Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito]

Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Ven 5 Juil 2019 - 18:36
La vie peut paraître injuste. Il n’avait pas tout, mais sa vie lui convenait. Sa puissance reconnue par son clan et son village, une image respectable aux yeux de tous… Sauf que le destin en a voulu autrement. Cette vague d’énergie a emportée bien plus que sa force. Son honneur et sa fierté ont pris un sacré coup aussi. Est-ce là sa punition pour avoir été trop téméraire ? Il ne se passait pas un seul jour sans que cela le hante chaque nuit. Il se réveille brusquement, la sueur au front, les membres qui tremblent, comme s’il vivait à nouveau l’expérience. Le moment d’après, son poing et ses dents se serrent et il cogne sa pauvre table de chevet. « Inconcevable ». Une bonne douche histoire de se laver de ses idées. « Impossible ». Quand il a fini, il se vêtit de sa traditionnelle tenue typée de samouraï, s’équipe de son sabre puis sort de chez lui en patrouille. « Pourquoi cela m’arrive ?... »

Cependant, aujourd’hui il a prévu d’ajouter un petit détour dans sa patrouille. En effet, il se dirige vers un hôpital. Il n’est pas le seul à avoir été touché par ce phénomène, peut-être qu’un genre de remède ou technique lui permettra de récupérer sa force d’antan. Il aimerait également en apprendre plus sur cette vague d’énergie, puisque ses effets sont différents selon l’individu. Qu’est-ce qui en est l’origine ? Au vu du timing dans lequel l’évènement s’est produit, cela a-t-il un lien avec l’Homme au chapeau ? Il n’a pas vraiment étudié la chose depuis, trop consacré à sa nouvelle ascension. Ses questions, il espère bien pouvoir y répondre pendant sa visite à l’hôpital.

Arrivant dans le lieu, il ne peut qu’apercevoir la charge de travail abondante des infirmiers. Entres les blessés de l’attaque et ceux qui comme Jurôjin essaient de comprendre ce qui leur arrivent, il ignore quand est-ce qu’il sera pris en charge. Un long soupire se fait entendre, sans le cacher aux yeux de tous. S’approchant du comptoir, il interpelle la gestionnaire à l’accueil.

« Bonjour madame. Je suis Chôkoku Jurôjin, Genin d’Iwa. Je souhaiterai un rapide bilan sur ma santé. Je vois que vous êtes débordés, mais je pense que vous comprenez la situation et que la sécurité du village est importante depuis la dernière attaque. C’est pour cela que j’aimerais que vous me preniez en charge de suite pour que je continue ma patrouille. »

La pauvre ne sait pas quoi répondre dans l’immédiat. Hésitante d’abord, elle regarde autour d’elle, cherchant du regard quelqu’un de disponible pour une consultation. Après deux trois regards à droite à gauche, elle appelle quelqu’un du personnel médical.

« Ha Aimi ! Désolé de te déranger mais ce jeune homme souhaiterait lui aussi un bilan. Peux-tu t’en occuper ? »

Jurôjin se tourne naturellement vers la personne qui s’occupera de lui. Il s’approche tout en l’observant, afin de se faire un premier avis. Tout homme dirait qu’il voit une jeune femme resplendissante, charmante et particulière par la couleur de ses cheveux. Mais non, lui espère simplement qu’il ne tombe pas sur une simple fille naïve et débutante. Après tout, il veut être sûr de ce qui lui est arrivé et en apprendre plus sur cela. Restant neutre dans son faciès, il finit par arriver devant elle.

« Merci de bien vouloir prendre soin de moi. Je m’en remets à vous », tout en s’inclinant.

C’est rare qu’il ne dise pas le fond de sa pensée, mais autant bien paraître pour en profiter ensuite.

Concerné:
 

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !


Dernière édition par Chôkoku Jurôjin le Mer 23 Oct 2019 - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mar 16 Juil 2019 - 12:29


Un bilan mitigé




Munie de sa blouse blanche qui tombait jusqu’au-dessus de ses genoux, Aimi quittait la chambre des trois patients y compris de ce mystérieux Borukan qui était venu pour un problème lié à cette résonance. La doucereuse observait sa main, dont la fraîcheur de la partie glacée du torse de son patient était restée un peu. Son cas était particulier, même si aucun danger n’était à prévoir, c’était à surveiller de très près, sauf s’il finissait par trouver une solution à ce « disfonctionnement chakratique ». Il lui restait donc un moment avant de quitter l’hôpital et de retrouver l’Hayai dans une taverne dont elle ignorait complètement l’existence. En attendant, ses pas la guidèrent hors de ce couloir, la menant instinctivement vers l’entrée pour se rendre vers les urgences. Ses iris écarlate analysaient les lignes des dossiers médicaux qu’elle allait déposer sur le comptoir. Seulement, une voix qui lui était familière attira son attention, la stoppant dans sa course contre la montre. Son doux faciès se posa sur la standardiste lui présentant un jeune homme qu’elle ne connaissait ni d’Adam, ni d’Eve et qui souhaitait un bilan. Les traits de son visage trahissaient de la fatigue qu’elle éprouvait mais cela ne l’empêchait pas de travailler d’arrache-pied pour les autres. Ses pupilles grenat se posèrent sur un faciès à la peau de porcelaine, arboré par une chevelure ténébreuse et des yeux aussi carminés que la Chiwa. La jeune femme lui adressa un sourire tandis qu’il s’inclinait et la saluait respectueusement. Ses deux fines mains jointes contre elle avant de faire de même.

« Bien le bonjour, je suis Chiwa Aimi, genin et médecin de la Roche. Veuillez me suivre pour qu’on se penche sur votre bilan ensemble.

Main tendue vers une pièce prévue pour ce type de rendez-vous, la kunoichi l'invitait donc à la suivre vers une cette salle d'examen. La rousse ouvrit la porte et invita le jeune homme à la suivre dans la pièce avant de fermer derrière elle. La rubiconde lui proposa de s’asseoir et prit de quoi noter. Un air intrigué se grava sur son minois adorable, se demandant pour quelle raison, venait-il. La résonance ? Une maladie ? Un problème quelconque ? En ce moment, on venait la voir pour n'importe quoi, Aimi avait l'impression de ne plus être seulement un médecin, mais aussi un psychologue. Pourtant, ce n'était pas vraiment la direction qu'elle avait prise et ses connaissances en la matière n'était pas vraiment des plus condensées, mais il était hors de question de laisser quelqu'un dans le besoin, de côté. Alors, l'Eisei nin essayait tant bien que mal de porter conseil à ceux dans le besoin. Se raclant la gorge légèrement, ses iris grenat se posaient doucement sur son patient du moment. Un air plutôt sympathique sur son visage.

« Tout d’abord, si vous le voulez bien, j’aimerais que vous vous présentiez et ensuite, vous pourrez m’expliquer la raison de votre venue.





_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] I3wc

Merci Adit pour la signa <3

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Jeu 18 Juil 2019 - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mar 16 Juil 2019 - 19:25
Après avoir appris à qui il a affaire, il la suit dans une salle désignée du mouvement de sa main. Douce, aimable, belle, professionnelle… Un tas de qualité qu’on peut déceler de cette femme au premier coup d’œil. Elle ne semble pas prendre son travail pour une simple tâche, c’est son quotidien et elle y met son être dedans. Comme Jurôjin au final, mais dans un autre contexte. Lui, il préfère passer son temps sur le front, aux premières lignes. Quant à son examinatrice, en tant que médecin-ninja, elle doit rester en retrait pour soutenir les gens comme lui. Chacun son rôle, chacun sa mission. La laissant donc à son poste, il s’assoie devant elle qui prend en main son carnet, prête à noter tout ce qu’il semble important à ses yeux alors qu’elle lui demande de se présenter avant d’expliquer sa venue.

« Tout d’abord, enchanté Chiwa Aimi. Je suis Chôkoku Jurôjin, également Genin d’Iwa. Je présume que l’hôpital déborde de ce genre de requête mais j’ai besoin de savoir aussi. Je vais donc tout exposer à tes oreilles et j’aimerais entendre ton avis. J’ai été touché par la vague d’énergie. Les conséquences ont été désastreuses au niveau de ma puissance. Je me retrouve limité, diminué, bref rien n’est plus pareil. J’ai entendu des rumeurs sur des villageois autrefois sans force, devenir d’un coup manieur de chakra à leur tour, tandis que d’autres, comme moi, se sont vus la perdre. Comment se fait-il ? Comment est-ce possible de troubler le flux d’énergie d’une personne, avec différents effets derrières ? »

En même temps qu’il explique, celui-ci reprend ses réflexions à ce sujet. Quel genre de force est capable de produire ce phénomène ? Impossible que ce soit humain, ou alors celui-ci ne l’est plus aujourd’hui. Après tout, il existe encore tellement de mystères dans ce monde qui peuvent être un danger. Cela ne peut faire que frissonner le jeune homme. Alors que ses mains se joignent pour se serrer l’une contre l’autre, il ne peut s’empêcher de penser au pire, comme les cauchemars dont il est victime parfois. Oui, un gaillard comme lui peut aussi être troublé par la peur. La peur de perdre tout, de finir néant. Et ce n’est pas sa vie dont on parle, mais de sa raison de combattre, de se lever et de vivre : le village et son clan. Si tout cela venait à disparaître, que lui reste-t-il à protéger ? Si une nouvelle attaque survient, sera-t-il suffisamment prêt pour se battre et les défendre ? Tout va dépendre des réponses de la demoiselle mais aussi de ses efforts répétés et acharnés pour revenir à sa force d’origine. Desserrant ses mains, il revient dans la salle, pour reprendre l’occultation.

« Pardonnez mon égarement, j’avoue y réfléchir presque toutes mes nuits. Je ne supporte pas ma faiblesse. Me sentir incapable de respecter mes vœux de protection me met en colère. J’ai absolument besoin de vous. »

Il commence à se lever de sa chaise et à enlever ses vêtements, pour laisser paraître son corps fin mais dessiné. On peut voir ses différentes petites cicatrices, signes de combats menés, mais également sa musculature, représentant ses entraînements durement mené. Ce qui saute surtout aux yeux également, ce sont ses mains et surtout les bouches présentes, propre à son clan. Habituellement, il ne les montre pas impunément. Sauf que là il y a plus urgent. Il se rapproche sérieusement de la rouquine toujours posée sur sa chaise.

« Analysez-moi s’il vous plaît. Je dois savoir vite s’il y a moyen de retrouver ma force. Dans le cas contraire, je dois vérifier certaines informations avec vous. Aidez-moi je vous en prie. Pour le bien de notre village. »

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Lun 22 Juil 2019 - 13:51


Un bilan mitigé




Lorsque ses oreilles entendirent le nom du shinobi devant ses yeux, la surprise fut difficilement dissimulable, ses pensées se dirigèrent vers le seul "membre" de ce clan, Taishi, la vision de ses bouches qui lui lançaient des sourires étranges revenaient au galop ainsi que tout ce qui la liait au déserteur. Légèrement confuse, ses iris carminés se posaient sur ses avant-bras recouverts de sa traditionnelle tenue. Secourant légèrement la tête pour reprendre une certaine contenance, la doucereuse écouta attentivement le jeune homme se présenter. Comme Aimi s'y attendait, celui-ci avait aussi été touché par cette vague mystérieuse qui avait atteint tout le monde et sa présence la confortait dans cette idée que personne n'y avait échappé. Les conséquences sur son état étaient telles qu'il avait perdu énormément en puissance. Ses interrogations étaient les mêmes pour tout le monde, personne ne comprenait ce qu'il se passait et c'était pour cela que la Chiwa prenait quasiment en charge tous ceux qui avaient été ravagés par la Résonance, un bon moyen de prendre toutes les informations possibles et d'étoffer celles-ci dans son petit dossier. Ce Jurôjin semblait très inquiet de ce qui lui arrivait, ce qui était normal. Juste avant, le jônin qu'elle avait rencontré qui voyait son torse devenait de la glace avait peur pour sa vie aussi, alors elle n'était plus très surprise.

Par ailleurs, la kunoichi avait été aussi désarçonnée par tout cela, quand son chakra avait décidé d'agir sans son consentement, la vidant de son énergie, elle avait été paniquée, furieuse, ne comprenant pas ce qu'il se passait et par chance, son réseau chakratrique n'avait pas explosé. La genin ne répondit rien, le laissant continuer, mais il semblait complètement perdre pied quand il se leva pour se déshabiller presque complètement, la doucereuse, surprise, son fessier restait collé à son siège, alors qu'elle tendait ses mains pour l'inciter à se calmer. Mais ses pupilles écarlate de médecin avisé se posèrent sur les cicatrices qui parsemaient son corps, prouvant de rudes combats et d'entraînements menés grâce à une musculature certaine. Se rapprochant dangereusement de lui, Aimi se sentit obligée de se lever et de poser des mains fermes sur ses épaules, un regard à la fois doux mais sérieux.


« Tout d'abord, calmez-vous Jurôjin, je comprends ce que vous ressentez. Asseyez-vous sur le lit d'examen et tendez-moi vos mains, je sais ce qu'elles représentent pour vous. »

De ses fins doigts, elle les posa sur ses mains, frôlant les ouvertures sans pour autant aller se faire mordre. Ses souvenirs remontaient à la surface, repensant à son kunai, offert par le déserteur, qui avait été tordu par la morsure de ces étrangetés : sans façon. La rouquine analysa les mâchoires qui semblaient toujours conscientes, plus calme que les premières qu'elle avait rencontrées, sûrement moins affamées, contrairement à celles de Taishi.

« Nous ne savons pas grand chose de l'origine de cette vague, j'ai moi-même été atteinte et j'ai cru que j'allais finir par exploser... Certains se sont transformés en leur affinité, d'autres comme vous dites, se sont trouvés capables de manier le chakra et d'autres, l'inverse. Si vous étiez dans ce cas, vos bouches ne seraient pas encore "éveillées", parce qu'elles en ont besoin pour "vivre". Je pense alors que votre chakra a été affaibli par cette résonance. Tant que vous pouvez le manier, c'est le plus important et c'est comme cela que vous arriverez à regagner votre énergie d'antan, en vous entraînant sans relâche ! Et votre volonté pour le village vous y aidera, je n'en doute pas.»

Sa volonté émanait du manipulateur d'argile comme un encouragement à tous les démotivés, il était certain qu'il continuerait d'éblouir chacun, comme il le faisait avant. Seulement, si le brun explosif avait l'habitude d'utiliser une plus grande quantité d'essence, il était important pour lui de se réhabituer à ne pas en gaspiller inutilement et Aimi... était très douée dans la maîtrise du chakra, s'en était inné..

« Je serai même honorée de pouvoir vous aider dans des entraînements au chakra, pour vous habituer à ne plus le doser comme avant, mais il faudra faire cela à l'extérieur. Enfin, sauf si vous n'avez pas besoin. Enfin, il ne faut pas vous inquiéter, tout ira bien pour vous, Jurôjin !»

Parce qu'en plus d'être un médecin de la Roche, la rubiconde était aussi une shinobi dévouée et qui aiderait chacun des siens comme elle le pouvait, alors il était évident qu'elle lui proposerait son aide, comme elle l'avait fait avec son amie manipulatrice du savon, quand son chakra animal voulait prendre le dessus sur elle.



_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] I3wc

Merci Adit pour la signa <3

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Mer 21 Aoû 2019 - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mar 30 Juil 2019 - 11:48
La demoiselle ne peut qu’intervenir sérieusement après la vive réaction de Jurôjin. Son esprit est presque tombé dans la folie pendant un court moment à cause de son obsession pour comprendre le phénomène. Heureusement qu’elle sait gérer ce genre de situation. Au contact des mains sur ses épaules, il se ressaisit et plonge son regard dans le rouge des yeux attentionnés d’Aimi. Si tous les muscles étaient contractés durant son égarement, il relâche maintenant peu à peu la pression. Il exécute alors l’ordre donné par la soignante et se laisse manipuler ses mains. Elle ne paraît pas choquée d’étudier les immondes bouches Chôkoku, comme si elle était habituée. Malgré son jeune âge, avait-elle plusieurs fois soignée ou aidée son clan ? En tout cas ses mouvements laissent bien prétendre qu’elle s’y connait dans le sujet. Finalement, le jeune homme peut se sentir coupable de l’avoir prise pour une simple novice. Il a en face de lui une formidable médecin.

L’auscultation terminée, la demoiselle se met à parler de la vague d’énergie. Malheureusement pour lui, aucune information supplémentaire par rapport à sa recherche. Ce qui l’intéresse néanmoins, c’est l’expérience vécue similaire à la sienne. L’explication est courte, mais assez explicite pour comprendre la douleur par laquelle elle a dû passer également. C’est vrai qu’il n’est pas le seul à avoir subi ça. Il l’oublie souvent, sûrement à cause de sa personnalité centrée sur lui-même. Il se sent alors doublement coupable, puisqu’il a tout fait pour passer en priorité alors que d’autres sont en quête de réponse à leur tour, surtout pour finir à la limite de la folie devant un membre du personnel. Mais les nouvelles sont plutôt encourageantes. Comme il s’en doutait, il est toujours capable de manipuler son chakra et pour revenir à sa puissance, il doit fournir à nouveau des efforts. Au moins, son chakra n’est pas limité. Il évoluera en même temps qu’entraînements et missions s’enchaîneront. Puis la proposition suivante est plutôt aguicheuse. Retrouver son ancienne force est certes important, mais le principal, très bien expliqué par la rouquine, doit être de reprendre sa répartition de chakra dans ses attaques. Il n’avait pas pensé à cette solution temporaire, pour au moins se réhabituer à son niveau chakratique. Maintenant que son interlocutrice a terminé, il souhaite s’exprimer à son tour.

« Tout d’abord merci pour ces explications. Je suis rassuré maintenant. Ensuite, je m’excuse pour mon débordement. Je pense que mes courtes nuits à penser à une solution ou une explication m’a fait un peu sombrer dans la folie. Montrer un tel comportement devant vous, c’est pathétique… Mais vous avez su faire votre travail et je garde espoir. Je vais m’entraîner comme je l’ai toujours fait jusqu’à présent. »

Il se lève de la table et commence à se rhabiller, pour oublier le moment gênant et continuer plus sérieusement la conversation avec la kunoïchi.

« Au sujet de cette résonance… Je vois que l’hôpital n’a donc aucune information sérieuse à ce sujet. Connaissez-vous quelqu’un vers qui je pourrais me diriger pour en apprendre plus ? Malheureusement mes propres recherches ne m’ont pas mené bien loin. Possible que les documents soient confidentiels après tout… »

Il se met alors à réfléchir brièvement, le temps d’entendre une réponse. Puis il se souvient d’une autre question qui l’intriguait durant l’analyse de ses mains.

« C’est peut-être indiscret, mais j’ai remarqué votre manque de réaction concernant mes cavités buccales. Avez-vous l’habitude de traiter avec les Chôkoku ? Vous sembliez savoir ce que vous faisiez donc ce n’est qu’une supposition. Généralement, les gens montrent du dégoût à la simple vue de ces choses. J’avoue donc que cela attise ma curiosité. »

Maintenant que toutes ses interrogations sont sorties, il peut répondre à la proposition d’Aimi.

« Concernant votre offre, je ne peux qu’accepter. Il est vrai que j’étais obsédé par le fait de retrouver ma puissance, mais pour le moment l’urgence est de mieux contrôler celle que je possède. Je ne veux en aucun cas vous déranger. Si vous avez de conseils, je prends aussi, je me débrouillerai. Mais en effet si vous pouviez me superviser durant ce temps, j’en serais ravi et reconnaissant. »

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mer 21 Aoû 2019 - 14:31


Un bilan mitigé




Si l’esprit du jeune homme fut drôlement perturbé durant quelques minutes, Aimi faisait tout de son côté pour le rassurer et le calmer, notamment en se postant devant lui et en déposant ses paumes sur ses épaules, comme pour lui rappeler qu’il était là avec elle, sur le Yuukan et non, ailleurs. Cela semblait marcher, alors que son doux regard vermeil, sans faille, s’encrait dans le sien tout aussi puissamment écarlate, ses épaules se décontractaient et son souffle reprenait un rythme de vie normal. La doucereuse l’incita à s’asseoir et à lui montrer ses mains, qu’elle attrape entre les siennes, en faisant attention aux orifices qui se présentaient à elle et qui étaient en plein éveil. Elle avait déjà fait l’expérience avec Taishi et était donc très vigilante. Concentrée sur celles-ci, la kunoichi en conclu que si elle n’était pas fermée et inconsciente, son chakra était toujours présent et les bouches en étaient même très ravies. Le médecin en herbe profita de quelques secondes pour expliquer à son timide patient ce qu’elle savait de cette vague étrange qui avait frappé tout le monde. Penser à tout cela, faisait naître en son sein un frisson d’effroi, cette sensation froide et douloureuse qui l’avait submergé à ce moment-là était indescriptible et plus jamais elle ne souhaitait ressentir cela un jour.

Grâce aux cas qu’elle avait rencontrés et ses connaissances en chakra, la rubiconde termina sa tirade explicative sur des paroles rassurantes, déclarant que son essence était toujours présente, mais sûrement très amoindrie par la résonnance. Par la même occasion, Aimi en profita donc pour lui proposer son aide, pour se réhabituer à un niveau chakratique plus moindre. S'il n’y avait sûrement pas pensé, la Chiwa savait que le contrôle et le dosage de chakra était très important et qu’avec ce changement extrêmement brutal qu’il vivait, il en aurait besoin.
Le Chôkoku commença par s’excuser et la combattante se contenta de sourire pour le rassurer. C’était normal de paniquer, surtout avec ce qui était arrivé pour certains shinobis. Aimi elle-même y avait pensé, qu’aurait-elle fait sans possibilité d’utiliser son chakra ? Sûrement qu’elle serait restée médecin, mais cette essence qui vivait en elle n’existerait plus et aurait donc disparu avec une partie d’elle. Et cela, était très effrayant. Savoir qu’il gardait espoir et qu’il allait persévérer était le plus important. Ne jamais rien lâcher : c’était une façon de penser qu’Aimi affectionnait beaucoup. L’Eisei nin recula et laissa le brun se rhabiller tandis qu’il reprenait la parole s’interrogeant sur la résonance et sur les informations possibles à récolter et malheureusement, elle n’allait pas pouvoir mieux l’aiguiller. .


« Malheureusement, je cherche de mon côté et j’emmagasine une tonne d’informations, mais je n’en sais pas plus. Je sais juste que la Résonance a aussi impacté Kumo et donc que nous ne sommes pas le seul territoire touché. La solution serait de partir en quête de connaissance sur le sujet, directement sur le terrain, je pense. Pour le moment, je me contente de récolter le plus de témoignages possibles jusqu’à penser à peut-être aller s’informer à l’extérieur. Mais ce n’est pas moi qui décide malheureusement… N’hésite donc pas à venir me voir si tu apprends des choses et j’en ferai de même ! »

Un fin sourire se dessina sur son doux visage tandis qu’elle attendait de savoir ce qu’il souhaitait savoir d’autre, ou s’il était intéressé par sa proposition. La question qu’il lui posa surprit la kunoichi qui ne put contenir sa réaction. Que faire, que dire ? Elle était dans le secret, dans la confidence, et elle n’aimait pas mentir… Mais elle ne pouvait pas mettre qui que ce soit en danger, le secret de Taishi devait rester ainsi et ce n’était pas pour rien.

« En tant que médecin, j’ai affaire à beaucoup de cas différents, des cas extrêmes, qui parfois, pourraient être insupportables pour n’importe quel individu peu habitué à voir certaines… scènes… Alors je ne suis plus choquée de rien. Et durant mes heures passées à l’hôpital, j’ai eu à soigner des membres de ton clan et donc ce ne sont pas les premières… « bouches » que je rencontre. Même si entre nous, la première fois a été très surprenante ! »

Un léger rire se glissa hors de ses fines lèvres rosées, une main se posant entre son petit nez et sa bouche pour se maintenir. Elle espérait avoir été assez claire dans sa réponse. Mais avant même qu’elle réfléchisse à ce qu’il pourrait dire, le manipulateur d’argile accepta sa proposition, illuminant le visage de la Chiwa, déjà prête à en découdre.

« Jurojin-san, si je te propose mon aide, c’est que cela ne me dérange pas voyons ! Par contre, je ne vais pas pouvoir être disponible maintenant. Mais nous pouvons nous rencontrer demain matin sur les haut-plateaux si cela t’intéresse ? Tu pourras utiliser ton chakra comme bon te semble là-bas sans risquer de blesser quelqu’un à part… nous. Qu'est-ce que tu en dis ? Et si tu as d'autres questions, n'hésite pas ! Sinon, tout sera bon pour moi.»

Il fallait encore qu'elle aille vérifier que tout aille bien aux urgences, pour ensuite quitter ses lieux et retrouver un autre manipulateur d'argile qui lui devait des réponses. Croisant les bras et s'appuyant contre son bureau, la doucereuse attendait alors une réponse de sa part


_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] I3wc

Merci Adit pour la signa <3

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mer 11 Sep 2019 - 19:49
Jurôjin obtient comme il le souhaitait les réponses à ses questions. Il ne peut que remercier son interlocutrice qui est très amicale et douce malgré le phénomène qui se trouve devant elle. Il ignore si naturellement ou par l’habitude à son travail, cette femme a acquis cette force de comprendre et d’apaiser les gens. Lui qui est plutôt du genre à être impulsif, il a l’impression de se trouver devant un fleuve tranquille, pouvant s’adapter à toute épreuve de la vie. De ce point de vue, leur caractère s’oppose totalement. En tout cas, il est tombé sur la bonne personne.

Ce qui lui déplaît le plus, sans que la kunoïchi ne soit directement concernée, c’est le manque de renseignement sur la vague d’énergie. Au moins, il sait qu’il n’est pas le seul à être intrigué voire obsédé par le phénomène. Bien qu’elle lui conseille d’aller sur le point d’origine pour réellement avoir des réponses justes, cela n’est pas possible. D’abord puisque son rang ne lui permet pas. Il doit d’abord monter en grade pour cela. Deuxièmement, il ne pense pas posséder le luxe en temps de vagabonder sur des indices ou réponses qui n’arriveront soit jamais soit trop tard. Autant donner de son énergie à rattraper son retard, à progresser et à évoluer. Cependant, il sait qu’il peut échanger des informations avec elle s’il apprend quelque chose ou inversement.

Sinon, il en apprend un peu plus sur cette femme, pouvant deviner les horreurs de la vie dont elle a pu être témoin. Comme il l’avait pensé, elle est forte, d’esprit en tout cas. C’est alors qu’il se demande quelles sont ses talents au combat. Il n’avait jamais vraiment vu d’autres femmes au combat. Les Chôkoku sont généralement organisés pour que les hommes soient soldats et les femmes artistes ou au foyer. Bien entendu cela représente seulement la globalité, des exceptions existent, mais rares sont les fois où il a pu observer un membre féminin monter dans les rangs. Puis, il a peu fréquenté les autres shinobis présent à Iwa par le passé, se penchant du côté de la solitude. C’est donc avec curiosité qu’il souhaite déjà la retrouver pour l’entraînement.

« Je vous remercie sincèrement Aimi. Je tâcherais donc à penser à vous si j’obtiens des nouvelles pour la vague. Pour l’entraînement, ne vous inquiétez pas, je ne suis pas pressé. Je ne vois donc aucun inconvénient à se revoir demain matin sur les plateaux du village. Je vais pouvoir finir ma patrouille et canaliser mon énergie sur la voie de l’apprentissage à la place de celle de la folie. »

Il se dirige vers la sortie de la salle, la salue et lâche des dernières paroles.

« Je ne vous retiens pas plus longtemps. Je vous prie de continuer à faire du bon travail. »

Puis il quitte l’hôpital, avec en tête l’envie d’être le lendemain pour reprendre depuis le début son ascension et l’envie de voir les capacités de son enseignante…

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mar 22 Oct 2019 - 15:18


Un bilan mitigé




Ellipse au lendemain matin.

Le lendemain matin, Aimi s'était levée à l'aurore. Elle avait pour habitude de ne pas rester tard dans son lit, toujours prête à travailler ou s'entraîner. Même si durant un long moment, sa déprime et son découragement pour la vie l'avaient forcé à ne pas quitter les draps. Mais maintenant que ça allait mieux, la Chiwa était prête à reprendre un rythme plus soutenu. C'était ainsi qu'elle se préparait pour se rendre aux hauts-plateaux, un lieu parfait pour s'entraîner sans limite. La rousse avait donné rendez-vous à Jurôjin sur les lieux, suite la consultation effectuée à ses côtés. Elle avait appris qu'il avait perdu en puissance chakratique et devait apprendre à l'utiliser sans se vider d'énergie. Un shinobi trop habitué à avoir une réserve importante qui se retrouvait ralenti considérablement, aura besoin de revoir sa façon de manier son art. En tout cas, c'était ainsi que la rougeoyante voyait les choses, après avoir beaucoup travaillé sur le chakra. La jeune femme termina d'enrouler son ceinturon bleu marine autour de sa taille et enfila ses bottes avant de joindre ses mains pour les faire craquer tandis qu'elle fit de même avec sa nuque. Visiblement, elle s'était un peu rouillée et avait besoin de se remettre dans le bain. Laissant un reste de déjeuner pour Musashi, la jeune kunoichi quitta l'appartement. Les villageois se levaient petits à petit et on pouvait constater le dur travail effectué pour remettre en état la cité rocheuse, suite à l'attaque surprise s'étant résolue par une victoire, bien que triste. Le soleil semblait être leur allié pour aujourd'hui, la chaleur de l'été se faisait déjà sentir, tandis que ses pas s'empressaient de rejoindre le lieu de rendez-vous.

En arrivant sur le terrain le plus surélevé des hauts-plateaux, la rubiconde constata qu'elle était seule. la dernière fois qu'elle s'était présentée sur les lieux, c'était pour pleurer son chagrin dans le parterre de fleurs qui bordait la zone rocailleuse. Elle se souvient encore avoir été surprise par Ashitaka et s'était défoulée furieusement contre les rochers. On pouvait même encore voir des traces de roche qui manquait, dans le fond. Une petite grimace se dessina sur son faciès tandis qu'elle posait son regard écarlate sur ses mains qui avaient été blessées par ses coups déchainés. La jeune femme soupira et avança jusqu'au milieu avant de fermer les yeux et de relever son visage, profitant des rayons de soleil réchauffant sa peau et son coeur par la même occasion. S'être défoulé ainsi avait fait du bien, elle remerciait encore le Borukan pour son aide avisée, qui ne l'avait pas jugé et s'était contenté de la laisser se lâcher. Il ne restait qu'à attendre l'arrivée de son patient qui devenait son partenaire d'entraînement.



Spoiler:
 

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] I3wc

Merci Adit pour la signa <3

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mer 23 Oct 2019 - 16:24
Le soir, suite à l’auscultation puis sa patrouille, est d’une autre humeur que celle du début de journée. En effet, Jurôjin se sent mieux, ne cachant plus ses négatives pensées derrière un visage de pierre. Chacun de ses pas fermes annoncent sa joie d’être au lendemain, si bien que cela n’échappe pas à son cousin Hiro, arrivant devant lui. Si d’habitude ils ne s’entendent pas, cette fois, c’est une surprise de voir le cadet saluer le premier. Vient alors une courte discussion, où le plus âgé comprend mieux l’aura sinistre qui entourait le Genin le matin tandis qu’une vive flamme de motivation brûle dans ses yeux à cet instant. Après un au revoir, chacun passe son chemin, dont celui de Jurôjin est d’aller se reposer pour mieux profiter de la journée suivante.

Une nuit de passée, laissant place à l’aurore. Comme le soleil, le jeune homme se réveille tranquillement, sans besoin de se presser. Passage dans les sources du domicile Chôkoku pour faire sa toilette, puis instant habillage, où pour changer, Jurôjin se vêtit d’une tenue plus sportive, avec un maillot collant à son torse et ses épaules et d’un short lui couvrant ses cuisses. Il ne voulait pas garder ses vêtements traditionnels, surtout si aujourd’hui va être une journée d’entraînement. Avec ses habits, il pourra se déplacer sans être gêné. Enfin, il passe dans la cuisine pour se préparer un repas comme à son habitude, dont un encas pour ce matin et le reste à partager avec Aimi quand ils prendront une pause. S’il est sérieux dans ses entraînements et autres travaux, il se doit de bien reposer son corps et son esprit, et quoi de mieux parfois qu’une petite pause entre deux exercices pour se ressourcer ? Après avoi fini les préparatifs, avec un soleil bien présent dans le ciel, le Genin peut se mettre en route vers le point de rendez-vous.

C’est en arrivant à l’entrée des hauts-plateaux qu’il reconnaît la médecin. Sabre et panier dans une main, il utilise la seconde pour faire un signe tout en s’approchant. En arrivant à son niveau, il n’oublie pas de la saluer.

« Bonjour Aimi. Désolé si vous avez dû attendre, je préparais quelques gourmandises. Encore merci d’accepter de pratiquer cet entraînement avec moi. »

Puis il dépose le panier un peu plus loin derrière elle, histoire d’éviter de marcher dessus ou qu’il soit soufflé par une technique.

« Avez-vous un programme ? Ou bien vous voulez d’abord voir comment je consomme mon chakra actuellement ? »

Il se demande comment va se dérouler cette séance de réadaptation de son chakra. Après tout, il n’avait jamais réellement fait attention à la manière dont il l’utilisait autrefois. Tout ce qui importait, c’était d’avoir suffisamment de puissance dans ses techniques pour faire le plus de dégâts possibles. Peut-être faut-il en premier revoir sa conception du chakra avant de passer sur de la pratique ? A voir ce que lui prépare sa partenaire...

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Chôkoku Kirito
Chôkoku Kirito

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mer 23 Oct 2019 - 23:39
Une nouvelle journée qui commence ! Et j'allais devoir passer ma journée avec comme d'habitude une bande de minables Iwajins ! Mais bon c'est un mal pour un bien, car à ma désertion tout deviendra intéressant et je compte me servir des ninjas de la roche pour m'améliorer et ensuite les détruire. C'est un plan assez simplet mais ça peut marcher ! Et alors un jour, mon talent sera apprécié à sa juste valeur ! Et tout le monde verra que je suis le meilleur et que rien n'égale mon art ! Personne ne peut faire ce que mon art réussi à faire, il n'y a pas d'art qui égale le mien. Bon aller c'est parti pour cette journée sûrement très ennuyeuse et sans aucun intérêt, bon c'est ce que je me dis chaque jour mais de jour en jour ces minables Iwajins deviennent de plus en plus marrant. Aujourd'hui je vais aller m'entrainer aux hauts plateaux ! C'était l'endroit idéal pour utiliser mon art et redessiner cet endroit à ma manière ! La manière artistique, et oui c'était de cette façon que j'allais montrer que c'était moi le plus puissant de tous !

Et voilà je suis arrivé à cet endroit, cet endroit totalement dénué d'art et sans aucune touche artistique. En face de moi se trouvait un petit rocher, vraiment minable comme endroit. J'ajustais mon bandana avant de m'apprêter à envoyer du C1 sur le rocher. Mais au moment où j'allais créer l'explosif j'entendis une voix, que j'avais souvent entendu par le passé. C'était celle de Chôkoku Jurojin ! Il était considéré comme le Chôkoku le plus puissant avant de retrouver ses pouvoirs anéantis. Je me dirigeais immédiatement vers l'endroit où j'avais entendu cette fois, et j'apercevais le jeune garçon, juste à côté de lui se trouvait une fille que je ne connaissais guère. Je m'avançais vers les deux ninjas et adressa la parole à mon cousin.


- Chôkoku Jurojin, celui qui est considéré comme l'arme secrète des Chôkoku, je te défie en duel ! Un duel entre Chôkoku !

J'avais vraiment envie d'affronter ce jeune homme ! Car lui aussi savait utiliser l'art ! Pas aussi bien que moi bien sûr mais ils savait y faire. Mais j'avais été mal poli et donc je me présenta à mon potentiel adversaire !

- Je me nomme Chôkoku Kirito, un jeune Genin de ce village minable, mais j'ai l'impression que tu n'es pas aussi minable que la majorité des Iwajins.

J'affichais un petit sourire, mes mains dans mes poches d'argile, je m'attendais vraiment à le combattre !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7284-chokoku-kirito-l-art-est-explosion-termine
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mar 5 Nov 2019 - 18:29


Un bilan mitigé





Les rayons de soleil caressaient la douce peau de la kunoichi médecin. Les yeux fermés, elle pouvait entendre le moindre son qui entourait sa silhouette installée au milieu du terrain d'entraînement. Tranquillement, ses pensées vagabondaient à travers les derniers épisodes de sa vie. Cela lui faisait du bien, de pouvoir aider d'autres shinobis, de travailler à leur côté, cela lui permettait de penser à autre chose et de faire autre chose que d'être à l'hôpital ou s'entraîner toute seule. Non pas qu'elle n'aimait pas faire ces choses qui étaient importantes pour elle, mais pour mieux les apprécier, savoir réaliser d'autres actions permettaient de garder cette passion pour son métier et son rôle de shinobi. Rapidement, la douce rêverie dans laquelle la rubiconde avait laissé son esprit se plonger, fut stoppée par une voix familière. Aimi ouvrit les yeux et posa son regard écarlate sur la silhouette qui se présentait à elle, amicalement. La rousse adressa un chaleureux sourire au Chôkoku, en l'apercevant équipé de son sabre ainsi que d'un panier bien garni.
« Bonjour Jurôjin ! Oh, ce n'était pas nécessaire, ton attention est très touchante. Et, tutoie moi, nous sommes camarades avant tout ! »
Le programme. En effet, c'était un peu la raison de leur venue sur les hauts-plateaux, devoir l'habituer à cette nouvelle réserve de chakra. Tandis que l'Eisei nin allait prendre la parole pour lui répondre, elle fut coupée par une étonnante présence, et même inattendue. Ce jeune homme semblait en vouloir auprès de son patient, ne faisant même pas attention à elle. Il défiait donc Jurôjin en duel ? Ah, au moins, il se présentait, c'était déjà ça. En tout cas, ce nom et cette face ne lui disaient absolument rien, il était qui pour se présenter ainsi et pour lui couper la parole ? Fronçant les sourcils, la Chiwa croisa les bras et se tourna face à lui en penchant la tête sur le côté. Une petite idée lui vint à l'esprit.
« Et bien en voilà de la visite, Jurôjin, tu ne trouves pas ? Ce jeune homme semble très motivé à te défier. Peut-être que tu pourrais utiliser cette énergie pour t'entraîner à ton tour ? Bonjour, Kirito, je suis Chiwa Aimi et nous allions nous entraîner, mais tu es le bienvenu. »
La combattante de la Roche n'allait pas empêcher la jeunesse de montrer sa fougue par les poings ou toute autre technique de leur arsenal ! Cela était étrange comme situation, mais ce n'était pas plus mal, de s'entraîner à observer deux shinobis croiser le fer. Qui sait, peut-être qu'un jour, elle sera à la place Toph, sa sensei, et qu'elle fera la même chose que pour son combat contre Musashi qui s'était soldé par un deux versus un.
« J'ai une idée. Je vais vous regarder combattre. Vous allez me montrer ce dont vous êtes capable et en même temps, j'observerai à côté et tu me diras ce qu'il se passe avec ton chakra, Jurôjin.»
La jeune femme à la longue chevelure flamboyante se plaça sur le côté, observant les deux jeunes hommes et plus particulièrement le nouvel arrivant. Il avait quand même osé traiter la moitié des iwajins de minables, il n'avait vraiment pas peur, mais c'était bien. Maintenant, il fallait lui calmer ses ardeurs pour qu'il comprenne qu'ici, on respectait les autres et elle comptait bien sur le Chôkoku pour l'y aider. Enfin, pour le moment, la rouquine allait se contenter d'être spectatrice, mais peut-être, interviendra-t-elle au moment venu...


Spoiler:
 

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] I3wc

Merci Adit pour la signa <3

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mar 5 Nov 2019 - 21:40
Comme il avait pu le voir, Aimi est généreuse et même amicale, invitant Jurôjin à la tutoyer. C’est une (mauvaise ?) habitude que le jeune homme a avec tout le monde qu’il rencontre. Il emploie le « tu » naturellement seulement s’il est proche de la personne. Et quand on dit proche, c’est la plupart du temps parce qu’il a un lien unique avec la personne, comme Hiro son cousin par exemple. Après il existe quelques exceptions, comme à la suite de la demande de la personne concernée. C’est le cas pour Teruyo et maintenant la soigneuse qui le souhaite aussi. L’autre raison est parce qu’il s’adresse un enfant. Mais ne voulant pas contrarier celle qui donne de son temps pour lui, il lui sourit à son tour et incline la tête un instant pour dire qu’il comprend et qu’il veillera à la faire.

Alors que la demoiselle va donner des explications sur le programme de la journée, elle se retrouve bruyamment interrompu par ce qui semble être un autre manipulateur d’argile. Interrompre une personne est déjà limite pour la politesse, mais commencer un dialogue en criant le nom de l’interlocuteur sans se présenter en amont est une chose que déteste Jurôjin. Le plus blessant encore, c’est d’apprendre qu’il est un des membres de son clan. Il porte donc le même nom de famille, un nom fort à Iwa, auxquels les membres doivent faire honneur. Pourtant vu l’impression qu’il donne, il a dû louper plusieurs étapes de son éducation et doit se moquer de l’honneur des Chôkoku. De ses yeux ardents, il ne voit qu’un enfant voulant ce qu’il désire. Là, c’est un combat apparemment. Mais pourquoi ? Sûrement pour la reconnaissance. Après tout, enfant, il a été nommé génie du clan. Il n’est pas le premier qu’il rencontre à cause de ce titre. Pourtant, il sera le premier depuis sa chute de pouvoir. S’il croît pour autant gagner, il faut qu’il apprenne que son titre n’a aucun rapport avec son chakra mais son talent.

Le garçon, toujours avec autant d’énergie, prononce enfin son prénom. Un prénom qui lui est inconnu. Après tout, son clan n’est pas mineur. Il lui impossible de retenir tout les visages et nom. De plus, il semble bien plus jeune que lui. Si certains donnent de leur temps, Jurôjin n’a jamais formé un seul des prochains shinobi d’Iwa dans son clan. Il est toujours trop occupé à s’occupe de ses propres entraînements ou de la sûreté du village. Néanmoins, il découvre que ce serait le moment d’intervenir, surtout au vu de l’irrespect dont fait preuve le garçon. Insulter certains des forces armées locales, cela peut encore passer. Jurôjin lui le pense mais ne le crie pas comme ça. Mais désigner le village de « minable »… C’est le mot de trop. Toujours en douceur, Aimi prend la parole et voit le bon côté des choses. Se contrôle-t-elle ou bien c’est sa personnalité ? Un jour, la gentillesse risque de la perdre. Ce ne serait que lui, il lui aurait marché dessus comme un cafard. Mais c’est donc avec douceur qu’il répond aussi.

« C’est sûr que c’est une sacrée surprise qui arrive… Enchanté Kirito. Pas besoin de me présenter car tu sembles me connaître. Tu veux un duel ? A voir. Aimi allait me dire ce que j’allais faire avant tu n’arrives soudainement. »

Tant que le plan initial continue, alors il acceptera la présence de l’énergumène. S’il perturbe l’entraînement, Jurôjin l’expédiera rapidement hors du terrain voire du village. Puis un éclair de génie traverse la superviseuse. On dit bien que le meilleur moyen d’apprendre est de pratiquer en condition réelle ? Il semble que ce soit l’opinion de la jeune femme qui accepte le duel lancé par Kirito afin qu’elle ait un rôle d’observatrice. Au moins, avec cette stratégie, elle ne manquera pas une miette et pourra bien évaluer les problèmes chez son patient. Jurôjin accepte donc, voyant aussi l’occasion de fermer le claquet de la furie qui se présente devant lui.

« Bien, il semble que la chance te sourit Kirito. Je vais donc t’affronter. Tiens-toi, prêt. »

On note que Jurôjin ne le vouvoie pas. Normal, car selon lui ce n’est qu’un gamin qui est en face. Pour commencer l’entraînement, il préfère ne pas forcer. Il lance donc un projectile des plus basique, pour son clan évidemment. De l’argile, mâcher par ses bouches présentes sur ses paumes puis cracher pour essayer de toucher Kirito. La confection de l’explosif s’est déroulée comme il l’a toujours fait. Il ne soucie pas de l’art qui en sort, donc celui-ci n’a aucune forme artistique, et il ne fait pas plus attention à sa consommation de chakra. Il insuffle juste dans l’argile comme il le peut pour que l’explosion soit puissante. Il ne sent donc pas encore la mauvaise utilisation de son énergie, puisant de trop pour rien. Trop ancré dans ses vieilles habitudes, si le combat dur, il videra ses forces bien plus vite que son adversaire…

Résumé:
 

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Chôkoku Kirito
Chôkoku Kirito

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mar 5 Nov 2019 - 23:23
Qu'est-ce qu'elle me veut cette fille ? Bon, je vais ignorer ce que me dis cette fille car pour moi elle n'a aucune espèce d'importance. Maintenant il faut que je fasse gaffe à Jurojin, apparemment il acceptait ma demande de duel. J'étais sur mes gardes, prêt à recevoir n'importe quelle attaque de la part de ce ninja que je rêvais d'affronter. Toujours avec mon sourire arrogant je m'approchais tranquillement du Chôkoku. Et là tout d'un coup il m'envoya un projectile explosif ! N'ayant aucune défense de prête je me prépara psychologiquement à encaisser l'attaque. Le projectile explosa en plein sur le bras que je mis pour protéger mon torse. J'avais toujours ce sourire arrogant et je dis d'un ton hautain en direction de mon adversaire.

- Mes oreilles bourdonnent un peu, ta technique n'est vraiment pas très au point Jurojin.

C'est alors que je me dissimula sous terre, j'avais une stratégie toute prête pour ce combat et même si ça allait me bouffer mon chakra j'allais bien la mettre en place. Lentement je me dirigeais vers la position de mon adversaire, et une fois en dessous de lui mon bras droit sortit de sous terre et créa un oiseau C1 qui explosa à côté du visage de mon adversaire. Je changeais immédiatement de position pour qu'il n'ait pas le temps de me repérer. Mon bras gauche me lançait un peu mais ce n'était rien de grave pour le moment. À voir comment Jurojin fera pour contrer mon attaque.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7284-chokoku-kirito-l-art-est-explosion-termine
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Jeu 7 Nov 2019 - 11:40
Le garçon est bien naïf. D’abord parce qu’il s’apprêtait à venir au corps à corps alors que Jurôjin est en droit, vu que c’est lui qui se fait défier, de commencer les hostilités. Le mieux pour lui aurait été d’attendre que le premier pas soit fait pour adapter sa prochaine action. Conséquence de son acte irréfléchi, il se prend de plein fouet le projectile et l’explosion qui en découle lors de l’impact contre ses bras. L’autre raison, c’est de croire que cette technique est utilisée pour faire des dégâts dignes des grandes explosions propres aux Chôkoku. Elle ne sert qu’à tester ou distraire un ennemi. Dans le cas présent, il comprend le peu de manœuvre d’esquive que possède l’enfant. Faut-il pour autant en profiter pour lui lancer des techniques à fortes puissances ? Cela ne la dérangerait pas, vu la correction que l’arrogance de cette infeste personnalité. Tout dépendra de la suite. Si le combat tourne trop en la faveur de Jurôjin, inutile de le blesser. L’humilier suffira. Mais s’il s’avère qu’il possède une once de répondant, il se peut que le grand jeu soit de sortie. Tout est possible vu son état diminué.

Quelle surprise quand le défié voit son adversaire plongé dans le sol. Il avait une deuxième information sur les capacités, son aptitude pour le Dôton. Personne ne sait encore que son affinité est le Suiton. Décidément, la chance de de Kirito doit être au maximum pour tomber en plus contre l’élément dont il a l’ascendant. Pour autant, cela n’est pas compromettant vu que le Suiton ne sert que de support. Après tout, sa maîtrise de l’affinité est encore imparfaite. Mais il compte bien remédier à ça dans un futur proche. Il a déjà une petite idée de comment faire, surtout à qui s’adresser pour y parvenir. Cependant le sujet s’éloigne du combat, où le garçon a disparu du terrain.

L’aîné Chôkoku connaît cette technique, il avait pu la voir en action durant d’anciennes missions ou de vieux combats. Le plus dur, c’est de savoir d’où il va sortir pour attaquer. Il se tient prêt à esquiver à tout moment. Mais est-ce suffisant ? Non et le résultat est là. Tandis que la main du plongeur ressort au niveau des pieds de son opposant, de l’argile arrive au niveau du visage. Le temps de forcer sur ses appuis et de mettre les bras croisés devant sa tête, l’explosion parvient à le toucher. Il était maintenant sur un pied d’égalité. Chacun avait infligé des dégâts avec une explosion. Au début, c’est un sourire qui s’échappe, voyant que finalement le garçon n’est pas un incapable à grande gueule. Puis vient la colère quand il regarde et ne voit toujours pas Kirito à la surface mais replonger dans son espace de sécurité. Il affronte donc un animal ? Le genre qui s’enterre pour mieux fuir et revenir après ?

* Pathétique *

S’il vient de la terre, il va être surpris. Plongeant ses mains dans les petites poches de son short, il fait le plein d’argile et passe à l’action pour exterminer la vermine. En premier, il pose une mine au sol, proche de ses pieds. Si par malheur Kirito revient à la charge avec la même tactique, il sera surpris. Enfin, il s’apprête à créer un clone, mais quelque chose le dérange. La fatigue commence à se sentir, alors que seulement trois techniques ont été réalisées. Aimi semble avoir raison. Sa consommation de chakra ne s’adapte pas à sa réserve. Il fait comme il a toujours fait sans se soucier des conséquences. Mais maintenant qu’il en a conscience, il décide d’y remédier, de changer la quantité de chakra qu’il insuffle dans ses techniques. Moment de concentration, il mâche puis manipule l’argile pour reproduire son corps. Un mûdra est le voilà en vie, prêt à rejoindre le combat. Rien d’inhabituel à noter, la technique semble avoir fonctionné malgré le changement brutal dans le flux d’énergie.

En fait, un problème est survenu. Rien de grave, mais si l’utilisation du clonage a nécessité une consommation normale, celle présente dans l’argile est inférieur. Ce qui est normal vu que ce changement de flux a été si soudain. Il a beau être un génie, il est difficile de bouleverser ses habitudes. C’est donc pour lui un clone qui fera une belle explosion à disparition, alors qu’en vérité, elle sera moins puissante. Au moins, il faut maintenant que celui qui se meut sous terre sache qui est qui. L’un est positionné au niveau de la mine, tandis que l’autre se trouve en arrière, à plusieurs mètres. C’est la distance de sécurité pour ne pas être pris de la déflagration qui saura causé par le clone. Alors, comment Kirito va-t-il s’y prendre ?
Résumé:
 

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Chôkoku Kirito
Chôkoku Kirito

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Jeu 7 Nov 2019 - 14:01
Ce combat se présageait plutôt bien, et donc pour tenter de garder l'avantage j'activais ma technique sensorielle et commença à scruter mon adversaire. Il ne bougeait pas du tout, comme si il voulait que je vienne vers lui. C'est une attitude plutôt étrange de la part du Chôkoku, pourquoi ne m'attaquerait il pas ? ça confirme donc qu'il ne connait pas ma position exacte, et donc qu'il ne possède pas de capacités sensorielles contrairement à moi. Ma technique de perception pouvait me permettre de localiser approximativement une personne sur une zone modérée. Et qui dit personne dit chakra et qui dit chakra dit technique, je n'ai donc pas eu de mal à détecter l'utilisation d'une technique de sa part. Et une deuxième juste après, ma tête sortit du sol pour voir ce que c'était, un clone et une mine. Ayant dévoilé ma position je changeais immédiatement de place, si le combat s'éternisait je n'allais pas faire long feu.

C'était le moment d'agir pour moi ! Ma précédente explosion avait laissé se creuser un petit trou. Et ce trou se trouvait proche de la mine mais pas suffisamment pour déclencher une explosion. Je créa alors une fourmi à base de C1 qui commença à se déplacer sous le sol pour tenter d'atteindre la surface. Je sortit alors de sous terre et désactiva ma technique de perception, cependant je gardais une assez bonne distance entre moi et Jurojin, au cas où ce clone explose je ne serais pas trop touché. Tentant de gagner du temps pour que ma fourmi finisse son chemin j'entame la conversation avec mon adversaire.


- Je dois avouer que je ne suis vraiment pas déçu ! T'es un adversaire redoutable, même si..c'est moi qui gagne !

La fourmi sortit du sol et s'enroula autour de Juro avant d'exploser ! Si l'explosion ne pouvait pas tuer ou amputer mon adversaire elle peut bien le blesser ! J'avais toujours cet air supérieur et arrogant, je croyais avoir gagner mais était-ce la réalité ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7284-chokoku-kirito-l-art-est-explosion-termine
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Jeu 7 Nov 2019 - 20:00
Les pièces sont placées, mais aucune trace de l’ennemi, toujours à se terrer. Est-ce là sa seule possibilité pour gagner ? Se cacher, lancer une attaque, se cacher ? Une stratégie qui peut être gagnante, surtout dans l’état actuel de Jurôjin, mais peu honorable à ses yeux. Puis comme vous savez, on ne peut pas débattre avec lui, surtout quand il est déjà positionné dans son idée. S’il était déjà un peu agacé, les nerfs chauffent à mesure que le temps passe et que le garçon n’apparaît pas. Pourtant, balayant du regard avec son clone partout autour d’eux, il aperçoit la tête de celui-ci qui jette un regard sur le terrain et ceux qui le foulent. Le réflexe immédiat et de lui lancer une arme de jet. Malheureusement, il n’a qu’à replonger dans la terre pour se cacher de nouveau. Les dents se serrent d’énervement. Il n’attend qu’un moment, celui où il réussira à le chopper pour lui donner la correction qu’il mérite.

Néanmoins, si Kirito avait daigné jeter un regard, peut-il dire qui était l’original et le clone ? Si c’était le cas, pourquoi serait-il remonté à la surface pour observer ce qui se passait ? S’il peut utiliser des techniques de détection, il pouvait définir cela d’en dessous. Donc rien n’indique qu’il possède des capacités sensorielles, ce qui est plutôt bon signe. Après tout, il aurait profité de l’information pour attaquer directement l’original et piétiner la stratégie de troubler l’adversaire avec deux combattants. En tout cas, maintenant qu’il s’était montré, la vigilance se fait encore plus forte. Surtout avec le temps qu’il met pour agir, c’est qu’il manigance encore quelque chose sous terre. Une suspicion qui est confirmée quand il remonte avec un petit sourire en coin, comme pour dire que tout est joué d’avance.

Il commence à parler, mais pour rien. L’attention de Jurôjin était portée sur l’enfant, mais clone lui scrute le sol de partout à la recherche d’un piège ou autre technique à retardement. Puis, c’est au même moment où Kirito annonce sa soi-disant victoire, que le clone voit un insecte sortir du trou provoqué par la précédente explosion.

« Esquive ! »

L’original s’exécute sans comprendre. Il sait qu’il peut se faire confiance, chose dont il a dû mal avec les autres. Toujours dans la volonté de ne pas consommer inutilement son chakra, il concentre du mieux possible l’énergie sur ses jambes pour s’élancer en arrière. L’explosion retendit, emportant la mine qui se trouvait au même endroit en même temps. L’esquive est suffisante cette fois-ci, ne subissant pas de dégâts de l’explosion. Heureusement qu’il se doutait d’un truc et qu’il y avait deux Jurôjin. Mais un problème survient. Alors que le vrai s’apprête à arrêter son élan, il trébuche, finissant le cul au col après son mouvement. La dose de chakra qu’il avait insufflé était trop instable pour qu’il puisse réaliser parfaitement l’esquive. Encore du chemin à parcourir pour maîtriser son flux.

Pourtant, cela n’arrête pas le clone qui est encore debout et en possession de ses moyens. Il l’avait dit, le moment où il sortirait de la terre, il lui donnera une sentence méritée. Il charge, exécutant mûdras et balançant un salve d’oisillons toujours en avançant, pour se rapprocher au maximum de celui-ci. Il attrape ensuite le sabre, laissé au sol par son vrai propriétaire lors de sa chute, pour essayer de lui asséner un coup avec l’arme encore dans son fourreau. Pendant ce temps, Jurôjin souffle et se remet sur pied. Il ignore si Aimi attendra la fin du combat avant d’intervenir, ou bien si elle choisira de l’interrompre. Si le garçon n’a vraiment pas de défense, alors soit il doit encore se mouvoir dans le sol rocheux pour être à l’abri, soit subir les attaques du duo d’aînés auxquels il fait face. Alors, comment cela va-t-il se passer ?
Résumé:
 

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Chôkoku Kirito
Chôkoku Kirito

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Ven 8 Nov 2019 - 20:25
Bon bah au final je n'avais pas gagné, je me suis bien fais avoir sur ce coup là à cause de mes erreurs de calcul. Le trou était beaucoup trop loin de mon adversaire pour pouvoir faire mouche, néanmoins j'ai réussi à faire sauter cette maudite mine qui m'empêchait de m'approcher de mon adversaire. Mais c'était pas le moment de réfléchir vu que le clone me balançait plusieurs oisillons, je créa immédiatement un grand oiseau d'argile mais le temps qu'il s'envole je pris le souffle de l'explosion de pleine fouet. J'ai été pulvérisé au niveau de l'abdomen et de la jambe gauche qui se trouvaient bien brûlés. Ce clone était vraiment très chiant, l'oiseau s'envola et dans la foulée j'envoie un oiseau C1 vers l'original. Je me trouvais bien blessé et pas en bonne posture, néanmoins l'oiseau se tenait à une hauteur suffisante pour être hors de portée du explosion venant du sol. Mais j'avais un plan, j'ordonne à l'oiseau de tourner autour du champ de bataille et en profita pour lui faire perdre quelques morceaux d'argile qui entourèrent Jurojin et son clone.

Le petit oiseau explosa mais je fis en sorte que quelques morceaux se déposèrent à côté du lieu de l'explosion. Je n'avais aucune idée de si mon adversaire avait réussi à s'en sortir mais j'allais en finir avec ma prochaine attaque. Cette technique me nécessitera beaucoup de chakra mais je suis obligé de l'utiliser pour réussir à battre mon adversaire. J'allais quand même faire en sorte à ce qu'il ne soit pas mutilé ou tué. Alors sans se soucier de si mon adversaire avait esquivé le petit oiseau je fis exploser les restes d'argile, ce qui créa une belle explosion dans cette zone. Mais l'explosion n'était pas assez forte pour tuer ou mutiler, je l'avais fais exprès mais si Jurojin l'encaissait de plein choc il serait mal en point voir même incapable de bouger.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7284-chokoku-kirito-l-art-est-explosion-termine
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mar 12 Nov 2019 - 19:58
Le duel arrive à sa fin. Le jeune garçon subit de nouveaux des dégâts, bien qu’ils soient diminués par rapport à ce qu’il devait être. Mais cela suffit à le blesser davantage. Pourtant il semble garder espoir, du moins, son regard montre sa folie de vouloir continuer. Il enchaîne les techniques, préférant d’abord s’envoler et atteindre les airs. Au moins, son adversaire ne peut pas s’approcher de lui, et les mouvements sont donc effectués par son moyen de transport. Profitant de sa position, il lance pour la deuxième fois un projectile explosif sur son adversaire lointain, se relevant de sa dernière esquive compliquée. Jurôjin devait échapper à cette explosion, pour sauver son honneur et montrer à ce mal élevé la différence de niveau. Après sa précédente action, il n’opte donc pas pour l’esquive mais un flux d’eau repoussant tout ce qui lui arrive dessus. L’oiseau arrivant finit donc par exploser dans la technique Suiton sans blesser son utilisateur. A son utilisation, c’est son instinct qui a agi. Il n’a pas pris le temps de vraiment réfléchir comment la lancer, comment malaxer son chakra ou autre. Il a agi impulsivement, comme si sa survit en dépendait. Pourtant, seul son honneur serait touché, mais il semble que cela est beaucoup d’importance pour lui. Tellement qu’il a enfin réalisé une technique sans faire de trop ou moins. Il avait parfaitement concentré et consommé son énergie. Seulement, il n’a pas le temps de vraiment y réfléchir.

En effet, il voit les morceaux d’argiles tomber du ciel, comme les nuages pouvaient en distribuer. Sauf que là, le nuage c’est Kirito et qu’il semble vouloir finir ce combat. Cela tombe bien, ils sont deux à le vouloir, même trois. Il ne faut pas oublier le clone. Il s'était déplacé vers son invocateur durant la précédente attaque. Avec son aide, il repousse au maximum avec le sabre les morceaux d’argile tombant tandis que Jurôjin réitère sa technique Suiton pour repousser aussi les minerais en faisant le tour de lui-même. N’ayant plus d’argile autour d’eux, l’explosion survient mais n’importe rien avec elle, à part la terre qui se soulève doucement. Pas de chance pour le jeune Chôkoku, mais il devait se douter qu’affronter un aîné ne lui serait pas favorable. Le garçon se trouve donc un peu plus loin, face à ses adversaires. Avec les techniques employées, Jurôjin sent qu’ils sont presque tous les deux à bout. Mais les résultats sont là, les blessures sont plus importantes d’un côté que de l’autre. Va-t-il pourtant continuer le combat ? Ce serait manquer de respect envers soi-même. Déjà qu’il ne respecte pas les autres, alors s’il se néglige lui-même, où ira cet enfant ?

« Je pense qu’on peut conclure sur cette prestation. Nous sommes tous les deux presque à court de chakra. Continuer ne changera malheureusement pas l’issue du combat maintenant. Si tu attaques, j’esquiverai, puis on sera tous les deux forfaits. Si c’est ce que tu veux, alors soit vas-y. Mais n’oublie pas que ce duel ne m’a servi que d’entraînement, et donc que je ne perds ou gagne quelque chose quelques soit le résultat. »

Il lance un regard à Aimi, pour lui dire que pour lui, c’est terminé. Le clone redonne alors le katana à son vrai propriétaire. Il ne souhaite qu’une chose, c’est faire part de son ressenti durant le combat mais aussi de connaître les observations de la jeune femme. Elle avait peut-être remarqué ou flairé un problème. Pourtant, il y a quelque chose encore plus important à faire avant de faire le point. C’est de déguster les bonnes sucreries qu’avait préparé Jurôjin avec le thé en accompagnement.
Résumé:
 

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Chôkoku Kirito
Chôkoku Kirito

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Jeu 14 Nov 2019 - 13:29
Ah bah zut, ça n'a pas marché, le dénommé Jurojin aura réussi à déjouer mon attaque. Je désactiva mon oiseau d'argile et arriva par terre, je n'avais pas pu battre mon adversaire mais lui non plus n'aura pas pu me vaincre. On pouvait donc dire que cette confrontation a fini sur un match nul, je n'étais pas déçu de mon adversaire, il c'était montré redoutable et m'avait poussé dans mes derniers retranchements. De toute façon on était tout les deux à court de chakra, et malheureusement je n'avais pas pu l'avoir avec ma dernière attaque. On peut dire que ce combat aura été un petit échec, je partis serrer la main de mon adversaire.

- C'était un honneur de t'affronter, j'espère te recroiser un jour.

Sur ce j'étais en train de partir, je salua la fille. On pouvait dire que sur le niveau respect je m'étais amélioré depuis mon combat contre la fille du clan Hyûga. Sur le niveau capacités aussi, mais si je voulais accomplir mes objectifs je devais devenir bien plus fort que ça. Je venais de quitter le lieu de l'affrontement, ce combat m'avait appris plusieurs choses. Primo je devais améliorer ma défense, deuxio être un peu moins arrogant.

Cependant......

La mort me guettait.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7284-chokoku-kirito-l-art-est-explosion-termine
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mer 27 Nov 2019 - 1:44


Un bilan mitigé




La rubiconde ne préféra pas se prononcer quant à l'impolitesse du jeune invité qui venait défier Jurôjin, un simple soupire s'échappa de ses fines lèvres rosées qui proposa alors à son patient d'accepter le duel, afin de profiter de cet entraînement pour analyser ses capacités chakratiques, en terme de dosage et d'utilisation. Un petit combat comme celui-ci ne pouvait pas faire de mal et la rousse serait présente pour soigner si des blessures non négligeables apparaissaient suite au face-à-face des deux manipulateurs d'argile. Reculant pour ne pas être touchée par leur technique et pour observer le duel, la jeune femme croisa les bras et de ses iris perçantes et flamboyantes, tenta de ne rien rater, surtout venant de Jurôjin, qui était là pour s'habituer à sa nouvelle condition.

L'offensive fut lancée sur le roux malpoli qui encaissa l'attaque, n'ayant pas préparé de défense, pourtant, c'était très important d'avoir la capacité d'encaisser sans se blesser. Même si Aimi avait déjà fait exprès d'encaisser une attaque pour mieux prendre par surprise, elle restait convaincue que dans cette situation, cela aurait été bénéfique. Enfin, l'ampleur de l'explosion ne suffisait pas pour arrêter Kirito qui semblait même très confiant. Celui-ci utilisa par la suite une stratégie intéressante en se dissimulant sous terre et la Chiwa attendait tout comme le brun, la suite des événements, qui ne tardèrent pas à venir. Malheureusement pour Jurôjin, il n'avait pas de moyen d'anticiper ou de déterminer l'arrivée de l'orangé explosif qui sortait de terre et attaque son partenaire, se prenant les dégâts bruts de l'explosion. Intéressant ce début de combat, son regard écarlate analysait le jeune homme qui posa une mine sur le sol, très bonne idée, dans le cas où le manipulateur du doton tenterait une autre approche. Ce fut ensuite au moment où le ténébreux créa des clones, qu'elle remarqua les traits fatigués sur son faciès. Il avait trop consommé, pour si peu de technique, voici le problème qui était susceptible de l'entraver, conséquence de la Résonance. Fronçant les sourcils, l'Eisei nin resta silencieuse et l'observa faire, allait-il tenter d'y remédier ? En tout cas, le fait que Kirito se cache sous terre, semblait irriter au plus haut point son cher patient.

La tête du rouquin sortit légèrement alors, sûrement pour observer ce qu'il se passait, puis refila sous terre pour changer de position sûrement. S'il continuait ainsi, il allait s'épuiser chakratiquement, que comptait-il faire maintenant ? Eh bien, il quitta simplement son terrier pour se montrer et complimenter la pupille sanguinaire et lui montrer l'incroyable confiance qu'il avait vis-à-vis de son adversaire, certain de remporter cette joute. Un fin sourire se dessina sur les lèvres de la kunoichi, c'était bien d'avoir confiance en soi et il ne sous-estimait pas son adversaire, et utilisait le dialogue pour distraire Jurôjin afin de laisser cet insecte d'argile sortir du trou pour s'avancer vers la silhouette face à lui. Il avait de bonnes idées, dommage qu'il soit si malpoli. Jurôjin utilisa son clone pour le prévenir de la vicieuse attaque et esquiva alors, avant de rater son atterrissage, sûrement dû à un mauvais dosage de chakra et de tomber sur la terre ferme. Aimi esquissa une petite grimace, compatissant avec lui. Le brun avait utilisé son clone d'une bonne manière, mais ses difficultés de malaxage chakratique lui posaient des problèmes. Pourtant, même s'il était fatigué, il continuait le combat, comme s'il avait compris que quelque chose n'allait pas et qu'il tentait de rattraper son erreur. Si la rousse avait hésité à stopper le combat, avec l'idée de les mettre tous les deux contre elle, elle changea vite d'avis en comprenant que les réserves du Chokoku devaient être chamboulées par ces changements.

Les explosions retentirent dans tous les sens, Kirito tenta de prendre de la hauteur, mais ce n'était pas suffisant et il fut salement touché par l'attaque. La Chiwa se tenait prête à stopper le combat si les blessures étaient trop graves, mais celui-ci semblait se relever et ne pas se laisser abattre, alors elle n'en fit rien. Voir autant de volonté dans ses yeux d'enfants agaçants lui rappelait sa détermination, tandis que Jurôjin, même avec ses difficultés de dosage, continuait en essayant de s'améliorer. Les iwajin avaient vraiment du roc qui coulait dans leur veine, c'était indéniable. Le rubis fut surpris de voir alors Jurôjin effectuer une parfaite technique suiton pour contrer l'oiseau blanc cassé. Il s'aida alors de son clone pour se débarrasser de l'argile qui le visait, et qui aurait fait beaucoup de dégâts s'ils l'avaient atteint.

Attendant de savoir ce qu’il allait faire, alors que l’épuisement le guettait déjà, la rousse fut surprise de le voir prendre la parole pour déclarer que… c’était terminé pour lui. Sages paroles, suivies d’un hochement de la tête de la Chiwa, qui tourna alors son regard carminé vers le jeune Chokoku, qu’allait-il faire ? Il s’était donné corps et âme, mais la réserve restait limitée. Kirito semblait d’accord, et alla serrer la main du brun. Une esquisse se dessina sur les lèvres de la rousse tandis qu’elle s’avançait vers les deux jeunes hommes, prête à les soigner. Mais l’invité surprise salua la douce à son tour, avant de quitter le terrain. Même s’il avait été peu aimable, la médic aurait préféré le soigner, mais déjà, il avait fait preuve de plus de politesse qu’à son arrivée, c’était déjà ça… Aimi se contenta donc de lui faire un signe de la main. Son visage se tourna alors vers Jurôjin et se rapprocha de lui tout en effectuant des mudras, hors de question de le laisser partir lui aussi, avec ces vilaines blessures. Ses mains se posèrent sur son avant-bras droit pour commencer, le halo vert et chaleureux effectuant ses soins.


« C’était un combat fort sympathique. Voir autant de volonté de chacun de vous fait plaisir. Même si ce Kirito est un sacré numéro, on ne peut pas lui reprocher sa détermination. Quant à toi Jurôjin, j’aimerais avoir ton ressenti sur les événements et ton chakra. Pour ma part, j’ai eu l’impression que tu t’es épuisé très rapidement, et que tu as raté la finition de certaines techniques, comme pour ta chute. Pourtant, tu as tenu le coup, bien plus longtemps que je ne l’aurais pensé. As-tu compris d’où venait le problème ? Et l’as-tu géré ? Si c’est le cas, tu peux être fier de toi. Devoir apprendre à gérer son chakra en plein combat, il faut pouvoir faire preuve de concentration extrême pour gérer les offensives et malaxer efficacement son chakra. »

Un simple sourire à son attention, rien de plus, ses paroles avaient tout dit. Maintenant, la rubiconde souhaitait surtout connaître son point de vue.




_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] I3wc

Merci Adit pour la signa <3

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Mer 27 Nov 2019 - 17:31
Kirito semble avoir compris que continuer ne sert à rien. Il accepte donc ce match nul, venant serrer la main de son adversaire, honoré d’avoir pu combattre contre lui. Puis d’un geste de la main, il salue tout le monde, choisissant de quitter l’endroit. Malgré son caractère irritant, il est bon de voir que la future génération de Chôkoku soit toujours impliquée dans ses affrontements. Il suffit juste quelques coups de bâton pour faire rentrer le bon exemple de comportement et le tour est joué. Un bon et loyal manipulateur d’argile prêt à se donner pour le village. Il est évident maintenant que Jurôjin va s’impliquer dans l’éducation de ces jeunes pousses.

La demoiselle, s’étant éloigné du duo explosif avant le combat, revient pour s’occuper des blessures subies durant les échanges de coups. Rien de bien méchant, simplement de vilaines brûlures au niveau des avant-bras. Pour la première fois, il voit Aimi utiliser une technique propre aux unités médicales ou aux soigneurs. La douce chaleur émanant de ses mains, venant tranquillement rétablir les tissus de peau abîmés. Il avait déjà eu affaire à des médecins possédant cette capacité. Il ne faut pas oublier qu’il a un passé de shinobi derrière lui. Il a toujours trouvé cela incroyable de le voir en action, pensant qu’il serait intéressant de profiter de ses capacités de régénération pour se soigner en combat. Cependant, son style de combat ne correspond pas avec cette capacité. Peut-être dans une autre vie.

En même temps que son intervention, la kunoïchi donne son avis. Autant sur le phénomène qu’est Kirito que sur le déroulement du combat du côté de son patient. De son côté, elle avait aussi analysé le combat, que ce soit les mouvements ou la dépense de chakra. Comme après un examen médical, elle présente son bilan. Il écoute attentivement, aimant connaître l’avis des autres, surtout ce ceux qu’il apprécie, pour ensuite se perfectionner. Il se remémore alors l’intégralité du combat, repensant à ses échecs, mais aussi aux sensations ressenties lorsqu’il malaxait son chakra. A chacune des techniques utilisées, il repense aux conditions. Pourquoi en avoir recours ? Comment l’a-t-il réalisé ? Qu’est-ce que cela a donné ? A la fin de son analyse, il présente son bilan également.

« Merci d’avoir donné ton opinion. J’ai bien fait de te faire confiance. Comme tu le dis, j’ai rapidement consommé mon énergie, le remarquant trop tard. La raison de ce puisement excessif vient de mon habitude à utiliser mon chakra de cette manière. J’ai donc essayé diverses façons de contrôler mon flux, sans vraiment réussir, d’où mes attaques faibles ou ma chute. »

Il jette un regard à son clone, qui perd de ses couleurs, laissant à la place un mannequin d’argile, s’émiettant à certains endroits.

« Je remarque simplement maintenant qu’à un seul moment j’ai pu effectuer parfaitement mes techniques. Ça me fait du mal à l’avouer, mais c’est quand je me suis senti menacé que mon instinct de survie s’est éveillé, me permettant de maîtriser mon chakra. A vrai dire, il y a bien longtemps que je n’ai pas été acculé. La frustration de me dire que je vais perdre contre Kirito était trop grande pour moi. Je pense que ça a été le déclencheur. »

Il attrape de son autre bras, les morceaux tombant de l’ancien lui. Ses bouches les grignotent aussitôt, avant de les cracher comme pour dire que l’argile est de mauvais goût. Son poing se serre. Ce n’est pas par excès de colère, mais de motivation. Un sourire se dessine sur ses lèvres, tel un enfant qui fait un pas vers son rêve.

« Comme quoi, mon caractère arrogant a aussi de bons côtés. Je n’ai plus qu’à ancrer cette sensation dans mon corps et je devrais réussir à moins fatiguer. Si cela ne te dérange pas, pourquoi ne pas prendre une pause et reprendre un petit échange entre nous ? J’avoue avoir besoin d’énergie dans l’immédiat, mais après ça, on peut tester voir si je parviens à maintenir une bonne consommation de chakra. »

Il se tourne alors vers la position où le panier repas doit se trouver. A ce moment, il est encore dans sa joie d’avoir quasiment résolu son problème. Cela ne tarde pas à basculer, suite à la vision des gourmandises victimes du combat. Il voit rapidement le moment où elles ont pu être touchées. Une seule technique de zone a été utilisée dans ce combat, essayant même d’exploser les deux Jurôjin. La colère se manifeste, sortant les veines de ses tempes et de son front.

« Désolé Aimi. Il semble que notre très cher visiteur a réussi à réduire en miette ce que j’avais préparé ce matin en arrivant. Il semble bien que ma proposition de programme tombe à l’eau. Si je retrouve ce gamin au domicile du clan, il va m’entendre... »

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Ven 29 Nov 2019 - 12:08


Un bilan mitigé




Un sourire se dessina face aux paroles du Chôkoku, Aimi était bien contente qu’il ne regrette pas d’avoir accepté son aide. Il lui expliqua alors ce qu’elle pensait déjà à peu près. Son énergie avait été dépensée bien plus rapidement et le remarqua trop tard. Pour la Chiwa, ce n’était pas grave, le plus important était qu’il s’en soit rendu compte. Le brun devait s’habituer à un changement considérable et ce ne serait pas facile, mais il était dans la bonne voie. Contrôler son flux, c’était le secret, même si cela s’était voué par quelques échecs, il avait réussi à tenir suffisamment pour tenir tête à Kirito. Les petits incidents découlaient de ces vaines tentatives, mais la rubiconde ne voyait pas cela comme un échec, bien au contraire. Elle se contenta de hocher de la tête et continua de l’écouter. Il s’avérait donc qu’il ait réussi cependant à user d’une de ses capacités de manière parfaite et c’était dans un moment instinctif. Cela ne l’étonnait pas, on pouvait faire des miracles dans certaines situations et celle de la survie était sûrement impactant. Ce déclencheur était celui dont le manipulateur d’argile avait besoin.

La rousse l’observa amasser la texture blanchâtre et étrange qu’elle connaissait bien maintenant, lui faisant penser à Taishi et les orifices étranges sur ses avant-bras, c’était vraiment un don atypique. La médic n’avait rien à redire, le jeune homme trouvait les solutions tout seul et lui en faisait part. Il lui proposa par la suite de se poser et de reprendre un entraînement après, et la jeune femme accepta en hochant vivement de la tête. Il était temps pour elle de se dégourdir. Mais… Le repas en avait décidé autrement, se trouvant réduit en poussières suite à leur combat. La colère semblait monter au sein de Jurôjin et la rubiconde se leva à son tour avant de poser une main sur son épaule et de la glisser sur son autre avant-bras brûlé, l’inspectant de sa pupille médicale. Elle effectua des mudras et alla alors réparer les tissus endommagés.


« La colère et l’instinct de survie sont un bon déclencheur pour t’aider, mais cela ne doit pas non plus prendre le dessus lors d’un combat, ni maintenant. Ne t’en fais pas, nous rattraperons lors de notre futur entraînement, d’accord ? »

La genin pencha la tête sur le côté et sourit chaleureusement. Sincèrement, elle préférait le revoir au meilleur de sa forme et voir les progrès qu’il aurait réalisés d’ici la prochaine fois.

« Ce que je te propose, d’ici notre prochaine rencontre, c’est de t’entraîner sur ta canalisation. J’aimerais aussi savoir si tu as besoin de t’entraîner sur d’autres aspects et d’autres domaines ? Par exemple, j’ai besoin de m’entraîner au Taijutsu et au Fuinjutsu. Ce repas détruit est peut-être qu’un signe que ce n’était pas le moment pour que nous croisions le fer, tu devrais te reposer pour aujourd’hui. »

Il ne lui fallut encore que quelques longues secondes pour terminer les soins sur le jeune homme. Elle attendait une réponse avant de le laisser pour aujourd’hui, il méritait bien un grand repos.



Spoiler:
 

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] I3wc

Merci Adit pour la signa <3

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] Empty
Lun 2 Déc 2019 - 11:38
Alors que la colère envahit sa personne, Jurôjin reçoit à nouveau un peu de la douceur de la soigneuse. Elle a autant le don d’apaiser la douleur que les cœurs. Son sourire, ses yeux brillants, sa chevelure rubis, une personnalité angélique.. La nature semble lui donner beaucoup de faveur. Jurôjin est loin d’être intéressée par Aimi, loin de cette idée. Simplement qu’il n’a pas l’habitude de voir des personnes avec tant de bonté sans qu’elle ne tombe dans les ténèbres de la vie. Un cœur bon est généralement le plus sensible. Il se brise à la moindre émotion trop forte. L’esprit suit ensuite, faisant sombrer la personne dans un fleuve rempli de haine, tristesse et autres sentiments négatifs. Enfin, si elle a choisi la voie de médecin, elle doit être assez solide pour ne pas tomber si bas, du moins il l’espère pour elle.

Pendant le soin, elle le rassure, lui expliquant qu’il y a d’autres occasions pour s’entraîner avec elle. Ce qu’elle dit n’est pas faux. La précipitation a toujours été un problème chez le Chôkoku, comme sa course pour vouloir regagner sa force. Il faut savoir prendre son temps et savourer la vie dit-on. Malgré tout, on dit aussi qu’on ne sait pas de quoi sera fait demain... L’incertain est dangereux, car on ne peut prévoir ce qu’il se passera dans l’avenir, autant proche que lointain. Cela inquiète quotidiennement Jurôjin, préférant se préparer en toute circonstance. Mais soit, il accepte avec un peu de déception de devoir en terminer pour aujourd’hui.

Il retient ce que lui conseille sa soignante sur ce qu’il doit faire et préparer pour la prochaine rencontre. C’est vrai que s’il ne peut pas continuer avec Aimi pour ce jour, rien ne l’empêche de le faire en solitaire après un peu de repos. De plus, comme elle le souligne très bien, d’autres points sont à travailler à partir de maintenant.

« D'accord, je vais tâcher de renforcer ma maîtrise de mon chakra jusqu’à que cela devienne naturel. Au sujet de ce que je dois travailler, j’ai déjà des idées. Je souhaite acquérir la maîtrise au sabre, en m’approchant de celle des samouraïs. Je sais qu’il y a le clan Nagamasa de présent à Iwa. Je vais essayer de m’inspirer d’eux pour y parvenir. Ensuite, ma maîtrise du Suiton laisse encore à désirer. Je sais qu’une utilisatrice Suiton puissante est présente au village. Je ne vais pas tarder à la contacter pour apprendre d’elle. »

Alors qu’il a exposé ses futurs projets, il se souvient de ce qu’à mentionner la demoiselle, concernant ses compétences à travailler. Il apprend par cet échange ce qu’elle maîtrise. Plutôt avantageux pour préparer un prochain combat.

« Tu sais Aimi, tu ne devrais pas dévoiler si facilement tes compétences. Il faut toujours garder un atout dans sa manche, surtout quand tu parles à ton futur adversaire. Enfin d’ici là, tu auras le temps de maîtriser de nouvelles compétences. Mais je compte bien profiter de connaître cela pour me préparer à notre prochain entrainement, tous les deux cette fois-ci. »

Son regard fixe cela de la jeune femme, montrant qu’il attend avec impatience la future rencontre pour ce combat. Ses bras sont soignés, il n’a donc plus besoin de rester ici.

« Encore merci pour tout Aimi. Je te suis reconnaissant. N’hésite pas à me faire appel si tu as un besoin. Je fais souvent des rondes dans le village. Sinon, j’attends patiemment le jour où on s’affrontera. Porte-toi bien d’ici là. A bientôt »

Spoiler:
 

_________________
Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet

Un bilan mitigé [PV Aimi / Kirito]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur commerçant
Sauter vers: