Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Le livre (Fukkatsu)
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 10:48 par Uzumaki Sazuka

» League of Legends
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 10:39 par Inuzuka Ryôma

» Restauration rapide [PV Mugen Oda[
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 10:37 par Uzumaki Ryuji

» Nocturne [uc]
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 10:30 par Ozuki Rei

» Into the Unknown | ft. Asaara Fuu
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 10:28 par Yuki Wataru

» Autour des Atours de l'Autour [pv. Konran Tenzin]
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 10:24 par Konran Tenzin

» Yasei Haō — En cours.
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 10:21 par Hyūga Haō

» Dans la toile.
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 10:08 par Gentoku M. Yamiko

» Asaara Kenzo le Asaara maudit [En cours]
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 9:09 par Asaara Kenzo

» Page Blanche [SUZURI T.]
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 8:41 par Suzuri Hashirama

Partagez

[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko]

Yamanaka Hosen
Yamanaka Hosen

[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] Empty
Mar 23 Juil 2019 - 10:17





Ordre de mission:
 



Au fil des semaines, l’emprise de la culture Shinobi s’effaçait lentement au sein de Kumo et de Kaminari pour laisser place à une ambiance et un paysage purement féodal et guerrière, mélange entre liberté et proximité avec le peuple. Du moins aux yeux du loup solitaire qui n’avait pas vraiment à se plaindre de ce nouveau système moins invasif et cloisonné que celui des ninjas, ô combien contraignante à en croire sa longue vie de voyage. En temps normal la hiérarchie et les institutions ne l'attiraient guère, mais dans cette situation elle demeurait supportable en vue de la mission sacré imposé par son serment auprès du Kiheitai.

La tumulte et le brouhaha des civils et marchands circulant sur les sentiers de l’arche grise mettaient en relief cette impression, où les campements et rondes des soldats de l’empire se fondaient dans le décors comme une armée omniprésente et non confinés uniquement à l’intérieur de ces murs, que ce soit des novices jusqu’aux plus gradés. D’ailleurs Hosen lui même patientait de sa stature au milieu d’une petite foule regroupée un peu plus en avant dans l’attente d’une caravane censé transporter ces villageois à travers le pays de la foudre. D’une oreille indiscrète, celui-ci se tenait subtilement à l'affût d’éventuelles rumeurs ou pistes par rapport à son affaire.

C’était assez difficile à croire pour quiconque le connaissait intimement, lui qui portait davantage vers le mercenariat que les missions officielles émises par les institutions Shinobi. Mais pour le coup, il se trouvait être ironiquement un des mieux placés pour établir un lien avec les Kumojins de par son détachement et son rapport lointains à la guerre, aux haines et rancœurs de ces parties adverses. Pourtant, on ne l’avait pas forcé, l’initiative lui appartenait entièrement. En effet, cette histoire d’alcool et de marché noir comportait un certain intérêt pour son enquête au sujet du phénomène chakratique ayant secoué le monde, notamment par le fait de pouvoir se fondre dans un milieu de transactions et marchandages illégales. Exploiter toutes les facettes de Kaminari, voici ses véritables intentions.

En ce sens, ce dernier mettait déjà en place ses méthodes d’infiltrations digne de de son expérience passé dans les dédales d’une populace disposant de ses propres règles. Pas de symbole ou de marque spécifique à l’empire du feu à partir de cette étape. Pas de monture, pas de déplacement utilisant quelconque once de chakra. Ses deux places réservées dans ce moyen de locomotion peu probable que représentait la caravane servait bien à cette cause, bien qu’il ne sache pas vraiment ce que réservait sa partenaire de mission. Des sceaux de stockages et bien d’autres outils utilisés quotidiennement pour pouvoir se défaire de son armure ou changer de tenue à tout instant. L’aventurier était indéniablement équipé de façon hétéroclite, conformément aux besoin de son mode de vie usuel.

Un plan se formait déjà dans son esprit depuis la lecture du parchemin transmis aux deux individus de par et d’autre, avec une partie nébuleuse qui allait dépendre de l'interaction avec cette fameuse Yamiko mentionnée dans la missive. En espérant qu’elle s’avère aussi complémentaire qu’Ineko dans l’idée de former un duo provisoire, en dépit de sa mentalité de solitaire avéré. Ce n’était pas un si grand problème, à moins de tomber sur une personnalité vraiment décalé … Ou sur ce genre de prêtre illuminé avec qui ils partaient déjà en mauvais termes.

Serait-elle à l’heure ? Le regard du soldat du feu redevenu simple vagabond pour un jour scrutait avec intensité le paysage chargé de l’arche grise, à la recherche d’une éventuelle silhouette ou insigne capable de représenter l’identité de cette inconnue. Une femme, selon le nom … Pourtant rien ne corrobora suffisamment à l’idée qu’il s’en faisait, peut être à part … Elle ? Il s’attarda par hasard sur des formes familières observés auparavant sur le toit d’une des bâtisses de Kumo, d’une manière identique à ce moment là. Celle qui paraissait entretenir de bonnes relations ou en tout cas connaître éventuellement Ryuzaku, singulier lieutenant de l’empire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6588-yamanaka-hosen-chosen-of-kiheitai-100 http://www.ascentofshinobi.com/t7098-carnet-de-route-yamanaka-hosen#59563
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. YamikoEn ligne

[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] Empty
Mer 24 Juil 2019 - 6:07
Production Dangereuse

feat. @Yamanaka Hosen

Après avoir pris connaissance de son contenu, tu froisses le parchemin que tu avais en mains avant de la jeter sans la moindre hésitation par la fenêtre grande ouverte. Puis, des pas sereins, tu retournes dans la pièce où tu avais été avant que le shinobi ne soit venu te déranger pour te livrer la missive dont tu venais de te débarrasser.

Tranquillement, tu reprends l’activité que tu avais dû délaisser. Tu apprenais à maîtriser le fuinjutsu dans une pièce que tu avais aménagée exprès pour t’exercer à cette discipline que tu cherchais à assimiler depuis un moment déjà. Ton niveau actuel ne te satisfaisant pas, tu poursuivais donc tes efforts à le moindre occasion. Tu commençais cependant à te demander s’il n’était pas temps pour toi de quémander l’aide d’un expert en la matière. Tu n’aimais guère solliciter l’assistance d’un autrui mais tu étais arrivée à un point où te former seul ne semblait plus suffisant. Si tu désirais pousser tes connaissances plus loin, tu devrais songer sérieusement à te faire former par quelqu’un qui maîtrisait déjà parfaitement le sujet.

Après plus d’une heure à écrire, sceller et desceller des objets divers et de formes et tailles variées, tu décides à abandonner la pièce pour aller prendre une douche. Sous l’eau, tu repenses à la missive que tu avais jetée par la fenêtre. Celle-ci était un ordre de mission que tu allais devoir accomplir avec un certain Yamanaka Hosen. Un nom qui avait fait resurgir les mauvais souvenirs de ton combat contre Yamanaka Rei. Tu avais revu les horreurs de cette lutte que vous aviez lamentablement perdu. Ton co-équipier brûlé vif sous son dôme de limaille de fer, ta sensei grièvement blessée et à la limite de la mort. Des scènes qui t’avaient laissées totalement indifférente à l’époque mais qui, aujourd’hui, éveillaient en toi comme une certaine tristesse. Etat plutôt étrange venant de toi qui habituellement se montrait si insensible en toute circonstance. Était-ce parce que tu avais changé ou parce qu’au fond de toi, Itagami et Nobusuke te manquaient ? Question à laquelle tu étais incapable de répondre présentement. Un jour peut-être, tu y trouveras une réponse claire.

Tu avais reçu l’ordre de rejoindre ton compagnon de mission à l’entrée du village le lendemain. Et c’est à l’heure que tu le rejoins à la fameuse Arche Grise le jour J. Il était encore très tôt mais le lieu était déjà bondé. Des civils, des soldats de l’Empire et quelques shinobi du Village Caché des Nuages s’activaient aux pieds de la voûte métallique restée intacte comme un symbole d’un Kumo toujours débout malgré la violente tempête qu’il avait essuyé.

Cherchant parmi la foule une personne qui paraissait à l’attente d’une autre, ton regard croise celui d’un homme en armure. Tu te souvenais avoir déjà aperçu cet individu aux accoutrements facilement identifiables. Après quelques secondes à le fixer, tu te décides à aller à sa rencontre.

- Seriez-vous Yamanaka Hosen ?

Ton timbre comme ton expression étaient placides. Tu ne faisais preuve d’aucun enthousiasme, ni d’animosité.

Tu n’étais pas habituée à donner facilement ton identité alors tu ne comptais pas te présenter sans être certaine de t’adresser à la bonne personne …

_________________
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Yamanaka Hosen
Yamanaka Hosen

[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] Empty
Mer 24 Juil 2019 - 16:00





Lui même. Tu peux me tutoyer, ce n’est pas mon genre. Yamiko, c’est bien ça ?

Courbes graciés par la sélection hasardeuse de mère nature, minois orné de traits indéniablement félins avec une touche de malice, atouts féminins disposés à juste titre dans un équilibre partiellement évoqué. Jeune, suffisamment en chair pour attiser la curiosité de tout homme en proie à ses instinct et désirs charnels. Difficile de nier ses charmes non subjectifs, qui de plus prêt expliquaient certaines choses sur les rumeurs concernant l’affaire avec Ryuzaku après son départ. Ce serait finalement une présence utile dans le milieu qui les attendait, toujours friand de ce genre de plaisir visuel aux milieu de transactions illégales.

Évite juste mon nom. Ce n’est pas vraiment un avantage pour cette mission.

Certains savaient, d’autres non. En temps normal, le mercenaire n’y ferait pas attention, mais dans le contexte d’une infiltration, déclencher une énième baston de taverne comme ce fut le cas avec Hyakuzo s’avérait inutile. Pas seulement d’ailleurs. En y repensant, même la jeune Mariko avait eu l’envie de lui planter une arme pour le tuer. Serait-ce aussi le cas avec cette inconnue ? En tout cas, elle n’en laissait rien paraître sous l’aspect exotique de sa tenue jonglant entre la sauvagerie et la bestialité à en croire ces cheveux noués comme des cornes et surtout ces pieds nues nullement dérangés par l’usure et l’irrégularité du sol. Détail qui ne manqua pas d’intriguer le loup solitaire, surtout vis-à-vis de leur intégrité toujours intacte et gracieuses.

Une caravane va bientôt passer pour effectuer une tournée jusqu’au village qui nous concerne. Ce sera une façon pour nous d’arriver plus ou moins discrètement. Voici ton billet, sauf si tu as mieux à proposer.

Plutôt direct, le vagabond se montra assez formel et professionnel dans le ton de sa voix alors qu’une de ses main plongea dans sa sacoche pour y piocher le bout de papier en question qu’il tendit vers sa partenaire du moment. La confiance porté à ses compétences de chasseur et de errant n’était pas vraiment remise en cause dans sa proposition, mais il n’écartait pas les connaissances que pouvait avoir une Kumojin sur son propre pays natale, si bien qu’elle eusse déjà voyager à travers ces territoires. Ce serait là un bon moyen d’écourter le périple, même si cela s’annonçait plutôt long. Non pas que sa compagnie ne lui soit encore désagréable, du moins, pour l’instant.

Si jamais tu as d’autres informations sur ce sujet, ce ne sera pas de refus. J’ai arpenté bien des chemins et bien des pays mais Kaminari cache encore bien des secrets.

Ses yeux la fixait sans aucune forme de crainte ou de timidité, notions totalement absentes de l’âmes du Yamanaka. D’ailleurs ce dernier ne la regardait ni comme une Kunoïchi à la solde du village caché des nuages, ni comme une personne affilié à l’un ou l’autre des camps entre la rébellion et les partisans de l’empire. Juste de façon neutre, signe de son détachement face à ces us et coutumes effacés par une destiné de voyage et rencontres hétéroclites.

Au passage, jolis pieds.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6588-yamanaka-hosen-chosen-of-kiheitai-100 http://www.ascentofshinobi.com/t7098-carnet-de-route-yamanaka-hosen#59563
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. YamikoEn ligne

[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] Empty
Lun 5 Aoû 2019 - 16:17
Production Dangereuse

feat. @Yamanaka Hosen

Tu ne t'étais pas trompée de personne. Le Yamanaka t'invite cependant à ne pas l’appeler par son nom car, d'après lui, celui-ci pourrait compliquer votre mission. Sans même chercher à en comprendre la raison qui ne t’effleurait pas l'esprit et, que tu considérais comme sans la moindre importance, tu te contentes de prendre le billet qu'il te tendait.

Ton co-équipier du jour avait déjà choisi votre moyen de transport. Etant une personne qui appréciait le moins de contact possible avec ses semblables, le choix du teikokujin était loin d'être ton moyen de locomotion préféré mais tu n'émets la moindre protestation. C'était une solution qui vous permettriez d'arriver à destination plus discrètement d'après lui alors tu préférais respecter le choix du Soldat en armure. Ce dernier se révélait être un homme réfléchi et se révélerait certainement être un excellent stratège ; contrairement à toi qui étais habituée à se laisser guider par tes instincts et, qui souvent, te menaient à foncer droit dans un mur. Comme souvent, tu a été certainement affectée à cette mission pour ton aptitude en combat et non pour ta capacité à raisonner, bien que l'enquête que tu allais mener avec le soldat de l'Empire du Feu t'avait été présentée par celui qui était placé provisoirement à la tête du Kyuubu - la Police kumojin - comme une épreuve pour ton intégration au sein de cette organisation.

D'une voix placide et, tout essayant de chercher le regard de ton interlocuteur masqué, tu remercies ce dernier pour le billet. Cet homme, enfin l'armure que celui-ci portait, te rappelait vaguement quelqu'un. Tu avais déjà dû croiser ce soldat quelque part mais tu avais beau réfléchir, tu ne parvenais pas à te rappeler dans quelle circonstance tu avais bien pu le rencontrer. Tu n'étais pas un être à garder en mémoire des choses ou événements qui tu considérais comme sans importance alors il n'était pas étonnant que tu ne te rappelasses pas du hasard qui t'avais amené à croiser le chemin de cet homme la première fois.

- Et belle armure pour un beau jour d'été, ajoutes-ensuite et toujours sur un ton indifférent.

Sereinement, tu te diriges ensuite vers les civils qui attendaient le prochain passage de la caravane. A ton approche, quelques uns se montrent soudain fermés et méfiants. Etant des habitants de Kumo, ceux-là devaient certainement te connaître et probablement pas pour tes bonnes conduites au vu de leur comportement. Tu les ignores complètement en croisant les bras sous ta poitrine alors que tu patientais tout comme eux. Tu espérais que l'attente ne sera pas trop longue tout comme le trajet que tu allais devoir effectuer en compagnie de toutes ces personnes que tu préférais ne pas approcher. Rien que l'idée de devoir te serrer contre certains d'entre eux te donnait presque envie de changer de moyen de déplacement mais tu freines ton désir, en espérant que le Soldat en armure avait effectivement fait le bon choix ...

HRP:
 

_________________
[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Yamanaka Hosen
Yamanaka Hosen

[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko] Empty
Jeu 17 Oct 2019 - 14:13





La parole ne semblait pas vraiment faire partie de ses vertus primaires, à en croire la façon dont elle se contentait du minimum derrière cette posture fermée et expéditive, bien que la nature ne l’ai pas privé de répartie. Sa remarque s’avérait judicieuse, tirant un sourire en coin sur le visage dissimulé du soldat qui était habitué à porter sa tenue peu importe la saison. Pas mal. Mais il n’en fit rien dans l’immédiat, se contentant de jeter un dernier coup d’oeil aux alentours avant de suivre ses pas avec pour seul paysage son arrière train.

Non pas que ce soit remarquablement impressionnant … Seulement le brouhaha de la garnison lui revenait en tête quand au fait d’avoir retrouvé le lieutenant Ryuzaku dénudé pour cette cause juvénile. Incident qui le portait à réflexion quant à l’apport que pouvait lui procurer l’empire vis-à-vis de sa propre quête. Une des nombreuses raisons pour lesquelles la hiérarchie et Hosen ne faisaient guère bons amis en temps normal. Ninja de Kumo ou Soldat de l’Empire … L’un valait l’autre à en croire ses premières rencontres.

Arrivée au milieu d’une foule digne de la populace paysanne de Kaminari, le loup solitaire n’eut que peu de mal à s’intégrer dans cette ambiance tant ce genre de milieu faisait partie intégrantes des contrées fréquentées à longueur de périples. Suffisamment d’aise pour ne pas attirer l’attention en dépit de son armure dont l’usure dénotait clairement de l’armée ou des shinobis. Sa longue cape d’un vert délavé et poussiéreux épousait les contours métalliques de sa silhouette tout en s’effritant à chaque extrémité à l’instar d’un vagabond venu de pays lointains. D’autres détails participaient implicitement à cette aura qui, affublé d’une certaine froideur et roublardise, marquait son espace vital au sein de ces individus.

Pour un regard mal placé, un regard rendu. Ce jusqu’à l’arrivé de la caravane qui précipita soudain un attroupement chaotique pour s’emparer des meilleurs places. Se frayer un chemin dans cette sauvagerie demandait un zeste de poigne, rien que pour ne pas se perdre de vue, chose qui arriva un bref instant jusqu’au retentissement d’une raillerie métallique accompagné d’un impact sourd sur le bois de la grande charrette. Le Yamanaka venait s’interposer brusquement devant un type étrange exposant un peu trop de zèle quant à couper la succession entre Yamiko et lui. Sa gueule ne lui plaisait pas, ni son allure d’ailleurs. Impression qu’il ne manquât pas de faire comprendre sans pour autant s’exprimer directement.

Ce sera après moi, pas avant. Passe ton chemin.

Plusieurs secondes passèrent devant cette tension lourde et pesante, sur quoi le guerrier se contenta de monter à son tour à l’intérieur de leur moyen de locomotion comme si de rien n’était. Se battre ne représentait pas un problème, cependant il espérait pouvoir entreprendre ce voyage sans se faire remarquer. Ainsi vint-il s’asseoir en face de la jeune femme parmi cette semi obscurité imposé par la bâche au dessus d’eux. Cette portion de route allait être un bon moyen de faire le point sur cette mission, histoire de travailler plus ou moins en équipe.

Alors, parles moi un peu de toi. Je ne te connais pas vraiment. J'espère que tu supportes bien l’alcool, sinon tu ne risques pas de t’amuser suffisamment là où on se rend.

Le ton et la parole d’Hosen se firent plus légers et moins professionnels qu'à l’accoutumé, comme si ce dernier évoquait une escapade frivole. C’était en réalité un mélange des deux, puisque déballer directement la mission au milieu de cette foule serait idiot et risqué. L’initiative allait plutôt couvrir l’utilisation de ses propres capacités spéciales et établir un moyen de communication sécurisé par le biais des pensées et de l’esprit.

C’est peut être étrange comme moyen et peu plaisant, mais c’est le plus sûr dans ce contexte. Si tu as déjà croisé un Yamanaka dans ta carrière, tu devrais savoir ce que c’est. Personne ne nous entend, nous pouvons communiquer librement par la pensée. J’aimerai savoir ce que tu penses de cette mission et si tu as déjà réfléchi à ce que tu comptes faire. Et ma question sur l’alcool reste sérieuse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6588-yamanaka-hosen-chosen-of-kiheitai-100 http://www.ascentofshinobi.com/t7098-carnet-de-route-yamanaka-hosen#59563

[Mission libre B] Production dangereuse [Gentoku M. Yamiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: