Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Escorter et sécuriser la livraison de médicaments [mission rang C]
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] EmptyAujourd'hui à 18:16 par Miyamoto Teruyo

» Les caravanes d’Ali Baba
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] EmptyAujourd'hui à 16:42 par Sabaku Eirin

» La FKP (Yamiko]
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] EmptyAujourd'hui à 16:28 par Sakana Ayanokoji

» [B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] EmptyAujourd'hui à 16:24 par Date Junko

» [B/OFFICIELLE/KIRI] REFERMER LA PLAIE
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] EmptyAujourd'hui à 16:23 par Narrateur

» 05. Se tromper sur toute la ligne
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] EmptyAujourd'hui à 16:06 par Borukan Ashitaka

» Prémices (Metaru)
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] EmptyAujourd'hui à 15:46 par Sakana Ayanokoji

» Consolidation [OS]
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] EmptyAujourd'hui à 15:46 par Kōenji Zuko

» Patpat [Aditya]
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] EmptyAujourd'hui à 15:40 par Kurayami Zeref

» Contre-la-montre en eaux troubles
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] EmptyAujourd'hui à 15:16 par Kurayami Zeref

Partagez

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya]

Hanzō
Hanzō

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Ven 9 Aoû 2019 - 16:31
Hanzo sorti le nez des livres pour griffonner quelques notes sur un parchemin. Il jugea ensuite à l’espace restant sur la table - à peine de quoi poser une feuille de papier - qu’il avait rassemblé suffisamment d’informations sur le village caché de la brume pour remplir à bien sa mission. Heureusement pour lui, la bibliothèque de Kiri regorgeait d’informations et vu qu’il cherchait simplement à avoir une vision globale du sujet, nul besoin de demander un accès aux archives. Autrement dit, prendre la casquette du guide touristique l’espace d’une journée, ne serait pas bien compliqué désormais. Mais au cas où, le shinobi scella la demi-douzaine de parchemins dans l’un de ses tatouages de Fuinjutsu. On n’était jamais trop prudent avec la curiosité des étrangers et il aurait été très mal vu pour un Genin de la première heure, de se retrouver pantois face à la première question épineuse qu’on allait lui poser.

Avec toutes le savoir qu’il avait accumulé dans ses notes, cela ne risquait pas d’arriver.

* Bon… il habite où ce « gardien des éléments » ? *

Tout en traversant le village, Hanzo se remémora l’ordre de mission. Il ne connaissait pas tous les détails mais suite à un évènement du même ordre que l’apparition de Sanbi aux portes de Kiri, un ordre de moines a été obligé de fuir ses terres pour trouver refuge auprès des grands de ce monde. Parmi eux, Mizu no Kuni bien évidemment. Dépossédé de leur mission « divine », certains d’entre eux se convertirent en shinobi et c’est ainsi que le village caché de la brume accueilli dans ses rangs, quelques nouvelles recrues à l’avenir prometteur. Les rumeurs prétendent qu’en effet, ces hommes et ces femmes sont capables de maîtriser parfaitement les cinq éléments. Un bien bel atout pour renforcer la puissance militaire de Kiri. Néanmoins, pour que l’assimilation se fasse de la meilleure manière possible, il est nécessaire de « briefer » ces réfugiés sur le fonctionnement du village et ses diverses spécificités. Et c’est là qu’Hanzo entre en scène : sa mission du jour consiste à servir de guide – et d’encyclopédie aussi – à un dénommé Akiyama Tetsuya.

N’ayant pas vraiment le vent en poupe avec les éminences grises du village - contrairement à la plupart des Genins il ne s’est illustré dans aucun haut fait depuis que son bandeau lui a été remis – l’ancien pirate n’a d’autre choix que d’adopter un comportement exemplaire. Dans un soupir consterné, le Kirijin tentait de voir le côté positif des choses : avec un peu de chance, cet étranger avait peut-être vécu au Pays du Vent. Dès lors, cette mission aurait pris une toute autre dimension.

« Akiyama Tetsuya ? On m’a chargé de vous faire visiter le village. »

Malheureusement pour eux, il pleuvait des cordes malgré la saison et la chaleur était au rendez-vous. Avec un peu de chance, l’orage ne durerait que quelques heures et la visite pourrait se dérouler sous de meilleurs auspices. A l’abri sous son ombrelle rouge, le teint pâle d’Hanzo lui donnait un air malade que les aspirants ninjas avaient tendance à moquer. Il espérait que ce ne serait pas le cas de cet individu. Toute sa patience avait été épuisé à la bibliothèque ce matin.

_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Hanzo_signa_4
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7365-dust-in-the-wind-hanzo
Date Junko
Date JunkoEn ligne

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Ven 9 Aoû 2019 - 17:49

Junko contempla avec un mélange d'incrédulité et d'exaspération l'individu qui se tenait sur le seuil de son modeste appartement. Visiblement, le messager n'était pas particulièrement à l'aise. Il baissait la tête, et l'on pouvait clairement percevoir que ce n'était pas seulement un signe de déférence professionnelle. Face à lui, la jeune femme se tenait, magistrale, tout enveloppée dans des tissus aux couleurs solaires: écarlates, dorés, carmins ou orangés, les lés s'entrelaçaient autour de son corps en formant une sorte de toge de la première élégance.

"Donc maintenant, Kiri envoie ses soldats en mission pour faire faire des visites touristiques à je-ne-sais qui ?

-O ... Oui, madame.

-Bravo, bravo ! Je vois qu'on sait employer nos talents à leur juste valeur dans ce patelin."

Junko soupira, et croisa les bras. Elle avait vraiment l'air d'une reine dans ses atours royaux. Et l'exaspération que traduisait son visage était également celle d'une souveraine frustrée. Elle n'avait aucune envie de passer sa journée à faire la potiche auprès d'un quelconque inconnu qui devait rejoindre les rangs du village. Quand bien même il venait de loin. Elle avait bien mieux à faire. Son entraînement n'allait certainement pas se faire tout seul, et elle doutait que la tâche qu'on lui avait attribuée lui serve beaucoup pour travailler à l'accroissement de ses capacités. Mais en même temps, elle n'avait pas trop le choix.

"Bon, très bien. Déguerpissez, vous !"

Le messager ne se le fit pas dire deux fois, et se volatilisa en un clin d'oeil. Junko, elle, ferma son appartement à clefs et bondit sur les toits de Kiri. Elle avait décidé de marcher sur les tuiles pour se rendre à sa destination, à savoir le lieu de rendez-vous fixé. Ce serait plus rapide, et surtout elle n'aurait à croiser personne. Elle tira son bandeau frappé aux armes du village et en ceint son bras gauche. Après tout, elle était en mission, non ?

Elle s'était fait répéter plusieurs fois les instructions laissées sur l'ordre de mission par le messager - elle ne savait toujours pas lire - et avait bien emmagasiné toutes les informations qu'on lui avait fournies sur leur cible. C'était un étranger, qui avait quitté son pays après que le dieu qu'il était chargé de surveiller se soit libéré. Une histoire qui lui rappelait sensiblement celle d'Okiko, dont elle avait déjà croisé le chemin au cours d'un entraînement pour le moins désastreux ... Alors, étaient-ils des confrères ? Possédaient-ils les mêmes facultés ? De ce qu'elle en avait vu, Okiko pouvait manipuler un bon nombre d'éléments avec aisance. Elle était curieuse de voir ce qu'il en était avec leur nouveau venu. Mais le sujet n'était peut être pas le meilleur à aborder en premier lieu ...

La cible n'était pas difficile à repérer au milieu de la foule. Junko sauta à proximité, et se dirigea vers l'homme en question.

"Akiyama Tetsuya ? On m'a chargée de vous faire visiter le village."

Y avait-il de l'écho ? Il lui semblait avoir entendu sa phrase se répéter à côté d'elle, quoique d'une voix plus grave. Elle tourna la tête, et remarqua la présence d'un autre shinobi. Deux soldats affectés à une simple visite touristique ? Kiri ne savait vraiment plus quoi faire de ses effectifs ... Comme la paix pouvait être agaçante, parfois.


_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Vmoy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Sam 10 Aoû 2019 - 4:58





Visite de courtoisie



Tatsuya venait de se réveiller, une journée pluvieuse en perspective s'annonçait, mais cela ne le dérangeait pas vraiment, il n'avait rien contre la pluie, bien au contraire, il trouvait cela apaisant. Il s'étira, ses longs cheveux de feu en bataille, baillant longuement, avant d'aller prendre son petit déjeuner pour ensuite prendre une bonne douche matinale. Il sorti de la douche après une bonne trentaine de minutes, pour mettre sa tenue habituelle, à savoir un débardeur moulant en cuir épais, un pantalon de même couleur munis de multiple plaque d'armures, à sa taille, une épée noire assez large, et son bandeau attaché à son bras droit. Ses longs cheveux rouges hérissés noués en une queue de cheval tombaient sur son dos, jusque son bassin. De longs gants en cuir remontant jusque ses coudes étant la seule partie couvrant ses bras, il marchait vers sa porte d'entrée.

- Bon, on va aller faire un tour.

Il poussa la porte, accueilli par un chaton noir devant celle-ci, le jeune homme s'accroupit, le caressant un peu en souriant, avant de prendre la route vers la place marchande du village. Il marcha dans la foule, regardant le ciel en soupirant un peu, il espérait que la pluie ne durerait pas trop quand même... Enfin, il allait vite avoir d'autres préoccupations. C'est après une bonne dizaine de minute de marche qu'il fût interpellé par non pas une, mais deux personnes

- Heu... Une visite du village ? C'est... Vraiment nécessaire d'être escorté par deux personnes pour ça ?

Il pencha un peu la tête, dans le fond, il s'en fichait pas mal, mais il ne pouvait s'empêcher de trouver ça bizarre. Il était bien conscient que ce village manquait de mission actuellement, mais quand même... Il observa donc les deux personnages.. Un homme, aux cheveux noirs et portant un morceau de tissus sombre cachant le bas de son visage, et une femme, aux traits plutôt fins et aux cheveux flamboyants. Il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il avait très certainement de la chance d'avoir deux personnes déléguées à sa visite du village, même si dans le fond il trouvait cela quelque peu exagérés. Enfin, qui était-il pour juger ? Il croisa les bras calmement, observant toujours les deux personnes, après tout, cela ne pouvait pas être si mal que ça, plus on est de fous, plus on rit, non ? Il sourit alors calmement, les premiers rayons de soleils faisant leur apparition.

- Enfin... Soit, je suis à vous.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hanzō
Hanzō

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Sam 10 Aoû 2019 - 12:25
Un long soupir consterné s’échappa des lèvres du Genin lorsqu’il remarqua la kunoichi aux cheveux rouges. Il ne connaissait pas vraiment cette jeune fille, elle faisait partie d’une génération de ninjas moins ancienne que la sienne. Mais de ce qu’il pouvait en juger par son arrivée inopinée, elle aimait s’accaparer les lumières des projecteurs. Sa tenue aux couleurs chaudes, cette élégance un peu trop marquée et ce regard froid dont il ne pouvait déchiffrer le sens en disait long sur elle. S’il était indubitablement une créature de l’ombre, elle semblait faite pour passer ses journées au soleil.

Et c’est justement à cet instant précis que l’astre choisi de darder ses doux rayons sur le petit groupe. Hanzo constata avec amertume que la lumière du jour mettait parfaitement en valeur les crinières rousses des deux autres Genins. Il chassa donc rapidement ses observations puériles et décida qu’il devrait mener la danse pour éviter d’être évincer par la kunoichi. Après tout, si deux ninjas de Kiri devaient se charger de cette visite, c’était sûrement parce que ce Tatsuya n’était pas n’importe qui. Ainsi donc, celui qui ferait la meilleure impression gagnerait les faveurs des hauts gradés. Une lueur d’intérêt se mit aussitôt à briller dans le regard de l’ancien pirate. Si la mission se déroulait on ne peut mieux, on lui confierait peut-être une tâche à l’extérieur du village.

« D’ici une heure ou deux, le temps devrait être dégagé. Nous pouvons manger là-bas en attendant. »

Il était peut-être encore un peu tôt pour se mettre à table, mais si chacun d’eux était des ninjas dignes de ce nom, il devait s’être levé à l’aurore et leurs estomacs ne tarderaient pas à crier famine. De plus, c’était une excellente occasion pour commencer la visite officieusement. Les restaurants Mizujin du village caché de la brume faisait aussi partie des lieux qu’il vaut mieux connaître lorsqu’on vient d’arriver. Et cette adresse si était peut-être la plus pittoresque de tout le village.

En montrant du doigt l’enseigne « Takotako » à ses camarades, Hanzo s’y aventura sans vraiment attendre de réponses de leur part. Il était le seul à tenir une ombrelle pour se protéger de la pluie et les deux autres, bien que très certainement accoutumé à évoluer sous des trombes d’eau, ne dirait sûrement pas non à un repas chaud et un endroit sec. Ceci dit, il aurait peut-être dû attendre l’aval de Tatsuya avant de s’embarquer dans cette enseigne qui puait le poisson à des kilomètres. Qu’allait-il se passer si le nouveau venu n’aimait pas la cuisine du pays de l’eau ou pire encore, s’il était allergique aux fruits de mer !?

Il improviserait. Comme toujours.

_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Hanzo_signa_4
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7365-dust-in-the-wind-hanzo
Date Junko
Date JunkoEn ligne

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Dim 11 Aoû 2019 - 4:56

Etait-il en effet vraiment nécessaire que leur visiteur ait une escorte de deux shinobis ? Junko en doutait fortement, et, si elle s'était écoutée, elle aurait répondu que tous ces soins étaient superflus, et qu'elle ferait mieux de rentrer chez elle. Mais, là encore, un sens du devoir qu'elle se surprenait à déceler chez elle ces derniers temps l'empêcha de tourner le dos à sa mission. A moins qu'il ne s'agisse plutôt d'une crainte des représailles encourues si elle devait se soustraire à la tâche qui lui avait été assignée par les autorités du village ? Si elle n'était pas très à cheval sur la hiérarchie en règle générale, elle devait cependant admettre avoir une certaine attirance pour les privilèges qu'offraient une bonne visibilité dans les instances supérieures. Alors, mieux valait ne pas ternir son image auprès d'elles ...

"Excellente idée ! D'autant que je commence à être trempée ..."

Elle passa son bras autour de celui de leur visiteur, et l'entraîna, en compagnie de son comparse, en direction du restaurant. Le geste pouvait paraître tendre aux yeux des passants, mais il n'en était rien: c'était simplement une manière détournée de le forcer à la suivre. Junko n'était pas vraiment du genre à se lier d'affection avec des inconnus, dès leur première rencontre, et surtout quand elle ne savait presque rien des inconnus en question. Si elle avait autrefois vendu ses charmes, c'était dans le seul but d'occuper ses plaisirs. D'ailleurs, elle n'avait vendu que ses charmes. Son corps était resté hors de ce marché ...

Elle écarta d'une main on ne peut plus gracieuse les banderoles qui cachaient l'entrée de l'échoppe, découvrant un comptoir encore vide de client, derrière lequel s'affairaient le gérant des lieux - un homme ridiculement coiffé d'un couvre-chef à la forme pour le moins singulière - et une femme.

"Nous sommes trois. On peut s'installer ?"

Le gérant leur fit signe, sans quitter des yeux son ouvrage. Junko s'installa sur un des hauts tabourets, croisant les jambes avec délicatesse, et invita d'un geste ses deux camarades à faire de même. Quelques effluves de bonne cuisine enrobaient déjà l'air autour d'eux. De quoi mettre en appétit n'importe quel estomac. Et Junko n'avait pas encore mangé. Elle était donc plus que satisfaite de l'idée qu'avait eue son pair. Elle passa sa commande sans attendre auprès du gérant. La pluie tombait toujours dehors, mais, installés sur leurs sièges, baignant dans les arômes d'un repas qui s'annonçait délicieux, ils étaient comme dans une sorte de refuge, où rien de mauvais ne pouvait leur arriver. Cette atmosphère calma un peu Junko, et lui fit oublier les désagréments d'être en mission.

Elle se tourna avec un sourire vers leur visiteur. Quitte à lui présenter le village, autant chercher à en apprendre un peu plus sur lui. Après tout, ça ne mangeait pas de pain ...

"Alors, qu'est-ce que Kiri a de si intéressant pour attirer quelqu'un comme vous ?"


_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Vmoy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Dim 11 Aoû 2019 - 6:03





Visite de courtoisie



Tatsuya se contenta de suivre ses deux collègues, après tout, des trois il était le plus récent arrivant au sein du village, il ne pouvait donc aucunement prétendre à guider les personnes et se contenta donc de suivre, se laissant traîner par la femme du groupe, sans vraiment avoir le temps de comprendre ce qui lui arrivait à vrai dire. Il s'installa donc, son unique boucle d'oreille ressemblant à une épée tiltant à chaque pas. Il se posa sur un tabouret et regarda les deux personnages, visiblement plutôt curieux de savoir la raison de sa présence à la brume.

- Hmm... Pour être franc je n'ai pas vraiment été attiré, j'ai suivit mes parents, quand on à pris la fuite du pays de la foudre durant l'invasion de l'empire du feu à Kumo. Une fois réfugié à Kiri, j'ai décidé de devenir Genin pour supporter mes parents financièrement, après tout en tant que gardien élémentaire, je me voyais mal devenir autre chose que shinobi. Et puis j'ai ouïs dire que quelqu'un que j'ai connu lors de ma formation de gardien était aussi ici... Okiko, si ça vous parle.

Il regarda le menu calmement, il pensais en avoir assez dit pour assouvir la curiosité des personne l'accompagnant. Il observa le menu, beaucoup de produit de la mer... Çà ne valait pas une bonne viande rouge, mais bon, il n'avait rien contre un peu de poisson. Il réfléchit calmement, se grattant un peu le menton. Que pouvait-il bien prendre...


- Hm.. Je pense que je vais me laisser tenter par un plateau de sushi en entrée, avec de la saint-jacque en plat principale et... Heu... Un sorbet au citron en dessert... Avec un verre de jus de raisin en boisson.

Ça lui paraissait bien, et puis, au moins c'était des valeurs sure pour lui, vu qu'il avait déjà expérimenter ce genre de plat et qu'il avait trouver ça plutôt bon. Il pencha ensuite légèrement la tête sur la droite, observant ses comparses de Kiri en souriant calmement.

- Et vous du coup, vous êtes originaires d'ici, ou quelque chose vous y a pousser comme moi ?

Bon, lui n'avait pas vraiment été contrains, il avait simplement suivit ses parents dans leurs déplacements. Enfin, le problème n'était pas là, rien ne l'obligeait à les suivre, et il l'avait bien fait compris quand sa mère lui avait proposer de rester et se rallié à l'empire pour être en sécurité, ou partir. Non, il ne voulait pas devenir le chien de l'empire, il préférait encore mordre pour un village qui n'avait pas attaquer son pays natale.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hanzō
Hanzō

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Dim 11 Aoû 2019 - 7:26
« Je vais prendre des Sushis aussi et un bol d’Unagi Hitsumabushi... »

Hanzo pouvait souffler un coup. Apparemment Tatsuya n’était pas contre une cuisine « marine » et semblait même plutôt emballé par le repas. Mais c’était peut-être la kunoichi qui semblait la plus séduite par cette idée. Ses deux grands yeux couleur ambre parlait à la place de son estomac. De toute évidence, quelqu’un avait sauté le petit-déjeuner ce matin.

« Mettez-nous trois verres de saké aussi pour la fin du repas… »

Il avait discrètement chuchoté cela dans l’oreille du gérant lorsque l’attention s’était détournée de lui. Les deux autres Genin ne semblaient pas l’avoir remarqué et c’était tant mieux pour lui. Faire goûter les plaisirs de l’alcool Mizujin à un nouveau palais était quelque chose que personne ne devait prendre à la légère. Ainsi Hanzo espérait qu’une surprise aurait beaucoup plus d’effets sur l’étranger. Avec un peu de chance, il se souviendrait de lui lorsqu’on lui demanderait comment s’était déroulé la mission. Derrière son col orné d’une tête de mort, le shinobi souriait. Tout se passait comme sur des roulettes.

« J’ai entendu dire que le pays de la foudre était désormais sous protectorat de l’empire. Mais je ne pensais pas que Mizu no Kuni apparaîtrait comme un refuge pour les victimes du Teikoku… »

Assis sur son tabouret les bras croisés sur la poitrine, Hanzo regarda le plafond d’un air songeur. Ainsi donc le « gardien des éléments » était un réfugié de Kaminari. L’empire du feu était donc le responsable de son arrivée à Kiri… un brin de compassion s’empara du shinobi. Devoir fuir son pays natal à cause d’un envahisseur était peut-être pire que de mourir en tentant de défendre sa patrie. Lui-même n’osait pas imaginer ce qu’il ferait si jamais ce fameux empire du feu réussissait à prendre le contrôle de Mizu no Kuni. Fuir vers Kaze no Kuni ? Rejoindre les rebelles ? Ces réflexions soulevaient une question fondamentale pour l’ancien pirate. A qui appartenait sa loyauté ?

« J’ai toujours vécu dans l’archipel. Mais il semblerait que je sois né à Kaze no Kuni. »

Le ninja s’interrompit le temps que les plats soient servis. Le parfum des sushis le mit en appétit et il décida de ne plus attendre pour remplir son estomac. D’une main, il abaissa son col pour amener à lui le sushi qu’il tenait dans ses baguettes. L’esprit plongé dans ses réflexions, il en oublia la cicatrice qui courait à gauche de son menton jusqu’à sa lèvre inférieure. Un œil attentif aurait certainement remarqué ce vieux souvenir, mais la politesse voudrait qu’on évite de le questionner à ce sujet. Quoiqu’il en soit, après avoir engloutit deux autres sushis, Hanzo ouvrit la bouche de nouveau mais pour reprendre la parole cette fois-ci.

« Mes parents ont certainement quitté le désert pour m’offrir une meilleure vie. Cela nous fait un autre point commun. »

Avec malice, le jeune ninja pointa de ses baguettes l’entrée de son camarade. Puisqu’ils avaient pris la même commande, ils partageaient un certain appétit pour les sushis. Une question restait en suspend cependant… avaient-ils le même goût pour le saké ?

_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Hanzo_signa_4
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7365-dust-in-the-wind-hanzo
Date Junko
Date JunkoEn ligne

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Dim 11 Aoû 2019 - 9:23

Junko huma le fumet de son bol de nouilles avec délice. Elle se régalait d'avance. Elle était la seule à avoir passé commande d'un plat chaud. Elle s'en étonnait. Malgré la pluie qui continuait de tomber dru au-dehors, ses camarades avaient choisi des plats froids. Tant pis pour eux. Elle avait envie de se réchauffer un peu les entrailles. Elle se saisit d'une paire de baguettes et entama son repas. Les nouilles étaient fermes, luisantes. Le bouillon était encore frémissant, perlé de quelques gouttes de graisse. Exactement ce à quoi elle s'attendait, et ce qui la satisfaisait. En un instant, sa bouche se remplit de la douce chaleur des bons plats réconfortants.

Elle ne perdit pas une miette de la discussion qui s'était déjà établie. Elle n'allait certainement pas prendre leur visiteur en pitié, très peu pour elle. Elle préféra adopter une approche curieuse vis-à-vis de son récit. Elle n'était pas au fait de la situation internationale. A vrai dire, ses connaissances géographiques étaient très limitées. Elle avait entendu parler des autres nations, et des autres villages. Elle savait que l'un d'eux était tombé récemment, et il lui semblait également avoir entendu prononcé le nom de l'Empire du Feu. Mais c'était tout. Elle était incapable de mettre des visages, des noms ou même des idéologies derrière toutes ces factions. Kiri restait son seul horizon géopolitique immédiat.

Elle se promit de regarder sur une carte où se trouvaient tous ces lieux. Elle avait le vague souvenir d'avoir déjà vu Kaze no Kuni sur un plan du continent, lors d'une lointaine soirée dans le logement de Reikan. Mais le souvenir était flou. Elle s'étonnait du nombre de shinobis venant de nations étrangères au village. Les Mizujins de souche semblaient rares. Elle ne s'en offensait pas, loin de là, mais trouvait simplement le fait curieux.

"Moi, je suis née sur l'archipel, et j'y ai toujours vécu. Tous ces pays dont vous parlez, ce ne sont que des noms pour moi."

Elle avala une nouvelle bouchée de nouilles, et posa son bol, en poussant un soupir de contentement.

"J'ai été élevée sur un îlot qui s'appelle Asosan. Si vous voulez voir de belles choses à Mizu, n'y allez pas: vous perdriez votre temps. Tout est laid là-bas, le paysage comme les hommes. Je suis née d'une mère gladiatrice dans les arènes clandestines. Enfin, gladiatrice ... Esclave serait un terme plus juste. Et j'ai hérité de sa condition jusqu'à ce que je m'octroie ma liberté, très récemment. Alors, je comprends que vous pensiez que Kiri puisse apparaître comme un refuge pour les âmes en peine. C'est toujours mieux que certaines situations."

Involontairement, elle sentit bien qu'elle avait quelque peu refroidi l'ambiance. Ca se comprenait. Elle afficha donc un léger sourire et tourna à nouveau le regard vers leur visiteur.

"Vous avez parlé d'Okiko ? Je le connais. J'ai eu l'occasion de m'entraîner avec lui, une fois. Vous avez les mêmes capacités que lui ?"

Et, pour l'encourager à répondre, elle leva son verre de saké à sa santé.


_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Vmoy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Lun 12 Aoû 2019 - 12:13





Visite de courtoisie



Il sourit et secoua doucement la tête de droite à gauche en regardant la rousse. Elle avait raison, mais pas sur tous les points. Il se gratta un peu le menton et reprit la parole par la suite en souriant calmement, autant expliquer exactement pourquoi Kiri avait été choisit comme destination et pas Iwa par exemple.

- Je ne suis pas venu à Kiri par hasard. Certes, la raison principale est ma fuite du pays de la foudre, mais ce qui à fait que j'ai rejoins ce village plutôt qu'un autre viens du fait que mon père est originaire du pays de l'eau, un petit village portant le nom d'Aoyama, a quelques jours de marches d'ici. Mes parents s'y sont installés, quand à moi je suis venu à Kiri pour devenir shinobi.

Et voilà, il avait expliquer pourquoi Kiri avait été la destination de son voyage, et non pas un autre village plus proche. Après tout, il valait mieux éviter les problème de compréhension et ainsi éviter tout malentendu. Après quoi il décida de répondre à la question de la rousse concernant ses capacités.

- Hmm.. Pas vraiment en fait, dans le principe de base oui. Okiko contrôle le Doton, le Katon, le Raiton et le Suiton, mais ne contrôle pas le Futon. Cependant, moi, contrairement à lui, je contrôle le Fûton, mais pas encore le Doton. Donc, basiquement, nous sommes semblables car nous contrôlons tous els deux quatre des cinq éléments primaires, mais nous somme différent quand à ceux que nous contrôlons, et je pense aussi que notre style d'utilisation de ceux-ci n’est peut-être pas le même non plus, pour être franc, je ne l'ai pas vu depuis quelques temps, donc je ne sais pas vraiment s'il se bat comme moi ou non.

Il termina ses sushis, attendant la suite avec impatience, un bon plat fumant de nouille à la saint-jaques.. C'était potentiellement son plat favori niveau produits maritimes. Enfin, de toute manière, ce n'était pas comme s'il haïssait le poisson ou quoi que ce soit d'autre, mais bon, autant qu'il commence à s' faire, après tout il se doutait bien qu'il trouverais bien plus aisément ce genre de plat à Kiri que de la viande. Après quoi il leva à son tour son verre en réponse, imitant la rousse sans vraiment savoir quoi faire d'autre, vu qu'il s'agissait là de la première fois qu'il avait du sake entre les mains




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hanzō
Hanzō

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Lun 12 Aoû 2019 - 13:46
Comme à son habitude, Hanzo se mit en retrait assez rapidement pour plutôt savourer l’Unagi grillée. Il écoutait d’une oreille distraite la discussion qui allait bon train entre les deux rouquins. Tout ceci n’avait pas grand intérêt pour lui. Faire ami-ami était une chose, mais de là à épiloguer sur leurs vies respectives… plutôt que d’écouter ses deux compères, il choisit donc de réfléchir à la suite des évènements. Le plus logique au vu de la situation géographique aurait été de se rendre près de la zone de construction où se trouvait l’ancienne tour du Mizukage. Mais un chantier n’avait rien de très intéressant et ils étaient tout aussi proche du Complexe Shinobi. Faire visiter le haut lieu de rassemblement ninja de Kiri à Tatsuya était sûrement un meilleur choix que de voir un chantier. Et surtout, commencer la visite sur une note aussi « déprimante » n’était vraiment pas la meilleure chose à faire.

* Va pour le Complexe alors. *

Lorsque l’attention d’Hanzo se recentra sur la conversation, les deux Genins avaient finis de parler d’un certain Okiko – qu'il ne connaissait pas – et s’apprêtait à trinquer avec leurs coupelles de saké. Le visage de l’ancien pirate s’illumina aussitôt. Absorbé par ses pensées, il en avait complètement oublié l’alcool et cette heureuse surprise ravissait son cœur de crapule des mers.

« Kanpai ! »

Après avoir levé son verre comme les autres, il avala d’une traite le contenu et sans cesser de sourire, il dévisagea le nouveau venu. Le saké n’était pas un alcool particulièrement fort, mais lorsqu’on n’y était pas habitué une petite grimace de dégoût défigurait souvent le buveur. La malice naturelle d’Hanzo le poussait à espérer que cela soit le cas avec Tatsuya : une vieille habitude de pirate l'amenait à faire ce bizutage dès qu’une nouvelle recrue croisait son chemin.

Le repas terminé et l’addition payé, les trois Genins sortirent du Takotako une heure et demi seulement après y être entré. Fort heureusement, l’orage s’était éloigné et il ne restait plus que quelques nuages gris dans le ciel et un sol trempé pour témoigner de son passage. Hanzo posa donc son ombrelle refermée sur l’épaule et décida de proposer à ses camarades un peu d’exercice pour se dégourdir les jambes.

« Je propose le Complexe Shinobi comme prochaine destination. Il se trouve à côté de la Porte Est du village. Allons-y en courant par les toits, ce sera plus intéressant que de flâner comme des touristes. »

Et sur ces mots, le ninja disparu dans un bond rapide qui le fit atterrir sur les tuiles des maisons kirijin. D’une main il appela les deux rouquins et pointa de l’autre, avec le bout de son ombrelle, l’imposant bâtiment principal du Complexe. Il disparu de nouveau en sautant sur la baraque la plus proche, sans vraiment attendre qu’on le rejoigne.

On allait voir si ce Tatsuya était bel et bien la recrue « exceptionnelle » qui méritait qu’on confie son escorte à deux Genins.

_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Hanzo_signa_4
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7365-dust-in-the-wind-hanzo
Date Junko
Date JunkoEn ligne

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Lun 12 Aoû 2019 - 18:54

L'air était plein d'une atmosphère humide des moments d'après-averse. Junko en huma une bouffée et sentit aussitôt l'odeur riche et prenante des pavés trempés lui envahir les sinus. Elle aimait bien cette odeur. C'était un parfum qu'elle n'avait jamais vraiment connu dans les geôles d'Asosan qui avaient été sa demeure, et elle l'avait découvert, comme beaucoup d'autres choses, seulement à son arrivée à Kiri. Pouvoir respirer ces senteurs toutes citadines, c'était, en un sens, pouvoir profiter de sa liberté, durement acquise.

Junko commençait à devenir une habituée du Complexe. Elle y avait déjà rencontré son sensei, pour leur première réunion d'équipe, et y était ensuite retournée pour un entraînement - dont elle gardait un souvenir assez cuisant. En règle générale, elle n'avait pas vécu des moments vraiment agréables dans ces lieux, et elle ne s'attendait pas vraiment à inverser la donne ce jour-là. Tout au plus pouvait-elle essayer de ne pas passer un moment désagréable.

Elle suivit les pas de son pair, et sauta sur les tuiles du toit le plus proche. Elle avait une étrange allure, entourée de son vêtement de tissus aux couleurs solaires, vêtue comme une reine, à déambuler sur le faîte des maisons du village. Ses chaussures étaient peu adaptées à ce genre d'acrobaties, aussi décida-t-elle de s'en débarrasser: après les avoir ôtées, elle les laissa tomber du haut de son perchoir, et les abandonna là. Elle n'était pas très attachée aux choses matérielles. Si elle appréciait le charme des beaux vêtements, elle se souvenait cependant toujours qu'il ne s'agissait que de tissus, aussi riches et agréables soient-ils.

Et elle suivit Hanzô, bondissant de toit en toit, se rapprochant toujours plus du Complexe dont les vastes bâtiments, encore reluisants de fraîcheur et de nouveauté, dominaient une partie du village par leur ampleur. Quitte à faire une visite digne de ce nom, autant l'agrémenter de quelques commentaires à l'usage de leur invité:

"Le Complexe mélange nouvelles et anciennes générations de shinobis. C'est certainement un lieu très utile de la vie du ninja, mais pour ma part je ne l'apprécie pas beaucoup. Enfin, si vous voulez trouver facilement quelqu'un avec qui vous entraîner, c'est un bon endroit."

Elle avait une préférence pour le Grand Dojo. Les lieux étaient plus calmes, plus propices à la concentration extrême que réclamait, selon elle, un exercice digne de ce nom. Sans doute feraient-ils, plus tard, une escales par ce lieu-là également. Après tout, il était une des spécificités les plus notables du village, étant la demeure des sept sabreurs qu'on disait réputés dans tout le Yuukan pour leurs compétences singulières.

Ils finirent par arriver devant les bâtiments du Complexe. Elle se tourna vers Hanzô. Avait-il une idée en tête en les faisant venir ici ?


_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Vmoy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Mar 13 Aoû 2019 - 9:36





Visite de courtoisie



Voyant ses deux comparses prendre la voie des toits et s'éloignés plutôt rapidement, le gardien sourit légèrement. Les kirijins savaient vraiment comment digéré un repas. C'est donc après un saut souple qu'il bondit sur un toit, et se mit à bondir de toits en toits rapidement, passant par un chemin différent pour au final attendre les deux comparses devant l'entrée du complexe, atterrissant au sol souplement, il dépoussiéra ses habits, s'étirant ensuite. Il faut dire que le complexe n'était pas vraiment l'endroit le plus compliqué à retrouver, et puis, il avait un peu tricher en utilisant une technique de charge de temps en temps pour prendre de la vitesse, fusant comme une flèche de toits en toits. Et puis,c e n'était pas plus mal, ça lui permettait de s'habituer aux déplacements en milieu urbain. Il fit légèrement craquer sa nuque d'un mouvement de tête sur la droite, déposant une main contre celle-ci en faisant un peu rouler son cou pour bien remettre ses articulations en place, avant de croiser les bras devant ses compagnons, les accueillant avec un grand sourire.

- Ça me rappel la bonne époque ou Okiko et moi faisions la course pour savoir lequel de nous deux arriverait au réfectoire en premier.

Souriant, il décroisa ses bras, attachant sa crinière de feu en une queue de cheval tombant jusqu'à ses reins, après tout, le vent commençait un peu à se lever, et c'était assez ennuyeux d'avoir les cheveux relâches par ce temps. Il fixa ensuite Hanzo et la demoiselle, il se demandait si Hanzo n'avait pas chercher à tester ses capacités pour le coup.. Bah, ce n'était pas important, il pouvait bien comprendre qu'il était curieux vis à vis d'un potentiel allié en cas de conflit. Il regarda le ciel, dont le ciel était toujours aussi couvert, mais au moins, la pluie n'était plus au rendez-vous. De toute manière,une bonne partie du complexe était couvert, donc ça n'aurait pas été dérangeant.

- En tout cas, ça fait une bonne petite balade digestive...Que fait on maintenant ?


Il fit quelques étirement en souriant, terminant en se courbant un peu en arrière, étirant en même temps ses bras, sous le regard des passants, nettement des jeunes femmes qui semblait fixer sa musculature mise en évidence à cause de la tenue qu'il portait. Enfin,c e n'était pas intentionnel de sa part, simplement que pour quelqu'un combattant au corps à corps comme lui, ce genre de tenue lui offrait une meilleure mobilité.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hanzō
Hanzō

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Mer 14 Aoû 2019 - 10:00
« Tu perds ton temps, il est déjà loin. »

Une note d’amertume dans la voix d’Hanzo trahissait son agacement face au comportement de Tatsuya. Alors que les deux Kirijins avaient volontairement adopté un rythme de course « normal » pour des aspirants ninja, le gardien élémentaire en avait visiblement profité pour y aller à fond dans un sprint qui les avait tous les deux laissé sur le carreau. L’ancien pirate n’était pas réputé pour son esprit de compétition et il n’avait que faire d’être battu à la course par un étranger. Toutefois, le but de cette journée était de faire visiter le village caché de la brume à la nouvelle recrue. Et il doutait qu’il avait eu le temps d’observer le paysage à la vitesse à laquelle il se déplaçait. D’autant plus que l’intervention de Junko s’était littéralement perdue dans le vent. En bref, ce Tatsuya avait le sang chaud et cela pouvait être un frein au bon déroulement de la mission. Peut-être avait-il besoin d’être recadré ? Hanzo n’allait pas se faire prier.

« On ne faisait pas la course Tatsuya. Tu as raté nos explications sur ce lieu en te précipitant de la sorte… »

En croisant les bras sur son ventre, le Genin toisa du regard son interlocuteur. Il avait beau être un réfugié, la façon dont il avait de « rouler des mécaniques » à la première occasion ne lui plaisait pas du tout. D’autres auraient vu là un excès de confiance en soi, mais Hanzo avait trop l’habitude de ce genre ce comportement pour laisser couler. Au fond de lui il en était certain, ce Tatsuya était bourré d’orgueil. Et il avait horreur de ce genre de gars.

« Le Complexe est un endroit très important pour tous les Kirijins, c’est ici que l’on apprend à devenir un ninja digne de ce nom. On y trouve l’académie, plusieurs terrains d’entrainement et l’élite des professeurs de notre village. Si tu cherches quelqu’un pour t’apprendre à maîtriser le Doton, c’est là que tu le trouveras. »

Il se tourna ensuite vers sa camarade aux cheveux de feu et lui lança un regard entendu. C’était à elle désormais de décider de la suite. Comme Tatsuya avait préféré faire la course plutôt que de l’écouter parler pendant le trajet, nul doute qu’elle avait déjà une idée en tête pour lui faire payer cette offense. A moins qu’elle ne fasse partie de ces bons samaritains incapables d’éprouver la moindre rancune ? Dans tous les cas, sa réaction permettrait à Hanzo d’en savoir plus sur son caractère. Et peut-être d’en faire une alliée pour tempérer les ardeurs du gardien élémentaire.

« Que proposes-tu, partenaire ? »

Une légère brise agita la robe du Genin, lui arrachant un soupir discret.
Il adorait le vent.

_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Hanzo_signa_4
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7365-dust-in-the-wind-hanzo
Date Junko
Date JunkoEn ligne

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Ven 16 Aoû 2019 - 17:57

Junko n'éprouvait pas non plus une grande sympathie à l'égard de leur nouvel arrivant. Mais, contrairement à Hanzo, il ne l'agaçait pas. Elle avait également perçu un certain plaisir de sa part à se mettre en scène, et à exhiber ses attributs. Elle-même était plutôt coutumière de la pratique, à vrai dire, et ne pouvait donc que mépriser ceux qu'elle voyait agir de la sorte. Comment aurait-il pu en être autrement ? Elle savait pertinemment qu'elle était l'objet légitime de tous les regards amoureux. De plus, elle n'avait pas oublié que les explications qu'elle s'était efforcée de fournir à leur visiteur s'étaient envolées dans le vent. Et Junko n'aimait pas être ignorée de la sorte. Pas du tout.

Aussi prit-elle un temps de réflexion après la question de son partenaire avant de proposer une réponse. L'air songeur, elle fit quelques pas en direction du Complexe, mais s'arrêta avant d'en franchir l'enceinte.

"Oui, le Complexe c'est bien gentil pour s'entrainer, mais il y a surtout des gamins, là-dedans. Le vrai challenge n'est pas ici."

Elle eut un léger sourire en direction d'Hanzo, se demandant s'il allait comprendre où elle voulait en venir.

"Comme notre mission est de te faire découvrir le village, je propose une escale dans un lieu bien plus emblématique de Kiri, l'emblème de sa réputation. Un lieu qui a fourni à ce monde quelques-uns de ses guerriers les plus féroces, dit-on, et qui ne manque pas de faire frémir les plus peureux ..."

Le Dojo avait en effet, d'après ce qu'elle avait entendu, du temps où elle vendait ses charmes, de quelques clients dont la langue avait été déliée par l'alcool, la réputation d'être un lieu à l'aura toute particulière dans le village. Junko le connaissait, pour l'avoir fréquenté à quelques occasions, et n'y avait pas vraiment ressenti d'atmosphère particulière: simplement celle du combat, de la frénésie d'entrainement, mais qui lui était assez familière. Peut être était-ce parce qu'elle était si peu au fait de tout ce qui se produisait dans le monde, au-delà de l'archipel ... Mais un visiteur étranger, qui avait dû faire un bon bout de chemin avant de se retrouver échoué sur les îles de Mizu, ne manquerait sans doute pas d'être sensible à l'aura du lieu qu'on disait si singulière.

Junko sauta à nouveau sur les toits, faisant signe à ses deux camarades de la suivre. Elle était à peu près certaine qu'Hanzo avait compris dans quel endroit elle voulait les conduire - s'il était un vrai Kirijin, en tout cas, il devait au moins avoir un début d'idée sur leur destination. Mais elle ne mentionna pas leur but à Tatsuya. Pour éviter de le voir à nouveau les distancer ? Ou peut être tout simplement parce qu'elle préférait lui prêter le moins d'attention possible ...

Ils traversèrent à nouveau le village sur la cime de ses tuiles, à présent fouettés dans leur course par le vent qui s'était levé. Les longs tissus aux couleurs solaires dans lesquels Junko s'était enveloppée claquaient comme autant de fouets chamarrés. Elle ressemblait à quelque oiseau exotique, ou à un démon échappé des enfers. C'est cependant avec une grâce certaine qu'elle évoluait et qu'elle finit par poser pied à terre devant l'entrée du Grand Dojo.

"Voilà le vrai coeur battant des soldats de Kiri ..."


_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Vmoy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Sam 17 Aoû 2019 - 5:06





Visite de courtoisie



Tatsua s'étira calmement, grognant un peu, avant de regarder ses compagnons, souriant, il hocha un peu la tête.

- Je connaissais déjà le complexe pour être tout à fait franc, j'y suis déjà allé pour m’entraîner une ou deux fois. Désolé.

Il les laissa par la suite continuer leurs explications, avant de visiblement se décider sur une destination suivante. Il se contenta donc de suivre calmement, souriant légèrement en suivant la rousse sans soucis, pour au final atterrir à côté d'elle, souplement, de façon quasi féline. Il siffla un peu devant le bâtiment, écoutant les dires de Junko. Alors, c'était donc ça le fameux dojo de Kiri, lui-même en avait entendu parler peu après son arrivée au village, mais il n'y avait encore jamais mis les pieds. Un frisson d’excitation travers l'échine de Tatsuya, qui se trémoussa un peu sur place avant de regarder les deux personnes en sa compagnie.

- Dites.. Ça vous dirais qu'on aille échanger quelques coup là bas ? Je me sentirais mal d'être venu jusqu'ici juste pour regarder, j'ai envie de l'utiliser... J'ai comme l'impression qu'aller ici sans combattre serait comme une sorte de sacrilège. Et puis, vous devez être fort non si le village vous à demander de me faire visiter, je veut dire, s'il m'accorde une escorte, c'est qu'il doit avoir peur que je fasse quelque chose, et donc il doit mettre quelqu'un de puissant pour être sur que ça n'arriveras pas, non ?

Un sourire s'étira sur le visage de Tatsuya, un sourire à la fois excité et amusé à l'idée d'aller se battre... Il était curieux maintenant, il voulait voir ce dont étaient capable son escorte. Non, il était curieux de savoir ce que savait faire de véritables Kirijins. Il se senti frissonner, bondissant un peu sur place d'excitation en les regardant, avant de pousser les portes du dojo. Après tout, même s'ils refusaient, il pouvait bien voir à quoi ça ressemblait à l’intérieur, non ? Il serait vraiment dommage d'avoir fait tout ce chemin pour au final simplement regarder l'entrée. Et tout cela avait creuser son appétit, un tout autre genre d’appétit que celui qu'il avait à midi. Son cœur comme son âme bouillonnaient en résonance d'une impatience non dissimulé, non, il n'avait pas besoin de le cacher, il voulait se battre, cet endroit dégageait une telle atmosphère, c'était comme si le simple fait d'être ici éveillait ses instinct guerrier.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hanzō
Hanzō

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Mar 20 Aoû 2019 - 12:09
La malice dans le regard de la rousse fit hausser un sourcil à Hanzo. Il avait immédiatement compris où elle voulait en venir. Aborder l’idée que le Complexe était surtout un lieu « gentil » pour s’entrainer, lui avait mis la puce à l’oreille. Quand on cherchait du challenge, un lieu « sérieux », c’était au Grand Dojo que les Kirijin pensait en premier. Il n’y avait pas d’endroit plus emblématique, en ce qui concerne l’art de la guerre ninja, que le sanctuaire des bretteurs. Ainsi l’ex-pirate n’avait plus vraiment besoin d’écouter les propos de Junko, il avait mille fois entendu les shinobis du village, vanter les mérites du Grand Dojo.

Hanzo ferma les yeux et attendit donc qu’elle termine son laïus tout en savourant la brise qui caressait régulièrement son visage. Les grognements de Tatsuya et sa voix finirent par briser le charme du moment. En rouvrant les yeux, le Genin masqua tout d’abord son agacement, puis haussa les épaules en entendant qu’il était déjà venu au Complexe. C’était un détail qu’il aurait mieux fait de leur partager pendant le repas, pour éviter de perdre du temps aussi bêtement.

* La journée risque d’être plus longue que je l’imaginais... *

Sur cette pensée, le petit groupe se remit en route et il ne fallut qu’une poignée de minutes pour rejoindre leur seconde destination par les toits. Hanzo fermait la marche, il préférait observer ses deux interlocuteurs plutôt que disputer la tête de la troupe comme le faisait naturellement Junko. Son côté chauvin l’amusait un peu, il ne pouvait s’empêcher de sourire en constatant qu’elle était une Mizujin pure souche mais qu’elle portait tout de même une tenue très « tape à l’œil ». A force d’analyser les personnes autour de lui, Hanzo avait finit par remarquer un lien entre leur personnalité et leur garde-robe. Pas besoin d’être un génie pour s’en rendre compte, mais c’était d’autant plus flagrant chez les ninjas. Et ce que les vêtements de la Genin disaient d’elle pouvait mener à deux conclusions. Soit elle aimait qu’on la regarde – ce qui trahissait un égo particulièrement fort – soit elle apportait un sens tout particulier à cette tenue. Dans les deux cas, elle avait jugé qu’il n’était pas nécessaire de porter des vêtements « discret » pour être une Kunoichi digne de ce nom. Ce qui corroborait son passé d’esclave/gladiatrice : elle était une survivante et elle en avait pleinement conscience. Dès lors, elle n’avait nullement besoin de rester dans l’ombre. Si un nouveau danger se présentait, elle y ferait face et le surmonterai comme elle l’avait toujours fait.

* Toi, tu n’es pas du genre à éviter les confrontations… *

Cette réflexion traversa une seconde fois l’esprit d’Hanzo lorsque Tatsuya proposa un combat en bonne et due forme pour « rendre hommage » au Grand Dojo. L’enfant du désert réprima un sourire hautain pour ne pas choquer son interlocuteur. Sa tentative maladroite pour les convaincre d’adhérer à son idée était si simpliste qu’elle aurait fait mourir de rire n’importe quel marionnettiste. Le gardien des éléments était visiblement quelqu’un de très honnête, trop honnête. C’en était presque ridicule. Il n’y avait ni honte, ni sacrilège à visiter ce lieu sans prendre les armes. Kiri était réputé pour son potentiel militaire, cela ne signifiait en aucun cas que ses soldats étaient tous de grosses brutes qui ne pensent qu’à se battre ou devenir le plus fort.

« Ce lieu n’est ni une arène, ni un ring. On n’y vient pas seulement pour tester sa force ou celle d’un rival, mais aussi pour observer et apprendre des plus grands Shinobis du village. »

En croisant les bras sur sa poitrine, Hanzo passa devant Tatsuya et lui fit signe de le suivre d’un mouvement de la tête. Il n’avait nullement l’intention de répondre à son invitation, mais puisqu’il tenait tant à « ressentir » l’atmosphère de cet endroit, il allait lui donner de quoi méditer pour quelques jours.

« A l’origine, le Grand Dojo est avant tout, le sanctuaire des Sept Epéistes de la Brume. Ce que tu vois sous tes yeux, ce sont leurs Apprentis. Quelques élus parmi eux deviendront probablement les plus grands sabreurs du monde Shinobi. Si tu souhaites vraiment « utiliser » cet endroit, je te conseille de te mesurer à l’un d’eux. Personnellement, je n’ai aucune intention de déroger à mon ordre de mission. »

Hanzo balaya le Grand Hall du regard. Les Kiai et les coups de Shinai se mêlaient aux sons feutrés des vêtements et de l’air qui dansaient ensemble sans jamais s’arrêter. L’atmosphère qui régnait à l’intérieur du dojo était plus palpable que dans n’importe quel bâtiment de Kiri. On aurait presque dit, que des divinités mystérieuses avaient pris possession des lieux.


[HRP] :
 

_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Hanzo_signa_4
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7365-dust-in-the-wind-hanzo
Date Junko
Date JunkoEn ligne

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Jeu 22 Aoû 2019 - 9:00

Junko croisa les bras, et observa à son tour la salle du Grand Dojo, se détournant de la conversation. A vrai dire, elle n'éprouvait pas de vrai intérêt pour la discussion avec ses deux camarades de mission. Tous deux ne lui inspiraient pour l'instant que de l'indifférence, et peut être même du mépris dans le cas de Tatsuya. Et cette mission l'ennuyait toujours autant. C'était cependant un bon prétexte pour se balader dans quelques-uns des lieux qu'elle considérait comme les plus intéressants de Kiri, parce que c'était là que l'on apprenait à se battre, et qu'on pouvait se plonger dans l'atmosphère si particulière des terrains d'exercice. Le Dojo comme le Complexe regorgeaient d'une énergie singulière, qui était fortement contagieuse. N'importe quel néophyte aurait envie de se joindre à la masse de ses congénères pour aller croiser le fer avec eux. C'était cet engouement que Junko recherchait, et qui lui faisait aimer Kiri.

Là, elle n'était pas déçue de retrouver cette fougue au Dojo. Les chocs des sabres de bois retentissaient sans discontinuer, répercutés en écho dans la salle au plafond haut, comme un tonnerre incessant. Les plus jeunes espoirs de la Brume étaient là, qui s'entraînaient sans tenir compte de leur épuisement, de la sueur qui ruisselait le long de leurs tempes, ni même des quelques hématomes qui se formaient sur leurs bras. Junko eut un faible sourire en les observant. Elle n'avait jamais été familiarisée avec le maniement des armes. Dans les arènes d'Asosan, on avait jugé ses talents si singuliers pour la maîtrise des poisons suffisants pour l'exonérer de cet exercice. A présent qu'elle voyait toute la beauté de la chose, elle éprouvait un certain intérêt pour cet art martial.

Mais elle dut bien reporter son attention sur ses deux comparses. Elle n'avait aucune envie de se prêter à un quelconque exercice physique avec leur nouvel arrivant. D'une part parce qu'elle n'était pas vraiment dans une tenue adéquate pour ce genre d'effort, et d'autre part parce qu'elle avait déjà donné en ce qui concernait la joute avec un manipulateur des éléments. Et elle n'en gardait pas un très bon souvenir ... Alors, si Tatsuya devait s'avérer être un adversaire aussi coriace qu'Okiko, et surtout avec lequel la différence des forces était si grande, elle préférait s'épargner une peine stérile. Et comme Hanzô ne semblait pas vraiment enthousiaste non plus à l'idée de s'exercer avec leur invité ...

Junko pointa du doigt la figure d'un homme isolé dans un coin de la salle, qui semblait observer comme eux les jeunes gens qui s'exerçaient, mais avec un regard bien plus grave - le regard des instructeurs les plus sévères. Junko connaissait cet homme, pour avoir subi son agression lors d'une précédente visite au Dojo. Et elle pensait bien qu'il pouvait donner le change si jamais Tatsuya voulait se délasser un peu les membres ... Après tout, le gardien du Dojo avait sa propre réputation, qui n'était pas des moindres.

"Si tu tiens vraiment à te battre, tu n'as qu'à aller demander à cet homme, là-bas. Il est un peu sanguin, mais je doute que ça te dérange. Je te conseille juste de ne pas trop abîmer les lieux. Il risquerait de mal le prendre ..."

Elle eut un sourire narquois à cette pensée. Ce n'était peut être pas le comité d'accueil le plus tendre à Kiri, mais il avait le mérite d'être assez représentatif de ce qu'étaient les forces du village.


_________________
Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Vmoy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya] Empty
Lun 26 Aoû 2019 - 10:15





Visite de courtoisie



Tatsuya ferma un instant les yeux et lâcha un petit soupire, se grattant ensuite derrière la nuque. Il valait mieux oublier cette idée, s'il ne fallait pas abîme l'endroit, ce n'était pas vraiment fait pour lui. Il s'étira alors un peu en souriant, frappant dans la paume de sa main droite en les fixant.

- Je sais, pour vous remercier je vais faire quelques chose de coutume dans mon village.


Il sourit alors calmement, se retournant vers eux calmement en s’inclinant légèrement sur place. Il était reconnaissant pour la visite, et en soit, c'était plus que simplement divertissant. Il connaissait certains endroits de Kiri, mais pas tous, ce qui, en soit, pouvait vite se montrer très problématique dans le futur.

- Grâce à vous je n'aurais pas trop de mal à trouver mon chemin quand j'irais voir ma sensei, et pour ça, je vous en remercie.

Il farfouilla alors dans sa sacoche et sorti deux feuilles de papier, s’asseyant en tailleurs sur place, il sorti un simple morceau de charbon de sa poche, écrivant les noms de deux personnes avant de faire un pliage avec la feuille, créant un origami, une figure représentant un faucon pour l'un, et une cigogne pour l'autre. Il tendit alors la première à Hanzo, et l'autre à Junko.

- Ce n'est pas grand chose, mais il est de ma coutume de faire cela. Pour vous expliquer la chose simplement, nous écrivons le nom de la personne sur une feuille et la plions pour représenter l’animal gardien qui les représentent le mieux. Malheureusement, je ne vous connais pas assez bien que pouvoir faire ça sans mal, mais pour moi, je pense que c'est ce qui se rapproche le plus de vous. Le faucon, pour Hanzo, et la cigogne pour Junko.

Il se redressa alors calmement, souriant en les regardants, rangeant tout le matériel. C'était une coutume qu'il avait appris depuis sa plus tendre enfance, et qui, aux yeux des étrangers, pouvait s’avérer étrange, mais pour lui c'était quelque chose d'on ne peut plus normal.




_________________
Revenir en haut Aller en bas

Visite de courtoisie [Date & Tatsuya]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: