Soutenez le forum !
1234
Partagez

Walk like an Egyptian [Fuu]


Walk like an Egyptian [Fuu] Empty
Mar 23 Juil 2019 - 3:33

Rapidement, les brumes du pays de l’eau avaient laissé place à un ciel bleu éclatant. Si les rayons du soleil avaient tout d’abord caressé agréablement la peau des passagers du bateau, le capitaine s’était vite montré inquiet : on serait bientôt dans les eaux du Pays du Vent, et la chaleur serait alors moins clémente. Il fallait s’en protéger, avec des vêtements adaptés, un chapeau pour épargner son crâne du soleil, s’hydrater souvent, prendre des nouvelles de ses proches et… Ah non, pardon, je confonds. Bref, il allait faire chaud, mais comme le Yuukan n’est pas un continent qui s’alerte dès que la température ne nécessite pas de ne pas mettre de veste, ça devrait bien se passer.

Ou presque. La chaleur fut en effet insoutenable. De nombreux passagers passaient leur temps à se ventiler, avec ce qu’ils trouvaient sous la main, ce qui agaça au plus haut point Ayumi. Elle aussi avait chaud ; elle aussi voyait ces espèces de halos autour du soleil tellement il tapait ; elle aussi avait l’horizon qui se troublait : mais elle avait la décence de ne pas emmerder des dizaines de personnes avec de l’air chaud qui, en plus, fatiguait l’organisme et produisait donc… de la chaleur supplémentaire. Ya pas à dire, les Mizujins sont des abrutis finis.

Lorsque la terre et la ville portuaire où ils accostaient étaient en vue, elle alla se changer. Laissant tomber ses tenues chaudes et protectrices de Mizu, elle opta pour une tenue plus légère et plus locale, la mettant bien plus en valeur que tout ce qu’elle aurait pu trouver à mettre à Kiri. Une fois le bateau à bon port, elle traversa le pont, sans prendre la peine de saluer qui que ce soit et s’avança dans cette ville aux bâtiments blancs et aux étoffes colorées qui pendaient des bâtiments.


Un petit sourire narquois. Une main dans le sac, duquel sortit une paire de lunettes noires. Mesdames et messieurs, bienvenue à Kaze.

Ses longs cheveux volaient au gré des légères brises qui soufflaient dans cette ville étrangère. Les regards se tournaient vers elle, bien trop pâle pour être du coin mais bien trop sûre d’elle pour être nouvelle - et pourtant. Elle déambulait à travers les étals des commerces et des marchés, achetant quelques babioles, de quoi manger, de quoi boire. Rarement elle ne s’était sentie aussi libre. Elle sentait les odeurs, toucher les matières, écouter les gens (très peu cela dit, elle remarqua qu’à Kaze comme ailleurs la plèbe était aussi emmerdante qu’ailleurs), elle appréciait la chaleur du soleil sur sa peau.

La matinée était passée à une vitesse folle. Elle avait rendez-vous dans quelques jours avec un membre du clan Asaara, les maîtres du sable, pour sa mission officielle. Un laps de temps qu’elle s’était accordé en partant plus tôt pour vaquer à ses propres occupations, en commençant par prospecter la banque Sabaku, cette entité qui avait fait la célébrité de Kaze. Direction un bâtiment, administratif. N’importe lequel, du moment qu’il avait du personnel prêt à répondre aux questions.

Elle trouva une espèce de mairie, dans laquelle elle entra sans souci. A l’intérieur, pas plus de quatre personnes dans une grande salle désorganisée. Elle mit ses lunettes sur son crâne, et s’avança près du bureau le plus proche.

« Bonjour, j’aimerais quelques informations. J’aurais besoin d’entrer en contact avec quelqu’un de la Banque Sabaku. Vous pouvez me renseigner ? »

_________________


Walk like an Egyptian [Fuu] Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416

Walk like an Egyptian [Fuu] Empty
Mer 24 Juil 2019 - 20:52
Dans cette ville qui est la sienne, sous cette chaleur qui fait son quotidien, sous cet étendu de sable qui pave sa route depuis qu'elle a appris à marcher, Fuu se sentait à l'aise. Il faisait chaud, mais à vrai dire, c'est une température plutôt fraîche pour les Kazejins, les étrangers ne doivent pas sentir la différence, mais Fuu qui a l'habitude de marcher sous une chaleur bien plus écrasante que celle-ci, elle, elle le ressent que c'est plus doux. Enfin, ce qui rend son voyage plus difficile, c'est la quantité d'argent sous forme solide qu'elle doit verser à la banque pour l'aider à allez mieux. Ce n'est pas encore assez pour que ce soit significatif, mais c'est toujours ça ... Elle et Tali l'aideront à passer cette terrible épreuve qu'a été le "vol", et après Fuu compte redorer le blason de Kaze. C'est encore flou chez Tali, veut-elle redorer le blason de Kaze ou mettre son clan à sa tête ?

La jeune fille passe donc à la banque, la sécurité a été renforcé, et il est de plus en plus difficile de pouvoir y passer tranquillement. Tout commence par des fouilles, puis par un scellement qui dure pendant que le trajet s'effectue jusqu'à la caisse, un sceau qui empêche d'utiliser son chakra, puis elle dépose l'argent durement gagner avant de repartir après s'être fait desceller. Chaque passage dure longtemps, mais on a le droit de passer que si on a déjà un compte là-bas, tout les étrangers sont mis dehors pour le moment, et cela jusqu'à ce qu'on trouve ce voleur et que la méfiance se refroidit un peu au niveau de la banque.

Elle sort, puis observe une femme entrée dans un bâtiment, une étrangère. Elle a reconnu que s'en était une malgré sa tenue à cause de son comportement vis à vis de la chaleur. Non pas qu'elle se plaigne, mais elle voyait son corps luire sous la lumière d'un soleil qui la faisait transpirer. De plus, cette femme ne semble pas vouloir mettre de protection contre ce soleil, sa peau se marquait de rouge alors qu'elle semblait fraîchement arrivé.

Elle la suit, voyant qu'elle essaie d'avoir des renseignements sur un potentiel responsable de la banque, dans ce cas, pourquoi avoir choisi "ce" bâtiment ? Elle l'ignore, mais Fuu commence à penser qu'elle a dû confondre ce bâtiment avec un bâtiment administratif.

- Madame, vous n'êtes pas vraiment à la bonne place pour demander ce genre d'informations.

C'est ce que dit Fuu, poliment, sans se montrer agressif ou montrer un quelconque signe de rejet. Elle voulait juste se montrer gentille et préventive, elle qui semble perdue dans ce village.

_________________
Walk like an Egyptian [Fuu] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560

Walk like an Egyptian [Fuu] Empty
Lun 5 Aoû 2019 - 19:19
« Heu… Et bien c’est-à-dire que… »

Ayumi ne savait pas réellement où elle était, ne connaissant pas les lieux, mais il lui semblait que le bâtiment relevait de la ville plus que du privé. Et que, par conséquent, les gens qui y travaillaient étaient à même de renseigner la jeune femme sur l’objet de sa convoitise. Les mains sur le bureau, elle tourna la tête lorsqu’une nouvelle voix vint s’ajouter à celle, légèrement angoissée pour une raison qui échappait à l’entièreté de la Terre, de la dame au bureau. Elle dévisagea rapidement ce qui semblait être une véritable Kazejine (pas comme elle et son costume de parade pour paraître jolie et efficace mais qui ne trompait sans doute pas plus que les alcooliques qui trempent leur tartine dans de la bière).

« Tiens donc. »

Elle se tourna de nouveau vers la femme.

« Et on est où, ici, du coup ? »
« Heu… A la poste. »

Ayumi soupira. C’était effectivement un bâtiment de la ville, mais effectivement rien qui pourrait lui donner des informations. Des fonctionnaires payés au rabais pour un travail fait au rabais, ils allaient pas être fichus d’avoir ce genre de contact, ni d’informations.

« Ah bah super. Continuez, j’adore ce que vous faites. »

Elle tapota ses doigts sur le bureau avant de se retourner entièrement vers la nouvelle arrivante, qui semblait bien jeune. Décidément, le monde était bien plus rempli de jeunes actifs que de vieilles personnes utiles. Un cruel bilan, car il signifiait surtout que les gens mourraient tôt. Ayumi lui sourit.

« Je suppose que si tu sais qu’on ne peut pas avoir d’informations ici, tu dois savoir où est-ce qu’on trouve des informations, n’est-ce pas ? »

Elle s’approcha d’elle, sans la quitter des yeux. Puis, une fois proche d’elle, elle lui décocha un sourire chaleureux et tendit sa main.

« Je m’appelle Ayumi. J’ai besoin de rencontrer quelqu’un de la banque. C’est important. »

_________________


Walk like an Egyptian [Fuu] Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416

Walk like an Egyptian [Fuu] Empty
Mar 6 Aoû 2019 - 22:06
Fuu a averti la jeune femme qu'elle ne se trouve pas dans le bon bâtiment pour avoir ce genre d'informations, le reste, elle laisse la situation parler d'elle-même : se rendant finalement compte qu'elle est dans une poste, elle remercie les employés de cette dernière pour leur travail, un bon moyen de se rattraper que l'Asaara trouve audacieux et bien pensée, elle salut cette idée qui est venu chez elle au bout moment. Enfin, la jeune fille à la peau mât laisse la jeune femme à la chevelure verte s'approche d'elle, sentant une odeur de sel et d'humidité sur elle, preuve qu'elle venait d'arriver par ici de la mer. Tiens, serait-ce une habitant de Mizu no Kuni ? Elle ne pense pas qu'une wasurejin ou un yukijin viendrait à Kaze, surtout pour parler avec un membre de la banque Sabaku. Elle observe sa main, puis la serra doucement, le contraste au niveau de leur peau ne faisait pas de doute : elle est bel et bien déguisé en kazejin, même Tali avait une peau plus bronzé que ça.

- Enchanté, je me nomme Fuu, Asaara Fuu. Malheureusement, la seule personne la plus proche de la banque avec qui vous pourrez parler se trouve à quelques centimètres de vous.

Elle n'est qu'une "employée", une personne recrutée par la responsable de la banque, surtout de sa sécurité, pour enquête sur le vol de celle-ci, même si rien n'a été volé. Mais elle se comprenait, et même si rien n'a été volé et donc on ne pouvait pas parler de cambriolage, cela restait une infraction qu'il fallait sévèrement punir. Il en valait pour la réputation de la banque, mais aussi de Kaze.

- Vous savez certainement qu'il y a un eu "vol" récemment à la banque et que le coupable n'est pas encore retrouvé, la responsable est donc partie enquêter. J'ignore où elle se trouve en ce moment cependant. Mais je vous déconseille d'aller à la banque, la sécurité est renforcée et elle est pratiquement inaccessible pour les étrangers ... normalement.

Elle paraît un peu triste sur le coup de ne pas pouvoir aider la demoiselle à pouvoir trouver un véritable proche de la banque, mais bon, elle pourra toujours transmettre son message à Eirin, après tout, elle pourra toujours glisser ça avec les résultats de son enquête.

- Vous venez d'arriver en mer n'est-ce pas ? Je peux vous accompagner à un endroit où vous pouvez vous reposer en attendant le retour de la responsable, ou bien me dire de quoi il s'agit, je pourrais lui transmettre le message, je travaille pour elle en ce moment.

_________________
Walk like an Egyptian [Fuu] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560

Walk like an Egyptian [Fuu] Empty
Hier à 11:35
« Puisse le sort vous êtes favorable » ; un adage littéraire qui ne s’appliquait que très peu à l’Hijin, tant elle faisait en sorte d’éviter le hasard dans chacune de ses actions. Aujourd’hui pourtant, elle avait décidé de s’aventurer dans les déserts arides du Pays du Vent sans préparation, sans avoir étudié le terrain, dans l’espoir d’atteindre ses objectifs. Et on la récompensait pour cette audace.

Elle avait pris un bâtiment au hasard, qui ne l’avait absolument pas aidé, mais dans lequel elle avait trouvé un interlocuteur de choix. Comble du bonheur, la banque avait visiblement subi une attaque récente qui faisait d’elle presque un messie. Elle apporterait ce qu’il semblait manquer à l’institution. Parfait. Tout était parfait. Elle sourit humblement, cachant à la perfection la joie et l’excitation qui étaient montées en elle après ces quelques annonces. Elle prit même l’air gêné d’apprendre la nouvelle du cambriolage.

« Oh… Désolée de l’apprendre. »

Elle ne l’était pas.

« Je comprends. Je me plierai évidemment à toutes les mesures et toutes les demandes que la banque exigera. A commencer par ne pas y aller. »

Elle n’avait pas besoin d’être dans le bâtiment, elle avait juste besoin de rencontrer ceux qui l’influencent. A commencer par cette fameuse responsable.

« J’ai déjà une chambre en ville, mais merci de la proposition. »

Elle s’efforçait à être aimable, gentille et responsable. Rien d’autre ne pouvait l’aider dans cette situation.

« J’aimerai rencontrer la responsable au plus vite, en effet. Mais en attendant… Vous pourrez peut-être m’en dire davantage. Je vous invite à dîner ? »

Elle laissera l’Asaara choisir le lieu qui lui conviendra, elle ne connaissait pas la ville. Son premier dîner d’affaire à Kaze, quelle chance.

_________________


Walk like an Egyptian [Fuu] Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416

Walk like an Egyptian [Fuu] Empty
Hier à 21:09
Lorsqu'elle lui parle du cambriolage de la banque, Ayumi semble désolé, elle dit bien "semble" car quelque chose sonne faux dans son oreille, mais elle se dit que c'est juste un peu de jem'enfoutisme, peut-être justement voulait-elle venir à cause de ce cambriolage donner un coup de main. Cependant, Fuu lui a déconseillé d'y aller, une étrangère qui s'approcherait de la banque se ferait probablement appréhender au cas où, elle veut éviter de lui faire subir ça donc elle la prévient d'avance. Ce serait dommage de venir à Kaze pour aider la banque Sabaku et finalement se retrouver dans une prison à cause de cette même banque. En tout cas, elle accepte de ne pas s'y rendre, se disant prête à se plier à toutes mesures de sécurité, ce qui est rare pour le souligner, d'habitude les gens se vexent, viennent parfois aux insultes, ou alors paraissent offusqués de se voir traiter comme des "criminels".

- Je vous remercie de votre compréhension.

Car il fallait quand même remercier ce genre d'action, même si cela paraissait étrange de se faire remercier de la sorte par une jeune fille qui fait la moitié de votre taille, mais cela ne l'empêchait pas d'être polie et douce. L'âge n'est pas une excuse, comme la taille d'ailleurs. Enfin, l'Asaara lui demande si elle souhaite qu'elle l'emmène dans un endroit où se reposer, ou bien discuter avec elle pour qu'elle transmette le message quand Eirin sera de retour, si elle ne peut pas l'emmener directement à la responsable, elle peut servir d'intermédiaire, cela ne la dérange pas, travaillant pour elle, donc cela fait en quelque sorte partie de son travail.

- Cela ne me dérange pas, comme c'est la première fois que vous venez à Kaze, je vais vous indiquer un endroit où manger.

Elle l'invite gentiment et poliment à la suivre, se demandant ce que peuvent bien manger les mizujin, après tout, ils doivent avoir un moyen différent de se nourrir vu qu'ils sont entourés d'eau, peut-être mangent-ils uniquement du poisson ? C'est sans doute pour ça que les Yamanaka, être manipulant l'esprit, se sont installés là-bas, vu que le poisson rend intelligent à ce qui paraît. Elle l'emmène cependant dans un restaurant sans grande prétention, servant des plats traditionnels kazejins, dans un bâtiment plutôt joli malgré la modestie présente.

Une serveuse les invite à s'installer, puis leur propose déjà ce qu'elles souhaitent boire. Comme à son habitude, Fuu ne boit pas trop alcoolisée, voire pas du tout, le goût acre de l'alcool elle ne l'aime pas, donc elle se contentera comme d'habitude d'un lait fraise.

- J'aurais une question avant de commencer Ayumi, connaissez-vous les Yamanaka ?

C'était une question probablement débile pour une mizujin, mais en vérité, elle est bien plus lourde de sens que ce qu'elle en à l'air.

_________________
Walk like an Egyptian [Fuu] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560

Walk like an Egyptian [Fuu]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: