Soutenez le forum !
1234
Partagez

Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE]


Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Empty
Mar 23 Juil 2019 - 21:48
Kumo no kuni
Une soirée d’été comme une autre…

Alors que le silence était d’or, Omis fut celui qui le rompit. Comme d’habitude.

- Putain, je comprends vraiment rien à ce charabia…
Il était bien plus calme que la dernière fois qu’il avait eu une mission à effectuer. Il fallait dire que tout s’était plutôt bien passé la première fois. Leur premier acte en tant que résistants avait été bien perçu. Cela était essentiel, car la confiance engendrée par cette action permettait un champ d’action beaucoup plus large par la suite. Malgré la franche réussite de leurs première action, on pouvait sentir une certaine pression chez notre fameux quatuor. Ils savaient que cette nuit, ils allaient une nouvelle fois prendre de grands risques, défiant les autorités du Teikoku.

Car la remarque d’Omis n’était pas anodine. Car il tenait dans sa main valide une nouvelle affiche. Sur cette dernière se trouvait un nouveau message. Beaucoup moins véhément que le premier. Pas de menace, pas de représailles… Le seul message qui s’y trouvait semblait sorti d’un esprit de fou. Peut être était-ce le cas… Ou peut être pas. Seuls les esprits les plus affûtés sauraient lire entre les lignes…

- Notre but n’est pas de comprendre ce qui s’y trouve. Nous devons faire acte de foi. La dernière fois, ce fut un succès. Je suis sûr qu’il sait ce qu’il fait.
Kuno était clairement l’optimiste du groupe. Il était aussi sans doute celui qui avait le plus confiance en celui qui les avait réuni. Ils ne se connaissaient pas à l’époque. Quatre personnes réunies par un but commun, unies par une personne restant dans l’ombre. Au début, il avait eu du mal à accepter cet anonymat. Mais désormais il le comprenait… Car si la tête pensante de ce projet tombait, tout tomberait sûrement à l’eau.

Kuno donnait confiance à ses camarades, et il se saisit à son tour d’un tract. Il le lut plusieurs fois, mais resta pensif. Il ne saisissait pas vraiment la signification des inscriptions de ce qu’il voyait. Un vrai mystère, mais ce n’était pas lui qui était la cible de ce message… Il faudrait sans doute du temps pour comprendre… Temps qu’il ne possédait pas.

Car Chita venait de se lever. Ce mec était une vraie tombe. Et malgré ce qu’ils avaient traversé ensembles, personne n’avait encore entendu le timbre de sa voix. Seule l’odeur de tabac qui émanait de lui le rendait reconnaissable. Mais c’était bien lui qui venait d’initier le mouvement, et c’est dans la lueur d’une bougie qu’il sortit de la pièce… Un sourire affiché sur son visage.

La résistance répéta son opération de la dernière fois. Ils avaient étudié les patrouilles de garde, les zones où la vigilance avait été accrue depuis l’acte de la dernière fois. Tout avait été étudié, la minutie avec laquelle ils agissaient était essentielle. Sans cela, le mouvement se terminerait aussi rapidement qu’il n’avait commencé. Et l’étincelle ne deviendrait jamais le brasier voulu…

Ainsi, une nouvelle fois en l’espace de quelques semaines, Kumo se réveilla avec un énigmatique message accroché à ses murs…


Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Reasis10

Alors que le souffle de la résistance se fait sentir,
Quand il te suffit de compter,
Alors que le peuple a compris qu’une alternative existait,
Comme les cavaliers de l’apocalypse,
L’Empire du Feu pense encore s’en sortir,
Qui ne font plus qu’un pour lutter,
Alors qu’il se contente de voir, quand il lui suffit d’observer.
Dans le premier tract, tu trouveras la clé.

Le message était bien plus compliqué à appréhender certes… Mais une entrevue avec la résistance se méritait.
HRP:
 

_________________
Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Hiko_s10


Dernière édition par Sairyo Hiko le Mer 24 Juil 2019 - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Empty
Mar 23 Juil 2019 - 22:26

Le vent souffle sur les braises de l'Empire
Comme tout les matins, Yūga sortit de la demeure familiala Denkou pour se rendre au centre du village caché des Nuages. C'était un rituel. Il aimait marcher dès le matin, voir ce qu'il se passait à ces heures-là où peu de shinobis s'y trouvaient. Le guerrier célete pouvait parler plus ouvertement avec les commerçants kumojins, les rassurer surtout pour ceux ayant peur des foudres du Teikoku.

Et ce matin-là, cela fut un énorme délice pour le rouquin. Il constata des affiches, placardés un peu partout dans le village. Il en choppa une pour en lire le précieux message, un sourire qui se dessinait sur ses lèvres.

— Enfin...

Un murmure. A peine audible, mais tout de même. La Rébellion commençait à se sortir les doigts du cul, et enfin, il commençait à être plus fier de son village.

Le genin n'allait pas laisser cette rébellion mourir dans l'œuf, non il serait celui qui défendra jusqu'à la mort. Le bouclier de la Rébellion.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] O5og
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga http://www.ascentofshinobi.com/t7039-denkou-yuga-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u978

Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Empty
Mar 23 Juil 2019 - 23:11
Le jour se levait une énième fois sur le village des Nuages. L’air matinal apportait son lot de fraîcheur alors que Shirō sortait tout juste de l’hôpital où il travaillait. L’esprit embué et les yeux croulant sous la fatigue, il n’avait heureusement pas eu à affronter la luminosité aveuglante du Soleil pour le moment, étant donné qu’il était trop tôt. Quelques rares courageux étaient dans les rues à commencer leur journée tandis que le légiste venait de finir la sienne. Il s’étira, faisant craquer quelques os sous l’effort.

Puis il prit la route de l’appartement familial sans tarder. Il n’avait qu’une envie, rejoindre son lit pour s’y écrouler et n’émerger que dans quelques heures. La démarche à la fois lourde et précipitée, il se baladait à travers les méandres de la ville, la tête basse pour ne pas dépenser trop d’énergie. A mesure qu’il progressait, il remarquait que les pieds des passants se multipliaient dans son champ de vision pourtant pas très haut. Sur le coup, il crut que c’était parce que tout le monde avait décidé de se lever tôt aujourd’hui pour une obscure raison. Mais il finit par être interpeller par un attroupement important. Elément qui le décida à lever les yeux de ses pieds.

Un poteau et plusieurs têtes affairées à essayer de déchiffrer ce qui s’y trouvait. Il avait déjà eu cette scène sous les yeux il y a quelques semaines. Il n’eut pas vraiment besoin de s’approcher pour comprendre qu’il s’agissait de la discrète rébellion qui se fomentait depuis l’occupation de l’Empire. Un mouvement politique qui n’avait fait parler de lui que l’espace de quelques temps suite à une campagne d’affichage extrême. La foule étant trop importante ici, il décida de continuer. Il aurait sûrement l’occasion de croiser une de ces affiches plus tard.

Alors qu’il allait atteindre son appartement, il tomba sur le fameux objet. Un coin un peu déserté où personne ne se pressait pour lire le fameux papier estampillé d’un nuage déjà présent sur la première affiche du mystérieux groupuscule. Shirō fit donc un détour de quelques pas pour aller récupérer la missive placardée là. Il la leva bien au niveau de son regard pour prendre connaissance des mots qui y étaient griffonnés. Le style de l’écriture était différent. Autant le premier semblait avoir été posé là pour avertir le Teikoku que Kumo n’était pas mort et ne comptait pas abandonner son village à l’ennemi. Autant celui-ci semblait avoir un tout autre dessein. Plus mystérieux et potentiellement codé même.

Shirō tâcha d’inspecter la chose en tentant de vraiment faire attention au sens ou au placement des lettres et des mots. Malheureusement son degré de fatigue ne renvoyait comme unique information : des mots qui se suivent. Il n’avait pas la tête à ça et encore moins l’énergie nécessaire pour tenter un décryptage sur le coup. Il rangea néanmoins l’affichette dans sa poche. Arrivé chez lui, après un sermon de Yasue sur ses heures tardives, il déposa le papier sur un meuble avant de s’écraser dans le matelas qui allait lui offrir repos et sérénité. Tout l’inverse de ce qui attendait l’Empire du Feu.

_________________
Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Empty
Mer 24 Juil 2019 - 0:41





La conséquence naturelle d’un peuple dominé par un conquérant non désiré. Cette succession de message m'étonnait guère le loup solitaire, muni de connaissances certaines sur le comportement de peuples opprimés et livrés à eux même face à ce genre de situation. Ses contrats de mercenariat prenaient souvent place dans ce type de contexte, dans des bourgades oubliés du système Shinobi trop peu fortunés pour recourir à leur prestations. Les missions coûtaient chères et s’enchaînaient souvent de manières mécaniques, au fil des intérêts liés à la militarisation des villages cachés.

Hosen tombait à nouveau sur un des ces messages au contenu différent cette fois-ci. Plus prudent que jamais, ce dernier s’empara méthodiquement de deux exemplaires, une pour la transmettre parmi les rangs de l’empire et une autre pour effectuer son rapport auprès du Kiheitai. Ce n’était pas sa guerre, pas encore puisque sa quête tournait autour d’une cause et d’une menace hypothétique bien plus grandes que ces histoires de rancœurs et querelles politiques. Il profitait surtout de sa présence à Kaminari pour récolter un maximum d’indices et secrets liés à la résonance, aidant ici et là quelques âmes et villages démunis entre temps.

Avertir les gardes et l’armée du feu représentait un moyen de gagner du temps et tenter de neutraliser passivement cette rébellion par un front mutuel qui risquait de s’enliser dans un jeu du chat et de la souris. Un sursis précieux, ne sachant pas encore si il devait prendre au sérieux ou non ce soulèvement présumé. Demeurait encore l’attente concernant Rei et sa position vis-à-vis de son ordre pour se prononcer entièrement. Bien évidemment, décrypter et suivre les pistes évoqués par ce message métaphorique faisait office de tâche passive dont il ne se vantait pas, ni ne le montrait plus que ça.

Pour l’instant, surveiller et observer l’évolution de cette histoire constituait la meilleur option. Peut être verrait-il un certains intérêt à s’en mêler une fois l’avis du Kiheitai parvenu dans ses mains. D’un point de vue personnel, ça n’était pas encore de sa responsabilité, ni même de sa curiosité bien que cela puisse affecter certaines connaissances au sein des unités du Teikoku. Éventuellement Ineko, Kansei, Riku de tête, les autres étant à priori moins impliqués. Il verrait le moment venu, ne résidant pas en ces lieux spécialement pour l’amitié et la camaraderie. Ainsi reprenait-il sa garde habituelle, dans la discrétion d’un errant à l’aura imposante et peu chaleureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6588-yamanaka-hosen-chosen-of-kiheitai-100 http://www.ascentofshinobi.com/t7098-carnet-de-route-yamanaka-hosen#59563

Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Empty
Mer 24 Juil 2019 - 23:29
La flamme s'éleva et sur elle s'illumina la réponse à la question de l'aveugle.

"C'est quoi l'apocalypse, m'ssieur ?" Lui avait demandé l'enfant, assis face à la bougie.

-"C'est la fin de tout." Triste, mais vrai.

-"Et ça sort d'où ?" Il agitait le papier devant lui sans vraiment comprendre ce que cela pouvait signifier. Il était jeune, trop jeune pour ce qui s'était passé dernièrement et tout aussi innocent face à ce qui allait se produire.

-"Cela vient d'un ancien mythe. Une prophétie, une légende qui attend patiemment que le temps ne lui donne raison. Tu sais, les grands aiment bien se raccrocher à ce genre de chose, ça leur permet de dire 'je vous l'avais bien dit !'" Mu agita son index et prit la voix d'un vieillard lorsqu'il imita cette phrase toute faite. Un jeu qui amusa beaucoup l'enfant. "Merci pour ton aide petit, tu devrais rentrer maintenant." Se voulant rassurant, le trentenaire accompagna ses mots d'un sourire paternel, tandis que le gamin quittait l'appartement encore amusé.

Pourtant il n'y avait rien de drôle dans ces papiers. Rien. Pas même l'ombre d'une plaisanterie. Une énigme après l'autre, l'aveugle rangea ce tract avec le précédent, initiant par la même occasion une collection alimentée par sa curiosité malsaine. Mais quelle suite pour tout ceci, quel avenir pour lui en ce lieu, sinon un futur au goût de sang, à l'odeur de peur et au bruit de cris.

Il aurait pu alerter ses supérieurs de l'empire, découvrir le pot aux roses aux yeux de tous... homme de peu de convictions, Mu préféra plonger dans ce jeu de dupes et alimenter un peu plus cette résistance naissante. Car qui pouvait bien prédire les révélations qui s'y cachaient ? Son voisin de palier ? L'aveugle éclata de rire, seul dans son appartement.

_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174

Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Empty
Jeu 1 Aoû 2019 - 21:29
Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Signa310
Quelque chose qui me dépassait était à l’œuvre, mais j'avais une irrépressible envie de me jeter dedans.


Cela faisait des semaines que cette histoire de tract me trottait dans la tête, mais aucune nouvelle ne m'était parvenue depuis. J'essayais de me distraire en allant à la bibliothèque, boire un verre ou sustenter mes compagnons de délicieux plats épicés, cependant rien de ce que je ne pouvais faire ne me retirait ce texte de la tête. Je commençais à désespérer quand une nouvelle affiche apparue subitement au détour d'une ruelle, enflammant de nouveau mon obsession.

J'attrapais fébrilement cette légère notification pendant que les autres gardes continuaient leur route sur le chemin de droite et je la mis dans mon sac pour la lire en toute sécurité.

Une fois la journée terminée, je retournais dans ma chambre miteuse, le plancher craquelant sous mes pas et le lit grinçant à chaque mouvement aussi bénin était-il. Je me posais à mon bureau, petit meuble d'un bois de mauvaise qualité, aux bases grossières et à la surface aussi lisse que les aiguilles d'un cactus. J'extirpais l'affiche avant de l'étaler face à moi, sous une lumière mourante.


Alors que le souffle de la résistance se fait sentir,
Alors que le peuple a compris qu’une alternative existait,
L’Empire du Feu pense encore s’en sortir,
Alors qu’il se contente de voir, quand il lui suffit d’observer.


Encore une petite poésie qui paraissait sans queue ni tête. Ces révolutionnaires étaient manifestement amateurs d'arts, ce qui leur donnait un bon point. Bon point sautant rapidement par le fait de chercher à lancer des hostilités.

Je n'étais pas du genre à abandonner facilement. Je passais alors une nuit entière à essayer d'en comprendre les tenant et aboutissants, jusqu'au type de papier utilisé jusqu'à l'odeur d'encre, pourtant rien ne me vint. Il manquait peut-être une partie ? Un nouveau tract était peut-être en production ? Rien n'était moins sûr. Il me fallait attendre afin d'avoir le fin mot de cette histoire. Il me faudrait observer en détail.


Dernière édition par Hoīruburijji Tsuyoshi le Sam 10 Aoû 2019 - 1:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7296-hoiruburijji-tsuyoshi

Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Empty
Jeu 1 Aoû 2019 - 23:01
La belle aux prunelles dorées marche, elle arpente les différentes ruelles de la cité militaire du pays de la Foudre. Le soleil n’est pas encore totalement levé, le village peine à se réveiller. Comme à son habitude, Rei est debout, une véritable noctambule à croire qu’elle dort la journée et vit la nuit. Peut-être que c’est cela ?

Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] 190801110302612356

Mais, la trentenaire s’arrêtait net, stoppant ainsi son pèlerinage. Une nouvelle affiche avait été collée sur les murs cette nuit. Il s’agissait de la deuxième depuis l’occupation de l’Empire du Feu. La Denkou s’avançait et observait avec minutie le tract qui avait été fixé sur le mur. Elle plissait les yeux, comme si elle cherchait à découvrir le secret qu’il renfermait, puis elle arrachait délicatement ce dernier avant de le plier en huit et de le mettre dans la poche de sa tunique orange.

Avait-elle compris quelque chose durant ce court laps de temps ? Peut-être bien, car l’ancienne tenancière du bar à chats se mettait en route, non pas pour retourner chez elle, mais bien pour récupérer la première affiche. La dernière fois, elle ne l’avait pas récupéré, préférant passer son chemin. Maintenant, celui ou celle qui s’amusait à coller ses feuilles avaient attiré l’attention de la femme à la peau mate.

Par chance, Rei trouvait le premier tract, elle décrochait doucement et avec soin l’affiche qui était marqué par l’usure des jours. Une fois le papier en sa possession, elle le pliait, mais le mettait dans une autre poche. La Denkou pouvait rentrer chez elle afin d’examiner cela de plus près.

Acquisition du 1ier et 2nd tract.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7023-denkou-rei-terminee#58945 http://www.ascentofshinobi.com/t7036-denkou-rei-carnet#59029 http://www.ascentofshinobi.com/u878

Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE] Empty
Dim 4 Aoû 2019 - 23:10
Je venais de passer une très belle journée dans Kumo et honnêtement, je ne m'attendais pas à tomber nez à nez avec une affiche qui porte le même symbole du tract que j'ai reçu ce matin ... ce nuage et ce message toujours si intriguant mais qui ne laissait présager rien de bon pour l'Empire m'inquiétait au plus haut point. Qu'est-ce qui pousse donc des membres de l'Empire à se rebeller ? J'aimerais en savoir davantage avant de m'embarquer dans ce genre d'histoires. Les traîtres, s'ils se font attraper doivent subir un lourd châtiment, alors avant de m'embarquer tête la première dans cette histoire j'aimerais en connaître plus sur les agissements de l'Empereur du Feu.

« Mais à qui pourrais-je demander tout cela ? ... »

Encore une fois, ce message me gâchait la fin de journée. Après m'avoir gâché ma matinée à réfléchir de qui cela pouvait bien venir il fallait que ça me termine ma journée également. Je rentre donc à l'auberge après avoir retiré l'affiche sans que personne ne le remarque, ce n'est pas une affiche extrêmement grande qui prend tout un mur, donc en soit je peux la transporter dans un sac à dos. Je la glisse donc dans mon paquetage. Mais bien sûr c'est marqué sur mon visage lorsque je fais quelque chose qui n'est pas très légal, il faut vraiment que je songe à affirmer mon caractère et à assumer mes actes. Pour quelqu'un qui veut rejoindre l'unité de recherche je suis assez médiocre.

« Enfin arrivée. »

Je viens d'arriver à l'auberge où je séjourne actuellement, une fois bien enfermée dans ma chambre je file fermer les rideaux pour sortir l'affiche que j'ai retiré des murs de la ville. Finalement, que quelqu'un m'ai vu ou pas je m'en fiche complètement, tout ce que je veux c'est arriver à comprendre les sous-entendus transmis par ces deux messages. Je les étale d'ailleurs sur la petite table de la chambre, ces deux messages. La première accentuerait sur ce qui va se passer, c'est une sorte de mort d'ordre et cette affiche là elle concrétise l'envie de se rebeller. Bon, qui est l'auteur de tout ça et où est-ce qu'il se cache ?

« Que dois-je faire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7305-akane-yui

Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: