Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Mu tarde à répondre
Entre frères EmptyAujourd'hui à 16:54 par Gentoku M. Yamiko

» Posons ça officiellement
Entre frères EmptyAujourd'hui à 16:51 par Gentoku M. Yamiko

» Pause méditative [PV Yasei Zoku]
Entre frères EmptyAujourd'hui à 16:27 par Nobuatsu Saji

» Apprendre à discerner l'invisible [Entrainement] [Pv Hiko]
Entre frères EmptyAujourd'hui à 15:49 par Tôhatsu Asami

» Absence
Entre frères EmptyAujourd'hui à 15:23 par Imekanu

» La parole est d’argent, le silence est d’or [PV Saji]
Entre frères EmptyAujourd'hui à 15:09 par Nobuatsu Saji

» Absence - Kaguya Shitekka
Entre frères EmptyAujourd'hui à 15:01 par Nobuatsu Saji

» Turbulence [SOLO]
Entre frères EmptyAujourd'hui à 11:12 par Ikaku Jiro

» 03. Changer de zone
Entre frères EmptyAujourd'hui à 10:49 par Han Musashi

» Un défi d'honneur au dojo ! [pv : Hisa]
Entre frères EmptyAujourd'hui à 9:10 par Nagamasa Hisa

Partagez

Entre frères


Entre frères Empty
Mer 3 Juil 2019 - 21:52
Kumo no kuni
Terrain d’entraînement n°11

Une légère pluie tombait sur la Cité des Nuages. Les journées étouffantes semblaient bien loin lorsque l’on comparait la température du jour avec les chaleurs ressenties quelques jours plus tôt. On aurait dit que le village avait complètement changé de région, si tant est qu’Hiko avait passé les dernières journées au lit. Une fièvre carabinée s’était emparée de son corps, et avait raidi ses muscles plus qu’il n’avait voulu se l’avouer. Mais bonne nouvelle pour le RP ! Il était désormais complètement guéri, à coups de tisanes et de repos. Rien ne valait les bons remèdes de grand-mères, parole de Sairyo.

- Atchoum !
Un rhume qui revenait ?

Non, ne vous inquiétez pas, seulement un léger coup de vent qui venait titiller la base de ses narines et provoquait cet éternuement. Car Hiko était bien dehors, alors que la pluie le trempait jusqu’aux os. Cela faisait déjà deux heures qu’il maintenait cette position. Assis en tailleur, les bras dépliés et les poignes posés sur ses genoux. Une posture de méditation qu’il avait empruntée à celui qui l’avait désigné comme le digne héritier des Samouraïs des îles du bla-bla-bla. Ouais, je vous évite tout le titre pompes que l’Uruwaku avait utilisé, mais vous avez saisi l’idée !

Depuis lors, le jeune Sairyo s’efforçait de s’entraîner à maîtriser les différents aspects du Bushido. À chaque fois qu’il avait un moment de libre, le jeune garçon se plongeait dans la lecture, dans un état de méditation, ou tout simplement à s’entraîner à l’art du Sabre. Bref, vous l’aurez compris, il faisait tous les efforts nécessaires pour apprendre l’art Samouraï. Cependant, la route était longue et vraiment difficile. De nombreuses fois, il était rentré chez lui avec le moral complètement à plat. Le Lieutenant de l’Empire n’était pas un tendre. Il n’avait pas la patience de son senseï, Nara Kansei, ni sa pédagogie naturelle. Malgré son côté posé, il se montrait extrêmement exigeant.

Et c’est donc le corps meurtri de par de nombreux bleus que l’enfant méditait sous la pluie. Il tentait d’étendre sa conscience au monde qui l’entourait. Il voulait ressentir chaque goutte d’eau qui venait rompre le silence mortuaire qui s’était installé sur le terrain d’entraînement. Sentir chaque petite vie se trouvant dans le sol. Ressentir les vibrations éloignées des affrontements se déroulant sur les autres terrains d’entraînement. Tant de choses qu’il apprenait au fur et à mesure qu’il découvrait la voie du Bushido. Un enseignement long et fastidieux, mais qui commençait à porter ses fruits.

Et alors qu’il se concentrait sur tous ces éléments, le jeune garçon aux cheveux blancs ressentit alors des mouvements qui se dirigeaient dans sa direction. C’était plus une impression qu’une réelle perception, mais il sentit un malaise monter en lui à chaque instant. Cela le força à quitter son état de méditation et il ouvrit alors les yeux pour s’assurer de ne pas courir un risque inattendu.

- Toi…
Un mauvais rictus se forma alors sur son visage. Il restait en tailleur, sa lame déposée devant lui, comme le rituel le voulait. Il n’avait pas bougé, mais son regard s’était durci lorsqu’il avait aperçu son frère qui s’approchait, non loin de là. Son corps s’était emballé et son pouls battait la chamade. Et alors qu’il sentait la pression, le jeune garçon tenta de se calmer tout en restant alerte. Que lui voulait-il cette fois-ci ?

_________________
Entre frères Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Entre frères Empty
Jeu 4 Juil 2019 - 23:21
Un sifflement dans l’air. Puis un autre. Le bruit des muscles se contractant dans l’effort. Tonique sarcomère gonflé dans toute sa splendeur, fibre striée fustigée par un harassant entraînement, si chaud, si transpirant à l’intérieur. Son coeur dont le battement accélère, puis ralentit, puis accélère à nouveau. Un autre sifflement dans l’air.

Depuis sa position méditative, le chantre diabolique du Kôgen, point lumineux dans la pénombre, astre lunaire perdu dans le jour, observait sans voir : se glissant dans chaque son, ressentant chaque vibration, tel un aveugle ayant mis sa foi dans l’ouïe, il contemplait l’ascétique gymnastique du belliciste battant les airs avec ardeur, sa lame dansant de l’aube du jour jusqu’au crépuscule de la nuit.

Martiale dévotion de l’éphèbe qu’était son frère, lui aussi habillé du syndrome diamanté, pâle pierre précieuse dépourvue de couleur mais rayonnant d’une blancheur pure et grandiose, Hiko, brave soldat du Teikoku, frère damné, se rossait lui-même par un rythme infernal d’exercices répétitifs, incessant entraînement, inlassable fougue guerrière.

Sous un pâle rayon de soleil, le fantôme de son désespoir décida pourtant de lui rendre visite.

Naufragé du temps en errance sur les plaines du Kaminari, le mercenaire blanc attendit que son confrère s’autorise une petite halte dans son illustre aguerrissement. Écoutant avec attention, il attendit l’immobilité parfaite du profane, le battement tempéré dans son organe sanguin, pour faire sa cantique litanie. Puis, voyant l’instant prodigue se présenter à lui, il apparut. Sortant des ombres et des taillis, astre égaré, monstre onirique, l’ogre blanc se dessina dans l’horizon.

Lentement, il s’approcha. Comme s’il planait au-dessus de la terre, comme s’il glissait sur le pavé. Un serpent personnifié, une nébuleuse de lumière qui arrivait tel un songe et grossissait à vue d’oeil : l’ennemi était là. Son regard plongé sur le visage de Hiko, celui qu’il voulait abattre.

Démon.

Quand il fut repéré, il était déjà trop tard. Il s’était assez approché de l’adonis de l’augure. Il tendît ses doigts vers l’avant.



« Hiko… voyons ce que tu sais faire... »


Du bout de chacun de ses doigts, de terribles éclairs fendirent la bise en direction du frère.


Dernière édition par Nobusada le Mar 13 Aoû 2019 - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332

Entre frères Empty
Ven 5 Juil 2019 - 14:17
Toujours en position assise, Hiko assistait à la scène qu’était en train de lui faire celui qui prétendait être son frère. Une de plus. Car oui, ce n’était pas la première fois qu’ils se retrouvaient dans un climat aussi tendu. L’atmosphère était électrique, la tension presque palpable. Si lors de leur dernière rencontre Hiko avait été celui attaquant, cette fois les rôles semblaient inversés. Nobusada était venu ici dans un but bien précis, en découdre. En témoignaient les crépitements provoqués par l’électricité qu’il venait de créer entre ses doigts.

Bien que sur ses gardes, Hiko réussissait malgré tout à garder son calme. Il ne s’était pas levé d’un bond en voyant arriver Nobusada, il n’avait pas non plus attaqué verbalement celui qui deviendrait son adversaire dans quelques instants. Non, il était resté stoïque. Sur ses gardes, mais stoïque. Face à la demande de son frère, Hiko savait qu’il n’avait pas le choix. Il se releva donc et raccrocha son arme, qui était toujours dans son fourreau, à sa ceinture. Chacun des deux scrutait l’autre. L’un avec une féroce envie d’en découdre, l’autre avec le sentiment qu’il n’échapperait pas à ce combat.

- Un jour ou l’autre, je te forcerai à répondre à mes questions…
Hiko n’était pas en position de force. Il le savait et en était parfaitement conscient. La démonstration de son frère au Battle Royal avait été remarquée. Et bien que l’on ne sache pas le dénouement de cet affrontement grandeur nature, Nobusada avait clairement marqué les esprits. Ses techniques Raiton étaient vraiment destructrices.

Loin d’être un fou écervelé, le manieur de cristal savait reconnaître un adversaire plus fort que lui. C’est quoi il savait que ce combat était inévitable. Il ne tenterait pas de le remporter… Pour le moment, le principal était surtout de ne pas le perdre ! Et c’est dans cet état d’esprit que le cadet prit d’abord de la distance avec le psychopathe. D’un bond, il se retrouva alors à quelques mètres de son adversaire, gardant alors une certaine distance de sécurité. De ce qu’il avait vu de son frère, ce dernier était un expert en Raiton. Mais pas que, il était aussi doté d’une bonne agilité comme il l’avait démontré lors de leur dernière rencontre. Mais il y avait encore trop d’inconnues… Un shinobi de sa stature disposait sûrement d’une capacité particulière, comme le cristal avec Hiko. Tant de questions qui lui polluaient l’esprit en ce moment. Ce fut pourquoi Hiko décida de les ignorer et de compter sur son instinct, tout simplement.

- … !
Quelques secondes après avoir commencé la composition de mudras, deux répliques parfaites du jeune garçon vinrent alors se former à ses côtés. C’était une technique qu’il affectionnait particulièrement et qu’il trouvait fort utile… Le clonage de l’ombre. Cependant, il connaissait les faiblesses d’une telle technique, et ce fut pourquoi ses deux clones s’éloignèrent de lui, se positionnant afin de créer un triangle autour de l’ascète. Un plan destiné à l’acculer par le nombre d’attaques et se prévenir d’attaques groupées.

Tandis que l’original était resté stoïque jusque-là, il fit une légère flexion et partit en flèche en direction de son adversaire. Dans le même temps, il tenta de dégainer et d’envoyer une attaque directement à son frère. Mais cela échoua, car il n’eut pas l’effet escompté. Il ne maîtrisait pas encore assez bien les arts Samouraï pour essayer ce genre de technique. Tant pis, il s’adapterait ! Ce fut pourquoi, alors que sa lame était dégainée, Hiko fit un pas latéral juste avant d’être devant Nobusada. Le but était de le prendre par surprise en l'’attaquant sur son flanc droit. Il évitait soigneusement de viser ses mains remplies de Raiton et tenta alors un coup au niveau de la jambe droite. Tout d’abord, le priver de sa mobilité.

Et alors que l’original se battait au corps à corps, l’un des clones commença à composer quelques mudras. Le combat était bel et bien lancé.

HRP:
 

_________________
Entre frères Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Entre frères Empty
Jeu 8 Aoû 2019 - 14:37
Dard-dard, les hostilités débutèrent. La paix n’était plus, quiétude enterrée sous terre, trêve assez vieille pour avoir été momifiée dès les premiers temps de leur fraternité. La lutte s’était imposée comme un spectacle fratricide, comme un combat perpétuel commandé par un destin ensorcelé. La force des choses avait mis ces deux hommes sur la même corde au-dessus du vide, et voyant cette dernière se déchirer, il fallait qu’un d’entre eux tombe, soit par le sacrifice de sa personne, soit par le crime de l’autre. Trépas vertigineux au bout d’une cruelle malédiction. Fatalité des fatalités.

L’un d’entre eux finirait pendu par la tragédie, l’autre deviendrait un dieu ayant triomphé du destin. Le saint martyr et le roi proclamé.

Le cadet invoqua deux clones identiques à lui-même, deux avortons épousant ses formes et ses traits. Tandis qu’ils se plaçaient pour prendre le saint en triangulation, l’original chargeait. Une foulée rapide et certaine, un tact flamboyant. Nobusada, après avoir affronté le jeune diamant lors du Battle Royal, comprît aussitôt son intention : l’attaquant voulait en découdre avec sa lame. Audacieuse espérance. Il esquiva le premier coup avec facilité en effectuant un pas de retrait, puis le deuxième de justesse en bondissant dans les airs. Ainsi donc, l’élégant fidèle du Kôgen songea les clones n’étaient que des leurres pour préparer une attaque plus frontale. Son erreur serait fatale. Une première série de mundra fit danser ses mains alors qu’il se situait à moins d’un mètre de son frère profane, puis son poing partît dans l’atmosphère, météorite puissante.

Cela dit, il ne s’écrasa pas sur son frère. Nobusada arrête sa frappe à quelques centimètres de son adversaire, et déversa toute une rafale d’ondes sonores, avant que ses doigts ne se mettent à danser de nouveau, pour que sa main toujours électrifiée déchaîne ses éclairs prédateurs…


« Tu me sous-estimes, Hiko ! »


Lança le saint après ce déferlement de puissance qui, en l’état actuel, pouvait s’avérer presque fatal pour le quidam.

HRP:
 


Dernière édition par Nobusada le Mar 13 Aoû 2019 - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332

Entre frères Empty
Sam 10 Aoû 2019 - 11:58
Le jeune garçon avait commencé fort en venant agresser son frère au corps à corps. Il voulait l’acculer pour ne pas lui laisser le temps de préparer ses assauts dévastateurs. Mais il avait omis une chose, c’était que Nobusada était aussi un shinobi capable de prouesses au corps à corps. Et ce fut donc aisément qu’il esquiva le coup de son cadet, bondissant en l’air. Hiko le suivit du regard et arrêta alors son coup pour faire revenir sa lame près de lui. Il nota aussi que le religieux avait fait des signes incantatoires, ce fut pourquoi il commença à concentrer du chakra dans ses jambes. Il le relâcha lorsque son aîné voulut lui donner un coup de poing et esquiva sur le coup avec un bond rapide et précis.

À sa grande surprise, il s’aperçut que le danger ne vint pas de son poing, mais plutôt d’une aura qui partit dans la direction de son poing une fois l’énergie relâchée. L’enfant admira ce spectacle, et il ne remarqua que trop tard que son frère venait une nouvelle fois de faire des mudras. Il n’avait pas le temps de réagir correctement et se contenta donc de créer une fine armure autour de son corps pour venir faire face aux éclairs dévastateurs qui arrivaient sur lui…

- Putain… !
Alors que le jeune garçon commençait à souffrir des éclairs meurtriers, son armure résista un moment mais vola vite en éclat et il sentit alors son corps s’engourdir et se faire brûler intensément. Mais de l’autre côté, il ne fallait pas non plus oublier qu’Hiko avait crée des clones avant de partir à l’assaut… Il était temps de s’en servir !

L’un des clones avait d’ailleurs pris l’initiative et venait de créer un gros dragon de cristal qui se dirigeait désormais vers Nobusada, en attaquant par son angle mort. Dans le même temps, le dernier clone s’approcha du vrai Hiko et attendit que l’aîné rompe son assaut pour emporter l’original plus loin. Puis il emmena l’enfant vers le dernier clone, celui qui avait créé le dragon de cristal.

Une fois réunis, les deux clones se mirent devant l’original. Ce dernier était sonné et avait du mal à reprendre ses esprits. Les muscles douloureux, l’esprit embrumé… Il n’était clairement pas en état de combattre dans les prochaines secondes, il faudrait donc que les clones se débrouillent d’eux même. Mais, plus que la douleur, le doute subsistait dans son esprit… Y avait-il autant d’écart entre les deux frères ?

Il avait progressé, il le savait. Mais Nobusada venait de réduire à néant ses espoirs de victoire. Pour le moment il était encore bien supérieur à notre jeune héros aux cheveux blancs… Enfin, cela ne changerait pas. Du moins pas si Hiko continuait dans cet état d’esprit. Il devait grandir !

HRP:
 

_________________
Entre frères Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Entre frères Empty
Dim 11 Aoû 2019 - 0:15
Depuis qu'il avait été incarcéré, le pontifiant n'avait guère eu l'occasion de s'exprimer sur le champs pugilistique et cette opportunité donnée par la présente escarmouche lui faisait le plus grand bien. En lâchant ses éclairs et ses rafales d'ondes sonores, il se réconciliait avec ce pan de son personnage, sous la houlette d'une férocité martiale qui actait de son potentiel meurtrier, lui qui désormais avait décidé de se mettre au service de l'Empire, et surtout de l'Empereur.

Sa contre-attaque fit mouche. Un tel assaut aurait pu être fatal pour un humain lambda, mais fort heureusement le prêcheur blafard avait pu déceler chez son confrère, lors du Battle Royal, d'excellentes dispositions à résister à ses assauts, aussi avait-il décidé d'y aller franc jeu. Décontenancé par un tel florilège de techniques, le quidam n'eut d'autre choix que de battre en retraite, accusant le choc d'une telle démonstration de force ; pour autant, il impressionna l'aîné par sa naturelle complicité avec ses clones. Tandis qu'il s'échappait, Nobusada comprît que le danger venait d'autre part : en bon mercenaire, il savait que fuir rimait avec piéger. Il n'eut même pas besoin de se retourner, prêtant une oreille attentive au monstre cristallin qui se précipitait dans son dos.

D'un bond, il esquiva la bête qui s'écrasa sur sa position dans un déluge de violence en dispersant de lacérants cristaux. Il remarqua, dès lors, qu'Hiko avait rejoint ses semblables. C'était l'occasion parfaite pour se débarrasser d'eux tous. Mais avant cela, il avait un message à faire passer au cadet. Il présenta, devant son paisible faciès, le duo de son index et son majeur réunis en signe d'incantation. Dans la tête de Hiko, sa voix s'immisça comme un murmure.

« La jeunesse n'exclut pas le pouvoir. Mais pour acquérir ce pouvoir, Hiko, il faut consentir certains sacrifices... Quitte tout ce que tu as. Ta famille. Kumogakure. Consacre-toi tout entier à la guerre. Dévoue ta personne au credo que tu te donnes. Renonce au confort et inflige-toi la rusticité d'une vie dénuée d'amour. Je peux te montrer la voie. Rejoins-moi dans les mois qui viennent. Je brandirais l'étendard du Teikoku... »


Le message spirituel lâché, il effectua une nouvelle série de mundras, avant que ses mains ne s'imbibent d'électricité à nouveau. Aussitôt, il lâcha des éclairs sur toute la zone.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332

Entre frères Empty
Dim 11 Aoû 2019 - 11:03
C’était un duel où personne ne voulait lâcher du terrain. Bien que mis à mal, Hiko n’était pas prêt d’abandonner… Il ne le pouvait pas. Son frère ne le laisserait pas partir impunément… Et il n’était pas prêt à mourir, pas encore. Il lui restait encore tant de choses à faire… Il ne pouvait flancher maintenant. Mais pourtant, sa situation n’était pas fameuse. Nobusada n’avait pas été touché, il était encore indemne et Hiko semblait très loin de lui infliger la moindre blessure…

Le Sairyo, quant à lui, était assis au sol, derrière ses clones. Il était encore sonné par l’attaque de son frère… Foutu Raiton, il n’avait pas encore trouvé de solution pour contrer cet élément si dévastateur… Et alors qu’il était en train de réfléchir à comment il pourrait retourner la situation en sa faveur, notre jeune héros entendit alors un murmure au niveau de ses oreilles… Un murmure qui provenait de l’ascète, de son frère aîné.

- Que… ?!
Hiko regarda ses clones, ils ne semblaient pas affectés par les murmures. Seul l’original était touché par ces petits bruits… Hiko se demanda tout d’abord s’il n’était pas dans une illusion. Mais il trouvait cela un peu bizarre… Un peu… Trop évident. Mais le jeune garçon n’avait pas le loisir de pouvoir continuer, car il voyait déjà son frère composer une nouvelle fois des signes pour une prochaine technique.

Le clone le plus près du jeune garçon sentit que c’était le moment d’agir. Il ne fallait pas tarder car Nobusada s’apprêtait une nouvelle fois de faire une technique dévastatrice. Profitant de la proximité entre le clone et l’original, le premier commença à son tour à faire des mudras et un large bouclier se forma alors dans la main du clone. Ce dernier se positionna alors juste au dessus de l’original qui était toujours sonné, au sol. Et surtout déstabilisé par ces voix dans sa tête…

Et ce fut le moment où la technique de Nobusada décida de partir. La même qu’il utilisa lors du Battle Royal. Une cloche d’éclairs qui ne laissait aucune chance à ses cibles. Mais le clone avait bien réagi, il s’accroupit au dessus de l’original et positionna le bouclier au-dessus de leurs têtes. Et ce fut le moment où le tonnerre s’abattit sur la zone. Le clone plus avancé fut instantanément détruit, tandis que l’original et le clone furent protégés par le bouclier de cristal qui résista aux impacts mais subit le contrecoup après la salve d’attaque et tomba en poussière… Mais le principal était qu’ils avaient échappés à la technique…

L’heure de la contre-attaque avait sonné.

- Retour à l’envoyeur !
Hiko fit un signe de tête au clone qui composa à son tour quelques mudras, et imitant la technique de son frère aîné, le clone fit fuser une grosse quantité de cristal dans les airs, et à la façon de Nobusada, il fit alors pleuvoir une pluie de pics de cristal sur toute la zone…

Cette fois-ci, son agilité ne lui servirait à rien… Il devra se protéger, ou se faire transpercer ! Et le plus intéressant, c’était que ces lances de cristal serait bien difficile à retirer. Et tandis que le terrain d’entraînement se transformait en vraie zone de bataille, l’original commençait à reprendre ses esprits… Il se releva difficilement et, une fois debout, resta aux côtés de son clone. Il avait encore mal, sentait ses muscles endoloris, mais il pouvait de nouveau combattre… Et c’était déjà un bon début.

HRP:
 

_________________
Entre frères Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Entre frères Empty
Dim 11 Aoû 2019 - 11:47
Le ciel devenait, en plein coeur de cette bataille, le théâtre de toutes les hostilités. Après avoir accueilli la foudre extraordinaire, il accueillait les cristaux mortels. Imitant la technique du cru du bénédictin aux mains de sang, le samurai héritier du shôton arrosa la zone d'une grande panoplie de dards perçants, pointes acérées tombant comme la pluie là où se tenait son prestigieux adversaire. Cette fois, le diadème éclatant de spiritualité n'eut d'autre choix que d'accepter son sort. L'esquive n'était plus permise. Il observa, calmement, les cristaux célestes fondre sur sa personne.

Au dernier instant, il utilisa sa main pour chasser ceux qui lui tombaient dessus, déviant de leurs courses les projectiles aux trajectoires les plus inquiétantes. Au demeurant, plusieurs cristaux se fichèrent sur ses épaules, sur ses bras et ses jambes, lances létales qui tombaient en tentant de clore le débat. A l'issue cependant, bien que blessé par la technique, l'augustin guerrier figea sa pâle rétine dans l'orbite candide de son jeune frère.


« Puisque tu insistes, laisse-moi clore ce duel. »


Du sang commença à perler de ses plaies et à ruisseler sur son corps, tâchant son impeccable toge. Souillure vermeille à la faveur d'une rixe plus épique qu'il ne l'avait envisagé. Peut-être avait-il commis un pêché d'orgueil en imaginant que le samurai en devenir ne serait pas de son acabit : à priori, Hiko voyait déjà grand. Pourtant, le message demeurait le même. Fidèle à son dessein original, il voulait arracher le fils à son père, le prendre sous son aile et retourner la lame du prodigue contre le profane. Quoi de plus délicieux que d'imaginer son frère tuer son infidèle paternel ?

Une série de mundras plus tard, Nobusada expédia une dizaine de senbons de foudre en direction de son congénère pour couvrir sa course en direction du concerné, avant d'asséner, à une distance plus proche de ce dernier, une nouvelle frappe sonique s'achevant par une rafale d'ondes.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332

Entre frères Empty
Lun 12 Aoû 2019 - 18:45
Un monstre… Voilà ce qu’était Nobusada. Ou du moins, c’était la représentation que s’en faisait le jeune Hiko. Il n’avait jamais affronté pareil adversaire. Sa ténacité n’avait d’égal que sa méchanceté apparente. Car bien que notre jeune héros soit mal en point, il avait réussi à créer une technique de haut niveau lui permettant de cribler la zone de lances de cristal aiguisées comme des harpons. Mais ce n’était pas suffisant… Rien ne semblait l’être.
 
Nobusada tenait encore debout, bien que transpercé de parts en parts par cette attaque, il ne montrait aucun signe de fatigue… C’était tout simplement effrayant.

- C’est pas possible…
Hiko n’en revenait pas, il ne pouvait pas en croire ses yeux. Son aîné, toujours debout, n’avait rien perdu de sa combativité et il souhaitait toujours en découdre. Il était suffisant, il était arrogant, il était sûr de lui… Mais tout ceci semblait justifié. Car tandis que le sang coulait de ses plaies, il se remit en mouvements… L’air plus dangereux que jamais !
 
Entamant une course, il y joignit quelques mudras et finalement créa une dizaine de pics de foudre. Hiko savait que ce n’était qu’un leurre pour préparer une plus grosse attaque, mais sa condition physique l’empêchait clairement de pouvoir bouger correctement. Cela lui coûterait bien plus d’essayer d’esquiver plutôt que d’encaisser. Mais encore une fois se posa un problème… Les effets de ces senbons de foudre. Étaient-ils destinés uniquement à ce qu’il se focalise dessus ? Ou avaient-ils des effets supplémentaires tels que la paralysie ou un quelconque handicap ?

- Fais chier !
Il avait trop tergiversé. Le Sairyo avait hésité sur sa prochaine action, et cela lui avait coûté quelques dixièmes de seconde qui s’avéraient bien trop précieux dans ce genre de situation. Cependant, il lui restait encore le temps d’agir, et ce fut pourquoi il composa quelques mudras et créa in extremis un mur de cristal afin de parer l’attaque. Malheureusement pour lui, ce mur était bien trop peu résistant et il ne servit alors qu’à stopper la course des senbons de foudre. En se plantant, ils le firent s’effriter et le détruisirent sans demander leurs restes.
 
Et ce fut là qu’Hiko comprit son erreur, car Nobusada était là, tout près. La mine se décomposant, le jeune manieur de cristal voulut alors réagir mais il était déjà trop tard. Le poing dévastateur de l’ascète était déjà en marche, annonçant dans son sillage une sombre réalité… La défaite. Car Hiko fut propulsé par l’onde sonore à environ vingt mètres de là. Il fit un vol plané, puis glissa sur le sol jusqu’à s’écraser contre un mur dans un bruit de tonnerre…
 
Mais aussi un craquement sonore, sourd et puissant… Annonciateur d’une bien triste situation pour l’enfant aux cheveux blancs.

_________________
Entre frères Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Entre frères Empty
Mar 13 Aoû 2019 - 12:14
Bien que d'un air tranquille en apparence, le pontifiant était éprouvé. Des cristaux ayant transpercé son épiderme suintait un sang visqueux qui dégoulinant sur sa toge pure. Le fantôme, si vaporeux dans son allure, était bel et bien réel. Surtout, il saignait comme toutes les autres hommes. Il ne se montrait donc pas inaccessible : tout autant que cela avait été le cas lors de l'évènement précédent, quand Yahiko l'avait sorti de l'arène. Il s'agissait en l'état d'un signe que l'intrépide Hiko pouvait prendre pour lui, un indicateur pour affirmer que oui, Nobusada était à sa portée.

Le prêcheur avait en fait eu beaucoup de chance lors de cet affrontement. Il se rendait à l'évidence qu'il avait employé le maximum de ses forces pour balayer l'enfant prodigue, en dépit de son intention de le convertir à son credo. Pire, il réalisait qu'il aurait pu perdre et s'écraser devant les techniques phares de ce génie pugilistique : la pluie de cristaux, en l'occurrence, avait révélé l'une de ses faiblesses, bien qu'il eusse tenté de faire figurer cela au rang de la provocation.

Pour autant, la rixe était terminée. Le corps de Hiko fut catapulté par l'ultime technique du prêcheur blanc, et se fractura en s'écrasant contre un mur. Manifestement, le moine du Kôgen en avait trop fait. Il décida de s'avancer jusqu'à son illégitime frère, titubant comme un ivrogne à cause de la douleur, avant de le saisir par le col pour le traîner derrière lui, tel un cadavre ramassé sur le bord de la route.


« Te tuer maintenant ne rimerait à rien. Je t'achèverai au maximum de ton potentiel. Souviens-toi que désormais, ta vie m'appartient. Et la mort qui va avec également. »


Déclara le prédicateur en se dirigeant vers l'hôpital où, plus tard, il laisserait le convalescent au soin des meilleurs médecins du village, arguant d'un entraînement plus poussé qu'à l'accoutumée pour le jeune Hiko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6482-nobusada#54332

Entre frères

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: