Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Apprendre à discerner l'invisible [Entrainement] [Pv Hiko]
Empire des Traîtres — Nara Shikarin EmptyAujourd'hui à 15:49 par Tôhatsu Asami

» Posons ça officiellement
Empire des Traîtres — Nara Shikarin EmptyAujourd'hui à 15:31 par Imekanu

» Mu tarde à répondre
Empire des Traîtres — Nara Shikarin EmptyAujourd'hui à 15:27 par Imekanu

» Absence
Empire des Traîtres — Nara Shikarin EmptyAujourd'hui à 15:23 par Imekanu

» La parole est d’argent, le silence est d’or [PV Saji]
Empire des Traîtres — Nara Shikarin EmptyAujourd'hui à 15:09 par Nobuatsu Saji

» Absence - Kaguya Shitekka
Empire des Traîtres — Nara Shikarin EmptyAujourd'hui à 15:01 par Nobuatsu Saji

» Turbulence [SOLO]
Empire des Traîtres — Nara Shikarin EmptyAujourd'hui à 11:12 par Ikaku Jiro

» 03. Changer de zone
Empire des Traîtres — Nara Shikarin EmptyAujourd'hui à 10:49 par Han Musashi

» Un défi d'honneur au dojo ! [pv : Hisa]
Empire des Traîtres — Nara Shikarin EmptyAujourd'hui à 9:10 par Nagamasa Hisa

» 03. Un palais bien gardé
Empire des Traîtres — Nara Shikarin EmptyAujourd'hui à 8:28 par Nihito Meho

Partagez

Empire des Traîtres — Nara Shikarin


Empire des Traîtres — Nara Shikarin Empty
Ven 28 Juin 2019 - 18:12

Empire des Traîtres.
Il en avait assez de voir ce Teikoku se prélasser dans le village caché des Nuages qui l'avait vu grandir, c'était impossible à vivre. Le Ten no Senshi avait vu bon nombre de Kumojins rejoindre les rangs de cet Empire du Feu, il se désolait de voir dans de lâcheté dans ceux qu'ils avaient considéré ses frères d'armes jusqu'à la chute des Nuages.

Le shinobi kumojin se baladait dans les ruelles comme à son habitude, depuis l'arrivée de l'Empire, il n'avait plus vraiment de travail à proprement parler et reconstruire Kumo pour le compte du Teikoku était hors de question pour lui. Les fondations seraient mauvaises d'une telle reconstruction qui aurait l'image de l'Empire. Impossible à penser.

Il passa par le domicile d'un ami de longue date... Ce-dernier avait disparu depuis bien avant les événements récents, mais s'il avait été présent.... Il n'aurait jamais rejoint le Teikoku, quand bien même cette faction venait de du pays du Feu.

— Shikarai... Mon ami, de là où tu es, j'espère que tout va bien.

Etait-il mort? Vivant? Les questions allaient rester sans réponse, malheureusement. Un long soupire alors qu'il commença à quitter les lieux jusqu'à entendre un bruit de porte venant de la demeure Nara. Il se retourna vivement, faisant face au petit frère de son ami, Shikarin.

— Shikarin! Sans même savoir que lui avait rejoint l'Empire du Feu.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Nara Shikarin

_________________
Empire des Traîtres — Nara Shikarin O5og
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga http://www.ascentofshinobi.com/t7039-denkou-yuga-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u978

Empire des Traîtres — Nara Shikarin Empty
Mar 2 Juil 2019 - 18:08
· Kumogakure no sato · 雲隠れの里 — Village caché par les nuages ·
Depuis presque un an qu’Haiiro était venu me voir et que j’avais reçu le message de Shikarai, j’avais appris à me débrouiller seul. C’était toujours difficile de passer à côté de sa chambre. Il n’était pas rare que certain soir, comme étant enfant, je tire la cloison coulissante menant à celle-ci pour m’affaler au pied de son lit. Je n’osais pas me coucher dessus, de peur que son odeur s’en aille. Au point qu’il m’arrivait de m’endormir juste sur le sol, les yeux fixés sur le plafond. Il y avait une fissure, je ne l’avais jamais remarqué avant sa disparition. En la fixant, je me demandais si mon frère posait son regard dessus, et à quoi pensait-il en le faisant. À force d’avoir lu et relu la lettre qu’il m’avait laissé, je connaissais à peu près chaque détour de phrase par cœur et je les répétais dans mon esprit. Me demandant où est-ce qu’il pouvait bien se trouver. Face au miroir de sa chambre, j’avais toujours du mal à me reconnaitre. Presque un an qu’il n’était pas revenu, et que mes cheveux ne pouvaient plus être attachés, bien plus court qu’ils ne l’étaient auparavant. J’avais beaucoup changé, sans doute un peu mûri, mais il me manquait infiniment.

Chaque jours, je me forçais à sortir, pour en pas y penser. Pour cela, j’avais mon petit rituel pour les jours dépourvus de missions, et je continuais à me former pour devenir un meilleur shinobi. Mon programme de la journée pourtant, risquait d’être plus mouvementé que prévu. En sortant de chez moi, je tombai nez à nez avec un ami de mon frère, de la même génération que lui, Denkou Yūga. Je ne me rappelais pas de l’avoir vu depuis un moment, mais c’était bien lui. Sa très grande taille me rappelait Shikarai, et contrastait avec mon retard de croissance. Nos regards se croisèrent. Sans le connaitre énormément, je savais qu’il était du genre patriote aveugle et que l’annexion de Kumo devait le faire brûler de rage. Alors savoir que moi, j’avais rejoint le Teikoku… lorsqu’il prononça mon prénom innocemment, j’eus la certitude qu’il était à mille lieux de se douter de cela. Je n’étais pour autant pas un hypocrite, et je n’allais pas jouer la comédie avec lui.

— Oh, salut Yūka !

Ne pas jouer la comédie. C’était un peu raté pour entrer en discussion, vu la façon dont je m’étais adressé à lui. Instinctivement, j’avais repris le ton plus enjoué, et actif que j’avais plus jeune, à l’époque où il fréquentait plus mon frère. En prenant une grande inspiration, je pus alors un peu l’expression de mon visage. Plus lissée, plus neutre, qui avec le temps couvert du jour, pouvait donner l’impression que j’étais abattu.

— Je ne suis pas sûr que tu aurais très envie qu’on parle, toi et moi, en ce moment…

Mon regard avait beau être assez vite, il laissait transparaitre une grande expressivité, presque déconcertante, qui tranchait avec le ton monocorde que je venais d’employer. J’avais fermé la porte de chez moi, et mes yeux était toujours planté dans les siens. J’essayais peut-être d’y chercher une réponse, de savoir s’il avait compris ce premier message subliminal, ou bien si c’est le déni qu’il allait emprunter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6860-nara-shikarin-100

Empire des Traîtres — Nara Shikarin Empty
Mer 3 Juil 2019 - 12:40

Empire des Traîtres.
Le shinobi aux cheveux oranges était heureux de voir le jeune frère d'un ami qui avait toujours été proche, quand bien même il était bien plus gradé que lui ne l'avait été. Shikarai avait eu une chance certaine comparé au Denkou, il lâcha un long soupir avant de croiser Shikarin. Ils n'avaient pas été proches tout les deux, mais celui qui aimait se faire appeler Ten no Senshi voulait en effet arranger ce genre de choses.

En s'approchant du garçon, ce-dernier le salua avant de lui avouer qu'il n'était pas sûr qu'il ait envie qu'ils parlent. Yūga ne comprit pas immédiatement, il avait beau cherché et il se demandait ce qu'il se passait évidemment.

— Quoi?

Le rouquin posait son regard de braise sur le manieur d'ombres, l'observant davantage pour comprendre qu'il portait les insignes du Teikoku... Son regard s'assombrissait légèrement, se demandant pourquoi il avait fait une telle chose.

— Shikarin... Pourquoi?

Il n'arrivait clairement pas à comprendre, son frère aîné n'aurait jamais rejoint l'Empire du Feu. Il aurait battu encore et encore pour le village des Nuages. Le Denkou n'arrivait pas à s'énerver contre le gamin, il le connaissait depuis trop longtemps et il était le petit frère d'un ami proche. S'il pouvait le faire changer d'avis, il le ferait.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Empire des Traîtres — Nara Shikarin O5og
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga http://www.ascentofshinobi.com/t7039-denkou-yuga-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u978

Empire des Traîtres — Nara Shikarin Empty
Ven 5 Juil 2019 - 16:53
· Kumogakure no sato · 雲隠れの里 — Village caché par les nuages ·
Au départ, il ne comprit pas exactement où je voulais en venir et m’interrogea, un peu interloqué par ma réplique. J’étais resté silencieux, attendant peut-être qu’il comprenne de lui-même. Lorsqu’enfin son regard se posa sur l’insigne du Teikoku que j’arborais, il comprit. On pouvait lire dans son regard l’ombre apparaitre, sans toute signe d’une colère naissante à mon égard. Il devait aussi être dans l’incompréhension la plus totale de ce choix. J’avais comme l’impression qu’il n’arrivait pas à être en colère contre moi. Avec le même regard assez vide, mais expressif, je continuais de le fixer. Comme pour tenter de jauger nos propres convictions à chacun. Le silence régnait à la suite de sa question. Qu’est-ce que j’étais censé lui répondre au juste ? Pourquoi ? Je n’avais pas à me justifier au final…

— Qu’est-ce que ça changera pour toi ?

Le contraste de choix entre lui et moi était rappelé par notre différence de taille. Même si j’avais appris à vivre avec et que je donnais l’impression que le plus souvent je n’étais pas affecté par cela, je l’étais tout de même un peu. On est difficilement pris au sérieux avec un visage et une taille aussi juvénile. Yūga, lui aussi était mon ainé. Peut-être que mon choix ne serait pour lui que les délires d’un adolescent irresponsable.

— Tu crois que tu pourras me faire changer d’avis ? Tu aurais préféré que je fuis le pays comme un traître de déserteur ?

Je ne savais pas réellement par quoi commencer avec lui. Si pour le moment sa réaction était apaisée, peut-être allait-il s’énerver et se montrer plus véhément. Je voulais tout sauf cela, car je serais alors en position délicate. Dénoncer un potentiel trouble fait, ou bien me taire et prendre le risque d’être vu comme un traitre. La seule et unique vérité, c’est que je n’avais pas choisi d’appartenir à Kumo ou au Teikoku. Pour moi, c’était les deux ou rien. Mais après tout, je ne connaissais pas la vision de celui en face de moi. Peut-être son point de vu était-il moins tranché que je ne l’imaginais. Peut-être allait-il me surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6860-nara-shikarin-100

Empire des Traîtres — Nara Shikarin Empty
Dim 7 Juil 2019 - 22:14

Empire des Traîtres.
Il était... décontenancé parce qu'il voyait, ce qu'il venait de comprendre. Alors qu'il était de prime abord ravi de revoir le petit Shikarin, il était désormais perdu, ne sachant pas réellement quel posture adopté avec le manieur d'ombres. Il était le cadet d'un grand ami à lui, et il était désormais un traître... Shikarin avait rejoint l'Empire du Feu et avait, pour le Denkou, renier son appartenance au village des Nuages. Tout ce qu'il trouva à dire.... C'était de lui demander le pourquoi du comment. Yūga avait besoin de savoir.

Et il répondait par une question... Le Nara n'avait pas l'air de comprendre ce que ça signifiait pour un garçon comme Yūga. Kumo était sa patrie, il pouvait donner sa vie pour le village. Son visage se crispa, ses poings se serrèrent... S'énerver n'apporterait rien de bon, il avait déjà fait l'étalage de cela contre un ancien Kumojin qui avait rejoint l'Empire du Feu et Yūga n'en sortirait pas s'il devait agir comme cela avec tout ceux qui avait trahi le village caché.

Longtemps, ils se regardèrent. Le guerrier céleste ne savait que dire de plus, il laissa le manipulateur des ombres prendre la parole. Enfin.

— C'est ce que tu es. Un traître d'avoir rejoint ceux qui nous ont conquis. Tu aurais pu être comme moi, rester un fier kumojin. Comme Shikarai l'aurait été. Son regard de flamme restait crispé au plus haut point. Ou servir plus grand à Kumo en quittant le village et revenir en force avec ceux qui ont fait de même.

Le rouquin n'était sûr de rien, évidemment. Il n'avait pas vu les quelques Kumojins qui avaient quitté le village, mais il se doutait bien que ces-derniers allaient revenir. C'était de leur devoir, ils le devaient.

— Pourquoi as-tu rejoint ce fichu Empire?

Il se mettait dans un sale pétrin... Si Kumo se soulevait, l'Empire n'en ressortirait pas vivant.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Empire des Traîtres — Nara Shikarin O5og
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga http://www.ascentofshinobi.com/t7039-denkou-yuga-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u978

Empire des Traîtres — Nara Shikarin Empty
Lun 8 Juil 2019 - 0:05
· Kumogakure no sato · 雲隠れの里 — Village caché par les nuages ·
Du haut des marches de mon palier, qui aurait pu donner l’illusion que je faisais la même taille que le roux, ma tête avait légèrement basculé en avant et latéralement à l’écoute de ses paroles. Alors que juste auparavant, nous nous toisions intensément, j’étais comme accablé par les mots qu’il prononçait. Je n’arrivais pas vraiment à lui en vouloir, mais je trouvais sans grande prétention ce qu’il m’indiqua comme assez prévisible. Non pas seulement venant de lui, car cela allait bien plus loin que cela. Il était bien loin d’être le seul à penser comme ça, mais il avait le mérite de ne pas se laisser impressionner comme certain lâche, et d’assumer son opinion.

— Ne retiendriez-vous jamais la leçon... ? Avais-je soupiré en redressant la tête.

Après avoir descendu les quelques marches devant moi, je pris une inspiration profonde.

— Je ne comprends pas comment tu peux encore arborer tant de certitudes. Humblement, je pense pourtant que c’est exactement cela qui nous a fait perdre, tu sais...

Je fis un pas de plus vers lui, sans véritablement marquer une longue pause dans ma prise de parole. Le différentiel de taille me forçait à le regarder « d’en bas », mais en cette instant, cela m’était égal.

— Cela ne te plaira pas que je dise cela, mais je me sens toujours autant Kumojin qu’avant, si ce n’est plus. Je vais te dire pourquoi pour moi, ceux qui ont déserté sont les vrais traîtres. Parce que ce sont des lâches. Quel que soit leur plan pour la suite, en préférant la désertion, ils ont rompu le serment qui les liés à Kumo. Ils ont tourné le dos à ce qui importe le plus, et ce qui fait de nous des Kumojins : la protection de notre population et tout le poids de la mission qu’on nous confie en s’engageant. Ils ont abandonné cela, purement et simplement...

J’avais continué de m’approcher de lui, à peine plus de deux mètres devaient nous séparer maintenant, mais je m’étais arrêté.

— Ne viens pas me dire qu’ils ont fait cela pour la liberté du peuple de Kumo ou du pays, ils n’ont agi que par orgueil, et à chaud, sans le moindre pragmatisme. Exactement les mêmes démons que ceux des trois Raikages qui ont fait sombrer notre pays, les uns après les autres ! Toi, tu rêves toujours d’en devenir un ?

J’agitais la tête par la négative. Je n’étais pas en colère, au fond mes mots étaient surtout emplis d’un très grand désarroi. Je comprenais très bien pourquoi il pensait comme cela, cependant pour moi, ça ne collait pas. Nos points de vue étaient peut-être irréconciliables après tout.

— D’ailleurs dis-moi, si tu n’étais pas là, aimerais-tu que je parle en ton nom ? Je te l’accorde, sans doute as-tu raison, Shikarai n’aurait pas embrassé la cause de l’empire de la même façon que moi, mais comment peux-tu être si sûr qu’il n’aurait pas rejoint l’empire, ne serait-ce que pour l’espionner de l’intérieur ? Sais-tu que, il avait soumis aux deux Raikages précédents, des rapports accablants sur la sécurité intérieure et extérieure, dont un plan spécial, orienté sur la sureté de Kumo proposant d’appliquer expressément des mesures pour répondre de façon bien plus efficiente à ce genre d’assaut ? À ton avis, qu’est-ce qui s’est passé ? Je vais te le dire moi : absolument rien, rapports sarcastiquement enterrés avec les tunnels préconisés…
Sauf bien sûr, niveau diplomatique excuse-moi. Un accord qui ne sert pas à grand-chose à nos intérêts avec Iwa, et un génocide au Pays du feu… Très bon bilan.
Je marquais une brève pause, et comme un coup de poignard j’avais enfoncé le coup. On récolte ce que l’on sème, tu ne crois pas, Yūga ?

Je soupirais de nouveau en baissant les yeux avant de les planter de nouveau dans les siens.

— Je vais te dire en toute honnêteté, je ne crois plus au système des villages cachés. Constate par toi-même, au Pays de l’eau, les précurseurs, ils se foutent dessus tous les quatre matins et l’instabilité règne. Peut-on seulement dire que les villages cachés ont apporté de la croissance quelque part ? Non… Et les seigneurs alors, où en sont-ils ? Ah oui, la prison inavoué… Je ne sais pas si cet Empire, sera meilleur ou pire. Peut-être même que tout cela a été habilement conçu et que je tombe dans le panneau alors que toi non. En revanche, ce que je sais, c’est que toi non plus, tu ne peux pas le savoir, personne ne peut avoir de certitude, sauf peut-être un oracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6860-nara-shikarin-100

Empire des Traîtres — Nara Shikarin Empty
Lun 8 Juil 2019 - 19:51

Empire des Traîtres.
Les propos de Shikarin entraient en pleine tête du rouquin : il avait tort et raison... Tout comme lui, au final. Y'avait-il une bonne solution? Une bonne réponse? Probablement que non. Le rouquin n'était pas du genre à garder pour soi ce genre de chose et il allait être difficile de le faire changer d'avis : ceux ayant rejoint l'Empire serait considéré comme traître selon lui... Et il avait déjà hâte que la révolte ne se fasse.

Il eut un rictus aux dires du manieur d'ombres, ne pensant clairement pas du tout comme lui. Comment pouvait-il se sentir Kumojin alors qu'il avait rejoint un Empire qui avait détruit tout ce qu'avait construit le village des Nuages? C'était totalement invraisemblable pour lui. Yūga réfutait tout ce que pouvait lui dire le soldat face à lui, quand bien même ils ont été amis. Il le laissa néanmoins parler, délibérer son plaidoyer... A croire qu'il avait travaillé dessus si une personne comme le genin venait lui dire de telles choses.

— Sérieusement? Kumo a toujours fait ce qu'il fallait, a toujours agi en pleine conscience des conséquences... Tu n'étais qu'un aspirant quand ces faits se sont passés, je n'étais moi-même pas encore assez expérimenté pour y participer alors... Alors, nous ne pouvons juger ce qu'il s'est passé.

Et un point venait frapper la réflexion du rouquin... Il posa son regard sur le Nara.

— Penses-tu donc que l'Empire a bien agi en attaquant Kumo, en tuant des shinobis et des civils pour une question de.... vengeance? N'aurait-il donc pas été plus intelligent de demander une délégation internationale pour punir ce fameux génocide dont tu me parles?

Le guerrier céleste restait près du gamin en le toisant du regard, tentant de lui faire comprendre qu'il se fourvoyait totalement dans le chemin qu'il avait entrepris.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Empire des Traîtres — Nara Shikarin O5og
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga http://www.ascentofshinobi.com/t7039-denkou-yuga-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u978

Empire des Traîtres — Nara Shikarin Empty
Jeu 1 Aoû 2019 - 22:06
· Kumogakure no sato · 雲隠れの里 — Village caché par les nuages ·
J’ouvris ma bouche pour mordre dans l’air en entendant les mots du grand roux devant moi. Nous étions en face d’un problème, une tension immuable du moins pour le moment, et ce moment risquait de se faire long. En revanche, tu ne pouvais pas laisser tout dire, et surtout pas ce qui aurait trahi la mémoire de certains.

— Non, et je te le dis sans détour, Kumo n’a pas toujours fait ce qu’il fallait. Pourtant, je suis rarement aussi catégorique sur quoi que ce soit. Simplement, c’est impossible de toujours faire ce qu’il faut, même si nos points de vue sont très différents sur beaucoup d’évènements, tu peux difficilement nier cela, tu ne penses pas ?
Et puis quoi, parce que l’on est qu’aspirant, on n’a pas le droit d’émettre un avis critique ? Je n’ai jamais prétendu savoir mieux que quiconque. Comment expliques-tu, le nombre de shinobis de nos propres rangs qui ont subis des choix qui les rendaient malades ? Tu connaissais Aami Shoran, l’équipier de mon frère ? Qu’aurais-tu dit, à ce fervent Kumojin, qui s’est battu corps et âme pour Kaminari et Kumo, et qui ne s’est jamais remis du génocide commis par nos instances à Hi ? Il s’est fait renvoyer dans ses 22, et meurtri a fini par déserter, avant d’être lâchement assassiné, parce qu’il ne pensait pas comme il faut ? Tu penses que cela était juste ? Regarde-moi dans les yeux et dis-le-moi.


En disant cela, j’espérais atteindre un peu Yūga pour le faire réfléchir une nouvelle fois. Je me doutais que cela était vainc. Cependant, je voulais lui montrer, à lui qui était si sûr que Shikarai n’aurait jamais fait le même choix, que rien n’était si simple. C’était peut-être prétentieux, et venant du cadet que j’étais à ses yeux, il ne l’accepterait peut-être pas, mais c’était ainsi.

— Il n’a jamais été question de bien. Le bien, le mal, la morale, ce ne sont que des mots, des dogmes et des considérations qui existent pour nous rassurer. Je m’en tiens pragmatiquement aux faits, mais non sans écouter mon empathie. Crois bien que mon cœur saigne pour tout ce sang versé, qu’il soit Kumojin, ou Hijin. Seulement si tu fais le compte, l’Empire, c’est montré clément, en comparaison de ce que leur avions fait. Je ne minimise rien, je m’en tiens juste à ce qui est factuel, ici. Bien sûr, qu’il y avait de meilleurs solutions, mais on ne refera pas les événements. Par ailleurs, constate une chose, aucun mal de plus n’a été fait. Aucune traque n’a été émise contre ceux qui sont parti, alors que cela aurait été tout dans l’intérêt du Feu. Tu penses que c’est un calcul politique ? Peut-être, ou peut-être que ce n’est que la volonté d’arrêté ce cercle de violence. La vérité étant rarement dans la radicalité, c’est sans doute un peu des deux. Tu trouves cela mal ?
La question qui se pose aujourd’hui, Yūga, c’est, est-ce qu’au prix d’une autre vengeance, d’une liberté chimérique, et d’un système politique qui n’a, excuse-moi de le répéter, mais dans les faits jamais fait ses preuves, est-ce qu’au nom de cela, on doit sacrifier encore des vies ? Est-ce qu’on ne peut pas faire preuve de résilience, et s’unir, pour que ce que chose n’arrive plus, au lieu d’attiser les braises de nouveaux conflits ?


Je soupirais de nouveau. Je ne pouvais pas mieux expliquer ma vision des choses qu’en la développant ainsi. Sans doute qu’il allait y voir de la résignation, et tout un tas d’autres choses. Mon idéal à moi, c’était simplement que les tensions s’arrêtent, et pour cela, il fallait abandonner les réactions à chaud.

— Oh je sais bien que tu ne seras pas d’accord avec moi et que tu trouveras à redire. Mais, s’il te plait, ne me dit plus que je suis un traître, car, tu sais très bien que c’est faux, conclus-je en regardant son regard incandescent avec une grande force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6860-nara-shikarin-100

Empire des Traîtres — Nara Shikarin Empty
Ven 2 Aoû 2019 - 15:20

Empire des Traîtres.
Il s'agissait probablement du meilleur discours de sourd auquel il venait à assister. En effet, le guerrier céleste ne pouvait en démordre et lâcher son bout de gras, tout comme le manieur d'ombres qui était face à lui. Chacun avait décidé de camper sur leurs idées et positions.... Une amitié allait se briser, malheureusement.

Malgré les arguments recevables de Shikarin, le rouquin ne pouvait que les réfuter. Impossible, se disait-il donc.

— Bordel. Shikarin! Arrête de dire ces conneries! Kumo a du faire des choix extrêmes, mais nécessaires. C'est tout.

Il y avait toujours des raisons, parfois même des raisons que l'on ignorait. Yūga était un pur patriote, il ne pouvait aller que dans le sens de son village, de sa politique intérieure et extérieure.

— Que toi, les soldats et tout le reste vous quittez Kumo, vous laissez ce village en paix et tout sera fini. C'est simplement ça qu'il faut comprendre. A ce moment là, on pourra parler donc de résilience, d'unité et tout ce que tu veux, Shikarin. Mais aujourd'hui.... Aujourd'hui, tu restes un traître à mes yeux, sache-le.

Et, le Denkou pesait bien ses mots à l'égard du manipulateur d'ombres, car il était le cadet d'un très bon ami à lui, aujourd'hui porté disparu. Le rouquin regarda longuement le petit homme.

— Libre à toi de répéter mes mots à ta hiérarchie.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Empire des Traîtres — Nara Shikarin O5og
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga http://www.ascentofshinobi.com/t7039-denkou-yuga-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u978

Empire des Traîtres — Nara Shikarin Empty
Mer 7 Aoû 2019 - 13:27
· Kumogakure no sato · 雲隠れの里 — Village caché par les nuages ·
— Extrême mais nécessaire ? J’aurais plutôt dit, extrême, et nécessairement mauvais, mais je pinaille. Faire des choix extrêmes n’est pas le problème, c’est quand ils sont faits sans aucun pragmatisme que c’en est un.

Forcément, le rouquin ne me répondit rien à propos du jōnin qui avait été le coéquipier de Shikarai.

— D’ailleurs, je ne t’ai pas entendu à propos du Jōnin Aami. La responsabilité de nos instances quant à ce genre de cas ne te gêne pas ? S’ils ont été aveugle pour cela, comment ne pas remettre en cause leur jugement pour d’autre chose ? Contrairement à ce que tu prêches, on a le droit d’aimer sa patrie, de la façon la plus sincère qu’il soit, mais garder un esprit critique à son encontre.
C’est même le propre d’une institution saine… Et j’ajouterais que des shinobis à la confiance aveugle, n’ont jamais rendu service à leur patrie.


Mon véritable opinion se dessinait de plus en plus au sein de ce débat de sourd, il s’affirmait même à un point que je n’imaginais pas. Je n’avais pas embrassé la cause de l’empire par défaut, néanmoins, mon cœur restait à Kumo. J’étais déchiré par ce qui s’était passé, et le comportement de ceux qui nous gouvernaient, et qui nous on conduit à cette perte. Si Kumo devait se reconstruire à travers l’empire, c’en serait ainsi, mais si Kumo était capable de fournir de meilleure institution autrement… Mon choix serait plus nébuleux. Cependant, si c’était pour retrouver le même système malade, et mauvais pour le pays, ce n’était pas la peine.

— Quitter la patrie que j’aime ? Tu ne comprends vraiment rien, et tu n’as même pas le cran de tenter de le faire… Je soupirais, et je me mis à parler bien moins fort, presqu’en chuchotant.
Mais tu sais quoi ? Moi je m’en fiche, même si nous ne sommes pas d’accord, je ne me permettrais pas de juger tes choix. Peut-être pourras-tu un jour faire pareil… Et puis tu sais, en pensant comme cela, tu ne vois pas bien loin. À aucun instant tu t’es dit que je pouvais être entré ici, pour voir les choses de l’intérieur, pour le moment venu, faire un tout autre choix. Je lui fis un grand sourire. Je crois que c’est ce qu’aurait fait mon frère.

Est-ce une façon pour moi de noyer le poisson ? Non, c’était surtout une façon peu reluisante d’assurer mes arrières. D’un autre côté, c’était aussi une façon de faire réfléchir à autre chose Yūga. Même s’il ne me croyait pas, il conserverait au moins un doute raisonnable à mon égard.

— Je serais un traitre dont l’âme est à Kumo, alors.

Je me retournai finalement pour contempler le village nuageux de notre position.

— J’ai un soudain trou de mémoire, tu as dit quoi ? Je repris une intonation normale. Ma hiérarchie, sait déjà très bien, qu’elle n’a pas que de fervents supporters… Cependant, si tu t’en prends à moi, je ne pourrais pas faire semblant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6860-nara-shikarin-100

Empire des Traîtres — Nara Shikarin Empty
Mer 7 Aoû 2019 - 18:26

Empire des Traîtres.
Pourquoi donc parler de ce jônin ? Les informations que le Denkou avait n'étaient pas nombreuses, mais ce shinobi n'avait jamais expressément parler des actes Kumojins envers Hi, puis il avait été tuer pour désertion. Sort réservé pour les déserteurs rattrapés qui ne souhaitaient pas se rendre. La force devait être utilisée, c'était le règlement, voilà tout.

Il soupira, finissant donc par lui répondre concernant Aami Shôran.

— Il est mort parce qu'il a déserté et ne s'est pas rendu. Il n'a pas été lâchement assassiné. Il a même demandé à l'Homme qui l'a tué de prendre soin de sa famille, et c'est ce qui a été fait. Il connaissait la conséquence de ses actes. Concernant son mal-être; il n'en a jamais parlé publiquement peut-être seulement à Shikarai... Mais nul ne sait. Ne saura.

Voilà ce qu'il en était. Shôran avait été patriote, il n'avait pas supporté malheureusement c'était ce que c'était : la guerre. Le soldat de l'Empire du Feu reprit la parole, plus doucement et il dût tendre l'oreille pour capter ses propos. Infiltrer l'Empire? Yūga eut un rictus, c'était tellement facile de dire ce genre de choses qu'il en était difficile de le croire. Le rouquin n'avait aucune confiance au manipulateur des ombres.

Il finit par soupirer.

— Par respect pour Shikarai, je ne m'en prendrai pas à toi ouvertement et d'initiative. Tu n'as juste pas à te mettre dans mes pattes. Lâcha-t-il donc, lui avouant à demi-mot qu'il ne comptait pas laisser le Teikoku tranquille.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Empire des Traîtres — Nara Shikarin O5og
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga http://www.ascentofshinobi.com/t7039-denkou-yuga-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u978

Empire des Traîtres — Nara Shikarin

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: