidement en avoir le coeur net.

Je me dirige vers une ruelle déserte en prenant bien soin que l’homme me poursuivant vienne à son tour. J’attends qu’il s’avance un peu plus pour qu’à son tour il soit un peu plus éloigné des rues occupées avant de me retourner sans prévenir.

« Vous ne devriez pas prendre en filature une personne que vous ne connaissez pas. »

Je prends un air agressif sur mon visage, prêt à en découdre s’il décide qu’un combat devra être lancé. Je ne le connais pas alors la méfiance est de mise.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Nobusada
NobusadaEn ligne

Vibrante hypothèse Empty
Lun 24 Juin 2019 - 23:00
Vibrante hypothèse Oa1s
Eté 203 - Kumogakure


Tourmente des tourmentes, cet étrange protagoniste attira l’œil du prêcheur d’albâtre par sa vibration naturelle, déclenchant chez son traqueur d’étranges sensations liées à une sonorité qui semblait vouloir rebondir au sein de son corps, entre les côtés et les organes, comme s’il s’amusait à utiliser l’élu comme une caisse de résonnance. Et la figure de style correspondait plutôt bien à la réalité, car le prêcheur du Kôgen ignorait que c’était effectivement un contact intense avec la Résonnance qui avait rendu cet Asaara si sonore auprès de lui ; ainsi, dès que le poursuivant s’approchait trop près de sa cible, il entendait de ronds ultrasons se répandant en lui, tels des basses. Kô déclenchait des ondes dans son sang comme on pouvait en voir en lançant une pierre dans l’eau : et le tout s’allongeait de façon circulaire à l’intérieur de lui, le soumettant de plus en plus à cet étrange constat que l’inconnu lui cachait quelque chose.

Malheureusement, s’amusant à le poursuivre et à varier sa distance avec lui comme pour mieux comprendre les symptômes de ces phénomènes invisibles et quasiment inaudibles pour tous ceux autour d’eux, Nobusada finît par attirer la suspicion et, se retournant, l’inconnu lui jeta de féroces iris félines en le rappelant à l’ordre : nul ne devait être mésestimé, surtout dans un village où la bataille avait éclaté pour écraser de façon extraordinairement virulente l’opposition, malgré la résistance gaillarde des kumojins qui ne s’étaient pas attendus à un tel déferlement de puissance. Face à la menace manifeste, l’apôtre astrale se figea. Tension électrique soudaine. Prélude d’un déchaînement de violence. Pour endiguer cette fatalité pugilistique, le chantre lunaire décida de se présenter.


« Navré de vous déranger. Permettez-moi de me présenter : Nobusada, shinobi au service du Teikoku et accessoirement fidèle du Kôgen. J’aimerais, si vous le voulez bien, vous entretenir au sujet des récents évènements. »



La proposition était plutôt claire, sans détour, sans métaphore. Nobusada, mystique prêcheur baignant dans sa toge blanche comme les plumes d’un cygne, mit le pied dans l’ouverture de la porte, avec l’espoir d’entrer dans le territoire idéologique de Kô. Qui était cet étrange personnage et quels principes défendait-il ? Une question qui n’attendait que quelques mots pour trouver sa réponse, à la faveur d’un court échange avec le concerné.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332
Asaara Kō
Asaara Kō

Vibrante hypothèse Empty
Mar 25 Juin 2019 - 8:59




VIBRANTE HYPOTHÈSE
@NOBUSADA
Kaminari no Kuni Pays de la Foudre

L'homme qui me fait face est intriguant, cheveux blancs, vêtu tout de blanc. On pourrait facilement le confondre avec un fantôme errant dans les nuits agitées. Même sa peau est aussi blanche que la colombe et j'avoue que je trouve ça assez déroutant et perturbant. Qui est-il ? Que veut-il ? Pourquoi me suit-il ? Plusieurs questions me viennent en tête après ma "menace" verbale. Tant de questions qui trouvent rapidement réponses dès qu'il prend la parole à son tour.

Nobusada est donc un soldat de l'Empire, ce qui est tout à fait logique ici après tout. M'a-t-il donc suivi car, ne me connaissant pas, il voulait voir si je n'étais pas une personne suspecte ? Non, apparemment il voulait juste s'entretenir avec moi par rapport aux événements récents. De quoi parle-t-il ? C'est si vague, la guerre du Teikoku contre Kumo ? Le phénomène chakratique dont les rumeurs le nomme Résonance ? Ou alors a-t-il eu vent de la bataille à Hayashi dans laquelle j'étais un guerrier y participant ? Tant de possibilités, mais sa façon de faire, d'agir ne me convient pas alors je garde mon air agressif et ne prendrais même pas la peine de me présenter. Ni même en tant que nouveau guerrier de l'Empire, ni en tant que Tanuki.

« De quels événements exactement ? »

Question simple, mais qui pourtant aura un grand impact sur notre entretien. Va-t-il tourner autour du pot et va-t-il se montrer clair et précis directement ? J'espère pour lui qu'il va choisir la deuxième option car je n'ai pas l'intention de faire durer notre conversation s'il n'exprime pas ses intentions rapidement. Je n'ai ni le temps, ni l'envie, ni la patience de perdre mon temps avec cet énergumène qui m'a l'air tout à fait spécial. Je relâche tout de même un peu de méfiance, car même s'il est bizarre, il n'a pas l'air agressif, il a juste l'air de vouloir discuter, mais je me tiens quand même prêt, juste au cas où.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Nobusada
NobusadaEn ligne

Vibrante hypothèse Empty
Ven 28 Juin 2019 - 17:24
Vibrante hypothèse Oa1s
Eté 203 - Kumogakure


A la façon dont Kô réagissait, l'élu du Kôgen ne mît pas longtemps à comprendre que ce dernier éprouvait une forme de méfiance mêlée d'agressivité ; ainsi, tel un prédateur mâle croisant un autre mâle sur son territoire, il commença à montrer des signes d'impatience en estimant sans doute qu'il était nécessaire de défendre son bout de gras face à l'outrecuidant envahisseur. Hardi, Nobusada avait pisté le protagoniste avec visiblement moins de précautions qu'il n'aurait dû en prendre ; confus, il tenta tant bien que mal de décrisper la défense antagoniste.

Ses mains se joignirent sous sa toge, invisibles de par les longues manches qui servaient à cacher ses membres. Ses vêtements amples semblaient voler dans l'atmosphère, lui donnant un aspect très particulier, comme s'il était un enfant du vent : une impression mensongère puisqu'il était en réalité un être électrique, parfaitement capable de causer du tort à l'insolent qui oserait le menacer. Ce n'est pas ce que fit l'inconnu néanmoins : tout au plus réclama-t-il davantage de précisions sur les raisons qui avaient poussé ce saugrenu prêcheur à jeter son dévolu sur lui. Impétueux, mais pas grossier pour un sou. Se figurant qu'il avait toutes les bonnes raisons de se tenir sur le qui-vive, Nobusada toléra cette attitude peu ouverte de Kô et accepta, par extension, d'en révéler un peu plus sur les raisons de cette embuscade.


« D'avance je m'excuse si je vous fais perdre votre temps avec des inepties, mais voyez-vous, j'enquête sur les récents phénomènes qui ont secoué le monde. A ce titre, il s'avère que votre aura diffuse quelque chose de très particulier pour un senseur. Quelque chose qui n'a rien d'anodin. »



Il fixa son interlocuteur avec une sorte de détermination dans le regard qui ressemblait à un défi déclaré, tel un juge attrapant un cancre pris sur le fait et refusant de l'admettre.


« Quelque chose de mystique, pour ainsi dire. C'est comme si vous aviez baigné dans la Résonance. »



Le bruit de fond qui accompagnait l'Asaara dardait continuellement le pâle diadème du pays de la foudre. Pour autant, il n'était pas invasif au point de le troubler : la chose était encore tolérable tant qu'elle n'était pas plus intensive, et permettait de pouvoir arguer avec l'impromptu promeneur en toute convenance. Nobusada s'interrogea toutefois sur une hypothèse qu'il ne voulait pas tester néanmoins : qu'adviendrait-il de cette résonance naturelle de l'Asaara si ce dernier se mettait à devenir encore plus hostile, au point de prendre les armes et d'électriser un peu plus l'atmosphère déjà fragile entre les deux olibrius intrigués ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332

Vibrante hypothèse

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: