Soutenez le forum !
1234
Partagez

Poison city (Hosen)


Poison city (Hosen) Empty
Jeu 4 Juil 2019 - 5:05
Poison city
« S-snow white? »

« Non, c’est monsieur prince snow white troisième du nom pour toi la grande ! »

Une gamine si petite et pourtant, très menaçante. Le doigt pointé en direction de la moue presque effrayé de Riku, elle réussissait à la dominer complètement du haut de ses trois pommes. Le cheval l’observait derrière un regard profond et surtout, criant à l’aide. Dès que la jeune propriétaire se tourna vers lui pour une dernière caresse, il reprit un air angélique et loyal. La petite rouquine lança une ultime menace en signe de conclusion.

« Une égratignure et t’es morte. »

Et ce fut un départ.

Dans le désert, la Asaara avait bien sûr déjà monté sur un dromadaire. Une expérience lointaine, mais agréable. Une longue promenade lente, qui laisse profiter du vent et du soleil. L’animal ne fait pas rebondir, au contraire, ses pattes s’enfoncent dans le sable chaud sans jamais accélérer. Tout le contraire d’un cheval. La bête blanche remuait sans cesse et semblait trop heureuse de partir à l’aventure. Il galopait en laissant son derrière toucher le ciel, ce qui donna un résultat très chaotique pour la kunoichi qui tentait tant bien que mal de rester stable sur son dos. Elle se demandait si le problème venait de sa personne ou si Snow profitait enfin de la vie, loin de la rouquine. Troisième du nom… Riku n’imaginait pas le destin des deux autres avant lui.

Devant le drôle de duo, se trouvaient Hosen et son compagnon. Tout deux se comprenaient dans un silence, partageant fièrement une relation exemplaire. La kazejin ne les enviait pas, se promettant de calmer son destrier. La jeune femme se sentait très chanceuse de profiter d’une journée aux côtés du Yamaka. Celui-ci ne lui laissa pas le choix de chevaucher une jolie créature. Riku se demanda s’il ne voulait pas d’elle accrocher à lui pendant tout un voyage.

« Hosen, pourquoi vous m’avez invité dans cette quête ? Je croyais que vous souhaitiez seulement me forger au corps-à-corps. »

Enfin à son niveau, Snow semblait vouloir imiter le cheval d'Hosen. Après son entraînement, elle n’avait pas recroisé son aîné, elle espérait le revoir bientôt. Sans vraiment le remarquer, la Asaara recommençait à le vouvoyer, oubliant son ancienne conversation avec lui. Quelle joie de l’accompagner dans une mission, loin du terrain d’entraînement, endroit qu’elle fréquentait beaucoup trop. Au moins, une différence commençait déjà à se voir. Une petite perte de poids, compensée par un charmant début de muscles, ce qui ne lui enlevait pas ses atouts féminins.

« Et pourquoi je ne peux pas être collé à vous ? » elle resta silencieuse, remarquant sa phrase très étrange. « je veux dire, n’aurait-il pas été plus rapide d’être tous les deux sur votre cheval ? Snow est… »

Avant de pouvoir continuer sa phrase, le cheval sauta soudainement, retombant sur ses pattes et attendit le second duo pour continuer son chemin. Le haut du corps de Riku resta allonger sur le cheval, les mains bien refermer sur sa crinière, ce qui ne semblait pas déranger l’animal.

« Snow est beaucoup téméraire pour un voyage, il me semble. » Termina-t-elle d'ajouter.
(c) AMIANTE


_________________

Poison city (Hosen) Riku_signa_bis
Merci Aditya pour la signa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6758-asaara-riku http://www.ascentofshinobi.com/u974

Poison city (Hosen) Empty
Dim 14 Juil 2019 - 19:31






Rares demeuraient les occasions où le Yamanaka s’affublait d’une compagnie quelconque pour effectuer une quête ou une mission comme c’était le cas ici, du moins, avant son arrivé en ces lieux. Surtout pas celle d’une personne rencontrée peu de temps auparavant et qui avait instillé dans son esprit l’idée d’avoir un disciple, concept assez paradoxale pour un mercenaire solitaire de sa trempe. Il ne savait pas encore si cela se ferait ou plutôt ne possédait aucune réflexion faite entre temps sur cette éventualité. La présence de Riku en sa compagnie résidait pour l’instant dans les capacités qu’elle pouvait lui offrir dans le contexte les attendant à l’arrivé de leur destination.

D’ailleurs celle-ci rodait autour de lui en ce moment même, muni d’un destrier dont la maîtrise paraissait des plus étrangères à ses mains et son être. Dans stature imposante usuelle, le guerrier d’acier vaguait de droit à gauche en épousant parfaitement la trotte et l’allure de son cheval, presque imperturbable alors que sa partenaire montrait des signes de difficultés pour le moins amusantes vue de l’extérieur. Ce devait sûrement être sa première fois … Mais elle devait apprendre. Bien sûr, son courage et son audace quant à pratiquer n’échappait pas à son attention en dépit de ses interrogations. Il ne répondit pas de suite, laissant planer le mystère et obtenir l’ensemble de ses doutes.

Nous aurions pu être collé dans bien des circonstances Riku. Mais pas dans ce cas-ci. Au contraire, à deux sur un cheval, il se fatiguerait plus vite et ce ne serait pas adapté pour la route qu’on doit faire.

Son masque se détourna alors brièvement sur l'acrobatie effectué par le fameux Snow, geste qui illustrait plutôt bien la remarque de la manipulatrice du poison sur l’état de ce dernier.

Il doit être impatient de partir faire une virée, avec la guerre, les choses n’ont pas beaucoup bougé à Kaminari depuis un moment. Tu n’as pas le choix, tu vas devoir apprendre. Tu t’y fera avec le temps. Tu n’es jamais monté à cheval on dirait.

De nombreux paquetages et équipements spécialement préparés pour l’expédition siégeaient tout autour de la selle sur lequel demeurait le loup solitaire, assez pour indiquer que les deux membres de l’empire allaient passer un bon moment ensemble. Mais le contenu de leur escapade se montrerait suffisamment intéressant pour ne pas ennuyer la Asaara.

Si je t’ai choisis pour cette quête, c’est surtout pour tes capacités. Ta faculté à manipuler les poisons et tes connaissances à ce sujet vont nous êtres utiles là où on se rend. Nous n’allons pas vraiment nous battre, du moins logiquement. C’est un cas plus délicat, qui concerne la maladie et l’esprit qui touche un des villages de la foudre …

Par maladie, il ne désignait pas celle que l’on entend d’un point de vue biologique, mais plutôt mental. Mais bon, tout dévoiler de suite aurait retiré l'intérêt que portait Riku pour cette mission. Après tout, le spectacle qui les attendait nécessitait une véritable implication et surtout de pouvoir supporter la chose pour une personne n’ayant pas subi les mêmes transformations que Hosen au niveau émotionnel.

Ainsi, un léger silence vint accorder l’occasion de commenter ses débuts d’explications, sur quoi il s’approcha de la position du cheval blanc pour presque côtoyer sa compagne de voyage.

Mais avant, il va falloir défouler un peu ce Snow trop enjoué. Accroche-toi bien et montre moi ce que tu sais faire.

Connaissant plus ou moins ses capacités physiques, cette phase de leur pérégrination la surprendrait surement mais ne serait pas dangereux pour elle. D’un coup, son pied orné de l’armure métallique vint frapper avec un nombre de coup exacte pour signaler au cheval de partir au galop et se lâcher dans une course subite sur le sentier. Course que suivit Hosen de prêt, toujours présent pour intervenir au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6588-yamanaka-hosen-chosen-of-kiheitai-100 http://www.ascentofshinobi.com/t7098-carnet-de-route-yamanaka-hosen#59563

Poison city (Hosen) Empty
Ven 19 Juil 2019 - 3:17
Poison city
« Je suis plutôt habituée à la douceur des dromadaires, Hosen. » dit-elle en se pinçant les lèvres.

Bien sûr que Riku n’avait jamais approché une telle créature. Beaucoup trop vivante, beaucoup trop fière. Une telle nature n’inspirait pas la jeune femme à se laisser aller, ce qui n’aidait pas Snow à s’adapter à sa nouvelle cavalière. Son corps tendu et la poigne qu’elle usait rendait probablement la bête dans un mélange de joie et d’inquiétude, rien d’envoûtant pour un voyage. Il y a quelques heures seulement, ses doigts ignoraient la douce sensation de la peau chaude de l’animal. Un long travail se dressait devant eux pour tisser un lien fort.

« Ah, je me doutais que ce ne fût pas pour ma charmante présence que tu m’invitais. » elle marqua une pause en se laissant apporter dans un court rire. « Je suis étonnée que les soldats de l’empire s’intéressent à mes talents d’empoisonneuse. Tu n’es pas le premier à m’aborder, quoi que, je préfère te livrer mon aide comparée À... l’autre. » La jeune femme fronçait des sourcils à l’image de Nobu. « T’aider dans cette quête est un plaisir, merci pour cette offre. »

La présence de ce Yamanaka lui ajoutait du piquant dans sa vie, ce qu’elle ne déclinerai pas. Leur première rencontre avait été très motivante pour la suite de ses entraînements. Puis, son désir de manier l’épée grandissait dans ses intérêts. Peut-être que le Shinobi ne réalisait pas l’impact, mais Riku suivait doucement ses pas, très loin, mais présente sur le chemin. Elle ne se considérait toujours pas comme une disciple. Ce périple servirait probablement à prouver sa loyauté et surtout, son endurance face à ce qu’elle devra supporter. L’objet de la mission l’excitait et l’intriguait, c’était déjà suffisant pour le moment.

« Ce n’est pas Snow, mais Snow WhiiIIIITEE! »

Sa tentative d’imitation de la gamine échoua. Ses émeraudes envoyèrent des éclairs à l’homme masqué, celui qui osait pousser son destrier dans un élan d’euphorie. Montre moi ce que tu sais faire. Cette phrase finirait par la tuer un jour. Snow s’éclata complètement devant toute la liberté offerte. Ce n’était pas un cheval, mais un énorme chien. Le son de ses sabots occupait toute l’ouïe de son duo. Ses mouvements étaient sans étonnamment trop rapide pour la Asaara. Celle-ci tentait de s’accrocher et de garder un visuel sur la route. Lorsqu’elle cru contrôler la marche, la bête tourna vers la droite, coupant directement sur un chemin peu rassurant et surtout, sans ouverture. La kunoichi ne comptait plus le nombre de branches qui la frappait. Pour éviter un obstacle qui s’alignait parfaitement avec son cou, ses deux avant-bras vinrent se placer devant la zone dangereuse, la laissant glisser hors de son destrier.

Snow s’arrêta brusquement et observa sans cligner des yeux. La kazejin éclata de rire et retira les feuilles et brindilles coincées dans sa chevelure nouée. Quelques coupures régnaient sur son visage rayonnant, mais rien d’alarmant. Sa chute avait été le plus inquiétant dans cette course. Lorsqu’elle tenta de se relever, une main violette vint l’aider à se soutenir avant de disparaître dans le vent. Snow semblait faire les mille pas avant de revenir en direction de la brune. Celle-ci l’accueillit à bras ouvert, déposa sa tête dans son cou en lui caressant la crinière. Quelques secondes de tranquillité s’écoulèrent. L’esprit de l’hiver semblait s’être calmé et restait stable pour que Riku retourne s’asseoir sur son dos.

« Je te promets que je te mettrai dans une situation similaire un jour. »

L'empoisonneuse pointait du doigt son mentor et tirait la langue. Maintenant que Snow semblait plus à l'aise et que Riku montrait un peu plus sa facette courageuse, le duo se respectait.

« Je crois qu’il s’est un peu calmé. Par contre, tu vas devoir nous montrer le chemin et m’expliquer un peu plus en détail ce que nous allons faire à ce village. Est-ce une zone risquée ? et je remarque que tu es équipé pour plusieurs jours, nous devrons camper ?»
(c) AMIANTE


_________________

Poison city (Hosen) Riku_signa_bis
Merci Aditya pour la signa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6758-asaara-riku http://www.ascentofshinobi.com/u974

Poison city (Hosen) Empty
Mar 23 Juil 2019 - 15:41






L’autre ? Qui était donc cette ce mystérieux personnage dont l’évocation semblait provoquer une contrariété notable chez la demoiselle, plutôt expressive dans sa façon d’être contrairement au vagabond. Le fait de la voir briller et d’être sollicité pour ses capacités n’étonnaient guère le Yamanaka qui lui même avait déjà avoué l’utilité d’un tel domaine et ses applications aussi singulières que ses propres compétences. Mais si il n’avait pas eu de véritable réaction par rapport à la complainte de la belle concernant ses charmes, le sujet de l’inconnu lui fit détourner la tête un instant, comme une sorte de mauvaise intuition.

Sujet que le duo aborderait plus tard puisque la course s’avérait maintenant lancé avec véhémence. Face à la fureur joyeuse de Snow, Crin d'ébène s’imprégna plus sagement de cette énergie débordante pour lui coller au train avec à peine quelques mètres d’écart, permettant au mercenaire d’observer l’habilité de sa compagne de voyage. Ses bras et son corps paraissaient bien plus fermes que lors du dernier entrainement à l’épée effectué avant, signe d’un durcissement perceptible sous la douceur de sa silhouette féminine. Encore un peu et ce serait bon … Du moins, sans compter cette brève erreur de lâcher prise sur les rênes du cheval, de sorte à s’envoler à travers des arbustes et buissons.

Hola, hola, stop !

D’une voix épaisse et autoritaire, le guerrier tira sur les fils de cuir permettant de guider sa monture pour un arrêt forcé et brutal avant de revenir à une allure de trot et tourner autour de Snow pour avoir un visuel sur Riku.

Ce n’est pas encore ça on dirait. Relève toi.

Derrière cette façade froide et dur, le mercenaire démontra tout de même un début d'initiative naissant au niveau gestuel, à peine perceptible au cas où il faudrait descendre pour remédier à une blessure plus grave. Ce ne fut cependant pas nécessaire, au contraire. L’espace d’un instant, ses iris flamboyant dissimulés derrière ce masque de fer tombèrent sur une sorte d’incohérence dans le procédé de la manipulatrice du poison pour se relever, alors que celle-ci lui adressa une invective le laissant de marbre. Fait bien étrange, à croire qu’une présence ou une aide l’avait appuyé durant cette phase alors que seul le destrier demeurait à ses côtés … Avait-il rêvé ? Pour un chasseur capable de jongler dans le monde des esprits, ce genre de détail n’avait rien de hasardeux.

Tu pourra essayer si tu veux, mais tu te retrouvera de nouveaux dans cette situation.

De quoi dissimuler l’attention appuyé qu’il venait de porter sur ce constat. Hosen reprit ainsi comme si ne rien n’était et laissa la Kunoïchi se remettre sur son cheval dans une complicité et un lien nouveau émergeant entre eux.

Oui, ce sera un voyage assez long et il est probable que l’on installe un campement si la carte est à jour. C’est pour ça que tu dois t’habituer à ton cheval et établir un lien de confiance avec lui. On en aura besoin en cas de problème. Concernant notre affaire …

Une fois assuré qu’elle puisse continuer le chemin, Crin d'ébène reprit la tête de fil, légèrement en avant pour guider Snow maintenant plus calme. Elle méritait d’en savoir plus désormais.

D'après les rapports, un fléau a commencé à toucher le village vers lequel nous nous dirigeons, un mal dont la source demeure encore inconnu. Plusieurs personnes auraient peu à peu contracté des problèmes mentaux allant de handicapant à sévère, certains sombrant littéralement dans la folie. Ces cas ce sont littéralement multiplié depuis l’apparition de ce phénomène chakratique ayant secoué plusieurs nations. Je ne sais pas encore si c’est lié, la piste est probable même si les archives contiennent déjà des rapports anciens sur ce genre d’épidémie lié à ce village.

Contrairement au petit jeu de tout à l’heure, l’ambiance devint momentanément plus sérieux et grave, reconnaissable à l’intonation du loup solitaire. Son regard tourna alors vers la Asaara avec une certaine insistance.

La faune et la flore, un accident lié à un produit nocif quelconque, une personne ne maîtrisant pas ses capacités suite à ce phénomène … Toutes les pistes seront possibles. Le plus difficile pour toi sera peut être d’assister aux conséquence de ce mal. Voir des gens atteint mentalement n’est pas forcément comparable au combat ou à la guerre. C’est autre chose. Tu as déjà été confronté à ce genre de situation ?

Il marqua une petite pause dans ses paroles, attendant de voir ce qu’allait répliquer son interlocutrice. Lui ne semblait pas particulièrement perturbé par le tableau exposé. En effet, ce dernier en avait l’habitude en quelque sorte, notamment à cause des candidats ayant échoué au rite de passage propre au Kiheitai. Des villages côtières entières où ces pauvres âmes perdus finissaient leur vie et servaient d’exemples aux élus, pour honorer leur sacrifice et considérer leur chance. Sans le savoir, Riku allait avoir un aperçue du passif du Yamanaka.

C’est en partie pour ça que tu aura un grand rôle à jour dans cette histoire. L’utilisation du poison même si néfaste peut m’aider grandement dans la manipulation de l’esprit et la guérison de ce genre de maux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6588-yamanaka-hosen-chosen-of-kiheitai-100 http://www.ascentofshinobi.com/t7098-carnet-de-route-yamanaka-hosen#59563

Poison city (Hosen) Empty
Dim 4 Aoû 2019 - 9:44
Poison city
Lorsqu’ils reprirent la bonne route, Snow se promenait sous une démarche rapide, mais calme. Ses mouvements ne causaient plus de nausée à sa cavalière, celle-ci se sentait beaucoup plus en confiance. Le cheval d’Hosen ouvrait la marche, ce qui permettait la naissance d’une conversation plus sérieuse et sans pause. La Asaara cherchait bien sûr à accumuler des informations sur sa présence, elle tentait de se préparer mentalement à sa première quête officielle. Cela n’allait pas être comparable à sa mission où la défense des chantiers était en jeu. Riku s’attendait à une tâche plus difficile puisque le Yamanaka ne semblait pas prendre sur ses épaules de petites quêtes toutes mignonnes et simples.

La kunoichi écouta les explications de son interlocuteur en tentant de décortiquer la mise en situation et repérer certains points clé. Cela se confirmait qu’une telle journée serait lourde. Comparé à son partenaire, Riku n’avait aucun bagage lié à la maladie mentale, si ce n’était peut-être qu'elle-même. Depuis la résonance, elle s’approchait doucement d’une certaine folie. La vagabonde Harumi n’arrivait pas aussi à comprendre l’état de sa patiente. Peut-être que ce voyage aiderait la kazejine à se relever de sa chute, peut-être que Hosen avait le secret de son esprit troublé.

« Non, rare sont les Asaara qui perdent la tête. »

À ses yeux, tout le clan était touché d’une malédiction qui les rendait détestable et fou, mais ce détail resterait pour sa propre personne. La brune ignorait si elle devait frissonner de plaisir ou craindre le pire. Elle ignorait sa réaction face à un tel paysage, c’était encore une fois très nouveau pour ses prunelles si naïves.

« C’est une drôle de coïncidence, dans les derniers jours, j’ai travaillé sur un poison qui réussit à calmer mes cibles et va même jusqu’à les endormir si nécessaire. Je ne promets rien sur ma réaction, peut-être que je voudrais m’enfuir, comme je voudrais rester à tes côtés. Dans tous les cas, je t’ai promis mon aide et je me forcerai jusqu’à la fin de ce voyage. C’est un contexte très nouveau pour moi, mais je ne cache pas que j’ai un certain intérêt. Si nous pouvons former un duo pour aider des âmes perdues, alors… pourquoi pas. »

Un fin sourire vint affirmer qu’elle ne tentera pas sérieusement de faire demi-tour et de laisser son aîné dans un village hanté. Jamais elle oserait abandonner quelqu’un dans une mission, même si sa vie est malheureusement en danger. Son coeur trop rouge n’est pas suffisamment égoïste. Snow continua de galoper et Riku n’ajouta pas un mot de plus. Son regard se posait sur l’horizon et sur la bête devant elle. Une belle journée en soit, mais le soir arrivera bientôt. Elle ne fit aucun effort pour s’arrêter, préférant laisser son coéquipier choisir le destin de leur arrêt.

« Lorsque la nuit tombera, je devrai te parler d’un certain sujet. Je crois qu’il serait mieux d’en discuter avant que nous entrions en contact avec des civils. Je ne veux pas t’enfoncer dans une situation qui serait à risque. »
(c) AMIANTE


_________________

Poison city (Hosen) Riku_signa_bis
Merci Aditya pour la signa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6758-asaara-riku http://www.ascentofshinobi.com/u974

Poison city (Hosen)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: