Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'esprit d'Hiramekarei [PV Katagiri Asano]


L'esprit d'Hiramekarei [PV Katagiri Asano] Empty
Jeu 11 Juil 2019 - 11:23
L’astre solaire perché dans l’azur, la fournaise t’accompagne jusqu’au port Naragasa, d’où tu empruntes l’embarcation menant jusqu’à l’île où sera organisée la fameuse initiation. Heureusement, quelques brises marines viennent rafraîchir ton épiderme, atténuant de façon sporadique la chaleur, et en même temps, tu vois cet homme tout de noir vêtu, absorbant les rayons du soleil avec sa combinaison, tu te demandes comment il peut supporter une telle température. Il ne te regarde pas, enfin tu crois. Son masque à visière métallique te permet de l’identifier, il s’agit bien de Nobuatsu Saji, ce dernier t’invite à monter sur le bateau et ensemble vous vous rendez en direction de l’île d’Ue.

Une île de tous les dangers et à la végétation dense, aussi importante que la faune qui la compose, des animaux qui se caractérisent par une taille bien supérieure à la normale, et une certaine hostilité envers les humains, un en particulier. Est-ce l’excitation qui bouillonne en toi, ou juste un stimulus physique lié à la chaleur pénétrant ta peau. Le bateau accoste, vous descendez. Toi et celui qui semble te superviser. Tu le suis à travers un sentier, des chatouillements au niveau des jambes… Des insectes se sont glissés dans tes vêtements. Tu comprends alors que cette traversée ne serait pas de tout repos.

En quelques instants vous arrivez à l’orée de la forêt, ou plus exactement, dans une partie clairsemée où l’on peut voir des marques au sol, un sceau déposé et tout autour une cohorte d’hommes habillés de façon formelle vous dardent du regard. Des tambours géants placés sur leur piédestal tout autour de la marque au centre de laquelle, le chef de cérémonie te suggère de placer ta lame, il te demande maintenant si tu es prêt.

@Katagiri Asano
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'esprit d'Hiramekarei [PV Katagiri Asano] Empty
Jeu 11 Juil 2019 - 14:51
Ô qu’il lui semblait être bien trop rapide ce moment où il était convié sur cette barque. Asano n’était encore qu’un jeune Genin et il lui semblait si proche le moment où il avait pénétré pour la première fois dans le grand dojo. Il se rappelait encore ses hommes et ses femmes s’entrainant avec véhémence, entrechoquant leurs épées sans l’ombre d’une hésitation, ne semblant pas même craindre pour leur chair alors qu’il ne s’agissait pourtant là que d’entraînement. Qu’il avait été émerveillé par la noble stature de ses combattants, par leurs yeux aguerris, leurs bras fermes. Malgré son physique herculéen, malgré son bras aussi gros que la cuisse d’un homme normal, il lui avait semblé être l’être le plus faible et le moins envieux du village. Aussitôt séduit, il avait travaillé, certes avec relâche mais aussi avec humilité. Il n’espérait rien d’autre que servir son village et se faire tuer pour lui à la première occasion car, il n’en doutait pas, il ne survivrait pas une minute face à de tels shinobis qui lui semblait être le fleuron de tout un pays.

Certes, les apparences étaient trompeuses et Asano s’était avéré être un élève attentif et studieux, probablement trop humble et surtout trop clément mais au bras vigoureux. Il semblait à tous qu’il avait l’âme d’un sabreur et qu’il palliait ses défauts par une aisance naturelle, par une sorte d’esprit naturellement tourné vers ce type de discipline. Ô il n’était pas le meilleur technicien, ni même paradoxalement le plus puissant ; mais il comblait ses lacunes par une véritable volonté de servir et d’apprendre. C’est probablement cela qui l’avait fait se démarquer. Car les sabreurs ne devaient probablement pas être que des personnages solitaires, orgueilleux et dangereux. Tout du moins était-ce à espérer car Asano n’était rien de tout cela. D’ailleurs, quand il lui avait été annoncé qu’il pouvait prétendre à porter l’une des sept armes légendaires appartenant aux sabreurs de la brume, il avait refusé. On lui fit remarquer que c’était en partie parce qu’il refusait qu’il avait été choisi ; le chemin devant encore être long pour prétendre réellement à être un des sept épéistes de la brume.

C’est ainsi qu’Asano se retrouva dans cette barque, non loin de Nobuatsu Saji qui lui semblait être l’incarnation du sabreur. Une silhouette musculeuse, un mutisme parfait, une impassibilité à toute épreuve. Alors le massif Asano faisait répétitivement la moue, se demandant toujours pourquoi on lui faisait cet honneur. Mais emporté par son caractère simple et sa grande volonté, il était prêt à relever tous les défis qu’on lui présenterai ne serait-ce que pour rendre hommage à tous les sabreurs et à son village. Il ne pouvait échouer, selon lui, qu’en ne s’éprouvant pas au maximum. Il renferma plus fortement encore sa main sur Hiramekarei, l’une des sept épées du village de la Brume, qui appartenait auparavant à Watanabe Chihō. Il ne connaissait que très peu cette épée massive qui correspondait bien en apparence à son style et à sa force physique ; il espérait simplement en être digne.

Il n’eut pas le temps de se plonger davantage dans la réflexion car la barque toucha terre et tous sortirent avec vivacité sous l’impulsion d’un Saji toujours imperturbable. La nature de cette île pourtant semblait en éveil et désireuse de se défendre face à toute intrusion. Le moindre insecte grimpait ainsi sur les membres d’Asano mais, curieusement, semblait soigneusement éviter Saji. Le jeune bretteur fronça donc le sourcil en remarquant qu’il n’y en avait que pour lui. Mais une nouvelle fois il fut coupé dans ses réflexions et grande fut sa surprise lorsqu’il fut introduit au sein d’un contingent important. L’endroit, très ritualisé, aurait imposé le respect au plus fougueux des hommes. Mais Asano, naturellement empreint d’une grande humilité, n’en demandait pas tant pour être impressionné. Il posa son sabre comme il fut requis par ce qui semblait être un maitre officiant. Lorsqu’on lui demanda s’il était prêt, il répondit.

- Je le suis.

Soyons franc, prêt, Asano ne l’était pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7119-katagiri-asano http://www.ascentofshinobi.com/t7147-katagiri-asano-carnet-de-route#59980

L'esprit d'Hiramekarei [PV Katagiri Asano] Empty
Sam 13 Juil 2019 - 15:48
Annonçant que tu es prêt, les tambours aussitôt commencent à battre, et le rythme de ton cœur, à augmenter. Les taiko tremblent à la même fréquence que la terre, le sceau marqué au sol prend tout son sens que tu vois l’épée placée au centre s’envelopper soudainement d’une aura bleutée, depuis le pommeau jusqu’à l’acier enfoui dans le sol. Les hommes en place tout autour exécutent des mudrâs avec fluidité, tu réalises qu’ils ont recours à un fuinjutsu afin de libérer cette présence emprisonné dans la lame jusque-là inerte que tu portais. Enfin, devant toi, se manifeste l’esprit d’Hiramekarei.

L’aura qui émane de l’arme prend peu à peu les traits d’un nuage, une forme vaporeuse ne cessant de s’étendre. Inodore, elle vient te happer sans que tu n’aies le temps de réagir, pénètre tes narines jusqu’à ce que tout ne devienne qu’obscurité. Tu reprends conscience immédiatement, ou peut-être as-tu seulement été transporté dans un monde onirique, une illusion ? Le décor qui s’offre à toi est certainement très familier. Tu reconnais une forge, et à l’architecture de la bâtisse, tu reconnais celle dans laquelle tu as longtemps travaillé. Le vieux forgeron te regarde, il t’appelle pour l’aider.

Sur son plan de travail, une épée, une lance et une hache. Il semble hésitant, se tourne vers toi et pose sa main sur ton épaule, amicalement.

« Aide-moi à résoudre un problème Asano-kun, qu’est-ce que t’évoque ces trois armes face à toi? Quelle arme choisirais-tu pour combattre et pourquoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'esprit d'Hiramekarei [PV Katagiri Asano]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: