Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Redemption?


Redemption? Empty
Lun 22 Juil 2019 - 1:40
Redemption

- Attends ! Ce n'est pas une plaisanterie ?

Face à l'expression bien grave que tu arborais, le shinoni policier - avec qui tu venais de faire part de ton intention - se montre soudain confus.

- Pensez-vous réellement que je serais venue ici juste pour une plaisanterie ?

Ton timbre était tout aussi sérieux que ton expression faciale alors que débout, les bras croisés sous la poitrine, tu ne quittais pas ton interlocuteur des yeux. Ce dernier était, quant à lui, installé confortablement sur une chaise derrière un bureau qui était comme le symbole de sa position hiérarchique. Un rempart qui séparait lui, qui avait déjà gravi les échelons, et toi qui cherchait encore à emprunter les marches qui te mèneront peut-être assez haut ou, que tu n'emprunteras jamais.

- Alors, tu veux réellement rejoindre le Kyuubu ?

L'homme marque une pause qui t'invitait à confirmer ses dires mais, jugeant qu'il avait tout à fait compris ta réclamation mais seulement avait du mal à y croire, tu te contentes de continuer de le fixer, gardant la bouche close.

- Je vois. Tu es vraiment sérieuse. Finit-il par conclure tout seul au bout de quelques secondes de silence. Excuse-moi de me montrer si … dubitatif mais tu es la dernière personne que je m'attendais à voir nous rejoindre.

Toi-même, tu ne t'attendais pas à atterrir à cet endroit un jour pour réclamer une place au sein de cette unité avec laquelle tu avais eu autrefois tant d'ennuis. Tu n'avais jamais commis - du moins pas depuis avoir intégré la Village Caché des Nuages - un crime grave. Tu n'avais été coupable que des écarts de conduite anodins comme des bagarres de rues mais, se faire arrêter, peu importait la raison, était synonyme de mauvaise conduite. Or, le Kyuubu n'était pas une organisation pour les indisciplinés. Au contraire, celui-ci était supposé n'être composé que des shinobi exemplaires. Des personnes respectueuses des règles en vigueur et de la hiérarchie en place tout en ayant un sens aigu de la justice. Des qualités requises qui te faisaient plus ou mains défaut. Tu savais faire preuve de discipline et avais déjà sauver quelques vies en tant que kunoïchi de Kumogakure no Sato mais tu n'étais pas cependant une personne qu'on pourrait qualifier de juste, ni un être envers qui on pourrait avoir une confiance aveugle. Tu étais un être si imprévisible et si prompt à n'en faire qu'à tête.

- Je comprends votre incrédulité mais ma demande est de plus sérieuse alors je vous demanderai de bien vouloir l'étudier sérieusement !

Ta décision était le fruit d'une mure réflexion. Elle n'a pas été prise sur un coup de tête mais avait était longuement étudié par ton être. Lorsque tu étais à Hayashi - durant cette fameuse expédition diplomatique - tu avais déjà exprimé ton souhait de rejoindre le Kyuubu à Meikyû Raizen, un illustre membre de l'unité. Celui-ci t'avait alors posé maintes questions afin de savoir ta motivation mais aussi pour desceller ta personnalité. Un long entretien - pour ne pas dire interrogatoire - qui avait poussé Raizen à réfléchir sur ta demande. Le jonin était supposé te communiquer sa décision une fois que vous sériez retournés à Kumo mais les circonstances l'avait poussé à rester au Pays du Bois alors que tu avais pris la décision de rentre au Pays de la Foudre.

Tu avais attendu le retour du Meikyû mais, aujourd'hui, tu penses qu'il ne reviendra pas de sitôt, ou peut-être même plus jamais, maintenant que Kumo était entre les mains du Pays du Feu. Tu pensais fermement que ceux qui étaient restés à Hayashi ne reviendront plus dans leur Village tombé entre les mains de l'ennemi. Ainsi, tu avais donc décidé de venir au quartier général de Kyuubu afin de présenter ta candidature à l'homme qui se trouvait présentement en face de toi.

- Je vois que tu es effectivement sérieuse. L'homme marque de nouveau un léger silence. Dis-moi donc ta motivation … Yamiko, ajout-il ensuite tout en reposant son menton sur ses mains entrelacées alors qu'il avait relevé les avant-bras avec les coudes reposés sur son bureau.
- Je m'ennuie alors je cherche à m'occuper mais comme je ne peux même pas fracasser librement ces voyous qui traînent dans les rues alors je me suis dit : pourquoi ne pas le faire tout en respectant la loi !?

L'homme se met à rire à gorge déployée alors que, gardant ton calme, tu continues de le fixer tout en te demandant ce que tu avais dit de si drôle. La scène dure plusieurs secondes avant que l'homme ne retrouve son calme.

- Moi qui pensais que tu avais changé. J'avais espoir que tu étais venu pour chercher la rédemption mais je me suis fourvoyé on dirait.

Par chance, ou par malheur, celui-ci avec qui tu t'entretenais se révélait être un Metaru - comme des nombreux membres de Kyuubu qui avait été fondé par Metaru Shuuhei, le Nidaine Raïkage. Nara Tochirô, l'ancien chef de l'organisation ayant péris durant la guerre contre le Teikoku, le Metaru ci-présent avait été désigné en urgence afin de maintenir l'ordre en prenant le commandement de l'unité, le temps qu'un nouveau chef soit nommé officiellement.

- Enfin bon. L'homme se lève puis des pas sereins s'avance vers toi pour s'arrêter à moins d'un mètre de ton flanc avant gauche. Je sais qu'au fond tu n'es pas une si mauvaise fille et tu es suffisamment forte pour neutraliser un groupe de malfrats de bas étages alors … j'accepte ta candidature. Mais, avant d'officialiser ton admission, tu vas devoir faire tes preuves et tu as de la chance car j'ai justement une mission dans laquelle tu pourrais t'illustrer … ou bien échouer lamentablement.

En vérité, avec toutes les vies perdues durant la guerre opposant Kumo et le Teikoku et les désertions qui avaient suivi la défaite du Village, Kyuubu se retrouvait en sous-effectif. Le peu de membres restants avaient bien du mal à gérer la sécurité intérieure de la ville et ce, malgré le soutien des teikokujin. Et, pour ne pas arranger la situation, le soulèvement à la rébellion récemment augmentaient le travail des agents que certains, trop éreinté, menaçaient de quitter l'unité. Ceci était la raison principale qui avait poussé le chef par intérim de Kyuubu a accepter ta candidature. Vérité bien sûr que le Metaru avait pris soin de te cacher afin que tu te sentes dans le devoir de faire tes preuves correctement pour mériter ta place au sein de cette organisation dont tu n'avais en réalité cure de la raison d'être.

C'est donc avec la mission de découvrir la vérité au sujet d'un groupe de fabricant d’alcool aux effets douteux qui se serait installé au sein de Kaminari que tu quittes le QG de Kyuubu. Tu avais l'ordre de partir le lendemain même, accompagnée d'un teikokujin. Voilà qui commençait fort bien pour toi qui aimait se la jouer solo …

HRP:
 

_________________
Redemption? 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Redemption?

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: