Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Les caravanes d’Ali Baba
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] EmptyAujourd'hui à 21:42 par Sabaku Eirin

» La FKP (Yamiko]
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] EmptyAujourd'hui à 21:28 par Sakana Ayanokoji

» [B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] EmptyAujourd'hui à 21:24 par Date Junko

» [B/OFFICIELLE/KIRI] REFERMER LA PLAIE
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] EmptyAujourd'hui à 21:23 par Narrateur

» 05. Se tromper sur toute la ligne
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] EmptyAujourd'hui à 21:06 par Borukan Ashitaka

» Prémices (Metaru)
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Sakana Ayanokoji

» Consolidation [OS]
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Kōenji Zuko

» Patpat [Aditya]
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] EmptyAujourd'hui à 20:40 par Kurayami Zeref

» Contre-la-montre en eaux troubles
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] EmptyAujourd'hui à 20:16 par Kurayami Zeref

» [en cours] Koda Abura, genin
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] EmptyAujourd'hui à 19:53 par Koda Abura

Partagez

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi]

Date Junko
Date JunkoEn ligne

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] Empty
Sam 13 Juil 2019 - 18:33

Junko était encore enlisée dans son lit, son corps à la peau laiteuse recouvert de ses draps fins, sa chevelure de feu étalée autour de son visage comme la crinière d'un fauve. Allongée sur son matelas, elle fumait sa petite pipe fine avec volupté, projetant au plafond du petit appartement des cercles blancs éthérés, qui se perdaient dans l'air après quelques instants de flottement. L'endroit était calme. Seul le doux bourdonnement de la rue parvenait à ses oreilles, atténué comme le frémissement d'une ruche. Elle jouissait d'une sérénité parfaite. Son coeur était léger. Elle n'avait à se préoccuper d'aucun client, d'aucun patron mécontent. Elle avait laissé cette vie-là derrière elle.

Elle se redressa, faisant glisser ses draps sur sa peau nue. Il faisait chaud dans l'appartement. Le soleil s'était fait mordant ces derniers temps. Il grillait la peau et échauffait les esprits avec une ardeur chaque jour plus féroce. Les coins d'ombre étaient devenus un luxe que tous recherchaient. Et pourtant, les plus vaillants - et surtout les moins riches - continuaient à s'adonner à l'exercice de leur métier, sans jamais s'épargner. Junko ne pouvait s'empêcher d'éprouver une certaine interrogation en voyant ces vieillards, parfois, courber l'échine et ployer sous le travail et la canicule pour gagner leur misérable pécule. Elle s'était prise d'intérêt pour la vie de la ville depuis qu'elle s'était installée dans son appartement. Elle observait les gens, qui l'avaient observée pendant des semaines.

Elle ne se lassait pas de ce spectacle. Elle n'avait finalement connu que la société des maisons de plaisir depuis son arrivée à Kiri. Le reste de la population du village, elle n'avait fait que le croiser. C'était une foule anonyme de visages sans grand intérêt, qu'elle apercevait dans les rues sans vraiment les regarder. Cela dit, elle n'accordait pas grande attention non plus à tous les hommes qui payaient pour jouir de sa compagnie. La plupart étaient sans intérêt aucun, et soit complètement ivres, soit assoiffés de plaisirs qu'elle se refusait à assouvir. Quelques rares exceptions l'avaient marquée, cependant. Des clients avec lesquels elle avait pris plaisir à converser, à échanger quelques traits d'esprit. Ceux-là seraient bien les seuls dont elle regretterait la compagnie. Pour le reste, elle n'avait aucun remord: elle avait fait le bon choix en s'éloignant de ce monde-là.

La raison de son changement de vie était bien simple: elle n'avait plus envie de jouer la potiche dans les maisons de plaisir. Cette existence lui avait permis d'acquérir une certaine popularité dans certains milieux particuliers du village, mais elle n'en avait retiré aucun grand contentement personnel. Un peu d'argent, voilà tout. Et comme elle n'était pas économe, ce petit pécule n'avait pas tardé à disparaître en riches étoffes, ou en mets délicieux. Elle gardait un faible pour les plaisirs faciles ... Une vie de luxe succédant à une vie de misère abyssale ne pouvait s'effacer sans laisser de trace.

Elle fit sa toilette rapidement. L'eau fraîche lui fit le plus grand bien. Puis elle s'habilla légèrement, d'une tunique et de bas de soie. Elle noua enfin son bandeau de shinobi autour de son bras gauche. Elle ne sortait plus désormais sans s'orner de cet accessoire. C'était peut être la garantie de son changement de vie: elle s'impliquait maintenant pleinement dans sa tâche de kunoïchi. Ainsi équipée, elle sortit de son appartement, claquant la porte derrière elle, et glissant une clef dans sa poche.

Les rues étaient plus fraîches que son appartement. La brise marine les parcourait, emportant avec elle des relents d'écume. Mais la chaleur restait intenable au soleil. Junko chercha un endroit à l'ombre. Elle en trouva un parfait: sous un arbre aux ramures étendues, un carré d'herbe grasse. Elle s'y allongea avec délice, et troqua l'air marin contre l'odeur de la pelouse. Elle aurait pu rester là une éternité, si ...

Des cris. Des appels à l'aide, de plus en plus proches. Elle fronça les sourcils, et regretta aussitôt d'avoir ceint son bandeau à son bras. Quelle sotte ... Elle aurait pu profiter d'un moment de répit et ignorer les tourments du bas peuple, mais la providence en avait décidé autrement. Elle ouvrit alors les paupières, et les tourna en direction des cris.

"AU S'COUUUUUUUURS ! IL VA ME TUER !"

La journée s'annonçait finalement assez mouvementée.


_________________
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] Vmoy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Kaguya Mitsugi
Kaguya Mitsugi

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] Empty
Dim 14 Juil 2019 - 9:10
Les oiseaux, ils chantaient… babillaient… le temps serait bon… fabuleux!

Mitsugi poussa du revers de la main la longue pièce de tissu posée-là, à la fenêtre du petit salon. Perchée en hauteur, l’astre du jour illuminait déjà le ciel. Les volailles, elles savaient reconnaître les belles journées… oui, oui! de la même manière que les marins savaient anticiper les tempêtes et les marées! C’était instinctif, mais qu’importe. Le ninja s’était levé tôt cette journée-là : il avait des courses à faire avant de se diriger du côté de l’hôpital où il passerait une partie de l’après-midi. Ces derniers temps, l’apprentissage de l’Iroujutsu avait pris tout son temps, mais il savait en retirer une certaine fierté, un certain sentiment… d’accomplissement personnel.

Qui plus est, ça l’arrangeait… d’étudier toute la journée. En effet, il pourrait être à l’abris de la chaleur ce qui n’était pas du luxe par une journée comme aujourd’hui. Impossible de la rater, elle était partout! La sueur, elle perlait sur tous les visages : certains rougis par l’effort, d’autres en total PLS. Personne n’y échappait.

Une faible brise soufflait en ville, au plaisir des damnés.

Vêtu uniquement d’une longue robe crème au tissu fin, il se déhanchait dans la rue : un pas devant l’autre. Des gouttes d’eau perlaient du bandeau qu’il portait à son front.

Soudain, alors qu’il s’apprêtait à bifurquer sur le sentier qui l’emmènerait au complexe médical, il entendit le cris paniqué d’un gamin. Malaxant une faible quantité de chakra neutre sous ses pieds, il fit volte-face avant de s’élancer en direction des sons.

Kunai à la main, un bandit masqué poursuivait un gamin qui, visiblement, n’était pas en mesure de se défendre. Le Kaguya ne pouvait supporter cette vision. Comment pouvait-on s’en prendre à plus faible que soi. Ce combat n’était pas équitable. Bondissant, le shinobi atterris à quelques mètres de l’agresseur.


Pourquoi ne t’en prendrais-tu pas à quelqu’un de ta taille?

Le bel ombré ne se battait plus depuis guère longtemps… il avait dévié de son devoir de protecteur et réservait son temps libre à l’apprentissage de techniques défensives et médicales. Toutefois, si l’on venait à menacer sa vie, il n’hésiterait pas.

Ouais, c’était une belle journée de merde.



_________________
貢 – Kaguya Mitsugi

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] 1564094872-signaturekagu1
Un immense merci à ©Asaara Riku pour son incroyable talent!
J'aime! J'aime! J'aime!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7002-kaguya-mitsugi http://www.ascentofshinobi.com/t7054-carnet-de-route-de-kaguya-mitsugi#59227 http://www.ascentofshinobi.com/u1035
Date Junko
Date JunkoEn ligne

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] Empty
Dim 14 Juil 2019 - 11:08

Junko s'était levée, et d'un bond elle se retrouva sur le chemin du gamin qui courait à toutes jambes. Elle l'intercepta dans sa fuite, l'emprisonnant de ses bras. L'enfant, ne comprenant pas s'il avait affaire à une main secourable ou à un ennemi, continuait de se débattre, de taper, et de crier.

"LÂCHE-MOI ! HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !"

Pour dire toute la vérité, il commençait à taper sur le système de Junko (entre autres choses sur lesquels il semblait prendre un malin plaisir à écraser ses petits poings).

"Ecoute gamin, je s-

-AU S'COURS ! ELLE VA ME TUER ! HIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !"

Elle en avait assez. Sa patience n'était pas bien grande, et les enfants avaient le don de l'énerver au plus haut point quand ils ne se montraient pas coopératifs et discrets, autrement dit quand ils n'étaient pas suffisamment effacés pour qu'on puisse penser qu'ils n'existaient tout simplement pas. Elle composa une série de mudras rapides, se débattant en même temps pour faire tenir l'enfant en place, et lui cracha un petit nuage de poison au visage. Le gamin sembla étouffer un cri, puis ses coups s'arrêtèrent, et finalement il tomba au sol. Il dormait, et pour un bon moment. *Maintenant, voyons cet agresseur ...*

Elle n'était pas la seule à s'être précipitée au secours de l'enfant. Un autre homme se tenait devant celui qui semblait être le poursuivant, armé d'un kunai et à la mine passablement patibulaire. Junko considéra d'un coup d'oeil l'autre justicier. Il portait un bandeau de Kiri, exactement comme le sien. C'était donc un collègue. Sa présence l'embêtait un peu. Elle ne pourrait pas faire un plein usage de ses poisons, de peur de le toucher. Tant pis, ils n'avaient de toute façon sans doute pas affaire à un ennemi qui vaille la peine de mettre le village à sac pour en venir à bout. Vu sa mine, c'était surtout un fou qui avait trouvé une arme et qui s'en était servie pour terroriser le premier gosse venu.

"Occupons-nous de lui à deux. Je suis Date Junko."

Les présentations plus poussées arriveraient plus tard. Pour l'heure, il s'agissait de faire face à cet énergumène, qui commençait à se rapprocher, avec le pas d'un zombie, son kunai fermement serré dans son poing tremblant. Une fine pellicule de bave écumait au coin de ses lèvres. Il était de toute évidence en proie au délire le plus manifeste. Il faudrait faire attention. Il n'aurait sans doute aucune conscience du danger, et tenterait le tout pour le tout sans même le savoir. Essayer de prévoir ses mouvements serait compliqué. Mieux valait le mettre à terre avant qu'il puisse faire quoi que ce soit.

Junko se lança. D'un bond, elle fut devant le fou. Celui-ci lui asséna un coup de kunai avec un rugissement bestial. Elle évita l'arme facilement, et, empoignant son bras, immobilisa l'homme. Elle s'apprêtait à lui donner un coup de poing bien senti dans les côtes, quand elle le vit avec une sorte d'horreur plonger la main dans une de ses poches. Elle n'eut que le temps d'apercevoir l'éclat du fer tiré du tissu. Son sang ne fit qu'un tour. Elle était prise au piège. Un peu d'aide lui serait bien utile ...


_________________
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] Vmoy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Kaguya Mitsugi
Kaguya Mitsugi

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] Empty
Dim 14 Juil 2019 - 23:47
Cet homme était intoxiqué… c’était une évidence certaine : une démarche hésitante, des tremblements, de l’écume au coin des lèvres… il y avait trop à dire. Rien n’allait… À cette idée, le shinobi fit un pas en arrière. Tout ça… ça sortait beaucoup trop du lot… ça puait le piège à plein nez. Mitsugi en était convaincu.

Sorti de nulle part, un autre ninja prenait place à ses côtés; elle portait le bandeau du village au bras gauche, il s’agissait de Date Junko. S’en plus attendre, la femme bondit sur l’homme qui tenait le kunai, évitant un coup de ce dernier, avant de le boucler au sol, puis de le désarmer.

Mitsugi se demandait si sa chère collègue avait une idée du subterfuge dans lequel ils se trouvaient. À priori, il était question d’un civil qu’on avait drogué, puis poussé à s’en prendre à autrui de manière complètement arbitraire. L’arme parfaite! Voilà une idée intéressante! Que pouvait-il bien se passer? Mhmmm… pire des cas, l’un serait arrêté tandis que l’autre pas. C’était un plan intelligent; ils avaient à faire à un esprit fin. Il valait mieux s’en méfier.

Le bel ombré étudiait les arts médicaux depuis peu, mais à en juger par les grognements étouffés du pauvre innocent, le temps lui était compté. Il devait recevoir des soins et rapidement!

Soudain, son regard fut attiré par le reflet du soleil sur la surface métallique d’un second couteau lancé en direction de sa coéquipière. Sans le moindre mudrā ou mouvement spécifique, le shinobi allongea ses phalanges distales, son index droit et gauche, puis altéra la structure osseuse de celles-ci de façon à les rendre temporairement tranchantes. Le membre du clan Kaguya s’élança vers l’avant et asséna un coup de tranche au projectile qui termina sa course à quelques mètres de là, non loin d’eux.


Moi, c’est Kaguya Mitsugi. Enchanté! Il tourna la tête dans tous les sens, à l’affut d’une autre attaque potentielle. Tu sais, c’est un piège. Un individu ou un groupe d’individus utilisent ce pauvre homme dans le but de troubler la paix. Il faut le trouver et l’arr… S’arrêtant net, il fit volte-face et évita de justesse un nouveau projectile. Celui-là était passé proche! Putain!


_________________
貢 – Kaguya Mitsugi

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] 1564094872-signaturekagu1
Un immense merci à ©Asaara Riku pour son incroyable talent!
J'aime! J'aime! J'aime!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7002-kaguya-mitsugi http://www.ascentofshinobi.com/t7054-carnet-de-route-de-kaguya-mitsugi#59227 http://www.ascentofshinobi.com/u1035
Date Junko
Date JunkoEn ligne

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] Empty
Jeu 18 Juil 2019 - 15:16

Kaguya ? Elle avait déjà entendu ce nom-là quelque part. Il lui semblait même que c'était un des grands clans de Kiri. Ne connaissait-elle pas un de ses membres, d'ailleurs ? Sesshû était de cette famille-là, si elle ne se trompait pas. Pour le reste, elle ne pouvait qu'éprouver une certaine reconnaissance envers cet inconnu. Il lui avait certainement rendu un fier service, en faisant voler en l'air le kunai du furieux. Elle n'irait peut être pas jusqu'à dire qu'il lui avait sauvé la vie, mais il lui avait en tout cas certainement évité un certain effort. Par cette chaleur, c'était toujours ça de pris. Et elle pouvait lui rendre la pareille dès à présent.

En effet, le maniaque n'était pas prêt de s'arrêter sur sa lancée. Il semblait avoir encore quelques réserves de projectiles, car il continuait à en lancer en direction des deux shinobis. Il manqua sa cible, cependant. Pas étonnant: il y avait quelque chose d'étrange dans son regard, qui semblait étrangement flou. Il n'avait pas vraiment l'air d'être lui-même. Et Junko n'était pas en désaccord avec l'idée qu'il soit manipulé. Genjutsu ? Poison ? Les possibilités étaient multiples. Mais ils auraient sans doute tout le temps nécessaire pour les examiner plus profondément plus tard. Pour l'heure, le plus urgent semblait d'arrêter le fou furieux.

Junko tenait toujours son bras fermement. Elle le libéra de cette emprise, mais avant que l'énergumène ait pu faire quoi que ce soit, trop ralenti par le mal qui nimbait ses esprits, elle porta sa main à son cou, et empoigna sa gorge. Il s'apprêtait à l'attaquer, tirant une nouvelle lame de sa manche, mais son geste fut interrompu. Sous les doigts de la jeune femme, la peau se couvrait d'une couche noirâtre de plus en plus étendue, de plus en plus purulente, de plus en plus répugnante. La tâche nécrosée s'étendit un instant, avant de se stabiliser. Junko relâcha alors son emprise, laissant retomber le corps inconscient de l'homme sur le pavé, dans un écrasement de chairs molles.

Elle secoua sa main, et en fit voler un petit jet de poison. Puis elle se tourna vers le dénommé Mitsugi, et le considéra un peu mieux.

"Il n'est pas mort, ne t'inquiète pas. Il est simplement ... assommé. Ou quelque chose comme ça. En tout cas, il ne devrait pas nous déranger avant un moment. Ca nous laisse le temps d'essayer de comprendre ce qui lui est arrivé."

Mais comment faire ? Ils n'avaient pas vraiment de piste pour démarrer leurs recherches. A part peut être ... Elle s'approcha du gamin, qui dormait toujours sur le pavé. Elle lui donna de petites claques pour essayer de le réveiller. En vain. Le bambin pionçait toujours, et à grands renforts de ronflements surprenamment sonores pour son âge. Elle y était peut être allé un peu fort avec son poison soporifique. Finalement, elle se décida pour lui mettre une bonne claque bien franche, qui cette fois fit son office. L'enfant consentit à sortir de son sommeil, et il se remit à crier dès qu'il vit le visage de Junko:

"AAAAAAAAAH, LA MECHANTE ! IIIIIIIIIIIIIIIIIIIH !

-Eh ! Calme-toi un peu ou-

-LACHE-MOI ! AAAAAAAAAAAAAH !"

Junko sentait que ça n'allait pas le faire pour un interrogatoire. Elle se tourna vers Mitsugi:

"Essaie donc de l'interroger, toi. Je vais fouiller l'autre, pendant ce temps."


_________________
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] Vmoy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Kaguya Mitsugi
Kaguya Mitsugi

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] Empty
Lun 29 Juil 2019 - 1:59

Ça n’allait pas… pas du tout.

L’innocent qui les attaquait, pauvre victime, présentait tous les symptômes d’un empoisonnement. Son agressivité ainsi que son imprévisibilité constituait une menace qu’ils devaient maîtriser… c’était une priorité. Par chance, la dose de venin que lui administrait sa nouvelle partenaire l’envoya directement dans les bras de Morphée. À présent, ils devaient mettre la main sur celui ou ceux qui se cachaient derrière cette attaque.

Accroupie comme un singe, elle s’afférait à ramener un jeune garçon du pays des rêves. La méchante, mais… mais que se passait-il? Alors qu’elle perdait patience, elle lui demanda de s’occuper du bébé qui visiblement, ne pouvait arrêter de crier. Mitsugi n’aimait pas particulièrement les enfants. Si certains étaient adorables, la plupart n’étaient que des pleurnichards.
Ahhhhh! Un putain de môme… vraiment? Grommela-t-il en fusillant sa collègue du regard.

C’est bon, il jouerait le jeu. Se mettant au niveau du jeune homme, yeux dans les yeux, il afficha un regard gentil, charmant. Il souhait mettre le jeune garçon en confiance.


Arrête de pleurer, tout ira bien. Je m’appelle Kaguya Mitsugi, tu n’as plus rien à craindre. Désormais, tu es en… sécurité. Lui dit-il, sourire aux lèvres. Dis-moi, tu… tu connais celui qui te pourchassait? …que s’est-il passé? …tu as vu quelque chose?

Ils… Ils… Argggggh… Ils l’ont forcé à boire… Argggggh… C’était noir… Euh, non… dans un bocal noir… enfin. Oui… c’est ça. Mon oncle! Il… Il est… Il est mort? Argggggh…
Se força-t-il à dire avant de fondre de nouveau en larme.

Tournant la tête vers sa partenaire.
Ça s’annonce plus complexe que prévu. Il s’agirait d’un groupe d’individus. Je suis convaincu qu’ils sont près d’ici… ils doivent bien se marrer maintenant, putain de connards.



_________________
貢 – Kaguya Mitsugi

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] 1564094872-signaturekagu1
Un immense merci à ©Asaara Riku pour son incroyable talent!
J'aime! J'aime! J'aime!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7002-kaguya-mitsugi http://www.ascentofshinobi.com/t7054-carnet-de-route-de-kaguya-mitsugi#59227 http://www.ascentofshinobi.com/u1035
Date Junko
Date JunkoEn ligne

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] Empty
Lun 29 Juil 2019 - 11:13

Un groupe d'individus ? Un poison ? Tout ça sentait à plein nez soit le crime organisé, soit la mauvaise blague. Très mauvaise, en l'occurrence, puisqu'elle aurait pu coûter la vie à un enfant. Non pas que Junko en aurait été très touchée, mais disons que ça aurait fait tache ... Toujours est-il qu'il leur fallait à présent retrouver les responsables de cet esclandre. Ils n'avaient plus trop le choix. Il fallait aussi mettre le gamin en sécurité. Junko balaya les environs du regard. Quelques curieux s'étaient arrêtés pour regarder les shinobis en action, et tentaient maintenant de dissimuler leur curiosité en s'éloignant. Junko fondit sur une petite vieille plus lente que les autres.

"Hep, madame ! Vous serez bien gentille de prendre soin de ce gamin. On est sur une mission, on peut pas s'encombrer de lui. La Brume reconnaissante, tout ça ..."

Elle fourra le gosse, toujours pris de convulsions et hurlant comme un chien à l'agonie, dans les bras de la mamie désemparée, et retourna auprès de Mitsugi.

"Bon, ce problème-là est réglé. Un groupe de personnes, tu as dit ? Qu'ils aient fait une simple blague ou une vraie expérience avec ce poison, ils devaient vouloir voir comment elle se déroulerait. Donc j'imagine qu'ils ne doivent pas être très loin d'ici ..."

A nouveau, le regard d'or de Junko se perdit parmi la foule éparse des alentours. Ils cherchaient un groupe d'individus qui devaient avoir observé la scène avec attention, en notant chaque détail, en prenant soin de graver dans leur mémoire ce souvenir. Des personnages patibulaires, ou de vulgaires idiots. Suffisamment expérimentés pour mettre au point un poison comme celui-ci, cependant ... Donc des gens à ne pas prendre à la légère. Mais comment les trouver ? Comment dénicher cette épingle dans une botte de foin qui n'arrêtait pas de bouger et de grouiller ? Il aurait fallu qu'ils sautent aux yeux ...

Le regard de Junko s'arrêta sur un trio d'étrange allure. Elle haussa un sourcil en les voyant. Vraiment ? Tous étaient vêtus de longues capes noires, et leurs têtes étaient couvertes de cagoules. Autant dire qu'on ne pouvait pas distinguer grand chose de leurs visages. Mais le vrai détail qui avait fait tiquer Junko ... C'était qu'ils étaient tous les trois très petits. De la taille d'enfants, tout au plus. Junko les pointa du doigt à l'adresse de Mitsugi, et s'approcha d'eux.

Sans trop savoir comment les appeler, ni si elle devait s'abaisser à leur niveau, elle les apostropha:

"Dites, vous ne sauriez pas quelque chose à prop-

-DISPARITION NINJA !"

Une petite explosion, un souffle, et Junko fut enveloppée dans un nuage épais, opaque, et qui sentait le souffre. L'instant d'après, les trois silhouettes s'éloignaient en courant. La jeune femme se tourna en direction de Mitsugi, son visage peint d'un mélange d'incompréhension et d'exaspération. Y'avait-il vraiment besoin que les choses soient aussi improbables ?


_________________
Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi] Vmoy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726

Once upon a time in Kiri [Kaguya Mitsugi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: