Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 05. Se tromper sur toute la ligne
Une équipe (ou pas) [Anzu] EmptyAujourd'hui à 21:06 par Borukan Ashitaka

» Prémices (Metaru)
Une équipe (ou pas) [Anzu] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Sakana Ayanokoji

» Consolidation [OS]
Une équipe (ou pas) [Anzu] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Kōenji Zuko

» Patpat [Aditya]
Une équipe (ou pas) [Anzu] EmptyAujourd'hui à 20:40 par Kurayami Zeref

» Contre-la-montre en eaux troubles
Une équipe (ou pas) [Anzu] EmptyAujourd'hui à 20:16 par Kurayami Zeref

» [en cours] Koda Abura, genin
Une équipe (ou pas) [Anzu] EmptyAujourd'hui à 19:53 par Koda Abura

» [Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref]
Une équipe (ou pas) [Anzu] EmptyAujourd'hui à 19:49 par Kurayami Zeref

» On le fait par choix [Suzuri Akina]
Une équipe (ou pas) [Anzu] EmptyAujourd'hui à 19:34 par Suzuri Akina

» En route pour le festival ! [PV Jiki Masami]
Une équipe (ou pas) [Anzu] EmptyAujourd'hui à 17:42 par Jiki Masami

» Une équipe (ou pas) [Anzu]
Une équipe (ou pas) [Anzu] EmptyAujourd'hui à 17:08 par Sendai Anzu

Partagez

Une équipe (ou pas) [Anzu]

Sharrkan
Sharrkan

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Ven 19 Juil 2019 - 19:50
C'était le lendemain du conseil et heureusement, personne n'était mort pendant la nuit. Tout le monde semblait s'être mis d'accord sur la destination et chacun vaquait à ses occupations, certains planifiant le voyage et les autres faisant vivre le camp. Mais au final pour moi, rien n'avait changé. Je savais que beaucoup avaient attendu de retrouver leurs connaissances kumojines stationnées à Hayashi et certainement que leur empressement avait fini par m'atteindre. Mais maintenant que nous y étions, je ne pouvais m'empêcher d'être un peu déçu. D'un autre côté, je ne savais pas vraiment ce que j'avais imaginé. Que ces gens allaient voler jusqu'à Kumo en nous emportant sur leurs dos, dégageant le Teikoku d'un coup de poing, happy end, fleurs et arc-en-ciels... ? Oui, c'était exactement ce que j'avais imaginé en fait. Forcément que j'étais déçu !

Il y avait aussi le fait que j'étais tout près de mon pays natal sans pouvoir y poser le pied. J'avais attendu depuis tellement longtemps de rentrer chez moi... M'enfin, je pouvais toujours y aller. Personne ici n'avait d'autorité sur moi, je n'étais plus enchaîné à une quelconque institution. Pour l'instant. Est-ce que c'était ce qui allait m'attendre si je suivais ce groupe ?
D'un autre côté... revenir plus fort pour reprendre Kumo, c'était super tentant. C'était aussi ce que j'avais promis à Ayano. Mais j'avais aussi peur de rentrer chez moi, d'une façon. Je n'avais plus eu de nouvelles depuis la Résonance. Est-ce qu'ils s'étaient tous évaporés, transformés subitement en vague de chaleur ? Est-ce que j'allais rentrer chez moi pour ne trouver que des tentes vides et des tas de vêtements empilés sur le sol, preuve qu'ils étaient quelques moments auparavant sur les épaules de quelqu'un, avant de disparaître ? Avais-je seulement le droit de rentrer chez moi après ne pas avoir réussi à protéger mon village d'adoption ?
Tout ça résonnait dans ma tête, m'empêchant même de dormir. Je ne me sentais pas de rentrer mais je ne me sentais pas bien dans ce groupe. Il fallait trouver une solution : m'adapter ou partir.

J'avais décidé de me faire une place dans ce groupe. Et ça tombait bien, la plupart des gens se trouvaient dans les parages. Je me levais et me raclais la gorge avant de lancer :

« - Euh... Allô ? Salut ? J'aimerai dire un truc. »

Je me grattais la tête, ayant bien sûr agi sans réfléchir une seconde.

« - On dirait que vous vous connaissez tous ici, mais personnellement je ne connais presque personne. Alors euh... Je suis Sharrkan. Content de vous connaître. »

Wouah, c'était super nul. Il me fallait un truc pour rebondir, et vite. Je cherchais pendant ce qui me semblait des heures avant de trouver une idée géniale.

« - Est-ce que quelqu'un parmi vous s'appelle Sendai Anzu ? »

Ayano nous disait tout le temps qu'on serait une équipe officielle que lorsque Anzu-sensei serait de retour d'Hayashi : il y avait donc une chance qu'elle se trouve dans ce groupe. Ce que je lui dirais après ? Bah, j'improviserais.


_________________
Une équipe (ou pas) [Anzu] D2tn
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Sam 20 Juil 2019 - 15:58
Le lendemain de l'arrivée des Kumojins à Hayashi, Anzu était déjà de garde : c'était sa propre initiative de faire un tour de garde malgré les tentatives vouées à l'échec de son kuchyose de tenter de la faire se reposer. Malgré le temps passé, Anzu n'a toujours pas récupéré, elle a passer 4 jours dans le coma à cause de la résonance, mais elle devait quand même se reposer, ce qu'elle n'a pas fait : c'était plus fort qu'elle de venir tenter de donner un cours à Raizen sur la Sensorialité. Si cela ne s'arrêtait qu'à lui donner un cours, ça aurait pû bien se finir malgré tout, sans devoir consommer une grosse quantité de chakra, mais Raizen étant Raizen, il a fallu qu'il réussir à la mettre hors d'elle. Cet homme a toujours réussi à manipuler son esprit comme un peintre manipule les couleurs de sa peinture.

Enfin, Anzu avait finit par s'assoupir lorsqu'elle vit les premières personnes se lever, se disant que le campement en sécurité. Freki, son grand kuchyose chacal, veillait au grain, essayant de répondre aux questions qu'on pouvait poser à la Sendaï à sa place. C'était la personne qu'il devait protéger pour l'honneur de son clan, il a déjà failli une fois, hors de question que ça arrive, son honneur en serait entaché à tout jamais. Mais il en est ressorti plus fort malgré tout de cette confrontation avec l'élémentaliste et gardien du temple qui lui a fait perdre assez de temps et qui a permis à Sazuka et Anzu d'arriver pile au moment de la résurrection.

Enfin, le camp commence à prendre un peu d'activité, les discussions recommencent, et Freki reste attentif, ayant invité Ume a venir voir de plus près sa sœur, histoire de l'aide à dégager les quelques personnes voulant la déranger en disant qu'elle devait se reposer à tout pris. C'est donc la petite soeur de la violette qui s'occupent de ceux qui voulaient lui demander si elle a vu quelque chose cette nuit ou détecter autre chose de suspect, et elle leur répond que c'est une nuit calme pour la première. Si Ume refusait de croire qu'Anzu est sa sœur, étant donné qu'elle n'a pas eu de nouvelles d'elle depuis des années et que ses parents lui ont caché son existence, il n'en demeure moins qu'elle est très redevable à la violette pour l'avoir recueillit.

C'est donc finalement la petite fille borgne aux cheveux bruns et aux quelques reflets blancs trahissant une teinture proche de partir qui répond au jeune homme qui demande qui est Sendaï Anzu ici.

- Sendaï Anzu est en train de se reposer pour le moment, elle est indisponible, que veux-tu lui dire ?

C'est sur un ton étrangement froid que répond la jeune soeur d'Anzu en s'approchant du blond à la peau mât, l'observant avec un air neutre qui était le même que son aîné avant sa promotion.

_________________

Une équipe (ou pas) [Anzu] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sharrkan
Sharrkan

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Mar 30 Juil 2019 - 20:11
Après avoir pris la parole, j'observais intensément le petit groupe, impatient de voir ma sensei se manifester. Enfin ma sensei... Presque-sensei ? Ex-sensei ? Future-sensei ? Future-presque-ex-sensei ? Wouah, ça commençait à devenir long. Ca allait être dur de le dire à l'oral. FPES ? Non, ça sonnait plus comme une maladie sexuellement transmissible qu'un nom exprimant tout le respect que j'avais pour la personne qui aurait pû nous tutorer. Ou qui nous tutorera ? Ouf, ça devenait de plus en plus compliqué.

Du coup, j'étais quand même super surpris de voir une gamine s'approcher et prendre la parole. C'était elle, la sensei ? Au moment de signer le contrat, Ayano m'avait assuré que la sensei était jolie alors forcément, j'avais de grosses attentes. C'était chelou de dire qu'une gamine était jolie, mais en fait Ayano était un gamin aussi, donc ça avait du sens. Arf, j'aurais dû y penser.

D'ailleurs en parlant d'Ayano, cette gamine me disait quelque chose. En même temps, une petite fille borgne, ça court pas les rues.

« - Hé mais, je te connais en fait ! T'étais la fille que Ayano surveillait, on s'est croisés, tu t'en souviens ? »

L'histoire devenait de plus en plus étrange. Ayano surveillait notre sensei pendant tout ce temps ? Et il ne nous avait rien dit ? Woah, je le pensais pas capable de faire un plan pareil. Mon cerveau était tout proche du court-circuit. Mais dans l'action du moment, j'avais oublié de prendre en compte que en fait, la gamine m'avait répondu quelque chose. Oh ! Anzu était en fait en train de se reposer ! Ce n'était donc pas cette gamine borgne. Tout rentrait en ordre.

« - Oh bah je vais attendre qu'elle soit dispo alors, j'aimerais lui parler moi-même, c'est assez... personnel. »

Non pas du tout en fait, mais j'imaginais ça comme de grandes retrouvailles, chacun court au ralenti et au final on se prend dans les bras en pleurant. Sauf qu'elle, elle ne savait même pas que j'existais. Triste vie.

_________________
Une équipe (ou pas) [Anzu] D2tn
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Mer 31 Juil 2019 - 3:33
Ume regardait l'homme à la peau mat qui lui faisait face, un ami d'Ayanokoji ? La borgne fronce un sourcil, non pas que le jeune "héro" se soit montré méchant ou pas, mais disons que la demoiselle souhaite un peu plus de calme et qu'il était presque impossible d'en avoir avec lui dans ses pattes, surtout qu'il ne voulait parler que de ce shinobi Zero, c'était barbant. Enfin, elle doit cependant avouer une chose : ces talents de cuisine sont plutôt intéressant, mais ce n'était pas une raison pour le laisser trop s'approcher d'elle, on ne sait jamais ... En plus, ils ont à peu près le même âge, alors la Sarada refusait de trop le laisser tenter des charmes ou ce genre de chose, surtout qu'elle était encore en deuil au moment où il est venu la surveiller.

- Non, pas vraiment.

Dit-elle du ton froid et assez sec, mais qui montrait quand même la timidité de la jeune femme, même si elle l'avait croisé, elle ne le retenait pas trop, juste comme étant un copain d'Ayanokoji, rien de plus. Après tout, malgré le lien familial dont elle refuse l'existence, elle ne se sentait pas assez proche d'Anzu pour qu'elle s'intéresse à une équipe, elle est juste reconnaissante de lui offrir un toit et de la compagnie - aussi "héroïque" soit-elle -. C'est donc pour ça qu'elle essayait de "filtrer" ceux qui veulent lui parler. Au moins le temps qu'elle se repose, elle peut au moins faire ça ...

Enfin, Anzu finit par se réveiller quelques heures plus tard, aux alentours de midi, heure où tout le monde est déjà en train de commencer à manger. Elle se leva, s'aidant un peu de son kuchyose pour finir sur ses deux jambes, avant de tenter d'arranger ses cheveux le mieux qu'elle puisse à coup de peigne en forme de chakra. Elle soupire, elle avait faim, et visiblement, Ume a fait l'effort de lui donner de quoi manger dans son coin avant de repartir sur des choses qui l'intéressent plus elle.

- Anzu, tu as une personne qui voulait te voir en privée.

- Qui ça ?

- Un jeune homme à la peau mât.

- Raizen n'est pas si jeune que ça. Il est même plus vieux que moi, c'est donc déjà plus un vieux croûton qu'un jeune homme.

- Non, un autre, avec les cheveux blancs.

Elle hausse un sourcil, n'ayant pas encore connu Sharrkan ou encore Kyôhei, elle ne connaissait ni leur apparence, ni même qu'ils souhaitent venir dans son équipe. De toute manière, vu l'état dans lequel Kumo est, cela reste assez ... secondaire.

- Bien, dis-lui de venir alors, le temps que je mange ...

Elle commence son repas tranquillement tandis que le gros chacal se lève pour tenter de prévenir Sharrkan qu'il peut venir la voir.

_________________

Une équipe (ou pas) [Anzu] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sharrkan
Sharrkan

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Lun 5 Aoû 2019 - 23:18
La gamine me rétorqua avec une sympathie digne d'une porte de frigo qu'elle ne se souvenait pas de moi. Pourtant, j'étais plutôt du genre... marquant, non ? Du genre qu'on peut pas oublier, qu'on voit dans ses rêves jusqu'à la fin de ses jours ? Bah, tant pis. De toute façon, c'était Anzu que je voulais voir et cette dernière n'était pas encore disponible. Je haussais les épaules en direction de la gosse puis je retournais vaquer à mes occupations en attendant.

Ce qui au final n'était pas plus mal, car ça me laissait du temps pour prévoir ce que j'allais bien pouvoir lui dire. Je réfléchissais mais j'avais l'impression que toutes mes idées étaient pourries. J'en arrivais même à me demander pourquoi je voulais la voir, en fait. Peut-être que je devais juste lui dire que je m'étais trompé ? Ah, après avoir prononcé son nom en entier, ça allait être vachement crédible.

Aux alentours de midi, une espèce de gros... chien ? Non, chacal s'approcha de moi et m'annonça le plus naturellement du monde que Anzu était disponible et que je devais le suivre. J'avais eu un petit sursaut en l'entendant m'adresser la parole : déjà, il était pas vraiment rassurant et en plus, j'étais toujours autant choqué en entendant parler des Kuchiyoses. Je trouvais ça trop cool et en même temps, j'étais totalement fasciné.

« - D'accord, merci... euh... monsieur. »

Avais-je répondu au chacal, ne sachant pas trop comment m'adresser à lui. A sa voix, j'avais déduit que c'était un mâle et j'espérais être juste parce qu'après tout, ça aurait été con d'arriver jusqu'ici pour se faire bouffer parce que j'ai appelé un chacal par le mauvais pronom, pas vrai ?
J'avais suivi la bestiole jusqu'à arriver devant une jeune femme en train de manger. C'était un peu étrange comme situation, mais un rapide coup d’œil autour me confirma que c'était bien la seule personne présente dans la zone. Avançant vers elle, je dégainais mon plus beau sourire avant de faire une référence.

« - Enchanté de faire votre connaissance Sendai Anzu, je suis Sharrkan. »

Et... c'était tout. J'avais pas réussi à me décider sur quoi lui dire ensuite. Il y eut un petit blanc avant que je sois capable de reprendre la parole.

« - Vous êtes la sensei d'Ayanokoji, pas vrai ? Je suis un de ses amis. En fait, on a même combattu ensemble le jour où le Teikoku a débarqué. Il est sain et sauf mais il a préféré rester à Kumo. »


Je me grattais l'arrière de la tête, ne sachant pas trop comment continuer la conversation.

« - Voilà, je pensais que vous aimeriez avoir de ses nouvelles, vu que c'est votre élève... »

Je tournais les talons, prêt à repartir avant de m'arrêter et me tourner à nouveau vers Anzu.

Puisque j'étais là, autant tout balancer d'un coup.

« - Et hum... si je suis au courant c'est parce qu'en fait... Ayano m'avait choisi pour faire partie de votre équipe à votre retour, avec le mec dépressif là-bas, » dis-je en désignant Kyohei. « Enfin ça sert à rien que je vous dise ça maintenant vu qu'on est plus à Kumo... »

J'avais conclu ma phrase d'un soupir et je me balançais à présent d'un pied sur l'autre, attendant une réponse de la part de la Sendai.

_________________
Une équipe (ou pas) [Anzu] D2tn
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Mar 6 Aoû 2019 - 21:37
Les ardeurs de Sharrkan étant refroidies par Ume, la soeur d'Anzu, il ne lui restait plus qu'à attendre l'heure du repas avant qu'un chacal de deux mètres vient le voir, s'avançant tranquillement vers lui, attirant facilement l'attention grâce à sa grande taille et le fait que ce soit un canidé plutôt très grand il faut l'avouer. Son pas était lourd et s'il pouvait être assez agile pour que ses pas se fassent discrets, Freki ne comptait pas lui faire une frousse de tout les diables, ce serait dommage qu'il fuit alors qu'il a fait tant d'efforts pour réussir à contacter Anzu, après tout, ce n'est pas tout le monde qui réussit à s'en sortir vivant face à une discussion avec sa jeune sœur borgne, ou du moins, sans se retrouver avec les vêtements roussis. Enfin, la Sendaï finit son repas avant de se lever pour observer le jeune homme qui souhaitait venir lui parler.

- Enchanté Sharrkan.

Sa réponse est moins froide que celui de sa soeur, mais ce n'est pas non plus un modèle de douceur, il faut dire qu'elles se ressemblent assez là-dessus. Enfin, Sharrkan lui révèle qu'il est un ami d'Ayanokoji, le jeune genin qui avait un idéal super héroïque qui avait réussi à lui taper dans l'oeil lorsqu'elle l'a testé un peu au combat, notamment en étant l'un des rares à utiliser la sensorialité lors d'un combat malgré l'utilisation des portes qu'il n'a pas réussi à tenir bien longtemps. La violette jette un coup d’œil sur sa sœur, occupée dans son coin, probablement à refaire un feu d'artifice vu sa capacité à manipuler la poudre. C'est vrai que sa mission consistait à en prendre soin, elle aurait aimé avoir un rapport, mais ça ne risque pas d'être Ume qui va le lui donner.

- Je te remercie des nouvelles, mais Ume t'a précédé là-dessus. Et ce n'était pas encore mon élève, je n'ai pas eu le temps de former notre équipe que je devais me rendre à Hayashi pour une expédition, mais je le considérais comme.

C'est vrai qu'étant encore dans l'équipe de Sazuka, même après que Kumo soit pris, elle ne pouvait pas créer son équipe, pourtant rien ne l'empêchait d'avoir des élèves à sa charge tout en restant sous la tutelle de la médecin. Enfin, c'est comme ça que Kumo l'a décidé, donc tant pis.

- Au contraire, c'est toujours utile que tu me le dises, c'est donc vous deux qu'Ayanokoji a recruté ?

Elle l'observe en posant une main sur sa hanche, analysant un peu son chakra pour voir avec quelle facilité il manipule son chakra, dire qu'en poussant un peu elle pouvait espérer connaître sa capacité clanique ou ses domaines de prédilection, malheureusement, bien qu'elle soit l'un des atouts principaux en sensorialité de l'équipe d'expédition, elle n'est pas encore capable de telles prouesses.

- Enfin, vu l'état actuelle de la situation, je ne te cache pas qu'on risque quand même de former une équipe entre les membres de l'expédition et les kumojins venus ici nous retrouver. Enfin, puisque tu as combattu aux côtés d'Ayanokoji, comment ça s'est passé ?

Elle voulait connaître un peu plus de détails sur leur combat avec le teikokujin qu'ils ont affrontés, s'ils ont affrontés un teikokujin du moins.

_________________

Une équipe (ou pas) [Anzu] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sharrkan
Sharrkan

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Mar 13 Aoû 2019 - 22:10
Voilà, la bombe était larguée ! Et bizarrement, je me sentais pas vraiment soulagé. Non, c'était même pire ! J'avais l'impression que je venais de confesser un crime, ou encore pire, une déclaration d'amour. Bien que je ne connaisse pas la sensation vu que je n'avais jamais été amoureux, mais j'imaginais que ça devait être au moins autant intense que ce que j'étais en train de vivre à ce moment précis.

La Sendai accueillit pourtant bien la nouvelle, me détaillant des pieds à la tête. Par réflexe, j'arrangeais ma posture, me tenant droit comme un piquet, oubliant même de respirer jusqu'à ce qu'Anzu reprenne la parole.

Elle me parla de l'organisation qu'on allait de toute façon bientôt former avec les autres kumojins ici présents, comparant son fonctionnement à celle d'une équipe. Je n'étais pas forcément d'accord mais comme j'avais depuis longtemps assumé que cette personne était ma sensei, je m'empêchais de tout commentaire. Et j'allais encore moins lui dire que je prévoyais plus ou moins de m'échapper avant que le convoi parte du pays. Pour ça, il me restait encore un détail de logistique à régler : convaincre Kyohei.

Mais elle enchaîna immédiatement sur notre combat.

« - Hé bien... » commençais-je.

[ Regarde, c'est pas difficile à dire : "Hey sensei, tes trois presque élèves se sont littéralement fait marcher dessus. Impressionnant, non ?" ]

Non, pas du tout impressionnant. J'avais beau essayer de trouver de nouvelles tournures de phrases, on en revenait au même point : on s'était fait démonter. Embarrassé, je n'osais même pas regarder dans sa direction. Heureusement que ma couleur de peau cachait plus ou moins la couleur de mes joues.

« - Pas très bien, pour être honnête. Nous étions quatre : Ayano, Kyohei - qui est donc le dépressif là-bas -, un punk que je connaissais pas et moi-même. On s'est retrouvés face à un de ces types qu'on appelle Fanatique, vous voyez ? Les mecs complètement détraqués habillés tout en blanc. »

Moi en tout cas, je m'en souvenais que trop bien. J'avais même essayé de lui faire du rentre-dedans et il m'avait complètement ignoré !

« - Et donc on a réussi à le blesser un peu quand même, mais il a en fait invoqué deux chiens géants de plusieurs dizaines de mètres. Et on était tous des Genin, donc chaud ! A un moment il a fait genre *pouf* et il a fusionné avec ses bestioles, pour devenir un gros chien géant à trois têtes. C'était é-norme. »

Me laissant envahir par le récit, j'avais ponctué mon discours de gestes qui illustraient parfaitement la situation ainsi que de bruits qui apportaient vie à l'histoire.

« - Et à ce moment-là on était déjà au bout du rouleau, j'ai vu Ayano tomber dans les pommes et je l'ai suivi directement après en essayant de faire un dernier mur pour nous protéger. Et après ça, le noir complet. Je me suis ensuite réveillé plus tard grâce aux soins de la chirurgienne, mais le Fanatique était déjà parti. C'est bizarre qu'il ne nous ait pas tués mais bon, on va pas non plus se plaindre hein ! »

Et effectivement, plus j'y réfléchissais, plus je trouvais ça bizarre...

_________________
Une équipe (ou pas) [Anzu] D2tn
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Mer 14 Aoû 2019 - 0:45
Après avoir donner des nouvelles d'Ayanokoji, il avait l'air de mal se sentir, pourtant, il a dit que son camarade allait bien. Pensait-il se décharger de quelque chose en lui disant ça ? Sans doute voulait-il rester avec lui, ou alors qu'il y avait autre chose qu'il voulait lui dire, mais qu'il n'ose pas encore, sans doute parce qu'ils viennent juste de se rencontrer. Enfin, la Sendaï l'observe se mettre droit comme un I lorsqu'elle commence à l'inspecter, visiblement, ce rôle d'élève semble vraiment lui tenir à coeur, un peu comme Ayanokoji en fait. Anzu lâche un mince sourire en le voyant se mettre au garde à vous et prendre au sérieux cette histoire d'élèves et de senseï, lui rappelant bel et bien sa première rencontre avec le jeune manipulateur de porte et garde du corps de sa petite soeur. Enfin, après avoir inspecter son niveau général, elle en déduit que c'était un Genin avec pas mal de potentiel, mais qui n'est encore pas assez mûr.

Puis, il eu un blanc après qu'Anzu a posé sa question, visiblement, le combat ne s'est pas très bien passé. C'est après un silence assez tendu, silence durant lequel Sharrkan semble se demander comment annoncer telle ou telle chose, qu'il finit par présenter comment s'est passé son combat. Ils se sont donc retrouvés à quatre contre un Fanatique, quatre Genins face à un homme aurait pu faire l'affaire, mais Anzu connaissait la puissance d'un Fanatique, ainsi, s'ils avaient perdu, elle ne leur en tient pas vigueur. Elle réfléchit en entendant qu'Ayanokoji s'est évanoui, probablement en utilisant ses portes, face à un être possédant une telle puissance comme un de ses Fanatiques, elle comprend qu'il ait utiliser jusqu'à sa dernière porte pour tenter de le vaincre, elle ignore combien de temps il a tenu, mais le savoir en vie après une confrontation face à un Fanatique la soulage bien plus, mais elle est d'accord que c'est étrange.

- Je comprend, les Fanatiques sont très dangereux et très puissants, des Genins, malgré la supériorité numérique, n'avait que peu de chance. Raizen en a affronté une lors de l'attaque d'Hikari, il a eu beaucoup de mal et la fanatique a fini par disparaître en les laissant en vie. Il s'agit pourtant d'un de nos membres les plus puissants.

Ce qui l'inquiète un peu, après, leur but ne sont pas clair, et visiblement, ils ne sont pas de mèche avec l'homme au chapeau, mais tout de même, que faisait un fanatique à Kumo ? Pourquoi un fanatique a rejoint les rangs de l'empire du feu ? C'est inquiétant, bien plus qu'il ne le croit, cependant, pourquoi les avoir laissé vivants ? C'est une bonne question ...

- Et Kyohei ? Il a assisté au combat lui aussi, et il était encore conscient lorsque vous vous êtes évanouie, t'a-t-il dit ce qui s'est passé lorsque vous étiez inconscient ?

Elle observe ce dernier, toujours déprimé, peut-être y a-t-il eu un mort, ce "punk" qui ne semble pas avoir réapparu. En tout cas, elle ne le voit pas parmi les survivants, le plus "punk" restant Raizen et un peu Kyohei. Cependant, c'est toujours important d'avoir plusieurs points de vues, surtout en sachant qu'Ayanokoji et Sharrkan sont tombés inconscients.

_________________

Une équipe (ou pas) [Anzu] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sharrkan
Sharrkan

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Dim 18 Aoû 2019 - 14:46
Me rappeler du combat était fatiguant, certains détails étaient très flous ; tout s'était déroulé très très vite. Ou alors c'était peut-être un coup de barre post-repas. Me mettant en face d'Anzu-sensei, je m'asseyais à même le sol, en tailleur. J'écoutais la Sendai commenter mon récit, confirmant le fait que les Fanatiques étaient des personnages très puissants et qu'effectivement, nous n'avions quasiment aucune chance de gagner. Certes, il aurait pu tous nous tuer, mais je ressentais une certaine fierté de savoir que nous avions pu quand même échanger quelques coups avec l'illuminé. Et même si tomber K.O. face à un mec comme ça, c'était juste du suicide. C'était ce que j'avais d'ailleurs cru à ce moment-là : au moment de perdre connaissance, j'étais persuadé de mourir. Le destin nous joue parfois de drôles de tours.

Elle m'apprit aussi que le fameux Raizen (et non Raisin) s'était lui aussi battu contre un Fanatique. Et d'après ce que je comprenais, il n'avait pas gagné, même s'il était toujours en vie. Peut-être que c'était leur mode opératoire, après tout : défoncer les gens sans les tuer, pour leur rappeler toute leur vie à quel point ils s'étaient fait démonter par un mec seul. Fallait vraiment s'emmerder pour créer une organisation juste pour faire chier les gens mais après tout, pourquoi pas hein ? Je ne m'y connaissais pas assez sur le sujet.

Anzu me demanda alors le point de vue de Kyohei. Logique, vu que c'était The Last Man Standing. Mais le problème était que je ne connaissais toujours pas la suite de l'histoire. Je ramenais mes jambes pliées contre mon torse, posant mon menton sur mes genoux, comme pour me protéger ou pour ne pas avouer à Anzu-sensei que j'étais trop lâche pour poser la question à mon coéquipier et meilleur ami.

« - C'est que... Kyohei a beaucoup changé depuis ce jour-là. Déjà qu'avant il était pas très joyeux, là il parle même plus. On dirait qu'il est... absent. Et j'ai pas encore osé lui demander. Je sais, c'est nul, surtout que je pense de plus en plus qu'il s'est passé un truc grave. Mais je voulais pas le brusquer, alors je voulais attendre qu'il m'en parle de lui-même. Mais vous avez raison, ça peut plus durer, alors je vais lui poser la question. Quand le bon moment sera venu. Mais en fait, y'aura pas de bon moment, alors je lui demanderai... aujourd'hui. Oui. Ce soir. »


La décision était prise, je ne pouvais plus me voiler la face : ce soir, je connaîtrais le dénouement. En parler à quelqu'un d'autre avait enlevé le poids horrible qui pesait sur mes épaules depuis et je me sentais terriblement soulagé. Même si concrètement, elle avait juste écouté mon monologue, je lançais un sourire reconnaissant à la Sendai.

« - Merci, Anzu-sensei. »

_________________
Une équipe (ou pas) [Anzu] D2tn
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Dim 18 Aoû 2019 - 19:31
Visiblement, se remémorer un combat aussi intense semble lui avoir faire perdre l'équilibre, de ce qu'elle peut comprendre, c'était un combat bien rude qu'il a dû mener. Elle comprend un peu ce qui lui arrive, elle aussi n'aimerait pas à avoir à résumé une défaite à l'oral, certainement est-ce pour ça que les rapports se font surtout à l'écrit dorénavant. La violette lui explique que les fanatiques sont des êtres très puissants, être dont même Raizen a eu du mal à combattre, il est chanceux de s'en être sorti vivant, lui, Ayanokoji et Kyohei, mais aussi de lui avoir tenu tête assez longtemps visiblement, assez pour qu'Ayanokoji s'épuise avec ses portes du moins. Elle ignore combien de temps ça a duré, mais bon, difficile de dire si elle doit être déçue ou fière d'eux, donc elle reste dans le positif, visiblement, il en avait besoin, un peu comme son camarade qui reste dans son coin.

D'ailleurs, elle voulait savoir ce que lui a vu, en tant que dernier "survivant", il a vu bien plus de choses qu'Ayanokoji ou Sharrkan, cependant, le jeune métissé ne sait pas ce qu'il a vu, il se met même en boule, comme s'il voulait se protéger de quelque chose. C'est une réaction assez surprenante qu'elle voit devant elle, s'en voulait-il de ne pas lui avoir parler ? Il lui avoue ne rien lui avoir demander, qu'il ne voulait pas le brusquer car il avait changé après son combat, Anzu commence à faire le lien entre le quatrième membre qui ne semble pas là et dont il n'a pas parlé et la réaction de Kyohei. Peut-être a-t-il fait quelque chose qui a coûté la vie de ce punk, ou quelque chose d'encore plus honteux. Pour qu'il change si subitement de personnalité, il devait certainement avoir fait quelque chose de grave. En parler a donner envie à Sharrkan de vouloir lui en parler ce soir, puis l'a remercié par la suite.

- Va le voir tout de suite.

C'était un ordre qu'elle lui donnait, s'il s'arrachait les cheveux à cause d'une action qu'il suggère grave, assez pour qu'il devienne silencieux, alors le plus vite serait le mieux. Ce serait dommage qu'il se retrouve à se scarifier avant le soir.

- Si Kyohei est dans cet état, c'est qu'il a dû faire quelque chose qu'il regrette amèrement. Plus tu le laisseras longtemps dans cet état, plus ça empirera, alors vas-y tout de suite. On se reparlera après.

Elle le laisse maintenant décidé, il acceptait de venir le voir ce soir, mais acceptera-t-il de le voir tout de suite ? Si ce n'est pas le cas, ce sera Anzu qui ira le voir, ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose.

_________________

Une équipe (ou pas) [Anzu] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sharrkan
Sharrkan

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Jeu 5 Sep 2019 - 20:08
Alors que j'avais enfin pris la décision d'aller parler à Kyohei ET à un moment précis, mes bonnes résolutions se trouvèrent chamboulées par l'ordre d'Anzu-sensei. Elle m'ordonnait d'aller le voir tout de suite. Non pas ce soir comme j'avais prévu... Tout. De. Suite. Mes yeux s'écarquillèrent et ma bouche s'ouvrit sous la surprise, au point que m a mâchoire menaça de se décrocher. C'était ma sensei certes, mais je n'avais pas imaginé recevoir un ordre alors qu'on se connaissait depuis seulement quinze minutes. Pris au piège, je tentais de négocier :
« - Mais... ! Je... Je suis pas prêt, et puis je sais pas ce que je vais lui dire ! Et s'il me- »
Mes protestations furent coupées court lorsqu'Anzu appuya ses instructions d'arguments que je devais reconnaître, étaient plutôt pertinents. Resserant mes bras autour de mes jambes, je posais mon front sur mes genoux en signe de résignation. Ah... ça n'allait définitivement pas être facile, mais la Sendai avait raison : ce manège avait trop duré et il était temps que je regarde la réalité en face, que j'assume. Si je ne le soutenais pas dans des épreuves pareilles, est-ce que je pouvais vraiment dire que j'étais son ami ? Je me relevais, la mort dans l'âme, avant de planter mon regard dans celui de ma presque-sensei.
« - Vous avez sûrement raison. Je suis vraiment un lâche. » dis-je avec un sourire triste.
Puis, avant qu'elle ait le temps de le voir venir (ou du moins je l'espérais), je me penchais et la serrais très brièvement dans mes bras. Depuis le temps que j'attendais de rencontrer ma sensei ! Et en plus de ça, j'étais un peu en manque de contact physique depuis que je ne pouvais plus écraser Ayano dans mes bras quand j'en avais envie. Même pas la peine d'essayer sur Kyohei. Suite à ça, je m'enfuyais rapidement à l'autre bout du camp.
« - Merci sensei ! » lançais-je en partant.
C'était maintenant que ça se corsait. J'essayais de trouver les mots juste pour aborder le Kawashima, de former des phrases dans ma tête, mais rien ne venait. Je serais donc obligé d'y aller au talent, pour peu que j'en sois un minimum pourvu. Mais je ne voyais Kyohei nulle part autour du camp. Je paniquais un peu à l'idée qu'il soit parti seul dans cet état, mais je finis finalement par le trouver au pied d'un arbre à l'écart, assoupi. Ses cauchemars l'épuisaient apparemment, au point de devoir faire une sieste en pleine journée. Soupirant, je m'asseyais contre lui, faisant rouler sa tête sur mon épaule en espérant le mettre dans une position plus confortable que contre l'écorce rugueuse de l'arbre. J'aurais certainement à subir ses foudres à son réveil, mais tant pis.

Pardonne-moi Anzu-sensei, mais je peux pas répondre à tes ordres tout de suite.

_________________
Une équipe (ou pas) [Anzu] D2tn
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Jeu 5 Sep 2019 - 22:22
Anzu observe le jeune Sharrkan qui lui disait qu'il ne se sentait pas prêt, elle soupire, mais ne lui laisse pas le temps d'enchaîner, lui disant pourquoi il devait allez le voir tout de suite. Il semblerait que cela lui ait donné encore plus le courage de venir le voir directement, très bien, la violette l'observe donc s'en aller vers son collègue pour parler de ce qui s'est passé lors de l'attaque de Kumo. Enfin, c'était avant qu'il se mette à venir le câliner, chose qu'Anzu n'apprécie pas trop, rougissant sous l'étreinte physique, puis le laissant aussitôt s'en aller vers Kyohei. Elle n'aimait pas trop ça se faire câliner par surprise de la sorte, mais bon, comme elle voulait vite ses informations, elle décide de lui laisser le temps de venir voir son collègue, si possible sans lui faire un oeil au beurre noir, histoire de ne pas inquiéter l'autre membre de son "équipe". De toute manière, Anzu n'était pas une brute non plus ... mais disons qu'elle a dû mal avec les gens et que sa manière d'éloigner les autres se montre ... très expéditif.

Mais elle attendu, elle attendu longtemps avant de pouvoir avoir le reste de l'histoire. La violette gardait tout le temps un oeil sur eux, essayant de savoir quand est-ce qu'il allait se mettre à parler entre eux. Finalement, ils finissent par en discuter ensemble en se baladant dans la forêt au bout de quelques jours. Il en a mis du temps, visiblement, "tout de suite" sonnait pas de la même manière dans sa tête. Elle soupire, attendant donc dans le coin de Sharrkan, juste venant le voir juste avant que Freki lui tombe dessus pour la forcer à se reposer. Apparaissant donc soudainement derrière lui alors qu'il pensait être seul, elle voulait maintenant avoir le fin mot de cette histoire.

- Tu en as mis du temps avant de lui parler Sharrkan.

Dit-elle sur un ton neutre, pas agressif ni froid, mais neutre, en même temps, elle n'allait pas être enjouée en lui disant ça, après tout, c'est pour lui faire remarquer que, bon, "tout de suite", il y a quand même eu un sacré délai, même une femme enceinte n'aurait pas autant de retard.

- Que s'est-il donc passé ?

Après tout, il avait l'air un peu plus soulagé Kyohei, ça se sentait dans son chakra devenu plus calme, moins oppressant.

_________________

Une équipe (ou pas) [Anzu] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sharrkan
Sharrkan

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Lun 23 Sep 2019 - 18:47
Un soir, j'avais finalement eu le courage de confronter Kyohei sur ce qui le tourmentait depuis notre départ de Kumo. Je m'attendais à ce que ce soit quelque chose de grave, pour ébranler à ce point une personne avec une personnalité comme la sienne... mais rien ne m'avait préparé à ce que j'avais entendu ce soir-là. Je croyais avoir mûri avec ces événements, mais j'étais encore beaucoup trop naïf pour imaginer le pire. Les soldats de l'Empire du Feu avaient attaqué par vengeance ou par loyauté pour leur chef ; ce Fanatique n'avait agi que par pure cruauté. Savoir que des êtres humains étaient capables de ce genre d'acte et d'en tirer du plaisir me rendait malade.

Car depuis, je n'arrivais pas à penser à autre chose. C'était constamment dans ma tête et j'en faisais même des cauchemars, comme pour que je n'oublie pas mon terrible échec. Je ne pouvais imaginer ce que ressentait Kyohei et encore moins le soulager de ses souffrances. Ce qui est fait est fait, même avec toute la volonté du monde il était impossible de revenir en arrière. Parfois, je pensais à Isami. Il n'avait pas parlé pendant le combat et je n'avais appris son prénom que très récemment, mais il s'était battu de toute son âme pour protéger Kumo. Est-ce qu'il avait souffert ? Est-ce qu'il avait de la famille pour le pleurer ? Est-ce qu'il était en paix ?

Une voix me fit sursauter, me sortant de mes pensées morbides. Anzu se tenait là et je ne l'avais même pas entendue approcher. Elle me reprochait d'avoir mis du temps pour lui parler, sans toutefois que cela sonne comme un reproche. Plutôt comme... un fait. Et c'était le cas.
« - Oui. » dis-je simplement alors que mon regard déviait vers le sol.
J'avais promis de lui expliquer toute l'histoire mais j'avais complètement oublié. Ou plutôt, je m'en fichais, parce que plus rien n'avait d'importance à présent. Je savais bien que je ne devais pas me laisser prendre dans mes émotions et justement, je ne ressentais plus rien, comme engourdi, ressentant quelquefois des moments de colère terrible. Mais je lui devais bien une explication. Inutile de tourner autour du pot, j'annonçais de but en blanc :
« - Une fois que nous sommes tous tombés inconscients et qu'il ne restait plus que Kyohei, le Fanatique lui a demandé de faire un choix : deux qui vivent, pour un qui meurt. Il a choisi de sacrifier Isami pour sauver Ayano et moi. Et il a tenu sa promesse. »
Le dire à voix haute m'avait fait un choc, comme si je prenais à nouveau conscience de ce qu'il s'était passé. Et mes barrières s'écroulaient.
« - J'ai cru que me sacrifier pour les sauver, mais ça a servi à rien ! La seule chose que ça a fait c'est de laisser Kyohei tout seul ! Ce que je suis stupide ! Comment j'ai pu... croire... »
Je fus surpris de remarquer que mon visage était baigné de larmes, mais c'était bien trop tard pour tenter de fermer les vannes. J'étais faible physiquement, j'étais faible mentalement. J'étais faible.

« - Si j'étais plus fort... j'aurais pu... j'aurais pu l'empêcher ! J'aurais pu prendre la place de Kyohei ! J'aurais pu prendre... *hic* la responsabilité ! Mais je l'ai laissé seul ! Et j'ai laissé Isami mourir ! »

Je ne savais plus quoi penser ni quoi ressentir, je ne savais plus pourquoi j'étais en colère ou pourquoi j'étais en train de pleurer d'une façon aussi grossière devant ma sensei, ni même pourquoi je criais alors qu'elle n'y était pour rien. J'avais juste envie de dormir pendant une dizaine d'années.

_________________
Une équipe (ou pas) [Anzu] D2tn
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Jeu 26 Sep 2019 - 17:46
Ainsi, ça s'est passé comme elle l'a imaginé : le quatrième membre qui a rejoint son "équipe" a péri suite à une proposition morbide de la part du vainqueur. Un devait mourir, les autres vivaient, et ce fut Kyôhei de décider qui devait mourir, pas étonnant qu'il soit déprimé et qu'il refusait de parler de ce combat, maintenant ça hante les esprits de Sharrkan qui n'a pas pu empêcher son camarade de se retrouver devant ce terrible dilemme. Elle soupire, dire que cela la touche n'est pas vraiment la vérité, pour elle, ce qui leur est arrivé est véritablement parce qu'ils n'ont pas réussi à vaincre ce fanatique. Ils n'en avaient pas la force de base, ce qui devait se passer est donc prévisible : l'un d'eux à péri et le vainqueur s'est montré des plus sadiques qui soit en forçant un de ses adversaires à choisir qui péri, une sorte de preuve comme quoi, s'ils sont en vie, c'est uniquement parce qu'il l'a décidé ainsi. Enfin, elle pose sa main sur sa tête, frottant un peu ses cheveux pour tenter de le calmer.

- Je ne vais pas te mentir, ce que tu dis est vrai : tu étais bien trop faible à ce moment-là pour oser prétendre à mieux protéger tes camarades. C'est normal, tu es encore un Genin, tu débutes, te retrouver dans cette situation était prévisible.

Anzu soupire à nouveau, ce n'est pas avec ça qu'il va lui redonner du moral, mais Anzu n'était pas une personne très réconfortante il faut l'avouer, elle même sait que réconforter les gens n'est pas vraiment de son niveau, c'est plus de celui de Raizen ça, et encore. Elle continue de lui tapoter la tête, histoire de tenter de le calmer de la sorte, avant de reprendre sur le même ton.

- Mais si tu te laisses submerger par ce genre de défaite, jamais tu avanceras. Kyohei ne t'a pas sauvé pour que tu déprimes à ses côtés, peut-être veut-il se venger, devenir plus fort pour, un jour, effacer cette humiliation qu'il a subi. Mais si tu ne veux pas que ça se reproduise, tu sais ce que tu as à faire.

Dit-elle, avant d'arrête de caresser sa tête, puis continue de l'observer, encore le visage imbibé de larmes et son ton encore colérique, alors qu'Anzu restait concentrée et sûre d'elle. Pourtant, elle a été la cause de pas mal de mort, des morts qu'elle ne connaîtra jamais, suite à cette résonance qui a tout changé.

- Enfin, à toi de voir si tu veux rester à te morfondre dans ton coin et continuer à voir les gens tomber autour de toi ou devenir plus fort pour réellement les protéger. C'est un travail que tu dois faire toi-même. Reviens me voir lorsque tu auras décidé de quoi faire.

Même si ce qu'elle pouvait dire était rude, elle pensait réellement ce qu'elle disait, et donc elle accepte que Sharrkan prenne un peu mal ce qu'elle vient de dire. Au moins, ça le sortira de sa déprime ...

_________________

Une équipe (ou pas) [Anzu] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sharrkan
Sharrkan

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Dim 13 Oct 2019 - 22:54
Reparler de cette histoire m'avait fait perdre tous mes moyens à nouveau, alors que je n'avais plus aucun contrôle sur mes émotions les plus néfastes. La haine, la colère, la rage, tous ces sentiments que j'avais refoulés depuis tant d'années m'aveuglaient et s'emparaient de tout mon être. Tous ces sentiments dont je pensais m'être détaché mais qui en réalité, attendaient simplement le bon moment pour réapparaître et me refaire tomber dans une spirale auto-destructrice et sans fin. Parce qu'on ne peut pas guérir de qui ont est, malgré tous les efforts déployés.

Le geste pourtant simple d'Anzu-sensei me surprit tellement que mon état de transe fut stoppé net. Je réalisais où j'étais, avec qui, et l'absurdité de la situation. J'avais honte d'avoir perdu les pédales de cette façon, mais pour rien au monde j'aurais interrompu son geste, réalisant à quel point j'avais besoin de ce réconfort. J'avais compris dès notre première rencontre que la Sendai n'était pas une personne très... tactile, et pourtant elle faisait l'effort, pour moi. J'écoutais tout ce qu'elle me disait, me contentant de hocher la tête de temps en temps pour signifier que j'étais d'accord
.
Je frottais mon visage pour faire disparaître les traces de sel, avant de me redresser et d'affirmer d'un ton calme :

« - En fait Anzu-sensei, je sais déjà ce que je vais faire. »

Je plantais mon regard dans le sien, ne sachant pas vraiment l'importance ou les conséquences de cette décison. Mais j'étais sûr de moi.

« - Kyohei et moi allons partir pour Kaze quelques temps, le temps de se reposer, de se changer les idées et de... guérir. Nous vous rejoindrons à Joheki plus tard, si tout le monde est d'accord avec ça. On a besoin de se créer une base solide. Après ça, je serai tout à fait disposé à suivre vos enseignements et devenir plus fort, sensei. »

Je maintenais mon regard quelques secondes de plus pour affirmer que ma décision était définitive avant d'incliner respectueusement la tête. J'étais animé de sentiments très différents de ceux que je ressentais il y a quelques minutes mais qui étaient pourtant tout aussi puissants. J'étais déterminé. Mais pour une raison qui me dépassait, Kyohei était ma priorité.

_________________
Une équipe (ou pas) [Anzu] D2tn
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une équipe (ou pas) [Anzu] Empty
Aujourd'hui à 17:08
En posant sa main sur sa tête et en le caressant un peu, passant ses fins doigts contre son cuir chevelu, glissant entre chaque cheveux pour le soulager et le calmer, Anzu observe subitement Sharrkan reprendre ses esprits. On dirait qu'il a été surpris de sentir la main de sa Senseï contre sa tête, il avait bien vu que la violette n'était pas des plus tactile et des plus câlins, faire ce geste n'est pas dans ses habitudes, c'est pour dire à quel point cette idée d'équipe, bien qu’impossible en ce moment, lui tenait à cœur, et qu'elle a totalement confiance en son premier élève qu'était Ayanokoji. Enfin, après une brève remise en question de sa part, Sharrkan finit par la regarder dans les yeux en essayant des traces de l'armes sur son visage, lui disant qu'il savait quoi faire désormais : il souhaite se rendre à Kaze pour récupérer de ses blessures, puis revenir avec eux à Joheki, en espérant qu'ils ne vont pas se dégonfler entre temps.

- J'espère bien que vous reviendrez, sinon je viendrais vous chercher moi-même pour vous ramener la peau des fesses ici.

Dit-elle sur un ton sérieux, après tout, ils avaient promis de libérer Kumo, à eux de respecter leur engagement. Elle continue de regarder Sharrkan, le fixant à travers son regard, mettant ses bras sous sa poitrine tout en l'analysant, regardant s'il avait en effet encore du cran ou qu'il avait finit par tout abandonné en comprenant ce qui est arrivé à Kyohei, il suffit généralement d'un regard inquisiteur pour que les gens déroule leur langue, c'est ce que lui a dit Raizen en tout cas.

_________________

Une équipe (ou pas) [Anzu] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Une équipe (ou pas) [Anzu]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: