Soutenez le forum !
1234
Partagez

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin]


Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Mer 31 Juil 2019 - 22:28
L'invitation avait été envoyé par lettre au dojo du maitre du vent. Toph était dans le dojo secondaire. Seule. Pour ce genre d'affrontement, elle ne préférait pas avoir de spectateur. C'était a la fois dangereux et présomptueux de sa part. Dangereux car Toph et Tenzin jouaient dans la cour des grands et usaient de jutsu foncièrement mortels. Un passant qui serait incapable de se défendre y risquait un membre, voir plus.

Présomptueux, car elle ne pensait pas que cela intéresserait véritablement des personnes de les voir s'affronter. Les raisons et les tactiques risquaient d'être perdus sans tout l'historique entre eux-deux. Et ils utilisaient régulièrement de la sensorialité - ce qui rendait compliqué la tâche de spectateur.

Elle avait mit de côté ses sabres pour prendre des équivalents en bois. Ses bokens pourraient briser des membres facilement mais auraient plus de mal à prendre la vie par accident de son rival de toujours.

Rival qui était arrivé.

Tenzin-san. Cela fait un petit temps déjà...

Elle le salua avec un sourire. Un frisson la parcourut, comme à chacune de leur rencontre. Tenzin était véritablement le démon inconnu d'iwa. Intuable. Sournois. Léthal. Toph l'estimait au plus haut niveau du village, et dans les meilleurs combattants du monde. Pourtant, il était peu connu. Une Ombre parmis les iwajins.

Cela avait tellement peu surpris Toph qu'il arrive à se défaire de deux adversaires lors des récents évènements.

Notre dernier combat remonte avant mon départ à Tetsu. C'était presque... dans une autre vie j'ai l'impression. Notre score actuelle est à l'égalité, je pense non ? Il est grand de s'y remettre.

Elle recula pour mettre une certaine distance entre eux. Historiquement, ils avaient tour à tour imposer du combat a distance ou au corps-à-corps. Le dernier constat donnait la distance en faveur de Toph, et la mêlée en faveur de l'assimilateur. Néanmoins, chaque affrontement avait son lot de surprise.

Tu es prêt ? J'ai une nouvelle technique à te montrer.

Eclat de malice dans son doujutsu. Toph composa des mudras... et disparut dans un brouillard naissant. Elle révélait ainsi sa nouvelle affinité - le suiton. Le combat commençait d'or et déjà sur d'autres bases que le précédent. A voir ce que cela allait augurer pour la suite.

Un nouveau combat d'anthologie !

_________________
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Ven 2 Aoû 2019 - 14:13
Une fois n'était pas coutume, j'étais encore en train de m'entraîner dans mon dojo sur les Hauts-Plateaux. C'était là où je passais le plus clair de mon temps, sans conteste. Avec cette résonance, j'avais perdu un bon nombre de mes capacités. Et je tentais chaque jour, petit à petit, de les retrouver. C'était un poil compliqué, certaines mettant plus de temps que d'autres à revenir, cependant je sentais les choses revenir petit à petit. Cependant, alors que la journée avançait lentement et que j'étais en train de finir ma pause avant de retourner m'entraîner, une lettre me parvint. Une lettre que j'ouvris, et dont je reconnus immédiatement l'écriture. Et un sourire étira mes lèvres. C'était une lettre de Toph, ma rivale, et cette dernière m'invitait au Dojo secondaire de son domaine pour pouvoir livrer un nouvel entraînement. Je n'avais pas besoin de répondre, j'allais directement me présenter au rendez-vous immédiatement. Car tels me dictaient de faire les frissons qui me parcouraient.

Lorsque j'arrivai au dojo, je compris rapidement que ce n'était pas le dojo principal de la Hyûga. Contrairement à celui que je lui connaissais, ce dernier était beaucoup plus discret et moins peuplé. La Conseillère était devenue une pointure, et son dojo s'était rapidement fait connaître à travers Iwa. Quoi de plus normal pour quelqu'un de sa stature après tout ? Ce second dojo était, en tout cas, beaucoup moins -voir pas du tout- fréquenter, contrairement au premier. Et cela était une bonne chose. Après tout, nous avions atteint un certain niveau, et nos combats étaient généralement assez sérieux. Si quelqu'un de trop curieux et de pas assez expérimenté venait s'aventurer sur le terrain, il risquait bêtement de se faire blesser. Lorsque j'arrivai au dojo, Toph m'attendait visiblement et me salua d'entrée de jeu.

-Toph-san, cela fait un bout de temps en effet. Mais les dernières semaines n'ont pas été de tout repos, surtout pour l'un de nous deux.

Et disant cela, je l'accompagnai d'un sourire désolé. Je parlais évidemment de l'amont de travail qu'avait du fournir la Hyûga, en plus de la mission qu'elle mentionna. Cette mission qui avait pour but que Tetsu paie son tribut par le sang. Une autre épreuve qui nous liait, ma rivale et moi ainsi que d'autres illustres shinobis. Hisa-san et Gabushi-san.

-En effet, deux victoires, deux défaites, un nul. Ça ne peut que continuer ainsi, fis-je avec sourire.

L'impatience et l'adrénaline électrisait chaque parcelle de mon corps, et dans un même mouvement, Toph et moi prîmes nos distances. Nos styles différaient de combats en combats, au fur et à mesure que nos capacités évoluaient. Un mince sourire étira mes lèvres. La kunoichi avait l'habitude d'avoir l'avantage à distance, mais j'espérais bien changer cela aujourd'hui. Et Toph commença derechef. Une nouvelle technique à me montrer, disait-elle, et sur cette annonce je haussai un sourcil mais me tint prêt. Aussi prêt que je pouvais l'être, lorsqu'elle composa des mudras dont je reconnaissais la séquence pour les avoir vu effectuer par Ryoko. J'écarquillai les yeux. Ce n'était pas juste une nouvelle technique qu'elle avait à me montrer, mais carrément une nouvelle affinité ! La salive descendis difficilement le long de ma gorge alors qu'autour d'elle commençait à s'attarder une brume épaisse. Rapidement, je pris du recul encore afin d'échapper au brouillard. Il n'était que sur un petit rayon autour de la Kunoichi, ce qui me laissait de l'espace. Contrairement à d'habitude, je préférai ne pas jouer sur la sensorialité tout de suite. Pour l'instant j'étais assez à l'abri hors du brouillard.

Qui plus est, il s'était formé tout autour d'elle, et vu sa taille, il était facile de faire une approximation de l'endroit où pouvait se trouver la kunoichi : vers le centre du brouillard. De plus, je visais au niveau des jambes de mon adversaire, couvrant la possibilité qu'elle puisse se baisser pour esquiver les tirs. Sans faire le moindre geste au préalable, je visai donc sur un petit rayon au centre du brouillard et commençai à envoyer des tirs de vents perforants. J'en tirais un à intervalle régulier, faisant attention aux mouvements du brouillard. J'en tirai dix en tout. J'espérais qu'au moins la moitié d'entre eux atteigne leur cible.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Lun 19 Aoû 2019 - 23:55
Le première réflexe de la Hyûga avait évidemment été d'activer son Byakugan pour voir dans cette purée de poix. Elle vit que son adversaire recula et ne fut pas pris dans sa brume. C'était... intéressant. Historiquement, Tenzin avait préféré utiliser de sensorialité pour détecter la Hyûga mais il semblait choisir une autre approche cette fois-ci.

Il attaqua à l'aveugle.

Ce n'était pas le plus efficace, car le deuxième réflexe de Toph avait été de ne pas rester au même endroit. Deux tirs passèrent largement à côté d'elle, tandis qu'elle composa des mudras pour créer un bouclier à partir de la roche du sol. Les attaques étaient basses, et visaient ses jambes. Elle se défendit de plusieurs assauts avec sa technique, même si globalement la moitié des assauts la ratèrent d'une façon ou d'une autre. Le bouclier encaissa les coups avec brio. Il était fissuré et l'on pouvait voir les impacts le fragiliser. Pour autant, la pierre était un élément solide qui ne l'abandonnerait pas cette fois-ci.

Et de la brume sortit une voix enfantine. Un peu moqueuse.

Je t'ai connu plus fougueux, cher Rival. Est-ce que tu aurais perdu de ta superbe ?

C'était de la pure provocation... Et à raison. Toph s'était mise dans une situation défensive assez avantageuse pour elle. Son Byakugan était activé. La visibilité autours d'elle était réduite. Elle avait encore une armure solidement ancrée sur son avant-bras, bien qu'elle ne tiendrait pas longtemps sous un tel barrage de tir. La Hyûga cherchait à acculer son rival et à le pousser à commettre une erreur d'une façon ou d'une autre.

S'il restait sur la défensive lui-même, cela deviendrait rapidement un combat d'endurance assez inintéressant. Néanmoins... Toph avait dans la tête un début de plan. Elle observerait de manière très sérieuse les mouvements du Jonin en face d'elle. Car selon la stratégie qu'il adopterait, Toph aurait trois différentes réponses possibles.
Spoiler:
 

_________________
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Mar 20 Aoû 2019 - 2:10
La situation ne semblait pas pencher en ma faveur. Dans un cadre comme ça, j'aurais préféré de loin utiliser ma sensorialité. Mais voilà le soucis, depuis la résonance, nombre de mes capacités s'étaient vu réduites, et utiliser ma sensorialité à l'heure actuelle n'était pas la chose la plus certaine à faire. Je n'étais pas encore sûr d'avoir retrouvé toutes mes capacités dans ce domaine. Je soufflai lentement et silencieusement. Attaquer à l'aveugle n'était pas forcément une bonne chose à faire. Mais je n'avais pas le choix actuellement. Parmis les dix tirs de vent que je venais de tirer à l'aveugle dans le brouillard qui me faisait face, cinq d'entre eux ne semblèrent rencontrer aucun obstacle. L'autre moitié rencontrèrent un obstacle très solide, en témoigne les bruits audibles qui se firent entendre. Il y 'avait fort à parier que la Hyûga avait activé son Byakugan et avait utilisé une technique pour contrer les tirs cadrés qui arrivaient sur elle. Cependant quel type de défense ? Etait-ce un mur de terre ? Ou une armure ? Ou autre chose ?

Impossible de le savoir. J'eus brièvement une idée pour tenter de repérer la jeune femme en devenir. Récemment il m'était arrivé nombre de choses, et parmi celles-ci j'avais découvert que mon odorat et mon ouïe commençaient à s'affiner par intermittence. Je tentai d'avoir recours à ce moyen là pour identifier l'Amazone, cependant ce fut un raté complet. Aucune odeur, et aucun son sortant de l'ordinaire ne me parvinrent. A part la provocation moqueuse de ma chère rivale. Tss, je serrai les dents, maudissant pour la première fois depuis un moment la résonance. Elle ne me laissait pas beaucoup d'autres choix. J'allais devoir continuer à attaquer à l'aveugle. Mais j'avais une petite idée pour m'aider dans mon entreprise. Cependant, cela allait commencer à me coûter beaucoup de chakra. J'empoignai alors ma faux, et d'un large mouvement de tranche, je relâchai une très puissante rafale de vent qui visait tout le terrain devant moi. Le vent fusa en direction de mon adversaire pour venir tout balayer sur son passage. Et je réitérai mon geste une seconde fois par la suite.

-Futon, Notos no Iki !

Après cela, je mordis mon pouce pour faire perler une goutte de sang, et après avoir composé quelques mudras, je posai la main vigoureusement au sol.

-Kuchyose no Jutsu !

Le cercle du contrat se dessina au sol, et dans un nuage de fumée, Galinda apparut. C'était la guerrière du mont des Autours, une autour farouche et taillée pour le combat. Moins grande que Garuda cependant, mais ce n'était pas un soucis dans la situation actuelle. C'était la première fois que Toph me voyait utiliser le pacte d'invocation, comme en témoignait les spirales du Mont des Autours qui étaient dorénavant brodées sur le dos de mes vêtements. Je montai sur le dos de Galinda d'un bond avant de lui expliquer la situation.

-Salut Galinda. Notre adversaire est Hyûga Toph, détentrice du Byakugan et adepte du Doton, Suiton et des arts samouraï. Elle s'est camouflée dans la brume que tu vois devant nous. Tu veux bien nous sortir de là et nous amener en hauteur ?

-C'est comme si c'était fait, Tenzin-san !

Elle était par ailleurs beaucoup plus aimable que Garuda dans son caractère, même si elle était aussi beaucoup plus impulsive que ce dernier dans un sens. Je l'avais mise en colère une fois, et je pouvais vous dire que j'avais passé un sale quart d'heure. D'un mouvement puissant d'aile, elle décolla du sol et fonça pour prendre en hauteur, quitte à sortir du dojo si cela l'empêchait de monter suffisamment haut. Je n'allais pas rester prisonnier d'un terrain qui ne m'avantageait pas, dans des conditions qui ne m'avantageaient pas. Cela aurait été signé ma défaite sans aucun conteste. J'avais donc pris pas mal de hauteur, suffisamment pour ne pas être atteint facilement et ainsi m'assurer une certaine sérénité. Qui plus est, je chuchotai quelque chose à l'oreille de l'Autour, des directives anticipées pour pallier du mieux que je pouvais à la situation. Mais cette position dans les airs allait m'offrir plusieurs avantages : si elle attaquait à distance, ces attaques seraient visibles et facilement contrables. Si elle décidait de venir au corps à corps, elle n'aurait plus d'appui au sol pour pouvoir se mouvoir et serait une cible facile dans les airs. De plus, la terre qui était son élément de prédilection serait bien loin d'elle et de ce fait impossible à manipuler. Qu'est-ce que ça allait donner cette fois ?


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Ven 30 Aoû 2019 - 10:30
Si la pièce était embrumée, l'esprit de la Princesse Hyûga ne l'était pas. Quand son adversaire saisit sa faux, elle comprit qu'il comptait utiliser une technique de tranche qui la toucherait à coup sûr en découpant tout une zone. Il allait sans doute également suivre avec une autre attaque, car Tenzin combinait souvent deux assauts quand il en avait l'opportunité. Toph avait un choix restreint de possibilité, et décida d'utiliser le kaiten. Le bouclier de chakra rotatif perturba la brume - brume qui eut du mal à survivre au premier assaut venteux, et qui commençait légèrement à se dissiper.

Si la Conseillère voulait garder la technique active, elle devrait bientôt l'alimenter de nouveau en chakra.

Elle continua néanmoins de tourner sur elle-même et encaissa très rapidement un deuxième choc. Elle avait vu juste. Elle n'avait pas su exactement quelle technique Tenzin comptait utiliser, et plus qu'une tranche, cela avait été deux vents très violents qu'il avait libéré. Un changement que Toph nota dans sa tête. Peut-être était-ce due à la Résonance ? Son doton à elle avait, après tout, aussi été touché.

Elle continua de pivoter mais s'aperçut rapidement que la dernière technique de Tenzin invoqua un allié. Il voulait... s'enfuir ? Etrange. D'un côté, cela faisait du sens stratégique à ne pas affronter une maitre du doton dans son repaire sous-terrain. C'était plus que rationnel. D'un autre côté...

Si changer de décor n'est pas une stratégie, s'enfuir de mon dojo aura un coût Tenzin-san...

Toph composait déjà des mudras tandis qu'elle se mit dans le prolongement du couloir, sortant de la brume qui se dissipait petit-à-petit. Le couloir était long, et s'il n'était pas étroit pour un être humain, pour une invocation de cette taille... C'était une autre histoire. Toph connaissait bien le problème, vu que ses ours polaires étaient naturellement gigantesques. Pour autant, elle était petite, et elle n'avait pas fait ses structures architecturales plus grande que strictement nécessaire. L'oiseau arriverait à s'échapper...

Mais pas sans être la cible de deux volées.

Un gros rocher. Toph avait estimé que son impact serait au tiers du couloir, à un endroit où il n'y avait pas de portes ni de salles adjacentes (qui aurait pu, le cas échéant, constituer une porte de sortie). Le deuxième arriva un peu avant la fin du couloir. La Hyûga était véritablement curieuse de voir comment la volatile équipe en face de lui s'en défendrait. Il était notoirement difficile d'esquiver dans des espaces exigües ou quand on prenait ses jambes à son cou. Les deux facteurs mis en ensemble ne faciliteraient pas les choses pour l'assimilateur.

Toph sortit à son tour. Son Byakugan ne quitta pas son adversaire. Elle monta les escaliers et se tint sur le palier de son dojo. Elle avait installé un abris contre la pluie et le vent à cet endroit. En pierre, bien sûr, comme tout son dojo. Le jeune assimilateur était dans les airs, et elle avait les pieds bien sur terre.

Et bien, Tenzin... Que comptes-tu faire désormais ?

L'interrogation était réelle... Tenzin avait pour habituelle stratégie de forcer le corps-à-corps. Néanmoins, avec un kuchyiose volant, il n'avait pas autant cette nécessité. Toph n'avait après tout que peu de moyens de l'atteindre. Elle n'avait même pas pensé à prendre son arc avec elle ! Son adversaire pouvait se contenter de la bombarder d'en haut. Et elle n'aurait que peu de chose pour contrer une telle démarche.

Toph était du coup en mode défensif... car elle n'ignorait pas les avantage qu'une invocation pouvait apporter. Si Iorek n'était pas parti temporairement à la conquête de son royaume, la Hyûga l'aurait bien invoqué à son tour. En attendant, elle devrait faire sans et se débrouiller pour encaisser des assauts de manières économiques.

Heureusement qu'elle avait une structure en pierre autour d'elle pour l'aider dans cette tâche. Et qu'elle avait encore un bouclier sur son avant-bras. D'ici peu, il serait certainement détruit.
Spoiler:
 

_________________
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Ven 30 Aoû 2019 - 13:27
Ma première rafale de vent vint commencer à disperser la brume, et comme je m'y attendais du légendaire Byakugan, il avait vu clair dans mes attaques. Et ce fut le tourbillon céleste qui vint contrer ma première rafale de vent. Cependant, le brouillard encore présent, je n'avais pas vu qu'il avait continué à tourner quand j'avais entamé la deuxième vague de vent destructrice. Je tiquai, et je pestai contre moi-même, retenant la leçon pour les prochaines fois. Suite à cela, j'avais invoqué Galinda, et j'étais monté sur son dos pour trouver la sortie du dojo. J'avais perdu en technique de détection, ne les ayant pas encore retrouvé, je ne pouvais pas me permettre de rester à porter de son brouillard et de son environnement qui était foncièrement à son avantage.

Mais comme je pouvais m'en douter, cette attitude ne manqua pas de surprendre ma rivale qui ne m'avait jamais connu fuyard auparavant. Je pouvais remercier la résonance pour ce manque de classe certain, mais ne pouvait néanmoins pas totalement blâmer ce phénomène. Après tout, même si ma détection auparavant pouvait contrer son camouflage optique dans l'environnement doton, mes capacités n'étaient pas en mesure de contrer un combo brume et attaque venant du sol. Prendre de la hauteur ou de la distance étaient pour l'instant les stratégies les plus efficaces face à ce nouvel inconvénient. Cependant, comme je m'en doutais, la Hyûga ne comptait pas me laisser tranquillement sortir de son dojo sans me taquiner un peu. Galinda s'engouffra dans un couloir étroit qui, malheureusement, semblait plus long que ce que l'on croyait. Assez long pour que Toph ait le loisir de nous bombarder sans nous laisser d'opportunité pour simplement esquiver. Galinda poussa un cri de défi, mais je posai une main sur son plumage en me retournant vers les rochers qui fonçaient sur nous.

-Je m'en occupe. Fais nous sortir de là.

D'une première impulsion de vent, j'arrêtai net le premier rocher qui fonçait vers nous. Le second ne tarda pas à suivre alors qu'on se rapprochait de la sortie, toujours sans possibilité d'esquiver. Mes pieds étaient bien immobiles sur le dos de l'Autour, et je bénissais le fait de ne pas avoir besoin de mudras ou de geste parasite pour certaines de mes techniques futon. Un trop grand mouvement pourrait me déséquilibrer dans notre fuite, et me faire tomber du dos de l'autour. Au lieu de cela, je tendis à nouveau la main, et d'une seconde impulsion de vent, je déviai le rocher pour qu'il s'écrase contre l'une des parois qui nous entourait.

-Fuujin no Tenohira !

Peu de temps après, nous fûmes dehors en plein air, et nous pûmes voir Toph s'approcher de l'entrée -ou la sortie- du dojo sans complètement en sortir. Ainsi elle avait l'avantage d'utiliser la structure pour servir de protection. C'était assez malin pour pouvoir se protéger des attaques venant d'en haut, qui étaient plus dures à gérer avec le doton que des attaques classiques. Un sourire étira mes lèvres. Il allait donc falloir que je sois malin. Je fis signe à Galinda de se rapprocher du sol, et en quelques secondes elle obtempéra. Nous n'étions pas posés, mais nous étions à quelques mètres du sol. Je descendis donc de son dos, estimant que c'était la meilleure stratégie à adopter pour l'instant, tandis que je donnai quelques instructions à l'Autour. Cette dernière, d'un battement d'aile, envoya une puissante projection de vent sur ma rivale, puis reprit un peu de hauteur en attendant les prochaines instructions. De mon côté, j'attendis la réaction de mon adversaire -cette fois faisant bien attention à ne pas faire une technique dans un mur, dans le vide, ou contre un obstacle quelconque.

Ce que je comptais faire ? Voilà ma réponse. La bombarder de technique et espérer la faire sortir pour un combat rapproché. Si cette technique ne fonctionnait pas, j'allais devoir faire appel à d'autres stratégies.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Tenzin10


Dernière édition par Konran Tenzin le Lun 2 Sep 2019 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Sam 31 Aoû 2019 - 17:58
Ils descendirent au sol, sans pour autant attaquer directement. Le scénario le plus probable était un barrage d'attaques à distance... ce à quoi Toph répondit en composant des mudras... qui n'eurent pas d'effets visibles immédiats. Pas de vibrations. Pas de pics rocheux, ni de projectiles quelconques. Un oeil expert en minérologie ou en doton aurait remarqué une légère altération du sol et de la structure rocheuse autour de Toph.

L'environnement de la chunin avait été transformée. De roche, tout était devenu granit super résistant. Avec ce matériaux de choix à sa directe proximité, Toph était capable de prouesse et ne manquerait pas de le faire savoir. Lorsque l'énorme autour envoya une vague de vent, la princesse Hyûga érigea un mur de granit devant elle. De base, la technique était assez faible. Ici et maintenant ? Elle supporta l'assaut et si elle se fissura un peu, elle avait largement de quoi encaisser un autre assaut.

Ce qui ne faciliterait pas la tâche d'attaquer Toph. Elle venait de bloquer l'entré de son dojo. Oh, pas hermétiquement. Un jeune enfant pourrait se faufiler dans les interstices entre le nouveau mur et la structure existante - par ailleurs également renforcée. Mais Ni Toph ni Tenzin n'était de cette potentielle corpulence.

Ha ! Cela ne manque pas de punch !... Mais tu peux encore faire mieux que cela, pas vrai ?

Après tout, Tenzin était son rival. Si quelqu'un trouverait un moyen de la faire sortir de cette forteresse de granit, c'était lui, pas vrai ? Il semblait par contre arrêter son assaut du moment. Un bombardement n'était peut-être plus ce qu'il désirait ? - et Toph en profita pour composer une nouvelle fois des mudras. Quand elle eut terminée, une armure de pierre se composa petit-à-petit sur elle, à partir des différents granits et pierres super solides présents à proximité directe. Presque. Se dit-elle.

Elle avait presque terminée ses préparations pour aller au corps-à-corps avec Tenzin. Contre d'autres, cela serait peut-être de l'overkill. Contre le monstre caché d'Iwa ? C'étaient simplement des précautions d'usages.

Spoiler:
 

_________________
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Dim 1 Sep 2019 - 0:51
Lorsque Galinda envoya sa première projection de vent, Toph fit quelques mudras et posa ses mains au sol, le mur sembla prendre un peu de temps avant de se former avant de s'étirer du sol. Mais lorsqu'il sortit de terre, ce fut un mur bien solide qui fit face à l'attaque de mon Autour. La projection de vent frappa contre le mur...qui résista. Il était certes amoché, mais il tenait encore bon. Je fronçai les sourcils, et au lieu de lancer ma rafale de vent comme je le pensais initialement, je me rapprochai rapidement de l'entrée du dojo. Visiblement, si la Hyûga ne faisait rien, c'était qu'elle était en train de préparer quelque chose, et ça ne me disait rien qui vaille. Je posai ma main sur le mur en m'approchant, et remarquai que la structure du mur était extrêmement solide au toucher, ressemblant un peu moins à de la roche et plus à...du granit ? je ne savais pas quelle était cette technique, mais il était sûr qu'elle ne présageait rien de bon. Fronçant les sourcils, je fis deux bonds pour reculer. Lors du premier, j'appelai Galinda, qui lors du second envoya une deuxième projection de vent sur le mur qui éclata en plusieurs morceaux. Ou du moins qui fit un trou à l'endroit où la projection frappa.

-On dirait qu'on va avoir quelques ennuis...


-Huh ! Quoi de mieux pour commencer la journée !

Je ris de bon coeur à la petite blague de l'Autour Guerrière, mais ce que je voyais devant moi ne me faisait pas vraiment rire. Toph s'était revêtu d'une armure qui, à la lumière du sol, reluisait un peu. Ce qui différait de l'aspect de la roche habituelle, et me faisait dire que l'armure qui la drapait avait elle aussi été renforcée. Et il semblait que les murs de son dojo avaient été renforcés eux aussi. Ce qui voulait dire que toutes les techniques doton qu'elle utiliserait à l'intérieur de son dojo se verraient renforcées ? Possiblement. Ce qui voulait dire qu'il allait falloir que je la fasse sortir de son environnement. Je m'éloignai encore un peu plus, me positionnant à une longue distance de la Hyûga, et attendis patiemment qu'elle sorte.

-Tiens toi prête, dis-je à Galinda de manière à ce que Toph n'entende pas.

Dès qu'elle mettrait le pied dehors, Galinda lui enverrait une énième projection de vent. Si elle continuait d'avancer, je me chargerais de lui envoyai une rafale de vent dans l'espoir que ça entame suffisamment ses protections. Je ne savais pas à quel point elle avait renforcé son armure, mais je supposais aisément que ce n'était pas juste pour la frime. J'avais fui son dojo pour me retrouver en plein air. Et j'avais bien fait. Si je m'étais retrouvé enfermé dans son dojo, avec toute cette pierre solide autour de moi, je n'aurais absolument rien pu faire contre la Hyûga. Ici, j'avais encore un échappatoire...


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Dim 1 Sep 2019 - 22:17
Le bombardement s'arrêtait. Tenzin faisait preuve d'une extrême prudence, ou alors il s'était rendu compte de la solidité du système défensif de la Hyûga. C'était là le renouveau de l'école Jishin. Une technique capable de changer la vision et l'approche du combat. Elle était solidement ancré sur ses pieds, à la limite de l'immobilité la plus totale, prête à tout encaisser et contre toute attente... Tenzin préférait jouer l'économie. Etait-ce vraiment la meilleur option pour lui ?

Toph l'ignorait.

D'un autre côté, Toph l'affrontait aussi pour tester ce nouveau style de combat. Un style défensif à outrance qui lui permettrait d'arriver au corps-à-corps sans trop de souci, et qui serait même capable de tenir un assaut combiné d'un shinobi et de son invocation. Non, il n'y avait que le raiton qui pouvait véritablement trancher dans cette combinaison de technique. Pour autant, il fallait aussi avoir un style très orienté autours de ce dernier, car Toph n'était pas dépourvu d'autres types de défenses.

Toph sortit du trou dans le mur, bouclier en avant. Précaution utile, une technique arriva droit dessus. Toph l'encaissa - le choc la fit reculer jusqu'au mur et détruisit le bouclier. Heureusement, son armure et elle-même étaient intacts. Tenzin était loin et lança une autre attaque. Toph eut tout le temps de composer des mudras et d'ériger un nouveau mur de granit qui encaissa sans trop de souci l'attaque de manière économique.

Il n'y avait pas que les Kuchyioses qui permettaient ce genre de comportement technivore. Il était également temps de faire jouer la montre, et de faire de la psychologie sur son adversaire. Contrairement à son habitude, et derrière son mur, Toph se mit à parler à son adversaire.

J'ai longtemps réfléchi à comment battre un maitre de l'air aussi insaisissable que toi, Tenzin. Ta défense est difficile à contre-carrer, tant tes déviations, tes esquives que tes phasages. Trois médium avec lesquels tu joues très bien. J'ai essayé de multiples moyens jusqu'à arriver à une conclusion.

Ce n'était pas dans ses habitudes, et elle essayait ainsi de faire monter le stress chez son adversaire. Car Toph avait déjà utilisé des techniques de tunnel sous-terrain ou de clones contre lui. Et moult autres stratagèmes. Elle voulait qu'il hésite. Qu'il réfléchisse aux autres stratégies qu'elle avait adoptée auparavant et qu'il ne sache pas quoi faire, ou qu'il fasse une erreur. Car chaque action de sa part pouvait jouer.

Après tout, Toph avait déjà dépensé beaucoup de son chakra. Elle en était consciente.

Elle composa alors des mudras, et un bouclier de granit se forma à partir de l'environnement sur son avant-bras. Il était lourd, plus lourd que le bouclier précédent et sans conteste nettement plus solide. Tenzin devrait sortir de l'artillerie lourde pour le détruire. Sans ses nombreux entrainements à porter des armes et des armures, Toph serait certainement immobilisée. Mais elle eut un sourire, car si Tenzin aurait certainement du mal à détruire son bouclier, il lui restait également son armure. Puis, en prenant tout son temps, Toph sorti à droite du mur.

Le doton est encore plus défensif !

Et se mit à courir en direction du membre du Sazori.
Spoiler:
 

_________________
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Dim 1 Sep 2019 - 23:48
J'avais décidé de jouer sur la prudence que sur un mode plus bourrin, et je ne savais pas si c'était la bonne décision. Mais la Hyûga avait beaucoup trop de cordes à son arc pour que je puisse foncer tête baissée. Cependant, à force de rester passif, cela lui laissait plus de temps pour se préparer visiblement. Au moment où elle mit un pied dehors, elle fut accueilli par une projection de vent de Galinda. L'Amazone se protégea grâce à son bouclier qui encaissa le choc et la fit reculer contre le mur de son dojo. Moi qui pensait me réjouir du fait qu'elle n'avait plus son bouclier, j'allais être bien surpris. Alors que j'utilisais à mon tour une technique offensive à l'encontre de la Hyûga, elle dressa de nouveau un mur de granit devant elle. Comme précédemment, le mur tint bon. Ce qui ne m'étonna guère, car la technique de mon Autour avait la même puissance que la mienne. Tch. J'allais bien galérer avec ses défenses plus qu'irritantes. Si je ne faisais pas gaffe, j'allais rapidement me faire avaler.

Je m'attendais à ce que la kunoichi de la Roche ressorte derrière son mur immédiatement ensuite. Cependant, ce ne fut pas le cas. Au lieu de cela, la Conseillère commença à parler. A parler ? Essayait-elle de gagner du temps en parlant de toutes les fois où nous nous étions affrontés auparavant ? Elle devait certainement préparer quelque chose. Et si c'était le cas, il fallait que je me prépare. Son plus ancien vice était bien évidemment de disparaître -que ce soit sous le sol, ou en se servant de son environnement pour paraître presque invisible. La deuxième solution paraissait peu probable à découvert ici, son camouflage serait bien moins efficace qu'à l'intérieur de son dojo. Mais elle pouvait toujours se cacher sous terre. La voix ne s'éloignait pas ni ne se rapprochait, mais il ne fallait pas que je dorme sur mes lauriers. Je connaissais les petits tours de la Hyûga. Alors qu'elle était encore en train de parler, je m'adressai à voix basse à Galinda.

-Prend de la hauteur, si elle n'est plus là, crie une fois. Si y a plus d'une Toph, crie deux fois. Dans le premier cas, revient me chercher immédiatement.

Bien qu'elle ait créé un mur devant elle, sa position restait encore visible depuis le ciel. Pendant ce temps, je me prêtai au jeu de la Hyûga qui avait décidé de parler pour attirer mon attention.

-Je ne suis pas le seul à merveilleusement jongler entre ses attributs si particuliers. Entre ton talent en tant que maîtresse de la terre, ton art samouraï combiné à la maison des Hyûgas, tu fais une bien plus effroyable adversaire.

Et j'étais certain qu'elle allait me le démontrer encore aujourd'hui. Je jetai un regard vers le ciel pour voir où en était Galinda, mais cette dernière ne signalait rien de particulier. Elle essayait donc simplement de retenir mon attention ? Ou son bavardage avait un but encore plus pervers ? Je fis signe à Galinda de rester dans les airs. Il serait bien plus difficile pour la Hyûga de se défendre d'assaut venant du ciel avec un mur comme elle l'avait fait jusqu'à présent. Mais lorsqu'elle ressortit, elle avait un autre bouclier sur son bras, qui semblait aussi solide que les autres créations. Je soufflai. Le calvaire continuait visiblement. Mais cette fois-ci, elle avança vers moi, quittant ainsi sa petite terre sacrée et ses techniques renforcées. C'était parti pour le bombardement.

-Allons donc voir cette résistance !

Je lançai une première rafale de vent sur la kunoichi. Puis ma chère Autour depuis le ciel continua avec une nouvelle projection. Et nous alternâmes ainsi entre rafales de vent de face, et projection de vent depuis le ciel. Faisant bien attention de ne pas se faire de nouveau avoir par ce tourbillon du Hakke ou un autre de ces tours. Même si tourner à grande vitesse avec tout cet équipement devait s'avérer compliqué. Et je ne savais pas si son chakra parviendrait à traverser la roche granit qui était autour de son corps. Mais il ne fallait pas prendre de risque. Pas avec les atouts défensifs qu'elle possédait. Nous la bombardions à une bonne cadence, tout en restant attentif. Elle allait ensuite s'approcher. Elle allait certainement opter pour des techniques rapides de tranches, ou encore d'autres techniques qui m'empêcheraient d'utiliser ma faux. Un blocage à l'arme ? Ou un désarmement ? Il y avait aussi ses techniques Hyûgas. Dans tous les cas possible, je me tenais prêt, concentré comme jamais.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Lun 2 Sep 2019 - 14:50
Toph redevint sérieuse et arrêta les provocations. Elle se concentra sur la bataille devant elle. Le Kuchyiose de Tenzin prit les airs. Toph leva son bouclier sans cesser de s'arrêter - elle pouvait gérer Tenzin en face d'elle mais le Kuchyiose était dans un angle moins aisé, surtout avec son Byakugan désactivé. Et malgré son blindage, la chunin ne se faisait pas d'illusions. Les assauts ne se feraient pas attendre.

Une belle combinaison d'attaque de face et d'attaque d'en haut. Toph dut arrêter sa courte pour encaisser le choc frontale, tandis que celui au-dessus d'elle lui fit plier les genoux. Son blindage tint bon, malgré des lacérations sur son armure. Elle s'apprêtait à continuer son chemin quand une seconde vague arriva. L'armure était proche de la destruction totale, des bouts se fissurèrent. Son torse avait encaissé la majorité des techniques de Tenzin et n'avait désormais plus de protection. Le coup de son invocation tomba une nouvelle fois sur le bouclier, et le genou de la Hyûga toucha terre devant l'impact.

Heureusement, son bouclier tint bon. L'Autour ne sortait pas de gros calibre pour le moment, apparemment. Ou alors Tenzin n'avait pas fait appel à une invocation trop dangereuse - même si c'était bien relatif au final.

Toph reprit sa course. Elle laissa derrière elle des débris d'armure - en particulier de son torse. L'armure était de nature moins solide qu'un bon bouclier, car tout était réparti à différents endroits. Du coup, le changement de matière n'avait pas autant d'impact dessus que pour l'écu sur son avant-bras gauche. Il avait bien encaissé. Il était un peu fissuré, mais il était encore capable de tenir des puissants assauts contrairement à son armure. Qu'à cela ne tienne, elle était toujours équipée quand elle arriva dans la mêlée et c'était ce qui lui importait.

L'expérience lui avait apprit de ne pas tenter le corps-à-corps avec Tenzin sans protection adéquates. Le kaiten seul ne suffisait pas. Les equives n'avaient jamais vraiment été son fort. Non, en son sein, Toph était faite de Roche avant tout, et ce n'était qu'en présence de cet élément qu'elle se sentait suffisamment à l'aise pour encaisser les assauts incessants et insaissables du maitre de l'Air. Elle encaisserait. Elle grincerait des dents et contre-attaquerait.

Son expérience lui avait aussi apprit que de foncer tête baissée n'était pas toujours une bonne idée, et elle composa des mudras pour envoyer un gros rocher sur Tenzin. Attaque basique qui nécessitait facilement une assimilation complète pour s'en défendre, elle avait en outre l'avantage de cacher temporairement la vision que Tenzin avait de Toph. Cela ne durerait pas longtemps, mais cela faisait partie des petites astuces qui pourraient lui donner un avantage de quelques secondes. Avantage qu'elle utilisa directement pour continuer son avancée et dégainer son boken.

Le plus probable était que Tenzin se défenderait ou esquiverait le rocher. Toph en profiterait pour porter un puissant et rapide coup de bias - important ça : un simple coup horizontal pouvait se perdre dans un déphasage futon, encore quelque chose apprise avec l'expérience. Tenzin se défendrait probablement de cet assaut avec aisance, même si la Hyûga ignorait exactement comment. Il n'ignorait pas qu'elle pouvait trancher le chakra, et serait sans doute moins enclin à se défendre d'un assaut avec une technique futon défensive. Hormis cela, une esquive, un déphasage, une déviation... Tenzin était un monstre en défense et avait largement de quoi s'en défaire dans son arsenal même avec une petite surprise du à la dissimulation du projectile rocheux.

Non, le piège était avant tout dans le dernier assaut que Toph porterait après ce premier coup. Que Tenzin soit en forme éthérée ou non, Toph attendrait quelques secondes avant de simuler une attaque d'estoc de son boken juste un poil trop courte pour vraiment le toucher, et libérerait ce faisant un flot de chakra contondant, capable de briser des membres mais également de repousser et de disperser un Tenzin sous forme venteuse. Une technique qui était par nature difficile à parer. Cela ne manquerait pas de rappeler à Tenzin quelques souvenirs du temps où Toph usait et abusait des Paumes du Hakke. Avec un Boken, la technique était différente, bien sûr. Pour autant, cela avait mis un certain temps avait de pouvoir être adapté au kenjutsu, et c'était la première fois que Tenzin y goûterait.

Toph avait hâte de voir comment son adversaire réagirait.
Spoiler:
 

_________________
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Toph1_1


Dernière édition par Hyûga Toph le Lun 2 Sep 2019 - 19:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Lun 2 Sep 2019 - 17:22
Ayant vu ma camarade guerrière prendre les airs, Toph avait vaillamment poursuivit son chemin en levant simplement son bouclier pour se protéger des attaques venant du ciel. Le vent ne tarda pas à frapper. La première rafale de vent aurait certainement en temps normal fissuré son armure et laissé voir le torse de la Hyûga, mais cela ne fit que fragiliser l'armure qu'elle portait en la faisant rester sur place. La projection de vent de mon autour quand à elle, fit plier les genoux de la samouraï. Mais ce n'était pas fini, une deuxième vague arrivait. Je constatai ainsi que, même si le bouclier de la kunoichi tenait bon face aux assauts de l'Autour, son armure quant à elle semblait petit à petit se désagréger. Son torse était à présent visible sous l'armure en cours de désagrégation. C'était déjà ça de gagner. Mais le combat était loin d'être fini. C'était à partir de là que commençait la vraie bataille.

Alors qu'elle continuait de se rapprocher de moi, elle composa des mudras. Des mudras que je connaissais bien. Elle comptait envoyer un rocher sur moi pendant qu'elle avançait. C'était ainsi un bon moyen pour m'occuper en arrivant au corps-à-corps. Tout en reculant un peu pour me laisser de la marge, j'envoyai de ma faux -à vrai dire de mon corps, la faux n'étant qu'un artifice ici- une impulsion de vent qui arrêta le rocher net sur sa trajectoire. Obligeant ainsi Toph à contourner son propre rocher si elle voulait venir au contact. Je décidai tout de même de garder une distance respectable. Lorsque je la vis arriver, bokken dégainé, sans chakra dessus, je ne me fis pas prier pour passer sous forme élémentaire. J'avais pris en compte les capacités de la Hyûga et un certain nombre de ses combinaisons. Je savais à quoi m'attendre.

Son coup d'épée fut rapide et puissant, mais ne me dispersa pas. L'assimilation était forte en cela, être insensible au techniques de kenjutsu ou de Taijutsu "simples". Ne voyant toujours pas de chakra illuminé la lame de la Hyûga, je décidai donc de rester sous cette forme assimilée alors qu'elle tentait un coup d'estoc vers moi. Je n'avais aucun soucis à gérer les coups d'estocs non plus, et pensant qu'elle allait s'arrêter là, je me préparais déjà dans ma tête à contre-attaquer. Cependant, une puissante projection de chakra souffla complètement mon torse, et je reculai un peu par surprise avant de me reprendre immédiatement. Je reconnaissais cette signature. Alors que mon torse se reformait, je souris.

-La paume du Hakke version "samouraï", hein ?

Pendant que mon torse se reformait et que je prenais la parole, je n'eus pas besoin de faire signe à Galinda pour que cette dernière sache qu'il fallait qu'elle continue à harceler la Hyûga du ciel. L'attaque venait d'en haut, et de derrière moi (un peu en biais) de telle sorte qu'elle frapperait la Hyûga de face, venant vers le haut. Mais sa consommation de chakra devenait élevée, et elle ne serait bientôt plus en mesure de m'aider. Pas comme ça en tout cas. Je repris forme humaine dans le même temps pendant que la Hyûga encaissait l'attaque. J'avais décidé de jongler entre assimilation et déviation pour pouvoir rester au niveau de la Hyûga. Et attendre le bon moment. Rester concentré. Ne pas se faire surprendre.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Lun 2 Sep 2019 - 22:58
La défense de Tenzin était bien faite. Il avait de l'expérience, et peu de trou dans sa défense. Il repoussa le premier rocher avec une technique futon qu'il avait déjà utilisée précédemment. Le projectile s'arrêta nette et Toph du l'escalader avec ses pieds chargés en chakra pour continuer sa route en direction du Sazori. Le premier coup de sabre traversa l'air et ne rencontra aucune résistance. Le maitre de l'air sortait sa meilleur défense, apparemment.

Toph avait enchainé avec une technique pour le disperser - en prévision de cela. Néanmoins, son exécution ne fut point parfaite, et elle ne réussit qu'a disperser son torse, qui revint bien vite, tandis que l'Autour envoyait une énième salve qui ébrécha encore le bouclier, qui approfondit ses fissures sans toutefois le briser. Il était fait de matière excessivement solide, et aujourd'hui il tenait excessivement bien la distance.

Tenzin insinua qu'il s'agissait là d'une version samourai de la très classique paume du Hakke. Toph plongea son regard dans le sien. Il ne pouvait pas avoir plus tord. Elle lui répondit avec ses tripes. Avec de la rage - non contre lui, mais contre l'inertie des siens, leur carcan, leur faux semblants et leur semblant de destin inexistant. Ils étaient tous en cage, la sokke comme la bunke.

Non, cela n'a rien de samouraï. C'est ce que les Hyûgas auraient pu inventer il y a des siècles s'ils ne s'obstinaient pas à porter un bandeau sur leur byakugan.

Puis, Toph s'avança et frappa de son sabre, une nouvelle fois en diagonale. Cette fois-ci, néanmoins, elle ne s'arrêta pas de s'avancer contrairement à la logique habituelle des combats au corps-à-corps. Dans l'idée, si Tenzin était toujours assimilé, elle pourrait aussi le traverser et faire de sa simple frappe quelque chose capable de le disperser. C'était sans doute trop en demander. Elle fit un rouler-bouler et pivota pour porter rapidement un autre coup d'estoc, de son boken chargé de chakra.

Une projection en sortit. Une nouvelle fois, toph sortait une technique capable de disperser la forme venteuse de l'assimilateur, tout en visant cette fois-ci spécifiquement entre ses genoux et son nombril. Puis elle laissa tomber son Boken et composa des mudras en reculant de trois pas pour expulser dans la direction de Tenzin un énième rocher.

Puis elle tituba et du mettre un genoux au sol.

Elle commença à dépensé pas mal de chakra, à vrai dire. La fatigue l'avait gagné, et avec, un trouble de l'équilibre temporaire. Elle puisa dans ses forces pour se relever. Elle devait faire attention... Sinon, le combat se terminerait d'ici peu en faveur de Tenzin. Son Kuchyiose aurait bien servit à affaiblir les défenses de Toph. Si seulement Iorek n'était pas en voyage...
Spoiler:
 

_________________
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Mar 3 Sep 2019 - 0:03
Il semblait que je m'étais trompé dans mes mots. Si j'avais cru que la technique que l'Amazone avait sorti était une version samouraï de ses arts Hyûgas, elle ne tarda pas à rectifier mes dires. Avec un regard déterminé, presque colérique, elle me fit comprendre que ce n'était qu'une arcane Hyûga, que son clan n'avait simplement pas développé à cause des œillères qu'ils s'obstinaient à garder. Mon regard devint soudain sérieux, et même si je ne fis aucun mouvement de la tête, elle pouvait voir dans mon regard l'acquiescement et la compréhension de ce qu'elle venait de dire. Après tout, il était bien connu que la Conseillère avait chamboulé le style de son clan d'une manière tout à fait révolutionnaire. Ce qui n'était qu'une fois de plus la preuve du génie et la maturité de la Hyûga.

Puis après ces quelques mots, le combat reprit. Cette fois-ci, Toph fonça sur moi. Son mouvement au sabre était moins vif que précédemment, et de plus elle continuait à avancer sur moi malgré son geste. Je déviai son geste de ma faux, tout en m'écartant, alors que la Hyûga faisait une roulade sur le sol avant de se relever un poil plus loin. Puis elle réitéra son arcane Hyûga, sauf que cette fois-ci, elle visait la jointure entre la partie basse et la partie haute de mon corps, cherchant de cette manière à disperser une grande partie de mon corps et me forcer à utiliser plus de chakra. Je souris, en voyant que Toph était certainement l'une des adversaires avec le plus de connaissance de mon assimilation que quiconque d'autre. Et elle prenait en compte ces connaissances rapidement et efficacement. Cependant je lui réservais une petite surprise. J'avais travaillé sur mon assimilation, et maintenant plus que jamais, je tentais de me servir de son plein potentiel. Envoyant mon genou à la rencontre de la pointe de son épée, je libérai de celui-ci une puissante rafale de vent qui vint se fracasser contre la projection de chakra de la Hyûga.

Le souffle qui en résulta nous repoussa tous les deux de quelques pas. Et Toph enchaîna avec de nouveaux mudras pour me lancer un nouveau rocher. D'un bond sur le côté, j'évitai ce dernier. Il alla s'écraser un peu plus loin. Alors que la Hyûga montrait ses premiers signes de fatigues, j'en profitai moi aussi pour reprendre mon souffle. Je n'étais pas aussi épuisé qu'elle semblait l'être, ses techniques avaient dû lui coûter en chakra. Si Galinda n'avait pas été là, j'aurais eu bien des soucis à gérer tout cela. Mon souffle commençait à se faire court, mais je tenais encore le coup.

-Galinda ! appelai-je alors que la Hyûga se remettait sur pied.

L'Autour poussa un cri et descendit à mon niveau. D'un battement d'aile, elle s'arrêta juste derrière moi, à quelques centimètres du sol. Je sautai d'un bond arrière, sans me retourner, sur son dos, et nous reprîmes un peu de hauteur.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Mar 3 Sep 2019 - 11:35
Rapidement Toph évalua plusieurs idées dans sa tête. Elle avait deux stratégies... non trois... qui pourrait pallier à la situation. Elle joignit les mains et s'apprêta à faire un mudra, avant de se laisser tomber au sol, et de regarder le ciel au-dessus d'eux.

Non. Inutile.

Je dois m'admettre vaincu, je n'ai rien qui puisse te faire descendre de ton perchoir, et mon chakra commence à manquer. Ce duel... est ta victoire, Tenzin-san.

Elle soupira et releva son torse tout en regardant son rival. Dans sa tête, elle réflechissait. Elle repassait différents moment du combat. Le point clef était sans doute cet Autour. Sans être une invocation de gros calibre, il avait pu lancer trop de techniques. Etait-ce six ou sept fois que le volatile l'avait attaqué à distance avec des rafales puissantes ? Toph était indemne, certes. Mais elle avait dut puiser dans ses réserves de chakra pour sortir autant de défense.

Ton kuchyiose te donne un trop gros avantage, et je n'ai rien de suffisamment fiable pour vous atteindre quand vous volez ainsi dans les airs, là où tu pourrais te contenter de me piller à distance.

Son arc pouvait être une solution, même si elle n'était pas encore très forte ni à l'aise avec. Elle y travaillerait. Tant ses talents Hyûga que Samourai pouvaient en bénéficier. Peut-être que certains dotons offensifs aussi. Néanmoins, omnipotente qu'elle était défensivement, le doton n'était pas la meilleur affinité pour l'attaque. Elle devait y réfléchir. La réponse serait soit dans les capacités samourais soit dans ses compétences Hyûga, semblerait-il.

Iorek pouvait aussi être une solution, s'il revenait vivant de son royaume du Nord. Avec un support comme lui, Toph aurait pu certainement gagner en puissance de frappe. Ceci dit, elle affichait un sourire à son rival. Il méritait la victoire, c'était certain. Et elle-même s'était bien battue, personne ne lui retirerait le mérite d'être passé de passif d'un bombardement à faire le bombardement soi-même. Retourner ainsi le rythme d'un combat était rare, même si cela avait un cout.

Le futon l'aura remporté aujourd'hui. J'espère néanmoins t'avoir démontré que le doton était particulièrement dangereux arrivé à un certain degré de maitrise - même si certaines bases comme le simple tunnel sous terre m'échappe encore.

Et elle aurait pu l'utiliser pour frapper Tenzin dans son dos à deux reprises. Néanmoins, elle n'avait qu'un temps limité pour apprendre des choses, et elle avait tellement de manque qu'elle n'avait tout simplement pas pris le temps de peaufiner ses techniques de bas niveau. Une erreur, certainement.
Spoiler:
 

_________________
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Jeu 5 Sep 2019 - 23:41
Du haut du ciel, sur le dos de mon Autour, j'observais ce que la Hyûga comptait faire. Elle semblait réfléchir et analysai ses possibilités. Le doton n'était pas la meilleure affinité pour les combats à distance et nécessitant de toucher des ennemis volants, ce qui faisait de mon Autour et notamment de ma capacité à voler un atout considérable contre la Conseillère. Elle semblait être parvenue à une solution, cependant, lorsqu'elle composa des mudras, ses jambes fléchirent. Son chakra commençait à manquer, et les effets se faisaient sentir. Il me restait quand à moi un peu de chakra, même s'il ne m'en restait pas des masses. La voix de Toph ne tarda donc pas à résonner pour annoncer sa défaite. Je poussai un long soupir et intimai à Galinda de redescendre. A vrai dire, j'étais réellement soulagé. Si le combat avait continué et qu'elle avait plus de chakra, j'aurais été en grande difficulté, et pas seulement par rapport à ça. Galinda se posa doucement au sol, de quelques battements d'ailes maîtrisés, et je descendis au sol alors que la kunoichi se redressait en réfléchissant. Je la laissai prendre la parole avant de répondre à mon tour.

-Je lui dois ma victoire, sans conteste, terminai-je avec un petit sourire en direction de Galinda.

Je lui caressai le flanc et, malgré son impassibilité visible, je vis dans la lueur de ses yeux la fierté et la joie de recevoir tel compliment et une caresse. Après cela, l'Autour m'informa qu'elle retournait au Mont des Autours, et s'en alla dans un grand nuage de fumée. Je me tournai alors vers la Hyûga. Elle s'était irrémédiablement bien battue. C'était peut-être ma victoire, mais je la devais en grande partie à Galinda. Sans elle, je n'aurai rien pu faire contre mon adversaire du jour. En parlant de compagnon, cela me fit me demander ce qu'était advenu de Iorek, l'Ours de Toph. Ce dernier m'avait mené la vie dure lors de notre dernier affrontement, où les rôles avaient été inversés. S'il avait été là, il était à peu près certain que le match aurait été très différent, et je n'étais pas sûr que j'aurais pu gagner. Tout le contraire en fait. J'avais déjà eu chaud malgré l'aide de Galinda. Appeler Garuda aurait certainement été plus que nécessaire, si Iorek s'était montré. Et malgré mon avantage numérique, je m'étais tout de même retrouvé à me faire submerger. Les quelques mots de Toph me firent sourire.

-Je n'ai pas besoin d'être converti. Le Doton dans tes mains est une arme plus que redoutable. Ces nouvelles techniques que tu m'as montré...J'en ai encore des frissons. Il faudra que je travaille encore mes techniques fûton.

Puis en notant la dernière phrase qu'elle avait dite, je me rappelai alors d'un petit quelque chose dont je n'avais jamais fait étalage mais qui me revenait à présent. Cette technique de nage sous-terraine, elle l'avait semblait-il perdu, et cela tombait bien.

-En parlant de nage sous-terraine...lors d'une de mes missions, j'ai trouvé un rouleau qui enseignait cette technique. Peut-être qu'avec un rouleau, ça t'aidera à retrouver tes capacités à utiliser cette technique ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Ven 6 Sep 2019 - 11:22
Tenzin dédia sa victoire à son Kuchyiose. C'était plus que mérité ! Toph s'inclina devant le majestueux volatile avant que ce dernier ne disparaisse là où toutes les invocations s'en vont. Tenzin restait humble de sa victoire et se disait impressionné du doton déployé. Il proposa également à Toph un parchemin doton, sur la nage sous-terraine. C'était... une proposition alléchante.

Je serais intéressée, effectivement. Cela me ferait gagner un temps précieux de ré-étudier cette technique avec un support. Je te remercie de ton offre.

Toph accepta avec grâce. Cela lui serait certainement très utile. En particulier avec la brume de Kiri pour camoufler sa localisation. Contre un adversaire qui ignorait son affinité doton, c'était toujours un excellent outil. Un outil qui lui avait manqué lors de ce duel. Elle s'était beaucoup focalisée sur la défense et la survabilité ces derniers temps - surtout depuis la mort de Mamushi. En effet, Toph avait dans la tête qu'elle serait une cible de l'Homme au Chapeau. Avait-elle tord ou raison ? Aucun moyen de le savoir. Devant une telle menace, de simples techniques de ce genre n'avaient tout simplement pas été prioritaires. Cela serait rémédiable facilement, grâce à son rival.

En parlant d'affinité, Toph enchaina sur le sujet.

Tu auras pu constater que le suiton est ma seconde affinité - je l'ai découverte lors de la résonnance. Malheureusement, je suis excessivement dépourvue dans ce domaine. A vrai dire, il n'y a que le la brume de Kiri que je maitrise, peut-être devrais-je demander un cours sur cette matière à Ryoko-san ?

Cela avait été sa disciple - même si elle devenait de plus en plus qualifiée de son propre chef. Dans certaines conditions, elle serait même difficile à battre pour Toph. Elle semblait également capable de transformation en anguille, ces derniers temps, et ce de manière de plus en plus contrôlée. Sans nul doute cela lui apporterait de nouvelles options en combat. Puis elle en revint à son rival.

Sur un ton plus sérieux, félicitations. Deux remarques - travailles tes options offensives et ... tu devrais travailler sur tes techniques de sensorialité. Il y aura du travail pour les esprits de la montagne.

Toph parlait bien entendu du Sazori et de sa branche plus secrète d'assassinat et d'infiltration. Il y avait deux Yaoguaï qui avaient désertés, par exemple. Mais il y avait aussi sans doute des éléments rebelles à éliminer, et surveiller les Yaoguaï restant. Après tout, il y avait eut suffisamment d'élément séditieux pour que l'opprobe soit jeté à tout ce clan. Mais peut-être qu'il y aurait également des cartes à jouer pour l'invasion de Tetsu.

Invasion qui était encore secrète - pour le moment. Toph n'en avait parlé qu'à Etana, mais elle se doutait que cela ne tarderait plus trop. Après tout, cela faisait un an que Yoshitsune avait été trouvé en deux morceaux distincts. Un an que Musashi avait affronté la mort de face. Un an que Toph avait marché dans ses pas, sur sa propre voie du Bushido.

D'ici peu, la danse reprendrait. Tous se devaient d'être prêt, mais certains encore plus.

Tenzin étaient de ceux-là, manifestement.
Spoiler:
 

_________________
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Empty
Sam 7 Sep 2019 - 23:01
Lorsque j'énonçai Galinda comme étant la raison première de ma victoire, Toph s'inclina face à elle avant que l'Autour ne rejoigne le Mont dont elle était l'une des gardiennes. Je souris à cette marque de reconnaissance, et avant de disparaître dans un nuage de fumée, Galinda inclina sa tête en direction de la Hyûga à son tour. Suite à cela, l'Amazone accepta ma proposition de lui céder le rouleau de dissimulation terrestre que je possédais, et j'acquiesçai face à ses dires.

-Pas de soucis, je te l'apporterai tout à l'heure. Il ne me faudra qu'aller le chercher à mon dojo. Il te sera bien plus utile qu'à moi, finis-je avec un sourire.

Il était évident que si elle avait pu utiliser cette technique pendant notre affrontement, j'aurais été encore un peu plus en difficulté. Du haut du ciel, ou avec ma senso, il nous aurait été impossible de la repérer. Toph enchaîna alors sur le sujet des affinités, et lorsqu'elle mentionna sa nouvelle affinité qui était venue de paire avec la résonance, je ne pus m'empêcher de sourire. Une nouvelle affinité était un signe certain de sa nouvelle montée en puissance. Ceux ayant la possibilité de maîtriser une seconde affinité en plus de leur affinité de base n'étaient pas monnaie courante, et seules les plus entraînés des shinobis y parvenaient. Pour ma part, c'était quelque chose qui m'était à jamais interdit. De par la composition spéciale de mon corps, aucune seconde affinité ne pouvait être développé. C'était le fûton, jusqu'à ce que la mort ne m'emporte. Et cela m'allait très bien.

-En effet, j'étais surpris de te voir utiliser cette technique que Ryoko utilisait si souvent contre moi. S'il y a bien une personne à Iwa à qui tu peux t'adresser pour maîtriser ta nouvelle affinité, et avoir des idées, c'est bien elle. Je songe même à la recommander en tant que professeur du suiton, au même titre que tu enseignes le doton et moi le fûton.

Ce n'était pas peu dire. Ryoko, depuis ses débuts, avait montré son talent pour cette affinité qu'elle combinait avec ses capacités Sekken et bientôt sa transformation en anguille électrique. Elle était à présent ma coéquipière, et sous mes ordres, et cela ne me faisait que mieux me rendre compte de son talent. Une vraie sirène en devenir, avec des capacités qui allaient mettre à mal bon nombre de ses adversaires. Puis nous en revînmes assez brutalement à une conversation qui nous concernait, et les mots de la Conseillère me firent reprendre un sérieux et acquiescer. Les Tengus, bien que nous n'ayons pas chômer, étaient restés plutôt discrets et portés sur la protection et surveillance du village. Ce qui était assez logique étant donné les récents évènements. Mais cela allait bientôt changer. Nous allions reprendre du service. J'acquiesçai une nouvelle fois et remerciai la Conseillère pour ses conseils.

-Avec la résonance, j'ai quelque peu perdu mes facultés sensorielles. Mais je suis en train de les retravailler. Ainsi que mon panel d'attaque. J'ai aussi quelques nouvelles surprises en stock, mais je m'entraîne encore à les maîtriser. Peut-être la prochaine fois, j'aurai l'occasion de t'en montrer un peu plus...terminai-je avec un sourire.

Je pensais bien évidemment à mes capacités Yasei, que je n'étais pas encore en mesure d'utiliser en situation d'entraînement ou de combat. Il me faudrait encore un peu de temps pour les maîtriser. Mais à côté, j'avais travaillé sur de nouvelles techniques, et une nouvelle manière de me batte. Que je n'avais pas encore pu montrer à Toph, mais qui viendrait bien assez tôt. Peut-être même plus tôt que ce que j'imaginais. Prenant congé provisoirement de la Conseillère, je m'envolai vers mon dojo pour aller chercher le parchemin et le lui léguer par la suite.

D'ici peu, la danse reprendrait...


Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Duel entre ciel et terre VI [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Duel entre ciel et terre VI [Tenzin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: