Soutenez le forum !
1234
Partagez

Quel bon vent vous amène ? [Konran Tenzin]


Quel bon vent vous amène ? [Konran Tenzin] Empty
Mer 10 Juil 2019 - 23:38

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Quel bon vent vous amène ?


Quel bon vent vous amène ? [Konran Tenzin] Iwa12

------------------------------------------------------

Environ trois années s’étaient écoulées depuis que le Genin avait rejoint le village d’Iwagakure. Si pendant un certain temps il s’était montré têtu et arrogant, aujourd’hui il n’avait plus rien à avoir avec ce gamin, il avait en effet beaucoup mûri et s’était quelque peu assagi. Il avait rencontré de nombreuses personnes, toutes aussi fascinantes les unes que les autres, elles l’avaient toutes aidés d’une façon ou d’une autre, au point que le natif de Kaze avait maintenant réussi à faire la paix avec son passé. Il craignait toujours son grand-père, mais il ne se laissait plus dominer par sa peur, au contraire, il se préparait et attendait le jour de leur rencontre avec patience.

En attendant, il avait l’intention de vivre, de profiter de chaque instant pour aider les autres. Il continuera de travailler, d’accomplir ses devoirs et d’œuvrer pour devenir une meilleure personne, la meilleure version de lui-même. Aimi était là pour l’aider, ses autres amis étaient tous là pour lui, il n’avait rien à craindre, et lorsqu’arrivera le jour de son affrontement avec son grand-père, se produira alors ce qui était écrit, un point c’est tout. Musashi croyait en effet au destin, mais il avait encore du mal à parfaitement expliquer ce concept, car il y avait des paramètres qui lui échappaient, mais il s’y soumettait, inutile de résister.

Le Genin se trouvait au haut plateau, lieu qu’il affectionnait particulièrement et qu’il jugeait propice à une bonne séance de méditation. Il était assis en tailleur, regardant attentivement l’horizon, plus précisément vers le Sud-Ouest, là où se situait son pays natal, Kaze. Même s’il ne gardait que peu de bons souvenirs, Musashi restait profondément attaché à sa nation, un sentiment qu’il ne pouvait expliquer, cela le dépassait mais il faisait avec, un point c’est tout. Il se remémorait son parcours avec beaucoup nostalgie, et était particulièrement reconnaissant au pays de la terre et la cité d’Iwa de l’avoir accueilli, nourrit et logé. Si pour l’heure il n’avait pas beaucoup d’objectif ni de grandes ambitions, il restait persuadé que tôt ou tard, il saura rendre l’appareil à son village.

Pour le moment ses objectifs étaient assez simples :Mener à bien ses projets avec Aimi, celle qui l’avait sorti des ténèbres, celle qui lui avait redonner goût à la vie et qui avait tout simplement illuminer sa vie. Ensuite, continuer de s'entraîner pour devenir plus fort et se rendre utile à son village, car il lui devait beaucoup, une dette qu’il ne pourra certainement pas payer en une vie. Enfin, se venger de son grand-père pour rendre justice à son père, sa mère, ses compagnons et son clan tout entier. Voilà ses principaux objectifs, pour l’instant il ne voulait pas se projeter plus loin, il aura tout le temps de s’en trouver d’autres lorsque ceux-ci seront accomplis.

Enfin, alors qu’il se perdait de plus en plus dans ses pensées, une petite brise de vent, fort agréable, le ramena à la réalité. C’était alors qu’il fût surpris de voir une personne à ses côtés, il s’agissait de Tenzin, un des plus grands shinobis du village dont il avait entendu le nom et les exploits à maintes reprises. Quand était-il arrivé ? Que faisait-il ici ? Beaucoup d’interrogations lui traversaient l’esprit, mais pour l’heure il n’avait pas l’ombre d’une réponse.

« Tenzin-san ?! » Fit-il, d’un air surpris. « Vous allez bien ? Depuis combien de temps êtes-vous ici ? » Demanda -t-il, d’un air curieux.

Il avait beaucoup rêvassé. Tenzin tombait à point nommé, car il allait enfin pouvoir discuter avec lui. De quoi ? Il ne savait pas encore. Mais si son aîné et supérieur hiérarchique comptait rester dans le coin, alors le Genin cherchera probablement à en savoir un peu plus sur lui. Sinon, ils pourraient tout aussi s’entraîner, c’était après tout le lieu idéal pour ça…

Spoiler:
 


_________________
Quel bon vent vous amène ? [Konran Tenzin] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Quel bon vent vous amène ? [Konran Tenzin] Empty
Jeu 18 Juil 2019 - 17:49
Tant de choses s'étaient passées depuis que j'étais arrivé à Iwa. Cela faisait maintenant sept longues années. Peut-être huit ? Je ne tenais plus réellement le compte, mais cela ne m'importait pas énormément. L'important à vrai dire c'était que j'étais toujours là, que je protégeais la cité qui m'avait accueilli depuis ces dernières années et que je ne faiblissais pas face à mon devoir. Mais quelque part, je ne pouvais m'empêcher de penser régulièrement à mon pays natal, celui qui m'avait vu grandir, celui qui m'avait vu fuir. A l'époque je n'étais qu'un petit garçon qui avait tout perdu, qui n'avait plus de repère, et qui plus est qui était traqué par des forces dont il n'avait aucune connaissance jusqu'alors. Ce jour là j'avais perdu mes parents, j'avais perdu mon foyer, j'avais perdu ma patrie. J'étais devenu Konran Tenzin, quasi-orphelin et sans domicile fixe. Je m'étais alors retrouvé à Iwa, Rokkusu de son nom à l'époque, et ils avaient vu en moi un potentiel ninja. Ils m'avaient recueilli, entraîné, entre autres choses pour me permettre de vivre une vie décente. Je leur devais ma vie. Et cela je ne l'oubliais pas.

Après plusieurs années, je m'étais fait nombre d'amis, de compagnons d'armes, de figures d'autorité, une rivale, et même l'amour. J'en avais perdu certains, que ce soit aux mains de la mort ou à celles plus sournoises de l'éloignement. Toutes deux cependant n'avaient pas été tendres, et leurs gifles résonnaient encore en moi. Et malgré tout cela, j'étais toujours là. J'avais retrouvé mes parents lors d'une mission, qui avaient décidé de s'ostraciser pour ne plus subir le manège des Grandes Puissances. Mais j'avais décidé pour ma part de rester et d'essayer de changer les choses de l'intérieur. D'essayer de faire en sorte de rendre les villages shinobis meilleurs. Ou en tout cas au moins le village caché de la Roche. Mais il me restait tant de choses à accomplir. Peut-être, ensuite, pourrais-je les retrouver à nouveau pour leur montrer mes accomplissements. En attendant, nous avions tous les trois nos blessures, et nos histoires. Nous avions grandi/vieilli séparément, et nos chemins s'étaient un peu éloignés. Mais je restais heureux de les savoir en vie, quelque part.

Je me faisais à toutes ces réflexions alors que mes pas foulaient distraitement le sol des Hauts-Plateaux. Le vent fouettait mon corps et soulevait mes cheveux d'une manière qui m'avait toujours été particulièrement agréable. Un sourire distrait flirtait sur mes lèvres alors que, quelques secondes plus tard, je tombai sur un jeune shinobi du village. Han Musashi. J'avais fait quelques recherches sur les membres de mon village, surtout depuis que j'étais devenu récemment jonin. L'homme aux cheveux blonds s'était illustré dans la défense d'Iwa, aussi bien que l'arrestation, ou plutôt la victoire face à un des prisonniers échappés de Wasure. C'était un manieur du Shoton, et il semblait qu'il était arrivé à Iwa il y a quelques temps. Pendant les premières secondes, il ne sembla pas m'avoir repéré, perdu dans ses pensées. Lorsque je m'avançai un peu plus, il se retourna alors vers moi, surpris, avant de prendre la parole. Je lui fis alors un sourire tranquille, et pris place à ses côtés. J'étais d'humeur à rester bavarder un peu.

-Oui, merci Musashi-san, et si ça ne te dérange pas, on peut se tutoyer ? Je vais bien et toi ?

Je pris une courte pause face à sa dernière question et un sourire plus nostalgique étira mes lèvres. Je savais ce qu'impliquait sa question, mais j'étais d'humeur bavarde, ne l'avais-je pas dit ?

-Combien de temps ? Tout dépend du point de vue. Sur cette côte de la montagne : bien moins longtemps que toi visiblement. Quelques secondes tout au plus. Si on parle d'Iwa cependant : un peu plus longtemps que toi. J'ai cru comprendre que tu ne venais pas d'ici, je me trompe ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Quel bon vent vous amène ? [Konran Tenzin] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Quel bon vent vous amène ? [Konran Tenzin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: