Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Mogura [Shan]


Mogura [Shan] Empty
Dim 4 Aoû 2019 - 2:46
Le légiste avait reçu une visite des plus intéressantes au petit matin. Pas dans le bon sens du terme cependant. En effet, il avait entamé sa journée de travail par une dissection brutalement interrompue par une irruption en grande pompe de plusieurs soldats. Il avait levé les yeux de son ouvrage, le visage à quelques centimètres de la chair froide et des quelques tâches sanguinolentes. Un petit groupe de Teikokujin en mission de perquisition. Une nouvelle qu’il accueillit avec un faciès stoïque derrière lequel sommeillait une colère progressive. Lui qui n’avait pas été embêté jusque-là depuis l’occupation, se retrouvait de manière concrète sous le joug impérial. Un rapport de déséquilibre qui ne le ravissait pas, le rendant même méfiant et hostile.

Il ne pouvait cependant pas faire grand-chose en l’état. On lui demanda de réunir tous ses dossiers et de laisser là tous les patients qu’il avait reçus. Il lui était interdit d’en garder ou de les détruire, blasphème qu’il ne commettrait jamais excepté pour faire disparaître une faute. La morgue était momentanément immobilisée pour permettre aux impériaux de mener quelques vérifications qu’il disait d’usage. Mais Shirō avait bien conscience qu’un simple contrôle anodin pouvait amener à de plus amples questions, notamment sur certains produits ou matière première manquante. Serrant les dents, il prit note des instructions qui lui étaient donné. N’étant pas hostile de manière directe, les soldats le rassurèrent sur le fait qu’il pouvait prendre le temps dont il avait besoin pour tout mettre en ordre. D’un sourire faussement enjoué, il les remercia alors qu’ils s’absentaient pour informer d’autres services de la même opération de perquisition. Un laps de temps qu’il mit à profit.

Quelques heures plus tard dans la journée, alors qu’il était banni de son antre le temps des vérifications, il suait à grosses gouttes sous l’astre estival. Une épaisse corde lui meurtrissait l’épaule tandis que l’extrémité était nouée à la poignée d’une sorte de traîneau. Les petites roulettes grinçaient un peu sur le sol sans pour autant réveiller tout un quartier. Il se frayait un chemin difficile parmi les ruelles désertes du village. Sur ce chariot improvisé était entassé plusieurs papiers et des cadavres qu’il n’était pas censé avoir. Tout ceci était habilement caché sous une bâche où rien ne pouvait être identifié clairement. Il se posa un instant, maudissant ses compétences encore trop ténues en matière de Fûinjutsu. La prochaine fois, il se pencherait de manière très pointilleuse sur le sujet.

Il profita de cette accalmie pour reprendre un peu de son souffle et se masser son épaule douloureuse. Il était persuadé que sa peau serait marquée des sillons du lien. Une trace de plus de ses activités. Entre les entraînements de corps à corps et ça, il finirait par avoir la peau encore plus colorée qu’elle ne l’était déjà. Il soufflait à l’ombre d’un bâtiment, son petit chariot non loin de lui, lorsqu’il vit approcher une silhouette. Une présence qu’il préféra ne pas éterniser et qui le poussa à reprendre sa corde pour continuer. Sa pénible marche reprenait, les gouttes de sueur se mettant à perler de nouveau. Chiens d’Impériaux !


@SHIROGANE S. SHAN

_________________
Mogura [Shan] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Mogura [Shan] Empty
Mer 7 Aoû 2019 - 22:23
Le jeune papa revenait de la garderie, où il venait de déposer sa fille pour les cours de l'après-midi. A partir de ce moment-là, il lui restait une petite heure pour rentrer à la maison, se changer et filer à son job à mi-temps dans une petite épicerie du coin. Ses horaires étaient souvent discordants, mais le patron était sympa et la paye était correcte. Et surtout, c'était beaucoup plus stable que ces missions shinobi qui pouvaient très bien ne pas apparaître pendant plusieurs semaines. Il n'arrivait pas vraiment à mettre de l'argent de côté à la fin du mois mais au moins il assurait un toit au-dessus de la tête de sa famille et de la nourriture sur la table tous les jours.

Les rues du village étaient particulièrement désertes cet après-midi, certainement à cause de la chaleur écrasante du soleil et de ses rayons brûlants. Malgré tout, il n'était pas le seul présent dans les ruelles ; une silhouette se dessinait sur les murs clairs des bâtiments, traînant derrière elle une cargaison qui semblait plutôt lourde. Le travail devait être laborieux, surtout sous ce soleil de plomb.

Shan s'approcha de la silhouette. Sans pour autant être de carrure frêle, cet homme ne pourrait certainement pas refuser un coup de main.

- Bonjour ! Est-ce que je peux vous aider ?

Mais en dépassant le traîneau, une odeur métallique vint troubler l'odorat du Shimazu. Une odeur qu'il ne connaissait que trop bien, celle du sang. Tournant vivement la tête vers le chariot par réflexe, il aperçut immédiatement ce qu'il cherchait : un mince filet d'un liquide sombre et poisseux filtrait à travers le bas du caisson, tâchant de quelques gouttes discrètes les pavés du village.

Sans savoir dans quoi il s'embarquait, Shan composa précipitamment des mudras pour obliger le sang répandu à retourner dans son lieu d'origine, à l'abri des regards. Il regarda tout autour de lui pour s'assurer qu'aucune âme n'avait été témoin de l'incident. Puis il se tourna à nouveau vers l'homme à la peau mate :

- Je pensais vous aider à traîner ce chariot, mais on dirait que je pourrais vous être utile à tout autre chose finalement.

Il offrit un sourire à l'homme, ne sachant pas s'il venait de rencontrer une espèce de tueur en série, un larbin de la mafia, ou pire. Le mieux qu'il pouvait faire pour l'instant, c'était jouer le jeu en attendant la réaction de l'homme aux cheveux sombres. Une chose était cependant sûre : ce n'était pas des affaires légales.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6825-shan-termine#56811 http://www.ascentofshinobi.com/u879

Mogura [Shan] Empty
Mar 13 Aoû 2019 - 13:29
Le légiste avançait en fixant le sol, comme pour mieux se concentrer. Il tirait de toutes ses forces sa charge et il ne souhaitait pas être interrompu par cette présence. S’il regardait ailleurs, l’homme en question ne l’interrogerait même pas et il continuerait son chemin. Maudit soit la politesse. Il s’était évidemment arrêté pour proposer son aide. Shirō dû relâcher un peu sa prise sur sa corde pour répondre par la négation de manière polie et presque joviale, seul véritable moyen de s’éviter de la compagnie impromptue.

- Oh merci c’est très gentil à vous mais je devrais pouvoir me débrouiller.

Même son interlocuteur semblait déjà en route pour retourner à ses occupations. Cette brève rencontre semblait déjà être un lointain souvenir mais Shirō se rendit alors compte que l’inconnu se stoppa en regardant son chariot. Une énième goutte de sueur perla sur ses tempes, plutôt en raison du stress que de l’effort fourni juste avant. Avait-il remarqué quelque chose malgré les précautions prises par le légiste ?! Il avait pourtant bien calfeutré ses affaires en bordant le linceul pour ne laisser aucune vision sur le contenu de sa chariote. Mais il semblait y avoir un élément qui retenait l’attention du curieux. Il se mit alors à composer des mudras. Subtilement, Shirō en fit de même, se préparant à répliquer à cette attaque. Malheureusement son adversaire fut plus rapide que lui.

Et ce dernier fit mouvoir du sang qui gouttait en dessous. Il ne l’avait pas remarqué jusque-là, cela venait certainement de se produire. En regardant derrière, il put se rassurer en constatant qu’il n’y avait pas plus de gouttes. Il soupira de soulagement et détailla un peu plus son mystérieux sauveur. Un air aimable et l’attitude qui allait avec. Pour le coup, Shirō lui devait une fière chandelle. Surtout que ce n’était pas le genre de rencontres que l’on menait de cette façon. Quiconque serait raisonnable alerterait les autorités. Lui se proposait naturellement d’aider le légiste à garder sa marchandise planquée.

D’un côté cette compétence à manier le sang l’intriguait énormément. Il n’avait que très rarement entendu parler de ce pouvoir. Il lui semblait avoir entendu parler d’un autre détenu comme lui, étant plus jeune, qui avait cette compétence. Serait-ce lui ?! Il en doutait. Même s’ils semblaient être proches au niveau de l’âge, il donnait quelques années de plus à cet homme. Peut-être se trompait-il d’ailleurs mais il avait l’air d’être plus mature que ne l’était le légiste. Ce dernier reprit sa corde et entama un nouvel effort pour faire bouger son convoi exceptionnel. Il accorda alors un regard à son accompagnateur :

- Je n’aurais pas refusé un coup de main pour le chariot mais votre assistance si particulière m’est également très utile. Une compétence peu commune d’ailleurs. Vous tenez ça de votre famille ?

_________________
Mogura [Shan] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Mogura [Shan] Empty
Jeu 12 Sep 2019 - 16:56
Shan ne savait vraiment pas dans quoi il venait de s'embarquer. Il avait agi par réflexe, au début pour cacher le liquide couleur grenat de sa propre vue, puis de celle des autres, comme si des doigts accusateurs allaient sortir des ténèbres pour l'accuser à la moindre goutte de sang versée. Pourtant, il était plus que quiconque réticent à faire jaillir l'hémoglobine, ce qui était assez ironique vu sa naissance.

- C'est exact.

Il ne s'attarda pas plus sur les explications, se contenant d'afficher toujours un sourire poli. En agissant de la sorte, il s'était rendu complice d'un crime dont il ne connaissait pas la nature, tout en devenant un témoin gênant pour le coupable. Le Shimazu avait beau espérer qu'il ne s'agisse que de quelconques cadavres de bêtes, il en doutait vu la réaction de l'homme. À présent, son esprit tournait à cent à l'heure pour trouver un plan et se sortir de ce mauvais pas. Il avait déjà décidé de ne pas alerter les autorités ; pas très citoyen comme attitude, mais il ne voulait simplement pas fourrer son nez dans les affaires des autres.

Shan invalida rapidement la théorie de la mafia, se persuadant qu'ils ne prendraient pas de risques en agissant aussi ouvertement. Alors quoi ? Un meurtrier couvrant son meurtre sanglant ? Le personnage avait certes une aura... sombre. Mais là n'était pas la question : il devait seulement trouver une excuse pour s'enfuir tout en assurant son interlocuteur qu'il n'était pas une menace. Et dans ce genre de cas, une solution fonctionnait plutôt bien ; passer pour un idiot, un naïf, ce pour quoi Shan était plutôt bon malgré sa carrure. Il avait les traits d'une personne aimable et c'était sûrement pour cette raison que des inconnus venaient souvent solliciter son aide. À condition de ne pas connaître son nom ou son histoire, bien entendu.
Tout en conservant son sourire neutre, il lança :

- Mais je ne vais pas vous ralentir plus longtemps. Avec cette chaleur, la viande risque de tourner si vous ne l'emmenez pas au plus vite dans votre chambre froide.

Cet homme était loin du cliché du boucher-charcutier. Et bien sûr, les bouchers ne transportaient pas leur marchandise de cette façon. C'était un pari risqué, mais c'était la seule voie de sortie que le Shimazu avait trouvé en quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6825-shan-termine#56811 http://www.ascentofshinobi.com/u879

Mogura [Shan] Empty
Mar 17 Sep 2019 - 22:38
Si peu loquace et très énigmatique. Le sauveur du légiste n’était pas très bavard. Il faut dire que si ce don était bien héréditaire, il ne devait pas vraiment avoir envie de partager ses secrets avec le scientifique. Une méfiance partagée par Shirō qui avait du mal à se fier à cet étrange personnage. Rien ne l’obligeait à l’aider, pourtant il l’avait fait. Un comportement qui pouvait s’expliquer. Ce n’est pas parce que le légiste était un brin égoïste que le reste de l’humanité l’était aussi. Ce qui poussait à la méfiance était la manière qu’il avait eu de l’aider.

Utiliser un pouvoir comme la manipulation sanguine afin de couvrir les éventuelles traces du sinistre chargement de Shirō était un acte qui ne relevait pas seulement de la bonne volonté et du bon sentiment de cet homme. Non. Sous cet air bienveillant, il devait y avoir quelque chose de plus. Une part d’ombre qui le poussait à aider un étranger pour le moins suspect. Si Shirō n’était pas ce qu’il était, et qu’il s’était retrouvé dans la même situation que son interlocuteur, il ne se serait pas arrêté. Lui qui pourtant aurait pu y trouver un gain. Ce que cet inconnu pouvait avoir en tête d’ailleurs. Plus ils avançaient, moins Shirō était à l’aise de savoir cet individu à ces côtés. Quelque chose clochait.

Il ne pouvait s’ôter ce mauvais pressentiment du crâne. Chaque pas se faisait lent et laborieux, non pas par simple charge excessive de son chariot, mais parce qu’il réfléchissait en même temps. N’avait-il pas commis une grave erreur en prenant un tel risque ? Quelques rouleaux de Fûinjutsu mal préparés n’auraient pas été moins risqués pour lui ? Un simple bûcher sauvage à l’écart pour faire disparaître efficacement les preuves ? Cette situation était bien trop incertaine, elle déplaisait au légiste qui néanmoins n’en affichait pas l’once sur son visage. Un de ces silences qui s’éternisent commençait à occuper l’atmosphère de sa chape pesante.

Bientôt brisé par le mystérieux individu. Il lui conseillait de se débarrasser au plus vite de ce chargement. Une option que Shirō caressait du bout des doigts mais ce subit abandon attisait encore plus sa curiosité et sa méfiance. D’un côté il le libérait du fardeau de ce mystérieux accompagnateur. Mais n’était-ce pas là un plan pour aller avertir les autorités ?! C’était le risque. D’un côté Shirō n’allait pas non plus s’en prendre à lui sans avoir de certitudes. Les méninges carburaient à plein régime en l’espace de quelques secondes pour qu’ils se décident à une réponse verbale.

- Vous avez raison, je ferais mieux de ne pas tarder. Je vous remercie de votre aide en tout cas, elle fut précieuse. Passez une bonne journée.

Le légiste continua ainsi sa route. Lorsqu’il fut loin, il relâcha son fardeau afin de sortir de ses affaires un rouleau. A peine déplié qu’il fut nimbé d’un nuage de fumée d’où surgirent des aigles. Leur apparence était normale pour des volatiles. Seuls leurs yeux trahissaient leur condition post-mortem. Des pantins au service du légiste qu’il utilisa afin de faire suivre discrètement cet individu, afin de s’assurer qu’il n’allait pas compromettre la situation de Shirō. Ce dernier continuant sa route pour se débarrasser de sa matière première non déclarée.

_________________
Mogura [Shan] Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

Mogura [Shan]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: