Soutenez le forum !
1234
Partagez

Renard, Vipère [Yamiko]


Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Lun 22 Juil 2019 - 19:58
Shirō avait dû quitter son repaire, son petit havre de paix, bafoué par un Chûnin venu lui apporter une missive importante. La nouvelle avait été accueillie avec un soupir d’exaspération que le légiste ne chercha pas à dissimuler. Il venait de faire tomber l’un de ses scalpels en se retournant vers l’auteur de cette irruption fracassante. Il avait déjà eu du mal à se frayer un chemin dans l’organisme de son patient et maintenant il allait devoir jouer au petit jeu de l’aiguille dans la botte de foin. Son invité imprévu ne s’excusa d’aucune manière, se contentant de le fixer avec indifférence, tenant son rouleau à la main. Le légiste se débarrassa de ses gants et approcha.

Il arracha avec énervement la missive puis adressa un sourire clairement forcé pour que le Chûnin prenne congé. Ce dernier ne se fit pas prier. Il ne devait pas être enchanté de jouer les postiers, encore moins pour le destinataire se trouvant dans la morgue. Shirō avait bien retenu son visage. Si ce malotru venait à finir sur sa table d’opération, il s’en souviendrait et lui réserverait un traitement spécial. Mais pour l’heure, il préféra s’affairer à retrouver son scalpel. Fort heureusement pour son supérieur, il n’était pas tombé très loin dans l’incision qui avait été faite dans la chair. Il serait un peu plus clément lorsqu’il l’aura comme patient.

Il déposa son matériel sur la tablette prévue à cet effet pour aller voir ce qui pouvait être aussi important. Il déplia le rouleau et balaya son contenu des yeux. Ses heures de lecture lui offraient une certaine aisance dans l’exercice, ne lui demandant souvent que quelques secondes pour lire un texte conséquent. Pas de ça ici, mais sitôt déroulé, sitôt le scientifique quitta sa tanière pour se fier aux instructions qui venait de lui être donné. Même s’il s’y rendait en traînant les pieds.

Cette missive, envoyée par l’administration du village, lui indiquait qu’il avait été choisi pour intégrer une équipe, ou en tout cas qu’un gradé allait se charger de l’encadrer et de lui enseigner certaines bases de la voie du shinobi, en raison de ses lacunes. Presque insultant comme courrier mais Shirō ne pouvait pas vraiment faire autrement que de se plier aux exigences de la régence du Teikoku. Il finirait sûrement avec un de leur soldat. Pour lui permettre de rentrer dans le rang et à terme, aider l’Empire. Le genre de baratin qui ne prenait pas vraiment d’importance ou de sens avec lui. Les allégeances variaient dans le Yuukan, les siennes aussi. Ceux qui te nourrissent aujourd’hui seront ceux qui t’affameront demain. Ainsi procédait-il dans sa gestion des rapports. Il avait eu l’occasion de goûter à l’infamie humaine. Ça lui avait suffi.

Ses pas l’amenèrent jusqu’aux terrains d’entraînement où était censé se dérouler la rencontre. Il ignorait s’il y avait d’autres Genins qui seraient présents, le message n’en ayant pas fait mention. Il se contenta donc de se présenter au lieu-dit. Où il n’y avait personne pour le moment. Il avait pris un peu d’avance par sûreté. Il patienta sans broncher, attendant tout de même de voir quel genre de numéro ils allaient lui attribuer pour l’encadrer.

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Mar 23 Juil 2019 - 16:59
Renard - Vipère

feat. @Shirō

Une missive qui t’était parvenue t’informait implicitement de la naissance d’une nouvelle régence au sien du Village Caché des Nuages. Un Régent avait été nommé par le Teikoku et celui-ci se révélait être un kumojin. Était-ce pour faire comprendre au peuple qu’il n’était pas là en tant que dictateur que Rei Yamanaka avait-il décidé de mettre à la tête d’une ville qu’il avait conquise un shinobi du Village Caché des Nuages ? En vérité, tu l’ignorais mais le kumojin en question était natif du Pays du Feu. La raison qui avait certainement poussé l’Empereur du Feu à choisir cet homme et non un autre. Il était certainement le pont idéal qui relierait Kaninari no Kuni et Hi no Kuni. A moins que ce choix ne cachât un dessein plus sombre.

Le nom du Régent qui figurait, en guise de signature, en bas à droite du parchemin que tu tenais entre les mains ne t’était pas inconnu. Nara Kansei. Un homme que tu avais croisé dans un bar qui te servait autrefois de repaire nocturne, quelques jours à peine avant la guerre contre le Pays du feu. Tu ignorais que le personnage était si influent au point d’être mis à la tête d’une ville conquise par un autre.

La missive t’informait du fait qu’un genin a été placé sous ton encadrement. Un devoir, parmi d’autres, qu’incombait un chuunin comme toi mais que tu pourrais refuser si tu le désirais. Refus qui pourrait cependant être rejeté par l’administration du Village et ou entraînerait la perte de ton grade. Chose que tu préférais pourtant car tu n’avais la moindre envie de prendre en charge quelqu’un mais tu changes vite d’avis lorsque tu prends connaissance, sur le document joint à lettre d’information, l’identité de ton futur élève. L’identification t’arrache même un léger sourire tant tu trouvais la situation quelque peu drôle. En effet ton futur disciple n’était autre qu’un homme avec qui tu avais couché il n’y avait pas si longtemps.

Ton sourire se fige soudain alors que tes prunelles violacées se posent sur l’âge de ton futur élève. Celui-ci avait dix ans de plus que toi. Tu n’aurais jamais imaginé qu’il pouvait avoir autant d’écart d’âge entre vous deux. Enfin, cela ne te faisait aucunement regretter ce qui s’était passé entre vous. Celui-ci ne t’empêcherait pas non plus de retomber de nouveau dans le péché charnel en compagnie de cet homme qui avait su si bien combler ton être. Et la découverte ne te pousse pas non plus à abandonner l’encadrement de l’élève en question. Bien au contraire, cela te motivait encore plus car votre liaison intime pourrait certainement pimenter votre relation Sensei- kōhai.

***

Lorsque tu arrives à l’endroit où tu avais fixé un rendez-vous à ton nouveau disciple, celui-ci était déjà là à t’attendre alors que tu avais quelques minutes d’avance. Sous une forme mi-humaine, mi- araignée – capacité que tu maîtrisais récemment – tu avances tranquillement vers l’homme à la peau naturellement hâlée. Tu lui avais adressé une missive lui annonçant la nouvelle et l’invitant à te retrouver ici mais sans lui avoir révélé ton identité.

Yamiko sous sa forme "hybride":
 

- Vous attendez quelqu’un jeune homme ? Lui demandes-tu avec sérénité.

La semi-métamorphose te permettait de garder des attraits humains mais le changement te rendait déjà bien différente de ce que tu étais en tant que simple humaine. En plus des membres que tu ne devrais pas avoir en étant « normale », tes prunelles avaient changé radicalement de couleur. Même ta voix avait muté et, pour mieux brouiller ton identité, tu avais vouvoyé ton interlocuteur alors que tu l'avais toujours tutoyé.

Shirō saurait-il te reconnaître ? Lui qui avait pourtant déjà goûté intimement à ton corps humain …

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Mar 23 Juil 2019 - 23:24
Le scientifique n’eut pas besoin d’attendre excessivement longtemps avant qu’une présence ne se manifeste. Non pas une personne, du moins pas véritablement au vu de l’apparence avec laquelle cette dernière se présenta. Le léger son l’avait déjà alerté de l’approche imminente et il avait pivoté la tête pour découvrir un spectacle assez surprenant. La symbiose humanoïde entre une femme et l'Araignée. Des attributs distincts permettant d'identifier les deux partis en présence dans ce corps partagé. Une hybride. Il avait lu certaines choses sur ce pouvoir. Des êtres capables de se métamorphoser en animal ou de combiner certaines caractéristiques des deux espèces, homme et bête. Un spectacle qui rebuterait la majorité des personnes face à cette chimère tout droit sortie du plus effrayant des cauchemars. En ce qui concernait Shirō, il était fasciné.

Une telle prouesse le laissait bouche-bée. Sans compter que la réalisation de cette technique semblait excellente. Les attributs de l’homme et de l’araignée se confondaient parfaitement sans coupure trop distinctes. Un parfait fondu entre l’Homme et son compagnon primaire. Le légiste aimerait beaucoup étudier ce genre de compétence dans son laboratoire. Un tel organisme aux propriétés aussi exceptionnelles devrait apprendre une multitude de choses à la Science. Un savoir certainement inédit que le scientifique serait ravi de découvrir. Mais il se voyait mal proposer une séance billot comme ça pour une première rencontre. A vrai dire il ne pourrait compter que sur le décès de cette femme métamorphe pour combler sa curiosité. Ce qui ne saurait arriver dans l’immédiat au vu de cette maîtrise.

L’hybride s’adressa à lui, l’interrogeant du coup sur la raison de sa présence. Etant resté jusque-là sous l’admiration d’une telle beauté naturelle, il n’avait pas vraiment agi aussi naturellement. Il se rattrapa en répondant du tac-au-tac.

- Oui je suis là pour…

Un doute l’assaillait soudainement, le coupant court dans ses propos. La voix lui revenait en tête. Une étrange sensation très familière malgré le timbre anormal qu’avait pris cette femme. Il faut dire que la métamorphose devait entraîner certaines modifications dans l’organisme de l’hybride. Il serait réellement ravi de pouvoir étudier de près un tel spécimen. Mais ça ne dissipait pas sa sensation pour autant. Il se concentra une seconde avant de relier plusieurs éléments. Ses traits de visage, cette voix quelque peu éloignée de la réalité mais encore à peine distincte et ce buste. Il le connaissait celui-ci. Il n’y en avait pas plusieurs qu’il avait connu sous cet angle au sein du village. Une seule à dire vrai.

- Yamiko ?! s’interloqua-t-il.

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 


Dernière édition par Shirō le Sam 27 Juil 2019 - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Jeu 25 Juil 2019 - 17:01
Renard - Vipère

feat. @Shirō

Un simple sourire - révélant tes longues canines extrêmement pointues qui te servaient à injecter du venin - s’esquisse sur tes lèvres en guise de réponse au Renard. Une réponse silencieuse et positive. Et, comme pour dissiper les doutes qui pourraient subsister chez le shinobi, sans crier gare, tu l’attaques avec l’une des pattes acérées qui se situaient sur tes flancs et légèrement en arrière par rapport à l’alignement de tes bras. Un assaut qui visait à lui rappeler votre première rencontre mais qui marquait également le début du test que tu avais décidé de faire passer à ton nouvel élève et ce, sans prendre la peine de l’avertir de ton initiative.

Ton objectif était, dans un premier temps, d’analyser les réflexes de Shirō. Et, qu’avait-il de mieux pour juger le temps de réaction d’un autrui que de l’attaquer par surprise ?

Dans un second temps, tu cherchais à juger son niveau en défense. Et pour ce faire, tu ne te contentes pas d’un seul coup de patte pointue mais, après le premier assaut, tu fait pleuvoir d'autres et sans accorder le moindre répit à ta cible. Tu usais tour à tour de tes quatre membres acérés dont tu étais dotée – en plus de tes jambes et bras - sous ta forme hybride.

Attention, Image violente !:
 

Ne maîtrisant pas encore parfaitement tes membres supplémentaires, tes mouvements étaient assez lents et, par moment, tu faisais même preuve de maladresse flagrante. Tes attaques n’étaient pas donc optimales. Ce qui pourrait offrir à Shirō une facilité à esquiver tes assauts ; à moins qu’il ne fût un véritable novice au combat rapproché. Dans ce cas, il risquait fort de s’en sortir avec quelques égratignures et les vêtements déchiquetés. Tu le ménageais certes, en évitant de viser les zones vitales du corps ou encore les endroits difficiles à protéger, mais tu ne faisais pas preuve de beaucoup de retenue. Comptant sur le fait que tu maîtrisais mal ta forme hybride pour réussir à toucher ta cible avec aisance, tu te permettais alors une certaine ardeur.

Ce test qui visait à estimer le niveau en combat au corps-à-corps de ton élève était également une occasion pour t’entraîner à combattre sous ta forme mi-humaine, mi-arachnide …

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Sam 27 Juil 2019 - 19:58

La créature hybride qui faisait face au scientifique ne donna aucune réponse verbale à son interrogation. Mais il n’y en avait pas forcément besoin parfois. Ici, le seul sourire, aux dents déformées par la transformation, avait suffi à Shirō pour reconnaître celle avec qui il avait partagé une nuit agitée. Comme pour reprendre les termes de leur première rencontre, elle ne lui adressa pas un mot mais elle fonça sur le scientifique, préparant une patte arachnéenne, elle comptait s’en prendre à lui directement. Shirō aurait dû s’en douter dès qu’il l’avait reconnu et il aurait dû prendre les armes à la seconde même. Aveuglé par leur dernière soirée, il ne commettrait plus l’erreur.

La patte lui arriva dessus avec une incroyable vélocité. Un peu trop puisqu’il ne put que réceptionner de l’avant-bras, se retrouvant avec une belle estafilade tout le long. Le sang dégoulina un peu, la plaie n’était pas profonde. Soit Shirō avait nettement amélioré ses réflexes, soit elle ratait impunément pour ne pas trop l’abîmer, soit un savant mélange des deux. Alors qu’elle reprit de nouveau l’assaut pour ne pas laisser respirer le légiste, il opta pour la première possibilité énoncée. Il n’était pas étonné cette fois de la voir réitérer son assaut. Aussi avait-il prévu le coup en se préparant.

Donnant un simple coup de pied dans le ventre, il prit ses distances avec la Vipère, devenue Araignée par conséquent, pour ne pas être pris dans la tornade de coups. Un mur de terre s’érigea entre eux deux. Une brève accalmie qu’il mit à profit pour nimber ses mains d’une aura verdâtre. Une version amoindrie des scalpels de chakra traditionnels. Mais suffisamment poussé pour infliger quelques blessures à l’adversaire. Alors que la maigre protection s’effondra sous un coup de l’Araignée, Shirō fondit sur une des pattes supplémentaires. Quitte à en neutraliser, il préférait d’abord cibler celles qui n’étaient pas « naturelles » chez son opposante afin de ne pas la blesser grièvement non plus.

Il frappa la jonction entre deux segments de la patte, misant sur la jointure entre les deux et sur une estafilade qui rendrait le mouvement difficile et douloureux. Déjà une autre vint l’attaquer. Il dû mettre en jeu son deuxième bras encore intact. Une nouvelle blessure qui s’ajouta alors que sa dextre opposé vint mettre un coup bien placé dans la jointure une nouvelle fois. Décidant de passer à la mobilité, il se mouva sur le côté d’un pas leste pour terminer un mûdra qui déversa une boue glissante aux pieds de la Vipère. Il profiterait de cet appui maladroit pour tenter de la prendre à revers. Il se jeta sur une nouvelle patte qui avait néanmoins vu venir le coup. Elle balaya l’air et l’envoya valser un peu plus loin.

Il ne se retrouva pas au sol non plus, ayant anticipé sa chute. Il était déjà sur pieds, prêt à retenter sa chance. Un petit sourire aux lèvres, il ne prêta guères attention à ses blessures, préférant s’adresser à celle qui allait apparemment devenir sa senseï :

- Tu as fait toi-même la demande pour être ma senseï ou le hasard aurait de l’humour ?

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Lun 12 Aoû 2019 - 0:46
Renard - Vipère

feat. @Shirō

Ton élève se fait surprendre par ta première attaque qui lui laisse une belle balafre sur un avant-bras. Mais, la surprise passée, celui-ci se montre capable d'éviter tes autres assauts et avec une certaine aisance qui parvient à te surprendre. Révélation qui t'arrache un fin sourire alors que tu continues de le harceler des coups mais sans parvenir à le toucher sérieusement. Shirō arrive même à riposter.

Ton adversaire finit par dresser un mur de terre pour te maintenir à distance. Initiative qui te permet au passage de savoir l'affinité qu'il maîtrisait sans avoir à lui demander. Comprenant que derrière cette barrière, le Renard préparait certainement un mauvais coup, en quelques mudra tu te revêts entièrement d'une seconde peau aussi solide que l'acier. Une technique qui t'octroyait l'apparence mais aussi la solidité d'un être fait entièrement de métal, à la différence près que tu pouvais te mouvoir sans aucun problème.

Des quelques coups de pattes, tu fais tomber le mur de terre et c'est sans surprise que tu vois ton opposant bondir sur toi. Tu pouvais éviter ses assauts sans peine mais faisant confiance à la résistance de ta seconde peau, qui n'avait rien à envier à une véritable armure, tu ne cherches même pas à éviter les attaques de ton assaillant. Dans cette initiative, tu cherchais à savoir de quoi ce dernier était capable face à une cible sans défense et tu n'étais pas déçue. Il se débrouillait mieux que tu le pensais. Et, de prime, il se montrait capable d’enchaîner des coups au corps-à-corps et des techniques de ninjutsu destinées à déstabiliser l'adversaire sans oublier de prendre ses distances au bon moment. Il manque même de te faire perdre l'équilibre en formant de la boue sous tes pieds. Instabilité qu'il met à profit pour tenter te t’asséner ce qui pourrait être, dans un véritable combat, l'attaque décisive. Tu ne le laisses pas cependant faire cette fois en tentant de l'intercepter par un coup de patte mais cette fois encore, Shirō parvient à reculer à temps.

- Disons que le destin s'acharne à vouloir nous réunir mon petit Shirō . Mais, j'avoue que cela ne me déplaît pas. Pas toi ?

Tout en parlant, ta peau retrouvait sa couleur naturelle en même temps que tu perdais ta forme hybride. En quelques secondes tu arborais ton apparence humaine.

Puis, le temps d'un sourire, tu avales rapidement la distance qui te séparait de ton élève en effectuant une charge dans sa direction. Dans la foulée, tu tentes de lui asséner un violent coup de pied dans le ventre, en guise de réponse à celui qu'il t'avait donné au début de votre joute. Puis, alors que ta cible avait reculé une fois de plus - ayant deviné certainement ton intention - tu effectues quelques mudra pour faire naître du sol, juste au niveau des pieds du Renard, deux chaines qui s'enroulent rapidement autour de lui. En se croisant pour former des liens solides, les deux chaines remontaient à grande vitesse le long du corps du nécromancien. Ce dernier n'avait qu'une fraction de seconde pour tenter de s'échapper autrement il se retrouvera immobilisé entièrement ...

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Mar 13 Aoû 2019 - 16:47
Après avoir pris du recul sur la situation, si l’on pouvait appeler la Vipère ainsi, Shirō remarqua que ses maigres offensives n’avaient pas vraiment été fructueuses. Elles avaient tout au mieux surpris l’hybride qui lors de leur première rencontre avait eu face à elle un Shirō désœuvré à peine capable de se défendre. Le temps avait prodigué ses conseils et effets réparateurs. Cette rencontre l’ayant justement incité à se pencher plus sérieusement sur les arts du combat rapproché, lui apportant par la même occasion un éventail de techniques intéressantes en situation de combat et ailleurs. Il avait renforcé ses maigres entraînements pour affiner ses compétences. Il était au moins satisfait de voir qu’il était plus dégourdi face à la Vipère, alors qu’elle semblait emprunte d’un nouveau pouvoir.

Son interlocutrice le toisa du regard, affichant un petit sourire après lui avoir confié ne pas être indifférente à la volonté du hasard. Il eut lui-même un léger rictus au coin des lèvres, ne se laissant pas trop amadouer par de belles paroles.

- Moi qui croyais que c’était toi qui insistais pour me récupérer dans ton équipe. Je croyais naïvement que tu t’étais éprise de ma présence.

Il n’y eut pas plus de temps accordé aux verbalités. La Metaru était femme d’action et elle ne manquait pas d’en faire vivre au scientifique. Elle avait délaissé sa forme hybride terriblement intrigante pour en revenir à son enveloppe humaine, sous laquelle il la connaissait. Malgré les flagrantes différences, il n’était pas passé à côté de certains détails comme les traits du visage et la plastique. Si ce changement d’apparence pouvait marquer la fin de l’affrontement, Shirō ne se reposa pas sur cette idée. Surtout avec la Vipère. Elle était bien plus imprévisible que ça. Son intuition ne le trahit pas puisqu’elle avait déjà entamé une course vers lui. Il eut tout juste le temps de se placer pour amortir le choc de ses bras. Un instant de contact dont il aurait bien profité pour un enchaînement mais au vu de la capacité de change-forme de la Chûnin, une telle stratégie était peut-être à éviter.

Il s’était donc contenté de mettre quelques pieds de distance entre eux, pour profiter d’un peu de recul à bon escient. Il entamait déjà des mudras alors qu’elle en faisait de même. Une pression se fit ressentir au niveau de ses mollets. Sans interrompre ses mouvements de main automatiques avec l’habitude, il regarda au sol pour voir se frayer des chaînes sur ses jambes. Une technique d’immobilisation. Un tel jutsu n’était pas sans rappeler celui du jeune Hiko lors de leur première phase d’expérimentation. Un détail lui revint en tête. C’était le genre de technique qui permettait d’entraver durablement l’adversaire à moins qu’on ne se concentrer exclusivement dessus. Fort heureusement, il avait fini ses mudras avant que ses bras ne soient pris dans l’emprise. Il eut donc le temps d’achever sa technique d’invocation.

Une meute de loups apparut à ses côtés et fila directement sur la Vipère. Elle devrait alors choisir entre encaisser le coup ou relâcher sa technique, et ainsi libérer Shirō. Maintenant qu’il y pensait, il n’était lui-même pas sûr du choix de la femme hybride.

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Mar 20 Aoû 2019 - 23:50
Renard - Vipère

feat. @Shirō

Bien que surprise par l’initiative bien inattendue de ton élève, tu esquisses un sourire de ravissement à la vue d’une meute de loups qui accourait vers toi. En un instant, tu disparais de ta position, tout en gardant le dernier signe que tu avais exécuté afin de maintenir Shirō immobile. Tu venais de fausser compagnie aux bêtes qui venaient à ta rencontre en chargeant, à ta puissance maximale, en direction de leur invocateur qui était à présent dans l’incapacité de bouger. Tu bouscules quelques-uns des canidés en forçant le passage. Ce qui leur permet de comprendre que tu avais bougé et ainsi de changer leur direction mais, trop tard, tu avais déjà atteint ta cible.

Tu défais tes mains au dernier moment avant d’asséner un violent coup de genou au niveau des pectoraux du Renard alors que les chaines qui le maintenaient s’étaient desserrées jusqu’à tomber à ses pieds sans pour autant disparaître. Tu aurais pu viser son joli minois mais tu ne désirais pas l’abîmer à cet endroit. Tu te montrais certainement trop clémente mais pour toi, tout ceci n’était après tout qu’un test visant à analyser le niveau de combativité de ton élève bien que ce dernier semblât prendre votre affrontement très au sérieux au vu des efforts qu’il déployait.

Mais alors que le Renard volait assez loin sous la violence de ton coup, tu pivotes rapidement et, de justesse, tu exécutes un unique mudra afin de te revêtir de nouveau entièrement de métal. Des dents s’abattent aussitôt sur ta peau d’acier. Tu aurais pu te faire déchiqueter si tu n’avais pas renforcé ton corps avec cette matière très résistante que tu maîtrisais. Tu te demandes alors si Shirō avait foi en ta capacité de se défendre ou bien s’il était animé par un réel désir de te blesser grièvement. Mais l’heure n’était pas au questionnement. Un par un, tu te débarrasses des loups par un violent coup de poing au niveau du crâne alors que tu avais renforcé le métal au niveau de tes membres supérieurs afin de les rendre plus lourds mais aussi plus résistants et bien plus puissants.

Très vite, tu te rends compte que les monstres qui t’attaquaient n’étaient en réalité que des cadavres réanimés. D’entre les doigts de ta main gauche naissent alors trois lames assez longues et très acérées avec lesquelles tu déchiquettes sans la moindre hésitation les bêtes réanimées l’une après l’autre. Tout en te débarrassant de tes adversaires bestiaux, tu encaissais avec ton armure de seconde peau des coups de griffes et des morsures. De ta main droite tu interceptais à coup de poing ou bien tu saisissais les assaillants qui réussissaient à esquiver tes lames avant de les y faire goûter tout de même.

Tu mets quelques minutes avant de réussir à te débarrasser de la meute entière. Légèrement essoufflée, tu fixes en direction de ton élève tout en te demandant s’il en voulait encore. De ton côté, tu considérais que le test était terminé et celui-ci était plus que satisfaisant. Gardant ton « armure » et les lames bien en évidence, tu faisais comprendre au Renard que tu étais cependant toujours disposée à poursuivre votre affrontement. Mais, s’il s’entêtait à vouloir continuer le combat alors tu ne comptais plus le ménager ...

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 


Dernière édition par Gentoku M. Yamiko le Ven 23 Aoû 2019 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Jeu 22 Aoû 2019 - 0:50
Shirō n’était pas vraiment étonné de voir la Vipère arachnide se démener avec aisance de ce modeste assaut. Il faut dire que le légiste n’y avait pas mis toute sa puissance non plus. Il se doutait bien que l’idée n’était pas de mener un combat à mort, quoique il fallait s’attendre à tout généralement avec elle. Il soupçonnait que cet affrontement soudain soit un simple test pour mettre à rude épreuve sa combattivité comme sa réactivité. Elle n’avait pas dû être déçu au vu de l’écart entre aujourd’hui et la première rencontre des deux shinobis.

Il s’était fait malmené la première fois, autant la seconde il parvenait à enchaîner quelques coups. De là à dire que cette rencontre lui avait permis d’ouvrir les yeux sur ses lacunes, il n’y avait qu’un faible pas à franchir. Autant il avait persévéré pour pouvoir tenir la distance avec un adversaire au corps-à-corps, dans l’attente d’une meilleure maîtrise de son pouvoir d’outre-tombe. Même si sur le coup, aucun des deux ne put le sauver de la violente charge et du coup qui l’envoyèrent à nouveau quelques mètres plus loin. La poitrine douloureuse, il se redressa malgré tout, serrant dents et poids sous la fulgurante sensation d’inconfort. Il passa une paume sur la zone touchée sans vraiment pouvoir l’apaiser. Si au moins il était médecin !

Il avait été de ce fait libéré de l’emprise des chaînes de la Metaru qui se concentrait maintenant sur sa meute cadavérique. Cela aurait été l’instant rêvé pour enchaîner sur un nouvel assaut. L’adversaire occupé ailleurs avec ses pantins et un angle de tir optimal. Seulement il n’en profita pas. Il se contenta d’observer avec attention le spectacle. Il restait assez ébahi de la fluidité des mouvements de la kunoichi. Tout semblait s’enchaîner à merveille. Aucun déplacement parasite, chaque coup ayant un but bien précis et une cible choisie avec choix. Toute revêtue de métal et armée de la même matière, elle se lançait dans un véritable carnage de loups.

Leur résistance ne saurait les protéger des violents coups de la Vipère, que Shirō savait redoutables. En témoignait sa poitrine qui le lançait et le chauffait. Elle avait à la fois la puissance et la précision. Un peu plus bas, elle l’étouffait, un peu plus haut, elle le défigurait. Semblerait que son faciès ait un tant soit peu de valeur à ses yeux. L’idée le fit sourire, avec quelques difficultés. Il ne la voyait pas faire dans le sentiment, malgré la nuit qu’ils avaient partagé. Lassé de cet exercice et peu confiant sur sa capacité à enchaîner de nouveaux des jutsus, Shirō attendit patiemment que la femme métallique en ait terminé avec les canidés d’outre-tombe. Lorsque ce fut le cas, elle tourna son visage vers lui. Son allure et sa posture témoignaient de toute sa détermination à continuer.

Le scientifique connaissait ses limites et ne risquerait pas à les transgresser. Il en avait vu plusieurs s’être prêtés à cette folie et ils n’avaient fini qu’en sujet pour ses expériences. Faisant bien comprendre de par son attitude qu’il ne comptait pas en faire plus, le souffle un peu haletant après l’exercice et les coups qu’il avait encaissé tant bien que mal, il parvint tout de même à s’exprimer à nouveau :

- Ce n’est pas pour rien que je suis assigné à ton enseignement, senseï, insista-t-il avec humour sur le terme. Mais je suis impressionné par ces prouesses. Depuis quand peux-tu te métamorphoser de la sorte. C’est fascinant, déclara-t-il sans pouvoir retenir son intérêt piqué à vif.

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Lun 26 Aoû 2019 - 12:26
Renard - Vipère

feat. @Shirō

Voyant que Shirō ne désirait pas poursuivre l’affrontement, ta peau retrouve presque instantanément sa couleur normale alors que les lames d’entre tes doigts de la main gauche disparaissaient sous la forme de poussière de métal.

La décision de ton élève te soulageait. Tu aimais certes te battre mais tu appréciais moins de devoir te contenir afin de ne pas blesser grièvement ton adversaire. Ce que tu affectionnais était une joute dans laquelle chacun miserait sa vie. Or, tu ne pouvais pas imposer un combat à mort à ton élève. Un jour peut-être, si tel sera votre destin mais, aujourd’hui, ton devoir était plutôt de s’occuper de lui.

« S’occuper d’un autre », voilà une chose qui ferait esclaffer bien des gens qui te connaissaient. Tu n’avais pas du tout le profil d’une personne apte à prendre soin d'un autrui. Mais, depuis que tu avais intégré l’organisation shinobi du Village Caché des Nuages, tu avais toujours exécuté les ordres qu’on te donnait sans la moindre protestation. Alors, une fois encore, tu allais obéir en acceptant Shirō comme élève, bien que tu aurais préféré n’avoir personne à ta charge. D’ailleurs, s’il avait été quelqu’un d’autre, tu aurais certainement rejeté cette prise en charge que tu trouvais fort contraignante. Le fait que tu connaissais déjà le Renard t’avait motivé à le prendre « sous ton aile ». Tu assumais le fait d’apprécier sa compagnie et ce, sans faire mention à votre union sexuelle. Tu aimais l’être qu’il était. Une estime qui te paraissait réciproque mais même si ce n’était pas le cas, cela t’importait. En effet, sous cette éventualité, celui qui allait subir la présence de l’autre ne sera pas toi mais plutôt Shirō.

- J’ai découvert cette aptitude que récemment.

Inutile de lui préciser que c’était la raison pour laquelle tu avais encore bien du mal à te battre sous ta forme hybride. Il n’était pas dans tes habitudes de justifier tes maladresses que tu assumais toujours entièrement. Tu te débrouillais bien mieux sous ta forme d’arachnide complète car tu avais développé cette transformation bien avant celle mi-humaine, mi-araignée.

- Je ne vois pas en quoi je pourrais t’être utile. Tu m’as démontré que tu es capable de te battre et de te défendre correctement.

A travers votre joute amicale, Shirō avait en effet fait preuve de prouesses d’un combattant aguerri. Il était évident qu’il n’était pas un shinobi novice. Selon toi, il lui suffirait que de quelques entraînements pour atteindre la perfection et pour cela, il n’avait pas réellement besoin de toi.

- Tu devrais peut-être te rendre à l’hôpital pour te faire soigner, ajoutes-tu ensuite alors que ton regard améthyste s’était posé sur les blessures certainement superficielles de ton élève mais qui saignaient beaucoup.

Si tu n’avais pas été la responsable des estafilades, tu t’en ficherais bien que le Renard se vidât de son sang mais s’il lui arrivait malheur maintenant, tu allais devoir en assumer les conséquences et, tu préférais éviter cela …

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Mar 10 Sep 2019 - 23:27
Ainsi la nouvelle formatrice du légiste n’avait découvert ce don passionnant il y a peu. Etait-ce pour cela qu’elle avait adopté une forme encore à peu près humaine ? Ou bien pour que Shirō puisse la reconnaître quand même ? Des questions peu utiles qui ne passèrent pas vraiment à l’esprit du scientifique qu’il était. Ce qui l’intéressait dans un premier temps était l’étendue de cette compétence, ses applications ou encore même son hérédité. S’il était possible d’en isoler la souche et de la transmettre à d’autres. Une excellente façon de créer des soldats hybrides aux capacités surdéveloppées par exemple. Une idée particulièrement excitante qui pourrait apporter un gain dans le jeu des armées. Des êtres dépassant leur condition déjà très développée de shinobi pour s’élever encore plus. Voilà le genre de pensées qui pouvaient trotter dans le crâne pervers du légiste.

Mais il aurait suffisamment le temps de se renseigner là-dessus. S’il était placé sous la tutelle de la Metaru, il aurait l’occasion de passer plus de temps avec elle. Un bon moyen de satisfaire cette curiosité même si ce n’était pas le fort de la Vipère. Ils trouveraient bien un échange équitable qui la pousserait à communiquer. Il espérait bien obtenir de plus amples renseignements. Peut-être même pourrait-il l’aider, comme il le faisait avec le binôme aux cheveux d’argent.

Elle ne le lui laissa guère le temps de porter ses interrogations. Sa réaction ne le surprit qu’à moitié. Elle en était tellement imprévisible qu’il commençait à s’y faire. De plus, la décision qu’elle avançait manquait de sens. Elle n’était pas femme à agir bêtement. En tout cas, elle avait de la jugeote, qu’elle écoutait ou non. Sa remarque sur son enseignement et les blessures de Shirō lui suffirent à se convaincre qu’elle devait avoir une autre idée en tête. Sûrement un test pour s’assurer du tempérament du légiste. Il n’avait que quelques modestes égratignures à cause de leur échauffourée. Pas de quoi se rendre à l’hôpital. Un peu de nettoyage et quelques pansements suffiraient. La modestie dont elle voulait faire preuve ne le dupait pas non plus.

- Sauf ton respect, mon état témoigne justement de ce que tu peux m’apporter. Si j’étais réellement capable de me défendre correctement, je n’aurais au maximum que quelques bleus.

Après s’être exprimé, il s’assit en tailleur au sol. D’un rouleau, il fit sortir un nécessaire de soins rudimentaires. Le matériel de premier secours, qui lui suffirait pour son état. Il entreprit méthodiquement, de ses mains habiles, de nettoyer ses blessures avant d’y appliquer désinfectant puis compresses. Un bandage vint parfaire cette dégaine saugrenue. Restant toujours en position assise et absorbé dans sa tâche, il reprit tout de même la parole :

- A moins que ma présence et cette responsabilité te dérangent. Je ne t’en voudrais pas. Même si je reste persuadé que tu as des choses à transmettre, je ne tiens pas à te retenir. Ça me fendrait le cœur ! ironisa-t-il sans même essayer de paraître sincère, bien au contraire.

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Jeu 12 Sep 2019 - 12:23
Renard - Vipère

feat. @Shirō

- Moi qui pensais que tu avais un cœur aussi froid que ceux des cadavres que tu dissèques, réponds-tu à l’ironie alors que les bras croisés sous ta poitrine tu regardais ton élève se soigner sans daigner l’aider.

En vérité, tu savais qu’il n’irait pas à l’hôpital pour si peu malgré ta recommandation. Tu ne le connaissais que très peu mais tu pensais avoir assez décerné le personnage pour avancer que Shirō n’était pas un douillet qui se lamenterait à la moindre blessure. C’était d’ailleurs son côté « dur à cuire » malgré son air d’un homme plutôt chétif et fragile qui t’avait poussé à le fréquenter. Tu n’aimais guère fréquenter les chiffes molles et encore moins coucher avec eux. Cela te demanderait de faire attention à ton partenaire pour ne pas le casser et c’était une chose que tu ne pouvais pas accorder.

- Si t’avoir comme élève me dérangeait nous ne serons pas ici en ce moment. Et puis, tu as raison, tu as encore beaucoup à prendre de moi, tentes-tu de plaisanter à ton tour.

Ironiser, voilà une chose qui ne t’étais point habituelle que toi-même tu trouvais que ta plaisanterie sonnait mauvaise bien que cela ne te gênait guère.

Tu marques un silence, le temps que ton élève finisse de se soigner.

- Que dirais-tu de te ressourcer autour d’un verre ? Sinon, tu peux te disposer et rendez-vous ici même demain à la même heure pour un véritable entrainement cette fois.

Après cette invitation que ton élève était libre d’accepter ou de refuser, tu te diriges vers le Domaine des Metaru pour te rendre à ton domicile. A peine arrivée, tu te dénudes tout en te dirigeant vers la salle de bain et parsemant tes vêtements sur le trajet, afin de prendre une douche rafraîchissante …

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Mar 17 Sep 2019 - 23:31
L’ironie du légiste fut accueilli avec tout le savoir-faire de la Vipère, qu’un peu de répartie ne rebutait jamais. Elle n’était donc pas véritablement un reproche mais plus une pique pour répondre à la plaisanterie du scientifique. Ce dernier s’étonna lui-même d’une telle familiarité. Il avait certes partagé beaucoup avec elle mais il ne se serait pas imaginé plaisanter de la sorte avec cette dernière. Encore moins qu’elle y réponde sur le même ton. Ce qui en soit ne le dérangeait pas, au contraire. Il continua d’entreprendre ses soins. Alors qu’il s’affairait à sa petite routine, il laissa le soin à la Vipère de briser le silence.

Une nouvelle marque d’ironie qu’il reçut avec un léger sourire en coin, sans même le vouloir. Une réaction immédiate et spontanée qui le surprit au même titre que cette initiative de la part de la Metaru.

- Parfait alors, ne perdons pas de temps. Même si je ne serais pas contre un peu de repos avant de reprendre.

Aussitôt dit, aussitôt la Vipère en vint à lui proposer cette solution. L’autre alternative étant de se retrouver le lendemain au même endroit. Même si l’idée ne l’effrayait pas, il savait qu’il ne serait pas en mesure de reprendre tout de suite. Il n’était pas contre le fait de partager un verre avec elle non plus. L’invitation était tentante et il y céda. Ayant terminé de se soigner, il suivit sa nouvelle senseï jusqu’au quartier de son clan. Là-bas, ils croisèrent le lieu où se tenait la Raffinerie. D’importants travaux semblaient en cours, comme si l’édifice avait été victime de l’affrontement contre l’Empire. Ne s’arrêtant pas, le duo continua jusqu’à atteindre l’appartement de la Vipère.

Cette dernière prenant ses aises dans ses quartiers, elle se dévêtit méthodiquement, couche par couche pour rejoindre la salle de bains. L’ayant déjà vu sous sa tenue d’Eve, Shirō ne fut pas vraiment surpris de la voir sous cet angle. Il prit la direction de la table où il prit place un instant, se massant la nuque d’une main endolorie. Le bruit de l’eau contre la céramique commençait alors que la propriétaire devait s’y être réfugiée.


_________________
Renard, Vipère [Yamiko] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Mer 18 Sep 2019 - 13:24
Renard - Vipère

feat. @Shirō


_________________
Renard, Vipère [Yamiko] 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Renard, Vipère [Yamiko] Empty
Jeu 19 Sep 2019 - 0:12

_________________
Renard, Vipère [Yamiko] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Renard, Vipère [Yamiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: