Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission rang C] Karajan

Iijima Rika
Iijima Rika

[Mission rang C] Karajan Empty
Dim 25 Aoû 2019 - 16:12



C'était au petit matin que j'arrivais à l'entrer est du village de Karajan. De l'extérieur des remparts, celui-ci rappelait mon chez moi en plusieurs points. La frontière étant proche, le village était isolé et comptait peu d'habitant, mais contrairement à mon ancien foyer, les habitants des lieux semblaient vivre de la pêche grâce aux nombreux lacs et canaux les reliant. Le temps plutôt maussade, n'avait pas aidé pendant tout le travers, surtout que j'étais venue seule. En effet, la mission qui m'avait été confiée, précisait que nous serions trois pour effectuer cette recherche, mais j'avais pris le soin d'envoyer un message leur signalant de me retrouver directement ici. Je voulais profiter du trajet pour réfléchir à mon avenir et pour cela, j'aimais avoir un peu de solitude. Depuis plusieurs maintenant, j'hésitais à intégrer une équipe officielle des forces armées. Aux fils des années, j'avais appris à me connaitre et bien que ma fidélité n'était pas à prouver, je savais que peu de monde pouvais me supporter.

Entrant dans l'enceinte de la ville, je constatais que rien ne différait de mon village. Les nombreuses petites bâtisses étaient toutes faites en bois de la région et dans les mêmes configurations. Comprenant une place public, quelques commerces, un pub et des habitations, j'avais l'impression d'être à Izuya, mon chez moi. Ayant le sentiment de savoir où j'étais, je prenais la décision de commencer la charge qu'on m'avait assignée sans attendre mes collègues. Étant partie avant eux, j'avais pris surement plusieurs heures d'avance et d'après mes estimations, ils devraient arriver dans le début de l'après-midi.

La tâche qui nous avait été confiée relevait de retrouver une jeune fille possédant les des capacités d'assimilation Raiton. De ce que nous savions, elle avait acquis ses pouvoirs que très ressèment et j'arrivais à imaginer ce qu'elle pouvait ressentir, surtout après avoir provoqué plusieurs accidents dans son village. L'incompréhension et la peur était des éléments qui pouvaient faire fuguer une fille de son âge. Mais avant de partir sur cette piste, je me devais de découvrir toutes les pistes possibles. C'était pour cela que je me dirigeais vers le poste de chasse. Celui-ci était tout aussi bien un lieu où les shinobis du village traquaient les proies pour nourrir les habitants, mais faisait aussi office de poste de police dans un aussi petit lieu. Là-bas j'étais sûr d'avoir pas mal d'information sur la région.

La maison de chasse était exactement ce que j'imaginais, une petite baraque d'une cinquantaine de mètres carrés avec seulement un écrit sur la porte d'entrée. Dedans, quelques chaises étaient mises là pour faire office de salle d'attente, bien que peu de monde venaient ici. Au fond, trois cellules vides longeaient le mur et entre les deux plusieurs tables servaient de bureau, de table à manger et surement à plein d'autre chose. « Salut ! » Présentant mon bandeau du village d'Iwa, je m'adressais au seul shinobi présent dans la pièce. « On m'a prévenu de votre arriver et j'attendais avec impatience votre venu, vos compères sont dehors ? » Lui indiquant que j'étais arrivée en premier, j'en profitais pour glisser dans la conversation que je voulais savoir sur l'ambiance générale de la région. « Étant un petit village frontalier, nous n'avons pas trop de passage ici. De temps à autres quelques marchands passent par ici pour vendre leurs marchandises et bien sûr, c'est un passage de pas mal contrebandier… enfin rien de bien méchant. » Sortant à midi du poste de chasse et ne voyant toujours pas mes camarades, je décidais d'aller manger un morceau au pub du coin. Là-bas, je pourrais mieux réfléchir le ventre plein et la nourriture fraiche devait surement y être de bonne qualité.

C'était en savourant une immense pièce de bœuf, que mes pensées allaient vers la mission. Les quelques passages dans Karajan n'allait pas vraiment nous aider. Si la jeune fille avait fugué, elle avait pu profiter d'une caravane pour s'enfuir. Quant aux quelques contrebandiers, certains étaient assez bêtes pour kidnapper et revendre une assimilatrice. Et malheureusement, je pensais également aux quelques fous pouvant faire beaucoup plus grave qu'un simple kidnapping…. Si c'était ça, je pouvais jurer à n'importe qui, que l'individu en question n'allait pas en ressortir vivant et bien évidemment, il n'aurait pas une mort douce. Après quelques minutes, je préférais penser à autre chose et de profiter d'un verre d'alcool pour me détendre.

« Je l'ai vu, j't dis !! Elle a pris une de mes bêtes cette nuit et elle a pris la fuite dans le lac ! J't jure, elle était aussi grande qu'un loup et ses yeux brillaient de la couleur du sang dans le noir. Quand j'y suis retourné le matin, y avait plus que du sang partout et un immonde gel gluant vert sur le sol rentrant dans le lac de la croix… Le monstre existe j't dis ! » Au fond du pub, deux ivrognes discutait d'une histoire folle. N'entendant qu'une partie de leur discussion, je ne prêtais pas vraiment attention à leur dire vu que je pouvais sentir leurs odeurs immondes jusqu'ici. Et en plus, j'avais fini mon repas.

Mes camarades n'allaient pas tarder et je leur avais dit de me rejoindre sur la place du village. Il fallait donc que je sois à l'heure pour le rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7406-presentation-rika-iijima-la-pierre-de-jade http://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Jashin Jaki
Jashin Jaki

[Mission rang C] Karajan Empty
Mar 10 Sep 2019 - 23:40
En dépit des circonstances aggravantes, le trentenaire ne put réprimer un sourire alors que ses pas le menaient loin du village d’Iwa jusqu’à la frontière avec Hayashi. Il était dépêché pour une mission. Le genre de corvées réservées à des soldats de son rang. Même si pour le coup, il voyait un intérêt tout particulier à cette virée. La nature même de la missive avait attisé sa curiosité, tout comme son désir de découvrir un peu plus d’éléments sur cette histoire. Une disparition d’une enfant. Rien de très palpitant dit comme ça. En revanche, cela le devenait si l’on ajoutait qu’elle s’était découvert une affinité très particulière avec la foudre. En somme, une consœur.

Ce que certains appelaient des victimes du phénomène de la Résonnance, il le voyait comme un don. Le même qui l’avait vu naître. Si les badauds du petit village de Karajan devaient voir ce signe comme une malédiction, Jaki y voyait bien sûr une révélation pour la chanceuse. Un moyen de transcender sa nature fragile d’humaine pour s’élever au rang de déesse. Quoi de plus noble que de se retrouver assimilatrice d’une des cinq forces élémentaires ayant fondé ce monde ? Si l’hybride de bois était un peu plus humain que végétal, il en éprouverait presque de la jalousie. Au lieu de quoi il vouait un profond respect à cette demoiselle disparue. Il mettrait donc un point d’honneur à la retrouver pour en savoir plus. Et potentiellement la guider.

Il lui fallut un peu de temps pour arriver au lieu de rendez-vous fixé par celle qui semblait en charge de l’enquête. Il avait préalablement préparé un itinéraire qu’il suivait en profitant des fruits de la Mère pour se ressourcer. Quitter la monotonie de la cité pour se retrouver en pleine Nature. L’air pur, le murmure des arbres sous le vent, malgré leur rareté en ces contrées rocailleuses. Tant de beautés que la Mère leur offrait mais que l’Homme ne savait apprécier à sa juste valeur. Jaki se disait qu’il devrait tenter d’agir comme un guide, influençant même de manière subtile les opinions de cette alliée potentielle. Mais il devrait se montrer prudent car ils seraient trois pour cette mission. la subtilité le connaissait mais il avait là une opportunité rare d’avancer dans son projet. A son niveau, c’était une aubaine qu’il ne devait pas rater.

Il fit son entré dans le village. Un lieu pas très accueillant à son goût. Au moins, pas aussi peuplé qu’Iwa, ce qui le mettait un peu plus à l’aise. Le rendez-vous parlait de la place du village. Au vu des édifices et de la construction de ce dernier, « place » était un bien grand mot. Il trouva néanmoins l’espace qui devait être considéré comme tel. Une femme semblait attendre. Ce devait être elle. D’un pas assuré mais calme, il se dirigea vers elle pour la saluer.

- Bonjour à vous. Jashin Jaki, Genin d’Iwa. J’ai été envoyé par le village pour l’enquête. Vous aussi non ?

Il préférait s’en assurer avant de communiquer avec quelqu’un d’étranger à l’affaire. Surtout qu’étant déjà présente, elle avait peut-être des premiers renseignements à partager.
Revenir en haut Aller en bas

[Mission rang C] Karajan

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: