Soutenez le forum !
1234
Partagez

Hors d'ici, fripon ! (pv YASEI KROWRU)

Asegawa Rôshi
Asegawa Rôshi

Hors d'ici, fripon ! (pv YASEI KROWRU) Empty
Ven 12 Juil 2019 - 0:01
-Mais qu’est-ce que tu veux faire à ton âge, Rôshi ?

-Enfin Sakura, nous avons déjà parlé de ça ! Je suis un shinobi maintenant et puis c’est tout !

Dit Rôshi alors qu’il tente de prendre une pose martiale devant sa femme, canne en avant. Heureusement, il n’y a aucun autre témoin pour assister à la scène dans l’arrière boutique de la boutique de tailleur de la famille Asegawa. Les quelques clients sont de toute manière trop occupés par leurs propres achats pour tendre l’oreille et écouter ce qu’il peut se passer dans la pièce adjacente.

On pourrait accorder à madame Sakura Asegawa une certaine sagesse. Il est vrai qu’à 83 ans, on est en général plus occupé à vivre une fin de vie calme qu’à s’engager dans les forces armées. Mais le vieux Rôshi en a décidé autrement. Sa vie a été plutôt calme, malgré quelques événements plutôt mouvementés, notamment son premier déménagement forcé. Mais lui-même n’a jamais été obligé de donner de sa personne directement dans un conflit armé. Il faut croire qu’un besoin d’adrénaline a fait surface en même temps que le chakra à l’intérieur du corps du vieillard.

Si la résonance a fait perdre le don du chakra à plusieurs shinobis expérimentés, sans compter les personnes qui se retrouvent assimilateurs d’une affinité quelconque ou avec des capacités chamboulées, d’autres ont été plus « chanceux ». Des civils, des messieurs et madame tout-le-monde, qui se voient dotés de cette énergie si particulière qui permet des miracles. C’est le cas de Rôshi, qui a été l’un des élus à se voir distribuer cette capacité. Et, comme la conclusion logique d’une vie de tailleur, de se voir doté de la capacité à maîtriser le tissu.

Il a 83 ans d’une vie sédentaire à rattraper, le bougre. Les idées fourmillent déjà dans son esprit pour exploiter au mieux ce pouvoir qui peut paraître anodin en comparaison d’autres capacités spéciales comme l’utilisation d’affinités combinées et autres Kekkei Genkai. Mais s’il n’est plus tout jeune, Rôshi dispose d’un avantage par rapport à la nouvelle génération. Car avec l’âge vient la sagesse et l’expérience de la vie.

Et puis à son âge, s’il meurt dans l’exercice de ses fonctions… hé bien tant pis, il ne lui reste certainement pas beaucoup de temps. Quelques années, tout au plus. Il a bien profité jusqu’ici alors il peut bien se permettre d’être un peu moins prudent désormais.

-Shinobi de Kiri ! Et quand est-ce que tu commences, monsieur le grand shinobi ?


-Euh… hé bien… je dois déjà me rendre à cet établissement… la Caserne, je crois qu’ils appellent ça. Et puis, on m’assignera à une équipe.

La condition de genin et ce que cela implique n’a pas échappé à l’Asegawa.

-Tu vas juste te faire mal au dos au bout du premier jour et revenir sur un brancard en gémissant de douleur.

-C’est ce qu’on va voir !

Dit-il en faisant des moulinets avec sa canne.

-En attendant, je te rappelle qu’il reste encore des tuiles cassées à retirer sur le toit du magasin.

Il est vrai qu’il reste à Rôshi cette « mission ». Si le magasin Asewaga est encore debout, il a souffert de quelques dégâts liés aux récents troubles qui ont touché le village. Aidé de sa canne, le vieil homme attrape une échelle et sort de la boutique par la porte arrière. Une fois à l’extérieur, il place l’échelle contre le mur et monte jusqu’à arriver sur le toit en respirant fort. Quelle n’est pas sa surprise lorsque son regard croise celui d’un corvidé. Si l’oiseau se décide à lâcher une fiente entre des tuiles cassées, cela pourrait s’infiltrer plus profondément dans les fondations de la structure. Rôshi attrape sa canne et fait d’amples mouvements en direction de l’oiseau dans le but de le chasser.

-Aller, du balai ! Oust !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4827-ame-netoi-dc#37520 http://www.ascentofshinobi.com/u607
Yasei Krowru
Yasei Krowru

Hors d'ici, fripon ! (pv YASEI KROWRU) Empty
Ven 12 Juil 2019 - 8:45
    Nouvelle journée, nouvel objectif. Maintenant que j'étais un shinobi je devais encore plus m’entraîner qu'avant. Même si je m’entraînais déjà pas mal avec mes deux grands frères. Raven où es-tu en ce moment ? Je ne t'ai pas oublié frangin, je sais que tu es en vie quelque part. Quand je serais plus fort je partirai à ta recherche. Mais pour l'instant, objectif, maîtriser encore mieux mes mouvements lorsque je suis en corbeau. Journée métamorphose donc.

    Je m'envolais donc par la fenêtre de ma chambre, ce qui deux fois plus cons, pourquoi ? Numéro un, bah je laisse la fenêtre ouverte donc n'importe qui peut voler mes affaires, fort heureusement tout ce qui est de valeur est sur moi. Numéro deux, la porte est fermée à clef et les clefs sont à l'intérieur donc si quelqu'un entre chez moi il peut tout simplement prendre les clefs et faire en sorte que dorénavant cette maison soit la sienne, comme je le dis souvent y'a pas d'âge pour être idiot.

    En parcourant les cieux, j'eus soudain comment dirais-je pour rendre ça gracieux. Bah y'a rien qui peut rendre ça gracieux, donc j'avais envie de chier. Le problème c'est que y'a pas de toilettes pour volatile, donc je dois trouver un endroit où me poser ou faire ça dans les airs avec un risque certains que ça tombe sur le crâne de quelqu'un. Je décide donc d'opter pour la première solution et j’atterris sur le toit d'une maison. On pouvait d'ailleurs voir que ça et là des tuiles manquaient. Je pouvais vaguement entendre ce qui se disait à l'intérieur de la demeure. Un vieil homme qui parlait de devenir shinobi ou qu'il l'était déjà... Enfin bref, je ne prêtais pas plus attention que cela, certainement un ancien qui racontait ces exploits de jeunesses, il rabâche tout le temps les aînés.

    J'allais commencer à me délester de mon excédent de poids quand soudain j'entendis une porte claquée, puis quelques secondes plus tard un bruit d'échelle qui cogne contre le mur, zut je n'allais pas pouvoir faire mes besoins ici. Un crâne chauve montra alors le bout de son nez ? Ah bah non du coup c'est sa tête donc l'expression marche pas. Bref le vioc se pointe, il me regarde, je le regarde, il continue de me regarder. Soudain il attrape sa canne et commence à faire de grands mouvements de cannes plutôt dangereux dans ma direction. J'en esquive un puis un autre et enfin je m'exclame :

    « Hééééé Oji-san arrête tes conneries tu vas finir par me toucher. »

    Ha et là j'viens de parler en forme de corbeau à un vieux. Soit il va croire qu'il fait des hallucinations, soit il va penser qu'il est mort à coup sûr. Bon bah pas le choix je vais devoir me transformer en partie devant lui, le problème c'est que j'ai pas pris de vêtements. Faut dire que j'avais pas prévu de me retransformer en humain avant de rentrer chez moi. Je transforme alors juste ma tête en tête humaine afin de convaincre le vieillard.

    « Je suis Yasei Krowru je suis un shinobi de Kiri enchanté oji-san. J'ai la capacité de me métamorphoser en humain ou en bête à mon initiative. Bon enfin sauf là, parce que j'ai pas de vêtements donc si je me transforme totalement je suis tout nu ! Donc tu auras l'honneur aujourd'hui de t'adresser à un corbeau avec une tête d'humain, si c'est pas classe ça ! »

    Tout en terminant ces mots, une fiente s'échappa de mon intérieur pour atterrir sur le toit de la maison du vieil homme. Là un silence s'installa, je regardais le vieux, il me regarda. Quelque chose me dit que les mots suivants ne seraient pas aussi courtois.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7120-yasei-krowru-le-petit-oisillon
Asegawa Rôshi
Asegawa Rôshi

Hors d'ici, fripon ! (pv YASEI KROWRU) Empty
Lun 15 Juil 2019 - 23:11
Les coups de cannes pleuvent sur le volatile, qui esquive comme il le peut les attaques de son adversaire. Le corbeau semble néanmoins bien décidé à rester ici, comme il le fait savoir oralement au vieil homme, qui ne peut d’ailleurs qu’être étonné devant un tel spectacle. Un oiseau capable de parler ? Il n’est pas ici question de quelques oiseaux exotiques capables d’apprendre une poignée de mots comme certains marchands viennent parfois en vendre. Cet animal s’exprime réellement comme un humain. Si pour les shinobis expérimentés, il n’est pas surprenant de rencontrer des métamorphes animaux, c’est une autre paire de manche en ce qui concerne le vieux tailleur, qui n’a jamais rien vu de tel durant sa longue existence. La seule chose qui pourrait s’en rapprocher est à piocher dans de vielles croyances.

-Aaaaah par les Kamis quelle est cette diablerie ?!

S’exclame-t-il, manquant de perdre l’équilibre et redoublant d’efforts pour chasser la créature à grand renfort d’amples mouvements de bâton avant de concéder un instant d’accalmie, durant lequel il ne peut s’empêcher d’interroger l’oiseau moqueur.

-Es-tu… un Yokai ?

La question peut paraître triviale mais le vieux Rôshi a été éduqué à une période où les croyances en de vieilles légendes étaient choses courantes. On pourrait même lui donner raison depuis les événements liés à cette espèce de grosse tortue qui a manqué de raser le village. Même s’il n’est pas question ici d’un fantôme, mais tout simplement d’un genin de la brume. Le tailleur ne peut que gratter son crâne chauve devant le discours du jeune Krowru, qui retrouve au passage une forme un peu plus humaine, du moins pour le visage, ce qui renforce encore plus la sensation de malaise pour le vieillard.

Il est jeune, mais ça Rôshi le savait déjà. Il l’a déduit à partir de la façon dont le corvidé s’exprime envers l’ancien. Ainsi, il existe des individus capables de se transformer à loisir en bête ? Le chauve a beaucoup de choses à apprendre sur le monde ninja. Mais pas maintenant, pas aujourd’hui. Aujourd’hui il veut s’occuper de sa toiture, pas assister à un cours de métamorphose. Reprenant du poil de la bête, il répond avec aplomb, ayant retrouvé sa contenance.

-Et moi je suis Rôshi Asegawa et tu es sur mon toit, gamin ! Je me moque que tu sois un Ninja de Kiri. Il y a des gens qui travaillent ici ! Va jouer ailleurs !

Dit-il, levant une nouvelle fois sa canne en signe de menace. Le vieillard est lui-même shinobi de Kiri mais il n’en dit rien à son semblable. Il n’estime pas cette peine nécessaire. Il est même un peu vexé d’être au même niveau que ce jeune impertinent qu’il corrigerait volontiers s’il n’avait pas autre chose à faire.

Mais c’est alors que ce que Rôshi craignait le plus arriva. Ultime provocation, Krowru venait de se soulager sur une tuile. Le Yasei ne peut pas voir les yeux du vieillard, cachés derrière ses lunettes de soleils, mais ils sont injectés de sang sous l’effet de la colère.

-Je t’avais prévenu !

Bien décidé à lui faire goûter ses « arcannes », Rôshi bondit sur le toit avec une agilité surprenante et administre un nouveau coup de canne en direction de l’oiseau, bien décidé à le corriger.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4827-ame-netoi-dc#37520 http://www.ascentofshinobi.com/u607
Yasei Krowru
Yasei Krowru

Hors d'ici, fripon ! (pv YASEI KROWRU) Empty
Ven 19 Juil 2019 - 9:00
    Hein ? Le vieil homme me confondait avec un Yokai ? Ces bêtes mythiques et malfaisantes. C'est drôle mais celle-là on me l'avait jamais faite. J'suis un gamin on ne peut plus normal, bon ok j'ai des ailes, ok j'peux me transformer en corbeau, mais y'a bien des enfants issus de l'union de deux personnes de même famille qui finisse avec des tares beaucoup plus grande imprimée sur leur visage ! Paraît qu'à Kaminari no kuni y'en a beaucoup de ces gens là. Après aucune certitude ce ne sont que des « on dit ».

    Le vieillard se présentait finalement après quelques nouveaux coups de canne dans ma direction. Il se nommait donc Rôshi Asegawa et j'étais sur son toit. Je le savais bien ça mais bon, j'y peux rien j'avais du me poser pour déféquer, c'est la vie. Tout le monde fait caca, aussi bien les humains, que les mi-humains, que les animaux. Ce vieillard est vraiment antipathique malgré tout j'avais décidé de lui répondre, mais la crotte que je venais de lâcher changea la donne. On sentait la moutarde monter chez le vieil homme et voilà qu'il lançait un nouveau coup de sabre, mais je sentais de la puissance s'en dégager de celui-ci, était il capable d’insuffler du chakra dans sa canne ? En tout cas je ne pouvais pas l'esquiver celui-là. Je prenais donc le coup en plein dans le crâne ce qui m'envoya plus loin dans les airs. Oulah ça allait faire une sacré bosse demain, je regardais le grand père énervé à mon tour.

    « Hé Rôshi-ojisan t'es vraiment pas cool ! On t'a jamais dit qu'il faut pas taper les enfants ! J'vais aller me plaindre à SOS enfants battus tu vas voir, ils vont t'envoyer la garde Mizujine ! »

    Dans mon esprit c'était claire, les hostilités étaient lancées entre moi et ce vieillard, par conséquent il n'y avait plus de retenue. Et quand je dis plus de retenue vous voyez donc intrinsèquement à quoi je fais référence n'est-ce pas ? C'était partit pour la punition ultime.

    « Tu l'auras cherché Oji-san. Arcane secrète du clan Yasei, Pluie de colis ! »

    Et voilà que je volais en cercle au dessus de la toiture de Rôshi afin de me délester de plusieurs paquets cadeaux tout droit sortis de mon anus. Cet homme m'avait frappé, cela me semblait être un juste retour des choses dans cette situation. Une fois une vingtaine de cacas lâchés je prenais la fuite en direction de l'est. Tout en lâchant une petite phrase de défi.

    « Bon courage avec ta toiture le vioc ! Tu peux toujours essayer de m'attraper ! »

    Je venais de donner la meilleure image du clan Yasei, je pense que Zoku et Reikan seraient fiers de moi. Ou pas à dire vrai j'en sais rien mais bon, donner une correction à ce vieillard était primordial. La question c'est est-ce qu'il allait tenter une poursuite ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7120-yasei-krowru-le-petit-oisillon
Asegawa Rôshi
Asegawa Rôshi

Hors d'ici, fripon ! (pv YASEI KROWRU) Empty
Ven 26 Juil 2019 - 22:26
Aucune excuse ne sort de la bouche de Krowru. Tant pis pour lui, Rôshi est bien décidé à terminer son mouvement de canne en direction du crâne de l’impertinent, qui est projeté dans les airs mais qui arrive à se ressaisir en vol pour retrouver sa stabilité. L’histoire aurait pu en rester là si Krowru avait décidé de s’en aller simplement… mais non, en plus de dégrader la propriété d’autrui, il fait preuve d’insolence, bien décidé à avoir le dernier mot. Il en est de même pour Rôshi, en soit… mais lui, il a plus de 80 ans, donc il a le droit d’être chiant.

-J’ai tapé mes enfants quand ils étaient impertinents et ils sont aujourd’hui de solides adultes bien éduqués et équilibrés, ce qui n’est clairement pas ton cas, garnement !

Rôshi a été élevé à la dure, à l’ancienne. Il l’a fait avec ses enfants également. Quand un gamin fait un caprice, on lui donne un coup de canne et ça va tout de suite beaucoup mieux, enfin ! Et ces pseudos thérapeutes et leurs méthodes non violentes… eux aussi mériteraient quelques coups de cannes bien placés.

-Des enfants battus ? Le village utilise littéralement des enfants pour ses opérations militaires et tu penses qu’ils en ont quelque chose à foutre d’un gosse qui se prend un coup de canne ?

Et que la garde vienne donc, le vieillard les attend de pied ferme ! 83 ans qu’il paye ses impôts alors il ne va pas se laisser faire par quelques vulgaires fonctionnaires trop mauvais pour devenir shinobis et trop paresseux pour faire un vrai métier. Non mais c’est vrai, à quoi peuvent bien servir des soldats normaux dans un monde de shinobis. Le moindre ninja un tant soit peu expérimenté peut venir à bout de soldats ordinaires les doigts dans le nez… avoir une garde régulière comme ça, c’est vraiment pour le folklore…

Krowru est par contre bien décidé à contre-attaquer avec ce qui est visiblement son arme fétiche. C’est bien une vingtaine de fientes qui quittent le corps du Yasei pour foncer vers le vieil homme, qui fait les gros yeux derrière ses lunettes opaques. Il doit réagir vite s’il ne veut pas voir son domicile ainsi souillé par la vermine. Attrapant sa canne à deux mains puis pliant les genoux pour se stabiliser, il commence à la faire tourner sur elle-même à une vitesse étonnante, créant un courant d’air en face de lui. Ainsi, les fientes du corbeau sont déviées de leur trajectoire initiale pour finir leur course en contrebas, au niveau de la rue passante.

Rôshi se redresse, non sans effort et en faisant craquer ses vieux genoux. Fier de sa prestation mais dur de la feuille, il n’entend pas les lamentations des passants recouverts de déjections à quelques mètres en dessous de lui, qui ont été assez malchanceux pour être au mauvais endroit et au mauvais moment.

-Héhé… c’est tout ce que tu as ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4827-ame-netoi-dc#37520 http://www.ascentofshinobi.com/u607

Hors d'ici, fripon ! (pv YASEI KROWRU)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: