Soutenez le forum !
1234
Partagez

[B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife


[B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife Empty
Mer 17 Juil 2019 - 22:45
Mini EventTandis que Kiri recouvre doucement au lendemain de la guerre civile et de l'attaque de Sanbi, des rumeurs circulent dans le village sur la seigneurie de Mizu qui les gouverne. Si l'absence de Daimyô n'a pas empêché un conseil de se former afin de nommer le nouveau Mizukage, Kagai Inja, celui-ci a récemment remarqué dans une des lettres qu'il a reçu une différence de signature, des incohérences avec les messages qu'il a pu recevoir dans le passé. Le sceau est nettement plus clair, et le symbole imprimé dans la cire emprunte des traits plus grossiers. Les signes sont trop nombreux pour ne pas susciter de suspicion chez le Rokudaime, lequel décide d'ouvrir une enquête avec un contingent de trois shinobis suffisamment qualifiés. Des shinobis qui se déplaceront jusqu'au Palais du Daimyô, où sont réunis tous les seigneurs de l'Eau. Quel mystère attend le trio? Tout dépend de l'avancée de leur enquête, qui déterminera peut-être l'avenir du village voire du pays.


Se rendre au Palais des Terres de l'Eau.
Se faire accueillir par l'un des seigneurs afin de conduire l'enquête.
Découvrir ce qui se trame au Conseil.
Faire un rapport.



Se brossant les dents avec attention pendant que la plus jeune de ses invocations lui lisait l’ordre de mission à voix haute, le Yamanaka termina son rituel matinal d’un sourire ravageur à son reflet alors qu’il écoutait d’une oreille le petit rapace. Sa lecture plus qu’enjouée par moments était parfois entrecoupée de hululements d’excitation devant la tâche confiée à son maître, enfin à la hauteur de son statut. Et sur ce point, Jun ne pouvait que le rejoindre.

Akifumi le complimentant sur l’honneur que lui faisaient les autorités du village, le Yamanaka roula des yeux avant de soupirer pour lui-même, se gardant bien de dire une énième fois à voix haute son ressenti sur ses supérieurs hiérarchiques. Mais bon, au moins lui donnait-on une tâche visiblement décente pour une fois. Quel dommage d’avoir dû attendre de passer Chûnin pour enfin s’affranchir des missions infernalement ennuyeuses dont Kiri semblait avoir le secret.

Sa compagnie maritime venant de récemment ouvrir ses portes, son absence risquait toutefois de s’avérer quelque peu problématique, cependant quel choix réel avait-il ? Donnant les directives à Akifumi pour qu’il les transmettre à son second le temps de son absence afin de maintenir la barque à flot -littéralement-, le Yamanaka se consola en se répétant que se rendre au centre névralgique du pays de l’eau pourrait lui ouvrir plus d’une porte pour l’avenir.

Qui sait, peut-être même que le fait d’être responsable d’une enquête à un tel niveau lui permettrait de se faire des alliés hauts placés voir même d’amorcer grandement l’un de ses multiples rêves fugaces par une utilisation judicieuse de ses … talents … claniques. Mieux valait donc se montrer plus que volontaire pour le coup. Ce n’était pas tous les jours qu’il s’approcherait autant de cette idée plus qu’alléchante qui s’implantait petit à petit en lui depuis la lecture du rouleau : pourquoi ne pas saisir l’opportunité pour tenter de devenir calife à la place du calife ?

* * * * *

Akiro:
 

Adossé à sa gigantesque monture qui se tenait excessivement droite, comme concentrée sur un horizon lointain, le blond se demanda où sa compagnie était. Ce n’était pas tous les jours qu’il se retrouvait être le premier à un rendez-vous. Qu’était-ce donc que ce sentiment ? De l’impatience ? Intéressant. Il avait l’habitude d’être à court de patience mais jamais car il trépignait sur place et avait hâte d’exécuter les ordres d’une bande de crétins imbus d’eux-mêmes. Mieux valait donc faire taire cette petite voix en lui, il risquerait d’être déçu une énième fois.

Faisant craquer son cou nonchalamment, il ne restait plus que les deux autres arrivent et ils pourraient décoller. Si sa mémoire ne lui jouait pas des tours c’était la première fois qu’il aurait affaire au deuxième. Quant au premier… disons qu’il devrait se méfier. Ses quelques rencontres avec s’étaient plus que bien déroulées mais la fourberie qui semblait l’habiter couplée à ses dispositions claniques similaires aux siennes risquaient de menacer tout avantage que le blond tenterait de prendre durant la mission. Ou bien… Peut-être que le brun pourrait se révéler être un atout s’ils avaient l’occasion de parvenir à un accord. Tant de suspens, mais inutile de mettre la charrue avant les bœufs, il verrait bien en temps voulu.

@Kurayami Zeref et @Yamanaka Fanghe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc

[B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife Empty
Sam 20 Juil 2019 - 13:55
Plongé dans le travail depuis maintenant quelques jours, je ne suis pas tellement surpris lorsque je reçois cet avis de mission. Depuis mon intégration dans la Kenpei, je n'ai de cesse d'enquêter sur la pègre de Kiri, à commencer par ces clubs de combats clandestins qui sont aussi bien installés dans la brume que les racines d'un chêne millénaire dans la terre. Mon but premier est de remonter toute la filière qui domine au sommet de la criminalité du village, mais la mission en question n'est pas directement liée à cela. En effet, l'ordre indique quelques suspicions concernant la seigneurie du pays, rien que ça. Je suis circonspect à propos de cette affaire, car même si mes ordres viennent directement du Rokudaime, je vais être envoyé, aux côtés de deux inconnus, au palais du Daimyô, dont le siège est toujours libre depuis la trahison d'Ao, pour découvrir ce qui se trame.

"Si notre seigneurie est douteuse, il faut le savoir, mais que fera-t-on ensuite ?"

Sur ces mots pleins de doute, prononcés à ma seule attention, je quitte mon domicile, une fois totalement prêt à partir. Je ne sais rien des deux camarades que l'on m'a affectés pour cette mission, à part qu'ils sont du clan Yamanaka et que leurs noms ne me disent rien au sein de la police du village. Sont-ils des Genin, comme moi ? Ou plus haut gradés ? Ma présence est peut-être seulement due à mon poste, finalement, et ces deux-là sont probablement de puissants shinobis dotés de hautes capacités à trouver des pistes, et des preuves. Pour ma part, je possède certains atouts qui pourront être utiles, notamment si nous avons besoin d'une oreille indiscrète... Au lieu de rendez-vous, un homme attend. Je le rejoins, sans tenter de me dissimuler, mais avec ma nonchalance habituelle. Je ne suis pas là pour me faire des amis, ni des ennemis d'ailleurs, mais être le moins désagréable possible pourrait être utile au bon déroulement de la mission. Je tente donc des présentations les plus polies possibles :

"Bonjour, Kurayami Zeref, soldat de la Kenpei. Vous êtes Fanghe, ou Jun, je suppose ?"

Et je laisse le reste se faire tout seul. Bon badge est visible, au niveau de ma ceinture, c'est une prérogative pour le poste que j'occupe. Le troisième viendra quand il viendra, je sais simplement que malgré mon intention de partager les tâches sur cette mission, je ne les laisserai pas me mettre des bâtons dans les roues. J'ai bien entendu envie de montrer que je suis un bon soldat, et faire mes preuves dans cette mission est le meilleur moyen de viser un poste d'officier, qui me donnera toutes les cartes pour remettre ce village dans les bons rails.


_________________
[B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
[B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife Hanae
Merci Shimi pour le beau louloup <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife Empty
Mar 13 Aoû 2019 - 13:24
@YAMANAKA FANGHE est retiré du mini event. @DATE JUNKO prend sa place et peut dès à présent poster à la suite de ce message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife Empty
Mar 13 Aoû 2019 - 15:55

"Et donc je suis une solution de remplacement ?

-Euh ... oui. On n'a pas réussi à trouver le premier destinataire de cet ordre de mission, alors ... Eh bien ...

-Alors vous avez pensé à la potiche. Bon, peu importe."

Et Junko referma la porte de son appartement au nez du messager. Il l'avait réveillée. Elle n'aimait pas être réveillée de façon impromptue. Mais quand il lui avait lu l'ordre de mission qui lui était destiné - puisqu'elle ne savait toujours pas lire elle-même - sa mauvaise humeur avait vite décampé pour laisser place à une certaine excitation. Et une fois sa porte claquée, elle la laissa s'échapper en un léger sourire. Elle allait enfin avoir l'occasion de faire ses preuves dans une mission d'ampleur. Elle avait attendu une opportunité comme celle-ci un moment ...

Elle se prépara en hâte, mais non sans soin. Une toilette rapide, et, le plus important, un habillage soigné. Elle avait cerné dans les grandes lignes les enjeux de la mission, et s'était demandé aussitôt lesquelles de ses caractéristiques avaient pu pousser les autorités du village à lui confier la mission. Elle en était arrivée à la conclusion que, outre ses capacités au combat, ce devaient être ses charmes si particuliers - qui avaient sans doute fait murmurer jusque dans les plus hauts étages de l'administration - qui lui avaient valu de recevoir sa visite matinale. Après tout, il allait s'agit d'enquêter dans un milieu particulièrement guindé. La beauté des jeunes femmes n'était pas, à ce qu'on racontait, pour déplaire aux hommes de pouvoir. Qui sait, peut être cet atout naturel lui serait-il utile ? Alors autant le mettre en valeur du mieux possible.

C'est donc dans une tenue préparée avec soin qu'elle sortit de chez elle. Ses jambes étaient couvertes de simples collants noirs, qui lui assuraient toute la facilité de déplacement dont elle avait besoin - après tout, il fallait également s'attendre à de l'action - mais c'était sans doute là le seul élément simple de sa mise. Ses chaussures étaient d'élégantes getas aux lanières écarlates, qui claquaient sur le pavé avec entrain. Et elle portait en guise de haut une tunique écarlate au col doré. Ses cheveux flamboyants étaient redressés sur son crâne en un élégant chignon. Et ses yeux étaient fardés avec finesse. A son bras gauche, enfin, était ceint son bandeau frappé aux armes de Kiri.

Elle traversa le village par les toits pour se rendre jusqu'au point de rendez-vous qui lui avait été communiqué. Elle ne savait rien de ceux qui devaient être ses partenaires pour cette mission, mais s'attendait à ne pas nécessairement être reçue avec tout l'entrain du monde. Après tout, elle remplaçait au pied-levé un de leur collègue avec lequel ils s'étaient sans doute attendus à collaborer. Un collègue qu'ils connaissaient peut être. Peu lui importait. Elle était trop heureuse d'avoir enfin l'occasion de faire ses preuves pour se préoccuper de ce genre de détail. Il lui suffirait de donner le meilleur d'elle-même, d'être réfléchie, et surtout d'agir toujours avec raison et lucidité. Dans des hautes sphères comme celles-ci, elle n'osait imaginer la portée d'éventuelles erreurs de jugement ...

Elle était la dernière arrivée sur place. Elle reconnut ses deux camarades à leur bandeau de shinobis, et également ... à la colossale bestiole ailée qui leur tenait compagnie. Elle devina qu'il s'agissait d'une invocation, les piafs de cette dimension se faisant assez rares sur l'archipel.

"Bonjour messieurs. Je suis Date Junko. J'ai été appelée pour remplacer votre troisième collègue au dernier moment. Je m'en remets à vous pour le bon déroulement de cette mission, et je ferai de mon mieux pour vous épauler comme il conviendra."

Des formules étonnamment courtoises de sa part, mais qui ne témoignaient finalement que de son enthousiasme à faire partie d'une si importante équipée.


_________________
[B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife Vmoy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726

[B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife Empty
Dim 18 Aoû 2019 - 21:35
Alors que le bel éphèbe tout de blond chevelu est déjà prêt à prendre son envol sur le dos de sa fière monture céleste, un des trois ninjas de la Brume ne pouvant arriver sur place dans les temps, une kunoichi aux cheveux de feu se manifeste quelques minutes après l’heure prévue du rendez-vous. Un contre-temps léger qui vous l’espérez, n’aura aucun impact sur le déroulement de la mission. Aux portes du village, les gardes surveillant les entrées et départs vous saluent d’un hochement de tête tandis que vous faites connaissance entre vous avant de vous envoler vers d’autres cieux.

Le temps dans le village de Kiri est presque le même que d’habitude, même si la saisonnalité nuance la grisaille qui d’habitude colore le paysage dans lequel vous avez coutume de naviguer, le village de la Brume porte très bien son nom, que ce soit en été ou hiver difficile de voir loin devant soi, même s’il arrive quelquefois que l’horizon soit plus clairsemé, vous discernez quelques nuages dans le ciel et l’humidité présente ne permettent de deviner si votre voyage - lequel ne devrait pas prendre plus d’une demi-journée à vol d’oiseau - sera mouvementé en raisons des aléas de Dame Météo.

Pendant que vous vous installez sur le dos d’Akiro qui vous emmène rapidement à destination, vous vous souvenez des enjeux de la mission, des instructions relativement floues dans la mesure où même le Mizukage ne saurait expliquer ce que vous êtes censés y trouver, les plates-bandes politiques sont un cercle très fermé, et rares sont ceux qui sont invités par un seigneur à fouler le sol d’un domaine aussi huppé si ce n’est les nombreux soldats hautement entraînés qui la gardent. Autrement, difficile d’entrer.

Un homme vous attend sur place, qui? Un dénommé Takishima Takechi - le correspondant sur place, faisant partie du fameux conseil de l’Eau ayant remplacé de façon temporaire - même si cela fait déjà près d’un an, l’ex-Daimyô Raonaka Ao. Suite à quelques échanges à distance avec le Mizukage, il aurait transmis le souhait du conseil d’appeler des Kirijins pour les aider à lever le voile sur un mystère qui trouble les affaires politiques du Palais. Quoi exactement? Rien n’a été précisé à ce sujet, le demandeur préférant en discuter directement avec les shinobis à vive voix.

En survolant les marécages et forêts pittoresques de Mizu, vous contemplez tout le temps que vous venez de gagner alors que vous auriez pu marcher et dormir à la belle étoile. Certes depuis la Purge, les routes de Mizu sont bien plus sûres que jadis, vous ne pouvez cependant pas exclure la possibilité que des bandits ou des mercenaires hijins éparpillés par la guerre civile demeurent pour tenter de survivre en marge des villages, et si cette possibilité reste minime, le policier de la Kenpei pourra vous confirmer que les alentours de la capitale ne sont pas aussi sûrs qu’on le croit, c’est justement la zone la plus touchée par les attaques car souvent les personnes de plus haute condition - et donc aux poches plus remplies, circulent sur ces chemins. Mais la plupart du temps, ces tentatives échouent grâce à leur escorte.

Quant à vous, vous n’êtes pas riches, mais vous êtes bien armés, et en plus vous volez. Toutefois cet avantage tombe vite à l'eau, puisque le temps se gâte, vous êtes à mi-chemin après deux heures de vol. Les vents sont trop forts et la pluie bien trop lourde pour progresser. Le plumage d’Akiro prend l’eau et ses ailes battent avec davantage de difficulté, à cela s’ajoute sa fatigue de devoir vous porter sur son dos, et vous-même commencez à voir vos vêtements s’imbiber. La région que vous êtes en train de traverser est très peu habitée, et peu habitable à première vue étant donné que tout n’y est que forêt luxuriante, un abri naturel qui pourrait vous offrir un refuge temporaire avant de poursuivre votre route. Après réflexion, vous décidez donc de…




Atterrir et attendre que le temps s’améliore avant de reprendre le voyage en volant S’abriter dans la forêt

Poursuivre le chemin à piedContinuer à avancer vers votre objectif sans perdre de temps

Continuer à voler malgré les intempériesUn peu de pluie c'est rien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: