Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Turbulence [SOLO]
Longs Couteaux [Shingen] EmptyAujourd'hui à 20:15 par Ikaku Jiro

» [Intrigue n°9] Choisissez votre groupe
Longs Couteaux [Shingen] EmptyAujourd'hui à 18:29 par Hyûga Tsuyoshi

» 01. L'ultime diversion
Longs Couteaux [Shingen] EmptyAujourd'hui à 18:18 par Hyûga Tsuyoshi

» 04. Face-à-face
Longs Couteaux [Shingen] EmptyAujourd'hui à 17:48 par Iijima Rika

» Le Colonel Moutarde dans la cuisine avec le couteau [ENQUÊTE MEURTRIER DE KUMO]
Longs Couteaux [Shingen] EmptyAujourd'hui à 13:37 par Narrateur

» 11. Signaler un retard/oubli
Longs Couteaux [Shingen] EmptyAujourd'hui à 13:28 par Aditya

» Jouons au médecin [Shirō]
Longs Couteaux [Shingen] EmptyAujourd'hui à 12:43 par Hikari no Eiichirō

» Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko]
Longs Couteaux [Shingen] EmptyAujourd'hui à 10:37 par Sekken M. Ryoko

» Yukari Hyakuzô
Longs Couteaux [Shingen] EmptyAujourd'hui à 9:05 par Hyakuzô Yukari

» Mise à jour [Mu]
Longs Couteaux [Shingen] EmptyAujourd'hui à 7:59 par Kōenji Zuko

Partagez

Longs Couteaux [Shingen]


Longs Couteaux [Shingen] Empty
Lun 5 Aoû 2019 - 12:53
L’écho des coups échangés apportaient à la scène une mélodie dissonante que les oreilles du trentenaire percevaient sans vraiment les écouter. Assis sur les gradins, il regardait les jeunes gens en contrebas qui s’entraînaient au sein du terrain prévu à cet effet. L’Académie offrait un lieu de perfectionnement idéal pour les jeunes pousses, les plus expérimentés et les gradés préférant s’exercer ailleurs. Notamment car leurs jutsus plus destructeurs pouvaient se perdre et blesser des innocents à côté. Pas question de se mêler à la plèbe. Une réflexion qui fit sourire le fils de Mère Nature.

Assis droit comme un « i », les manches jointes pour que ses mains se tiennent l’une à l’autre, il prenait bonne note de ce qu’il observait. On pouvait imaginer que tel spectacle serait affligeant, au vu des niveaux très hétéroclites qui se présentaient là. Pour le trentenaire il était instructif. Même s’il plombait la moyenne d’âge de par sa seule présence, il ne faisait pas attention aux quelques regards en biais qu’on pouvait lui jeter. Ça devait être très malvenu mais il ne prêta guères attention aux mœurs sur l’instant. Il emmagasinait des informations pour connaître les compétences, que ce soient les forces comme les faiblesses, de ses camarades. Tous du même niveau dans l’ensemble, il tenait à savoir avec quel genre de personnes il partageait les rangs. Il y avait de ci de là quelques intéressants potentiels. Il retint les visages, sans pour autant avoir de nom à placer dessus, à l’exception de certains dont l’hérédité ne faisait aucun doute. Il avait passé une heure ou deux à observer, suite à quoi il se leva, toujours d’une démarche très digne, pour rejoindre l’extérieur.

Il y avait là aussi des petits groupes formés pour quelques combats d’entraînement. La saison offrait quelques rayons riches en ultra-violet, nécessaires pour la production de vitamine D. Des jeunes gens au summum de leur forme, prêt à tout donner pour s’améliorer ou simplement impressionner l’entourage. Jaki suivit méthodiquement le chemin tracé, longeant la pelouse verdâtre, et toujours à l’affût de talents. La voie s’approchait de quelques rares arbres isolés des terrains où il se dirigea de manière instinctive. Son pas écrasait l’herbe avec ô combien de délicatesse jusqu’à ce qu’il ne rejoigne le couvert plus terreux de ses compagnons sylvestres. Il apposa une paume délicate sur l’écorce, fermant les yeux un instant pour percevoir les émotions de celui qu’il considérait comme un frère. Une sœur en l’occurrence, se surprit-il.

Un petit sourire alors qu’il laissa retomber sa dextre pour finalement s’adosser à ce tronc duquel il avait une vue d’ensemble du terrain. Son regard baguenaudait d’une recrue à l’autre alors que la lumière du jour entamait sa recrudescence.



@Hosokawa Shingen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Longs Couteaux [Shingen] Empty
Lun 12 Aoû 2019 - 9:09
L’académie Hashira était le lieu d’apprentissage par excellence pour la plupart des combattants, en particuliers les shinobi, d’Iwa. Il n’était pas rare d’y trouver de jeunes personnes s’y entraîner, qu’ils soient talentueux ou pas d’ailleurs. Il était parfois amusant de voir ces jeunes personnes s’y entraîner, essayer désespérément de maîtriser une quelconque technique ou tout simplement de savoir faire usage correctement de leur chakra.

Il m’arrivait également d’aller traîner dans cette académie, c’était surtout que je n’avais pas vraiment beaucoup d’endroits pour m’entraîner. Mon chez moi était encore bien trop petit pour pouvoir me permettre quoi que se soit. Il me restait toujours la possibilité de construire un dojo, mais encore fallait-il avoir l’argent pour pouvoir le financer, chose qui n’était pas encore le cas, très loin le cas même. Il ne me restait donc plus qu’à squatter les différents terrains d’entraînements disponibles dans le village pour pouvoir m’entraîner.
Aujourd’hui je me baladais tranquillement à travers les terrains de l’académie, observant de temps à autre ce que les jeunes faisaient. C’était surtout par curiosité et pour me faire une idée plus précise du niveau de certains individus dans le village.

Entre nous, le village risquait toujours d’être attaquée ou même envahie, il était donc important de savoir où le village en était dans ses effectifs et même si je n’étais qu’un simple genin, je m’intéressais naturellement à ces choses. Tant que je servais ce village, je voulais m’assurer qu’il puisse survivre durablement et vaincre ses ennemis. Le menaces sur ce village ne manquaient pas, on avait Tetsu, On avait le fameux Empire qui s’était formé et qui était un réel danger pour Iwa et pour finir, nous avions Kiri. Kumo était également un ennemi à présent puisque le village était occupé par l’Empire, bien que nous devions partir du principe qu’une résistance s’organisait, ce qui n’était qu’une question de logique. Peut-être même serait-ce dans l’intérêt d’Iwa de soutenir une telle résistance, pourvu qu’elle existe, pour affaiblir l’Empire et s’acheter du temps pour se renforcer.

Mais tout cela n’avait guère d’importance sur le moment, les réflexions d’un samouraï n’étaient pas les choses les plus importantes sur le moment. Pendant ma petite balade à travers les terrains d’entraînements de l’académie, j’aperçus un étrange homme adossé contre un tronc, il semblait déjà avoir un certain âge. A première vue, il ne semblait pas faire une pause d’un quelconque entraînement, observait-il juste ?

Je me rapprochais de lui d’un pas tranquille, mon avant-bras posé sur le pommeau de mon katana d’une façon nonchalante typique de moi. J’observais les quelques shinobi qui s’entraînaient avec un certain acharnement pour s’améliorer.


Le village à quelques sacrés cas dans ses effectifs, n’est-ce pas ?

Disais-je l’air de rien à l’homme adossé au tronc de l’arbre.

Tu es ici pour superviser leur entraînement ?

Ne savait-on jamais, même si certaines personnes plus âgées étaient également des genins peu puissants, on pouvait aisément supposer que ce n’était pas son cas. Non pas que se soit une mauvaise chose en soi, ce n’était que rarement très commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7258-hosokawa-shingen-fini http://www.ascentofshinobi.com/t7292-hosokawa-shingen-carnet#61187

Longs Couteaux [Shingen] Empty
Sam 17 Aoû 2019 - 20:11
Jaki s’amusait à analyser chaque mouvement et chaque enchaînement que lui offrait ce paysage martial. Des jeunes recrues, dont certains avaient tout de même son âge. Ce qui le rassurait sur son poste. Il n’était pas le seul à être considéré comme ridicule. Même si ce n’était qu’un détail pour lui. Les échelles de puissance et de place dans la hiérarchie n’étaient que des fioritures avec lesquelles il cohabitait dans ce séjour de longue durée au pays de la Roche. Il ne risquait pas de partir d’ici avant un long moment, d’où l’importance de sa familiariser avec les us et coutumes ainsi que les visages de ses camarades.

Il irait sûrement les saluer plus tard pour nouer le contact avec les plus intéressants. Personne ne semblait se démarquer du lot sur l’instant. Ils devaient en être vraiment à leurs débuts. Pour le trentenaire qui était au plus bas de l’échelle shinobi, ceux-ci ne devaient même pas être en capacité de poser un pied sur le premier échelon. Ce qui expliquait leur niveau. Il n’en était pas moins admiratif de la fougue mise dans ces entraînements qui se voulaient bon enfant. Que valaient-ils en situation réelle ?

Sa réflexion fut suspendue alors qu’un jeune homme vint le trouver pour lui adresser la parole. Même si son oreille n’en perdit une syllabe, il fut d’abord concentré visuellement. Un attirail très martial indiquant un guerrier peut-être expérimenté. Ce n’était pas parce qu’il semblait plus jeune que lui qu’il en devenait forcément un subalterne. Bien au contraire. Il pouvait avoir à faire à un autre Genin comme un chef d’unité. Même si lui-même se méprenait sur le statut de Jaki.

Une main levée balayant l’air devant elle vint démentir les propos de son interlocuteur. Un léger rire nerveux faisant trembloter sa voix.

- Oh non je ne suis pas en mesure de superviser quiconque voyons ! Je ne suis moi-même que Genin.

Il vint ensuite se lisser les cheveux déjà tirés et plaqués en arrière alors que ses yeux revinrent sur les recrues. L’étranger en avait parlé, aussi Jaki confirma ses dires.

- Il semble y avoir quelques potentiels en effet. L’avenir militaire d’Iwa semble sur la bonne voie !

Maintenant qu’ils avaient échangé sur les banalités, Jaki comptait bien assouvir sa curiosité. Rien de plus naturel après tout dans une telle interaction sociale.

- Je me nomme Jashin Jaki. Vous faites vous-même partis des superviseurs pour les entraînements ? s’interrogea-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Longs Couteaux [Shingen] Empty
Jeu 5 Sep 2019 - 15:09
J’étais étonné d’apprendre que l’homme en question n’était qu’un simple genin.. Enfin, c’était déjà bien ! Après tout, il restait plus fort qu’un simple civil. Même si on pouvait s’attendre à ce qu’un individu plus âgé soit un peu plus qu’un simple genin, cela ne voulait pas dire qu’il était incompétent ou qu’un amateur. Je ne savais pas ce qu’il était capable de faire ou pas et qui sait, peut-être allais-je un jour pouvoir découvrir les compétences qu’il cachait, mais d’ici là, une simple discussion suffisait.

Oh je vois, veuillez accepter mes excuses. Il semblerait que je juge trop rapidement.

Je laissais de nouveau mon regard parcourir les jeunes pouces occupés à s’entraîner sans relâche pour devenir des éléments utile au village. Il était toujours important d’avoir une forme d’ambition pour s’animer à se surpasser constamment et sans relâche. Qu’importe ce qui nous animait, tant que cela nous rendait utile pour le village et tant que cela nous faisait avancé, le reste n’avait que peu d’importances.

En effet, j’espère que leur motivation restera. La situation du monde annonce de temps… troublées.

J’affichais un léger sourire, posant un temps mon regard sur lui. Il pouvait clairement voir que cette perspective me plaisait, peut-être même un peu de trop. Il fallait dire que le combat était ma vie, la gloire, les hauts faits d’armes… Voilà ce à quoi j’aspirais. Qui sait, j’allais peut-être devenir le plus grand bretteur et samouraï de tout les temps au point qu’on allait chanter mes faits d’armes, ce qui serait fort amusant en y pensant… Mais pour l’heure, je n’étais qu’un vulgaire genin bon à rien dans un village rempli de shinobis, bien que beaucoup semblaient devenir des samouraïs… Au point que je me demandais parfois si ce village n’était, en réalité, qu’un village de samouraï non assumé.

Mais les temps difficiles crées des Hommes fort, n’est-ce pas ?

J’affichais un petit sourire, il fallait juste espérer que des Hommes allaient rester debout, mais c’était une autre histoire.


Enchanté, je suis Hosokawa Shingen.

J’inclinais légèrement la tête en sa direction par politesse avant de lâcher un petit rire amusé.


Hmmm non plus… Je ne suis qu’un simple genin, comme vous. Bien que l’on pourrait aussi dire que je suis un samouraï d’ Iwa, mais le rang le plus commun est celui de genin.

Je n’aimais pas vraiment être dans une hiérarchie shinobi car après tout j’étais un samouraï, ou plutôt un ronin. Je ne considérais ni le daimyo ni le kage comme mon seigneur. Je n’étais ici que par intérêt personnel et non pas pour une quelconque loyauté.

Et vous êtes à Iwa depuis longtemps ?

Peut-être était-il dans une situation similaire à la mienne et n’était ici que depuis peu, ce qui pouvait expliquer son grade plutôt bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7258-hosokawa-shingen-fini http://www.ascentofshinobi.com/t7292-hosokawa-shingen-carnet#61187

Longs Couteaux [Shingen] Empty
Mar 10 Sep 2019 - 16:41
- Il n’y a pas de mal voyons !

Jaki rassura son interlocuteur. Il ne pouvait pas lui en vouloir en même temps. Son apparence laissait transparaître son âge avancé. Du moins l’âge humain. En tant qu’enfant de la Nature, il devait avoir plusieurs centaines d’années, même s’il n’en avait aucun souvenir. Les recrues de l’Académie étaient bien souvent de jeunes personnes en pleine croissance. Un bon cadre pour permettre aux bambins de devenir des soldats, de futurs tueurs écrasant les opposants sous leur botte spartiate. Un avis personnel très tranché qui n’ôtait pas le faciès enjoué du trentenaire. Il était logique qu’il ait été confondu avec quelqu’un d’expérience. En matière de shinobi, il ne pouvait pas vraiment se targuer d’en avoir.

Des quelques propos qu’il échangeait, l’individu semblait lui aussi avoir une certaine vision du monde. Fort heureusement pour le Jashin qui aurait été embêté de feindre la bonhomie avec un parfait imbécile à la seule recherche d’un partenaire de combat. Bien que son apparence révèle tout du guerrier, il prouvait par ses mots un tant soit peu de réflexion. Ce qui permettait de ne pas le classer trop rapidement dans la case « gros bourru qui frappe », comme il en avait fait de même avec l’hybride en le prenant pour plus expérimenté qu’il ne l’était. L’inconnu s’appelait Hosokawa Shingen.

Il était lui aussi une recrue novice du village. Comme quoi, ils étaient la preuve vivante qu’il n’y avait pas que des jeunes enfants regroupés dans cette catégorie. Ce qui aurait été vite lassant pour l’un comme pour l’autre. Au moins Jaki avait l’espoir de retrouver quelqu’un d’un peu mature si on l’envoyait en mission, à condition qu’ils tombent l’un sur l’autre. En revanche son allure ne mentait pas sur sa vraie nature. Il était un samouraï. Peut-être Genin certes mais un manieur du sabre tout de même. Au cours de ses voyages, le trentenaire avait souvent entendu parler de ces nobles guerriers aux valeurs morales importantes. Il n’avait jamais eu l’occasion d’en croiser, jusqu’à ce jour. Difficile de jauger des valeurs de ce dernier d’un simple regard même si les premiers mots pouvaient insuffler cette idée. La rumeur restait donc à éclaircir.

- Ces jeunes gens ont encore l’innocence infantile. Ils veulent faire comme les grands, ça les pousse à persévérer. Il est plus complexe d’en faire de même à un âge comme le mien. Mais si la foi est présente, le patriotisme survit, généralement.

Il avait prononcé ces quelques termes avec un visage très sérieux sans pour autant qu’il soit fermé. Le regard à peine posé sur les apprentis combattants. Avant qu’il n’en revienne finalement à son interlocuteur du moment.

- Je suis ici il y a peu. J’ai vécu sur les routes depuis ma naissance. Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Longs Couteaux [Shingen]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: