Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Turbulence [SOLO]
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  EmptyAujourd'hui à 20:15 par Ikaku Jiro

» [Intrigue n°9] Choisissez votre groupe
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  EmptyAujourd'hui à 18:29 par Hyûga Tsuyoshi

» 01. L'ultime diversion
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  EmptyAujourd'hui à 18:18 par Hyûga Tsuyoshi

» 04. Face-à-face
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  EmptyAujourd'hui à 17:48 par Iijima Rika

» Le Colonel Moutarde dans la cuisine avec le couteau [ENQUÊTE MEURTRIER DE KUMO]
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  EmptyAujourd'hui à 13:37 par Narrateur

» 11. Signaler un retard/oubli
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  EmptyAujourd'hui à 13:28 par Aditya

» Jouons au médecin [Shirō]
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  EmptyAujourd'hui à 12:43 par Hikari no Eiichirō

» Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko]
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  EmptyAujourd'hui à 10:37 par Sekken M. Ryoko

» Yukari Hyakuzô
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  EmptyAujourd'hui à 9:05 par Hyakuzô Yukari

» Mise à jour [Mu]
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  EmptyAujourd'hui à 7:59 par Kōenji Zuko

Partagez

Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]


Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Empty
Dim 30 Juin 2019 - 16:07

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Apprendre des meilleurs.


Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Iwa12

--------------------------------------------------

Un peu plus d’une semaine s’était écoulée depuis que le Genin se résolut à reprendre son entraînement. Il multipliait d’ailleurs les séances et se consacrait particulièrement au Kenjutsu, un art qu’il voudrait perfectionner et maîtriser au plus vite. Il ne négligeait cependant pas ses autres arts ninja, qu’il savait tout aussi important et utile que le maniement de l’épée. Entre temps, il croisa la route de plusieurs personnes, toutes aussi talentueuses les unes que les autres, l’ayant d’une certaine façon aidé et guidé dans ses objectifs. Si durant longtemps le Genin avait préféré rester seul dans son coin, s’exerçant vainement avec ses clones ou sur des mannequins en bois, aujourd’hui il saisissait parfaitement l’importance de rencontrer des nouvelles personnes, au contact de qui, il pourrait découvrir et apprendre des nouvelles choses, c’était le moyen le plus sûr de progresser, du moins il en était persuadé.

Le natif de Kaze n’avait pas pour ambition de devenir le meilleur shinobi ou quelque chose du genre, loin de là, tout ce qui l’intéressait c’était devenir une « meilleure » personne et de faire son mieux pour aider les autres, ses proches, son village, et le nouveau pays qui l’avait si généreusement accueillit. Devenir une meilleure personne ne passait pas que par l’entraînement, chose qu’il savait désormais que trop bien, notamment grâce à son « Senseï, Hayai Taishi. Cependant, s’entraîner et se tenir en forme restait le meilleur moyen de faire face aux agressions, comme celle qui avait eu lieu récent, avec la horde de mercenaires qui s’en était pris à la cité d’Iwagakure. Le manipulateur du shôton avait eu beaucoup de difficulté à neutraliser son adversaire, et sans l’aide de son camarade, Oterashi Yanosa, il aurait probablement perdu son combat, il aurait alors été une honte pour le village, du moins c’était ce qu’il pensait.

Ainsi, sans perdre plus de temps, le Genin s’équipa de son katana et se vêtit de ses accoutrements traditionnels, avant de se diriger vers les hauts plateaux, lieu qu’il affectionnait particulièrement. Une fois arrivée sur place, il fut particulièrement surpris de voir le monde qui se trouvait sur ces chaines montagneuses, sur lesquelles avaient été bâti les terrains d’entraînement. Scrutant un peu les lieux, il constata que la plupart des personnes présentes étaient soit des ninja fraîchement promus au rang de Genin, soit des apprentis ninja qui, motivé sans doute par les conséquences des événements récents, cherchaient tant bien que mal à progresser, afin de certainement pouvoir un jour aider, eux aussi, leur village. Un peu loin, une personne semblait s’entraîner seule, près d’une zone particulièrement rocailleuse et particulièrement dangereuse. Le Han se dirigea vers le lieu en question sans l’once d’une hésitation. Plus il se rapprochait, plus il distinguait la silhouette de la personne vers laquelle il se dirigeait, il s’agissait en effet d’une femme, maniant à priori un katana.

« Excusez-moi, je vous ai observé de loin, et vos mouvements me font penser que vous êtes tout, sauf une débutante, je me trompe ? » Demanda -t-il, d’un air curieux. « Ce n’est point dans mes habitudes de déranger les gens dans leur entraînement, mais les événements récents me contraignent à aller vers les autres, pour apprendre des meilleurs. » Reprit-il, d’un léger sourire. Il observa attentivement la kunoichi, puis dégaina son katana de son fourreau. « Je ne suis encore qu’un grand débutant dans le maniement de l’épée, alors accepteriez-vous d’échanger quelques coups avec moi ? Je suis persuadé que cela me fera progresser, d’une façon ou d’une autre… » Poursuivit-il, en se mettant en garde. « Ah, et moi c’est Musashi, Han Musashi ! » Conclut-il, d’un léger sourire.


Spoiler:
 


_________________
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Empty
Sam 6 Juil 2019 - 5:41
Le voyage au pays du fer était loin à présent, l'Ashikaga avait repris ses entraînements quotidiens avec autant de rigueur qu'elle avait l'habitude de faire preuve. Artiste martiale dans l'âme, les quelques semaines de voyage avec la mission priorité avait eut l'effet d'un grand manque étrange qu'elle n'avait jamais eut l'occasion de goûter auparavant. Ses réfléxes et sa technique étaient toujours là, le combat réussit de justesse contre la sorcière du son en était la preuve. Mais le simple fait de s'entraîner qui rythmait sa vie depuis toute petite n'était pas là. C'était peut-être bien plus, elle avait construit ses fondations mentales sur l'entraînement, il pouvait être un instrument de focalisation ou un exutoire bénéfique, elle en avait juste besoin.

Elle délaissa l'académie Hashira pour se rediriger tôt le matin au haut plateau, voulant se concentrer sur l'ensemble de son arsenal pour pouvoir jauger de la compatibilité du Kenjutsu dans son style de combat. Ce n'était pas tout de devenir une épéiste en suivant le bushido, elle avait ses propres bases et ses propres capacités qu'il fallait à présent combiner pour trouver un équilibre.

Équipée de son armure, de son yumi et de son daisho, l'Ashikaga s'entraînait depuis quelques heures maintenant. Précisement pour augmenter son endurance des les combats longs et difficiles qui pouvait survenir sur sa voie en mission. Elle avait un arsenal lourd et complet, digne des guerriers des anciens temps avant l'avènement du chakra sur le champ de bataille. En plus de son Kimono vert traditionnel, c'était une épreuve de faire des entraînements sur la durée sans faire de pause. Mais quelque part, c'était la façon de faire de son sensei et s'il était devenu aussi fort ce n'était pas un hasard aux yeux de l'archère.
Elle fut interrompue au bout de plusieurs heures par un jeune homme, se souvenant à quel point les autres Iwajins aimait s'entraîner eux aussi sur le haut-plateau. Elle d'un naturel solitaire et contemplatif avait appris au fil du temps à accepter ce genre d'intervention pour échanger des connaissances. Cela lui avait permis de s'améliorer avec le temps, la solitude de l'entraînement pouvait attendre pour le reste de la journée.


- Ne vous en faites pas, vous ne me dérangez pas. C'est un plaisir de faire votre rencontre Musashi-san. Je suis Ashikaga Gabushi, chunin du village. Dit-elle en s'inclinant respectueusement devant le Han.

Elle se doutait bien que les évènements récents que Musashi mentionnait fussent l'attaque de Mamushi. Elle-même c'était forgé dans les évènements forts de sa vie et comprenait où voulait en venir le jeune blond.
Il avait dégainé son sabre en expliquant qu'il était débutant, laissant l'Ashikaga observer la lame un moment avant de répondre en levant un sourcil.


- Et en tant que débutant, vous voulez échanger des passes avec un autre Iwajin à arme réelle ? Je ne suis pas du genre à dicter les actions des autres, mais une seule erreur d'un des deux participants peut avoir des conséquences graves.

Aucune once d'animosité ou de ton moralisateur dans la voix, l'Ashikaga essayait d'exposer un fait à Musashi de la plus simple des façons. Elle retira lentement son daisho de sa ceinture, pour le poser un peu plus loin avec délicatesse avant de prendre un des bokkens qu'elle avait amener dans son petit coin d'entraînement. Elle proposa à l'invité d'en prendre un d'un mouvement ample de la main. Sans aucune invective, il était libre de refuser l'offre si cela était vraiment son souhait.

- Je vous propose de passer à l'offensive, on va observer ensemble les bases que vous possédez déjà dans l'art de la lame.

L'archère se délesta de son yumi qu'elle posa à côté de ses affaires, avant de se mettre en garde devant le nouveau venu. La garde simple et médiane du Chudan no kamae, pointe vers l'adversaire et garde au niveau de la taille, visiblement prête à rendre les coups.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Empty
Mer 10 Juil 2019 - 13:40

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Apprendre des meilleurs.


Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Iwa12

--------------------------------------------------

Musashi la regardait attentivement, ses yeux principalement rivés vers son amure, qui avait en effet de quoi surprendre. C’était la première fois qu’il croisait la route cette jeune femme, il la trouvait quelque peu spéciale, différente des autres, pour une raison qu’il avait encore du mal à comprendre. L’amure ? Le Katana ? Probablement les deux, elle avait l’air d’une vraie guerrière, un peu comme cette Sae, qu’il avait affronté quelques mois auparavant. Cependant, si cette dernière lui parut quelque peu sauvage, celle qui lui faisait face semblait au contraire plus raffinée.

Quoi qu’il en fût, il finit par s’excuser et se présenter, lui demandant par ailleurs si elle serait intéressée par un petit entraînement. Le Genin était encore un débutant, un grand débutant dans le maniement du sabre. Ainsi, s’entraîner avec d’autres personnes plus expérimentés ne pouvait que lui permettre de progresser, il en était persuadé. Enfin, n’attendant même pas la réponse de la Kunoichi, Musashi dégaina sa lame de son fourreau, se mettant déjà en garde. C’était alors que la jeune femme lui répondit de la manière la plus respectueuse possible. Les yeux légèrement écarquillés, il fut logiquement surpris d’apprendre que c’était la troisième amazone, celle qui avait participé avec Hisa et Toph à l’élimination de Mamushi. Il avait entendu nom à plusieurs reprises, notamment par des gamins qui jouaient et couraient partout les rues, en prononçant à tout bout de champ les noms des amazones. Le natif de Kaze mettait – enfin – un visage sur elle.

Elle était Chunin, donc sa supérieur hiérarchique. D’ordinaire, Musashi se comportait de la même manière avec tout le monde, mais ces derniers temps, il cherchait à faire un peu plus attention.

« C’est donc vous, Gabushi, l’amazone ? … Merci et félicitions pour votre exploit contre Mamushi. » Fit-il, d'un sourire sincère. « Enchanté également de faire votre connaissance. » Poursuivit-il, en s’inclinant respectueusement.

Par la suite, il fut surpris par la remarque de l’amazone, celle-ci l’avait en effet interpellé sur son katana, le mettant d’une certaine façon en garde sur le danger que pouvait représenter l’utilisation d’une armée réelle en situation d’entraînement. Musashi comprenait, et savait que les risques étaient d’autant plus importants compte tenu de son piètre niveau dans le maniement de l'épée. Cependant, il savait ce qu’il faisait, il avait toujours procédé ainsi, d’une, pour pouvoir mieux s’habituer à son sabre, et ensuite parce qu’il prenait ses précautions pour ne pas blesser les autres, notamment en cristallisant le tranchant de son sabre.

« J’ai toujours procédé ainsi, il n’y a jamais vraiment eu de blessé, mais je vois ce que vous voulez dire, merci pour le Bokken. » Fit-il, en saisissant l’arme en bois.

Elle était légère et ne lui offrait pas toutes les possibilités que lui permettaient son Sashikomu, cependant il s’en contentera. Sourire aux lèvres, il mit son katana de côté, puis écouta attentivement l’amazone avant de hocher légèrement la tête en guise d’approbation. Elle voulait qu’il passe à l’attaque afin de pouvoir observer ses mouvements et mieux juger son niveau. Musashi inspira et expira un bon coup, concentrant alors une petite quantité de chakra sous ses pieds avant de charger la Kunoichi. Tenant fermement le bokken de ses deux mains, une fois proche de sa cible, l’épéiste lui porta un puissant coup vertical, visant principalement l’épaule gauche. Technique simple et basique mais pas moins efficace. Cependant, pas sûr qu’une telle technique puisse véritablement surprendre Gabushi, surtout si elle était ce qu’il pensait, c’est-à-dire une samouraï. Hisa l’était, Toph également, alors pourquoi pas elle aussi…

« Punaise, ça tire plus sur les muscles que quand je le fais avec mon katana… » Fit-il, à voix basse.

Il avait probablement dû trop forcer, ou mal exécuter son coup, peut-être les deux. A voir ce qu’en pensera la Chunin…



_________________
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Empty
Mer 17 Juil 2019 - 9:10
Le blond protesta à sa proposition, il ne s'était d'après lui jamais rien passé à combattre à arme réelle entre camarades. La jeune fille avait déjà combattu elle aussi sérieusement avec d'autres iwajins à l'époque sans jamais qu'un incident c'était produit. Mais ce n'était pas une raison pour être enclin à baisser sa vigilance, à l'inverse ce qui aurait pu se passer pouvait être catastrophique et heureusement qu'il n'y avait jamais eu de blessé sérieux. Peut-être s'éloignait-elle des entraînements avec son mentor Nagamasa. Brutales et difficiles, ces passes de plusieurs heures étaient loin derrière elle, il n'y avait que des personnes comme Toph ou Tenzin qui s'entraînait avec la fille du vent de cette façon.
Pas la peine d'arriver à ce genre de chose avec un débutant, l'inverse du résonnement de Nagamasa Musashi.

Elle observa le jeune homme qui devait avoir à peu prêt son âge se jeter sur elle à bonne vitesse, pouvant déjà assumer qu'il n'était pas quelqu'un qui débutait complètement. Il avait des bases et avait déjà affronté d'autre personne. D'un coup d'œil à son mouvement et à sa gestion des distances, l'Ashikaga était pour le moment satisfaite. Il opta pour une attaque lourde verticale que Gabushi pu anticiper de loin. Elle n'eut pas de mal à ce moment précis pour bloquer l'attaque évidente, plaçant sa lame dans la trajectoire de celle de Musashi pour stopper l'offensive dans un claquement fort, bois contre bois.


- Trop de force, trop de crispation sur le manche de l'arme. Dit-elle en abaissant sa garde. Un manque d'habitude qui s'en va rapidement avec de la rigueur de l'entraînement. Votre poigne et votre force doivent se manifester brièvement au moment de la coupe mais sont complètement inutile le reste du temps. Le Katana ou le bokken sont des armes plutôt lourdes et très bien équilibrés pour des sabres faisant de leur maniement quelque chose de simple et intuitif. Même avant l'attaque, c'est de la fluidité et du contrôle qu'il faut, non de la force... Cela viendra seul quand vous lâcherez prise avec l'habitude.

Elle-même avait fait l'erreur, apparemment obligatoire au début quand on se retrouve avec l'arme dans les mains et pourtant elle maîtrisait déjà très bien l'arc qui fonctionne exactement sur le même principe à ce propos.


- À mon tour, je vais faire une attaque et il va falloir essayer de ne pas être touché de la manière qui vous semble la plus naturelle. Cela devrait être le dernier test et nous pourrons faire des passes peut-être plus sérieuses après selon où vous en êtes.

Ils étaient tous les deux encore au corps-à-corps, pas assez proche pour porter un coup direct, mais assez pour faire un pas et frapper. L'excellente distance pour le combat à la lame. Elle se mit d'abord en posture offensive, la lame vers le haut et la garde au niveau de sa tempe droite. Aucun doute sur le fait qu'elle allait donner un coup, ne pouvant prendre le Han par surprise. D'un mouvement vif, elle fit tomber sa lame de bois verticalement de gauche à droite. Pas trop vite ou trop fort, assez pour tester les capacités de Musashi à se défendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Empty
Mer 24 Juil 2019 - 15:59

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Apprendre des meilleurs.


Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Iwa12

--------------------------------------------------

Si sa vitesse laissait encore à désirer, Musashi avait quand même réussi à mettre la force nécessaire dans sa technique, voire peut-être même un peu trop d’ailleurs. Son coup restait cependant simple et basique, facilement lisible pour quiconque se débrouillant un peu dans le maniement de l’épée. Il aurait voulu tenter quelque chose de plus sophistiqué, mais malheureusement il ne disposait d’aucune autre technique dans cet art, du moins pour le moment, aucune technique qu’il maîtriserait en tout cas aussi parfaitement que ce puissant coup vertical. Bref, sa tentative restait toute de même parfaite pour cet échauffement, quant à la suite, il pourra certainement compter sur Gabushi, ou du moins il l’espérait.

En parlant de l’amazone, comme on pouvait s’y attendre, elle avait réussi à bloquer son offensive sans trop de difficulté. En effet, pour cela, il lui avait simplement suffi de mettre au bon moment son arme sur la trajectoire de celle de l’épéiste, parant ainsi parfaitement la technique du Genin. Mouvement simple et basique mais pas moins efficace. A cet instant précis, une légère douleur lui parcourut tout le bras, le forçant ainsi à s’interroger sur ce qui n’allait pas dans ses propres mouvements. Alors qu’il accusait la légèreté de son arme en bois par rapport à son véritable Katana, dont il avait plus l’habitude d’utiliser en temps normal, Gabushi l’interpella et lui fit comprendre ses lacunes, ne manquant pas de lui donner quelques conseils au passage.

« Hum... Merci, je comprends mieux… » Rétorqua -t-il, dans un premier temps. « Fluidité et contrôle, vous dites… J’espère qu’au terme de notre entraînement j’aurais acquis au moins cela. » Poursuivit-il, d’un léger sourire.

Il empoigna aussitôt son bokken, l’agitant étrangement de gauche à droite avant de porter son attention sur l’amazone. Celle-ci lui proposa alors d’inverser le rôle, ce à quoi le Genin hocha naturellement la tête. Il n’avait pas encore idée de comment se défendre, puisque cela dépendra grandement de l’attaque de Gabushi, toutefois il ne pouvait s’empêcher de s’interroger sur sa capacité à pouvoir se défendre sans recourir à son don héréditaire. Il s’efforçait toute de même de ne pas trop y réfléchir, puisque, comme son interlocutrice l’avait si souligné, il n’avait qu’à réagir instinctivement pour éviter d’être touché.

Quoi qu’il en fût, l’épéiste se mit très rapidement en garde, puis fit un très léger signe de tête pour dire qu’il était prêt. Ils étaient assez proches, peut-être un peu trop pour que Musashi puisse esquiver, mais la distance lui donnait largement le temps nécessaire pour parer l’offensive de Gabushi, que ce soit avec son katana ou tout autre moyen de son choix. Ainsi, il l’observait avec la plus grande attention, tenant toujours fermement son bokken entre les mains. Enfin, lorsqu’elle se rua sur lui, Musashi fit instinctivement un pas en avant, puis souleva verticalement sa lame de bas en haut, parant ainsi parfaitement l’offensive de Gabushi du plat de son bokken. Les yeux légèrement écarquillés, il semblait lui-même surpris d’avoir si bien contrer ce coup. Cependant, avec légèrement plus de force, l’amazone aurait pu facilement briser sa défense, chose qui, fort heureusement, n’était pas son intention.

« Vous en pensez quoi ? Au moment de toucher votre arme, j’ai eu l’impression qu’avec un peu plus de force, vous auriez pu facilement faire tomber ma défense… » Fit-il, d’un air pensif.

Il l’avait lui-même réaliser, ce qui voulait dire que quelque chose n’allait sûrement pas dans ses mouvements. Peut-être qu’il avait, cette fois-ci, mis beaucoup de moins de force que nécessaire. Peut-être qu’il avait manqué de contrôle, ce qui, si Gabushi aurait mis plus de force, aurait pu rompre l’équilibre de sa défense, et par conséquent briser définitivement sa technique. Quoi qu’il en fût, il n’était sûr de rien et avait hâte de connaître l’analyse de l’experte en kenjutsu.

« Et sinon, pour pousser l’entraînement plus loin, vous ne voyez pas d’inconvénient à ce qu’on recoure à nos autres arts ninja ? Car, pour tout vous dire, j’aimerai développer un style polyvalent, qui me permettrait de combiner mon kenjutsu au ninjutsu, ou à autre chose… » Fit-il, d’un air amical.

Mensonge, en réalité il ne savait juste pas se passer de son ninjutsu, sans compter qu’il n’avait quasiment aucune technique en kenjutsu. Quoi qu’il en fût, il avait bien l’intention de se conformer à la décision ou jugement de l’amazone...



_________________
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Empty
Dim 28 Juil 2019 - 0:21
Comme pouvait s'en douter l'amazone, le blocage de Musashi était une réussite. Mais bien sûr elle avait pu observer certaines choses dans ses mouvements et sa façon de faire et, lui-même quand il demanda à l'Ashikaga ce qu'elle en pensait, s'était aperçu que quelque chose pouvait être amélioré. Elle acquiesça avant de lui répondre d'un ton patient.

- Pour faire simple, oui. Vous avez raison de penser qu'avec un peu de force, votre garde peut tomber. Elle illustra ses propos en faisant mine de bloquer avec sa lame, de façon fixe et rigide. Cette méthode est déconseillé dans tous les styles de combat autre que le Taijutsu, pour la bonne raison qu'une garde fixe dans l'espace peut facilement tomber selon la force de l'adversaire. Le choc entre les armes sera encaissé par votre poignet, votre bras et votre épaule qui seront probablement obligés de plier sous l'assaut. Alors qu'une garde plus active, qui viendra s'entrechoquer avec l'arme de l'adversaire viendra diminuer la force de l'attaque. Elle fit un mouvement, visiblement défensif même si cela ressemblait à une frappe de kenjutsu. Cela diminuera sensiblement la force de l'attaque adverse et c'est plus la lame qui encaissera l'offensive tout en vous permettant de rester mobile et de passer de façon très fluide à une offensive.

Elle rengaina son bokken à sa ceinture pour écouter ce que le Han avait à dire. Il aimait l'idée d'être plus sérieux et de faire un véritable échange, mais contrairement à l'Ashikaga, il ne pouvait dissocier son style de combat à la lame de ses techniques de ninjutsu. Elle haussa les épaules avec un sourire avant de répondre.


- Je comprends votre choix. Ces arts ancestraux ne sont peut-être pas au plus haut de leurs capacités en combat entre shinobi dans leur forme la plus "pure". Cela ne me pose pas de soucis, si vous préférez un petit duel d'entraînement sans règles arbitraires, je ne vais pas m'y opposer. Je tiens quand même à dire que si vous voulez vous améliorer avec la lame, il n'y a pas réellement de raccourci. Le ninjutsu peut être complémentaire au kenjutsu et inversement, mais ils ne peuvent pas se remplacer.

Après son explication que l'Ashikaga avait essayé de faire la plus claire possible, elle attrapa son bokken une nouvelle fois pour faire face au Han. Pas question d'utiliser son yumi dans ce combat, le blond voulait faire un hybride kenjutsu/ninjutsu alors elle allait simplement utiliser la même chose.

- Après vous. Dit-elle simplement en se mettant en garde, pointe de l'épée vers l'adversaire.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Empty
Ven 23 Aoû 2019 - 14:03

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Apprendre des meilleurs.


Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Iwa12

--------------------------------------------------

Le Genin s’était toujours débrouillé seul, tant pour maîtriser son don héréditaire que pour développer des nouvelles techniques ninjutsu, aussi impressionnantes les unes que les autres. Seulement, concernant le Kenjutsu, il s’était rendu compte qu’il n’irait pas bien loin, tout seul. Il avait besoin de quelqu’un qui excellait en cet art, voilà aussi une des raisons qui le poussaient à accoster des inconnus munis de katana. Avant l’amazone, il avait d’ailleurs eu affaire à ce mystérieux samouraï, Mitsuo, qui s’était montré impitoyable avec lui, puis cette Nagasama qui lui avait expliqué les bases du Kenjutsu et des arts samouraï, sans pour autant prendre la peine de lui enseigner l’aspect pratique. Et voilà donc qu’une nouvelle opportunité se présenta, aussi rapidement, à lui, une chance qu’il ne comptait guère laisser passer.

Après tout, il s’était juré, il n’y avait pas si longtemps, d’apprendre des meilleurs. Et Gabushi faisait partie des meilleurs, fait dont il fut convaincu après avoir écouté ses maintes explications au sujet de ses piètres démonstrations. Si les multiples erreurs du Genin, qui ne l’avaient pourtant pas empêchés d’arriver à ses fins, n’étaient pas bien difficiles à constater, il n’en restait pas moins que l’amazone savait de quoi elle parlait, sans compter que ses explications étaient bien détaillées et permettaient clairement au Kazejin de mieux prendre conscience de ses lacunes.

D’ailleurs, au moment où la Chunin monologuait, Musashi faisait, intérieurement, l’expérience de ses propres défauts. Il s’était tout d’abord imaginer leur dernier échange, avec cette fois-ci Gabushi qui réitère la même offensive, mais en mettant beaucoup plus de force. Quant à lui, il adopte la même défense, avec les mêmes mouvements et la même force. Ce qui, comme l’amazone lui avait indiqué, fit tomber sa garde, faisant par ailleurs voler son katana, avant de se retrouver blesser. Il s’adonna à une autre expérience mentale, où cette fois-ci, il suivit parfaitement les consignes de l’amazone, ce qui lui permit naturellement de bloquer le coup – imaginaire – de son adversaire, en plus de s’être créer une brèche dans sa défense.

Ainsi, Musashi avait comprit le concept de la parade, qui consistait grossièrement, à ses yeux, à amortir, puis de bloquer parfaitement l’offensive de son adversaire, avec la possibilité de créer une brèche dans sa défense. Il saura s’en souvenir, tant de comment doser sa propre force que des mouvements ou du comportement à adopter, aucun doute là-dessus.

« Je vois, cela me paraît beaucoup plus clair, désormais. Étrangement, votre analyse me paraît évidente, mais en réalité ce n’est que parce que vous le dites aussi explicitement que cela paraît aussi évident. » Fit-il, d’un air sincère.

Le Kenjutsu était bien plus complexe qu’il le pensait. Et cela le contrariait, car il avait le sentiment d’être loin de son objectif, beaucoup trop loin, pour que cet art puisse véritablement lui apporter quelque chose, au moment où il devra affronter son grand-père. C’était bien beau de procéder étape après étape, mais quand il se rendait compte qu’une simple parade requérait de nombreux paramètres à prendre en compte, il se disait que le chemin était long, très long. Ainsi, il préférait, du moins pour l’heure, se reposer sur son ninjutsu tout en se laissant la possibilité de faire appel à son katana, au moment où il jugera qu’il pourra avoir un rôle à jouer. Il ne comptait cependant pas totalement délaissé cet art, loin de là. En tout cas, l’amazone ne semblait pas y voir d’inconvénient, ce qui le ravit et le conforta dans son idée. Cependant, même s’il ne laissait rien transparaître, il semblait douté de son choix, lorsque la Chunin le mit en garde contre cette idée, en l’avertissant notamment qu’il n’y avait point de raccourci pour apprendre le Kenjutsu.

« Je le sais bien, mais il faut dire que le temps me fait défaut… » Fit-il, d’un air pensif. Il empoignant son bokken, que Gabushi lui avait prêté, avant de reprendre : « Cela dit, je suis persuadé qu’en m’entraînant avec des personnes telles que vous, je progresserai plus rapidement que je ne pourrais l’espérer. » Poursuivit-il, en se mettant en garde.

Après quoi, l’épéiste attendit le feu vert de l’amazone avant d’exécuter rapidement trois mudra et de tendre ses mains vers le sol, créant ainsi une décharge électrique sous les pieds de sa victime. Si elle était touchée, elle s’en retrouverait légèrement étourdie, cependant, Musashi restait persuadé que Gabushi ne se ferait pas avoir par une technique aussi ridicule. Il restait sur ses gardes et était prêt à se défendre, avec une idée très précise de sa prochaine offensive, si tant est que l’amazone ne le contraigne pas à changer ses plans.

Par ailleurs, il tenait toujours son Bokken entre les mains. Il regrettait seulement de ne pas pouvoir y faire affluer son chakra raiton, mais il s’efforçait malgré tout de penser que ce bout de bois pourrait lui servir à quelque chose, tôt ou tard, au cours de ce duel.


Spoiler:
 



_________________
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Empty
Mer 4 Sep 2019 - 3:21
Ainsi, le duel pouvait commencer, l'Ashikaga se limitait pour que le Han progresse dans la voie qu'il avait choisi, mais elle n'allait pas se laisser faire pour autant. Elle restait une néophyte de la lame quand on la comparait aux autres Amazones, mais pouvait très bien se défendre en combinaison avec ses techniques venteuses. Elle avait laissé Musashi débuter le duel et il avait choisi aussi d'utiliser son élément comme première offensive. Des mudras et quelque étincelle mirent la puce à l'oreille à l'archère qui bondit sur le côté pour ne pas se prendre la décharge élémentaire qui venait d'apparaître sous ses pieds.
Cela lui rappelait les techniques doton de Toph et ses capacités à attaquer du sol, surprenant au départ, mais auxquelles Gabushi s'était rapidement adapté pour rivaliser avec la princesse du clan des pupilles blanches à plusieurs occasions.

Si son adversaire voulait rester à distance pour le moment, elle ne brusquerait pas la situation avec une charge. Même sans son arc, elle était capable de répondre à des offensives à distance. Peut-être que sa puissance de feu s'en retrouvait amoindrie, mais il n'y avait pas besoin de brusquer les choses pour le moment. C'était aussi une façon de jauger le jeune homme, comme pour les échanges précédents.
Cela restait un entraînement où Gabushi ne connaissait pas les capacités de son adversaire, elle avait pu tester ses connaissance au kenjutsu juste avant, certes. Mais il avait proposé de lui-même un combat avec plus de possibilités d'action avec le ninjutsu. Exactement comme lors des passes d'armes précédentes, Gabushi y allait progressivement pour tester les capacités du genin au combat.

D'un revers de la main qui ne tenait pas sa lame, l'Ashikaga envoya une bourrasque de fûton chargé de lames de vent tranchantes. Une technique très classique pour qui connaissait l'élément, mais après l'offensive du Han elle voulait voir comment il pouvait se défendre. Ce n'était pas dangereux, mais les multitudes de coupure pouvait être très handicapante pour le reste de l'échange si elles étaient mal encaissés.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Empty
Dim 8 Sep 2019 - 9:16

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Apprendre des meilleurs.


Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Iwa12

--------------------------------------------------

Comme il pouvait s’y attendre, l’amazone n’eut aucune difficulté à éviter sa décharge électrique. Il lui avait en effet fallu simplement bondir sur le côté, technique des plus basiques, que Musashi avait vu à maintes reprises et qu’il maitrisait aussi, désormais. Restant sur ses gardes, l’épéiste décocha un très léger sourire, à peine perceptible, avant d’arborer un air on ne peut plus sérieux. Il état prêt, prêt à recevoir l’offensive de son adversaire, mais surtout il était déjà prêt à contre-attaquer. Il avait parfaitement analysé l’environnement et les différents obstacles qui pouvaient se trouver sur le terrain. Il évalua très rapidement la distance qui le séparait de la samouraï et le temps qu’il lui faudrait pour l’atteindre.

Soudain, alors qu’il se perdait dans ses estimations, Gabushi passa à l’offensive, en lui envoyant en effet une bourrasque de vent, qui ne lui disait rien qui valût, d’un revers de la main. Technique qu’il connaissait assez bien, même si elle avait visiblement l’air de légèrement différer de celle d’Aimi et Tenzin. Quoi qu’il en fût, le Genin concentra une légère quantité de chakra sous ses pieds avant de bondir sur le flanc droit, évitant ainsi de justesse la bourrasque. Après quoi, il saisit une boule de fumigène qu’il fit aussitôt exploser. Il se rua alors sur son adversaire, en se déplaçant diagonalement, de sorte à passer du flanc droit au flanc gauche, tout en progressant vers Gabushi.

Toutefois, le champ de couverture de l’écran de fumée avait une certaine limite, qui faisait qu’il ne pourrait échapper au regard de Gabushi, s’il désirait l’atteindre. Dès lors, il attendit d’être à l’extérieur de la fumée pour vraiment la charger et tenter plus ou moins de la surprendre. Un style qui ne lui ressemblait guère, mais il voulait s’y essayer. Ainsi, ce n’était qu’au moment où il fut le plus proche de Gabushi que Musashi pivota légèrement sur la gauche, de sorte à la surprendre, avant de lui asséner un gros coup de bokken au niveau de la nuque. Il tenait l’arme en bois de ses deux mains et avait effectuer un tour sur lui-même, histoire de pouvoir mettre toute la force nécessaire dans son coup.

Musashi avait déployé trop d’efforts pour un résultat incertain, c’était le moins qu’on puisse dire. Cela ne lui ressemblait pas, mais il restait convaincu que ce n’était qu’en agissant de la sorte qu’il pourrait progresser dans l’art du kenjutsu. Au pire, il se trouvait désormais assez proche de sa cible pour recourir à son don héréditaire, si besoin. Cependant, quelque chose lui disait qu’il allait morfler, si jamais l’amazone évitait son offensive, ce qui était largement à sa portée, à n’en point douter.

Spoiler:
 


_________________
Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]  Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Apprendre des meilleurs ! [Ashikaga Gabushi.]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: