Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Le loup solitaire et l'étrange fille [Imekanu]
Paradis végétal EmptyAujourd'hui à 14:53 par Imekanu

» Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko]
Paradis végétal EmptyAujourd'hui à 14:50 par Sekken M. Ryoko

» La FKP (Yamiko)
Paradis végétal EmptyAujourd'hui à 14:36 par Sakana Ayanokoji

» Disons que c'est un accident. [J. Masa]
Paradis végétal EmptyAujourd'hui à 14:18 par Jiki Masami

» Aucune traces
Paradis végétal EmptyAujourd'hui à 14:05 par Asaara Kuuli

» Montagne enneigée (pv Yuki Kaya)
Paradis végétal EmptyAujourd'hui à 13:15 par Yuki Kaya

» Sense of Duty | Pv. Higure Mafuyu
Paradis végétal EmptyAujourd'hui à 12:25 par Higure Mafuyu

» Serments et conditions.
Paradis végétal EmptyAujourd'hui à 12:06 par Uzumaki Ryuji

» Meikyû es- tu là ? [Suzuri Takara, xoxo]
Paradis végétal EmptyAujourd'hui à 11:51 par Meikyû Kaito

» [MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.]
Paradis végétal EmptyAujourd'hui à 11:49 par Ikaku Jiro

Partagez

Paradis végétal

Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Paradis végétal Empty
Sam 24 Aoû 2019 - 8:05
Paradis végétalEn raison des récentes attaques subies par le village, les stocks d’herbes médicinales se sont en grande partie vidés. Alors que d’autres équipes sont dispersées à travers le territoire pour exploiter le riche écosystème du pays, vous êtes envoyés sur l’île d’Ue, une île de l’archipel particulièrement connue pour ses paysages tropicales et sa richesse jusqu’alors inexploitée pour recueillir suffisamment de pousses d’herbes locales pour que le pan biologique de l’hôpital réalise des semis en vue d’utiliser ces herbes sur le long terme. Attention toutefois, il se pourrait que vous rencontriez les habitants de cette île : des insectes aux dimensions démesurées au cours de vos recherches. Un conseil si cela arrive, prenez la fuite.

Parmi ces plantes, trois en particulier ont été référencées :
- La cendrelle, une plante bioluminescente dont les regroupements en altitude auraient plus d’une fois fait penser à un feu de forêt nocturne au vu de leur couleur orangée ;
- La langue de vipère, une fougère aux tiges extrêmement longues et épineuses ; et
- La feuillerêve, une fleur montante tirant sur le blanc et le violet.

N’hésitez cependant pas à ramener d’autres échantillons qui pourraient vous sembler uniques et intéressants pour le village, la flore de cette île étant loin d’être totalement connue.



Assis en tailleur au sommet de la tête de la chouette impressionnante à l’entrée du village, les yeux du Yamanaka étaient fermés, ses mains jointes au niveau de son bas ventre alors que ses doigts formaient entre eux un cercle loin d’être parfait mais un cercle tout de même. D’aucun aurait pu croire qu’il terminait tout bonnement sa nuit au vu de l’heure matinale, mais il n’en était rien. Habitué à dormir peu longtemps, il s’était toutefois couché légèrement plus tôt la veille en préparation de la mission, accomplissant ce matin encore ses rituels habituels sans se presser.

Cependant cette mission tombait à un moment peu avantageux pour lui. En effet, à deux doigts de conclure un potentiel partenariat avec un important propriétaire terrien d’une île avoisinante qui avait décidé de changer de société de transport au vu des piètres performances de son ancien contact suite à l’attaque de Sanbi et la recrudescence de bandits, il avait été missionné ailleurs le jour de son arrivée à Kiri. Nue doute que son absence forcée par ses obligations militaires serait remarquée du marchand.

Cependant, son appartenance à Kiri et ses contacts avec les shinobis du village étaient ce qui avait plu chez cet homme. Aussi, son indisponibilité ne serait pas vu d’un si mauvais œil. Il fallait toutefois que quelqu’un s’entretienne avec. En communication télépathique directe avec Arata qu’il avait réveillé avec un mal de crâne certain en tambourinant mentalement à la porte de son esprit, le Yamanaka lui expliquait les dessous de l’affaire, débriefant comme il se devait pour que le gamin ait toutes les clés en main pour mettre ses talents de diplomate grandissant à l’œuvre.

La réunion matinale terminée, il rompit le contact, prêt à prendre son envol alors qu’une autre personne s’était approchée. Toisant la jeune femme du haut de son volatile, il lui sourit amicalement avant de l’enjoindre à monter également pour qu’ils puissent se diriger vers Ue.

- Imekanu c’est ça ? Jun, enchanté. Je te présente Akihiro notre moyen de transport.

Akihiro:
 

Akihiro dégageant son habituelle aura chaleureuse eut une sorte de sourire muet avant d’incliner légèrement la tête en direction de la jeune femme. Apparemment la jeune femme maîtrisait l’art des poisons. En espérant qu’il puisse compter sur elle pour identifier et cueillir comme il se devait les plantes. Cette mission serait la deuxième où ses talents en botanique allaient être mis à l’épreuve et honnêtement il savait d’avance que mieux valait pour lui de ne pas trop prendre part à cette activité, sa main verte étant terriblement inexistante.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Imekanu
ImekanuEn ligne

Paradis végétal Empty
Jeu 5 Sep 2019 - 13:19

Paradis végétal Jsf1



Imekanu avait quelque talent à son arc, si d'ailleurs le tir avec celui-ci était une chose facile, le contrôle de chakra en était tout autre... Mais fort heureusement, la sauvageonne pouvait compter sur ses connaissances poussées en plantes médicinales, poisons ou végétations toxiques. Tout ce qu'elle avait appris lui venait de son paternel, qui était aussi le Tuskur (shaman) du Mata Kotan, son village natal. Étant donné qu'il s'occupait de tous les soins, créant des onguents pour les brûlures, les infections ou les blessures, des antidotes pour les empoisonnements au venin ou aux plantes vénéneuses, il fallait qu'il connût l'écosystème naturel sur le bout des doigts. Même si Imekanu, parfois, le trouvait apeurant, surtout lorsqu'il entrait en transe avec les dieux, la plupart du temps, il était plutôt sein d'esprit et acceptait gracieusement de lui donner des petites informations, jusqu'à ce que ses connaissances deviennent suffisantes pour qu'elle puisse se balader dans la nature sans se méfier de ce qui l'entourait -ne signifiant pas pour autant qu'elle ne devait pas se méfier d'une trouvaille inconnue sur le chemin-. La jeune femme avait d'ailleurs appris, que dans le Yuukan, on appelait ce talent le "Rentanjutsu". Et aujourd'hui, elle allait pouvoir le mettre à l'épreuve.

En effet, très tôt le matin, le shinobi qui venait la voir pour lui déposer une annonce de mission se présenta à son cabanon. L'azurite l'accueillit avec un épi sur la tête, les yeux mi-clos, ne comprenant pas ce qu'il se passait. Sachant qu'elle ne savait pas lire, il lui annonça à haute voir qu'il lui apportait une convocation pour une mission et qu'elle devait se rendre à l'entrée du village, où son partenaire devrait l'attendre. Acceptant le parchemin, Imekanu remercia son réveil humain en s'inclinant respectueusement, avant que celui-ci disparaisse dans un écran de fumée blanche. Une main sur ses cheveux tandis qu'elle gonflait les joues, inspirant et expirant fortement, elle devait donc se préparer pour une mission improvisée. Il ne lui avait pas précisé ce qu'elle devrait faire durant cette quête mystérieuse, mais ce n'était pas grave. Le plus important était de se rendre sur le lieu de rendez-vous sans attendre, n'appréciant pas d'arriver en retard.

Une fois prête, son yumi installé dans son dos, Imekanu quitta son habitation de fortune, écrasant les feuilles tombées sur le sol lourdement. Quelques minutes plus tard, ses pas l'amenèrent à l'entrée du village de la brume. Si elle s'attendait à chercher son coéquipier pour la journée, très rapidement, une énorme silhouette intrigante attira son attention et l'attirée, se rapprochant lentement en passant les portes de la cité. La surprise fut difficile à dissimuler, se trouvait devant elle une chouette à la taille énormissime, qui fixait sa petite silhouette intimidée. Alors comme ça, Kiri possédait une faune aussi impressionnante ? Il devait y avoir beaucoup de viande là-dedans, se disait Imekanu, posant une main sur son menton en réfléchissant. Seulement, une fois masculine qui provenait du sommet de la chouette la fit sursauter, même avec ses dons en sensorialité, elle n'avait pas fait attention à sa présence, parce qu'elle était trop intriguée par la créature majestueuse en face d'elle. Jun, il la connaissait déjà, Akihiro, moyen de transport. Toutes les informations défilaient dans sa tête jusqu'à avoir une ampoule apparaître au-dessus de celle-ci, c'était lui, son partenaire de mission ! Une chevelure dorée, un visage plutôt jeune mais sûrement plus âgé qu'elle déjà, un regard volcanique qui contrastait avec le sien. Devoir monter sur l'animal, était-il vraiment sérieux ? Cela semblait un peu... haut quand même... Imekanu et les hauteurs... Ce n'était pas très fonctionnel.


« Oui, je suis Imekanu. Enchantée chef Jun. Je suis présente pour la mission, mais je ne connais pas l'objectif, ne sachant pas lire ceci. »

Expliqua-t-elle en montrant le parchemin qu'on lui avait donné à son réveil. Ses pupilles céruléennes se posèrent sur la tête de la chouette qui semblait lui proposer de monter.

« Co...mment je monte sur votre animal ? C'est... haut... »

Demanda-t-elle, hésitante, tandis qu'elle se rapprochait de l'animal plutôt amical, qui ne se méfiait même pas d'elle -surtout qu'elle avait pensé à goûter sa viande- une main tendue vers la chouette en attendant une réponse de son interlocuteur.


_________________
Paradis végétal Imeka
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 http://www.ascentofshinobi.com/u914

Paradis végétal

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: