Soutenez le forum !
1234
Partagez

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro


Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro Empty
Mar 27 Aoû 2019 - 12:45
ost : reaper's coast

Après une courte pause sabbatique où l'augure put se ressourcer, et consacrer du temps à l'élaboration du temple dans laquelle il s'impatientait d'officier, ce dernier reçut un énième courrier en provenance du Palais de la Brume, invitant le Chûnin à sortir, encore une fois, des fortifications de la cité. À la réception de la lettre, transmise en mains propres par l'un de ses frères du Domaine Kaguya, l'enfant de l'os s'enquit à la lire avec minutie, dans le but de cerner la raison pour laquelle on avait besoin de lui sur...

... les eaux de l'archipel ?

Selon toute vraisemblance, des pêcheurs avaient rapporté la présence d'un gigantesque mammifère marin, rôdant entre les îles de Mizu et d'Ue, qui de par sa seule taille semblait perturber l'écosystème alentours – et surtout, qui était suspecté d'avoir un lien avec la disparition d'un navire marchand, reportée quelques jours auparavant.

Au vu des remouds criminels ayant apparu au Pays de l'Eau depuis la Résonance, l'augure jugea cette théorie plausible. Après tout, il avait déjà eu l'occasion de poser ses yeux sur un bœuf affin au chakra ; et de nombreuses autres menaces profitaient de ce cataclysme pour camoufler leurs noirs desseins. Mais n'était-ce qu'une baleine, affolée par le récent traumatisme de son métabolisme ? ou une entreprise criminelle progressant sur les eaux tempétueuses de Mizu pour ne laisser aucune véritable preuve ?

Cela, les deux agents de la Brume envoyés sur place, Kaguya Sesshū et @Ikaku Jiro, devaient encore le découvrir.

De ce fait, l'enfant de l'os invita son partenaire de mission, par messager, à le rejoindre au port Naragasa afin d'affréter un navire commercial. Le plan mis en avant par l'élite de Kiri était simple : faire passer ses agents pour de simples marchands afin de tendre piège à d'éventuels malfaiteurs. En espérant que ce « mal » n'était qu'une fausse alerte...

_________________

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro UfV1OWm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro Empty
Mar 27 Aoû 2019 - 18:56
Toc, Toc, Toc.

Il se leva avec difficulté, une main prenant appuis sur le sol meuble du lit dans lequel il se trouvait.

Toc, Toc, Toc.

Plus insistant, le bruit lui perça le crâne comme une lame portée à chaud qui lui pénétrait dans la tempe.

Toc, Toc, Toc.

Il cria d'un coup sec qu'il arrivait, et prit des affaires au hasard dans sa chambre pour s'habiller au moins un minimum. Venir frapper chez les gens à dix heure du matin, c'était vraiment de l'impolitesse à ce stade là. Il avait hâte de rencontrer le gêneur pour lui donner le fond de sa pensée et le remercier comme il se devait. Il tourna la poignée avec l'entrain d'un condamné à mort. Il fit sa tête des mauvais jour, mal coiffé, habillé d'un pantalon en coton et d'une chemise à peu près propre, avec un col relevé.

- Quoi ? Fit-il, grognon et bougonnant à moitié.
- Cette mission est pour vous, prenez cet ordre et exécutez le fit le ninja messager, avec le dédain et le mépris de ceux à qui on a fait perdre leur temps. Il s'en alla sur cet entre faits, tandis que Jiro lisait la lettre consciencieusement, malgré un mal de crâne à se damner. Sur cette fameuse lettre, y était noté l'heure du rendez vous et l'endroit ou il devait se rendre, ainsi qu'une curieux récapitulatif. Apparemment il allait sur la mer, pour y chasser la baleine. Cela lui rappelait certains contes que lui racontait son père sur un animal marin -la baleine peut être ? Blanc comme la neige et agressif comme une bête féroce que l'on aurait blessé. Et c'était surtout l'histoire du marin qui l'avait pourchassé après avoir perdu tout son équipage dans la bataille qui l'avait le plus marqué. Comme quoi avec la détermination d'un seul homme, on pouvait déplacer des mastodontes.

Il s'habilla conformément aux conseils de la lettre, comme un simple marchand de passage sur l'archipel, ou bien natif qui irait de l'autre côté du continent. Il prit donc un pantalon assez grossier dans sa garde robe, et une solide chemise blanche qui était plutôt bien coupée pour sa qualité. Il prit la direction de Nagarasa et ne demanda pas son reste. Son appartement était petit, mal insonorisé et très mal situé de toute manière. Alors autant vite en partir.

Arrivé sur place, il chercha un homme qui pouvait être un Kaguya. Il n'avait qu'un nom, et même pas une précision sur le bateau qui allait servir.

- Kaguya Sesshū ? Fit-il à un monsieur entre deux âge et calvicié comme un roi qui aurait trop porté sa couronne.








_________________
Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro 4kaw
"La vraie force consiste à réprimer toutes formes de rébellion chez l'adversaire via une puissance brutale et sans mesure."
Thème musical ~


Merci Sora-chwan pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7401-jiroscope-fin

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro Empty
Dim 1 Sep 2019 - 12:38
ost : reaper's coast

Le dégarni adressa une grimace mémorable au shinobi de la Brume. Lui, un Kaguya ? Ses neurones essayèrent de se connecter l'un à l'autre pour embrayer sur un début de réflexion, en vain – rien de ce qu'il était, aussi humble sa vie semblait être, ne l'avait préparé à répondre à cette question. À la place de tout mot, il hocha rapidement la tête de gauche à droite, une expression de bêtise sur son visage amorphe.

— J'suis pas un Kaguya moi ! J'voudrais jamais m'faire passer pour eux, pour sûr...

Une goutte de sueur perla sur sa tempe gauche. Très vite, son regard balaya les environs à la recherche d'une paire d'yeux ou d'oreilles indiscrète, persuadé qu'il était observé en train de commettre l'irréparable : souiller le nom d'un clan de monstruosités bestiales.

— Z'avez quoi à accuser les gens comme ça ? J'suis honnête moi monsieur !

Naturellement, la scène du vieillard attira les curiosités. Parmi elles, celle de l'enfant de l'os était aux premières loges, et ce fut avec plaisir qu'il reconnut les traits de son correspondant de mission, joints dans le courrier par les autorités de la Brume pour faciliter l'entreprise de leurs agents.

Et cette longue chevelure solaire ne courait définitivement pas les rues.

Lorsque l'augure s'approcha du binôme, les yeux écarquillés du vieillard suffit à trahir son arrivée. Grâce aux raccourcis de son cerveau atrophié par le sel et le temps, ces cheveux d'albâtre suffisaient à prouver l'appartenance de Sesshū au clan des maîtres du Shikotsumyaku. Et par chance, il avait raison. En guise de salutations, il s'écroula à genoux pour s'excuser auprès du Prédicateur d'un tort qu'il n'avait jamais commis.

Tu n'as causé le moindre mal. Relève-toi, et va.
— O-... Oui monst-... sieur !

Le Chûnin reporta son attention sur son camarade pris au dépourvu.

Kaguya Sesshū. Et j'imagine que tu es Ikaku Jiro. J'ai brièvement entendu parler de toi – en bien. J'ai hâte de percer le voile de ce mystère maritime en ta compagnie.

D'un geste de la main, l'augure indiqua la position d'un navire affrété sur le quai. Devant le bâtiment, un civil dissimulé sous des étoffes chaleureuses, mêlant foulard pourpre sur le bras et turban orange enroulé sur la tête, leur adressait un signe gracieux de la main.

J'ai préparé notre voyage en amont. Voici notre capitaine pour aujourd'hui. Un marchand originaire du désert de Kaze, qui accomplira parfaitement son rôle pour cette mission. Il est à la solde du Palais de la Brume, et est payé à l'heure, alors tâchons de ne pas vider les réserves de ressources de Kiri inutilement. On nous en tiendrait rigueur.

_________________

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro UfV1OWm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro Empty
Dim 8 Sep 2019 - 0:42
Le paysan devant lui semblait vouloir connecté le restant de ses neurones pas encore avinés en cette heure matinale. Il y'avait ce genre de personne qui se levait à l'heure ou d'autre se couchaient. Et généralement Jiro en faisait partie, mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui il représentait le blason de la brume sanglante. Il devait se montrer fort, juste, et droit. Il devait surtout se surveiller pour que les mauvais réflexes ne lui coûte pas la vie. Il allait tout de même en mission avec un enfant de l'os. L'un des clans les plus intransigeant de Kiri, se méfiant de tout et tout le monde de part son expérience avec un certain Kai. Cette fois, c'était Sesshû qui allait être son partenaire du jour, il se demandait si les deux loustics ne partageaient pas le même goût pour la paranoïa, et le même vice pour la violence expéditive.

- Oayo Sesshu-sempai ! J'ai également souvent entendu parler de son illustre augure, qui mène la psyché des Kaguya sur la voie de la spiritualité ... Finalement le code d'honneur du clan de l'os et de la main noire se ressemblaient assez, puissance militaire, puissance familiale, croyance folklorique... Ils étaient simplement chacun de l'un des côté de la justice. Le mal et le bien n'était alors qu'un simple mot sur une feuille de papier blanchis à la chaux. Des concepts archaïques que ne comprenaient pas trop l'infiltré. Lui ne pensait qu'à faire ce qu'il voulait vraiment. Et aujourd'hui, c'était réussir cette épreuve. Ce jalon vers un plus haut sommet.

- Je vois que tout est prévu et que je n'ai plus qu'à me reposer sur mes lauriers. Un petit coup de sabre, fit-il en faisant jouer Kyameru dans son fourreau, et quelques pas de bukijutsu peut être ? Son sourire était plus contagieux qu'on ne pourrait le croire, mais l'augure y était peut être insensible par sa nature même de Kaguya : Ils ne semblaient guère habitué à ce concept nommé "Humour". En essayant de détendre l'atmosphère, il fit quelques pas en direction du bateau, passa derrière une calèche et traversa la route.

Il se retrouva devant un quarantenaire à l'air affable, une petite moustache traversant son visage oblique et pointu comme une flèche. Derrière lui un navire au bois résistant et renforcé de plaque d'acier dissimulées à l'intérieur, pourvu de deux mats et d'un bastingage qui faisait tout le tour du bâtiment.

- Bonjour monsieur, je m'appelle Ikaku Jiro, je serai l'un des deux ninjas qui vous accompagneront durant cette mission ... Fit-il en baissant légèrement la tête, la main sur le cœur... Avant tout, merci de nous prêter assistant, et acceptez ma reconnaissance pour cet acte de bravoure dans l’intérêt de notre village ... Il savait que l'homme était sans aucun doute un mercenaire, mais un peu de diplomatie lui permettrait bien évidement à se faire remarquer par le chûnin osseux.

- Voici le chünin responsable, Kaguya Sesshu, nous aimerions partir assez vite, savez vous quand nous pourrions amarrer ? Bien entendu, venant d'un pays entouré d'eau et de mers, ils étaient assez familier de la marine. Il savait donc se rendre utile, et n’hésiterait pas à le faire durant ce voyage.

- Sesshu-sempai, avez vous déjà prévu une zone à explorer pour commencer ? Fit-il en se tournant vers son supérieur. Il était devenu sérieux et appliqué, ne voyant que cet échappatoire à cette folie que d'essayer de tromper tout un village remplit de ninja. Et vous monsieur, auriez vous de bonnes cartes assez fiable à sortir pour étayer notre plan ?







_________________
Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro 4kaw
"La vraie force consiste à réprimer toutes formes de rébellion chez l'adversaire via une puissance brutale et sans mesure."
Thème musical ~


Merci Sora-chwan pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7401-jiroscope-fin

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro Empty
Jeu 12 Sep 2019 - 11:03
ost : reaper's coast

Les présentations avaient été faites et, sans attendre, Ikaku Jiro commença à introduire leur binôme tactique au capitaine du navire allant les transporter. Selon toute vraisemblance, l'homme connaissait Sesshū, et n'hésitait pas à l'honorer du grade de « Chûnin », comme à sublimer son nom de suffixe respectueux. Pour la première fois, l'augure se rendit compte du gouffre qu'il avait enjambé lors de ces derniers mois, à force d'accomplir moult missions pour le compte de la Brume. Il était devenu quelqu'un.

Le contrebandier au service de Kiri, devant l'initiative du shinobi, accusa d'abord un mouvement de recul ; mais il reprit rapidement ses esprits pour donner matière aux questions de son interlocuteur. Il avait besoin de cartes ? Pas de problème : toute une caisse de plans décantaient dans le coffre de sa cabine, afin de palier à toute perdition maritime. L'homme enroula le bout de sa moustache d'une dextérité experte, confiant en ses capacités de guide. Qu'importaient les légendes gravitant autour de cette fameuse baleine rôdant dans froides profondeurs de l'archipel, il avait hâte de partir en chasse pour en récolter de précieuses anecdotes. Ainsi, il fit un demi-tour à cent quatre-vingt degrés.

— Suivez-moi donc, mes gaillards ! J'ai tout ce qu'il vous faut.
Jolies couleurs, glissa l'augure sur le chemin. Originaire de Kaze ?
— Le turban, oui. Je suis tombé sous le charme de cette région il y a quelques années... même si les récents travers qui frappent le pays n'embellissent pas sa réputation.
J'ai un frère qui pourrait être intéressé par votre sens esthétique. Pourrais-je le conduire jusqu'à vous ? Honnêtement, je préfèrerais qu'il initie le contact avec des émissaires de Kaze, plutôt qu'avec des probables espions de Hi.
— Il y a comme un son de pièces sonnantes et trébuchantes, dans cette histoire !
Vous avez tout compris. Gagnant-gagnant.

Les trois Kirijin arrivèrent enfin à l'orée du navire – un bâtiment respectable, d'origine assurément extérieure à l'archipel du fait de sa préparation contre les remouds de la haute mer. Le pavillon avait dû essuyé de nombreuses tempêtes, et était toujours là pour exhiber son drapeau aux travailleurs du port Naragasa. Dès que le capitaine posa un pied sur le pont de son bateau, son équipage le salua – lui et ses deux invités – d'un geste de la tête. Certains regards se greffèrent à leurs silhouettes, emplis de curiosité, jusqu'à ce que les agents de la Brume ne rejoignent la cabine du moustachu.

— Alors...

L'homme se dirigea vers sa malle matelassée, l'ouvrit d'un coup de bottes, et s'y plongea corps et âme à la recherche d'une carte globale de l'archipel. Lorsqu'il trouva enfin son bonheur, il vint la déplier sur son bureau cloué au plancher, repoussant par l'occasion toutes les bricoles de capitaine qui se trouvaient sur son passage.

— Je vous ai un peu mâché le travail. Disons que c'est mon devoir de Kirijin, et qu'un capitaine doit toujours savoir où est-ce qu'il emmène sa baraque.

Il tapota sa carte de l'index, entre l'île principale de Mizu et celle d'Ue.

— Voici la première zone qui nous intéresse. D'après mes gars, c'est là que surviennent les trois-quarts des attaques de cette fameuse baleine. En prenant en compte qu'ils tiennent ça de leurs soirées beuveries au Cheval Aqueux, naturellement.
Nous n'avons pas d'autres pistes. Je vous fais confiance.

Le capitaine rayonna d'un sourire sincère – fier d'avoir accompli sa mission personnelle.

— Alors tout est dit ! Préparez-vous à partir dans l'heure, je vais faire une ronde pour vérifier les derniers détails... Il ne faudrait pas qu'un cordage nous lâche en pleine traque.

_________________

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro UfV1OWm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro Empty
Ven 13 Sep 2019 - 1:59
Jiro coula trois kunais dans sa sacoche qui pendait à sa hanche. Il fit glisser Kyameru dans son fourreau, et sentit l'impatience grandissante de la lame à l'idée de combattre aujourd'hui. Cette frénésie guerrière se traduisait par une chaleur qui semblait irradier dans sa main et remonter jusqu'à son coude. Cette douce chaleur était comme protectrice, pas comme celle qu'il dégageait en plein combat, qui lui donnait des sueurs gargantuesques et qui semblait vouloir cuir ses os à travers son sang.

Il vérifia que son bandeau était bien accroché à son ceinturon -du coté droit, pendant en une boucle annonçant la brume sanglante qui dévastait tout sur son chemin. Cette boucle qu'il s'amusait à reproduire continuellement, sans jamais se lasser de faire son métier ; C'était bien là son seul avantage, celui de tuer sans aucune représailles ni enquêtes d'aucune sorte. Il avait un permis de tuer, un point c'est tout. C'était pour le bien du pays après tout, qui oserait s'opposer au tout puissant gouvernement du Pays de l'Eau.

Les villages Ninjas n'étaient que des mercenaires prêt à mourir, pour une cause déjà perdue d'avance. Il y'a toujours eu le mal en l'être humain, qu'importât le bien qu'on pouvait lui faire. Il y'a toujours eu des criminels, et il y en aura toujours, penser qu'on pouvait tous les arrêter était une hérésie. La mafia comme celle de Jiro, c'était une histoire tentaculaire, de famille en plus : Soudé, l'hydre n'attendait que cela, qu'on lui coupât la tête pour que deux repoussent à sa suite.

- Ola du navire ! Permission de monter à bord capitaine ? Fit un Jiro tout en joie de monter de nouveau sur un navire. La mer avait sa préférence sur toute autres formes de paysages au monde. Peut être que c'était un peu de chauvinisme mal venue, de la part d'un petit gars de Mizu qui n'avait jamais cessé de penser l'horizon marine comme l'infini. Son signe de l'infini, c'était cette ligne d'or et de cyan, sur un horizon aux teintes d'azur.

Il se présenta à l'équipe, n'oubliant pas au passage de dire qu'il appartenait au fier clan des sabreurs, ce qui impressionna quelques petits gars qui n'avaient jamais eu le cran de passer le cap, et de devenir des Ninjas, malgré les tentations. Il présenta Kyameru, qui le remercia en l'inondant d'une chaleur bienfaisante : l'arme semblait très égocentrique, et n'aimait pas du tout être oublié quand on parlait de sabreurs ou de prestige.

- Ravie de faire votre connaissance, j'espère que nous ferons du bon travail ensemble, et que nous débarrasserons les eaux de Mizu de ce monstre destructeur ! Nous pouvons le faire si nous unissons nos forces ... Fit-il, presque fasciné malgré lui par ce petit bout de discours qui venait de ses tripes.

Et son cœur lui restait noir comme l'obsidienne, incapable d'aimer ce troupeau de mouton qui ne faisaient que suivre les règles et les dogmes d'une société malade. On pensait encore que la seule solution à un problème, c'était son élimination. Il en savait quelque chose, combien d'amis, combien de famille tomber au champ d'honneur ? Tout simplement parce qu'ils avaient choisit de vivre différemment des autres ?

Il attendit sagement près du capitaine n'arrivât pas l'enfant de l'os, et quand ce fut le temps, il prit l'initiative : Capitaine, cap sur l'île centrale de Mizu ! En route, dépêchons ... Et le capitaine de relayer l'ordre de celui qui protégeait dans l'ombre. Ce sombre défenseur d'une justice corrompu. Ce chevalier noir au service du bien commun, même si ça faisait un peu de mal pour autant.

Le navire prit son essor, et les hommes avec, chantant des chansons, fredonnant pour certains, dodelinant pour d'autres, à qui frappait des mains ou bien du pied sur le bastingage. Les cordages faisaient des bruits et des odeurs qui lui avaient manqué depuis un certain temps ... L'embrun, le sel de la mer, tout ça faisait partie du grand large qu'il aimait temps. Il se souvenait que la première fois, c'était avec beaucoup d'appréhension qu'il avait quitté le plancher des vaches. Terrien dans l'âme, il n'avait guère le pied marin. Mais à force de faire et de défaire, il se fondait même avec les marins de L'Espadon, notre navire dans cette histoire.

Il était entrain de grimper au mât via les cordages, histoire de vérifier et d'ajuster un nœud, lorsqu'une secousse secoua le navire dans son fondement. Soit il avait heurté quelque chose, soit cette chose les avait heurté.

Il ne savait pas ce qu'il y'avait de pire.


_________________
Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro 4kaw
"La vraie force consiste à réprimer toutes formes de rébellion chez l'adversaire via une puissance brutale et sans mesure."
Thème musical ~


Merci Sora-chwan pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7401-jiroscope-fin

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro Empty
Ven 13 Sep 2019 - 19:10
ost : reaper's coast

La cohabitation en pleine mer, de matelots seuls au milieu du néant, faisait ressortir les personnalités de chacun. Si le partenaire de l'enfant de l'os s'était montré cordial, et enjoué de par la tonalité de ses phrases, son adhésion au sein de l'équipage avait mis en exergue sa bonne humeur admirable. Peu à peu, la mission perdait de son urgence pour laisser place à un environnement sein, amical, fraternel, où il faisait bon rire, boire et manger. Il était évident que le charisme d'Ikaku Jiro allait être connu de tout Kiri, vu l'enthousiasme dont il faisait preuve. Sesshū se demanda même pourquoi il n'avait pas entendu parler du gentilhomme avant cela. Et il regretta sincèrement ce retard.

Hélas, toutes les bonnes choses ont une faim ; et cette fois-ci, ce fut sous la forme d'un violent heurt que la gaieté des débardeurs se volatilisa. Qu'avaient-ils cogné ? Un récif ? Ou une immense baleine responsable de trop nombreux affres sur ce pan maritime ?

Sans plus attendre, le capitaine de l'Espadon s'époumona pour reprendre le contrôle sur ses employés abrutis.

— Qu'on jette un œil à la cale ! Que tout dégât soit colmaté fissa !
Jiro, avec moi.

L'augure bondit du pont pour atterrir sur la surface de l'eau saline, une couche de chakra neutre sous les pieds l'empêchant de couler. Son sixième sens activé, il traqua la moindre signature de chakra rôdant dans les parages, et discerna, non sans mal, une masse conséquente à plusieurs dizaines de mètres sous le navire marchand. La légende du mammifère instable venait de gagner des points sur l'échelle de l'authenticité.

Ça bouge, capitaine. Et ça vient vers vous...
— Raniji, cap sur l'île de Mizu ! Le vent nous sourit à pleines dents : toutes voiles dehors !

Malgré le flou inhérent au manque de concentration de l'augure, et au déplacement permanent de la baleine non identifiée, celle-ci ne pouvait cacher son désir plus longtemps : foncer droit vers la coque du navire intrus pour défendre son territoire.

Le choc ne va pas laisser l'Espadon indemne. Il faut plonger.

Après avoir une pris une grande inspiration, Sesshū se laissa avaler par les flots pour aller à la rencontre du cétacé. Hélas, son raisonnement manquait d'une variable cruciale : il n'avait pas prévu les deux silhouettes humanoïdes accrochées aux deux nageoires du gigantesque animal. À peine eut-il le temps de poser ses yeux sur cette présence surnaturelle que des tentacules aqueuses se dirigeaient déjà vers les deux shinobi de la Brume. Et au vu des signes incantatoires maintenus des deux embusqués, çela ne faisait aucun doute qu'ils étaient responsables de cette emprise agressive...

Tandis que la baleine s'apprêtait à percuter l'Espadon de tout son saoul.

_________________

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro UfV1OWm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro Empty
Ven 13 Sep 2019 - 19:32
Jiro et Sesshu percutèrent la surface de l'eau saline comme un seul homme, du chakra badigeonné sur les pieds, comme des peintures de guerre, ils formèrent des petites tâches sombres sur la mer qui semblait encore plutôt calme. Il n'y avait que la menace fantôme qui rôdait sous leur pied pour ternir le tableau de deux amis qui se promenait tranquillement sur l'eau. Il y'avait une certaine alchimie entre eux, ils semblaient s'accorder sur beaucoup de point, même si l'on était dans un des petit jeu préféré de Jiro, coller à sa proie comme s'il était l'un de ses petits poissons responsables de la propreté des mâchoires des squales, devenir indispensable, et finalement trahir tout les espoirs que l'on avait en lui.


- Attention ! Je te laisse t'occuper des tentacules, je m'occupe de la grosse bestiole ! Fit-il en désignant l'excroissance aqueuse qui se dirigeait dangereusement vers l'embarcation qu'ils avaient occupés. Eux n'en avait pas vraiment besoin, mais un marin sans navire c'était comme une abeille sans dard, les deux finissaient par dépérir tôt ou tard. Il fit jouer Kyameru dans son fourreau, la dégageant de toute entrave, cette lame de plusieurs dizaine de centimètres, droite et coupant sur les deux bords, avec une garde non conventionnel, qui ne ressemblait pas du tout à un sabre ordinaire.

Cela aurait dû mettre la puce à l'oreille de ses ennemis, on ne jouait plus. Cela allait saigner, et personne n'était prêt. Avec un bond tout à fait raisonnable, et en courant suffisament vite, Jiro réussit à se mettre entre le navire et la baleine blanche, qui semblait prête à écumer de rage de voir un adversaire s'opposer à sa volonté.


- Viens voir papa, tutututu Murmura-t-il entre ses dents serrées, en rang de bataille acéré. Il composa rapidement quelques mudras, et cracha une forte quantité de terre qui lui permit de modeler une défense efficace, qui résonna du choc avec l'animal marin. Il sentit se fendre la carapace de terre qu'il avait construite, et il sortit de sa chrysalide en faisant brûler si fort sa lame, que l'eau autours de lui commençait à s'évaporer.


Il donna un coup de sabre qui fendit les chaires, et fit fondre les graisses de l'animal gigantesque, qui voulu se défendre en faisant demi tour, et en assenant un coup de nageoire phénoménale à son adversaire. Sa garde ne se brisa pas sous la pression du mammifère, même s'il recula jusque contre le bâtiment nautique, et sentit son corps se tordre dans un sens inconvenant. Il ne sentait plus la douleur, galvanisé par l'esprit du feu, sa lame légendaire, le combat, et l'augure qui semblait s'en sortir comme un chef, malgré quelques blessures de circonstances …


Il cria en fonçant vers son ennemi, même si ce n'était qu'une invocation que l'on avait plié à une volonté malfaisante, sa conscience ne lui jouait aucun tour, il y'avait longtemps qu'il était adepte du passe-passe …

technique utilisée:
 

_________________
Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro 4kaw
"La vraie force consiste à réprimer toutes formes de rébellion chez l'adversaire via une puissance brutale et sans mesure."
Thème musical ~


Merci Sora-chwan pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7401-jiroscope-fin

Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: