Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Parfois la guerre peut amener à des retrouvailles — RIN


Parfois la guerre peut amener à des retrouvailles — RIN Empty
Jeu 27 Juin 2019 - 21:05
La brune tenait la lettre de celle qu’elle considérait comme sa petite sœur. Ses peurs avaient été annihilées en apprenant les bonnes nouvelles du front qu’était la cité militaire du pays de la Foudre, Rin était en vie et en bonne santé. De plus la rouquine ne souhaitait pas prolonger davantage son expédition dans le pays de la Foudre, elle voulait retrouver Asa. Le simple fait d’imaginer des retrouvailles après de nombreux mois de séparation avait rendu heureuse la forgeronne. L’amnésique voulait tenir dans ses bras l’historienne et cartaographe, humé son parfum délicat qui avait été l’une des premières odeurs qu’elle avait senti lors de son éveil à Tetsu no Kuni. Quand la missive lui fut parvenue, la belle n’avait pas attendu une seule seconde pour plier bagage et se mettre en route. Elle voulait retrouver l’être le plus important à ses yeux à la frontière entre l’Empire du Feu et Kaminari.

Il lui avait fallu une demi-journée pour atteindre la frontière. Pendant ce court périple de quelques heures la jeune femme avait pu observer de nombreux va-et-vient sur la route principale. Hommes, armes, machines, provisions, un flux continue divers et variés qui ne pouvait signifier qu’une chose, le pays était en plein changement. Il ne faisait aucun doute que cet empire nouvellement né allait jouer un rôle important dans le Yuukan dans les mois à venir, il n’en faisait aucun doute. Néanmoins, la brune s’en moquait, certes cela pouvait être bon pour ses affaires, mais Rin était bien plus précieuse à son cœur qu’un millier d’armes, d’une certaine manière elle l’aimait trois fois mille.
Après avoir cherché pendant de très longues minutes, Asa avait fini par trouver un coin plutôt paisible non loin de la frontière. De cette manière elle n’était pas trop proche de la route principale, mais pouvait tout de même observer les individus qui la prenaient pour se rendre à la capitale.

L’amnésique serrait contre sa poitrine la lettre de Rin, et elle relisait son contenu même si elle le connaissait par cœur. La trentenaire espérait que la cadette avait réussi à quitter la cité militaire du pays de la Foudre, qu’elle n’avait eu aucun problème avec les nouvelles autorités, qu’il ne lui était rien arrivé pendant le voyage. Les routes n’étaient jamais sûre pour les jeunes femmes surtout quand elles sont seules et en période de trouble. Mais son cœur lui disait de ne pas avoir peur, que la rouquine allait bientôt la rejoindre. Elles s’étaient données rendez-vous où plutôt Asa avait envoyé une réponse lui disant qu’elle se mettait en route et qu’elle l’attendrait non loin du poste frontière. Elle avait respecté ses directives, mais n’avait pas pu se permettre d’attendre une confirmation de l’historienne. Quel dommage qu’il n’existait pas un moyen de pouvoir converser facilement malgré la distance dans le Yuukan, les lettres étaient un fabuleux moyen, néanmoins elles avaient ce défaut majeur, à savoir mettre du temps pour correspondre avec son interlocuteur.

Asa se levait, elle voyait une silhouette qui lui était si familière.

« RIN ! » Disait-elle de vive voix tout en bondissant dans la direction de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5619-ryuboku-asa-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t5700-ryuboku-asa-carnet#46150 http://www.ascentofshinobi.com/u816

Parfois la guerre peut amener à des retrouvailles — RIN

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: