Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko] - Page 2 Empty
Mer 21 Aoû 2019 - 17:19

Un verre avec le Gardien
Il analysait le corps avec concentration, il n'avait jamais fait cela de sa vie mais il fallait avouer qu'il avait certaines dispositions finalement sur ce genre de domaines. La seule fois où il avait pu étudier un corps à Hikari, c'était lorsque Hatake était mort à la suite de sa maladie liés à son pouvoir génétique de manier les os... Impossible de déceler quelque chose, le Yamazaki s'était donc dit que la médecine n'était pas pour lui très clairement.

Le Sabreur s'approcha également pour constater le corps, le touchant et analysant donc que cette femme avait été tué d'un coup. Probablement médité, Okiko hocha simplement la tête en guise d'approbation. Il était d'accord avec ses propos. Le brûlé se releva pour faire face au propriétaire, c'était donc la meilleure amie de cette femme qui l'avait découvert.

— Vous connaissez ce client? Pouvez-vous me passer ces coordonnées? Demanda-t-il, mais ils furent couper par l'arrivée de la fameuse meilleure amie.

Le genin tourna sa tête vers cette jeune femme. Jolie, elle l'était et même Okiko qui se fichait totalement ne pouvait nier ce fait là. D'un hochement de tête, le Gardien la salua.

— Vous êtes l'amie, j'imagine. Votre employeur nous a parlé d'un homme, une sorte d'admirateur secret, vous en savez plus? Lui demanda-t-il alors.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko] - Page 2 J6f2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons http://www.ascentofshinobi.com/t6682-kiri-equipe-07-kintsukuroi-reparer-avec-de-l-or-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7025-yamazaki-okiko-carnet-de-route#58906 http://www.ascentofshinobi.com/u1017
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko] - Page 2 Empty
Jeu 22 Aoû 2019 - 15:56
Le gérant de la boîte accuse un léger recul face à la demande du Yamazaki quant aux informations sur le client qui aurait envoyé des messages à la victime. Pour lui, ce client n’est peut-être pas lié du tout à l’affaire, et surtout, révéler des informations privées sur les personnes jouissant des services du Cheval Aqueux, les moins avouables, se ferait au détriment de sa réputation. Si jamais le client l’apprenait, et que cette affaire s’ébruite, qui sait les répercussions sur son établissement? Beaucoup de ses réguliers les plus fidèles risqueraient aussi de quitter le bateau, en plus de celui qu’on aurait soupçonné injustement d’avoir été l’auteur d’un tel attentat. Non, le risque est beaucoup trop grand. Le propriétaire a besoin de preuves tangibles avant de donner quoi que ce soit aux enquêtes, quelque chose qui tienne vraiment la route, autrement ils ne pourraient pas compter sur sa coopération.

Les coordonnées? Non je ne peux pas je suis navré.” Répond-il sèchement. “Ce n’est pas notre politique de révéler l’adresse de nos clients. Mais si vous me donnez une preuve qu’il pourrait s’agir de lui, alors peut-être que je re-considérerai votre requête.

Répondant par un hochement de tête silencieux, le Sabreur tourne ensuite la tête vers le témoin, qui n’est autre que la meilleure amie de la victime. Difficile de manquer la grâce qui se dégage de son apparence, son regard intense, pour autant le jounin reste impassible comme son collègue face au charme de la demoiselle aux airs innocents. Car s’il s’agit bien de la première à avoir découvert le corps, cela fait aussi d’elle une suspecte, en particulier à cause de cette coïncidence. Qu’elle connaisse intimement la victime et qu’en plus elle ait été là juste après les faits - si ce n’est pendant, tout cela devra être parfaitement justifié sous peine de la ranger dans le banc des suspects.

Oui… Mikoto me disait qu’il ne fallait pas s’inquiéter, elle est toujours si confiante, et moi si peureuse.” Elle se retient d’éclater en sanglot, ses yeux brillent de tristesse tandis qu’elle poursuit ses propos. “Pauvre Mikoto…Elle avait pour projet de déménager avec son copain sur l’île d’Obun, où ils voulaient couler des jours heureux dans une province plus isolée de la vie citadine. Tout allait si bien pour elle...

Elle a un copain? Est-il au courant du travail de Mikoto?

Je… Oui. Moi aussi je trouve ça bizarre qu’il accepte aussi facilement son métier. Je ne l’ai jamais rencontré mais pour qu’il soit aussi compréhensif, il doit être l’homme idéal… Pour sûr.

Hum… je vois.” Un peu déçu de la réponse, le Nobuatsu raye cette piste de sa mémoire, du moins pour l’instant. “Pouvez-vous nous raconter en détail comment vous avez trouvé le cada-...” Il s’arrête, ne souhaitant pas empirer la tristesse de la demoiselle en traitant son amie décédée comme un corps inanimé, même s’il s’agit de la réalité. Mais contrarier davantage le témoin pourrait nuire à la qualité de son exposé des faits. “... le corps de Mikoto, avez-vous remarqué des choses? Des indices?” Il leur faudrait aussi inspecter d’eux-mêmes le présumé lieu du crime, même s’il est peu de chances que celui-ci n’ait pas été altéré.

_________________
Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko] - Page 2 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko] - Page 2 Empty
Jeu 22 Aoû 2019 - 17:44

Un verre avec le Gardien
Le propriétaire répondait sèchement par la négative à la requête du genin, il soupira mais s'en était douté. Il s'agissait d'une sorte de lieu secret dont l'identité devait rester secrète. Il perdrait bien trop de clients si cela se savait qu'il avait déclaré l'identité d'un homme, coupable ou non. Okiko grinça des dents, se rendant compte que l'âme des hommes en dehors d'Hikari n'était pas si pure que cela... Cette débauche lui donnait envie de vomir, presque.

Ainsi, après ce refus, le Yamazaki posait ses yeux vairons sur cette jeune femme qui pouvait autant être témoin que suspecte, lui posant quelques questions notamment à propos de cet homme, s'il pouvait avoir son identité auprès d'elle. Elle parla donc, notamment de son petit ami avec qui elle avait prévu de déménager et les deux shinobis pensèrent à la même chose mais le Sabreur fut plus rapide à poser la question. Dommage, cependant il s'agissait d'un élément à ne pas enlever de l'enquête.

— Oui, je... J'ai trouvé ceci. Elle sortit de sa poche un mouchoir où il y était écris quelques mots, malheureusement trop effacé pour pouvoir le déchiffrer. Je... J'ai.. Je ne me sens pas pas bien, puis-je y aller? Les larmes de la jeune femme commençaient à couler de nouveau.

Okiko prit le dit mouchoir pour l'observer attentivement, ne prenant même pas la peine de répondre à la requête. Ils avaient encore besoin d'elle, l'enquête ne faisait que de commencer après tout.

— Connaissez-vous l'identité de son petit-ami et où il habite?
— Oui, il s'appelle Karako... Il... il habite à deux maisons d'ici.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko] - Page 2 J6f2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons http://www.ascentofshinobi.com/t6682-kiri-equipe-07-kintsukuroi-reparer-avec-de-l-or-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7025-yamazaki-okiko-carnet-de-route#58906 http://www.ascentofshinobi.com/u1017
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko] - Page 2 Empty
Ven 23 Aoû 2019 - 9:55
Le témoignage de la jeune femme n’apporte pas grand-chose de concluant, si ce n’est une nouvelle personne proche de la victime, qui n’est autre Karako, l’homme avec qui elle était en relation. D’après les dires du témoin, il serait déjà au courant du travail de Mikoto au Cheval Aqueux, et n’aurait pas eu d’objection à ce sujet. Ce qui devrait naturellement écarter toute suspicion à son adresse, mais encore, si l’on réfléchit au caractère du genre humain, ne devrait-il ressentir un grain de jalousie, du dégoût de voir sa moitié donner son corps à autrui ? Le Nobuatsu aurait donc quelques questions afin de disperser le doute instillé dans son esprit, en apprendre plus sur cet autre protagoniste. Le mouchoir tendu par la jeune femme n’est pas usé, mais il y est écrit des mots à demi-effacés. Rien de récupérable a priori. Néanmoins, le Yamazaki conserve cette pièce à conviction, dans l’espoir qu’elle leur soit utile plus tard. Sait-on jamais. Avant qu’il n’oublie, le Masqué demande une dernière chose à la demoiselle, suite à quoi ils lui laisseront un peu de temps pour récupérer de ses émotions, ils ne voudraient pas la brusquer. Ce qu’elle fait n’est pas simple après tout.

Pardonnez notre impolitesse, vous vous appelez?

Inoue.” Elle répond avec le même manque d’assurance dans la voix.

Merci pour avoir pris le temps de nous parler, Inoue. Permettez-moi de vous demander: que faisiez-vous à ce moment-là, juste avant de trouver Mikoto?

Elle m’avait donné rendez-vous à cette heure-là. On devait sortir pendant sa pause pour faire un peu de shopping, et c’est là que…” Elle tourne son visage par pudeur, laissant filtrer quelques sanglots. Inutile de développer, tous deux la laissent à ses tourments pour se rendre vers le domicile de la victime qui par chance, se situe non loin d’ici. Prenant soin de payer l’addition avant de quitter le bar, le jounin salue le propriétaire dont la sollicitude se lit sur son visage légèrement grassouillet. Il ne faut pas plus d’une dizaine de minutes pour que le duo parvienne jusqu’à une maison plain-pied rien de plus ordinaire, et c’est un peu hésitant que les trois coups sont frappés sur la porte, afin d’annoncer la terrible nouvelle au dénommé Karako.

Cela doit vous laisser un sentiment particulier, d’être emporté soudainement dans une enquête policière.” Il profite de cet intermède pour converser avec Okiko. “Normalement ce travail revient à la Kenpei, mais ils ont pas mal à faire en ce moment et il leur arrive quelquefois de transmettre des missions commanditées auprès du Mizukage. Naturellement, si nous voyons que cela dépasse le champ de nos compétences, nous les laisserons prendre le relais.” Même pour un jounin dont les compétences sont reconnus par la hiérarchie, il ne pourrait se targuer d’avoir la même expertise qu’un policier, seulement il est toujours prêt à rendre service et résoudre les problèmes quand ceux-ci se manifestent sous son nez.

L’attente se poursuit, une minute s’écoule avant que le Sabreur échange un regard avec le Brûlé, traduisant une certaine appréhension. Il tourne la poignée. Verrouillée. D’un mouvement de la main il fait signe à son partenaire de s’écarter et se prépare à enfoncer la porte d’un coup de pied. Mais avant qu’il ne prenne son élan, la poignée se tourne, et un gaillard aux longs cheveux noirs et au visage parfaitement rasé, le regard candide et le corps fin - peu athlétique à première vue, il se frotte les yeux éblouis par la lumière du jour. Visiblement, il vient de se réveiller. Le sourcil levé, il fixe la position étrange du sabreur masqué qui repose aussitôt son pied au sol… Faisant mine de s’échauffer.

Hum... Je peux faire quelque chose pour vous?

_________________
Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko] - Page 2 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko] - Page 2 Empty
Ven 23 Aoû 2019 - 12:59

Un verre avec le Gardien
Okiko avait rangé soigneusement l'objet, celui-ci pouvait avoir son importance ou non, il fallait garder cette petite pièce à conviction. Ainsi, l'objet s'était retrouvé dans la sacoche du genin qu'il portait à son ceinturon. Après avoir donné les informations concernant le petit ami, le Sabreur lui demanda son identité à elle. Elle s'appelait Inoue, un prénom qui allait à ravir à cette jeune femme. Gardait-elle leur vraie identité ou avait-elle un surnom dans ce genre d'établissement? Le Yamazaki ne préférait pas le savoir, cela n'apporterait rien à l'enquête vraisemblablement.

Pour finir, elle expliqua le fait qu'elle soit la première ayant vu le corps de la jeune femme, Mikoto. La réponse fut rapidement donnée, elle n'apportait aucun élément nouveau et les deux shinobis quittèrent le débit de boisson. Le haut-gradé prit la parole en premier lieu.

— Je tente de m'imprégner au mieux du village. Ce genre d'établissement est fréquent et autorisé? Demanda-t-il, cela lui semblait tellement immoral.

Okiko marchait à travers la rue, ayant l'impression d'être surveillé constamment par une paire de yeux. Et ils arrivèrent face à la maison où habitait le fameux Karako, le Nobuatsu tenta d'ouvrir la porte, celle-ci était fermée. Au signe du sabreur, il se recula mais il n'eut le temps de rien faire. La porte s'ouvrit sur un jeune homme aux cheveux longs et sombre. Il n'était pas dès plus beau à regarder et directement, Okiko faisait le lien avec la femme morte.

Une femme comme elle ne pouvait être avec un homme que lui. Physiquement, parlant.

— Karako, je présume?
— Oui, à qui ai-je l'honneur?
— Yamazaki Okiko, êtes vous au courant?
— Je... Au courant de quoi?
— Mikoto a été retrouvé morte.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko] - Page 2 J6f2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons http://www.ascentofshinobi.com/t6682-kiri-equipe-07-kintsukuroi-reparer-avec-de-l-or-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7025-yamazaki-okiko-carnet-de-route#58906 http://www.ascentofshinobi.com/u1017

Un verre avec le Gardien [PV Yamazaki Okiko]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: