Soutenez le forum !
1234
Partagez

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi]

Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Empty
Mar 16 Juil 2019 - 23:29
Une occasion comme cela, ça ne se refuse pas. Enfin, il va pouvoir rendre au centuple ce qu’il a pu vivre. Il va enfin se venger de tout ce qu’il a subi. Si ce plat se mange normalement froid, là il sera chauffé à l’explosif ! Il ne perd rien pour attendre le retour des années d’enfance de Jurôjin.

« Tu vas voir de quelle argile je me chauffe, Hiro.

- Hahaha parles toujours gamin. Je te fais simplement une faveur, évites de t’enflammer trop pour rien. Gardes ta jolie gueule pour manger de la roche bientôt. »


La rivalité est une bonne chose. Signe de bon entendement mais également de volonté de combattre, et donc de progresser. Puis de toute manière, les Chôkoku sont connus pour avoir le sang chaud quand il s’agit de faire péter des trucs. Alors quand il s’agit de le faire sur son rival, cela accentue la chose. Bien qu’il soit de force différente, le cadet souhaite vraiment montrer qu’il lui est supérieur. Le trentenaire lui aborde un énorme sourire et ne fait que rire de la situation. Quand il a vu débarquer Jurôjin, il se demandait ce qu’il pouvait encore lui vouloir. Il n’avait rien fait jusqu’à maintenant pour l’embêter ou lui faire la morale. Mais là c’était autre chose, c’était une demande. Rare fois où Hiro se retrouve commandité pour aider son confrère, plutôt solitaire sur les bords. Mais là, il était devant lui, demandant un entraînement spécial. A première vue, il paraissait content d’entendre la réclamation. Ensuite il s’était mis à rire aux éclats, ne comprenant pas qu’un asticot comme lui veuille l’affronter. Puis, la colère débordante de son cadet exprimée par un dégainage de sabre lui a de suite donné son accord. Une première victoire pour Jurôjin, mais pas la dernière il espère.

Normalement, dans ce genre de situation, le combat se déroule dans les divers lieux d’entraînement présent dans la totalité de la ville. Pourtant, le duo se déplace plus loin, toujours plus loin, pour quitter Iwa par le passage des Crocs Rocheux et se perdre dans l’immensité du pays de la Roche. Quel est l’intérêt de se déplacer si loin ? Il souhaite juste un combat, pas une course poursuite sur tout le territoire. Soudainement, Hiro se stoppe sur un paysage splendide. La roche est dessinée naturellement, laissant place à une cascade apaisante à son écoute. Le combat prendra donc place dans ce vaste espace. A-t-il fait exprès de choisir un lieu où de l’eau se trouve ? Jurôjin pourrait essayer de s’en servir, c’est donc un avantage.

Image lieu:
 

« Me sous-estimes-tu ? Cette cascade est à mon avantage avec le Suiton et pourtant tu souhaites combattre ici ? Prends-moi un minimum au sérieux Hiro.

- Hé je t’ai déjà dit de te calmer. Tu parles de combat et tout, mais moi je n’ai prévu que de profiter du calme environnant. Après si tu arrives à me rendre sérieux, tant mieux pour toi. »


Les nerfs sortent pour la deuxième fois de la matinée. Cet homme a un don pour énerver le Genin à chaque mot. Sans perdre un instant, il lui tire dessus un explosif des plus banales. Bien entendu, l’aîné ne fait qu’un simple pas de côté pour l’esquiver et l’explosion touche la roche derrière lui. Toujours plus en colère, il envoie à présent une salve d’argile, une dizaine de projectile qui suit l’adversaire du jour courant pour ne pas se faire toucher. Suite à cela, le Genin ne perd pas de temps pour raccourcir la distance et tenter un coup de sabre directement sur Hiro. La seule chose qu’il tranche, c’est la veste qu’il portait. En un mouvement, il était apparu dans le dos de son cadet et lui assène une droite, le propulsant droit dans la cascade.

« BAH ALORS ! C’EST TOUT CE QUE TU PEUX FAIRE GAMIN ? »

Bien sûr que non. Une dizaine de seconde après, il sort de dessous la cascade et s’empresse d’enchaîner des coups de son katana. Rien ne touche, simplement à l’aide de petits mouvements du corps de son adversaire. L’expérience et la différence de niveau est flagrante. Cependant, il ne faut pas abandonner. Arrêtant son attaque, il lance maintenant une rafale de jet d’eau de ses multiples cavités buccales. Un nouveau sourire et rire d’Hiro, il passe au travers de l’attaque comme si c’était du vent, puis se retrouve encore dans le dos de Jurôjin.

« Serres les dents Jurô »

C’est exactement ce qu’il fait. Mais pour afficher un énorme sourire. Quand le trentenaire s’en rend compte, il est trop tard. Boum. Une bonne explosion pulvérise la roche autour du duo. Pourquoi ? Parce que le vrai Jurôjin n’a pas quitté la cascade. Il attendait sagement pour récupérer un peu de force et préparer un second plan. Sauf qu’un mauvais pressentiment fait surface. Un frisson qui veut tout dire. L’éveil d’un esprit Chôkoku. Si Hiro n’était pas du genre à tout faire exploser dans son état quotidien, lorsqu’un bon affrontement se fait sentir, son envie de trouer le monde domine.

« OH OUAI JURO ! TU VEUX FAIRE PETER CET ENDROIT ? ALORS ALLONS-Y !!! »

Une salve ennemi envahit l’arène. Des détonations ont lieu de partout, un chao monstre. Le jeune ninja ne peut qu’esquiver encore et encore. Jusqu’à que Hiro en ait marre et se retrouve devant lui, les mains posées sur son torse. La fraction de seconde après, il se retrouve à nouveau dans la cascade avec un joli revêtement d’argile.

« HE BOUM »

Le pied de la cascade présente maintenant un énorme trou, avec Jurôjin en son centre. Tandis qu’il se relève, il n’aperçoit qu’un nuage de fumée autour de lui.

« L’enfoiré il l’a fait… Kouf Kouf… Il va payer je le jure. »

Une ombre se distingue à présent derrière le nuage. Jurôjin se prépare à repartir au combat dès que la poussière sera dissipée.

_________________
Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Han Musashi
Han Musashi

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Empty
Jeu 18 Juil 2019 - 20:09

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Méditation, calme... Explosion !


Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Iwa12

------------------------------------------------------

Après l’académie Hashira, Musashi finit par se lasser des hauts plateaux. Un lieu qu’il affectionnait pourtant particulièrement, mais qui accueillait, selon lui, beaucoup trop de monde et n’était plus propice à la méditation. En réalité, il exagérait un petit peu, il était juste à la recherche d’un autre endroit où il pourrait s’isoler sans rencontrer des personnes qui lui seraient familier. Pour cela, il fut contraint de s’aventurer à l’extérieur de la cité. Et c’était en compagnie d’Oden, son ami commerçant, qu’il se lança dans une longue recherche dans l’espoir de trouver un autre havre de paix.

Après plusieurs jours de recherches, les deux amis trouvèrent des grottes en tout genre, des falaises aussi surprenantes les unes que les autres, et d’autres lieux plus secs et rocailleux, comme l’était en réalité la grande majorité du territoire de Tsuchi. Parmi toutes ces découvertes, le Genin retint un lieu en particulier. Il s’agissait d’un lieu pour le moins splendide, entouré d’immenses falaises qui donnaient l’impression de se trouver dans une véritable forteresse naturelle. Mais ce qui incita Musashi à choisir cet endroit, c’était l’immense chute d’eau qui rendait cet endroit particulièrement agréable. Le parfait lieu pour s’entraîner et méditer, se dit-il, la première fois qu’il tomba sur cette découverte.

Quelques jours plus tard, il revint naturellement à cet endroit, qu’il considérait désormais comme son « QG » ou encore son « havre de paix ». Apportant ses bokkens avec lui, il s’entraînait tranquillement près de la chute d’eau, profitant au maximum de la fraîcheur qu’elle offrait. Après un certain temps à agiter son arme en bois dans tous les sens, arriva pour lui le moment de méditer. Il pénétra alors dans la petite grotte, dont la porte d’entrée était parfaitement dissimulée par la chute d’eau. Puis, il se posa en tailleur, fermant légèrement les yeux pour méditer.
Contrairement à d’habitude, où ses séances de méditations se résumaient à penser à tout et rien, dans le but de faire la part des choses dans ses émotions, aujourd’hui il désirait faire le contraire. Comptant, en son for intérieur, de « un » jusqu’à « dix », il essayait de ne penser absolument à rien, et à chaque qu’une pensée venait le parasiter, il recommençait l’opération, encore et encore. Et s’il arriver à compter jusqu’à « dix » sans penser à autre chose, alors il recommençait aussi l’opération, et ainsi de suite. Il en avait pour plusieurs heures, ce n’était qu’ainsi qu’il pourra, un jour, atteindre le « vide », dont Nagasama Midori lui en avait parler.

Au-delà de se transcender, cette séance de méditation avait aussi l’objectif de l’aider à gagner en concentration, faculté indispensable en situation de combat. Cependant, pour qu’il réussisse parfaitement cette épreuve, il fallait que rien autour de lui ne vienne le perturber, absolument rien, d’où l’importance de bien choisir son lieu d’entraînement. Si jusqu’à là, cet endroit semblait parfait, une étrange explosion retentit, à sa plus grande surprise, le contraignant ainsi d’ouvrir les yeux. Comment était-ce possible ? Se demanda -t-il, immédiatement. Il crut tout d’abord avoir halluciné. Mais la poussière qui lui tombait dessus venait prouver le contraire. Si, d’ordinaire, il était particulièrement doué pour garder son calme, là il semblait quelque peu frustré. Ce n’était étonnant, compte tenu de tout le mal qu’il s’était donné pour trouver cet endroit. Le plus frustrant restait cependant cette explosion qui venait d’anéantir quasiment tous ses efforts.

Le regard droit rivé sur la cascade, il se demandait s’il devait sortir de sa cachette ou ignorer la cause de cette explosion pour le moins désagréable. Il opta alors pour la seconde option, essayant tant bien que mal de reprendre sa méditation, c’était du moins sans compter sur la voix d’un étranger qui le fit serrer les dents. Il y avait d’autres personnes que lui, aucun doute là-dessus. Toutefois, il ne voulait pas quitter sa place, il voulait vraiment les ignorer, il s’efforçait, jusqu’au moment où des multiples détonations retentirent un peu partout, venant lui briser les tympans. Un son fort désagréable, qui avait vraiment le don de l’irriter au plus haut point, impossible qu’il reste plus longtemps sans rien faire, et ce d’autant plus en constatant l’effondrement de sa petite grotte…

Alors qu’il s’apprêtait à se montrer, une dernière explosion vint le rendre presque fou. Il regarda tout d’abord ce qui fut, quelques instant plus tôt, son havre de paix, désormais complètement réduit en miette, puis il serra les dents avant de foncer vers le type qui était à l’origine de cela. Le chakra sous ses pieds était là pour accroître sa vitesse et le bokken entre ses mains avait pour objectif d’abattre l’auteur de ces nombreuses explosions. Il visait son cou, puis sûrement sa tempe, si jamais il était trop lent pour se défendre, ainsi il pourrait rapidement le mettre K.O.

« Enfoiré, on ne t’a jamais appris à respecter la nature ?! » Fit-il, au moment de porter son coup.

L’avait-il vu venir ? Était-il prêt à faire face à cette attaque emplis de rage et de colère ? Ce qui était certain c’était que le Han avait bien l’intention d’apprendre certaines choses à cet individu…



_________________
Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Empty
Sam 20 Juil 2019 - 12:03
La silhouette se rapproche rapidement, très rapidement même. Croyant distinguer un sabre dans les mains, il se pose des questions sur la façon Hiro pourrait se munir d’un sabre en plein milieu du combat. Est-il si fou qu’il en a créé un avec de l’argile pour produire une explosion une fois au corps à corps ? En tout cas, sachant que cette arme n’en sera pas une vraie, il ne dégaine pas la sienne et préfère la garder dans son fourreau. En position pour contrer, il peut apercevoir plus nettement l’apparence de l’ombre arrivant vite. D’abord, la taille ne correspond pas à celle d’Hiro, plus petites d’au moins dix centimètres. Puis la tenue aussi ne correspond pas. Mais le détail qui confirme la présence d’une autre personne, c’est la voix qui s’élève rempli de colère. La seconde suivante, un blondinet surgit à vive allure pour frapper avec un sabre bois Jurôjin, encore en train de réaliser la situation. D’où sort-il ? Où est passé le fou furieux d’Hiro ? Pas le temps d’obtenir des réponses, puisque le coup s’abat contre le fourreau et repousse le jeune brun à cause de la force de l’impact. Les deux gars peuvent voir le visage de l’un et de l’autre. Un regard de haine d’un côté et un visage interrogateur de l’autre. Un saut en arrière pour se défaire de la confrontation, le Chôkoku va chercher le dialogue pour éviter le pire.

« Du calme, je vous en prie. Je ne comprends pas trop ce qui se passe… Qui êtes-vous ? Je m’attendais à tomber sur l’un de mes aînés de clan, et voilà qu’un homme surgit de nulle part pour me frapper, en parlant de respect de la nature. »

La poussière se dissipe intégralement. Le terrain à nouveau dégagé, Jurôjin peut alors enfin comprendre la raison. Le lieu est dévasté, troués de part et d’autre. Il n’est plus un lieu tranquille et magnifique comme à son arrivée. Pourtant, Jurôjin n’y est pour rien, il n’a rien fait pour transformer l’endroit en un chaos total. Le vrai responsable n’est autre qu’Hiro avec sa soif de tout exploser. A cette vision, le Genin ne peut que contempler encore la différence de niveau, le chemin qui lui reste à parcourir. Ce sentiment, c’est le même que lorsqu’il s’est rendu à la réunion de l’équipe maintenant appelé Shirudo, où il avait bien observé le gouffre laissé par le Yondaime. Un sentiment de frustration de réaliser sa faiblesse. Sauf que là n’est pas le problème actuel, maintenant, il doit s’expliquer avec le protecteur de la nature devant lui.

« Je peux expliquer ce qui s’est passé ici. Tout d’abord, je ne suis pas le seul et surtout le principal responsable des dégâts en ce lieu. Souhaitant me battre avec l’un aîné, il souhaitait changer de terrain d’entraînement que ceux habituels. Je n’ai fait que le suivre ici pour honorer sa promesse de me combattre. Cependant, il semble avoir perdu le contrôle et a décidé de ravager l’endroit sous l’effet de l’excitation. Je m’excuse donc pour cela, mais malheureusement je ne peux pas y faire grand-chose maintenant. »

Il s’incline appuyer son dialogue, puis se relève pour en apprendre un peu plus sur celui qui a essayé de l’attaquer tout de même.

« Que faites-vous ici ? Je croyais qu’il avait expressément choisi cet endroit pour justement éviter que nous soyons dérangés. J’avoue ne pas avoir fait également attention à une autre présence, mais je n’ai pas les compétences requises pour de la détection. Etiez-vous caché ? Dans ce cas, il est normal que nous combattions sans trop se préoccuper des environ. Ensuite, au sujet de la nature, certes c’est regrettable, mais la guerre n’attend pas toujours. J’ai besoin de progresser et je pense qu’un lieu détruit et mieux qu’une guerre perdue. Après je ne dis pas comprendre votre opinion, mais regardez les récents évènements, le monde va mal et il y a plus grave que ça. Puis vu le vaste pays qu’est Tsuchi no Kuni, d’autres lieux se présenteront à vous dans ce style-là. Moi, je ferais simplement plus attention la prochaine fois. Cela vous va ? »

_________________
Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Han Musashi
Han Musashi

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Empty
Jeu 25 Juil 2019 - 22:05

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Méditation, calme... Explosion !


Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Iwa12

------------------------------------------------------

Le présumé « fauteur de troubles » contra son offensive de justesse, mais se retrouva malgré tout repousser de quelques mètres. Il avait l’air étonnement surpris, et ses premières paroles laissaient croire qu’il était innocent. Ayant quelque peu perdu de sa lucidité, notamment à causes des multiples détonations qui eurent lieu quelques instants plus tôt, l’épéiste ne voulait pas croire un traître mot de ce que ce type était en train de lui raconter. Et en un sens ce n’était pas très étonnant, car Musashi ne ressentait nulle autre présence que celui de cet individu ; pour lui, il ne faisait aucun doute possible sur le fait que ce type soit l’auteur de ces assourdissantes détonations. Serrant les dents, le Genin indexa son interlocuteur du bout de son bokken, lui demandant alors expressément d’arrêter de le prendre pour un idiot :

« Tu crois vraiment pouvoir m'embobiner aussi facilement ? » Fit-il, avant de se ruer sur son interlocuteur, lui portant notamment trois coups de bokken successifs.

Ses coups restaient relativement faibles et assez prévisibles pour quiconque sachant un minimum se battre. Nulle doute que son adversaire trouve le moyen de les éviter ou de les contrer. Quoi qu’il en fût, alors qu’il s’apprêtait à mettre un peu plus de force, son interlocuteur le pria d’arrêter et se disait disposé à expliquer ce qui s’était passé. Musashi s’arrêta difficilement, l’écoutant avec une certaine attention. Malheureusement, encore une fois, Musashi avait quelque peu du mal à avaler les mots de cet homme, qui avait l’air pourtant sincère. Quoi qu’il en fût, il endigua difficilement sa colère, ne voyant en effet pas l’intérêt de s’en prendre à un homme qui n’avait visiblement aucune intention de se battre. De plus, son interlocuteur s’était excusé, ce qui contribua d’une certaine façon à l’aider à se calmer.

« Tu as l’air sincère, je veux bien te croire et j’accepte tes excuses. Puis, bon, en y réfléchissant, je n’ai aucun droit de te dicter ce que tu dois faire ou non, seulement il faut dire que tes dénotations sont pénibles et ont eu pour effet de me mettre hors de moi. » Fit-il, en tournant le dos à son interlocuteur. Il observa les conséquences des explosions, puis soupira un bon coup. « Un Chôkoku, j’imagine… ? » Reprit-il, d’un air neutre.

Il se souvint soudainement du terroriste que son senseï avait abattu, il y avait de cela deux ans. Un type complètement timbré, qui avait d’ailleurs ôté la vie de beaucoup d’innocents, avant de se faire misérablement écraser. Il y avait aussi cette étrange demoiselle, battue par l’Oterashi, lors de la récente guerre. Et bien sûr, cette Tomoe, qui aurait tué Shin et Etsuko. A cet instant, Musashi se demandait si cet individu appartenait vraiment à ce clan dont il n’avait jusqu’à présent entendu que du mal. En tout cas, si les récentes dénotations pouvaient laisser croire que oui, l’apparence et la personnalité de l’homme qui lui faisait face semblait prouver le contraire. Enfin, il ne fallait pas non plus tomber dans ce stupide jeu de comparaison et d'assimilation, et surtout il fallait éviter de juger aussi facilement.

Bref, le manieur du cristal se retourna vers son interlocuteur, qui lui demandait ce qu’il faisait ici. Une bonne question, car la réponse lui permettra sûrement de mieux comprendre la réaction du Genin. Poursuivant son monologue, l’homme à peine plus âgé que lui tentait de lui expliquer et de justifier sa présence en ces lieux. Il souligna tout d’abord que la destruction de cet endroit, qui n’était en réalité pas aussi saccagé que cela, était regrettable, seulement il estimait que la guerre n’attendait pas toujours. Arquant légèrement les sourcils, Musashi l’écoutait attentivement, le laissant ainsi aller au bout de son monologue sans l’interrompre. Son interlocuteur lui expliqua alors qu’il avait besoin de progresser et qu’il valait mieux perdre un lieu qu’une guerre. A cet instant, ce type attisait de plus en plus sa curiosité, car il avait une vision des choses qui se différenciait pas mal de la sienne. Bref, il l’écouta jusqu’au bout avant de hocher légèrement la tête en guise d’approbation.

« A vrai dire, si je me suis emporté de la sorte, c’est parce que j’étais en pleine séance de méditation. Seulement, tes explosions sont, tu en conviendras, tout sauf propice à une telle activité. Bref, relaxe, je me suis emporté un peu trop vite, malheureusement… désolé... » Fit-il, en s’étirant légèrement le cou. « Puis, bon, comme tu le dis si bien, d’autres lieux comme celui-ci se présenteront sûrement à moi, tôt ou tard… » Reprit-il, en agitant légèrement son bokken. « Tu disais avoir besoin de progresser… moi aussi. Tu disais avoir prévu de t’entraîner avec ton frère, qui a mystérieusement disparu, alors peut-être je pourrais le remplacer ? » Poursuivit-il, en tenant fermement son bokken. « Ah, et moi c’est Musashi, Han Musashi ! » Conclut-il, en espérant pouvoir tester certaines de ses techniques avant de rentrer chez lui…. La méditation sera pour un autre jour.



_________________
Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »


Dernière édition par Han Musashi le Sam 24 Aoû 2019 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Empty
Mar 30 Juil 2019 - 16:59
L’acharnée est enfin apaisé. Jurôjin peut enfin souffler un peu après l’enchaînement de la situation. Au fond, les charges répétitives du blondinet ne l’ont pas épuisé, mais la surprise a fait qu’il n’avait pas su comment réagir dans l’immédiat. Maintenant que la colère est dissipée, il semble être ouvert au dialogue et même intrigué par le Chôkoku. Tant mieux, si cela lui permet de se reposer un peu en parlant avec lui. C’est alors qu’il apprend qu’il le dérangeait en pleine séance de méditation. Surprenant. C’est vrai que le lieu est calme, beau et apaisant. Mais étonnement, pourquoi pratiquer la médiation ? Dans l’esprit du jeune brun, c’est plutôt un acte réalisé par les vieux sages pour atteindre l’illumination comme dirait certains fous. En conclusion, cela ne sert pas. Faire le point sur ses pensées ? Pas besoin d’y passer des heures en se coupant du monde. La réflexion certes cela se travaille, mais à ce niveau c’est de la perte de temps. Après tout il pourra lui demander ses raisons. En tout cas, il comprend l’animosité qu’il a pu montrer. Au moins, les excuses et ses explications semblent bien être passées puisque Jurôjin reçoit à son tour des excuses en plus de l’acquiescement. Alors qu’il cherche du regard Hiro, quelle surprise d’entendre de la bouche de son agresseur l’offre d’un entraînement avec lui.

Là, il ne sait pas quoi dire. Il vient de se faire attaquer et limite réprimander, l’obligeant à s’excuser plus plusieurs choses dont il n’en est pas forcément responsable en plus d’argumenter, pour ensuite se voir proposer un entrainement. Décidément, la journée promet… Lui qui voulait botter le cul d’Hiro, il se retrouve dans une drôle de situation. Que des imprévus. Cela lui rappelle son confrère Teruyo, le mettant dans une situation particulière. Mais bon, Musashi d’après sa présentation, n’a pas tort. S’il est venu ici pour s’entraîner avec son cousin aîné, à présent disparu, autant continuer avec celui qui se propose en face de lui. Mais avant, il se devait de récupérer et comprendre où est passé le fuyard. C’est là qu’un détail attire le brun de ses yeux.

« Désolé, je reviens. Ne tant fais pas Musashi, je reviens vite. Il y a quelque chose de posé là où se trouvait mon aîné. »

Quand il se rapproche, il aperçoit un sac. D’où vient-il ? Un mot est posé dessus comme si cela était préparé.

Message:
 

Il froisse sans perdre de temps le papier à la fin de la lecture. Hiro a toujours le don de le mettre hors de lui. Cela l’amuse d’entretenir ce genre de relation avec lui. Peut-être le voit-il comme le frère qu’il n’a jamais eu ? Malheureusement il est le seul à rigoler de la situation. Jurôjin a besoin de se défouler, besoin d’exploser des trucs ou frapper mais là son sang bouille. Il se retourne donc vers le blond qui doit sûrement attendre. Se rapprochant à pas rapide, il tend son poing en sa direction.

« Musashi. Pardon pour l’attente mais je suis ton homme si tu veux t’entraîner. Tu l’as bien deviné, je suis un Chôkoku, Jurôjin Chôkoku. Et celui qui m’accompagnait n’était en aucun cas mon frère, mais un cousin dont je me passerais bien. Bref passons. Je vois que tu portes un bokken. Tu es donc un sabreur ou au moins épéiste ? Personnellement je souhaite également maîtriser cette compétence. Donc vas-y, je t’attends. Je ne sortirai pas mon sabre de son fourreau pour bloquer ou frapper. Puis si cela ne me va pas, je ferai quelques explosions par-ci par-là. Rien de personnel, simplement que j’ai besoin comme toi d’exprimer mes sentiments. Tu comprends non ? En tout cas tu peux venir, cette fois il n’y a plus l’effet de surprise. »

La colère est présente dans chacun de ses mots. Même son visage affiche les nerfs. Le message est encore dans sa main droite, serré à son maximum. En tout cas, la fatigue et les blessures ne semblent plus gêner le Chôkoku qui ne veut qu’une chose, expulser sa haine envers Hiro.

_________________
Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Han Musashi
Han Musashi

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Empty
Sam 24 Aoû 2019 - 20:43

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Méditation, calme... Explosion !


Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Iwa12

------------------------------------------------------

L’offre du Han avait de quoi surprendre, surtout après l’animosité dont il fit preuve. Seulement, il fallait dire que tout était parti d’un malentendu. En effet, Musashi ne pouvait deviner que c’était l’autre Chôkoku, dont il n’avait ni ressenti la présence ni observer de près ou de loin, qui était à l’origine de ces assourdissantes détonations, qui le firent sortir de sa tanière. L’homme qui lui faisait face étant alors la seule personne présente dans le coin, il semblait difficile de ne pas l’incriminer. En définitive, les apparences étaient contre ce jeune homme, légèrement plus âgé que le manieur du cristal. Cependant, la patience et la diplomatie dont il fait preuve, qui avait d'ailleurs quoi étonné Musashi, qui pensait effectivement que son interlocuteur perdrait son sang-froid, avaient permis d’apaiser la situation. Le manipulateur d’argile s’était en effet excusé, et ce à plusieurs reprises, dissipant ainsi les doutes du Genin à son égard. L’épéiste se vit aussi contraint de présenter ses excuses, c’était la moindre des choses qu’il pouvait faire, surtout après avoir agressé cet individu sans lui accorder le bénéfice du doute. Tout était bien qui finissait bien.

Puisque les deux hommes étaient de base venus s’entraîner, Musashi n’hésita pas une seule seconde à proposer une séance d’entraînement au Chôkoku. Une offre surprenante aux premiers abords, mais sincère et pas moins intéressante, pour eux deux. Il était vrai que la séance de Musashi consistait en la méditation, mais cela ne l’empêchait pas de la changer, après tout, il était aussi venu avec l’idée de parfaire son style de combat, au terme de sa séance méditative. Toutefois, son offre ne reçut pas de réponse positive, à vrai dire aucune réponse dans l’immédiat. En effet, le manipulateur de l’argile lui demanda d’attendre, quelque chose ayant à priori attiré son attention. Sans dire un mot, le Genin l’observait se diriger vers l’emplacement dont son frère s’y était apparemment trouvé. Il trouva un bout de papier qu’il lut immédiatement avant de le froisser. Musashi haussa les épaules, il ne comprenait pas et cela ne le regardait de toute manière en aucune façon. Il attendit patiemment que le Chôkoku vienne vers lui, lui tendant curieusement le poing : qu’est-ce que cela voulait dire ? Dans le doute, le Han ne fit et ne dit rien, se contentant d’écouter attentivement son interlocuteur.

C’était alors que celui qui disait se prénommer Jurôjin accepta son offre d’entraînement. Tant mieux, se dit-il. Après quoi, le Chôkoku jugea bon de préciser que l’homme qui l’aurait accompagné n’était pas son frère, mais plutôt son cousin. Musashi acquiesça, continuant de l’écouter attentivement. Enfin, Jurôjin interpella le Han au sujet de son bokken, supposant qu’il était un sabreur, avant de lui confier qu’il aimerait s’initier également au kenjutsu. Puis, étrangement, il incita le Kazejin à l’attaquer, tout en indiquant qu’il ne sortirait pas son sabre de son fourreau, que ce soit pour se défendre ou attaquer. Arquant légèrement, l’épéiste avait du mal à comprendre son interlocuteur. Il haussa toute de même les épaules, se disant qu’il saisirait mieux les choses lorsqu’ils auraient échangé quelques coups, du moins il l’espérait.

« Je ne sais pas si on peut dire que je suis un épéiste, car je débute à peine dans cet art. Je ne comprends pas ce que tu as derrière la tête, mais je suppose que je ne vais pas tarder à le savoir… » Fit-il, en agitant son bokken. « Quoi qu’il en soit, je suis enchanté de faire ta connaissance, et ce malgré les circonstances de notre rencontre. » Poursuivit-il, tout en continuant d’agiter son arme en bois. « Puisque ma séance de méditation a été écourtée, je ne vois aucun inconvénient à ce que tu te défoules, tant avec tes explosions, que tes autres bottes secrètes. » Reprit-il, d'un léger sourire, tout en indexant Jurô avec son bokken. « C’est parti ! » Conclut-il en lui lançant un shuriken, en guise de diversion.

Lorsque le projectile fut suffisamment proche du Chôkoku, le Han exécuta les mudras nécessaires pour le multiplier par dix, cherchant visiblement déjà un moyen de mettre son adversaire dans une situation inconfortable. Il ne s’arrêtait pas à cela, puisque juste après il se rua sur sa cible, avec la ferme intention de lui porter un coup de bokken sur la tête. Un style de combat qui différait quelque peu de ce qu’il avait pour coutume de montrer, surtout d’entrée de jeu…


Spoiler:
 


_________________
Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Empty
Jeu 12 Sep 2019 - 19:10
A quand remonte son dernier affrontement contre un autre shinobi, autre qu’Hiro ? Jurôjin lui-même l’ignore. Il y a pourtant bien eu l’échange avec sa coéquipière Shinju, afin que le chef d’équipe Tsuyoshi puisse observer ses élèves. Mais dans ce cas-là, il ne le considère pas comme un réel affrontement. De toute manière, dans le passé, il n’arrivait pas à se contenter de personnes qu’il qualifiait d’inférieures puis surtout inutiles à son développement.

Toujours enragé, il aborde un sourire de plaisir, le même qu’Hiro quand il a fini par se lâcher dans la zone. On dirait presque une métamorphose en monstre qui a soif de destruction, un genre de mode Berserk qui fait sortir tous leurs désirs les plus profonds et cachés. La suite promet… Sauf qu’après tout, le jeune blond avait le choix de refuser en voyant le visage endiablé du Chôkoku. Il doit sûrement être intrigué par le phénomène explosif devant lui. En tout cas, c’est aussi avec un sourire qu’il engage les festivités.

En douceur, un shuriken arrive droit sur le Jurôjin pensant limite que son adversaire se moque de lui. Sans réfléchir, il prend son sabre, intégralement avec le fourreau, pour se protéger de l’attaque. Dans son esprit, tout semble bon. En réalité, les choses se compliquent. Quelques mûdras et voilà que l’arme de jet de retrouve multipliée par 10. Impossible de changer de position, Jurôjin ne parviens qu’à bloquer deux d’entre eux. Tous les autres se sont soit plantés dans ses membres soit passés en éraflant sa peau. Un shuriken planté sur l’épaule droite, un second sur la jambe gauche et un dernier sur le bras gauche. Les autres blessures se présentent un peu partout sur le corps. Sa tête est la seule partie qui a pu être saine et sauve. Le petit est bien malin et un expert en effet de surprise. Et il est loin de s’arrêter là puisqu’il enchaîne sur une charge avec un coup qu’il souhaite porter à la seule zone épargnée. Pas moyen de laisser passer cela, le blessé s’empresse de reculer. Il voit que son adversaire s’amuse de la situation, ce qui est également le cas de Jurôjin. Balançant son sabre brutalement, il balance lui aussi des projectiles, des kunaïs pour sa part au nombre de trois. Par la même occasion, il laisse tomber une petite araignée parmi les roches, à une très courte distance de ses pieds. Celle-ci se cache en se fondant dans le décor. Une fois fini, il plonge ses mains dans ses poches de kimono et les nourrit abondamment en argile explosive pour refaire le plein. Les sortant toujours aussi brutalement, il engage une petite conversation pour montrer son enthousiasme.

« Très intéressant Musashi. Tu m’envoies ravi de t’avoir rencontré aussi. Même si je t’ai d’abord pris pour un soldat ordinaire, tu m’intéresse maintenant. »

Son expression se rapproche presque de celle d’un psychopathe ou stalker voulant en savoir plus sur sa victime. Loin de l’idée de vouloir le tuer ou autres perversités interdites, il souhaite absolument voir l’étendue des capacités du blondinet.

« Voyant le plaisir que tu prends, je pense que tu peux donner plus que cela. Continuons encore et encore ! Ne me déçois pas ! »

Il jette un œil et remarque la présence de son sabre à plusieurs mètres sur la gauche. Ce n’est que maintenant qu’il juge ses actions trop irréfléchie, mais ne peut s’empêcher de penser que cela ne fait qu’ajouter plus de challenge et donc de plaisir à ce combat. Au final, les dégâts subis non fait que jeter de l’huile sur le feu, accentuant sa folie du combat. Décidément, un Chôkoku est irrécupérable une fois dans cet état d’esprit. Son regard se fixe sur le combattant, attendant impatiemment le prochain coup…

Résumé:
 

_________________
Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Han Musashi
Han Musashi

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Empty
Lun 14 Oct 2019 - 18:14

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Méditation, calme... Explosion !


Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Iwa12

------------------------------------------------------

Musashi lança les hostilités avec un simple Kunaï qu’il clona au dernier moment. Cela eut pour effet de surprendre son adversaire, qui ne put éviter qu’une partie des projectiles. L’épéiste ne s’attendait pas à avoir l’avantage aussi rapidement dans le combat, encore moins avec des simples projectiles. Toutefois, il était satisfait d’avoir calmer les ardeurs du Chôkoku, qui, quelques instants plus tôt, lui parut quelque peu surexcité. Enfin, son adversaire eut beaucoup moins de difficulté à éviter son coup de bokken. Il lui fallut simplement bondir légèrement en arrière, poussant dès lors le Han à freiner sa course. Jurôjin profita de cet instant pour lancer trois projectiles sur Musashi, qui n’eut évidemment aucune difficulté à les dévier à l’aide de son arme en bois. Légèrement déçu par son adversaire, Musashi recula de deux pas, se préparant alors à changer de style de combat. Le Chôkoku profita de cet instant pour s’adresser à l’épéiste, qui avait quelque peu du mal à cerner son adversaire.

« Tu parles beaucoup, montre-moi ce que tu sais faire, Jurôjin ! » Fit-il, en dégainant un kunai sur lequel il apposa immédiatement un sceau explosif.

Après quoi, il s’empara d’un autre kunaï qu’il lança à son adversaire, avant de tenter de le surprendre avec le projectile explosif. Ce dernier avait été lancé au pied du Chôkoku et Musashi ne se priva pas d’exécuter le mudra pour enclencher l’explosion une fraction de seconde avant qu’elle ne se loge dans le sol. Si la technique avait plutôt été bien exécuté, elle ne restait moins de faible envergure et assez facilement évitable. Quoi qu’il en fût, le Kazejin enchaîna dans la foulée, en créant, après rapide série de mudra, une décharge électrique qui menaçait les pieds de sa cible. Une autre technique de faible envergure, susceptible d’étourdir légèrement sa victime.

Enfin, Musashi recula de quelques pas, mettant un peu de distance entre son adversaire et lui. Se tenant sur ses gardes, il était déjà prêt à accueillir les contre-offensives du Chôkoku. Le Kazejin ne ferait pas l’erreur de le sous-estimer, car si son adversaire était bien capable de provoquer des détonations telles que celles qui l’avait contraint à mettre un terme à sa séance de méditation, alors nulle doute qu’il lui donnera beaucoup de fil à retordre. Mais pour cela, fallait-il encore que le manipulateur d'argile se décide à combattre sérieusement.



Spoiler:
 


_________________
Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Empty
Mar 22 Oct 2019 - 17:20
Musashi ne perd pas de temps pour répondre à Jurôjin. Mais il ne perd pas de temps également pour saisir un premier kunaï où il place un sceau explosif, puis en saisie un nouveau qu’il lance immédiatement. Même sous l’adrénaline, il a bien fait de garder un bon contact visuel avec son adversaire pour entrevoir ses mouvements. Il est donc préparé et pour éviter de nouvelles blessures et surprises, il s’empresse d’utiliser un jet d’eau pour repousser tout projectiles qui pourraient arriver. Il n’a pas envie de recevoir une dizaine de kunaï comme le coup précédent. Il ressent les quelques pointes de douleur dans ses bras, mais son envie de destruction arrive à passer au-dessus. Puis, une explosion survient dans l’eau, signifiant que le parchemin explosif a enfin été utilisé. Le Chôkoku arrête son flux, a le temps de réaliser les mûdras nécessaires et de lancer quelques crachats avant d’être interrompu par un choc électrique. Un genou se pose au sol et son bras gauche qui était tendu, retombe naturellement. Sa volonté ne parvient plus à contrôle son corps. Sa tête se baisse en direction du sol.

« Je vois... Quel arrogant que je fais... »

Avec des efforts, il parvient à se relever et petit à petit reprendre le contrôle. Malgré la distance, il s’adresse pour la deuxième fois au milieu du combat à Musashi.

« Je t’ai dit que tu dois prendre du plaisir, mais au final ce combat n’est rien, n’est-ce pas ? Tu m’es supérieur Musashi. Je n’ai fait que balayer de l’air depuis le début et je m’en excuse. Mais grâce à ta dernière action, je vais me reprendre. »

Il se déplace, récupérant son sabre, avant de se remettre à la même position. Il ne dégage plus cette aura de chien fou. On retrouve enfin un jeune homme calme et serein. Il met de côté sa rancune envers son cousin Hiro, préférant se concentrer sur ce combat-là avec tout son être.

« Je vais faire de mon mieux pour te faire honneur et combattre avec toute ma tête à présent. Si tu me permets, j’ouvre cette fois-ci. »

Son état ne lui permet pas de se lancer comme il le souhaiterait, alors il envoie une salve d’argile redoutable de son clan. Son but, forcer Musashi à venir au corps à corps. La mine est toujours présente à quelques pas de lui, qui peut surprendre l’attaquant lorsqu’il arrivera. Sinon, cela se jouera en duel de Ninjutsu, ce qui risque d’annoncer une défaite pour Jurôjin. Il fera au moins le maximum pour que son opposant ne s’ennuie pas.

Résumé:
 

_________________
Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Han Musashi
Han Musashi

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Empty
Jeu 14 Nov 2019 - 2:01
Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Iwa15
Méditation, calme... Explosion !


Après avoir lancé ses projectiles, Musashi se mit sur ses gardes et observait attentivement la réaction de son adversaire. Allait-il continuer de se faire acculer de la sorte ? Ou, au contraire, trouvera -t-il un moyen de faire face aux techniques de l’épéiste et de lui tenir tête ? Musashi n’en savait rien, il était simplement curieux de voir comment ce type, qui s’excitait visiblement pour un rien, allait réagir pour ne pas paraître plus ridicule.

Ainsi, ce fut avec une certaine indifférence que le Genin observa son Kunaï se faire repousser par un jet d’eau. Le Suiton, constata -t-il, avant que son deuxième projectile n’explose et que l’explosion ne fasse neutraliser immédiatement par le jet d’eau. Intéressant, se dit-il, curieux de connaître la suite. Il réalisa que son adversaire avait du mal à tenir sur ses jambes, mais que cela ne l’empêchait aucunement de vouloir poursuivre ce duel. En effet, après quelques mudras, le Chôkoku cracha plusieurs salve d’eau dans sa direction.

La première vint mourir sur son épaule, tandis que la seconde le frappa de plein fouet au genou, le faisant ainsi légèrement reculer. La troisième lui infligea une douleur au torse, alors qu’une dernière salve vint mourir sur son bokken. Technique qu’il trouvait particulièrement intéressante et elle aurait pu s’avérer être dangereuse pour lui, si son raiton n’avait pas contraint Jurôjin à rompre son jutsu. Un genou au sol, il se releva difficilement et considéra la remarque de son adversaire.

A cet instant précis, il se demandait ce qui lui avait pris : pourquoi n’avait-il pas éviter l’attaque les salves d'eau du Chôkoku ? Il l’ignorait. Cela le rendait anxieux. Cherchait-il peut-être à singer l’attitude, inconsciente et parfois suicidaire, de son ami, Yanosa ? Il l’ignorait. Mais cette hypothèse ne l’étonnerait pas.

Quoi qu’il en fût, il agita sa tête pour se concentrer sur le moment présent, il aura tout le temps de revenir sur cet épisode, plus tard, notamment lors de ses séances de méditation. Pour l’heure, il devait poursuivre son duel contre Jurôjin, qui se confondait d’ailleurs en excuse, promettant de se reprendre. Il se saisit alors de son sabre et changea soudainement d’attitude. Cette étrange aura, qui l’entourait quelques instants auparavant, avait complètement disparue. Il ne semblait plus surexcité ni en colère, et n’était visiblement habité par aucune émotion négative. Un changement d’attitude qui ne manqua pas de surprendre Musashi, qui se saisit à son tour de son katana.

« Tu ne sembles plus esclave de tes émotions, c’est bien, cela promet un duel intéressant. » Fit-il, en se mettant sur ses gardes.

Il inspirait et expirait lentement, comme il l’avait appris avec son bouquin sur le bushido. Il cherchait à faire abstraction de toute chose : autant de tout ce qui précédait ce moment que de toutes préoccupations futures. Le moment présent, rien que le moment présent. Il se sentait léger, ou du moins il avait cette impression-là, et plus rien ne semblait pouvoir le perturber. Ce qui était étonnant avec ce changement d’attitude, ce que c’était la première fois qu’il parvenait à ce niveau de concentration. Et même cela, il ne se rendait pas compte, tellement il était concentré sur son adversaire, et ce malgré le fait que ce soit un simple duel.

Ainsi, dès l’instant où son adversaire lui lança ses oiseaux d’argiles, le manipulateur du cristal réalisa trois mudras et fit apparaître un petit mur de cristal devant lui. Ne perdant pas un instant, il concentra du chakra sous ses pieds et marcha sur sa propre défense pour se retrouver au sommet, alors que les projectiles d’argiles du Chôkoku venait mourir sur le mur, qui se fissurait à vue d’œil, menaçant de céder à tout moment. D’un bond rapide, il chargea immédiatement sur Jurôjin pour le surprendre et ne lui laisser le temps de réagir, tandis que son mur finit par se briser en mille morceau.

Tenant son arme de ses deux mains, il conclut son action avec un puissant coup de bokken vertical, visant la tête de son adversaire. Musashi comptait particulièrement sur le fait d’arriver par les airs, grâce à son bond depuis son mur, pour surprendre son adversaire. Cela dit, vu le niveau de concentration dont Jurôjin semblait faire preuve, depuis peu, cela ne l’étonnerait aucunement de rater son offensive.

Quoi qu’il en fût, le Han s’empressa de reculer en arrière pour mettre un peu de distance entre lui et son adversaire, simple mesure de sécurité. Cela lui valut alors de tomber sur le piège disséminé par son adversaire. En effet, l’explosion s’enclencha sous ses pieds et ne lui laissa aucune chance de l’éviter. Son sandale gauche se vit carboniser, tandis que son pied semblait en piteux état. Toutefois, sa concentration était telle qu’il ne paniquait pas, il était simplement surpris et se tordait de douleur. Il se demandait s’il n’avait pas atteint le « vide » propre aux samouraïs et certains moines, mais cette simple pensée tendait à le faire perdre en concentration.

« Je ne l’avais pas vu venir, j’ai été imprudent, bien joué. » Concéda -t-il, simplement, en se décalant sur le flanc droit pour éviter de marcher sur ses cristaux.

La douleur se faisait grandissante, mais était encore loin d’atteindre le seuil critique. Il pouvait poursuivre le duel, il allait poursuivre le duel, rien que pour voir s’il pourrait retrouver ce degré de concentration, qu’il connût quelques instants auparavant.


Spoiler:
 


_________________
Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Méditation, calme... EXPLOSION ! [PV Musashi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: