Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une goutte d'eau (Shinka)

Kazuma Nanna
Kazuma Nanna

Une goutte d'eau (Shinka) Empty
Dim 7 Juil 2019 - 19:47
Elle avait fait une promesse à sa mère, qui était de continuer à jouer de la musique. Cependant, la promesse n’était pas innocente : elle voyait en ces instruments une nouvelle façon de maîtriser ses pantins. Le corps humain disposait d’une multitude d’os, de muscles et de nerfs mais il était un tantinet impossible de maîtriser chacun en plein combat. En l’état, hormis ses dix doigts – de mains, et de pieds – et peut-être quelques attributs faciaux – comme la bouche, le nez ou les paupières –, elle ne savait pas faire grand-chose ou plutôt elle ne pouvait pas faire autre chose. Elle avait besoin de ses jambes et de ses bras pour encore se défendre, ou courir.

Or, les instruments de musique offraient une autre forme de complexité et de diversité. Le piano était un merveilleux exemple. L’instrument est constitué d’environ 80 touches, avec une à trois pédales supplémentaires. Les combinaisons étaient donc nombreuses pour la maîtrise simultanée de deux à trois pantins complexes, et elle avait encore pas mal de libertés. Des instruments moins complexes dans leur structure, mais qui offraient encore bien des richesses, pouvaient être cités. Par ailleurs, elle s’entraînait à l’un, la guitare même, dans un terrain d’entraînement.

Un pantin d’une cinquantaine de centimètre était relié à sa guitare avec des fils. A peine s’était-elle concentrée que le chakra court subitement sur les cordes jusqu’au pantin. Calmement, elle commence à jouer une note. Le pantin bouge, pour s’effondrer. Elle retente, le manège se répète. Elle essaye une bonne heure, sans interruption, pour finir esseulée, épuisée et en sueur.

- Je te jure ! C’est ridicule ! J’arrive pas à faire marcher un pantin de 50 centimètres ! R-i-d-i-c-u-l-e.


Elle se relève subitement, pour aussitôt s’effondrer. Elle avait mal jaugé la quantité de chakra qu’elle avait gaspillé dans cette expérience infructueuse, et là voilà avec vidée de toute force et d’énergie pour un temps non négligeable. Bon gré, mal gré, elle s’étale sur le sol, sur le dos, à fixer le ciel bleuté de l’été. Le soleil tapait fort aujourd’hui : il ne manquerait plus qu’elle ait droit à une insolation.

- J’ai soif, marmonna-t-elle finalement.

Une formulation faite après dix minutes d’attente, sans une bonne âme dans les parages. Comment pouvait-elle leur en vouloir : c’était un temps à rester chez soi, dans un bac d’eau glacé. Sauf que quelques courageux avaient affronté ce cruel soleil, et plus particulièrement trois petits êtres. Ils parlaient, mais elle les entendait comme un écho.

Deux des âmes finirent par partir, ne laissant qu’une âme à ses côtés. Cette dernière tentait d’apporter de l’ombre avec la guitare sur laquelle elle s’était considérablement épuisée. Une ombre qui apportait un brin de fraîcheur : la fine couche de transpiration qui s’était formée sur elle semblait se rafraîchir au contact de l’ombre, arrachant un léger frisson à la marionnettiste.

N’empêche qu’un problème demeurait : elle avait sacrément soif mais elle était incapable de bouger – ou même de parler. La soif devenait forte chaque minute passée, commençant à devenir une véritable petite torture pour la marionnettiste qui serait prête à vendre son âme pour une goutte salvatrice là, à cet instant.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6007-kazuma-nanna-i-wanna-break-free-termine http://www.ascentofshinobi.com/t6030-kazuma-nanna-how-far-can-i-go http://www.ascentofshinobi.com/u988

Une goutte d'eau (Shinka)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: